1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Troubles schizotypiques

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par Chrijou, 4 Mai 2016.

Tags (Mots clés):
  1. Chrijou

    Chrijou Membre

    Inscrit:
    26 Avril 2016
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    160
    Localité:
    Rixheim

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour à tous,
    J'ai vu cette semaine, (petite semaine ;-) ) un client souffrant de "troubles schizotypiques CIM10" et qui dés la première minute me sort une ordonnance de son Psychiatre stipulant Hypnose et Sophrologie fermement interdits ! Je lui demande ce qui le fait venir chez moi. ce a quoi il répond souffrir d'arachnophobie.
    Je ne vais pas poursuivre avec cette personne car si je peux travailler sa phobie, je suis complètement incompétent quand à ses troubles schizotypiques.
    C'est la première fois que je laisse repartir quelqu’un en n'ayant rien tenté pour soulager ses souffrances !!!
    Que pensez-vous de cette situation ?
    Auriez-vous répondus favorablement à sa demande ?
    Merci de vos apports.
    Christophe
     
  2. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3726
    J'aime reçus:
    450
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Il est venu pour sa phobie pas son "troubles schizotypiques CIM10", si tu ne sens pas de gérer, tu as très bien fait de ne pas tenter. Tu es hypnothérapeute ou autre? Si l'hypnose est ton outil principal il vaut mieux qu'il aille voir quelqu'un qui proposera d'autres méthodes non contre-indiquées.
    Perso mon outil principal c'est une approche TCC donc non contre-indiqué donc ça ne me pose pas de soucis (sauf si je ne sens pas la personne), son autre trouble doit juste être suivi par quelqu'un d'autre. J'ai suivi quelques temps (mais ça n'a pas duré) une personne souffrant de troubles bi-polaires, je ne m'occupais pas de ça (elle avait son psychiatre pour ça, et les médocs), mais on a travaillé un peu sur ses angoisses (si je me souviens bien).
    Dans le doute il vaut mieux s'abstenir. C'est important que tu te sentes bien dans ta position d'accompagnant.
    Enfin c'est comme ça que je vois les choses.
     
  3. neuneutrinos

    neuneutrinos Membre

    Inscrit:
    30 Juillet 2014
    Messages:
    118
    J'aime reçus:
    42
    Points:
    2680
    Dans le doute , s'abstenir. (principe de précaution)
    Tu as fait ce qu'il fallait.

    j'ai recherché sur internet et je suis tombé dessus.
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***

    Note incomplète.
    On ne peut pas interdire l'hypnose (bonne chance pour la justification sans base scientifique exacte)
    Mais on peut interdire certains aspect de la pratique de l'hypnose comme une dissociation marquée.
    Et de ne pas faire parler "une partie de soi" ou de séparer conscient/inconscient ( si on utilise la modélisation conscient/inconscient).
    Ce qui peut demander de pas mal changer ses habitudes de séance...

    Il me semble (à vérifier) que dans les "4 conférences de Milton Erickson" il est raconté un cas avec un cas assez sévère de trouble psychotique...
     
  4. moune

    moune Membre

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Messages:
    925
    J'aime reçus:
    250
    Points:
    3730
    Localité:
    France
    Oui effectivement j'aurais répondu de la même manière.Laissons les aux psychiatres qui arrivent à les gérer
    Les psychotiques risquent de ne pas sortir de l'hypnose,faire une crise d'agressivité ou agitation,des hallucinations,...et vous n'avez rien pour les calmer ou les sortir de leur délire...
     
  5. Chrijou

    Chrijou Membre

    Inscrit:
    26 Avril 2016
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    160
    Localité:
    Rixheim
    Merci pour vos apports nombreux...
    - Prudence : Effectivement, en tant que sophrologue et hypnothérapeute, je ne me sentait pas de tenter cette aventure, et c'est bien vers les TCC que je l'ai orienté. Ta réponse confirme bien mon interprétation de mon sujet.
    - Neuneutrinos : (J’adore ton pseudo !) merci pour les liens, qui n'en apprennent pas plus que la classification CIM qui est bien précise. Et pour note incomplète, j'ai également commencer par douter du bienfondé de la mention du Psy, sachant que nous ne sommes ni médecins, psychologues universitaires, je sais qu'ils ont tendance, a tord ou a raison, de ne pas nous prendre au sérieux. Il ne peux être nié qu'il y a parmi nous des loufs, apprentis sorcier, et autres charlatant de tous bords, mais il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain... Même si effectivement Erickson a pu travailler sur des sujets semblables, il avait une formation de psy que je n'ai pas et a laquelle je ne prétend pas.
    - Moune, chat-roux, : c'est bien pour cette raison que je l'ai laisser repartir à contre cœur certes, mais serein !

    Christophe
     
  6. moune

    moune Membre

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Messages:
    925
    J'aime reçus:
    250
    Points:
    3730
    Localité:
    France
    IL m'est arrivé de faire des séances de relaxation à des personnes psychotiques sans le savoir,
    et bien on se rend vite compte qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond
    des propos incohérents,des délires,.....
    et sachez que si ça tourne mal se seront les premiers à vous enfoncer,
    pour la petite histoire:un jour j'ai fait des séances à un personnage "spécial",lorsque j'ai eu un doute,j'ai demandé à la psychologue du service de l'évaluer,elle m'a formellement interdit de poursuivre les séances avec ,alors qu'il se sentait bien(4 en tout)quelques délires mystiques et paranoïaques...
    Une fois lui voir annoncé que je ne pouvais plus lui assurer les séances,il n'a pas compris ,refusé disant que le médecin lui avait prescrit;j'ai du expliquer pourquoi...."eau de boudin"....sa femme ne savait pas qu'il était "malade"...et il a été porter plainte auprès du médecin comme quoi j'avais parlé à sa femme de quelque chose qu'elle ne devait pas savoir....à chaque fois qu'il me croisait ,il ne me disait jamais bonjour et m'ignorait....
    voilà la gratitude des gens:il a tout de même eu 4 séances et peut se débrouiller en auto-hypnose
    ne regrettez pas de l' avoir envoyé ailleurs,ces gens c'est de la dynamite,ça vous explose à la figure à tout moment
    Dans la formation que j'ai suivie ,il nous est formellement interdit de pratiquer avec de tels clients,car ils sont déjà dissociés à la base et l'état d'hypnose est un état de dissociation ,si vous ne pouvez pas les "ré-associer",ils finissent par être nombreux dans leur tête et la crise arrive...les psychiatres savent les gérer;leur apprennent à gérer leur agressivité,leurs émotions,font des merveilles avec eux.....
     
    Chrijou apprécie ceci.
Chargement...