1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Toujours ses migraines

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Chirine, 9 Janvier 2014.

  1. Chirine

    Chirine Membre

    Inscrit:
    8 Janvier 2014
    Messages:
    75
    J'aime reçus:
    10
    Points:
    1180
    Localité:
    Ile-de-France

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour à tous,

    J'ai bientôt une patiente en hypnose, qui a de très fortes migraines.

    Son discours est très clair "j'ai vu tous les médecins, des sophrologues, quelqu'un en hypnose éveillé (je ne sais pas ce que ça signifie), et rien n'y fait j'ai toujours mal ! Bon ça me détend c'est déjà bien, mais je souffre et c'est handicapant ! Il faudrait que je vois des gens comme vous toute ma vie pour aller bien ! Mais j'en ai marre de mes migraines mais ça ne part pas et une infirmière m'a dit que j'allais devenir addict à l'acupan que je prends 1fois/mois"

    On m'a dit en formation qu'il fallait se méfier des résultats avec ce genre de patient.

    Elle me donne l'impression d'avoir trop de bénéfices à garder sa migraine, mais du coup je ne vois pas très bien sur quoi on peut travailler ...

    Une idée ?
     
  2. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1557
    J'aime reçus:
    416
    Points:
    4880
    Bonjour
    quelqu'un en hypnose éveillé (je ne sais pas ce que ça signifie) : peut être hypnose conversationnelle?

    Une piste (surement par mis d'autre) qui me viens à l'esprit.
    Une stratégie de contrôle des sensations. Je veux dire par la, expliquer à la personne qu'elle peut, non pas faire disparaître la douleur (ce qui est effectivement très dur) mais qu'elle à le pouvoir de la transformer, d'en prendre le contrôle.
    Et de lui suggérer en séance des métaphores ou elle substitue sa migraine en sensation de froid, chaud, bien être... + de reproduire cela en auto hypnose.
     
  3. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3728
    J'aime reçus:
    452
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Le "a tout essayé" peut effectivement être un indicateur de... "coupeur de tête", la position basse est intéressante.

    Est-ce qu'elle pourrait reconnaitre des bénéfices à ses migraines (histoire de lui faire trouver autre chose pour combler l'intention positive)? Sinon comme dit Hibou: Transformation, apprentissage par expérimentation et reprise de contrôle là dessus.

    Perso pour les maux de tête j'utilise ça: *** Pour voir ce lien, enregistrez vous *** mais c'est des maux de têtes ou des vraies migraines?

    Il y a un médoc pour les migraines (pas celles qu'on entend par céphalées/maux de tête) et qui n'est pas un antalgique il me semble, mais ça c'est à voir avec un médecin, elle a vu un neurologue? Elle a fait le tour des causes physiques (kiné, neurologue, dentiste...) et de l'hygiène de vie (aération, tabagisme, alcool, médicaments, hydratation...)? A la fois pour les raisons physiques et psychologiques c'est intéressant de chercher des facteurs déclenchants. Exemple perso: si je bois moins de 2-3L de liquide/jour j'ai des céphalées puis des courbatures à cause de la déshydratation. Chez certains il y a des mauvaises postures de travail (notamment en informatique ou dans les métiers physiques: ménage, déménagement etc.), ou des expositions à des facteurs aggravants/déclenchants (parfumerie, vendeurs dans des magasins qui diffusent de la musique, produits chimiques...). Y a-t-il des différences de fréquence pendant les vacances, dans d'autres lieux, en présence de certaines personnes, dans certaines circonstances...? Ça peut indiquer des causes physiques ou psycho ou les deux ^^.
     
  4. Chirine

    Chirine Membre

    Inscrit:
    8 Janvier 2014
    Messages:
    75
    J'aime reçus:
    10
    Points:
    1180
    Localité:
    Ile-de-France
    Ce sont de vrais migraines, ça lui arrive une fois par mois de devoir appeler un médecin en urgence.

    Un de ses bénéfices que j'ai repéré quand elle a parlé c'est l’assimilation intellectuelle qu'elle fait avec les migraines. Sa phrase : " en même temps on se rend compte que les gens les plus intelligents ont les plus forte migraine parce que leur cerveau fonctionne plus vite ! Einstein avait des migraines, mais je ne dis pas que je suis Einstein hein, c'est juste que c'est aussi pour ça qu'on a du mal à soigner les migraines".

