Reproduire les mêmes situations

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par katia (zoulouk), 6 Septembre 2013.

  1. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Il y a certaines situations qui se reproduisent un peu inexorablement au cours d'une vie, des schémas répétitifs, et comment briser la boucle ?

    Avec une conscience qui se fait souvent le nez dedans, et pas avant, avec un type de discours pourquoi ça m'arrive "à moi" ?

    Je parle de ceux qui se font souvent avoir, de ceux qui choisissent toujours "mal" leur compagne ou compagnon, de ceux qui sont en galère perpétuellement, etc... et surtout sur le fait de rien voir venir... et d'avoir le comportement qui amène vers et les pensées aussi..

    (reprise d'un sujet évoqué par Hypno-transe)
     
  2. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Pour résumer d'une façon analytique, le système mental se construit pour un "bon" fonctionnement

    Il peut se construire avec des dysfonctionnements conditionnant durablement sa façon de vivre, d'être, d'exister

    La répétition de certaines conduites conduit à une dépendance à ces comportements

    Les schémas cognitifs issus des apprentissages précoces fonctionnent sous la forme d'injonctions et interviennent de façon automatique

    non conscientes et s'imposent en prenant des formes impérieuses «  si je ...alors... » :

    «  si je quitte mes habitudes habituelles de sécurité alors je serai vulnérable »

    «  si je consomme...alors après je serai mieux, moins anxieux »

    « si je n 'ai pas ...alors je serais en manque »

    L'adaptation nécessite que ces schémas s'ajustent en permanence.

    Les troubles viennent de la tendance à maintenir ces schémas, quelque soient les circonstances, sans les assouplir.


    CF Article de pratique clinique de la revue : Alcoologie et Addictologie 2011; 33 (2) : 135-142 :

    " Le patient addictif. Des troubles de l'attachement à la mise en place de l'estime de soi"
     
  3. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Plus on fait plus on a tendance à faire. Comme le souligne Surderien c'est un schéma, il y a un pattern: un patron de comportement qu'on reproduit inlassablement sur chaque pièce de tissus, encore et encore.

    Je pense que la première chose est sûrement de s'en rendre compte (ou alors d'aller voir un thérapeute roublard qui ne le dira pas mais proposera un changement associé discret) et dans un deuxième temps de briser le comportement et les pensées monolithiques, dès qu'on a introduit la première faille on peut introduire la dynamite et la faire sauter et choisir une ou plusieurs stratégies alternatives. Mais là ça ne correspond qu'à certaines situations, certaines personnes... Il faut s'adapter à la personne, à ce qu'elle apporte, à son problème et à ses solutions.
     
  4. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    La prise de conscience de ses schémas mentaux en les explorant permet d'accéder à cette capacité de les modifier

    Parfois un schéma totalement bloquant ne peut être résolu qu'avec une aide extérieure indépendante dans un cadre thérapeutique propice au ré-apprentissage, à l'adaptation et donc au changement

    C'est le principe même de la supervision.
     
  5. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Je vous donne un exemple d'une femme qui se faisait toujours aborder par des gars de 40 ou 50 ans mariés, dans la catégorie "baiseur" au physique très moyen.
    Autant dire qu'elle pestait à chaque fois. On sortait à plusieurs, c'était toujours vers elle que ces gars allaient, même si elle s'habillait comme moi, ou ne mettait pas de maquillage, même avec des chaussures de randonnées... Inmanquable !

    Une autre femme tombait que sur des mecs violents, une autre sur des mecs pantouflards, très homme d'intérieur, sans le savoir d'ailleurs avant la rencontre...

    Avec prise de conscience du résultat, sans autre prise de conscience

    Evidemment il y a des critères environnementaux, par exemple si on a ses heures libres en journée et en semaine, on ne rencontre que des retraités, des étudiants et des personnes au chômage, ou de professions aux horaires décalés, ou de son milieu social (là où on va)

    Par ex "des vieux baiseurs" il y en a partout.. Que peut elle faire pour sortir de ce schéma ?
     
