Réactions... amusantes !

Discussion dans 'Auto-hypnose' créé par Sammy, 30 Novembre 2015.

  1. Sammy

    Sammy

    Inscrit:
    17 Novembre 2015
    Bonjour,

    Je suis débutant en auto-hypnose, et je fais mes premiers pas. Je découvre un monde inconnu, c'est sympa!
    J'en suis à essayer de faire bouger mes bras, mains, doigts, ... et remarque une réaction inattendue pour moi, dans le sens où il ne se produit pas ce que je m'attends.

    La première fois que j'ai remarqué ceci, j'essayais de faire le cercle avec le pouce et l'index, et me concentrer pour que les deux s'avancent l'un vers l'autre et finissent par se toucher. J'ai essayé à plusieurs reprises : les doigts ne bougaient pas vraiment, mais j'ai fini par me faire une catalepsie de la main.

    Une autre fois, j'essaie le même exercice, mais cette fois-ci, dès que je rentre dedans, je sens clairement mon pouce et mon index se toucher, alors que ce n'est de loin pas le cas. Donc, pas possible non-plus de les faire bouger :)

    Un troisième exemple : j'essaie de faire se rapprocher les mains en me suggérant qu'elles s'attirent. Après un peu de concentration, je me rends compte que mes mains ressentent une légère pression sur l'extérieur à chaqu'une de mes inspirations. Elles se mettent à avancer l'une vers l'autre, avec une sensation à peine perceptible. Par contre, je ressentais de manière très claire que je ne pouvais pas bouger les mains ni en avant, ni en arrière, ni vers le bas (le haut c'était OK). J'arrivais également à faire ressentir à l'intérieur d'une main fixe les mouvements de l'autre, comme un petit point de chaleur qui se déplace. Donc en résumé les mains avancent bien l'une vers l'autre, mais la sensation principale est totalement différente.

    Avez-vous déjà ressenti ce genre de décalages, comme si l'inconscient ne comprenait pas très bien ce que je veux de lui et il réagit à peu près au bon endroit, mais pas totalement comme espéré ? Je suppose que ça fait partie de l'apprentissage ....

    Y a-t-il des moyens d'aller plus loin pour que l'inconscient comprenne mieux ?

    Merci d'avance !
     
  2. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Pourquoi tu ne commence pas déjà par entrer en hypnose au lieu de papoter avec ton inconscient comme si c'était un pote de troquet ?
    Ton inconscient n'est pas un idiot, il vois pas pourquoi il ferait des gestes sans intérêt (que tu finis par faire toi même) , sauf...... si tu entre en AH... (pour de bon)
     
  3. Sammy

    Sammy

    Inscrit:
    17 Novembre 2015
    Merci pour cette réponse. En effet, j'aurais pu préciser qu'avant de faire ces exercices j'entre en hypnose. Donc une réponse possible est que je ne suis pas encore entré réellement en AH ?
     
  4. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Et si tu faisais l'inverse ?
    Au lieu d'essayer d'entraîner ton inconscient là où tu veux aller, laisse le t'entraîner là où il veut t'emmener.
    Tu pourrais être surprise et sans doute aussi émerveillée qu'enthousiaste. :)
     
  5. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Une réponse effectivement mainte fois répété ici... Chercher à faire ce genre de petits exercices (souvent comme preuve que nous sommes en AH) est une erreur de débutant impatient ;)
    Il vaux mieux commencer par être totalement à l'aise avec l'AH sur des choses simples mais répétés plusieurs fois (relaxation, modifier son humeur, influer sur ses sensations comme être de bonne humeur, confiant etc...)
    Bref des petits trucs mesurables et concret....
    Ensuite, il est plus facile (sachant que l'on atteint bel et bien l'état d'H) de réaliser ce que tu essayes. Sinon il y à un grand risque à ce que tu passe du temps à t'observer, te juger, attendre des réactions etc.... ce qui est incompatible avec l'entrée en AH.
     
  6. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
  7. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Salut Sammy
    Je découvre un monde inconnu
    Et pourtant ce monde est celui de notre enfance où nous partions tant que possible
    Et puis un jour le monde des adultes nous en a sorti.
    Les hypnos savent redevenir de grands enfants mais le monde des adultes n'aime pas l'hypnose et les hypnos en général, sauf pour le fun, juste un moment et le moins possible ou pour gagner du pognon avec.

    çà explique que ce monde te soit devenu inconnu
    et à redécouvrir gracieusement sans modération...
     
