Formation Hypnose

Phobie de l'autoroute

  • Initiateur de la discussion MARY3
  • Date de début
MARY3

MARY3

Membre
messages
122
Points
2 510
Localisation
Mouscron Belgique
Une personne a une phobie de rouler sur l'autoroute, pourtant elle n'a pas de problèmes en ville.
A l'anamnèse il ne ressort pas de traumatisme quelconque dans le passé.

Comment pensez-vous que l'on pourrait faire pour provoquer une dissociation de ses émotions avec l'élément déclencheur qui est le fait de devoir prendre l'autoroute ?
Comment faire une désensibilisation inconsciente ?
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 082
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Métaphore à dit:
surderien à dit:
MARY3 à dit:
Une personne a une phobie de rouler sur l'autoroute, pourtant elle n'a pas de problèmes en ville.

A l'anamnèse il ne ressort pas de traumatisme quelconque dans le passé.

Comment pensez-vous que l'on pourrait faire pour provoquer une dissociation de ses émotions avec l'élément déclencheur qui est le fait de devoir prendre l'autoroute ?
Comment faire une désensibilisation inconsciente ?

Moi je la ferai travailler sur le vécu différent conduite en ville / conduite sur l'autoroute

en explorant les éléments qui l'amènent à construire ce ressenti différent


8)

Dommage que vous arrivez en fin de parcours (sans jeu de mots :lol: ) car tout cela a été dit, mais je suis tout à fait d'accord...tout simplement...


Dans la vie tout n'est que construction mentale...

donc constructions déconstructibles et reconstructibles au mieux...

tout parcours peut donc être recommencé au mieux...

:)
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
MARY3 à dit:
Une personne a une phobie de rouler sur l'autoroute, pourtant elle n'a pas de problèmes en ville.
A l'anamnèse il ne ressort pas de traumatisme quelconque dans le passé.

ce qui est encore une preuve de plus .... de la valeur plus que douteuse... d'une anamese faite dans un etat de veille concciente!

Comment pensez-vous que l'on pourrait faire pour provoquer une dissociation de ses émotions avec l'élément déclencheur qui est le fait de devoir prendre l'autoroute ?

une seule solution est la recherche en transe profonde de l'origine...
de l'element declencheur qui est de toute evidence enfoui dans le subconscient!

Comment faire une désensibilisation inconsciente ?
je ne vois pas sa neceissté puisque en transe profonde a tous moments vous devriez etre capable de controler.... ou le client va
par exemple si les emotions semble devenir trop puissante ....
il suffit de guider le client vers une autre "scene"
quite a y revenir en mettant le client dans une position de spectateur!
 
corfinas

corfinas

Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
Métaphore à dit:
OK, donc vous ne faites que répondre aux questions sans discernement... :roll:

En fait j'ai répondu avec discernement comme, il est vrai, l'adverbe "simplement" dans ma réponse pouvait ne pas le laisser supposer dans certains modèles du monde, dont sans doute le votre, où le discernement s'oppose à la simplicité, ce qui n'est pas mon cas.
 
M

Métaphore

Invité
corfinas à dit:
Métaphore à dit:
OK, donc vous ne faites que répondre aux questions sans discernement... :roll:

En fait j'ai répondu avec discernement comme, il est vrai, l'adverbe "simplement" dans ma réponse pouvait ne pas le laisser supposer dans certains modèles du monde, dont sans doute le votre, où le discernement s'oppose à la simplicité, ce qui n'est pas mon cas.

Non pas vraiment, il faut simplement remettre tout dans le contexte... :wink:
 
MARY3

MARY3

Membre
messages
122
Points
2 510
Localisation
Mouscron Belgique
Bon ben voilà,
Le poste que j'avais ouvert il y a quelques temps, sur la phobie de l'autoroute va enfin pouvoir servir.
Je reçois la personne pour ce problème mardi. j'ai donc relu toutes vos idées et je me sens plus rassurée pour passer à la pratique.
Par la même occasion la personne demande que j'introduise des données pendant le travail afin qu'elle arrête de se ronger les ongles (elle a 60 ans, et n'a jamais pu arrêter de se ronger les ongles depuis l'enfance)
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2 420
Points
6 360
Localisation
lyon
faudra bien sortir de son identité cette compulsion.
 
MARY3

MARY3

Membre
messages
122
Points
2 510
Localisation
Mouscron Belgique
je n'ai pas bien compris ce que tu veux dire "sortir de son identité"
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2 420
Points
6 360
Localisation
lyon
MARY3 à dit:
je n'ai pas bien compris ce que tu veux dire "sortir de son identité"

depuis ce temps, elle a surement l'impression que ca fait partie d'elle, cela veut dire en pratique, faire partie de son identité...

utilise les niveaux logiques.
 
MARY3

MARY3

Membre
messages
122
Points
2 510
Localisation
Mouscron Belgique
oui, donc dans son anamnèse je devrais orienter les questions afin de voir ceux qui pourrait l'empêcher d'arrêter de se ronger les ongles.
 
corfinas

corfinas

Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
Hello,

Je trouve un peu curieux qu'elle vous demande en plus, par la même occasion, d'introduire des données pour qu'elle arrête de se ronger les ongles. J'y vois un risque de surenchère dans les demandes, ou alors une façon de dire "ma phobie toute seule ne vaut pas le prix d'une séance" et pour vous un risque de vous "éparpiller". Perso, dans pareil cas, je crois que je répondrai "on va travailler sur la phobie de l'autoroute et également sur la confiance et la détente en général, par effet de déblocage, il se peut tout à fait que votre pblm d'ongles disparaisse aussi, si jamais ce n'était pas le cas, nous referont un travail spécifique plus tard." Qu'en pensez vous ?

a+
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 082
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Quelle relation entre sa phobie de l'autoroute et de se ronger les ongles ?

D'un côté çà va trop vite et de l'autre pas assez ? et on s'ennuie ?

Pouvoir ré-équilibrer le système ?

:roll:
 
corfinas

corfinas

Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
Parallèlement ou un pas plus loin que ma première réponse qui allait dans le sens "comment on fait pour manger un éléphant: morceau par morceau":
Et bien oui c'est vrai ça: si on arrive à faire un lien entre les deux pblm pour s'équilibrer l'un l'autre, alors là c'est bingo-bingo !
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
MARY3 à dit:
Bon ben voilà,
Le poste que j'avais ouvert il y a quelques temps, sur la phobie de l'autoroute va enfin pouvoir servir.
Je reçois la personne pour ce problème mardi. j'ai donc relu toutes vos idées et je me sens plus rassurée pour passer à la pratique.
Par la même occasion la personne demande que j'introduise des données pendant le travail afin qu'elle arrête de se ronger les ongles (elle a 60 ans, et n'a jamais pu arrêter de se ronger les ongles depuis l'enfance)
tout a fait revelateur!
et qui reforce mon analyse a propos des phobies en general!

qu'est ce qu'une phobie?
un signal d'alarme que le subconscient envoie , pour eviter que le client affronte un danger imminent fictif ou réel d'un evenement (perçu par le sub...)en rapport avec une accumulation d'experiences passées qui
succesivement sur la ligne du temps.....
ont ete un test dans leur premiere manifestations du systeme de securité... puis avec la repetition... devenu un systeme addictif....
pour l'esprit!
qui fonctionne sur un schema appris , ecrit dans le subconscient...
tout a commencé par un traumatisme....
qui a établit ce schéma.... sur lequel l'esprit se base pour répondre a tous les evenenements ou la peur , appréhension fait partie du jeu!

si vous trouvez la raison pourquoi cette personne se ronge les ongles.... puis "therapez" pour en neutraliser les effets dans le présent....
la phobie de l'autoroute disparaitra....

et un moyen pour en avoir la confirmation est de faire ressentir l'emotion en spectateur, par le client de la phobie autoroute.... et celle de se ronger les ongles et de demander tout simplement au subconscient si il y aurai.... par hasard!....une quelquonque relation!
puis demander si l'une est a l'origine de l'autre... par ex
continuer a demander si celle qui a ete a l'origine a un rapport avec un evenement dans le passé qui aurai ete difficile...
lequel?
toujours en spectateur....
demander un desciption de l'evenement et des acteurs....
vous devriez tomber sur un abus , un viol, ou acte traumatique qui va declencher une abreaction....
avez vous eu l'experience d'une abreaction?
si non......un petit conseil.....mettez vous au parfum et vite!
a votre disposition si vouis avez besoin d'un "crash course!" (en anglais dans le texte!) MP me!
paul.
 
MARY3

MARY3

Membre
messages
122
Points
2 510
Localisation
Mouscron Belgique
merci pour vos idées
corfinas : j'avais aussi pensé ne travailler que sur l'autoroute, mais parsemer quelques idées sur le stress qui fait que l'on se ronge les ongles.
elle m'a demandé combien de séance il faudra, je lui ai dit que il y aurait déjà peut être certaines choses qui pourrait bouger avec la première séance, mais qu'elle devra compter au départ sur 3 séances.

surderien : ton idée est pas mal du tout, et je n'y avais pas pensé avec d'un côté tout va trop vite et de l'autre pas assez.
Je vais essayer de travailler dans ce sens également

Paulélie : l'idée de spectateur est très bonne, lors de la séance, je vais l'installé dans un cinéma, et faire qu'elle soit l'actrice sur le grand écran.
ainsi si dans sa vie il s'est passé vraiment quelques choses de grave, grâce à ce dédoublement il y aura moyen de changer le "script du film"

Il faut dire que pour moi ce sera important, car en dehors de ma formation, où là, nous travaillons toujours entre élève, je vais démarrer
réellement avec des clients qui n'ont jamais été hypnotisés
 
M

Métaphore

Invité
Mary, sincèrement je vous trouve très dispersée non seulement en vous même mais aussi dans votre façon d'abord les choses. Je vous invite à lire ce site et tous les liens qui s'y rattachent qui pourront vous être très utiles dans la relation thérapeutique ainsi que pour certaines autres personnes de ce forum... :roll:

https://www.maieusthesie.com/index.htm

A LIRE : 3.4. La localisation de la cause (impossible de vous joindre le lien…) En bas de la page d’accueil, cliquez sur « découvrir » et vous verrez un enchaînement de liens.

Tous les liens de ce site sont exceptionnellement bien construits, même si je n’ai pas encore fini de tout lire, c’est très riche d’informations et même fondamental même j’avais déjà connaissance de cette approche, il est intéressant de pouvoir le relire sous un angle différent.

J’adore une de ces phrases de ce M. TOURNEBISE :

"Quel que soit votre choix il est souhaitable pour chacun de ne prendre que ce qui correspond à ses ressentis. Au delà des idées, des philosophies, des théories, il est sage de rester ouvert à tout sans jamais ne s'enfermer en rien. Ce qui compte c'est de rester libre, efficace, pragmatique".
 
MARY3

MARY3

Membre
messages
122
Points
2 510
Localisation
Mouscron Belgique
Métaphore, vous me trouvez dispersée et peut être avez vous raison, ...ou peut être pas.
Seulement j'aime tenir compte des avis de chacun, car chacun à le droit d'avoir des idées différentes, et ainsi peut être dans le lot y aura-t-il quelque chose qui sera justement l'idée qui provoquera une réaction positive chez la personne.
Merci pour le lien
 
M

Métaphore

Invité
MARY3 à dit:
Métaphore, vous me trouvez dispersée et peut être avez vous raison, ...ou peut être pas.
Seulement j'aime tenir compte des avis de chacun, car chacun à le droit d'avoir des idées différentes, et ainsi peut être dans le lot y aura-t-il quelque chose qui sera justement l'idée qui provoquera une réaction positive chez la personne.
Merci pour le lien

