Formation Hypnose

Sensations en AH

dide70

Membre
Bonjour,
Lorsque vous êtes en transe, arrivez-vous facilement à retrouver des sensations désagréables pour travailler dessus ensuite ? Perso lorsque je suis en transe et même avec la volonté de retrouver des sensations désagréables liées à une situation négative, il m’apparaît impossible d'y accéder, l'état de transe étant très agréable...
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pourquoi quand tu es en transe agréable rechercher des situations désagréables pour travailler dessus ?

Simplement, quand tu es en situation désagréable, remets toi en transe agréable et le travail se fera spontanément tout seul+++

Simplement se souvenir de sa capacité de s’y remettre...

Cela s’appelle recourir à un ancrage ou switcher.

👍
 

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
Perso lorsque je suis en transe et même avec la volonté de retrouver des sensations désagréables liées à une situation négative, il m’apparaît impossible d'y accéder, l'état de transe étant très agréable...
haha oui je vois ce que tu veux dire.

Peut-être qu'il n'y a tout simplement pas (ou plus) de travail a faire dessus.
L'inconscient a sans doute fait le travail beaucoup plus vite alors que le conscient ne le sais pas encore.
 

dide70

Membre
Peut-être qu'il n'y a tout simplement pas (ou plus) de travail a faire dessus.
L'inconscient a sans doute fait le travail beaucoup plus vite alors que le conscient ne le sais pas encore.
[/QUOTE]

Je ne sais pas la transe neutraliserait les sensations désagréables ou elle ne les laissent simplement pas passer dans cette état, c'est un peu la question que je me pose... sachant qu'il est normalement possible de faire remonter des émotions désagréables en transe.
Après il n'est pas rare que je fasse cet exercice de rentrer en transe lorsque j'ai ces sensations, il est vrai qu'elles se dissipent rapidement, mais est-elle déactivée pour autant à l'image de l'ancrage...
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Top Posteur du mois
En principe non,si un travail n'est pas fait dessus(transformation du souvenir ou oublie),l'état d'hypnose est, comme vous le savez, un état de "dissociation",dans lequel on reste "détaché" des émotions,on peut ainsi revivre un trauma sans avoir les effets désagréables du moment...
 

dide70

Membre
Je n'ai pas précisé, l'expérience est après une induction en ouverture type HH où on reste pleinement associé...
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Tout dépend de l’état d’esprit capacitif où tu es.
Pas besoin de faire l’effort de chercher à savoir si tu es dissocié ou non.


Biais cognitif
Solution proposée non acceptée
Par le mental profond.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Je ne sais pas la transe neutraliserait les sensations désagréables ou elle ne les laissent simplement pas passer dans cette état, c'est un peu la question que je me pose... sachant qu'il est normalement possible de faire remonter des émotions désagréables en transe.

Dans son livre
« Médecin du raid »
« Vivre en état d’urgence »

Mathieu Langlois y décrit remarquablement sa manière mentale de fonctionner en changeant son mode de conscience en situation d’extrême urgence : avant, pendant et après son intervention terrible au bataclan.

Dans une situation à risque, il se met dans un état modifié ( dissocié-contrôlé) où il se remémore des situations antérieures qu’il a vécu antérieurement, en live, en mission, ou en simulation, et de manière analogique, il va vivre sa situation d’urgence actuelle dans le même état d’esprit de réussite spontanée comme dans cesmoments vécus très voisins, antérieurs, très apparentés à la situation présente, et reprojeter sa (technique de) réussite antérieure.

Il suffit de se constituer une bibliothèque de bons souvenirs, de bonnes expériences antérieures ( apprendre à garder et amplifier les meilleures) les archiver en séance d’auto/hypnose pour les revivre et les replacer au moment opportun.

Cela neutralise toute sensation négative, désagréable, avant même qu’elle apparaisse, car la projection positive d’un souvenir de réussite a pris la place +++

C’est une habitude à développer qui n’est pas évidente au début mais qui le devient spontanément à l’usage.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Lorsque son bip l’avertit d’une très probable intervention d’urgence, il est au théâtre avec son épouse.
Posément ils se mettent d’accord: son épouse préfère qu’il la dépose à la maison avant de foncer vers le lieu de départ du raid : elle se sentira plus en sécurité à l’attendre...

Spontanément, ils ont pris la meilleure option pour débuter le grand raid de la nuit.
Et lui est parti serein, gagnant, anticipant.

Ce qu’il trouvera au bataclan risque bien de perturber son anticipation...

Mais il gardera finalement son damage control...

Prêt à repartir dès le lendemain...
En mode pro.

🌄
 

dide70

Membre
Il suffit de se constituer une bibliothèque de bons souvenirs, de bonnes expériences antérieures ( apprendre à garder et amplifier les meilleures) les archiver en séance d’auto/hypnose pour les revivre et les replacer au moment opportun.
Je connais le principe de l'ancrage mais là n'est pas la question, en plus, jusque là je n'ai pu en réussir un correctement. Comme j'ai déjà eu l'occasion de le préciser d'en d'autres posts...
La question, est-il possible de faire apparaître l'émotion négative ou plutôt ses conséquences physique en replongeant dans la situation lorsque l'on est en transe type humaniste, car c'est ce que je veux faire. Ce que je vais en faire ensuite c'est mon problème... Pour moi c'est possible mais comme je n'arrive pas à le faire...
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut