Souvenirs...

#1
j'ai envie de vous faire partager une ptite expérience sympas ce soir.

Il y a quelque jours un ami espagnol m'a demandé de l'aider a retrouver des souvenirs de son père décédé il y a quelques mois.

Induction un peu spéciale a la moi, on descend un grand escalier de 20 marches, puis on plonge dans la mer, et là il peut simplement nager vers le fond et aller aller chercher des petites perles au fond de l'océan, des souvenirs enfouis qui lui feront du bien.

Le tout dure une vingtaine de minutes je crois. Je savais pas avance que la mer est reliée a son père car ses cendres ont été dispersées dans la méditerranée (son père était pécheur).

L'induction se déroule en anglais, donc j'avais quelques doutes sur l'efficacité.

Finalement je le ramène par un décompte de 10 à 1. Je voyais bien qu'il était en transe par contre il n'était pas confortable du tout (en tailleur sur du béton) et remuait souvent ses pieds, donc je ne savais pas jusqu'a quel point il était "descendu".

Resultat des courses au réveil de grosse larmes roulent sur ses joues, il a revu la vielle maison de son enfance, et surtout ce qui l'a le plus touché, c'est de ressentir ce qu'il ressentait tout gosse quand il passait ses doigts dans le poils du torse de son papa. Souvenirs qui avaient complètement disparus de sa mémoire.


Ca fait du bien de se sentir utile a quelqu'un, c'est dingue :)
 
I

Intemporelle

Invité
#2
Kamou a dit:
j'ai envie de vous faire partager une ptite expérience sympas ce soir.

Il y a quelque jours un ami espagnol m'a demandé de l'aider a retrouver des souvenirs de son père décédé il y a quelques mois.

Induction un peu spéciale a la moi, on descend un grand escalier de 20 marches, puis on plonge dans la mer, et là il peut simplement nager vers le fond et aller aller chercher des petites perles au fond de l'océan, des souvenirs enfouis qui lui feront du bien.

Le tout dure une vingtaine de minutes je crois. Je savais pas avance que la mer est reliée a son père car ses cendres ont été dispersées dans la méditerranée (son père était pécheur).

L'induction se déroule en anglais, donc j'avais quelques doutes sur l'efficacité.

Finalement je le ramène par un décompte de 10 à 1. Je voyais bien qu'il était en transe par contre il n'était pas confortable du tout (en tailleur sur du béton) et remuait souvent ses pieds, donc je ne savais pas jusqu'a quel point il était "descendu".

Resultat des courses au réveil de grosse larmes roulent sur ses joues, il a revu la vielle maison de son enfance, et surtout ce qui l'a le plus touché, c'est de ressentir ce qu'il ressentait tout gosse quand il passait ses doigts dans le poils du torse de son papa. Souvenirs qui avaient complètement disparus de sa mémoire.


Ca fait du bien de se sentir utile a quelqu'un, c'est dingue :)
Bien joué sur l'induction ...

Néanmoins je mettrais un bémol sur le reste, une abréaction s'est produite, bien, mais après l'avez vous laissé dans cet état ? c'est ça le problème il ne faut jamais laissé l'individu dans une abréaction sans recadrage...quand le matériau refoulé resurgit il faut savoir gérer la suite, comme le disait Léo dans un post précédent.

Surtout que vous dites que son père est mort il y a quelques mois, donc son deuil n'a peut être pas été fait, donc votre séance est plutôt risquée surtout sans recadrage.

C'est mon avis en tout cas.
 
#3
Intemporelle a dit:
Kamou a dit:
j'ai envie de vous faire partager une ptite expérience sympas ce soir.

Il y a quelque jours un ami espagnol m'a demandé de l'aider a retrouver des souvenirs de son père décédé il y a quelques mois.

Induction un peu spéciale a la moi, on descend un grand escalier de 20 marches, puis on plonge dans la mer, et là il peut simplement nager vers le fond et aller aller chercher des petites perles au fond de l'océan, des souvenirs enfouis qui lui feront du bien.