La thérapie c'est pas au petit bonheur la chance... et votre réponse me laisse très dubitative... :?
Le site cité précédémment est d'une grande richesse à ce niveau là...
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
ce que dit valikor dans ces premiers messages est vrai... dans ces premiers messages... a propos de la transmission possible d'une phobie par les parents.... et la il suffit de créer un ancrage de bonheur et de remplacer l'émotion transmise par cet ancrage( en gros et pour le dire vite!)

mais ce que vous dites a propos de se ronger les ongles( une variation de l'auto mutilation) me fait "intuiter".... un trauma plus grave!

surtout quand vous dites que la première phobie que elle vous a révélée est celle de l'autoroute qui est a mon sens....
un symbole criant d'un chemin caché qui veut ressortir! et qui fait mal!

psychologie bon marché... parce que pas expliqué en profondeur!
mai ça se tient dans le monde de l'inconscient et je suis prêt a parier sur ce que j'avance!

le plus important pour vous est:
que quoiqu'il arrive vous n'en ayez pas peur.... car comme vous le dites si bien vous contrôlez le film!

tel avant 11 heures, tous les jours... nous en discuterons et je vous aiderai....
paul.
 
M

Métaphore

Invité
:arrow: psychologie bon marché... parce que pas expliqué en profondeur

C'est exactement l'impression que me donne vos écrits Paulélie... :?
 
corfinas

corfinas

Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
En tout cas je trouve intéressant de remarquer que Mary arrive tjrs à trouver des choses intéressantes dans les diverses propositions comme Métaphore arrive tjrs à y trouver qqchose à critiquer.
C'est une question d'orientation de l'attention à mon avis.
 
M

Métaphore

Invité
corfinas à dit:
En tout cas je trouve intéressant de remarquer que Mary arrive tjrs à trouver des choses intéressantes dans les diverses propositions comme Métaphore arrive tjrs à y trouver qqchose à critiquer.
C'est une question d'orientation de l'attention à mon avis.

Vous confondez peut être la dispersion et le discernement ou l'ignorance et la pertinence...

Mais que voulez vous chacun à un regard différent suivant notre perception.. :roll:

Comme certains pensent encore que l'état hypnotique (transe) représente la thérapie...
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
>>>>>>Comme certains pensent encore que l'état hypnotique (transe) représente la thérapie...
vous avez raison! si c'est ce qu'ils pensent..... ils n'ont rien compris!
mais de qui parlez vous?
 
corfinas

corfinas

Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
Métaphore à dit:
Vous confondez peut être la dispersion et le discernement ou l'ignorance et la pertinence...
Je trouve cette phrase très présomptueuse ... :?
 
M

Métaphore

Invité
corfinas à dit:
Métaphore à dit:
Vous confondez peut être la dispersion et le discernement ou l'ignorance et la pertinence...
Je trouve cette phrase très présomptueuse ... :?

Ah bon ? :roll: c'est votre ressenti pas le mien... comme je vous l'ai dit, chacun à un regard différent suivant notre perception et notre positionnement.

 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 082
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Une autre possibilité serait d'utiliser une prescription de symptome à la Erickson, selon le principe que si on lui pose des conditions sur son comportement de se ronger les ongles, le problème de conduite sur autoroute sera alors réglé.

par exemple, un contrat thérapeutique où elle s'engage à ne se ronger les ongles que si elle se regarde devant une glace...

(et analogie avec le rétroviseur et le comportement sur autoroute)

8)
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 082
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Métaphore à dit:
MARY3 à dit:
Métaphore, vous me trouvez dispersée et peut être avez vous raison, ...ou peut être pas.
Seulement j'aime tenir compte des avis de chacun, car chacun à le droit d'avoir des idées différentes, et ainsi peut être dans le lot y aura-t-il quelque chose qui sera justement l'idée qui provoquera une réaction positive chez la personne.
Merci pour le lien

La thérapie c'est pas au petit bonheur la chance... et votre réponse me laisse très dubitative... :?
Le site cité précédémment est d'une grande richesse à ce niveau là...

