1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

suggestions indirectes de Jacques Antoine Malarewicz

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par Leo Lavoie, 21 Avril 2009.

  1. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    À la fin de son livre "cours d'hypnose" Jacques Antoine Malarewicz a inclu les sripts de trois séances ou il fait de la suggestion indirecte après avoir passé par l'induction indirecte...

    Ciel que je déteste ça... Je crois que si j'étais le sujet je ferais plus que résister, je lui sommerais de me dire à quoi il veut en venir, et à chaque phrase pas claire je lui demanderais de clarifier! :lol:

    Je n'aime pas ça du tout. J'ai suivi aussi en audio avec Brooks ce genre de suggestions indirecte. Je n'aimerais pas le faire en tant qu'hypno ni le faire en tant que sujet.

    "et peut-être que la main droite voudrait être la main gauche au moment ou la gauche est à droite et la droite est à gauche ou au centre de la gauche de la droite..."

    Faudrait que je sois sous la morphine pour que ça ne m'énerve pas...C'est trop indirectement stratégique et trop stratégiquement indirect... :roll: On dirait vraiment un vendeur d'occases qui veut vous rouler...
     
  2. hypnofeel

    hypnofeel Membre

    Inscrit:
    9 Avril 2009
    Messages:
    70
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    Limoges & Nantes
    C'est donc un avis ou un jugement ?

    cordialement,
     
  3. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec
    Mais vous voulez absolument que je me prononce vous! :lol:

    Ça vous insécurise les commentaires sans conclusions à l'emporte pièce? :wink:

    Je ne me moque pas de vous, croyez moi, je rigole un peu avec vous.

    C'est un avis bien personnel. Pas un jugement. Bien que j'ai toujours un doute sur l'efficacité de la chose sur ceux qui ont subi des abus sexuels avec des commentaires des abuseurs qui sont toujours indirects comme ça. Y'a des ressemblances et ça m'énerve.

    Mais ici, c'est un avis très personnel. Je dis ce que serait ma réaction avec une technique hypnotique indirecte... Ça aurait été juste intéressant de savoir si quelqu'un d'autre réagirait aussi comme moi.

    Faut dire aussi que les gens qui ont été entourés de savants manipulateurs du genre charismatique qui font de l'hypnose un peu naturellement par intuition et besoin maladif de manipuler, en ont soupé des trucs indirects des autres. Ce ne fut pas mon cas mais ça m'énerve tout de même... Je dois dire aussi qu'avec ma pratique analytique j'ai tellement vu de cas que j'ai une vision très élargie des possibilités de résistances due à des traumatismes de l'enfance.
     
  4. Métaphore

    Métaphore Invité

    Encore une fois je partage votre point de vue Leo Lavoie, disons que je suis en accord avec ce que vous dites, je suis dans le même ressenti concernant les suggestions indirectes.

    D'une manière plus générale, pensez vous qu'il est possible que 2 individus, patient et hypnothérapeute peuvent être en désharmonie pour cette thérapie, car dans cette pratique tout se passe d'inconscient à inconscient, et on s'est que l'humain n'est pas fait que de matière, donc l'énergie (invisible) qui passe entre ces 2 personnes peuvent-elles être opposées ? moi je pense que oui, enfin je ne sais pas si c'est clair mon message ?...
     
  5. hypnofeel

    hypnofeel Membre

    Inscrit:
    9 Avril 2009
    Messages:
    70
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    Limoges & Nantes
    Donc peut-être est-ce pour cela qu'il y en a ?

    Je plaisante avec vous et aussi avec plaisir !

    amitiés...
     
  6. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec
    Mais oui, c'est bien pour cela que l'on enseigne ce que représente le "rapport" et que l'on dit bien que l'on ne doit pas se retenir de référer un sujet à quelqu'un d'autre.

    Le rapport est fait de tout. Même les phéromones entrent en jeu. D'ailleurs le problème peut aussi être dans une trop grande attirance sexuelle apparemment inexplicable et qui serait à la base d'une résistance impénétrable.

    En psychanalyse comme en thérapie analytique, c'est pareil. Les inconscients ont une communication...euh...inconsciente... et elle peut être positive ou négative, fructueuse ou non (elle peut aussi être négative et fructueuse) mais si elle alimente la résistance alors faut référer.

    On dit que l'on peut utiliser la résistance du sujet pour "l'inviter" en transe...Bien sûr... mais alors ce doit être une résistance un peu faible ; un peu en surface.
     
  7. Métaphore

    Métaphore Invité

    Leo Lavoie

    Vous pouvez m'expliquer cette phrase en plus clair ?

    :arrow: Mais oui, c'est bien pour cela que l'on enseigne ce que représente le "rapport" et que l'on dit bien que l'on ne doit pas se retenir de référer un sujet à quelqu'un d'autre.

    et

    :arrow: mais si elle alimente la résistance alors faut référer :

    c'est à dire de façon plus simple si c'est possible.

    Mais si non oui je pense comme vous concernant la communication des inconscients, ainsi que les phéromones qui entrent en jeu, c'est assez drôle quand on y pense...
     
  8. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec
    Je crois que le terme est différent en français mais j'utilise ici le terme "rapport" sous son sens anglophone. C'est une relation d'échange qui coule bien et qui est agréable.

    Autrement dit, la relation entre l'hypno et le patient est importante et meilleure elle est tout en restant platonique alors meilleure sera la séance d'hypnose. Si elle n'est pas bonne cette relation, alors il faut donner au patient les coordonnées d'un autre hypno avec qui ça cliquera mieux peut-être. C'est ce que je veux dire par référer le patient.

    Pour ce qui est de la communication d'inconscient à inconscient elle peut être la base même de la résistance du patient à l'hypnose; le rapport n'est pas bon, ça ne clique pas du tout même malgré une courtoisie sans faille.
    Alors là aussi on donne au patient les coordonnées d'un autre hypno. (évidemment pas si le patient est un dangereux individu).

    Il peut arriver tellement de choses de personne à personne. On est pas fait de bois et on est encore des animaux à bien des égards. D'un autre côté, nos particularités humaines peuvent tellement se trouver aux antipodes les unes des autres. On a les névroses qui "clashent!"
     
  9. Métaphore

    Métaphore Invité

    OK Leo Lavoie

    Ca répond bien à mes questions et corroborent ce que je pensais, ça me rassure quant aux remarques de certains, par exemple l'histoire du commercial sur un autre post.
     
  10. lina66

    lina66 Membre

    Inscrit:
    4 Décembre 2007
    Messages:
    40
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    Bien évidemment nous sommes d'accord sur le fait qu'un thérapeute ressentira un feeling différent avec chaque patient. Et c'est sans doute une preuve d'humilité de la part du 1er que de savoir reconnaître son incapacité à aider efficacement le 2nd.

    Néanmoins je vois une nuance de taille entre avoir cette humilité et ne pas se sentir capable d'aider toute personne dont la morale pourrait être différente de celle du thérapeute. Auquel cas cela pourrait p-e indiquer que le thérapeute ne se connaît pas suffisamment et que ses différences avec la patient résonnent encore trop en lui (elles le dérangent ce qui est significatif), il ne serait donc pas apte à accueillir les différences d'un 'autre lui'. Votre point de vue d'analyste m'intéresse à ce sujet Léo.
     
Chargement...