    Donc là nous sommes sur une base de croyance qui lui permet de se valoriser, ce que je ne dois évidemment pas remettre en question en hypnose j'imagine, au risque de perturber sa notion d'estime de soi. C'est là où je ne vois pas très bien quoi faire à part lui apporter cette détente qu'elle a adoré à chaque séance de sophro ou d'hypnose "éveillé".
    Je ne crois pas qu'elle souhaite qu'on travaille sur son estime d'elle-même pour trouver d'autres base que la migraine, sinon j'aurais bien tenté ça :/
     
  5. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1557
    J'aime reçus:
    416
    Points:
    4880
    Humm l'impression d'être unique, d'avoir un problème insoluble qui place d'emblée le thérapeute en infériorité.
    Moi je ferais quelques recadrages : Ha un cerveau qui fonctionne plus vite? comment ça ce passe? sa chauffe? expliquez moi? et ceux qui sont pas intelligent? leur cerceau va moins vite et ils ont des migraines? qui vous à dit cela?
    C'est provoquant, mais pas besoin d'avoir de réponse, juste de quoi troubler cette personne à son propre jeu, pas de profil bas en dehors du sujet précis (le mal de tête) on n'entre pas dans des croyances par complaisance. L'intelligence ne donne pas mal a la tête, point. Maintenant si vous voulez parlons de vos maux de tête....
    Je dit cela, c'est à relativiser bien sur, pas aussi cash en réel, mais sur le fond, je pense qu'il ne faut pas céder sur certaine chose, pour faire plaisir. Si sont but est de ne plus avoir mal, on ne peut pas "que" proposer de la détente! On essaye de traiter le mal véritablement.

    As tu essayés ce que propose Prudence avec les couleurs ou d'autres sensations?
     
  6. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3728
    J'aime reçus:
    452
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Effectivement si sa migraine la valorise, je ne pense pas que ce soit super de l'attaquer de front.
    Une base de détente, d'apprentissage de la sophro c'est toujours bon à prendre.
    Par contre comme vous il y a un problème de croyance, la manière de Hibou semble un peu...brute mais dans le fond, je crois qu'avec une alliance thérapeutique bien installé c'est aussi ce que j'aurai tenté d'approcher à pas de loups... Comme il le dit lui même "pas aussi cash en réel".
    Pour le pas "que" de la détente... je suis plus mitigée, ça peut être utilise avec des verbalisation et la détermination du problème par exemple sur les 2-3 premières séances, et ça permet d'aider la à créer une alliance thérapeutique solide (ça dépend de sa personnalité aussi, de si elle est méfiante. Surtout si elle a vu plein de gens sans régler le problème, pas évident de s'investir encore pour une énième) et de passer à une mobilisation plus active de ses croyances. De toute façon si la mobilisation trop brutale ne fonctionne pas il existe la progressivité par exemple avec un phobique social: "Tous les gens sont profondément méchants" (croyance de base)-> "Quelques rares personnes ne sont pas tout à fait mauvaises" -> "Il y a de rares personnes bien" -> "Il y a quand même pas mal de bonnes personnes" etc.
    Sinon vous pouvez co-créer un protocole antalgique. Hibou parle de la chaleur et c'est souvent rapporté dans les maux de tête que le frais soulage, ça peut être imaginer une douche fraîche sur la tête etc.

    Pour les migraines il n'y a pas toujours de douleur associée, elle s'est toujours? Des hallucinations?
     
  7. Max-ence

    Max-ence Invité

    Je connais les migraines, ma thérapeute m'a dit qu'on y travaillerait ultérieurement, mais j'avoue que depuis que je l'a vois, j'en ai quasiment plus, en fait elle m'a expliqué que le stress et le schéma d'exigences élevés favorisait la migraine, ce qui n'est pas faux pour mon cas. J'assimile vite les choses, mais je me mets toujours une pression supplémentaire.
     
  8. Chirine

    Chirine Membre

    Inscrit:
    8 Janvier 2014
    Messages:
    75
    J'aime reçus:
    10
    Points:
    1180
    Localité:
    Ile-de-France
    Merci pour vos réponses !

    Hibou > oui je pensais tenté quelque chose comme ça en plus léger bien sûr (parce que ce ne serait pas adapter à sa personnalité).
    Mais mon prochain rendez-vous avec n'est que le 20. Bon vous me direz ça me laisse le temps de prévoir pleins de choses différentes et le moment venu choisir vers quoi la séance va se diriger.

    Prudence> elle n'est pas du tout méfiante parce qu'elle considère de base que sa migraine va rester mais que ces séances (qu'importe avec qui), l'ont toujours détendue et que ça ça lui a fait du bien.
    Et puis je lui ai passais mes flyers pour qu'elle les donne à ses clients, et elle a répété une phrase écrite dessus (et je crois qu'elle n'a même pas fait exprès), "et puis il est temps que je m'accorde du temps !" Donc je crois qu'elle vient pour la migraine de base, mais qu'elle cherche quelque chose de plus globale. Peut être respecter son propre rythme, et que les migraines sont justement un garde fou quand elle abuse trop. Même si c'est très douloureux, du coup ça l'oblige à ne plus travailler et à ne plus voir personne. Je crois que la migraine est autant une auto-valorisation qu'un moyen de stopper l'excès (je me rend compte de ça en l'écrivant maintenant :D ).
    Donc peut-être que si je tourne mon travail et vers le recadrage de sa croyance et vers le fait qu'elle peut s'accorder du temps/se respecter etc... la migraine va s'atténuée d'elle-même si elle est bien reliée à ça ?
    Pas d'hallucination au cours des migraines (en tout cas elle ne me l'a pas dit), mais des vomissements.
     
  9. Nodylion

    Nodylion Membre

    Inscrit:
    13 Juillet 2011
    Messages:
    211
    J'aime reçus:
    39
    Points:
    2630
    Tu peux aussi travailler avec cette partie d'elle qui crée les migraines (on n'a pas de migraines, on les crée ; il devrait y avoir un verbe migrainer !) et dialoguer avec, découvrir ce qu'elle veut, ses besoins, comment maintenir sa partie positive et remplir ses besoins d'une autre façon (plus saine), etc.
     
  10. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3728
    J'aime reçus:
    452
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    ^^ Ou apprendre à respecter le signal comme ça il diminue. Si c'est effectivement un signal "stop" "lève le pied" il est super intéressant et on peut le valoriser en tant que tel, et apprendre à dès les premiers signes le respecter en disant "stop" quoi qu'il arrive, comme ça le signal se fait plus discret (plus besoin de hurler vu qu'on l'écoute). Ça peut être valable avec de l'eczéma, des problèmes digestifs, des malaises divers et variés, des quintes de toux etc. Dans ce cas c'est un magnifique système d'alarme naturel, seulement il fonctionne comme certains réveil: il fait un bruit, si on ne vient pas l'arrêter il fait un bruit plus fort, si on ne vient toujours pas l'arrêter il augmente le volume etc. Si c'est bien ça le problème il faut apprendre à réagir au début de l'alerte. Dans le cas de la migraine les conseils de base physiques rejoignent les psychologiques: se mettre au calme, seul, silence et faible lumière, faire une sieste ça peut aider aussi, d'un point de vue physique et psychologique c'est être tranquille au calme.
    Perso j'ai un système d'alarme à eczéma et j'en suis contente, quand je refais une mini crise, je prends plus de temps détente (ce qui n'empêche pas d'avoir des fausses alertes liées au froid ou à certains produits agressifs pour les mains) mais en apprenant à accepter cette alarme je suis passée d'un eczéma qui recouvrait en permanence avant-bras et main à uniquement les mains et pas tout le temps.
    Après ça tout le monde n'est pas prêt pour accepter ses alarmes (et encore... si on ne se trompe pas et que c'est bien ça).

    Diverses douleurs ou symptômes peuvent être des alarmes qu'on ne comprend pas mais je pense qu'il faut prendre de grandes précautions et faire le tour du médical avant (ou en parallèle): vérifier qu'il n'y a pas d’allergie, de problème d'hygiène de vie, de malformation, de maladie etc. Et faire attention à la culpabilisation, si on peut effectivement diminuer ses douleurs avec des techniques (hypnose, respiration, détournement d'attention...) et qu'on peut s'aider à être moins malade (hygiène de vie, gestion du stress...) il ne faut pas non plus tomber dans l'excés inverse et tout "psychologiser".
    Il y a quelques mois, une cliente, m'a dit que comme elle avait des problèmes de communication elle avait fait un cancer de la thyroïde, je lui ai fait "holaaa! (oui, vraiment "holaaaa!") Si vous voulez utilisez votre cancer guéri pour vous sentir mieux et en tirer un éclairage pas de soucis, mais un cancer ça peut arriver à n'importe qui et ce n'est pas de votre faute".
    Dès qu'il y a un pépin sur le corps je demande à la personne si elle est suivie, si elle a fait vérifier, si elle en a parlé avec son médecin etc. L'esprit ne se balade pas tout seul dans le corps et les liens vont dans les deux sens, mais le corps sait aussi fonctionner tout seul et parfois imparfaitement.
    Je ne suis pas rassurée par certaines dérives (à mon sens ce sont des dérives) que d'aller coller des raisons psy à tout et n'importe quoi, surtout que ça a le double risque de retarder une prise en charge médicale et de culpabiliser les victimes de telle ou telle maladie.
     
Chargement...