Formation Hypnose

Patient qui s'endort

herveg

Membre
Elle est en train de prendre conscience que c'est elle qui peut s'aider.
Je ne sais pas exactement concretement comment lui ENSEIGNER l'autohypnose. Dans son cas cela me semble difficile de la rendre opérationnelle rapidement.
Moi j'ai l'habitude et j'ai mes habitudes depuis près de 40 ans. Je m'etends généralement avant de dormir le soir ou le matin au réveil, et je "plonge" ... en moi. Quand je suis enervé je me concentre pieds jambes corps jusqu'à la tete pour décontracter et apres une petite introspection ou passage en revue du problème avec dans la foulée énonciation de la solution et du résultat. Parfois ce sont des suggestion en boucle à la mode Coué.
Mais elle... elle n'arrive pas à se détendre, n'arrive pas à se concentrer sur son pied puis sa jambe... elle part dans ses pensées... le petit vélo.

Je pensais donc qu'avec mon aide en commencant par des seances d'hypnose elle prendrait la mesure, connaissance avec cet état. Puis, ce que je vais commencer à faire (j'en ai deja parlé hier) c'est lui apprendre a prendre en main sa transe. Genre hypnose et lui laisser la main pour se répeter une phrase et me dire quand elle a fini. Une ou deux séances comme ca. puis une ou 2 seance ou elle rentre en transe seule avec un objectif et moi à coté.
Je lui ai deja dit de s'entrainer seule dans son lit le soir à se concentrer sur elle même...

Le but est bien de lui ramener un peu de maitrise d'elle même. Ce qui semble se produire doucement.

Ensuite si la dépression persiste, si les crises de panique restent ingérables etc... elle aura repris confiance dans l'hypnose et les thérapies brèves (c'est deja presque gagné) et là elle utilisera les adresses que mon ostéo et sa psychiatre lui ont données.

Si elle arrive à gérer toute seule... ça serait génial!!! mais il y a tellement de choses que je doute. Par contre l'aider à reprendre un peu de maitrise, un peu de courage et d'espoir oui! c'est déjà presque mission accomplie!

En tout cas merci pour votre soutien, vos conseils qui m'ont bien aidé à me recentrer.

En fait comme toujours je me rends compte que j'avais toutes les réponses en moi... ;)

Et pour répondre (encore) à ta première phrase Prudence... je ne me considère pas comme SON THERAPEUTE. Actuellement je frôle ce rôle et je fais tout pour ne pas y rentrer tout en faisant un peu le même boulot... Ouai c'est limite je sais... Mais c'est un choix (que je ne conseillerais à personne) et que je n'aurais pas fait avec une autre personne je pense.

PS : si vous avez des conseils pratiques des retours d'expériences pour m'aider à lui apprendre l'AH... je prends! parceque je me sens encore plus démuni qu'un débutant en hypnose qui tente sa première induction!
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
oui prends du recul,tout le monde te le dit depuis longtemps....
Pour l'auto hypnose indique lui ce site tout y est contre le stress;les angoisses http://free-hypnosis-mp3.com/fr/telechargements
attention aux bénéfices secondaires:ami-thérapeute-confident-...tout est mélangé...
Les métaphores sont meilleures si on les invente et qui collent au problème versus solutions que l'on peut suggérer à l'inconscient
Bonne suites à toi
 

Singin

Membre
J'ai aussi envie de te dire STOP!
Ne mélange pas amitié et thérapie.
Emmène-là se promener à la campagne, au restaurant, ou au cinéma, en AMI, mais arrête de jouer au thérapeute avec elle.
Ce n'est pas une poupée ni une petite fille avec laquelle tu pourrais jouer au docteur en étant un petit garçon.
Cette relation n'est pas nette, même si tu penses le contraire.
Sois là pour la consoler, où même pour ne rien faire, juste être là.
Fais son ménage pendant qu'elle est au fond du gouffre.
Prépare-lui une tisane.
Mais ne sors pas du domaine qui est le vôtre, l'amitié.
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Elle est en longue maladie ,certes mais comment se positionne t elle dans le futur?
Là aussi tu peux lui dire qu'elle peut compléter cette approche de l'hypnose par une réelle formation qui pourrait l'aider dans son métier
 

