Si on ne demande rien à son IC

Discussion dans 'Auto-hypnose' créé par Toufou, 12 Juin 2016.

  1. Toufou

    Toufou

    Inscrit:
    3 Mars 2016
    Salut,

    Une question me turlupine...

    Si on part en AH sans sujet de travail précis...

    Est-ce que celui-ci travail ce qui est important pour nous ?

    Ou est-ce qu'il fait le faignant systématiquement en dérivant sur du rêve ludique ?

    Bonne soirée !
     
  2. Le Sage

    Le Sage

    Inscrit:
    20 Août 2015
    Salut.
    C'est ce que j'ai tendance à faire...
    Le rôle de notre inconscient étant de nous protéger, et son travail étant favorisé par l'état de transe, je me dis que c'est pour lui une occasion de traiter ses priorités (qui ne sont pas forcément les miennes, puisqu'elles sont inconscientes).
    Il me semble que Nicolas WOLFF utilise l'ultra deep non guidée en AH pour palier les conséquences de sa bipolarité (voir sa chaîne YouTube où il en parle à un moment donné).
    Quant à ce que tu considères comme du "rêve ludique", n'est-ce simplement pas que la "conscientisation onirique" d'un travail qui se fait ?
    Je pense que donner du temps à son cerveau ne peut être que bénéfique, même si, à l'arrivée, on reste incapable de quantifier ou de décrire ce bénéfice... Mais ça n'est que mon avis !
     
  3. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    se mettre en AH sans rien demander voudrait dire être en AH sans un mot,sans une pensée...autant dire que c'est impossible
    si tu te fais une induction en pensant à ta respiration:ample,calme..l'idée de détente arrive obligatoirement....
    je pense que ta question concerne donc les suggestions,elle ne sont pas obligatoires...
    une séance de relaxation simple peut avoir son utilité
    pour revenir avec les séances de Wolff:il induit une hypnose deux fois plus profonde à chaque inspiration,deux fois plus détendu....
     
  4. Toufou

    Toufou

    Inscrit:
    3 Mars 2016
    Je ne voulais pas nécessairement parler de moi, mais c'est dur de se raccrocher à autre chose qu'à son expérience perso !

    En fait, une fois que je suis en transe, ma question est de type : "de quoi veux-tu parler ? ", "que veux tu travailler ? "

    Mais c'est vrai que la plupart du temps je me réveil après m'être endormi... donc il a peut-être simplement envie de décrocher, ne plus penser...

    Bonne après-midi
     
  5. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Si pas de demande, pas de réponse.
    Mais finir par n'être rien en AH, quel travail immense !
     
  6. Toufou

    Toufou

    Inscrit:
    3 Mars 2016
    Salut,
    Je ne comprends pas bien ce que tu veux dire ?
    A+
     
  7. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    On peut choisir d'induire une transe, et juste explorer cette transe, tester les profondeurs différentes
    On peut aussi réaliser une tâche en étant en transe, et faire le même travail sans être en transe

    On peut aussi entrer en transe et laisser venir (ce qui vient)
    Alors que se passe t'il ?
    Il y a différentes possibilités
    C'est intéressant de les explorer
    Car chaque fois ne ressemblera pas aux autres
    S'endormir, entrer dans un sorte de rêve, avoir des pensées qui vont survenir... etc...
    C'est juste intéressant
    A toi de découvrir

    A moi de lire ce que tu as découvert ?

    L'hypnose est vaste, il y a le coté dév perso, thérapeutique, le coté expérimental, découverte des processus mentaux, le coté plus street. Y en a juste pour tous les goûts !
     
  8. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Je voulais dire apprendre a ne rien faire en AH a ne même pas être, ne pas exister, juste être là sans être là, je sais c'est sans doute paradoxale.
    Ne pas se sentir ni bien ni mal, ni en forme ni fatigué, ni mort ni vivant, tu vois un peu le style.
    C'est pour cela que je dis que le travail est immense.

    Si je ne demande rien a mon ic c'est sans doute là ou je voudrais être...
     
  9. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Le travail n'est pas immense, c'est une expérience que j'ai eu la chance de faire, de façon détournée on va dire. C'est possible, possible et à vivre.
     
  10. Toufou

    Toufou

    Inscrit:
    3 Mars 2016
    Le travail est immense car cela nécessite beaucoup d'étapes ?
     
  11. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Je ne sais pas si Nossolar, le voit dans le même sens que moi, je dirai que c'est expérimenter " le vide" ou le "non être" enfin en d'autres termes " le en dehors de l'égo".

    Si c'est bien cela, il y a une astuce pour qu'il y ait peut-être très peu d'étapes.
     
  12. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Perso je trouve que si, mais bon me connaissant je cherche souvent du compliqué pour finir par me dire que la simplicité est le mieux...

    Oui c'est ça !

    Ha on va être quelques uns à attendre ton astuce :)
     
  13. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Tu fais une régression dans le temps, dans ton propre passé, en allant avant la naissance. Avant la naissance, par exemple un an avant. La perception est là, la notion d'identité est autre. C'est un peu la vie avant la vie. On est dans ce que tu décris plus haut.

    Est ce par là que vous voulez aller ?

    On est dans l'avant verbalisation, alors c'est au niveau sensation, tout ce qui est corporel, que tout cela s'acte.

    Si on veut faire des étapes, on peut aller vers 4 ans, ensuite avant trois ans, et ensuite faire le grand saut. ( c'est un exemple). Cette méthode est fruit d'une expérimentation perso, elle n'est pas éprouvée cliniquement. Peut-être à tester à deux, avec l'aide d'un hypno, ou collègue qui puisse faciliter le voyage aller et retour.
     
  14. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Ha ouais c'est pas mal (j'avais déjà fait un truc du genre, mais pas comme cela)

    Ici rien qu'après avoir lu ton texte, je suis rester devant mon pc j'ai testé un peu, humm suis vite parti dans un états hypnotique..

    Comme tu dis à tester avec quelqu'un ou alors le soir au pire on s'endort :)

    Ou peut-être en journée avec un bon fusible !

    Merci pour l'astuce ;)
     
  15. Le Sage

    Le Sage

    Inscrit:
    20 Août 2015
    Juste une question comme ça : Si vous faîtes confiance à votre inconscient pour trouver la solution à un "problème", pourquoi ne pas lui faire confiance pour choisir le sujet d'une séance d'AH ?

    Autrement formulé : partir avec rien de précis du point de vue conscient, si ce n'est la croyance que son inconscient saura pleinement profiter de cet espace qu'on lui réserve n'est-il, en fin de compte, pas plus cohérent que de croire son ego plus apte à décider de ce qu'il est, à ce moment précis, le plus opportun de travailler ?
     
  16. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Entre faire confiance en quelqu'un pour résoudre un problème, et se confier totalement à quelqu'un pour tout, notre mental cartésien n'est pas d'accord !
    alors pour tout confier à un inconscient inconnu, il court un énorme risque !

    Prendre ce risque en toute confiance c'est considérer son inconscient comme omniscient pour se confier à lui.

    Mon intuition m'avait toujours dit que là était la clef.

    C'est bien la clef .

    Oser enfin tuer cet ego cartésien qui ne veut prendre aucun risque et qui nous flingue la vie.

    Il ne reste alors plus que le bonheur de cet inconscient intuitif.
     
  17. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Une séance d'auto hypnose...
    Je m'installe confortablement dans la magie de mon fauteuil hypnotique, je m'y sens parfaitement bien, comblé par mon coussin, avec cette sensation de comblement plénitude intérieure, comme après avoir bien bu et bien mangé, quand je reste comme à digérer dans une sorte de petite sieste coquine, comblé dans cet espace hypnotique, à me laisser aller comme je suis, je suis comme en apesanteur, dans le meilleur de mon idéalisation spontanée...
    J'y suis
    C'est génial
    C'est idéal
    Cette auto-hypnose...

    :)
     
Chargement...