Formation Hypnose

Stages et Formations

Didierq06

Membre
Bonjour
Cette discussion juste pour faire partager mon expérience sur mon stage en Autohypnose et en Streethypnose.
Le premier.... Mouaiiii ! Très instructif mais le formateur partait trop dans ses expériences de vie très personnelle et pas trop adapté à la formation
Le deuxième.... GÉNIAL !
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
La mienne,un pur régal,c'est la formation que j'ai le plus appréciée dans mes études.
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
Content d'avoir suivit la formation (hypnose de rue) mais étant très résistant, je n'ai pu découvrir des phénomènes hypnotiques autres que ce que j'avais déjà pratiqués en auto hypnose. A savoir la lévitation et péniblement en plus...
J'ai également subit ce problème de résistance dans ma formation de praticien en HH. J'avoue qu'il est assez frustrant de voir les autres se régaler en les vivants plutôt facilement et ne pas pouvoir les vivres soi-même... De plus c'est l'opportunité de bénéficier des nombreux exercices travaillés en formation qui me passe sous le nez...
 

Lukas

Lukas
[mais étant très résistant] sonne comme une croyance. il est permis de penser que ce tu nommes "la résistance" est une de tes compétences en hypnose , une autre est apparemment la lévitation. Un hypno utilisationnel pourrait par exemple essayer de t'exhorter a résister ( consciemment) du mieux que tu peux ( ta compétence) pour éviter de faire une lévitation ( double lien conscient/inconscient) et utiliser ainsi cette compétence pour amplifier l'entrée en transe par la lévitation.
"Si ton inconscient est d'accord pour te faire aller plus profondément dans ce phénoméne alors il va résister a la légéreté dans la main gauche sinon il va résister dans la main droite et soulever franchement la main gauche. et je ne sais pas si la tête va toucher la main ou la main va toucher la tête.....
 

Didierq06

Membre
Bonjour Dide70
Bienvenue au club des résistant...
Soyons fort et luttons 😜😜
En ce qui me concerne, en autohypnose, si cela peux te "remonter le moral", je n'arrivais à rien, surtout pas avoir l'impression d'être en trans. Et puis.... Un jour.... Lévitation de la main et même (ça j'ai aimé...) signaling avec les doigts... Je n'étais pus seul dans ma tête..... Je pouvait "discuter" avec MON inconscient (j'avoue pas très bavard....)
Alors soit cool, petite musique (pas de chat qui te monte sur les genoux... C'est du vécu....
et cela va venir
Maintenant, j'essaie en vain de me faire une analgesie de la main.... J'ai réussi cela sur mon épouse en lui faisant une induction, ça fonctionne génial.
Sur moi... Rien..... Peut-être ma métaphore, peut-être mon niveau de de trans. J'attends que quelqu'un puisse me donner des conseils...
Tiens nous au courant de tes améliorations..
Si tu veux on peux prendre contact en direct (si le modérateur accepte bien sur... 😉😉)
Pour info, je suis débutant et pas du tout dans la thérapie..... Ouai, bon,un peu d' analgesie... J'attends les reproches....
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
Je me reconnais assez bien dans ton descriptif...
Effectivement j'arrive assez facilement à provoquer des choses chez les autres et très peu sur moi, l'analgésie je connais plusieurs façons de procéder, ça marche sur les autres mais impossible d'explorer sur moi. Je suis praticien en hypnose humaniste mais impossible de voir des symboles ou vraiment très tirés par les cheveux... Bref, je ne vais pas raconter ma vie ici mais j'ai ce problème, au point où l'on se demande si je ne le fais pas exprès...
Lukas prose une technique, il me semble déjà l'avoir vu ou enttendu mais jamais pratiquée, si je comprends bien ça revient à utiliser ce qui marche en suggérant le contraire de ce que l'on veut...

 
Dernière édition:

Didierq06

Membre
"si je comprends bien ça revient à utiliser ce qui marche en suggérant le contraire de ce que l'on veut..."
Et bien moi, je n'ai pas tout compris,...... je vais regarder ce que propose Lukas (si c'est le gants anesthésiant, ça marche pô...)
On se tient au courant et le premier qui trouve........ (pour l'analgesie...)
Ou, si quelqu'un qui lit ce message à une proposition à donner, qu' il n'hésite surtout pas..
.
L'idéal serait de se le faire mutuellement et de l'approfondir en autohypnose... (je "parle" toujours bien sûr de l'analgesie.....
 

Lukas

Lukas
pas tout a fait
ce que tu reformules ( demander le contraire de ce que l'on veut ) est une suggestion indirecte de l'ordre de la litote ( Comme Chimène qui dit :"vas je ne te hais point" pour faire passer la suggestion qu'elle aime Rodrigue)

La proposition est de se placer d'un point de vue Ericksonien en étant Utilisationnel;. C'est a dire de commencer par se poser la question:
comment le symptôme ( ce que tu appelle ta résistance est qui est intrinséquement une des tes compétences pour l'instant) peut devenir la solution ( amplifier le phénomène hypnotique).
Ensuite l'induction utilise ( utilisationnel) la compétence pour que le systéme ( conscient/inconscient) aille dans la direction souhaitée ce quiest induit par un double lien( conscient/inconscient) comme une sorte de choix illusoire.
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
Ok Lukas, j'ai mélangé avec le message ci-dessous que tu as laissé sur un autre post :

"Pour Erickson "l"apposition des contraires" a une force importante par exemple assortie avec un isomorphisme comme
"plus la main monte, plus tu entres en transe" . C'est une maniére de suggestion indirecte paradoxale que de suggérer le contraire de ce que l'on veut suggérer. Et cette technique rejoint la prescription du symptome.
exemple:
il n'arrive pas a lacher prise ( ce qui est une abstraction , au passage, on est d'accord que cela ne veut rien dire de concret! en tout cas c'est de la subjectivité pure puisque cela signifie des choses différentes pour chaque personne)
donc on va lui prescrire de tenir prise ( le contraire qui ne veut rien dire aussi de concret) et son inconscient va s'arranger avec la presciption paradoxale.
ensuite c'est l'affaire de son incoancient qui accepte a suggestion et la transforme en processus inconscient qiu lui va bien ( a son ego observateur)"
 

Didierq06

Membre
Bonsoir
Au risque de devenir un peu lourd... (n'hésitez pas me le "dire" ou faites moi le comprendre si vous êtes timide.. 😉😉)
Pourriez-vous donner un exemple (opposition des contraire) concernant, toujours en autohypnose, sur un analgesie de la main ?
(bon, je suis un peu géné de m'insérer dans votre conversation...)
 

Lukas

Lukas
"l'apposition des contraires" c'est une pratique de Milton Erickson, c'est balader l'inconscient sur une ligne en deux dimensions; par exemple du chaud au froid ou du haut en bas.Si tu suggères que la main est plus chaude alors elle sera moins froide de part le choix de la ballade sur l'axe Chaud/froid. C'est une suggestion implicite car si tu vas d'un côté c'est froid alors de l'autre c'est chaud.

Pour atteindre ton désir d' analgésie (puis d'anesthésie ?) tu pourrais par exemple tenter de suggérer d'abord une hyperesthésie ( hyper sensibilité) car selon ce que tu as écrit: "Tu as la compétence pour ne pas être anesthésié c'est a dire ressentir des sensations dans la main." Tu peux donc partir de ces sensations ( ta compétence) pour les amplifier. Suggère une hyperesthésie ce qui devrait être beaucoup plus facile.
ensuite , une partie de toi ayant pris conscience de cette compétence pourra envisager de produire l'analgésie puis l'anesthésie et bougeant sur l 'apposition des contraires. selon le stratagéme : Pour redresser quelque chose, il faut d'abord le tordre davantage.

il y a beucoup d'autres possibilités...


-
 

Didierq06

Membre
Très sincèrement MERCI,j'ai tout à fait assimilé ce que tu viens d'expliquer, je n'en demandais pas plus .
Dès que j'ai un moment, après avoir mis mon chat dehors ..........j'essaie
Très bonne soirée
Excuse les fautes....
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
Dans la vidéo, il est question d'autres choses, la ratification...
y a des subtilités intéressantes le partage plus haut le démontre...
 
Dernière édition:

Didierq06

Membre
Oui,j'avais compris, j'ai compris aussi qu'il ne fallait pas perdre espoir quand on a l'impression que le sujet n'est pas réceptif et j'ai j'avais vite fait de conclure que la scéance de streethypnose était remise en question....en fait c'est moi qui me suis remis en question après cette vidéo.....(comme quoi, même à 68 balais on peut s'améliorer. )
No boddie is pecfect!
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Je me reconnais assez bien dans ton descriptif...
Effectivement j'arrive assez facilement à provoquer des choses chez les autres et très peu sur moi, l'analgésie je connais plusieurs façons de procéder, ça marche sur les autres mais impossible d'explorer sur moi. Je suis praticien en hypnose humaniste mais impossible de voir des symboles ou vraiment très tirés par les cheveux... Bref, je ne vais pas raconter ma vie ici mais j'ai ce problème, au point où l'on se demande si je ne le fais pas exprès...
Lukas prose une technique, il me semble déjà l'avoir vu ou enttendu mais jamais pratiquée, si je comprends bien ça revient à utiliser ce qui marche en suggérant le contraire de ce que l'on veut...

Oui, la résistance c’est le moteur de l’hypnose.
C’est pourquoi, pour apprendre l’hypnose, c’est bien d’avoir un « coach » qui sait lever les résistances les plus protectrices.

(Sortir du tourne en rond anti hypnotique.)

@Dide, arrives-tu vraiment à hypnotiser les autres ?
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
C’est pourquoi, pour apprendre l’hypnose, c’est bien d’avoir un « coach » qui sait lever les résistances les plus protectrices
Surderien, tu peux imaginer ce type de formation sans coach ?
C'est dure à croire, j'en conviens, mais pas un n'a pu lever cette résistance, je dirais plutôt n'a vraiment essayé.
Donc oui je note une grande incompétence dans les deux cas mais surtout pour la formation de praticien où j'ai tout entendu (croyance, niveau de transe insuffisant, carapace épaisse qu'il faudrait petit à petit fissurer, je le fais exprès même si ça n'a pas été dis ouvertement dis etc...).
Pour ce qui est de la qualité de l'accompagnement j'ai de très bon retour...
A noter aussi que deux séance auprès d'un hypnothérapeute n'ont pas marché du tout...
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
Je pense qu'il sait passé quelques choses, car même mes séances d'auto hypnose fonctionnent beaucoup moins bien qu'au début...
La lévitation qui était très facile au début ne marche quasiment plus...
 

Didierq06

Membre
Bonjour a tous ,

Dide70 , quelle formation as tu fait ?
En ce qui me concerne, j'ai suivi 2 jours de streethypnose à Montpellier, c'était GENIAL, j'avais déjà hypnotisé mon entourage (ma femme, mes filles ect..) ce qui est déconseillé au début mais j'ai eu la chance d'avoir d'assez bon résultats ce qui m'a mis en confiance....... d’où le stage... si seulement j'avais pu connaitre l'hypnose avant ... j'aurai certainement suivi une formation de praticien, bientôt c'est moi qui vais en avoir besoin....
En autohypnose j'ai fait 2 jours de stage également , mais là, nettement moins satisfait... nous sommes a peut prés dans la mème situation comme tu le faisais remarquer....
Par contre, mon épouse cherche une école pour se lancer dans la thérapie... (nous avons enfin trouvé la mème passion 😜😜😜)
 

jumb

Membre
Donc oui je note une grande incompétence dans les deux cas mais surtout pour la formation de praticien où j'ai tout entendu (croyance, niveau de transe insuffisant, carapace épaisse qu'il faudrait petit à petit fissurer, je le fais exprès même si ça n'a pas été dis ouvertement dis etc...).
Ca me fait penser à l'entraineur d'une équipe professionnelle de tennis de table, une des meilleures d'Europe, qui avait un niveau dans ce sport équivalent d'un an de pratique amateur (à peu près comme celui qui joue l'été dans son jardin). J'étais en stage là-bas, n'importe qui d'entre nous était meilleur que ce mec et de loin, et nous ne comprenions pas comment c'était possible !!! Et ben si, parfois on a de très bons résultats avec les autres, sans savoir le faire sur soi !!!

J'avoue avoir du mal à cerner. Je suis plutôt dans la situation inverse, avoir nettement plus de facilités à avoir des résultats sur moi-même et ensuite sur les autres, c'est fichtrement plus compliqué !!!
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
De manière générale pour les habitués, je n'apprends rien en précisant qu'il est relativement facile de mettre sous hypnose et même emmener très loin et très vite la personne qui va bien (sélection). Il faut vraiment avoir un piètre niveau pour penser le contraire…
Pour revenir à la formation, je peux le comprendre, les formations sont lourdes dans un temps plutôt court ce qui laisse peu de temps et de place pour de la thérapie individuelle de cette ordre là, mais effectivement un bon formateur aurait sans nul doute levé le problème. S'imaginer que l'on fait exprès quand on voit l'investissement derrière n'est même pas pensable...
On a vu des techniques de contournement en hypnose de rue qui n'ont pas fonctionnées sur moi...
Je ne remets pas en cause ma satisfaction, mais ne pas pouvoir vivre des phénomène hypnotique après tout ça est effectivement un peux frustrant..
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
Je reste positif et j'ai bonne espoir de me débloquer.
Sinon la technique proposée plus haut a marchée sur toi ? Perso je l'essaierai à l'occasion...
 

jumb

Membre
Il s'agit d'une question de confiance, de confiance en l'autre, pour se laisser "aller", laisser "faire"... et vivre ce qu'il propose...
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
L'auto hypnose ne passe pas mieux, ce n'est donc pas qu'une question de confiance....
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
j'ai souvenir d'une séance d'auto hypnose où j'ai été brusque dérangE pas un bruit alors que j'etais en lévitation. Je me demande si ce n'est pas depuis La que ça marche moins bien
 

Lukas

Lukas
SI je peux me permettre, la lévitation, n'est pas une fin en soi mais un phénomène hypnotique parmi d'autres.
Quand tu dis que tes séances fonctionnent moins bien, la lévitation c'est ton outil de mesure ?
je m'intéresse à ta métrique de réussite quant à une séance d'auto-hypnose.
Outre la lévitation ? Qu'as tu demandé d'autre a ton inconscient ? obtenu, pas obtenu?
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
la lévitation est mon indicateur de transe. J' ai signaling qui fonctionne si je suggère de la détente sa passe. Les autres phénomènes ne passent pas même quand il me répond oui...peut être qu'il ne sais pas comment les mettre en œuvre,
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut