1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Résistance

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par waddle, 21 Avril 2007.

  1. waddle

    waddle Membre

    Inscrit:
    21 Avril 2007
    Messages:
    3
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour a tous,

    je surfe sur votre forum depuis quelques temps par intéret pour l'HE et également pour avoir des conseils afin réussir a entrer en transe légère ou profonde.
    Ce que je m'arrive pas a faire malgré une bonne vingtaine de séances d'hypnose avec différents hypnothérateupes (classiques ou erickssoniens). J'ai donc arrêter l'hypnose pour m'orienter vers d'autres techniques (énergétique, corporelle). Mais en relisant le bouquin de Lockert (ah qd je le lis j'ai l'impression que tout est possible :lol: ). j'ai eu envie de redonner sa chance a l'hypnose.
    Mon souci est que j'ai un mental très puissant qui ne lache presque jamais le controle (par peur de toute évidence).
    Donc celui-ci, m'empêche de rentrer en transe ou dans une transe pas assez profonde pour avoir un changement.
    J'aimerais avec l'hypnose dénouer ce noeud émotionnel visiblement tres puissant (qui me gachent un peu le vie, il le faut dire).
    Pour etre moi meme formé a plusieurs techniques d'accompagnement (pnl, coaching, EFT, Modélisation symbolique...), je sais que je rencontre une belle résistance.
    J'ai donc le sentiment qu'avec une transe efficace je pourrais aller à la racine du problème et donc commencer a le faire évoluer mais mon mental ou ma résistance m'empêche d'accéder a cette possiblité de transe efficace.
    Je sais qu'on peut se servir des résistances dans le travail erickssonien.
    Donc je pense que c'est parceque je n'ai pas rencontré un hypnothérapeute vraiment doué et expérienté que je n'ai pas avancé.
    Qu'en pensez vous ??
     
  2. bruguera

    bruguera Membre

    Inscrit:
    20 Avril 2007
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    Localité:
    Nice
    salut, je suis exactement dans ton cas, je n'arrive pas a etre hypnotiser malgré plusieures tentatives de professionnels ou pas et pour les memes raisons que toi. Si tu as trouvé des solutions ou si ta situations a evolué peux tu me le faire savoir.
    merci a plus
     
  3. docteur mandrille

    docteur mandrille Membre

    Inscrit:
    23 Décembre 2006
    Messages:
    237
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1760
    Localité:
    paris
    que penses tu de ta resistance via ton experience en pnl?

    as tu traité ca avec tes parties etc?

    c'est important d'etre completement ok pour se faire hypnotiser...
     
  4. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    bonjour,

    waddle vous pourriez aller voir le message de bruguera pour ses réponses.
    pour vous : l'expérience du thérapeute semble être importante en effet (une résistance c'est quelque chose que le T n'a pas su comment prendre), cependant le mot résistance peut parfois être pris au sens propre comme vous l'expliquez
    (si je résiste c'est parfois par crainte de ce qui pourrait m'arriver ?)

    heu... mais pourquoi retourner à la recherche du temps passé ??
    pourquoi ne pas commencer tout de suite l'évolution dont vous parlez ?

    je vous lance un petit défi (défi à vous-même bien sûr) :
    demain matin, dès votre réveil, choisissez de penser que Le Problème (que vous évoquez) n'existe plus ; et choisissez si vous le décidez par vous-même et sans contrainte, de faire UNE chose qui soit bien représentative de la situation où le problème n'existe plus.

    bien sûr il est permis de faire preuve d'esprit d'adaptation :
    - si on est fâché avec le beau-frère et qu'il ne vous prête plus la tondeuse, faire comme si peut être : non pas d'aller la lui emprunter sans le lui dire, mais lorsque vous le rencontrerez de faire comme si vous êtiez réconciliés.
    et chaque matin, une nouvelle idée, une nouvelle chose chaque jour.
    RV dans 14 jours (le 2e tour...)
    on verra bien si votre problème résiste à l'absence de transe, ou bien si vous aurez réussi à créer des idées comme si ?!
     
  5. waddle

    waddle Membre

    Inscrit:
    21 Avril 2007
    Messages:
    3
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    J'ai traité "ma résistance " par un protocole de dialogue des parties avec une psy formatrice en pnl a pnl repère et ce fut un échec.
    Après plus d'une heure d'essai, ma partie résistante ne voulait pas dialoguer. Pas facile qd tu poses une question et que rien ne se passe...

    Après 6 mois de travail avec elle m'a conseillé d'aller voir une personne qu'elle connaissait qui travail en energétique car elle pensait qu'avec mon mental la pnl serait trop longue a opéré.
     
  6. waddle

    waddle Membre

    Inscrit:
    21 Avril 2007
    Messages:
    3
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    Merci de votre réponse.

    Je n'ai pas compris ce que vous vouliez faire comprendre bruguella dans votre réponse :?:

    Par rapport a votre défi, la réponse est simple c'est que je n'y crois pas une seule seconde. le cadre du "comme si" a ses limites.
    Il y a juste une puissante part de moi qui m'y crois pas a ce genre de technique (limite si en mon fort intérieur si je rigole).
    Je le ferai sans y croire, le faisant pour dire au moins j'essayé on pourra pas me le reprocher.

    Pour répondre à "heu... mais pourquoi retourner à la recherche du temps passé ??
    pourquoi ne pas commencer tout de suite l'évolution dont vous parlez ?"

    Parce que je crois comme une majorité d'écoles de pensée pyschothérapeutique que je ne suis pas né avec cette résistance, que celle-ci est la conséquence d'un ou plusieurs évenements déclencheurs.
    Beaucoup reprochent a l'HE de ne pas avoir des résultats qui tiennent dans le temps. Il ne suffit pas de déplacer le symtome pour vraiment dénoué le noeud émotionnel car pour mon cas je pense que c'est de cela qu'il s'agit un noeud émotionnel.

    La formule la plus efficace selon moi serai une transe régressive a but cathartique déclenché par le thérapeute (pour vider l'abcès) ou recardrer les sensations traumatiques par l'EMDR par exemple.
    Puis pour finir la séance alors comme vous le suggérez retrouver un évenement très positif pour l'ancrer car comme freud disait il ne suffit pas d'éteindre la lampe a pétrole, qui a déclenché l'incendie, dans une maison complétement en flamme.

    Mais comment faire qd je n'arrive meme pas a passer en "égo observer" ??
    Car j'ai l'impression que je n'ai pas accés aux ressources de mon inconscient.
     
  7. Joey

    Joey Membre

    Inscrit:
    13 Décembre 2006
    Messages:
    258
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1590
    As tu essayé de saturer ton conscient?

    Puisque celui-ci est très fort et très puissant, teste le, impose toi des taches sensorielles (compter de 3 en 3 à rebours à haute voix en commencant par 200, taper du pied gauche a rythme régulier, se concentrer sur un point fixe (situé en hauteur), le tout en pensant au gout du chocolat)
    si t'y arrive alors rajoute une nouvelle tache.

    Par contre si il n'y arrive pas, alors demande à ton conscient d'être fairplay et de te laisser aller à fermer les yeux et à se détendre complétement avant de penser à une séance d'hypnose profonde et efficace et à toutes ces superbes sensations que le patient pourrait ressentir.

    C'est comme ce pécheur qui, remontant sa ligne, croit voir un énorme sac de noeud, alors il prend peur et se dit que ca va être compliqué et long à déméler.
    Et puis finalement, en prenant le fil par un bout et en le laissant aller, observe alors que le noeud s'est défait tout seul et que tout est redevenu parfait.
     
  8. docteur mandrille

    docteur mandrille Membre

    Inscrit:
    23 Décembre 2006
    Messages:
    237
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1760
    Localité:
    paris
    j'ai le sentiment qe resister au therapeuthe signifierait quelquechose de positif pour vous est ce que je me trompe?
    connaissez vous l'énnéagramme?

    si vous n'y croyez pas,pourquoi allez vous voir un therapeuthe?si une partie de vous y crois,pourquoi une autre la musele t'elle?
     
  9. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    bonsoir,

    tout d'abord avant de vous livrer quelques pensées je précise que je n'engage que moi, que mes commentaires doivent être considérés comme des élucubrations personnelles et que nul n'est obligé d'y accorder du crédit.
    ceci étant dit je donne mon écho à votre apport ci-dessus


    vos références ci-dessus sont basées sur une interprétation de type psychodynamique psychanalytique (notamment l'école freudienne).
    nous pouvons être d'accord, qu'un nombre important d'écoles de pensée psychothérapeutique se place dans cette lignée ; du moins jusqu'en 1952 (à peu près, pour celles que je connais du moins) où émergent d'autres approches, avant que n'explosent les écoles systémiques puis disons les thérapies brèves (dont l'HE est un composant comme la PNL peut également être vue à ce rang).

    en thérapie ericksonienne nous ne posons pas comme théorèmes les principes suivants :
    1) tout symptôme est le produit du refoulement d'un affect
    2) le seul moyen d'améliorer par l'hypnose est de faire revivre le traumatisme initial
    3) la compréhension et la verbalisation sont des passages obligés vers l'amélioration
    4) un symptôme ancien ou très important nécessite forcément une thérapie longue et coûteuse (heu pardon, difficile).

    j'aimerais croire que cela rassure des personnes (comme vous pourquoi pas), d'entendre que l'hyper-intellectualisation de leurs difficultés n'est plus une nécessité (ne l'a jamais été).
    ainsi il ne serait plus nécessaire à tant de personnes d'accumuler les expériences de thérapies successives dont on ressort en disant "maintenant je sais enfin pourquoi je souffre, d'où ça vient".

    aussi je ne peux que renouveler la proposition si simple que je vous ai présentée

    avec mes encouragements sincères
     
  10. Maylis

    Maylis Membre

    Inscrit:
    23 Novembre 2005
    Messages:
    23
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Localité:
    Pontault Combault
    Il me semble que la notion d'intention positive chère à Erickson peut peut être aider. La vigilance permanente peut être aussi entendue comme une réaction de protection qui a été utile. Pour qu'une partie de soi, qui s'est jusqu'à present chargée seule de la protection de l'intégrité de la personne accepte de partager sa responsabilité avec une autre partie, il me semble important de reconnaitre sincèrement la tâche accomplie et de lui donner les arguments suffisants pour qu'elle accepte de collabrer.
    L'intention positive, c'est reconnaitre simplement qu'auccune partie en nous n'est totalement incapable, dangeureuse voir malsaine et mauvaise et qu'il s'agit plutôt d'une illusion qui nous pourrit nos relations.
    A votre demande d'aide, Castorix vous propose la tâche du "comme si" autrement dit de décider d'une periode de trève de 15 jours, pour permettre aux parties en conflit de sortir du combat. S'il y a des pauses entre les rounds de boxe, c'est parce que ce sport est un jeu qui nécessite de pouvoir récupérer et adapter sa stratégie de combat. Ce n'est pas une lutte à mort et le vainqueur remet à chaque fois son titre en jeu.
    15 jours de vacances requinquent et permettent souvent de voir les choses autrement et souvent plus sereinement.
     
Chargement...