Formation Hypnose

Schéma de barge

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
C'est vraiment passionnant le jeu interactif des échanges du forum et des mises en place des schémas, etc...


Schéma de barge

Ce matin en consultation, à 10h30, j’ai rencontré un barge… ( et c'est du véridique ce récit !)

Si je me mettais dans cette position de le considérer comme barge, et moi comme normal, je l’excluais définitivement du schéma de normalité…

alors qu’en temps que thérapeute ma fonction c’était précisément de le faire devenir ou revenir normal…

Je me suis donc bien gardé d’exprimer un quelconque jugement schématique à son égard…

Chose que des thérapeutes avaient d’ailleurs déjà antérieurement exprimé dans un hôpital parisien où il avait consulté, ce qui l’avait immédiatement amené à partir contre avis médical…


Pour garder le jeu thérapeutique interactif, j’ai donc joué le jeu de ce forum…

Une forme d’hypnose pour lui faire ressentir la mise en place des schémas et des jeux de rôle pour l’amener, en m’amenant aussi moi-même, dans un rôle mieux adapté pour lui…

Spontanément il a alors exprimé une chose qu’il ressentait comme curieuse : c’est qu’il voulait être original en sortant de son cadre social, professionnel et culturel habituel mais qu’actuellement il recherchait au contraire auprès de sa famille un cadre contraignant mais sécurisant...

Il avait perçu cette différence possible…
Il était conscient de cette différence et du processus…
A lui de choisir son camp…

A nous thérapeutes de l’y aider…


Le plus important c’ est de ressentir cette différence qu’on a entre le thérapeute et le malade, entre le schéma de thérapeute et celui de malade, entre thérapie et maladie

Cette personne là, comment elle fonctionne, selon quel modèle de fonctionnement, par rapport au mien

Cette différence là, comment elle fonctionne, selon quelle stratégie de fonctionnement par rapport à la mienne...


L’essentiel de la capacité hypnotique ne se trouve-elle, précisément dans cette différence ?

Et bien choisie, une métaphore n'exprimerait-elle pas précisément cette différence ?

Mais un peu barge ma métaphore, finalement ?


8)
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
Non, et c'est le but précisément d'induire cette confusion...mentale ...inversante...

qui va inverser les choses...

c'est de la haute voltige mais çà marche...

:shock:
 
C'est le Patient qui va soigner le T alors ?

Ou le T qui se laisse soigner par le P...
Le T identifie alors nettement les schémas du patient, et le resoigne par la suite... en pouvant facilement aller dans son monde ?
 
M

Métaphore

Invité
Surderien, je ne vois pas où le degré du barge dans ce que vous racontez... :roll:
Et peut être même que ce qu'il désire est justement de sortir d'un schéma d'assujettisement par exemple...

Moi je suis plus sensible à ceux qui sont dans une dépression grave et qu'ils n'ont aucune ressource pour entrer dans le jeu hypnotique, comment faire ? quand le sujet ne fonctionne que sur des croyances négatives mais que ses ressources sont à sec, comment instaurer des croyances positives, je me sens bien désarmée....

Des solutions ?
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
quand le sujet ne fonctionne que sur des croyances négatives mais que ses ressources sont à sec

Là le mode d'entrée dans le jeu hypnotique est tout indiqué :

S'il prend conscience que quand il est vraiment à sec, il n'aura même plus l'énergie pour des croyances négatives, et que de là, il en est libéré et qu'il peut changer d'énergie, passer dans une énergie alternative, dans une écologie positive...

C'est peut-être aussi le parallèle à faire avec notre planète actuellement ?


8)


Moi je suis plus sensible à ceux qui sont dans une dépression grave et qu'ils n'ont aucune ressource pour entrer dans le jeu

Moi, en temps que thérapeute, je sais que le consultant garde toujours des petites ressources bien cachées en lui...
qui suffisent à lui redonner l'envie de jouer...