  8. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Désolée, je viens de me rendre compte que je t'ai fait subir une petite intervention chirurgicale sans que t'aies rien demandé. :oops:
    J'aurais dû écrire Tu pourrais être surpris et sans doute aussi émerveillé qu'enthousiaste.
     
  9. Snips

    Snips

    Inscrit:
    9 Septembre 2015
    Ou même une bonne vieille lévitation du bras ! :)
     
  10. Sammy

    Sammy

    Inscrit:
    17 Novembre 2015
    Merci pour toutes vos remarques ! Alors dans l'ordre ...

    Voui, en effet... Bon, comme un bon débutant très studieux, j'essaie de suivre les conseils que je trouve sur Internet et j'ai lu ou parcouru l'une ou l'autre méthode, et on en arrive très très rapidement à ce genre d'essais. Du coup je brutalise un peu mon inconscient à voir ... o_O

    Pour l'opération chirurgicale, pas de souci :D

    Oh oui, trèèèès impatient, j'accepte pleinement la remarque. Un pas à la fois. Comme je disais plus haut, plusieurs méthodes (au sens large) commencent très rapidement avec des mouvements du corps (lévitation, doigts ou mains qui bougent). Par exemple le mp3 d'O. Lockert "contacter son inconscient", ou K. Finel dans l'initiation qu'il propose sur Weelearn. Du coup ça peut expliquer pourquoi un certain nombre de débutants (dont moi) font cette erreur.

    Pour les catalepsies et lévitations, j'ai vraiment de la peine. J'arrive à peine à faire celle des yeux. En fait, je me rends compte que si je reste profondément à l'intérieur de moi, c'est comme si j'oubliais comment faire pour les ouvrir. Mais avec un peu de volonté je peux sans autre me re-concentrer sur les yeux et les ouvrir. Puis-je en conclure que j'ai à la fois atteint un état d'H, et réussi à me forcer à en sortir ? Pour la lévitation du bras, j'ai pas réussi plus que soulever de quelques cm. Mais j'ai par contre des micro-mouvements assez fréquents. Je vais continuer, essayer et essayer encore. Patience...
     
  11. Sammy

    Sammy

    Inscrit:
    17 Novembre 2015
    Ca fait un petit moment que j'ai ouvert ce post, et je reviens vous faire un petit retour d'expérience... et quelques questions.

    Merci pour vos conseils. J'ai arrêté de vouloir à tout prix réussir ce genre d'exercice, pendant un moment, puis j'ai ressayé une fois par curiosité. Et là aussi, mes mains se sont rapprochées, mais ensuite sont parties de manière complètement opposée. J'ai repensé au post de Singin, je ne suis dit que j'allais les laisser faire, et voir jusqu'où elles allaient. Puis j'ai rigolé :)

    J'ai continué d'essayer la lévitation, mais sans grand succès. Jusqu'au jour où j'étais debout dans un petit magasin à attendre, et je fixais intensément un point de la vitrine en face de moi. Et là, j'ai senti un bras se lever... !
    Je suis rentré chez moi, et j'ai remarqué que je pouvais reproduire l'expérience. Par contre, je ne suis pas dans un dialogue avec mon inconscient où je lui demande de lever mon bras (et des suggestions style "mon bras est léger"), mais plus concentré sur l'idée que mon bras peut se lever (et donc au final il le fait). J'ai essayé de reproduire l'expérience assis avec la main sur la cuisse, mais là, ça ne marche pas, je n'y arrive toujours pas ; ça ne marche que debout avec les bras qui pendent.

    J'ai remarqué aussi que lorsque mon bras commence à se lever, je retombe dans un état où je réfléchis trop au lieu de laisser faire, et du coup le bras retombe... Si vous avez un petit truc pour rester dans l'état où mon bras monte, je suis preneur.

    J'essaie la catalepsie, et pour l'instant j'arrive à bloquer la main, mais j'ai beaucoup de peine à propager cette sensation dans tout le bras. Auriez-vous quelques conseils pour y arriver ?

    Merci d'avance !
     
  12. Marie Besson

    Marie Besson

    Inscrit:
    11 Janvier 2016
    Moi j'aimerai savoir sammy, que recherches tu à travers l'AH?
     
  13. Sammy

    Sammy

    Inscrit:
    17 Novembre 2015
    Bienvenue sur le forum!

    A terme, je cherche à pouvoir réduire, voire supprimer la douleur, histoire d'aller par exemple chez le dentiste sans sentir les coups de fraise...

    Pour l'instant je débute et découvre, je m'amuse en essayant de me suggérer des sensations, à découvrir ce qui fonctionne le mieux sur moi, et je prends plaisir à la détente que ça me procure.
     
  14. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Chez les dentiste imaginez que vous faite votre activité préférée ou que vous revivez vos dernières vacances,que tous ces gestes sont des gestes doux ,fabuleux,agréables, que la fraise est un sucre d'orge....que les bruits sont des douces mélodies,....que les odeurs sont celles du parfum de votre mari ou le votre ou un autre,..et vous pouvez varier à l'infini,vous dire que ça va durer une fraction de seconde....
     
  15. Marie Besson

    Marie Besson

    Inscrit:
    11 Janvier 2016
    Merci!

    A mon sens, découvrir l'Hypnose seulement par le biais d'internet te bloquera à un moment donné. La transmission venant d'une autre personne te permettrais d'aller à la rencontre de ton inconscient plus profondément car tu te laisserais guider. Puis par la suite tu peux reproduire et amplifier ces sensations découvertes en faisant ce que tu fais actuellement.
    Pour éviter la douleur il faut avant tout que tu la comprennes et que tu l'acceptes (elle a une utilité pour le corps qui est très importante! elle te dis que quelque chose ne va pas, n'est pas normal). Tu peux t'imaginer t'en faire une alliée même! moi c'est souvent ce que je fais. C'est à dire l'imaginer sous une forme que tu souhaites et puis discuter avec elle. Ca marche aussi pour la colère. Au lieu d'aller contre, tu négocies.
    Par exemple: Tu peux aller à sa rencontre dans un lieu imaginaire ou dans ton corps directement à l'endroit visé (pour ma part j'imagine un point rouge vif). Puis tu lui expliques que tu sais pourquoi elle est là, son utilité. Tu la remercie même pour ce quelle fait. Puis tu lui expliques que ce qu'elle juge être des attaques extérieures sont nécessaires pour ta santé et que c'est pour ton bien tout ça. Qu'elle n'a pas besoin de se manifester aussi fort, que tu es prévenu de ce qui se passe et que c'est utile. Tu peux imaginer la Douleur s'adoucir en entendant tes explication, diminuer et même disparaître complètement. Je le fais souvent et ça marche plutôt bien! pendant ta discussion tu penses dejà à autre chose et ça te permet de prendre le contrôle de ta douleur au lieu de l'ignorer.

    Ca peut être fait après ce que Moune t'as proposé précédemment!
     
  16. Sammy

    Sammy

    Inscrit:
    17 Novembre 2015
    Merci pour vos commentaires. En effet, finalement,les sensations physiques dont la douleur fait partie et les émotions (colère, ...) jouent le même rôle de messager qui ne demandent qu'à être écoutés. J'aime cette façon de voir, de dialoguer avec eux comme tu propose.
    Je vois aussi tellement d'approches différentes qui sont soit plutôt dans le dialogue, le calme, prendre le temps, ou plus directe. Typiquement, certaines personnes arrivent à s'anesthésier un bras en imaginant qu'il est dans un seau d'eau glacée. Là, je ne vois pas de vrai dialogue avec la douleur par exemple.

    Hier soir, j'ai ressenti pour la deuxième fois la lourdeur extrême d'un de mes bras qui pend ; et le bras qui se rallonge. Je retrouve mon âme d'enfant avec des trucs tout simples. C'est... amusant :D
     
  17. Sammy

    Sammy

    Inscrit:
    17 Novembre 2015
    J'ai eu un rendez-vous chez le dentiste vendredi dernier (plus rapide que prévu), et je me suis dit que c'était l'occasion rêvée d'utiliser mes débuts d'hypnose.
    Je ne m'étais pas assez préparé je crois. J'ai eu beaucoup de peine à me laisser aller en hypnose avec tous ces doigts qui tripotaient ma bouche. Je n'ai pas réussi à me perdre très loin dans mes pensées. Mais j'ai fait "comme si", et au final j'ai un sentiment que le temps ne s'est pas déroulé comme d'habitude, comme une distortion. J'ai revécu de bons souvenirs, puis ai fini par une partie de cache-cache dans les nuages (qui n'a jamais rêvé de se lancer dans ces gros duvets ouateux depuis l'avion ?). Comment pourrais-je augmenter encore l'intensité de ce vécu ?

