1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Systémique, hypnose et sociologie

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par Kamou, 31 Octobre 2012.

  1. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Salut à tous !

    Je suis maintenant en troisième année de sociologie, ce qui veut dire que je commence à penser au mémoire qu'il faudra produire en Master, lequel je veux préparant une thèse.

    J'hesite, pour ce mémoire et cette thèse, entre deux passions : les arts ou la PNL.

    Alors voilà, je poste ici pour faire très sérieux (attention on est dans la table ronde des chercheurs :p ) et surtout pour savoir si certains d'entre vous savent si la systémique et la PNL ont déjà été traitées sous des angles sociologiques, s'il y a des points de rencontre entre ces disciplines et si oui lesquels ?
    Aussi, en quoi une telle rencontre peut vous sembler fertile, comment, ou, au contraire, en quoi les deux sujets vous semblent incompatibles ?

    Il me semble qu'à la fois l'hypnose et la sociologie gagneraient à se rencontrer...

    Voilà, merci :)
     
  2. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Là où je vois un croisement possible c'est sur l'hypnose collective et les techniques de manipulation de foule ou groupe, les techniques utilisées par les sectes.

    L'engouement pour les thérapies brèves ou les techniques semblant miraculeuses, le mythe du tout tout de suite sans efforts gràce à l'hypnose, peuvent s'entrevoir comme des faits de société.
    (ou fascination pour l'étrange)

    En sociologie on peut tout étudier, tout phénomène, suffit de l'étudier sous un angle socio.

    Tout dépend des modules que ta faç propose pour la poursuite des études supérieures. Là où j'étais, un sujet sur l'hypnose était possible. (en sociologie de la déviance, on a étudié le paranormal, les ovnis, les légendes, les phenomes de crime, de violence, nde etc.. )

    Absolument compatible donc ( sauf si tu choisis par ex sociologie urbaine... )
     
  3. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Salut Katia

    C'est que j'aimerai ne pas céder au pessimisme ambiant. Trouver un sujet "joyeux" sans pour autant délaisser la critique.

    Par exemple, les concepts systémiques sont ils pertinents d'après toi dans l'étude des dysneys ? Ha ha bon j'avoue être complètement perdu, je vais voir ce qu'en disent mes profs.

    En ce qui concerne les modules de ma Fac ce n'est pas un problème à priori, à vérifier toutefois, tu as raison.
     
  4. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    C'est surtout, pour les modules, que je choisirai en fonction de mon projet. D'ou aussi l'urgence de déterminer une ligne conductrice
     
  5. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Tu parles des parcs d'attraction ou de tout le phénomène Disney ?

    Pourquoi pas ?

    Je dirais en premier vérifier si cela n'a pas déjà été fait.. Le but étant d'apporter des éléments nouveaux ou un regard différent.

    Il suffit alors d'appliquer les concepts rigoureusement à ton objet d'étude.

    Y réfléchir quelques jours, prendre des notes, et si le thème, idée, pertinence te conviennent et que tu sens enthousiaste pour le réaliser, et ensuite présentation de ton projet au prof.
     
  6. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Non, pas les parcs d'attraction (ils m'etouffent complètement, je les trouve insupportables) mais plutôt les films, leur rôle dans la constitution de symbole référents dans nos sociétés, ouvrir sur le cinéma en général. La multitude de référents proposés ne finit elle pas par annuler leurs répercutions dans la constitution identitaire ? Jusqu ou les enfants sont ils influencés par les dessins animés etc. C'est vaste...

    Oui voir si ça n a pas déjà été fait. À ta connaissance les espaces conceptuels systémiques ont ils été employés dans l'analyse sociologique ? Bateson lui-même était ethnologue, et j'ai un prof (de singly) qui a eu une formation de psychologue systémique, mais je trouve peu de travaux qui reprennent ces théories à des niveaux sociaux, pas même ceux de de singly, bien qu'on sente effectivement cette influence
     
  7. EPHEMERE

    EPHEMERE Invité

  8. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Merci pour ces liens !
    J'avais déjà entendu parler de Bettelheim. Par contre ça reste un peu trop théorique pour moi, c'est à dire que c'est de l'interprétation avec les lunettes psychanalytiques. J'aimerai donner un peu plus la parole aux enfants, voire aux adultes lorsque, plus tard, ils voient ces œuvres à nouveau. Finalement mettre à jour le sens que les spectateurs y trouvent, et comparer avec le sens que les concepteurs y ont mis.
    Puis ouvrir, avec mes lunettes de sociologue, sur les éventuelles répercutions jusqu à un niveau social.
    Ceci dit je ne sais pas vraiment, Bettelheim fait il entrer les appréciations des enfants dans son analyse ?

    J'avoues que les psychanalystes me font un peu peur, je trouve que parfois ils oublient qu'ils ont sur le nez ces lunettes. Je les trouve un peu fanatiques
     
  9. EPHEMERE

    EPHEMERE Invité

    Il faut un peu arrêter avec cette phobie de la psychanalyse...

    Les fanatiques il y a en a dans toutes les disciplines (la religion entre autre...)

    Bref, cela me rappelle un autre post sur les clowns...
    Aimez vous le cirque et notamment les clowns ? cela vous fait-il rire ?
    Aimez vous les dessins animés en tant qu'adulte ou ceux que vous avez aimé enfant ? que représentent-ils pour vous aujourd'hui, quel écho ? qu'en avez vous appris ? etc...

    Vous pouvez faire votre propre analyse déjà, car personne ne vous répondra la même chose...
     
  10. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Ah, je regrette d'avoir parlé de la psychanalyse et de vous avoir perdu. Ceci dit je n'ai rien contre les psychanalystes, d'ailleurs j'ai un prof tout à fait passionnant qui l'est lui-même.
    Simplement je ne me retrouve pas beaucoup dans leurs concepts.

    Et bien, si je pouvais trouver un sujet a propos duquel aucune réponse n'est identique, soyez sur que j'en fais mon master et ma thèse sur le champ !
     
Chargement...