  6. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Les premières histoires peuvent être très conditionnantes, est-ce que sa première histoire pourrait avoir un lien avec? Parfois il y a aussi des sabotages ou des désirs inconscients et des échos.

    Perso j'appelle ça des "aura", pas dans le sens mystique mais dans le sens où l'on dégage des choses que l'on ne voit pas mais qui attirent certaines situations ou type de personne etc. On répond à certains signaux favorablement.

    Ça pourrait être des regards, une attitude corporelle etc. qui ferait qu'elle réagirait de manière subtile à ce type d'homme et leur envoie un message "ok" alors que ce n'est pas ok.
    Répondre comme ça sans en savoir plus, je ne pourrai pas. Comment se sent-elle dans se corps? Quel âge a-t-elle? Elle se perçoit de quel âge ou jeune, âgée? Est-ce qu'elle pense qu'elle mérite un homme jeune, stable pas "baiseur"? Est-ce qu'elle pense que dans un couple l'homme doit être plus âgé (c'est assez fréquent)? Qu'est-ce que ça lui fait de pouvoir dire "j'ai vraiment pas de chance"?
     
  7. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    C'est ce que j'ai perçu de la situation aussi, quand tu parles d'aura, de quelque chose qui se dégage sans qu'elle en ait conscience, qui attire ces personnes, dans une espèce de contradiction avec elle-même...

    Les gars pensent que c'est "open" et se lancent, ce qui amène qu'elle est dégoutée, dégoutée d'elle même, en quelque sorte.

    Une femme de près de 50 ans, ne les fait pas, exigeante envers le physique du monsieur, avec un ventre ne pas se présenter, plutôt attiré par des gars de 10 ans de moins, non mariés.

    En voyant les choses de l'extérieur, je trouve la chose absolument "logique"... sans pour autant savoir ce qui pourrait amener un changement, enfin si, en s'acceptant elle-même, mais loin d'être prête, et puis simplement leur dire non et passer à autre chose sans s'énerver.

    Le changement d'apparence n'étant pas suffisant.

    Outre cet exemple, cette question "d'aura" justement m'interpelle... dans cette subtilité qu'on ne maîtrise pas, et qui fait que certaines situations se reproduisent...

    Un peu aussi ce qu'on peut appeler la tête de l'emploi.. ou pas... en ce sens des personnes obtiennent 200 entretiens d'embauche dans le même secteur sur un an, sur CV et photo, et une fois à l'entretien que des refus...en ce sens que ce n'est pas une coupe de cheveu, une présentation, mais au delà... une personnalité

    Ce qui fait que ce qui est dégagé abouti au même...heureux pour certains, moins heureux pour d'autres...
     
  8. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Du coup d'après ce que tu viens de dire c'est peut être justement là le problème: "l'acceptation pas la peine d'y penser". Ça vient de faire écho avec ces personnes qui sont loyales à ce qu'on a pu leur dire enfant et se sabotent en se conformant à ce qu'on leur dit: l'enfant traité d'idiot qui se limite scolairement, la gamine qu'on traite de pouffiasse et qui fini par coucher à tout bout de champ sans amour etc.
    Y-a-t-il quelque part la croyance qu'elle ne mérite pas mieux?
    Quand tu dis dégoûtée, tu penses qu'il y a un cercle vicieux? Si c'est ça le travail sur l'estime de soi pourrait être intéressant.

    Les auras telles que je me les représente ne sont pas forcément un problème. Par exemple, régulièrement des gens que je connais pas me racontent des trucs sur leur vie perso et souvent des choses qu'ils n'avaient pas oser confier auparavant, et ça ne me pose aucun problème.
     
  9. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Nos messages se sont croisés.

    C'est une question d'idée que l'on se fait sur soi et ce (ceux) qu'on attire à soi , et dans le décalage entre les deux...

    "ce que la personne veut et ce qui se passe", enfin dit vouloir, entre discours conscient et ce qui se passe réellement

    Il y a un fossé à ce niveau

    Par dégoutée, j'entends que le reflet que l'autre lui donne est insatisfaisant, une question d'égo, avec
    une reflexion du style "non je suis pas une femme comme ça", alors que dégage le contraire...