    A un moment j'ai eu un peu mal (ma dent était anesthésiée chimiquement). Après réflexion, j'ai l'impression que la douleur elle-même était relativement faible, mais qu'en réalité elle en rappellait d'autres, un peu comme un ancrage. Pourrais-je me débarasser de ceci ? C'est à dire juste vivre la douleur telle qu'elle est, sans rajouter toutes les anciennes qui viennent se rajouter par-dessus ? Et enfin, une difficulté aussi est que ce sont des douleurs d'intensité très variables. Comment alors réussir à en diminuer la perception, alors qu'on n'a pas le temps de s'y habituer ?
     
  18. Marie Besson

    Marie Besson

    Inscrit:
    11 Janvier 2016
    Réussir a ôter complètement la douleur chez le dentiste en AH est une prouesse!
    Il faut donc bcp de pratiques... et bcp d'autres choses rentre en compte (l'appréhension dûe aux expériences précédentes.)
    Pourquoi ne pas trouver un thérapeute qui serait intéresser pour faire l'expérience de vous mettre sous hypnose chez le dentiste?
    Ou vous créer un douleur supportable chez vous et tenter de la faire disparaître totalement puis l'augmenter petit à petit?
     
  19. Sammy

    Sammy

    Inscrit:
    17 Novembre 2015
    Merci pour cette réponse. C'est un objectif à long terme, et je suis pas pressé.... :) Ce qui me fait penser à ces quelques mots d'Olivier Lockert que Singin m'a fait découvrir sur un autre post du forum (merci au passage, ton post m'a beaucoup encouragé) :

    Il est plus facile de se laisser bercer par quelqu’un qui active pour nous les mécanismes inconscients. Cela fonctionne du premier coup, mais on n’a rien appris. Il est plus valorisant, même si cela demande plus de ténacité, de réussir à activer nos automatismes par nous-mêmes ! Et ensuite, comme pour le vélo ou la conduite : c’est pour la vie !

    Je veux faire du vélo hypnotique :p
     
  20. Marie Besson

    Marie Besson

    Inscrit:
    11 Janvier 2016
    alors, pincez vous très fort et essayez de faire disparaître la douleur!;)
    Bon vélo!
     
  21. canico

    canico

    Inscrit:
    28 Avril 2016
    Bonjour,

    Je me reconnais dans ton expérience de débutant, avide d'apprendre...la thérapeute que j'ai vu 2 fois pour problème d insomnie..étant surbookee. .je me suis mise à pratiquer l' AH, seule, tous les jours , avec beaucoup d'envie..
    Même cheminement que toi..
    Je me suis calmée car à trop vouloir tout essayer. .je me deconcentrais et les séances étaient moins profitables..
    Voici le déroulement de mes séances :
    Je m'installe bien confortablement,toujours assise..
    Je ferme les yeux et sur fond de musique douce ou/MP3 ..je suis attentive à tous les sons qui m'entourent..ce que je ressens, et à mon environnement. ..tout en y rajoutant quelques éléments imaginés (bruit de vagues..vent..).je descends un escalier..et quand je sens que je suis "cotonneuse" je répète mon induction 2 ou 3 fois..En essayant de m'imaginer dans la situation. ..je reste un peu dans cet état de bien être. .puis je reviens en comptant jusqu'à 3...voilà je voudrais savoir si je suis dans la bonne voie..si je dois passer à autre chose. .ou si je suis dans le vrai et qu il faut continuer ainsi..
     
  22. shynx

    shynx

    Inscrit:
    6 Mai 2016
    J'ai exactement les même sensations et suis aussi débutant, comment traduire cela ?
     
  23. stealth

    stealth

    Inscrit:
    7 Mai 2016
    Dans un autre post j'ai indiqué une réaction amusante, je me suis entendu ronfler pas comme dans un demi sommeil mais bien comme si c'était une autre personne
    C'est très impressionnant, c'est comme si mon corps et moi étions à distance, pendant un bref instant je me suis demandé d'où venait ce son.

    Mon corps dormait, mais pas moi :)
     
  24. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    +1
     
  25. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    J'ai vécu, il y a peu,ce type de dédoublement : j'étais couché à côté de "moi" de "mon corps" et je le ressentais dormir comme une autre personne
    C'est une forme de sortie de corps comme un voyage astral ? C'est génial.
    Rien qu'à y repenser j'y suis de nouveau...
     
  26. Sammy

    Sammy

    Inscrit:
    17 Novembre 2015
    Tiens, marrant, ça faisait un petit moment que je me disais qu'il faille que je vienne vous redonner des nouvelles suite à ce post... voici l'occasion !

    Voulais-tu dire "Je répète ma suggestion 2 ou 3 fois" ?
    Ce que tu décris semble très bon, mais tu es la personne la mieux placée pour savoir si ça te convient bien. Et tu verras dans les semaines qui viennent si tu as du résultat. Sinon, n'en déduis pas que ta pratique de l'hypnose est mauvaise : ça peut aussi être le signe qu'il y a un problème plus profond à creuser que ton subconscient essaie de te montrer.
    Il y a tellement d'inductions, tellement de manières de faire différentes... J'ai commencé avec des inductions style Betty Erickson, puis des descentes d'escaliers. Et j'ai eu un sentiment de lassitude. J'ai ensuite utilisé la technique de l'interrupteur, que je pratique de temps à autre associée à la méthode Gerald Kein dont je parlerai plus bas. En ce moment, je me suis fait un ancrage de transe comme Pank le décrit dans ses vidéos.

    La lévitation de la main, mine de rien, ça fait couler beaucoup d'encre.... Si tu es entré en transe en te suggérant une profonde relaxation et que ta main est posée quelque part, vouloir la faire monter risque de prendre pas mal de temps. Le plus simple est de l'avoir en suspension dans l'air, et ensuite de la laisser monter seule.
    Après, y a-t-il vraiment nécessité de "traduire" une intention en un dialogue intérieur, je ne pense pas. Une fois de plus, chacun est différent. Pour ma part ça marche le mieux quand j'imagine un système de poulies, et je me vois tirer une corde pour faire monter ma main (comme si j'avais 3 mains en fait ... !), ou alors je fixe ma main, ensuite un objet et je m'imagine que l'objet attire la main. Mais j'arrive maintenant à la faire monter par dialogue interne aussi. Si vraiment c'est important pour toi, peut-être que de te concentrer sur l'idée que le bras peut monter, et l'associer avec le dialogue (se parler en même temps) pourrait aider le subconscient à écouter ce mode de communication également...

    Une des méthodes que j'ai essayée est la fameuse technique de l'interrupteur de Gerald Kein, qui est mise en video sur youtube par Eddini (pour ceux qui comprennent l'anglais) sous un titre du style "learn self hypnosis". Dans une première vidéo à ne regarder/écouter qu'une fois, il "pose" un interrupteur à la base du cerveau. Ensuite, avec une autre vidéo à regarder chaque jour, il renforce l'effet de cet interrupteur. A la fin de cette vidéo, je me suis déjà retrouvé plusieurs fois avec un corps complètement endormi, comme si je flottais dans un cocon, avec des légers picotement comme si on me versait du sable fin dessus... Et je la ré-écoute de temps à autre. C'est dingue comme sensation, ne plus sentir le matelas contre la peau... j'ai même essayé de me pincer, et la douleur était très distante, quasiment inexistante.

    Tiens, ça me fait envie rien que d'y repenser...

    Pour en revenir au sujet dont je parlais avec Marie : en effet, j'ai commencé depuis un moment de pratiquer la méthode du gant anesthésique. J'arrive à m'anesthésier une main (deux fois elle est devenue froide, beaucoup plus que l'autre, et une fois elle a même changé de couleur). Quasiment plus de sensation de douleur, même en pinçant fort. J'ai encore de la peine à la transférer à un autre endroit du corps. Mais j'y arriverai! :)
     
  27. canico

    canico

    Inscrit:
    28 Avril 2016
    Pour l'instant mes inductions ne peuvent pas être vérifiées...car ce ne sont pas des cas concrets..c'est très général et je ne peux pas dire ...c'est mieux grâce à l'autohypnose...qui sait réellement ?? ce n'est pas mathématique..
    Par contre peut tu me dire quelles sont ces techniques dont tu parles ? Où puis je me renseigner ??
     
  28. Sammy

    Sammy

    Inscrit:
    17 Novembre 2015
    Le fait de te sentir "cotonneuse" peut être un signe que ça fonctionne.

    Alors : la technique de l'interrupteur est décrite par Paul Elie ici : https://www.transe-hypnose.com/sujet/un-script-dautohypnose-gratuit.1288/ qu'il complète d'ailleurs à la deuxième page.
    Si tu comprends l'anglais, l'original se trouve ici : Lien invalide

    La version qui est lue par Eddini sur youtube en 1ère partie:


    La 2è partie :


    Pour l'ancrage et l'induction elmanienne, par Pank (en français !) :


    Je me suis fait un audio sur cette base, ça m'a bien aidé.
     
  29. canico

    canico

    Inscrit:
    28 Avril 2016
    Merci Sammy de ta réponse rapide...je vais regarder tout cela attentivement ..
     
Chargement...
Vous aimerez:
  1. Flamel
    Réponses:
    5
    Affichages:
    534