herveg

Membre
Oh!! Merci pour toutes ces pistes!
Je vais potasser tout ca.
Je vais me mettre au gout du jour en AH... Car en fait je n'ai jamais changé ni vraiment évolué dans ce domaine et ma pratique doit surement pouvoir s'améliorer.
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Ne travaille pas trop,regarde pleins de mp3 pour elle à écouter seule http://www.amazon.fr/profond-livre-tibétain-libération-naturelle/dp/2844454275
 

herveg

Membre
Merci encore Moune!

J'adore ce que fait Pank. Je me retrouve totalement dans sa vision de l'hypnose et tout ce qui tourne autour.

Pour revenir au sujet de l'auto-hypnose je me rends compte que je dois utiliser de vieux concepts...
Moi quand je me fais une séance je me met en transe et ensuite j'énonce mentalement mon problème avant de répéter, un peu en boucle, une suggestion solution que j'ai établi avant. C'est généralement une phrase courte. Du genre "Je retrouve toute ma motivation, et mon travail est de plus en plus efficace"
Ce que je vois sur le net n'a presque rien à voir avec ma pratique. Ca ressemble beaucoup plus à une séance d'hypnose ericksonnienne. Cela nécessite d'avoir un lecteur mp3 et des écouteurs.

Moi il m'arrive même de me répéter des suggestions en pleine journée et même en bossant! Lors de tâches répétitives. Ou en bricolant.

Je sais bien qu'on a tous sa pratique mais ... grande question... quelle est la valeur réelle des mp3 qu'on trouve sur le web? en admettant qu'ils soient bien ciblés sur le problème à résoudre évidemment.
Dans le cadre de ce post, dois-je la faire commencer avec un de ces MP3 ou des auto-suggestions plus simples, plus courtes, en boucle, et un suivi/conseil en support si elle doute?

Mon avis est que l'auto-hypnose avec mp3 ne permet pas vraiment de se prendre en main... j'ai faux?
Dans le sens où, avec un MP3, il n'y a pas réellement une action volontaire, un exercice ce concentration, la mise en place d'une réelle pratique personnelle...
Pour moi avec un MP3 il est trop facile d'être passif et ça se rapproche plus de l'hypnose chez un thérapeute (anamnèse et patin couffin en moins).

J'en suis donc à hésiter entre lui faire écouter un ou deux MP3 choisis et Continuer à lui apprendre l'introspection, l'auto-transe, le dialogue intérieur etc...

Pourtant en matière de dialogue intérieur elle semble très très forte!!! LOL ! (humour!)
Quoique ca serait plutot du monologue finalement ;) ...
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
non ce n'est pas un monologue nous sommes tous là avec toi
Dans le cadre de mon travail après avoir fait une séance avec eux,je leurs donne les liens de mp3 gratuits et ils le font à leur rythme à leur gré ou ne le font pas
Elle peut toujours commencer par l'auto-hypnose,puis la gestion du stress,la confiance en soi,....le but étant de les autonomiser le plus rapidement possible
Après un mois de délais,en général ils reviennent avec une expérience,une question à approfondir...et l'échange ce fait
Parfois même avant que je les lâche complètement dans la nature,ils me font décoller avec leurs propre mots en hypnose et j'en ai la chaire de poule!Puis, je leur dis que l'élève ne doit pas dépasser le maître . Nous nous disons au revoir,ils peuvent toujours revenir si l'envie leur prend,la porte est toujours ouverte.
Pour ce qui est des mantras à répéter trois fois,je ne le fais pas,une seule fois suffit s'ils le veulent réellement
Coupe le cordon ombilical qui vous lie et vois ce que vous pouvez faire de tout ce temps libre(restau,ciné,sorties, ... )
 

Chaka14

Membre
Suivez votre instinct ! Erickson ne se posait aucune question, improvisait totalement et faisait avec ce que le client lui donnait voilà pourquoi je ne suis pas ericksonnien car seul lui pouvait faire cela tous les autres essayent de modéliser ses improvisations c'est simplement... impossible !
soyez vous, trouvez des métaphores si vous en avez envie sur le net lisez-les ou dites-les ou bien laissez vous aller à votre intuition et là et seulement là vous vous embarquez vous même en synchronisation, vous vivez, imaginez la scène : vous êtes pleinement congruent et vrai, l'IC le sent et l'entend alors "l’âme agit" (la magie) s'opère.
Risque ? non soyez humble, ce n'est nous en moins d'une heure même en transe qui pourrons faire plus de mal que des dizaines d'années de pattern qui ont mis en place les maux de nos partenaires. avec un peu d'écologie et d'approche bienveillante il y a aucun risque
 

herveg

Membre
et j'adhère totalement. Pas simple à faire quand même.
Petites news de la "patiente" :
Elle s'entraine à se détendre seule en prévision d'ecoute de mp3. Elle a qq bouquins sur l'AH sous la main que je lui ai prêtés.
Elle dit rencontrer une difficulté à laquelle je m'attendais : elle n'arrive pas à visualiser.
Elle est tres kinesthésique et très peu visuelle et c'est une difficulté que j'attendais.... des conseils pour l'aider à rentrer en auto transe?
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Lui expliquer qu elle doit se visualiser en mouvement, ski, danse, ,reussites professionnelles, elle peut aussi le faire debout en bougeant, ou tout simplement les mains....bravo à vous deux, un grand bon en avant
 

herveg

Membre
"se visualiser" c'est bien là tout ce qu'elle n'arrive pas à faire...
je lui ai dit de ne pas s'énerver et que chacun a une représentation mental qui lui est propre. Certains "voient" mais dans la nuit, d'autres par flash, d'autre (comme moi) ne voient pas des images mais .... les imaginent... ben oui... je sais pas trop comment expliquer ça... je n'ai pas de vraies "images" mais des imaginations de ces images. pas de couleurs formes etc... par contre "je sais" que les choses sont de telle ou telle couleur et parfois meme je peux chercher de vrais détails et "je sais" comment ils sont. Peut être suis-je kinesthésique aussi mais... j'ai du mal à ressentir des sentiments purs en transe (peur joie plaisirs etc...)
Je lui ai donc expliqué tout ca en lui disant qu'elle devait s'adapter à sa manière de fonctionner. Se familiariser avec ses représentations mentales. Essayer de s'imaginer des choses et étudier comment elle se les represente et juste "accepter".

Le plus difficile c'est de la motiver à s'entrainer... pourtant elle a des occasions multiples... En rentrant d'emmener les enfants à l'ecole elle se couche souvent car épuisée par cette tâche du matin. Elle fait souvent une sieste en debut d'aprem...
Bref elle a pris des rythmes qui ne la boostent pas vraiment... mais qui lui offrent de multiples occasions de s'entrainer à la relaxation/mise en transe.

Je lui ai demandé de le faire le soir avant de se coucher et si possible lorsqu'elle fait une sieste. Ca fait au mieux 3 fois par jour et au moins une fois par jour ce qui me semble très bien.
 

Singin

Membre
Le plus difficile c'est de la motiver à s'entrainer... pourtant elle a des occasions multiples... En rentrant d'emmener les enfants à l'ecole elle se couche souvent car épuisée par cette tâche du matin. Elle fait souvent une sieste en debut d'aprem...
Bref elle a pris des rythmes qui ne la boostent pas vraiment... mais qui lui offrent de multiples occasions de s'entrainer à la relaxation/mise en transe.
Je lui ai demandé de le faire le soir avant de se coucher et si possible lorsqu'elle fait une sieste. Ca fait au mieux 3 fois par jour et au moins une fois par jour ce qui me semble très bien.
En fait, si j'ai bien compris, tu lui demandes de faire des exercices dans les seuls moments où elle peut souffler et baisser un peu les bras.
Donc, ça ne me semble pas étonnant qu'elle ne soit pas motivée.
Est-ce que tu ne pourrais pas mettre les exercices à l'intérieur des tâches qu'elle accomplit tous les jours, en choisissant des exercices ludiques qui la feront avancer et rendront ces tâches quotidiennes amusantes et agréables ?
 