    La personne me demandait par exemple, pourquoi à la même sortie, ce type de gars allait vers elle et non vers moi, concrètement par quelles critères ?
    Pas évident d'y répondre...

    Et peut-être même que si elle était sorti avec ce genre de gars, je suis intimement persuadée que ça lui aurait plu... mais inacceptable dans son esprit. Une réaction forte à cette idée émise m'a mis la puce à l'oreille
     
  10. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Heuuuuu... Perso de base ça ne m'étonne pas vraiment que des hommes de 40-50 ans aillent plus vers une femme d'une cinquantaine d'année que vers celle qui a la trentaine. Je ne sais pas ce que tu dégages là dessus mais si tu es déjà en couple ou pas intéressée ils le sentent aussi peut être.
    Pour certaines personnes l'insatisfaction est un mode de vie et quoi qu'il arrive elles seront insatisfaites: insatisfaites si on ne les drague pas, insatisfaites si on les drague etc.
    En parallèle vouloir séduire et vouloir une relation (que ce soit sexuelle d'un soir ou stable sur du long terme) c'est différent et parfois certaines personnes confondent les deux.
     
  11. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
     
  12. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    En fait ce n'est pas tellement qu'on cherche dans sa tranche d'âge ou non mais le fait qu'on soit... pas content d'être abordé par des personnes de son âge. Bon le côté "baiseur"... je ne sais pas, il faut voir les circonstances aussi.

    Je connaissais un mec qui se plaignait de ne trouver que des "coups d'un soir" ou des femmes qui le trompent. Je m'étonne un peu parce que clairement la plupart des filles que je connais ne sont pas comme ça alors je lui demande où il trouve ces filles et comment il les choisis: Bar ou boîtes de nuit, la nuit, et la recherche c'était aussi sexy que possible, quelques critères plaisants: grand décolleté, minijupe, très maquillée, talons hauts... Il ne regardait pas les filles dans les magasins habillées sobrement, à jeun, au cinéma, dans une bibliothèque, au bureau. Bien sûr toutes les filles en tenue hyper sexy en boîte la nuit ne cherchent pas forcément un coup d'un soir ou ne sont pas fidèles, c'est évident, mais franchement quand on veut établir une relation stable on va peut être chercher d'autres critères que ceux ci et aller dans des endroits où le volume sonore permet d'entretenir une conversation.

    C'est sûr qu'être en couple ce n'est pas forcément le problème du "pas intéressé" mais j'ai déjà entendu plusieurs personnes qui se faisaient facilement draguer ne plus l'être du jour où elles se sont mises en relation stable, parce que la séduction, fut-elle inconsciente, en dehors de la séduction de leur partenaire c'était fini.

    Comme tu le dis, les horaires (et les lieux) peuvent aussi beaucoup jouer.
     
  13. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Intrinsèquement oui c'est la non acceptation de ce qui se passe avec l'incapacité de changer les choses, en ne comprenant pas les tenants et aboutissements de la situation.

    Un peu le contraire de ta citation :)

    Cette femme, dans sa quête, c'est un gars d'environ 10 ans de moins qu'elle aimerait trouver, stylé, pas de ventre, pas de moustache, pas de look retro, sans parler du reste... donc invariablement déçue...

    C'est le programme déception garantie ? Histoire de rester seule ?
    Si les critères sont trop élevés, ça permet alors de rester célibataire ?
     
  14. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Si elle veut un homme parfait dans son image à elle il ne faut pas s'étonner qu'elle soit déçue, d'ailleurs d'une manière générale si on est rigide on se brise. L'idéalisme qui n'accepte pas la réalité c'est le chemin tout tracé vers le malheur.
     
  15. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    ce sujet m'interresse grandement

    je ne peux une fois de plus que vous citer mon cas personnel

    j'ai dans ma vie attiré beaucoup d'homme

    je suis une bombe lol je plaisante mèèèè

    j'attirais des hommes franchemet pas fidèle alors que ma nature l'est et ces hommes étaient plutôt violent, là en résonnance avec ma propre violence

    j'ai fini pr aller "contre" moi même par survit, parce que je savais que je n'avais pas d'autres solutions si je voulais entamer un radical changement

    j'ai donc quitté un homme à "cntre" coeur, père de mon enfant alors que je l'aimais

    une sorte de sacrifice accepté

    après ça j'ai rencontré tout juste 3 mois après un homme, en boite, saoule, je me suis laissé séduire

    au bout de deux ans, j'ai appellé les pompiers et il a fni en HP ; un alcolique mythomane

    là, je me suis posée de sérieuses questions !!!

    surtout que les dommages collatéraux ont été d'une grande importance

    jsuis donc restée seule 3ans avec une toute petite aventure entre temps avec un homme marié d'une soixantaine d'année ! cette fois çi consciente d'être LA maitresse d'un vieux sympa bourré de tune

    comme vous voyez, l'stime de soi ne volait pas très haut malgrès mes tentatives de sacrifice pour ma sauver de ce genre de situation

    mais malgrès tout à chaque fois, cette estime se renforcait un peu plus dans le "ce que je ne veux plus"

    j'ai donc accepté ce célibat afin de travailler sur moi

    au bout de ce temps j'ai arrêter une grossa addiction qui me semblait essentielle à l'attirance inconsciente du MIROIR

    et j'ai fini par imagniner, demander l'homme que je revais

    ça a marché !

    si je n'avais pas arrêter radicalement cette addiction, si je n'avais pas travailler sur moi pour revaloriser un peu mon estime de moi, si je n'avais pas fait tout ces sacrifices et accepter une période de célibat pour travailler a ce que je ne veux plus et tenir dans mes changements je ne pense pas que j'aurais réussit

    et c'est pareil pour l'arrêt dui tabac ou proffessionellmemnt ou finacièrement et cahque chose en son temps

    j'ai commencé par le principal pour moi : l'amour, le vrai, le fidèle et sincère, celui sur qui je pourrais réellement compter et qui m'aimera et que j'aimerais dans le respect et la confiance qui est la base d'un couple, pour moi .

    il fume pas, il est fidèle, il n'a aucune once de méchanceté, évite tout conflit, bref, ça me change tout vous imagninez même pas !!!

    mais ça, je l'ai imaginé avant de la connaitre , là, je peux dire l'avoir projetté dans mon lit, le soir seule avant de m'endormir en demandant

    "je l'aimerais comme si, comme ça etc"

    si je l'ai enfin réussit à l attirer, je suis persuadée que c'est parce que j'ai changé :)
     
  16. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Un homme parfait dans son image à elle, c'est cela....
     
  17. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    je l'ai pas voulu parfait et je suis contente des ses imperfectitudes

    je l'accepte avec les siens comme il m'accepte avec les miennes

    mais j'ai trouvé mes valeurs principales, donc pour moi, ses petits et grand défauts sont plus que supportable comparé a ses qualités

    je suis pas parfaite, lui non plus mais c'est aussi ça qui est parfait :)
     
  18. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Je vois ce que tu veux dire <3. Quand la perfection ne veut plus dire la même chose, quand même quand à distance on sait qu'on pourrait interpréter les défauts comme des défauts ils n'en sont plus vraiment parce qu'on aime et qu'on accepte totalement l'autre... ou soi même d'ailleurs.
     
  19. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Oui, avec personnellement une capacité plus faile d'accepter l'autre dans son entièreté et d'être beaucoup plus dure avec moi m' AIME !

    a comprendre ,travailler aussi ;)
     
  20. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Quel beau témoignage Xorguina, nos messages se sont entrecroisés .. :)

    On voit bien dans ce que tu écris les tentations qui se proposent et la facilité à retomber dedans, le piège quoi, et aussi la belle façon de le surmonter en s'imaginant autre chose, ce qu'on veut, et ce passage par le célibat.
     
Chargement...
Vous aimerez:
  1. woolool
    Réponses:
    12
    Affichages:
    2122