1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

que choisir

Discussion dans 'Présentation des membres' créé par peche, 4 Février 2009.

  1. peche

    peche Membre

    Inscrit:
    15 Janvier 2009
    Messages:
    5
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    Localité:
    st etienne

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    j'aimerais bien trouver un hypnothérapeuthe pratiquant l'investigation afin d'accéder à mon inconscient Le praticien que j'ai rencontré m'a dit que celà n'avait aucune importance de savoir pourquoi on était ceci ou celà et que ce qui comptait était d'aller mieux Je suis d'accord sur le fond mais pas convaincue que des suggestions sous hypnose (eriksonienne)soient suffisantes pour résoudre des blocages ,des inhibitions remontant peut etre à l'enfance
    En ce qui me concerne cette pratique est peu satisfaisante
    Connaissez vous dans la Loire des praticiens ayant une méthode autre que l'hypnose Eriksonienne L'histoire du cheval qu'il a trouvé dans sa cour et ramené à son propriétaire sans le connaitre mais simplement en laissant faire le cheval est , à mon sens, la faille de cette thérapie Si le cheval, une fois devant la croisée des chemins, ne sait pas où aller il faut bien que quelqu'un l'aide à choisir, à comprendre
    Je suis un cheval perdu qui attend un guide, une indication
    comment la trouver par le biais de l'hypnose?
     
  2. Belphegor

    Belphegor Membre

    Inscrit:
    3 Février 2008
    Messages:
    236
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1750
    Bonjour Peche,

    Vous dites :
    L'histoire du cheval qu'il a trouvé dans sa cour et ramené à son propriétaire sans le connaitre mais simplement en laissant faire le cheval est , à mon sens, la faille de cette thérapie Si le cheval, une fois devant la croisée des chemins, ne sait pas où aller il faut bien que quelqu'un l'aide à choisir, à comprendre

    Mais le cheval sait retrouver son chemin et même si je ne sait pas pourquoi il était dans cette cour, arrivé à la croisée des chemins il sait très bien ou il faut passer il n'a besoin de personne pour l'aider à choisir et encore moins à lui faire comprendre; du moment ou on la remis sur la route, c'est à dire sorti de la cour.
    Il est bien connu que quand le cocher avait abusé de l'alcool c'était le cheval qui le ramenait jusqu'à l'écurie.
    De plus pour lui faire comprendre, au cheval, faudrait parler Cheval !
    Maintenant que vous vous ressentiez le besoin de savoir c'est autre chose mais ce n'est pas obligatoire comme vous l'a dit votre thérapeute.
    Quoi qu'il en soit " il ne sert à rien de remuer la m.... ça pu et ça peut éclabousser les personnes qui sont autour" c'est ce que je dis souvent.
    Bonne journée,
    Belphégor
     
  3. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    Belphégor a tout à fait raison...

    C'est les hommes qui croient qu'un cheval a besoin d'un maitre, mais le cheval, lui sait qui il est, et laissé à lui-même, il écoute ses envies, ses besoins...
    Valikor
     
  4. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Bonjour peche, si vous pensez avoir besoin d'autre chose, c'est que vous avez besoin d'autre chose.
    Je ne connais malheureusement personne dans la Loire, mais continuez dans votre recherche d'un autre praticien. Sur ce forum, vous trouverez
    beaucoup d'ekicksonniens, et bien que cette méthode soit valalable dans bien des cas, parfois, il faut aller plus loin.

    Bon courage dans votre recherche

    Jurgen
     
  5. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    L'histoire du cheval n'est qu'une métaphore, le cerveau humain est plus complexe qu'un cheval. :roll:
     
  6. Belphegor

    Belphegor Membre

    Inscrit:
    3 Février 2008
    Messages:
    236
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1750
    Ah bon !!!

    Heureusement que vous l'écrivez.
    Vos commentaires sont de plus en plus perspicaces, vous devenez l'incontournable de ce forum.
    Bonne nuit,
    Belphégor
     
  7. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec
    Ben je suis d'accord avec Altmaier moi. En effet, c'est facile de faire des analogies et métaphores avec des chevaux et tout ça.

    Je suis d'avis qu'il est préférable de déloger la merde même si ça pue. Et si ça éclabousse les autres c'est souvent ceux qui nous y ont mis.

    Ceci dit, pour moi, l"hypnose est l'outil qu'il semble manquer à la psychanalyse pour remplacer la merde par quelque chose de positif.

    Mais je ne suis pas sur du tout qu'il soit bon de repeindre par dessus des murs couverts de merde... D'abord la peinture ne tiendra pas. Bonne métaphore non?
     
  8. Belphegor

    Belphegor Membre

    Inscrit:
    3 Février 2008
    Messages:
    236
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1750
    J'ai pas dit qu'il avait tort , j'ai souligné son efficacité à se rendre compte que c'était une métaphore.

    Quand vous dites "c'est facile de faire des analogies et métaphores avec des chevaux et tout ça"
    C'est la base de l'hypnose éricksonienne.
    Maintenant quand vous dites Je suis d'avis qu'il est préférable de déloger la merde même si ça pue. Et si ça éclabousse les autres c'est souvent ceux qui nous y ont mis. "
    C'est comme ça que certains charlatants font naître de faux souvenirs à leur client et démantèlent des familles complètes.
    D'autre part quand j'ai une plaie qui fait très mal, le fait de savoir comment c'est arrivé va permettre un guérison et une cicatrisation plus rapide ?
    Si maintenant une personne a oublié une partie de sa vie ou tout au moins l'a occulté suite à des sévices, pensez-vous lui rendre service en lui faisant revivre et se rappeler la ou les personnes incriminés ?
    Êtes vous sûr que ce que vous lui faites se souvenir est la réalité ?
    Et ce n'est pas de parler de peindre la merde qui va faire avancer les choses. Plutôt que de rafraîchir cette merde, comme vous dites, grattons la plutôt pendant quelle est sèche et repeignons le mur. Nous n'aurons éclaboussé personne et nous aurons respecté l'écologie de la personne.
    Quand pensez-vous
    Cordialement,
    Belphégor
     
  9. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec
    Ben en fait, moi je ne suis pas tellement chaud à l'idée de retrouver des souvenirs enfouis avec l'hypnose. Et, il est vrai que des faux souvenirs ou de mauvaises interprétations de souvenir peuvent causer bien des dommages et à des gens, par ailleurs, totalement innocent. C'est bien vrai.

    Moi, je suis thérapeute analytique alors ce que je préconise c'est de conscientiser tout ce que l'on peut uniquement avec la psychanalyse et de se servir de l'hypnose pour combler un vide. Ce vide qui reste souvent avec une conscientisation profonde et efficace. Donc, repeindre sur des murs propres en fait.

    J'ai déjà, par ailleurs, déconseillé à une patiente d'aller en hypnose pour se souvenir à savoir si elle avait été abusée ou agressée sexuellement. Elle en avait juste l'impression.
     
  10. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec
    Et je sais bien que la métaphore est un peu le pain et le beurre de l'hypnose Éricksonienne. C'est facile tout de même... Je le fais dans presque tous mes posts c'est une habitude, je dirais, artistique.

    Pour ce qui est de la comparaison entre savoir pourquoi l'on s'est coupé et le fait de se soigner pour guérir, ben,... C'est bien bête mais la psychologie c'est pas pareil.

    D'abord la psychanalyse est basée là dessus mais bien plus sur le comment que le pourquoi. On ne veut pas savoir pourquoi sa mère fut si méchante le 7 avril 1968, on veut savoir ce que l'on a ressenti et refoulé. Autrement dit "comment" on a perçu l'événement.

    Le fait d'amener ce qui est inconscient dans le conscient à force d'en parler et à force de transfert enlève l'énergie à ce qui est refoulé. La guérison part de ça. Et ça c'est super écologique, peut-être même un peu trop douillet comme thérapie.

    Mais après...Après y'a parfois du vide. L'énergie se demande ou elle va bien aller maintenant que les névroses ne sont plus ses vecteurs privilégiés. Et y'a aussi les habitudes qui restent souvent. Elle n'ont plus ce fondement névrotique qu'elles avaient mais elles sont là.

    C'est là, moi, ou je vois l'hypnose. C'est là que je la veux comme outil.
     
Chargement...