cel

Membre
Elle est tres kinesthésique et très peu visuelle et c'est une difficulté que j'attendais.... des conseils pour l'aider à rentrer en auto transe?
Bonjour Herveg,
En transe je suis + kinesthésique que visuelle. Je te donne quelques petites idées qui m'étaient venues et m'avaient aidée lors de mes premières auto-hypnoses, pour entrer en transe et approfondir (sans oublier de profiter du moment :) ). Lorsque je cherchais à obtenir une lévitation du bras (au début on cherche toujours à se prouver qu'on est bien en H ;) ), les suggestions type ballon attaché au poignet, même si elles reposent sur du K(inesthésique), avaient du mal à me faire décoller. Il faut alors adapter avec des environnements où métaphores qui nous parlent +. Par exemple :
- Mon bras s'est soudain animé d'une vie propre, suivi par ma main, lorsque je me suis suggéré qu'il était comme une plante, un germe au sol puis un arbrisseau en train de grandir, de s'élever, de développer puis déployer ses branches.
- Comme je me sens très bien en milieu aquatique (j'ai passée tous mes étés, gamine, sous l'eau avec masque et tuba... Évidemment ce type d'environnement ne conviendrait pas à un aquaphobe), j'ai aussi joué avec cet environnement, en imaginant le mouvement de longues algues animées par des courants lents (mon corps s'était animé alors, torsions et bercements lents, parfaitement agréables et relaxants, qui avaient bien approfondi (glou glou) ma transe).
- Les ressentis de l'eau tiède et de ses courants se révélant un très bon moteur pour moi j'ai aussi utilisé, d'autres fois, et pour "descendre", un long toboggan de piscine. Inutile de chercher à le visualiser : les sensations de glissement, d'élan, de changement d'axe dans les virages amènent plein de ressentis appropriés au kinesthésique - et qui s'enrichissent encore sans qu'on en fasse la suggestion directe : l'eau perçue comme une mince épaisseur tiède et mouvante entre le plastique lisse du toboggan et la peau, les prises de vitesse et les ralentissements, etc., s'ajoutent d'eux-mêmes à la représentation... et l'on se surprend parfois même à visualiser des éléments, alors qu'on s'en prétendait incapable ;). Attention toutefois avec ce genre de représentation : ça va un peu (beaucoup) vite, il faut se sentir prêt pour le grand bond (ou bien se suggérer dès le départ de vivre la scène au ralenti, pour mieux savourer tout ce qu'il y a à ressentir).
- Dans les descentes classiques type escalier, je n'essaie pas (plus) non plus de visualiser les marches, mais de ressentir le mouvement, le poids et les aplombs de mon corps à chaque enjambée, les aspérités des marches sous mes pas, les crissements des graviers sous mes semelles, etc. Comme dans l'exemple précédent, des visualisations s'ajoutent parfois d'elles-mêmes (De sorte que pour la visualisation, j'ai convenu avec moi-même de ne pas faire de forcing, mais plutôt - dans ce type d'expériences du moins - mettre en place un environnement qui me stimule (beaucoup de K, donc), laisser faire... et me trouver agréablement surprise de ce qui survient).
 

cel

Membre
Certains "voient" mais dans la nuit, d'autres par flash, d'autre (comme moi) ne voient pas des images mais .... les imaginent... ben oui... je sais pas trop comment expliquer ça... je n'ai pas de vraies "images" mais des imaginations de ces images. pas de couleurs formes etc... par contre "je sais" que les choses sont de telle ou telle couleur et parfois meme je peux chercher de vrais détails et "je sais" comment ils sont.
En ce qui me concerne j'appelle ça simplement des représentations mentales (et après tout peu importe le nom qu'on choisit de leur donner). Je constate que si je ne les visualise pas à proprement parler (comme une image - ou la réalité - que j'aurais sous les yeux), je suis tout à fait capable de les dessiner précisément après la transe. Comme (voire mieux que) si je les avais vues.

Par ailleurs, pour enrichir mes représentations, j'essaie de m'inventer de petits exercices très simples pour me débloquer côté visuel. Par exemple, en ce moment, je me mets en hypnose et je m'en tiens à la visualisation d'une couleur (je ne me suggère rien d'autre que ça, et quand cette couleur survient, associée à différents phénomènes optiques, je suis déjà bien contente et remercie chaleureusement mon inconscient pour cette faveur :) ).
 

herveg

Membre
Bonjour et désolé de ne pas avoir donné de news plus tot.
Singin : Elle a une "fâcheuse" tendance à dormir. Normal en dépression me direz vous... mais en fait elle est dispo toute la journée et ne sait comment occuper son temps. Alors, pour l'occuper, ou quand elle angoisse... elle dort. Ce qui fait que sauf exception elle dort la matinée et en début d'après midi. Puis ... au coucher. On est donc tombé d'accord pour qu'elle fasse cela quand elle le souhaite et comme ca l'arrange le plus c'est à dire avant de dormir. Elle préfère le soir... Ca peut encore changer...
Cel : Merci pour tous ces retours d'expérience. Ca me rassure ;) Et ca me donne des idées pour lui parler plus efficacement.
Moune : Je n'impose rien... je ne fais que soutenir. Je ne pense pas introduire en plus un mouvement des mains.

Il semble que finalement ca se passe pas trop difficilement avec les MP3. Même si elle n'est pas ultra assidue elle écoute le soir avant de dormir.
On a sélectionné quelques MP3 de HNO dont le premier en cours la prépare à changer, à évoluer.
La suite sera plus ciblée avec la confiance en soi, l'estime de soi, par exemple et selon son évolution on ajustera.

Je note quand même une évolution dans ses comportements. Plus de clarté dans ses idées, plus de dynamisme, elle est sortie plusieurs fois s'acheter des fringues (c'est les courses alimentaires qui lui posent pb). Elle est plus encline à faire attention à son bien être.
 

herveg

Membre
Quelques news :
Les mp3 "la gavent" et elle ne les écoute plus. Je lui ai dit de changer de mp3 et passer au suivant sur la liste qu'on avait établie ensemble mais je ne pense pas qu'elle ait vraiment suivi...
Par contre : elle a décidé d'aller voir un des hypnos (celui conseillé par mon ostéo) qui est psychologue praticien hypnose ericksonienne et praticien EMDR. Indépendant et actif dans les hopitaux de lyon dans le domaine de l'oncologie. Ce n'est pas forcément un gage de qualité mais au moins ça la rassure!

Perso j'ai constaté des changements dans ses comportements : elle sort plus, elle agit plus vite (procrastine moins), change son interieur déplace les meubles, les repeints...
Elle est aussi plus révoltée et s'énerve contre certaines choses (certes pas sympas) qui se passent dans sa vie.
Avec ses enfants, c'est toujours tendu, mais même moi sans voir comment ça se passe je ressens : elle "fait péter" plus vite quand les bornes sont dépassées, elle est moins effondrée lors des conflits, et surtout.... elle me parle de conflits 1 fois par semaine contre 2 à 3 fois par jours avant et ca prenait des proportions énormes et des echanges sms interminables.

Elle a toujours ses angoisses/anxiété. Elle a quand même eu aussi des moments où elle est retombée et se couche à 9h après avoir mis les enfants à l'école et se leve à midi pour se recoucher après. Deux épisodes depuis mon dernier post il me semble.

J'attends donc avec impatience son rendez-vous jeudi prochain avec l'hypno.
[edit]
Aujourd'hui elle a décidé d'elle même d'aller encadrer une rencontre sportive avec l'école!
Elle a organisé plusieurs sorties avec ses enfants : musée, forêt (petit poucet....? ;) ) et selon elle, ils ont aimé!
Je lui ai demandé expressément de me faire un topo, écrit pour la forcer à se poser, où elle fait le point sur les points positifs qui ont changé depuis le début d'année. Evidemment elle a commencé par dire "rien". Recadrage => elle va le faire.
[/edit]
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
oui bravo quels changements,:):):):):):):):):):):)
ils n'en sont pas toujours conscients et l'idée de les lui faire écrire ou de l'aider à les verbaliser est une bonne chose
 

Chaka14

Membre
Elmanien de Cœur et de pratique, il m'arrive très souvent d'utiliser des métaphores Ericksonnienne ou autre d'ailleurs ; l'avantage quand on est en séance et comme disait O.L. il me semble : durant la séance d'hypnose, le partenaire est à demi-inconscient et le praticien à demi-conscient ; il est donc juste et bon de suivre à ce moment là son instinct et son envie, il y a synchronisation des niveaux inconscients. Je mélange des métaphores avec de la PNL, avec des suggestions directes tout ce qui me passe par la tête à ce moment là même si au début j'avais une stratégie de séance, au final je suis mon instinct. Tout est bon il faut observer les feedbacks des partenaires et ne pas vouloir "corriger" l'inconscient et comme dit mon ami Pank : "ce n'est pas une lutte ou un combat, c'est une ré-éducation de l'IC"
 

herveg

Membre
Comme promis : Des news!
Elle est donc allé voir le praticien (psychologue clinicien spécialisé hypnose et EMDR)
Je ne l'ai pas encore vue pour en parler mais par sms elle m'a semblée assez satisfaite de l'entrevue qui a duré une heure.
D'apres le praticien l'hypnose n'est pas une bonne indication pour elle. Son système limbique serait saturé et l'indication serait plus l'EMDR.
Elle le revoit dans 15 jours puis 1 fois par semaine ou par quainzaine.

Je ne connais pas l'EMDR que j'ai (peut être à tort) toujorus un peu considéré comme un dissident de l'hypnose. Mouvement des yeux, certainement transe hypnotique, confrontation au trauma, substitution d'un ressenti positif...

Y-a-t-il quelqu'un ici qui connait bien les deux techniques et pourrait me faire un comparatif?
 

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
Je n'ai pas appris l'EMDR mais le RITMO, c'est une technique équivalente parmi d'autres. Pour moi il y a un lien entre les deux sans être la même chose.
 

herveg

Membre
Bonjour,
N'étant plus très disponible je n'ai pas donné de news...
En voici.
Elle a eu plusieurs séances à raison d'une tous les 15 jours/ 3 semaines.
Au début j'ai été obligé de l'accompagner à cause du stress et surtout incapacité à conduire après la séance. Et en ecrivant ça je mesure le chemin parcouru!
D'après ce qu'elle m'en a raconté les séances s'apparentent énormément à une séance d'hypnose. Technique de confrontation au stress avec dissociation généralement et par dessus le thérapeute ajoute des touchers alternatifs genou droit/gauche ou épaule droite/gauche à certains moments.
Le résultat...? Allez je ne vous fais pas languir plus longtemps....
IMPRESSIONNANT!!!
Changement radical de comportement! à chaque séance une situation particulière où elle ressentait de l'inconfort ou du stress est traitée.
En 3 ou 4 seances elle a littéralement ressuscité!! Elle a très rapidement pu REVIVRE!
Les séances suivantes on traité d'autres points moins importants ou moins handicapants.
Pendant ce laps de temps elle a vu 2 fois sa psy qui a été bluffée. La psy vient d'entamer le protocole de réduction des antideps. Elle a fait un courrier pour le médecin du travail disant que le pb semblait résolu mais qu'elle proposait malgré tout encore une prolongation de l'arrêt de travail pour être sure de la consolidation.

Conclusion :
Hypnothérapeute / EMDR : Très bon contact (j'ai participé à la première entrevue à la demande de mon amie) très sérieux et... à mon avis très compétent.
Résultat : Une amie qui vit comme elle n'a jamais vécu. Qui respire la joie et le bonheur!

Je ne sais pas si je peux donner le nom de ce thérapeute ici mais si certains le veulent : demandez le moi en privé.
 

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
Coool Herbeg

Du peu que j'ai vu sur vidéo pour l'EMDR, cela a l'air très fort et rapide comme "thérapie"
 

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
Dans le RITMO tu as du toucher aussi, avec des claquements de doigts et du balayage visuel (droit/gauche).
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Haut