1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

traduction francaise arret tabac de gérald kein

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par lyamcarter, 1 Septembre 2013.

  1. lyamcarter

    lyamcarter Membre

    Inscrit:
    30 Janvier 2012
    Messages:
    200
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1290

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bnjour,
    Je voudrais savoir si quelqu'un travaille avec le script de gérald kein en francias pour l'arret tabac.

    J'ai un souci avec l'anglais et la traduction google est à ch*er
    donc si quelqu'un pouvait me l'envoyer se serait sympa.

    Le script commence par d'un carrefour avec une route a gauche qui est celle du fumeur la route de l facilité et la route de droite qui est plus difficile a prendre mais c'est la route de la reussite.

    Merci pour votre aide !
     
  2. Anonymous

    Anonymous Invité

    Et vous pensez que c'est la réussite ce type de script ? :shock:
    Ce qui a l'air de conrfirmer que vous ne travaillez qu'avec des scripts pour tel ou tel symptômes ?

    Je pense qu'il serait bien plus opportun de se servir des ressources du client et qu'il fasse son propre scénario...
     
  3. lyamcarter

    lyamcarter Membre

    Inscrit:
    30 Janvier 2012
    Messages:
    200
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1290
    Bien entendu que j'utilise les ressources du client, ses envies et sa motivation et c'est sur ce dernier point que j'ai trouvé cette métaphore intéréssante ! elle pousse a savoir si le client est prêt a s'engager réellement sur le chemin de l'abandon du tabac.
    Oula, faut respirer. C'est pas interdit de s'enrichir de lecture. Je suis comme tout les débutants qui commence, je lis, j'apprends, je m'enrichis,et je fais des erreurs.
    Croyez le ou non, je ne fais de lecture de script lors de mes séances. enfin bref...
     
  4. Anonymous

    Anonymous Invité

    Je suis curieuse de comprendre la façon de travailler des autres thérapeutes et là j'avoue que je suis toujours très surprise de vos demandes...

    elle pousse a savoir si le client est prêt a s'engager réellement sur le chemin de l'abandon du tabac.

    Que faites vous s''il répond négativement à cet engagement à la suite du script ? comment en avoir la certitude ? arrêtez vous les séances avec votre client ? que se passe t-il après ?

    Je suis curieuse de connaître la suite de votre stratégie...
     
  5. lyamcarter

    lyamcarter Membre

    Inscrit:
    30 Janvier 2012
    Messages:
    200
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1290
    Pourquoi j'ai l'impression de me justifier !
    je cherche la partie de lui qui s'oppose à cela et on cherche a savoir de quoi elle a peur, et j'embraye ensuite sur le faite que la personne a maintenant des connaissances sur le tabagisme (avec ce que m'a dis le client) que le tabac c'est nocif pour sa santé, blablabla et il rassure et encourage cette partie, etc ....
    Voilà, Une autre idée ?
    Encore une fois moi, je cherche des conseils.
    Avec 6 mois d'expérience, et très peu de consultation, je n'ai pas assez d'expérience pour prétendre tout savoir, et faire mieux qu'un autre.
     
  6. Anonymous

    Anonymous Invité

    OK merci pour votre réponse, et je pense que la partie (phrase soulignée) que vous évoquez est importante.
    Amener le client à avoir les connaissances ne m'apparait pas suffisant comme stratégie, les gens savent bien la nocivité du tabac, mais il y a une partie d'eux qui les retiennent, et cette partie là, il faut aller la chercher et là il s'agit souvent de travailler avec les états du Moi...


    Avec 6 mois d'expérience, et très peu de consultation, je n'ai pas assez d'expérience pour prétendre tout savoir, et faire mieux qu'un autre.

    N'y voyait pas de critiques de ma part, même si je parais directe.

    L'expérience viendra, par contre il vous manque peut être un approfondissement dans votre formation...

    Je ne sais plus quel niveau et quel type de formation vous avez fait, bref...

    Si je vous dis ça c'est que je suis toujours surprise de vos questions ...

    Par exemple, j'ai reçu tout récemment une personne pour arrêter de fumer, durant l'anamnèse, j'ai senti que le problème ne se situait pas là, je lui remets mes questionnaires habituels du 1er RDV, et au 2ème RDV, les questionnaires remplis me confirment ce que je ressentais, et d'emblée je lui ai dit que je ne travaillerais pas sur l'arrêt du tabac en lui expliquant que le tabac n'était que le symptôme visible d'un trouble plus profond, elle a elle-même acquiescée et a repris un autre RDV.

    C'est un exemple parmi tant d'autres...
     
  7. lyamcarter

    lyamcarter Membre

    Inscrit:
    30 Janvier 2012
    Messages:
    200
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1290
    J'ai eu le droit a ce genre de chose également. Notamment sur des problème de sommeil, qui pour moi résultait plus du travail de deuil que de la perte de sommeil. Mais la personne a refusé de travailler cette partie là.
    Vous excercer dans quel coin ?
    Ce que vous appellez les états du moi, sa doit être la prise de position dans la relation, en empathie, en retrait ou en dominance . Est cela ?
     
  8. Anonymous

    Anonymous Invité

    Heu, je ne pense pas... :roll: Qu'appelez vous prise de position dans la relation ? en retrait ou en dominance ?...
     
  9. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6101
    J'aime reçus:
    453
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Par exemple, j'ai reçu tout récemment une personne pour arrêter de fumer, durant l'anamnèse, j'ai senti que le problème ne se situait pas là, je lui remets mes questionnaires habituels du 1er RDV, et au 2ème RDV, les questionnaires remplis me confirment ce que je ressentais, et d'emblée je lui ai dit que je ne travaillerais pas sur l'arrêt du tabac en lui expliquant que le tabac n'était que le symptôme visible d'un trouble plus profond, elle a elle-même acquiescée et a repris un autre RDV.
    C'est un exemple parmi tant d'autres...


    Et nous voilà repartis dans la recherche d'un symptôme !

    95 % des fumeurs/fumeuses le sont par comportement, mauvaise habitude. Les techniques comportementalistes permettent alors le changement

    Des scripts hypnotiques permettent alors d'influer rapidement sur leur comportement par auto-hypnose ou au cours d'un entretien motivationnel /éricksonnien/etc...

    Le risque du bricolage psychologique c'est de trouver des problèmes ou de projeter des troubles psy là où il n'y en a pas !

    D'où la nécessité de bien s'y connaître pour identifier et orienter les personnes dont la psychopathologie sous-jacente va favoriser une consommation de tabac, de cannabis, d'alcool ou de drogues. Dans ce cas les scripts classiques d'hypnose ne fonctionneront pas, ou très peu et transitoirement. Mais en général ces personnes ne consultent pas d'hypnos : elles ne consultent pas d'elles-mêmes car elles ne souhaitent pas de changement.
     
  10. thérapie29

    thérapie29 Membre

    Inscrit:
    10 Février 2013
    Messages:
    673
    J'aime reçus:
    17
    Points:
    1680
    Localité:
    Quimper
    Sans oublier la dépendance à la nicotine...
    Le tabac est vraiment l'exemple typique pour expliquer que parfois des comportements négatifs ne sont justement pas liés au passé. Si on cherche un trouble profond, on en trouve et on peut même le créée de toute pièce.
    Alors, est ce qu'un protocole comme le recadrage est un "script"? Peut on utiliser un script comme ossature de l'intervention? Oui. Des fois rien que comme ça, ça fonctionne bien...le mieux est de l'adapter. Et mieux vaut ça que de partir dans des théories abracadabrante bien fumeuse, qui peuvent faire naître des croyances négative chez la personne.
    Alors je ne sais pas si quelqu'un de "non médical , non psychologue diplômé" peut faire une anamnèse, mais on est quand même proche du diagnostique, réservé au médecin. Attention au mots employé.
     
Chargement...