Le tout dure une vingtaine de minutes je crois. Je savais pas avance que la mer est reliée a son père car ses cendres ont été dispersées dans la méditerranée (son père était pécheur).

L'induction se déroule en anglais, donc j'avais quelques doutes sur l'efficacité.

Finalement je le ramène par un décompte de 10 à 1. Je voyais bien qu'il était en transe par contre il n'était pas confortable du tout (en tailleur sur du béton) et remuait souvent ses pieds, donc je ne savais pas jusqu'a quel point il était "descendu".

Resultat des courses au réveil de grosse larmes roulent sur ses joues, il a revu la vielle maison de son enfance, et surtout ce qui l'a le plus touché, c'est de ressentir ce qu'il ressentait tout gosse quand il passait ses doigts dans le poils du torse de son papa. Souvenirs qui avaient complètement disparus de sa mémoire.


Ca fait du bien de se sentir utile a quelqu'un, c'est dingue :)
Bien joué sur l'induction ...

Néanmoins je mettrais un bémol sur le reste, une abréaction s'est produite, bien, mais après l'avez vous laissé dans cet état ? c'est ça le problème il ne faut jamais laissé l'individu dans une abréaction sans recadrage...quand le matériau refoulé resurgit il faut savoir gérer la suite, comme le disait Léo dans un post précédent.

Surtout que vous dites que son père est mort il y a quelques mois, donc son deuil n'a peut être pas été fait, donc votre séance est plutôt risquée surtout sans recadrage.

C'est mon avis en tout cas.
merci pour votre avis temporelle!
je ne sais pas ce qu'il en est de l'abréaction, il m'avait simplement demandé s'il était possible de retrouver des choses de son père parce que sa mémoire efface petit a petit son visage et le son de sa voix, ce qui le rend triste. J'ai dit qu'on pouvait tenter l'expérience, et je m'en suis tenu a ce qu'il voulait, strictement a ça.

Les suggestions ont été très évasives : des souvenirs qui lui feront du bien. Pendant la transe je l'ai simplement concentré sur la sensation de plonger dans l'océan, et de nager vers le fond pour découvrir les perles qui l'y attendaient. Quand je le sentais vraiment bien parti je lui parlais des images et des souvenirs qui "pop" (je ne sais pas comment dire en français) dans son esprit au fur et a mesure qu'il nage vers le fond.
J'avous ne pas avoir pris de précautions quand a la possibilité de souvenirs douloureux, puisqu'il n'y avait a priori pas de raisons que cela arrive (et en anglais c'est trop lourd, je devais rester assez léger dans mes métaphores).

Pour ce qui est de son deuil... je ne me suis pas posé la question. J'estime que ça peut aussi rentrer dans le processus, mais je me trompe peut être?

Une question me vient a l'esprit, lorsqu'il s'endort il a systématiquement la langue qui sort... c'est assez rigolo a voir, et c'est ainsi depuis son enfance. Il m'a demandé de l'aider a se mettre en auto hypnose et pdt l'induction j'ai pu voir que sa langue sortait comme lorsqu'il sommeille. Je lui ai expliqué ce qu'est un ancrage et je lui ai proposé de se concentrer sur la sensation de sa langue qui sort pour se mettre en ah seul plus tard. Mais je me demande s'il va se mettre en ah ou s'il va simplement s'endormir??
 
I

Intemporelle

Invité
#4
Kamou a dit:
merci pour votre avis temporelle!
Moi c'est Intemporelle... :lol:

je ne sais pas ce qu'il en est de l'abréaction, il m'avait simplement demandé s'il était possible de retrouver des choses de son père parce que sa mémoire efface petit a petit son visage et le son de sa voix, ce qui le rend triste. J'ai dit qu'on pouvait tenter l'expérience, et je m'en suis tenu a ce qu'il voulait, strictement a ça.


Et bien c'est ce qu'il en ressort de votre séance
: Resultat des courses au réveil de grosse larmes roulent sur ses joues, il a revu la vielle maison de son enfance, et surtout ce qui l'a le plus touché, c'est de ressentir ce qu'il ressentait tout gosse quand il passait ses doigts dans le poils du torse de son papa. Souvenirs qui avaient complètement disparus de sa mémoire.

Pendant la séance, au moment où vous sentiez qu'il était avec ses souvenirs, vous auriez pu le questionner sur ce qu'il voyait, ce que cela provoquait en lui, quelles émotions, ensuite travailler sur ces émotions qui sont en fait le deuil qu'il n'a pas fait...

C'est un peu gênant je crois :roll: d'avoir ouvert une brèche sans la refermer de façon positive.. Tout ça pour dire qu'il faut être toujours prudent dans ce genre d'expérience si on ne maîtrise pas le recadrage...


J'avous ne pas avoir pris de précautions quand a la possibilité de souvenirs douloureux, puisqu'il n'y avait a priori pas de raisons que cela arrive (et en anglais c'est trop lourd, je devais rester assez léger dans mes métaphores).

Pour ce qui est de son deuil... je ne me suis pas posé la question. J'estime que ça peut aussi rentrer dans le processus, mais je me trompe peut être?

Pas de raison ? ben quand même... il vient de perdre son père, sa demande n'était pas anodine, son deuil n'est pas fait, il avait peut être des choses à dire encore à son père, l'hypnose permet également de le faire... Je ne suis pas sûre que ce soit des larmes de joie mais de tristesse, donc vous comprenez bien qu'il faut faire attention de ne pas réactiver une souffrance en voulant faire bien...


Une question me vient a l'esprit, lorsqu'il s'endort il a systématiquement la langue qui sort... c'est assez rigolo a voir, et c'est ainsi depuis son enfance. Il m'a demandé de l'aider a se mettre en auto hypnose et pdt l'induction j'ai pu voir que sa langue sortait comme lorsqu'il sommeille. Je lui ai expliqué ce qu'est un ancrage et je lui ai proposé de se concentrer sur la sensation de sa langue qui sort pour se mettre en ah seul plus tard. Mais je me demande s'il va se mettre en ah ou s'il va simplement s'endormir??

Pourquoi pas... faut qu'il essaie...
 
#5
ah oui je comprend votre point de vue, mais non, c'était des larmes de joie, d'émotion, pas de tristesse.

quand a cette histoire de brèche ouverte... c'est là de la théorie, je préfère m'en tenir a ce qu'il me demandais, et a ce qu'il a trouvé, et surtout surtout a ce qu'il m'en a dit : "thank you". Il était définitivement très touché et heureux sur le chemin du retour.

je ne suis pas thérapeute je vous le rappelle, c'était une toute petite "séance" si on peut appeler ça comme ça, qui n'avait pour autre but que de répondre a sa demande!

edit : dsl pour l'entremêlement de pseudos je vérifiais mes mp et j'ai oublié que j'étais pas ac Kamou!
 
#6
Kamou a dit:
j'ai envie de vous faire partager une ptite expérience sympas ce soir.

Il y a quelque jours un ami espagnol m'a demandé de l'aider a retrouver des souvenirs de son père décédé il y a quelques mois.

Induction un peu spéciale a la moi, on descend un grand escalier de 20 marches, puis on plonge dans la mer, et là il peut simplement nager vers le fond et aller aller chercher des petites perles au fond de l'océan, des souvenirs enfouis qui lui feront du bien.

Le tout dure une vingtaine de minutes je crois. Je savais pas avance que la mer est reliée a son père car ses cendres ont été dispersées dans la méditerranée (son père était pécheur).

L'induction se déroule en anglais, donc j'avais quelques doutes sur l'efficacité.