Allez y en confiance, Mary !

si votre inconscient y est réceptif, celui de votre consultant le sera aussi, et tout s'articulera spontanément !

:idea:
 
castorix

castorix

Membre
messages
1 179
Points
4 860
Bonjour,

Il faut dire que cette phobie est très fréquente ; mais il faut dire aussi qu'elle est très volontiers spontanément résolue par les personnes ! Le plus souvent parce que, dans un registre de réaction phobo-obsessionnelle, le sujet construit des procédures contra-phobiques, qui la protègent, et ensuite permettent que l'oubli de la phobie se fasse "tout seul"...

Ayant lu (le plus souvent avec intérêt) tous les écrits, je propose à Mary une voie (enfin, un petit sentier :wink: ) possible en conversation comme en hypnose.
Je l'ai déjà employée, parmi d'autres. Je vous fais l'histoire comme en séance.

:arrow: " On peut proposer de faire une blague à votre système de protection de l'organisme, système qui s'est fourvoyé en mémorisant un état d'alerte disproportionné sur le simple événement qui consiste à entrer sur une autoroute, alors que parfois il n'y a personne et il fait bon y rouler, et que d'autres fois sur un joli chemin de campagne il y a du verglas et c'est là qu'il faudrait être tous les sens en alerte.

Je vous propose de ne pas indiquer tout de suite à votre système d'alerte que vous allez rouler gentiment sur une autoroute sympathique, de manière qu'il oublie de déclencher une peur fatigante autant qu'inutile en fait, du moins dans ce cas.

Alors que vous allez prendre cette fameuse route à laquelle nous pensons, dites à haute voix "quelle belle nationale !" et lorsque vous passez le péage d'entrée, dites encore quelque chose qui attire l'attention de votre système d'alerte sur un détail qui... pour lui éviter cette inquiétude soudaine, stressante et qui le fatigue vraiment" etc.

Le principe est donc de nommer la peur, de donner une distance à la personne par rapport à cette partie d'elle-même qui a peur, de saupoudrer des commentaires (peur inutile...) en ayant préparé tout cela auparavant dans des propos qui recadrent la nécessité d'être prudente sur la route, d'être consciente des dangers ; mais aussi le fait qu'une phobie et les évitements représentent "des comportements idiots faits par une personne sensée", etc.

En résumé : on travaille sur la métacognition et sur un accompagnement dans une expérience correctrice positive, réalisée en imagination, dans l'idéal en état hypnotique (même léger).
1) donner des informations totalement décentrées (= "les personnes qui souffrent de..." au lieu de "vous...")
2) proposer une séance destinée à rassurer "la partie de vous qui s'est trompée sans le faire exprès", pour cela employer une histoire métaphorique très proche de ce que vous pourriez dire à un enfant qui comprendrait bien ce dont il s'agit et serait désireux d'aller vite mieux
3) employer votre savoir-faire à semer suggestions rassurantes et post-hypnotiques concernant la guérison, au sein d'une suggestion simple, bien cadrée, dont la durée sera volontairement limitée, et dont la fin devrait dans l'idéal être libératrice pronostiquant le soulagement de cette partie "souffrante" du sujet.

Attention, en début de processus, vérifier par feed-back oral que le sujet suit, est d'accord, en faisant parler "sa partie saine" qui travaille, de ce qu'elle discerne sur la manière dont "la partie qui souffre et se trompe" adhère et arrive à suivre.

Au total, on obtiendrait au minimum un recadrage : le sujet ne se sentirait plus une grosse phobique, mais une personne qui lorsqu'elle est sous stress a des réactions d'alarme excessives.
Et dans le meilleur des cas, un apaisement, l'envie d'essayer, une première réussite au moins partielle.
Personnellement je fais évoquer préalablement (lors de la séance précédente, pour ne pas mélanger les moyens employés) tout ce que la personne faisait avant d'avoir sa phobie, pour se rassurer quand rouler la stressait un peu : mettre la musique qu'elle aime, prendre un bonbon à la menthe, faire conduire sa passagère pour passer les péages, faire des pauses, que sais-je ! puisque c'est elle qui sait !

Merci de votre patience pour avoir lu cela, et en espérant que cela vous soit utile quelque part... :roll:
 
M

Métaphore

Invité
Castorix ce que vous exposez est correct mais quand on sait qu'une phobie est une peur irrationnelle, je me demande à quel point ce type de discours a un impact sur la personne... car en général le sujet sait bien que sa peur est inutile et irrationnelle...

Surtout si cette personne se ronge les ongles depuis toute petite, faudrait voir son anamnène de plus près... une anxiété généralisée m'apparaît possible.

Mais globalement pour une 1ère séance je partage ce que vous dites en résumé :1,2,3 ainsi que la fin de votre message car je l'avais plus ou moins proposé précédemment de cette manière en début du topic.
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
En trait d'humour, si cette personne pense être sur une nationale à la place d'être sur l'autoroute, et qu'elle respecte les limitations de vitesse, elle risque d'être à 90 au lieu de .... 130... et risquer de s'attendre à trouver des vehicules en face ?

Une autoroute c'est comme une nationale où on va un peu plus vite, et c'est un grand réseau national d'ailleurs... et comme il y a beaucoup de personnes qui se sentent mal sur les nationales, ils font payer l'autoroute car beaucoup s'y sentent très bien...

Et c'est très dommage de payer.... pour s'y sentir pas bien... car on paie doublement.... et comme les nationales sont encombrées, on s'y sent peut être un peu nombreux, alors c'est gratuit... :wink:
 
MARY3

MARY3

Membre
messages
122
Points
2 510
Localisation
Mouscron Belgique
Bonsoir,
Voilà, j'ai reçu la personne pour sa séance d'hypnose.
Hélas je n'avais pas encore eu l'occasion d'allumer l'ordinateur afin de voir les dernières suggestions, que je compte employer lors de prochaines séances.
Celà c'est très bien passé.
J'ai emenée la dame sous hypnose dans une salle de cinéma, où je lui ai fait voir un film en noir et blanc, avec son propre état actuel de stress et d'angoisses lorsqu'elle roule en ville puis sur l'autoroute ( respiration rapide, palpitations, mains qui transpire, douleur au ventre...).
Je lui ai fait ressentir dans son corps toutes les émotions et sensations physique.
Ensuite j'ai laissé passé le film vers la gauche et en ai projeté un deuxième en couleur, où elle ressent les mêmes sensations que précédemment mais arrive à lever une à une toutes les sensations.
Donc elle se retrouve maître de ses émotions
je lui ai imprimé un ancrage pour retrouver son état de détente dès qu'elle monte sur la bretelle d'autoroute.
j'ai également parsemé des données pour associé son stress et ses angoisses au fait qu'elle se ronge les ongles, avec des données pour qu'elle ait une répulsion dès que les ongles atteindraient la bouche.
 
Vous aimerez:
A
  • Question
  • Anonymous
Réponses
4
Affichages
3 K
Hypno92
H
P
  • Question
  • Pamela63
Réponses
0
Affichages
1 K
Pamela63
P
A
  • Question
  • Aga Cadabra
Réponses
16
Affichages
926
surderien
surderien
Nouveaux messages
Durand01
  • Durand01
Réponses
2
Affichages
62
Durand01
Durand01
O
  • Question
  • oim
Réponses
4
Affichages
78
JacquesL
J
L
Réponses
6
Affichages
556
Durand01
Durand01
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut