peur des vagues

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par bhyp, 3 Juin 2017.

  1. bhyp

    bhyp

    Inscrit:
    1 Juillet 2016
    Bonjour,

    ma fille fait du surf, mais le week-end dernier, elle c’est fait emporter un peu plus au large et le courant lui a donné un peu de mal ( manque de préparation hivernale ). Elle était encadrée par un moniteur.

    Maintenant, elle a peur sur l’eau.

    une idée pour lui faire reprendre confiance ?

    - PNL , la méthode de la salle de cinéma ?
    - désactivation d'ancre négative auto-hypnose ?
     
  2. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Qu'en pense son moniteur ?
    Il y a des peurs signal d'alarme qu'il faut respecter +++
    Simplement savoir remettre l'alarme en position veille.
    ;)
     
  3. bhyp

    bhyp

    Inscrit:
    1 Juillet 2016
    Son moniteur dit que cette peur arrive à tous les surfeurs, il est passé par là ( champion europe )

    Son moniteur et moi avons eu la même réponse, le travaille sur la respiration pour le contrôle de l'émotion. Son frère utilise la respiration en body lorsque qu'il est pris sous une vague.

    En attendant, elle a peur de l'eau ...

    Tu aurais des pistes pour remettre le signal d'alarme en position veille ?

    merci
     
    Dernière édition: 3 Juin 2017
  4. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Ta fille a peur des vagues, elle a raison, c'est dangereux.
    Tu dis qu'elle a peur de l'eau.
    Non, elle a peur de la mer et là, encore, elle a raison, c'est dangereux.
    Très bonne prise de conscience.
    Maintenant, c'est à son moniteur de lui indiquer quels sont les dangers et comment s'en protéger.
    Tu as une fille très responsable.
    Bravo à elle.
    Et à toi.
     
  5. bhyp

    bhyp

    Inscrit:
    1 Juillet 2016
    merci
     
  6. Renaud0907

    Renaud0907

    Inscrit:
    13 Avril 2017
    Bonjour,

    Vous pourriez réaliser la technique de PNL de double dissociation V.K ("la méthode de la salle de cinéma"). Cela marche bien contre les peurs et autres phobies. Une petite recherche sur Youtube devrait vous permettre de tomber sur ce genre d'exercices. Sinon , en PNL, il existe aussi l'exercice de la ligne du temps. Autrement dit, remonter dans le temps (par la pensée) et laisser l'inconscient tirer des enseignements constructifs de cet E.E.S (Evénement Émotionnel Significatif). C’est un excellent moyen de se libérer de la peur liée à ce souvenir. Le souvenir restera. Mais plus la peur qui y est associée. Trouver un bon praticien PNL/hypnose pourrait être judicieux. Belle journée à vous.
     
  7. bhyp

    bhyp

    Inscrit:
    1 Juillet 2016
    Merci Renaud0907,

    Mais une question sur la technique de la double dissociation VK que j’ai déjà utilisé pour une peur de l’ascenseur qui fonctionne bien .

    Je doit lui enlever la peur des vagues, mais pas inhibé l’alerte que les vagues sont dangereuses.

    la ligne du temps, je ne connais pas, je vais creuser.

    Pour l’instant, j’ai mis en place un ancrage avec un sentiment de confiance fort, a activé régulièrement et le but est d'associé les vagues avec ce sentiment de confiance.
     
  8. bhyp

    bhyp

    Inscrit:
    1 Juillet 2016
    ligne du temps j'ai trouvé ça
     
  9. Renaud0907

    Renaud0907

    Inscrit:
    13 Avril 2017
    Le but de la dissociation est d'enlever la peur de la vague. Parce qu'en enlevant la peur de la vague, votre fils aura donc accès à toutes ses ressources (vigilance, concentration, etc) en vue de faire face à une vague de la façon la plus adéquate. C'est là toute la subtilité de la méthode.
     
  10. bhyp

    bhyp

    Inscrit:
    1 Juillet 2016
    merci ;)
     
  11. bhyp

    bhyp

    Inscrit:
    1 Juillet 2016
    Bilan, après un travail sur la technique de PNL de double dissociation V.K ("la méthode de la salle de cinéma") tout à l'air d'être rentré dans l'ordre.
     
  12. bhyp

    bhyp

    Inscrit:
    1 Juillet 2016
    Suite.

    Après une rechute en octobre lors d’un retour de Plymouth avec tempête, ma fille a accepté d’aller voir une hypnothérapeute spécialisée pour les enfants et ados.

    Elle a repris un bateau il y a une semaine ( pour aller dans la famille ) et là c’est pire que tout, grosse angoisse ...

    Discussion autour du faites que c'est elle qui alimente sa peur ...

    Là, je bloque un peu car maintenant elle me dit que l'hypnose c'est nul cela ne fonctionne pas etc... les ados :confused:
     
  13. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    2 choses pour moi.

    La première est de lui rappeler que quand elle a commencée a marcher, elle est tombée certainement plusieurs fois, a-t'elle abandonner pour autant ?
    La deuxième c'est que l'hypnose est un outil, quand il ne fonctionne pas trop, alors il faut prendre un autre outil.

    Une autre question a t'elle encore vraiment envie de faire du surf ?
     
  14. bhyp

    bhyp

    Inscrit:
    1 Juillet 2016
    merci Nossolar,



    Maintenant elle a peur des vagues dans un bateau, peur de couler, le surf pour l’instant on a fait un break le temps de régler tout cela même si je sais qu’il aurait fallu reprendre de suite.

    J’essaye de lui expliquer qu’il ne faut pas alimenter la peur et dès qu’elle sent la pression montée, respirer et prendre un temps pour se poser les bonnes questions :

    Les personnes qui composent l’équipage sont des professionnels.

    La compagnie suspend la traversée à chaque tempête.

    Le bateau la protège des vagues.

    ...
     
  15. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    De rien bhyp !

    Par contre ma question c'est a elle qu'il faut la poser ;)

    Elle a quel age au fait ?
     
  16. bhyp

    bhyp

    Inscrit:
    1 Juillet 2016
    :D

    Je lui est posé la question, elle est libre de ses choix.

    elle ne veut plus faire de surf pour l'instant.

    15 ans
     
  17. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Les arguments rationnels sur des peurs ne fonctionnent pas parce tout d'abord dans une peur, il y a une grande part d'irrationnel, même si au départ la peur était légitime.
     
    Dernière édition: 8 Novembre 2017
  18. bhyp

    bhyp

    Inscrit:
    1 Juillet 2016
    ...
     
  19. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    C'est même assez épouvantable, ces gens qui lorsqu'on est envahi par ce genre de peur vous servent toutes les raisons qu'on a de ne pas avoir peur comme si on n'était pas capable de le comprendre par soi-même.
    En fait qui nous prennent pour des imbéciles.
    Bon, ce n'est sans doute pas leur intention, mais ça n'aide vraiment pas parce que ça ajoute la colère, la déprime, et la peur, à la peur.
    En même temps, quoi faire devant ce genre de peur ?
    Je cherche encore la réponse.
     
  20. bhyp

    bhyp

    Inscrit:
    1 Juillet 2016
    et oui, c'est LA question :confused:, "en même temps, quoi faire devant ce genre de peur ?"
     
  21. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Si tu étais ton meilleur "thérapeute", qu'est ce qui te rassurerait Singin ?

    En quelque sorte, vous avez identifié Singin et bhyp ce qui ne fonctionne pas pour rassurer.
    Pourquoi pas aller à la rencontre avec ta fille (si elle est d'accord) de surfeurs qui sont passés par cette même peur des vagues ( et bénéficier de leurs conseils ou accompagnement)

    A mon sens, c'est obligatoire dans tout parcours de surfeur de se faire une méga frousse, d'éprouver ses limites, de frôler le danger. C'est un peu comme un rite initiatique une épreuve à passer pour devenir un surfeur aguérri. Quelque chose qui rend super fort si on passe au delà, super fier aussi.

    Pour l'instant la vague a gagné, devrait ce rester ainsi ? Ou ça peut-être autrement ?

    ps : beaucoup de sportifs ont des petits grigris ou rites pour se rassurer
     
  22. bhyp

    bhyp

    Inscrit:
    1 Juillet 2016
    Le moniteur est resté presque une heure avec elle pour faire ce travail. Mais apparemment, elle n’a pas été réceptive.

    Le plus surprenant, c'est quel a eu les bons réflexes dans la situation de "crise" car, elle a réussi a rejoindre le bord toute seule !

    Le positif de la situation aurait dût la renforcer et lui permettre de ce dire si cela m'arrive plus tard, je sais quoi faire.

    Mais malgré le recul, et le débrif de la situation, le négatif l'emporte ...

    Son frère ainé rentre bientôt et est " surfeur ", il aura peut être les mots justes pour décoincé la situation
     
  23. bhyp

    bhyp

    Inscrit:
    1 Juillet 2016
    cette peur peut elle être considéré comme un ancrage négatif et donc atténué par des ancrages positif plus fort ?
     
  24. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Ca m'est déjà arrivé d'avoir le bon réflexe ( en conduite auto) et une fois le danger passé, de ressentir toute la peur qui me retombait dessus.
    Ca arrive assez souvent, dans le sens où au moment, où tu le vis tu es entièrement dans le fait de "rester en vie". C'est seulement après qu'on réalise ce à quoi on a échappé. C'est une peur qui se développe après coup !

    C'est super de s'en être sortie toute seule, ça se reproduirait de la même façon une deuxième fois, car elle a su garder son sang-froid. C'est peut-être cela qu'elle ne sait pas ?

    C'est ce qu'elle n'a pas pu intégrer pour une raison ou une autre, à mon sens. Elle a retenu le danger par rapport au reste de l'expérience, du style "j'aurais pu y rester, (donc j'y vais plus).

    Oui, possible. Tiens nous au courant.
     
  25. bhyp

    bhyp

    Inscrit:
    1 Juillet 2016
    c'est exactement ça ! et en bonus elle a peur dans un bateau style " Brittany Ferries"
     
  26. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    "j'aurais pu y rester, (donc j'y vais plus).
    La première proposition est réelle, c'est sur la deuxième qu'il peut y avoir un travail, sur ce lien de cause à effet.


    Logique, car ça lui rappelle sa première expérience.

    Le "donc j'y vais plus" c'est une décision prise plutôt rationnellement, qu'en penses tu ? (ce pourquoi en général dans une expérience traumatique, il est conseillé de refaire l'activité de suite ou le plus rapidement possible pour se rassurer que ça puisse bien se passer pour que cet effet parte)
     
  27. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Une autre alternative c'est intégrer la part du risque
     
  28. bhyp

    bhyp

    Inscrit:
    1 Juillet 2016
    il est conseillé de refaire l'activité de suite ou le plus rapidement possible pour se rassurer que ça puisse bien se passer pour que cet effet parte

    Je suis d'accord !

    elle a refait un cours, trois semaines après le problème, mais n'a pas souhaité continuer l'activité.

    Et, il n'a pas été question de la forcer à reprendre, même si par le dialogue, nous avons expliqué que le mieux était de retourner

    sur l'eau ...
     
  29. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    En étant mon propre thérapeute, si j'avais peur de l'eau je me dirais que la peur de l'eau n'est pas la vraie peur et je chercherais la peur qui se cache derrière la peur de l'eau.
     
  30. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Comment tu la chercherais ?

    Y en aurait qu'une à priori qui se cacherait derrière, qui pourrait en générer plusieurs autres ? (comme par exemple un manque de confiance en soi peut avoir différentes conséquences ?)
     
Chargement...