Finalement je le ramène par un décompte de 10 à 1. Je voyais bien qu'il était en transe par contre il n'était pas confortable du tout (en tailleur sur du béton) et remuait souvent ses pieds, donc je ne savais pas jusqu'a quel point il était "descendu".

Resultat des courses au réveil de grosse larmes roulent sur ses joues, il a revu la vielle maison de son enfance, et surtout ce qui l'a le plus touché, c'est de ressentir ce qu'il ressentait tout gosse quand il passait ses doigts dans le poils du torse de son papa. Souvenirs qui avaient complètement disparus de sa mémoire.


Ca fait du bien de se sentir utile a quelqu'un, c'est dingue :)
Ben voilà... C'est ça, à tout le monde d'en tirer ses conclusions. Merci de ce partage que j'ai bien apprécié.
 
I

Intemporelle

Invité
#7
San-A a dit:
ah oui je comprend votre point de vue, mais non, c'était des larmes de joie, d'émotion, pas de tristesse.

quand a cette histoire de brèche ouverte... c'est là de la théorie, je préfère m'en tenir a ce qu'il me demandais, et a ce qu'il a trouvé, et surtout surtout a ce qu'il m'en a dit : "thank you". Il était définitivement très touché et heureux sur le chemin du retour.

je ne suis pas thérapeute je vous le rappelle, c'était une toute petite "séance" si on peut appeler ça comme ça, qui n'avait pour autre but que de répondre a sa demande!

edit : dsl pour l'entremêlement de pseudos je vérifiais mes mp et j'ai oublié que j'étais pas ac Kamou!
Oui j'ai bien compris que vous n'êtes pas thérapeute (quand a cette histoire de brèche ouverte... c'est là de la théorie... :shock: ), et même si votre induction était très bien construite, on ne peut pas faire ce que la personne demande sans un minimum de précautions, là OK tout s'est bien passé, mais pour moi on ne pratique pas l'hypnose dans ces conditions.

Un ancrage positif OK, mais faire ressurgir des souvenirs avec un parent décédé (dont le deuil n'est pas forcément fait) juste pour voir... :roll: , ça ne fait pas partie de ma pratique...
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
#9
Kamou a dit:
j'ai envie de vous faire partager une ptite expérience sympas ce soir.

Il y a quelque jours un ami espagnol m'a demandé de l'aider a retrouver des souvenirs de son père décédé il y a quelques mois.

Induction un peu spéciale a la moi, on descend un grand escalier de 20 marches, puis on plonge dans la mer, et là il peut simplement nager vers le fond et aller aller chercher des petites perles au fond de l'océan, des souvenirs enfouis qui lui feront du bien.

Le tout dure une vingtaine de minutes je crois. Je savais pas avance que la mer est reliée a son père car ses cendres ont été dispersées dans la méditerranée (son père était pécheur).

L'induction se déroule en anglais, donc j'avais quelques doutes sur l'efficacité.

Finalement je le ramène par un décompte de 10 à 1. Je voyais bien qu'il était en transe par contre il n'était pas confortable du tout (en tailleur sur du béton) et remuait souvent ses pieds, donc je ne savais pas jusqu'a quel point il était "descendu".

Resultat des courses au réveil de grosse larmes roulent sur ses joues, il a revu la vielle maison de son enfance, et surtout ce qui l'a le plus touché, c'est de ressentir ce qu'il ressentait tout gosse quand il passait ses doigts dans le poils du torse de son papa. Souvenirs qui avaient complètement disparus de sa mémoire.


Ca fait du bien de se sentir utile a quelqu'un, c'est dingue :)
oui, c'est un feed back confortif et signifiant !

donc thérapeutique...


si on se met dans un contexte positif, on fait ressortir du positif

si le guide sait bien montrer la voie, l'exploration ne peut qu'être intéressante

pour cela il suffit que le guide sache (se) mettre en positive attitude

sinon la peur (de l'inconnu) garde le dessus de façon intemporellement permanente...

8)
 

Vous aimerez:

Meilleur partage

Haut