:twisted:
 

valikor

Membre
surderien a dit:
quand le sujet ne fonctionne que sur des croyances négatives mais que ses ressources sont à sec

Là le mode d'entrée dans le jeu hypnotique est tout indiqué :

S'il prend conscience que quand il est vraiment à sec, il n'aura même plus l'énergie pour des croyances négatives, et que de là, il en est libéré et qu'il peut changer d'énergie, passer dans une énergie alternative, dans une écologie positive...

C'est peut-être aussi le parallèle à faire avec notre planète actuellement ?
exact : cela m'est arrivé de recevoir des personnes où en finissant la séance, on ne termine pas un sujet. et la fois d'après, comme beaucoup de choses ont été désactivées, la résistance et le contrôle, sont plus importants (un médecin...).
 

xorguina

Membre
Peux tu ,surderien, me donner un ex de jeu hypnotique pour l'écologie ? ........je trouve ça très bien que tu emplois et penses également a ça en hypnose ,mais jvoit pas trop comment...tu m'éclaires un peu stp ? merci..... 8)
 
M

Métaphore

Invité
surderien a dit:
S'il prend conscience que quand il est vraiment à sec, il n'aura même plus l'énergie pour des croyances négatives, et que de là, il en est libéré et qu'il peut changer d'énergie, passer dans une énergie alternative, dans une écologie positive...

Pas d'accord, le dépressif grave carbure qu'avec le négatif c'est son moteur, il n'est jamais à court...

Moi, en temps que thérapeute, je sais que le consultant garde toujours des petites ressources bien cachées en lui...qui suffisent à lui redonner l'envie de jouer...

Je ne suis pas du tout sûr... et ma question est dans certains cas de dépression profonde, je me demande si l'hypnose est adaptée, et s'il était préférable dans un premier temps qu'on lui prescrive des A.D. pour que la personne retrouve un certain équilibre pour ensuite travailler avec l'hypnose.
 
Il me semblerait aussi qu'il y ait toujours un petit ressort à stimuler... mais je ne suis pas sure non plus...

Il y a des sujets qui passent à l'acte... qui se suicident et qui n'ont pas trouvé ce ressort, qui ont pensé qu'aucun changement n'est possible.

En tant que future hypno, Métaphore, n'est ce pas à vous justement de leur montrer, par l'hypnose que ce changement est possible....?

Si vous même ne croyez pas en leur possibilité de guérison, comment vont ils faire eux... pour pouvoir aller mieux... ?

Croyez vous d'ailleurs qu'une personne en depression depuis plusieurs années puisse guérir avec l'hypnose ?
 
M

Métaphore

Invité
katia (zoulouk) a dit:
Il me semblerait aussi qu'il y ait toujours un petit ressort à stimuler... mais je ne suis pas sure non plus...

Il y a des sujets qui passent à l'acte... qui se suicident et qui n'ont pas trouvé ce ressort, qui ont pensé qu'aucun changement n'est possible.

En tant que future hypno, Métaphore, n'est ce pas à vous justement de leur montrer, par l'hypnose que ce changement est possible....?
Si vous même ne croyez pas en leur possibilité de guérison, comment vont ils faire eux... pour pouvoir aller mieux... ?


Pourquoi future :roll: ?... j'ai mon niveau de praticien d'hypnothérapeute....Bien sûr que c'est possible mais encore une fois l'hypnose n'est pas la guérison miracle...


Croyez vous d'ailleurs qu'une personne en depression depuis plusieurs années puisse guérir avec l'hypnose ?

Dans la vie, il y a toujours un déclic, où ? quand ? comment ? dès fois une conversation, un film, n'importe quoi peut avoir un impact, mais surtout l'intérêt que l'on porte à une personne et la sincérité dans ce geste peut apporter une lueur d'espoir, mais je pense à ce jour que l'hypnose n'est pas très adaptée pour le dépressif profond sans médication...

Pour l'instant c'est ce que je pense....
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut