Utilisez-vous l'Enneagramme ?

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Snips, 28 Septembre 2015.

  1. Snips

    Snips

    Inscrit:
    9 Septembre 2015
    Dans votre pratique quotidienne, utilisez-vous l'Ennéagramme ?
    Et si oui comment ?

    Merci pour vos retours.
     
  2. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    non
     
  3. Peqs

    Peqs

    Inscrit:
    28 Septembre 2015
    L'enneagramme est une approche schématique qui cloisonne une personnalité et lui pose une étiquette. En hypnose, chaque perception par l'inconscient est un apprentissage neurone qui transforme une perception. Le schéma psychologique change à chaque instant. L'énnéagramme devient une approche psychologique étrangère à l'hypnothérapie.
    Faites confiance à la partie qui sait.

    Peqs
     
  4. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Salut Snips

    Je connais mais çà ne m'a pas séduit.

    L'hypnose s'adapte à la personne et la personne s'adapte à cette adaptation éclairante...
    Hypnotiquement l'enneagramme est il un outil adaptatif ?
    Pour moi, oui, sous l'angle d'une carte heuristique invitant au changement.

    Mais pour moi l'hypnose conversationnelle c'est bien plus sympa.

    :rolleyes:
     
    Dernière édition: 29 Septembre 2015
  5. neuneutrinos

    neuneutrinos

    Inscrit:
    30 Juillet 2014
    L'ennéagramme ( ou l'encéphalogramme si on laisse chrome corriger le mot) possède des choses sympa.
    Elle donne des pistes pour aider à comprendre un peu comment fonctionne l'autre sans aduler ni blâmer certains trait de comportement.
    Elle permet de poser une base de changement et des pistes pour aller de l'avant.

    Personnellement j'ai beaucoup lu sur l'ennéagramme, pas assez pour en être un expert mais assez pour comprendre qu'il ne s'agit pas de mettre des gens dans des cases ( comme la PNL, on ne met pas les gens dans 'visuel' 'auditif' etc...) mais c'est un travers qui se voit beaucoup.

    L'autre travers c'est l'effet Barnum (ce n'est pas que pour l'astrologie :p )
    On se persuade d'être un certain chiffre parce qu'on a lu que ça correspondait jusqu'à s'enfermer dans cette description jusqu'à en avoir tout les trait et s’empêcher d'avoir les traits d'un autre chiffre.

    Hypnotiquement parlant, il y a des choses à en tirer mais je ne fais pas d'ennéagramme dans une séance.
     
  6. Snips

    Snips

    Inscrit:
    9 Septembre 2015
    Salut Surderien (Prudence, Peqs, neuneutrinos).

    Merci pour vos réponses.
    Pour info, je viens de poster une présentation dans la rubrique adéquate. J'aurai dû le faire avant, l'erreur est réparée. C'est toujours intéressant, je crois, de savoir qui parle et surtout "d'où il parle".

    Pour revenir à la question de l'Enneagramme...
    J'ai lu pas mal de choses sur la question ces derniers temps (Tom Condon notamment).
    Je trouve que c'est un outil qui n'est pas dénué d'intérêt dans sa dimension "carte heuristique" pour reprendre l'expression de Surderien. Pour moi, c'est un outil de connaissance et de compréhension de soi et des autres. En hypnothérapie, j'y vois un moyen pour le praticien de valider et/ou d'adapter son approche, le cas échéant de personnaliser sa métaphore. Même chose en auto-hypnose, en orientant plus aisément le travail sur les pensées.

    Sur la dimension "enfermer les gens dans une boîte", je me suis fait cette réflexion aussi. Mais finalement, je ne pense pas que ce soit le cas. Ou en tout cas pas plus qu'en PNL quand on travaille sur les méta-programmes par exemple.

    Tout à fait d'accord. Après, tout dépend de ce qu'on veut en faire... Et ce qu'on en attend. On peut effectivement se limiter aux tests qui sont proposés un peu partout sur le net sur le mode quizz-psycho-de-la-presse-magazine. On peut, c'est vrai, essayer de se persuader qu'on est tel type ou tel type par évitement, mais dans ce cas l'opération n'a aucun intérêt, à part celui de se mentir à soi-même.

    @surderien :
    Hypnose conversationnelle : oui c'est sympa. Je me suis même aperçu que je la pratiquais régulièrement (sans le savoir) dans le cadre de mon métier. J'ai essayé de creuser mais, pour l'instant, je n'ai trouvé que peu de ressources.
     
  7. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    L'hypnose conversationnelle c'est de dire des choses qui intéressent l'autre et qu'il nous enrichisse en retour.
    Une co-thérapie très conviviale qui apprend à ne pas "parler sur l'autre" mais à écouter son feed back
     
  8. neuneutrinos

    neuneutrinos

    Inscrit:
    30 Juillet 2014
    oui c'est mignon tout plein le conversationnel mais la question n'est pas nécessairement orienté hypnose ou utilisation de l'hypnose.
    (et rien n’empêcherait un "ennéagrameur" de faire également du conversationnel, je pense que cela peut donner un résultat intéressant)

    Pour les curieux il y a un livre gratuit sur l'ennéagramme sur enneagramme.com ( je conseils fortement de lire le livre avant de regarder le site, le site ressemble à de l'astrologie des chiffres, je soupçonne le site de faire une présentation "flou" pour justifier les stages de formation payants )

    lisez le livre et comparez avec le contenu du site, c'est le jour et la nuit (respectivement) !
     
  9. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Si par "pratique quotidienne" tu entend dans le cadre d'une séance de thérapie.
    Pour moi la réponse est non.
    La réalité c'est environ une heure avec une personne, une heure pour entendre, comprendre, déterminer un objectif, expliquer la démarche que l'on va proposer, recueillir un certain nombre de signes sur la personnalité du consultant etc.
    Puis la séance proprement dite.....
    Donc, il me faudrait drôlement bien maîtriser ce genre de "grille de lecture" (pourquoi pas), probablement lui faire confiance car c'est par nature en contradiction avec la "relation" que l'on (plus exactement que je) essaye de créer avec le consultant. (sans idée reçue, jugement...).
    Je connais pas bien cette technique, mais cela me semble plus approprié pour un psy, qu'un hypnothérapeute.
     
  10. Snips

    Snips

    Inscrit:
    9 Septembre 2015
    Je le pense aussi +++

    @hibou13 : Merci pour ton post.
     
  11. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Le conversationnel orienté permet de faire entrer la personne dans le monde qu'on souhaite/qu'elle souhaite
    L'énnéagramme constitue un support intéressant de nouveauté à faire découvrir pour entrer dans un "nouveau monde" contenant des capacités de changement.
    Apartir de sa profession on peut aussi exploiter son expérience : l'ordinateur, la programmation mentale, le delete, le copier collé d'intervertir des idées
    la PNL en présentant pour faire découvrir les éléments du VAKOG
    Au fil des mots de sa spécialité inviter la personne à découvrir autre chose et à ce à travers une capacité de changement

    Je suis branché intestin deuxième cerveau et à partir de cela je fais redécouvrir l'histoire du monde, notre microbiome agissant comme une intelligence artificielle qui nous pilote et nous comprend, et on peut entrer en interraction physiologique d'adaptation avec lui en modifiant son alimentation et son métabolisme, l'aboutissement étant la programmation d'influx de connexion et de médiation entre les systèmes d'organisation de l'organisme, computeur super complexe.

    Au fil des mots on fait entrer en hypnose sans que les personnes s'en rendent compte, juste passionnées à fond par les connaissances qu'on échange par feed back, comme ici sur ce forum...
     
    Dernière édition: 1 Octobre 2015
  12. jamesmamx

    jamesmamx

    Inscrit:
    27 Mars 2015
    Je considére que l'Ennéagramme n'a aucun intérêt.
     
  13. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    L'hypnose non plus pour bon nombre d'opposants.
     
  14. jamesmamx

    jamesmamx

    Inscrit:
    27 Mars 2015
    L'hypnose est un mot occidental apparu au XIXeme siècle, mais on se retrace sa plus vieille utilisation chez les Sumériens (-4000) dans un but thérapeutique.

    Quand à l'Ennéagramme, avant de devenir un outil de développement personnel tel qu'on le connait aujourd'hui, a pour origine la Kabbale (tradition ésotérique). C'est donc une figure ésotérique.

    Chacun ses croyances, ce n'est que mon point de vue mais je confirme ce que je disais, l'Ennéagramme n'a aucun intérêt en hypnose.
     
  15. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Pour moi les outils ésotériques permettent d'ouvrir la porte hypnotique du mystère...

    J'utilise les images du tarot arthurien chez les enfants
    Teliasin leur plaît beaucoup...
     
  16. neuneutrinos

    neuneutrinos

    Inscrit:
    30 Juillet 2014
    Dans tout mystère une part de vérité.
    Il y a toujours des connaissances à tirer de l'existant.

    et pour eux ils appelaient ça de l'hypnose ?

    L'hypnose, quand on prend la peine de creuser un peu possède également ses erreurs et ses croyances.
    C'est en élargissant ses champs de perspective que l'on peut se faire sa propre idée au lieu de répéter tout ce qui se dit jusqu'à s'en convaincre.
    Je ne pratique pas L'ennéagramme. Mais j'ai passé du temps avec pour voir ce qu'il pourrait m'apporter.
    Et comme tout apprentissage, on finit par faire sa propre tambouille, en garant ce qui nous sert et jetant ce qu'il ne nous plait pas.

    Si l'ennéagramme ne te sert pas, tant-pis,tant-mieux.
    Dire que cela n'a aucun intérêt montre que tu n'as même pas cherché à comprendre.

    Tant qu'on a pas goûté on peut pas dire que c'est pas bon !
     
  17. jamesmamx

    jamesmamx

    Inscrit:
    27 Mars 2015
    Bien sur que non, James Braid en 1843 fût le premier à utiliser ce terme. Mais ce n'est qu'un mot, pour citer Shakespeare : "Ce que l'on appelle une rose avec tout autre nom sentirais aussi bon."

    Détrompes toi, j'ai fait des recherches sur l'Ennéagramme et je dis bien dans mon message précédent "Chacun ses croyances, ce n'est que mon point de vue.."

    Mais l'hypnose après des années d'existence dans le milieu médical a encore un long chemin à parcourir avant d'acquérir ses lettres de noblesses auprès des gens. D'ailleurs bien des personnes y voient toujours quelque chose de magique ou mystérieux (nous ne dirons pas merci à Mesmer qui nous a compliqué la tâche avec son fluide animal).
    L'hypnose ne peut pas et ne doit pas être associée de prés ou de loin à quelque chose d'ésotérique. Les personnes souhaitant le développement de l'hypnose thérapeutique comprendront.

    D'ailleurs l'ésotérique, le mystique, magnétisme,divination...etc n'ont pas grand chose à faire sur ce forum selon moi. Cela n'a rien à voir avec mes croyances puisque par exemple je crois au magnétisme, mais j'aime suffisamment l'hypnose pour dire que ces pratiques ne doivent pas être en corrélation avec l'hypnose.
     
  18. neuneutrinos

    neuneutrinos

    Inscrit:
    30 Juillet 2014
    L'hypnose n'est pas forcement médical.
    Un professionnel d'hypnose n'est pas nécessairement un thérapeute.

    Dans la suite de ton explication, tu parles d'ésotérisme , en réponse à l'ennéagramme, ce qui montre ton point de vue.
    Le site français de l'ennéagramme est mal fait, si tu t'es contenté de naviguer dessus...

    Personne n'est capable d'expliquer ce qu'est l'hypnose.
    Toutes tes connaissances sur l'hypnose repose sur une philosophie et des croyances.
    L'ennéagramme en ce sens n'est pas plus ésotérique qu'une séance d'hypnose conventionnelle.
    et pas plus farfelu que la PNL.

    L'hypnose évolue de manière empirique.
    On commence par des idée d'âme, ou de magnétisme parce qu'il faut bien commencer quelque-part, et on évolue.
    Et Mesmer (je parle de celui du XVIIIème siecle) a amené le magnétisme pour montrer que l'hypnose n'est pas surnaturel.
    (en effet, on peut le remercier pour l'avancé qu'il a apporté à l'hypnose)

    Et vu que personne n'est capable d'expliquer ce qu'et l'hypnose, personne n'a raison et personne n'a vraiment tord...
    Si on n'est pas curieux des autres philosophies et croyances, on ne peux pas avancer.

    C'est pour ça que j'invite se renseigner.Pour la pratique chacun fais ce qu'il pense être le meilleur choix.
     
  19. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Je me suis renseignée aussi sur l'énnéagramme (quelques articles et deux - trois livres je crois) mais je n'ai pas trouvé cet outils suffisamment intéressant pour que je l'approfondisse (pour le moment en tout cas). Je n'ai pas aimé la catégorisation, ça pose aussi le problèmes des étiquettes qui enferment dans des schémas. Et sinon l'énnéagramme permettrait de mieux parler, de mieux aller dans le sens de la personne à qui tu parles parce que tu aurai identifié son "type", mais est-ce que le classement en catégories va vraiment être intéressant? Moi ça ne m'a pas convaincue, je n'ai pas besoin de l'énnéagramme pour parler victoire à un combattant, gagnant-gagnant à un médiateur... il suffit de reprendre ce que l'autre nous amène. En fait pour moi l'énnéagramme est une sorte de traitement de l'information reçue qui permettrait de comprendre et de cibler la réponse, je ne pense pas que ce traitement soit intéressant dans ma pratique pour le moment.
    Après si ça facilite le travail de certains tant mieux pour eux, c'est effectivement peut être plus facile de se représenter certaines choses avec des archétypes et des chiffres, pourquoi pas? D'ailleurs ma superviseuse utilise l'énnéagramme.
    Pour moi non plus ça n'a rien d'esotérique, c'est juste une conceptualisation de l'esprit humain comme une autre, au moins ce qui est sympa c'est qu'elle ne pathologise pas et n'est pas trop figée (même si dans le mouvement il y a quand même des structures fixes).

    Pour moi l'hypnose est un mode de fonctionnement cérébral particulier qui permet plus de fluidité entre conscient et inconscient, d'être moins connecté à des jugements, des croyances limitantes, c'est un espace de liberté et de possible où toutes les expérimentations et remaniements sont possibles. C'est ma définition perso.
     
  20. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    A bon ?
     
  21. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    L'hypnose est un état de conscience particulier provoqué par la suggestion.
    L'ésotérisme est la partie cachée, connue des initiés.

    Personnellement je pense que les suggestions ésotériques sont celles qui déclenchent l'hypnose la plus particulière.

    Dire que l'hypnose et que l'ésotérisme sont des croyances peu explicables reste licite.
    Que c'est là tout le mystère d'y croire pour que çà marche.

    Et de ne pas chercher à savoir pourquoi/comment çà marche
    Juste l'utiliser au mieux.

    :rolleyes:
     
  22. neuneutrinos

    neuneutrinos

    Inscrit:
    30 Juillet 2014
    C'est peut être la seule chose qu'on peut démontrer avec l'hypnose, c'est qu'on ne pourra pas découvrir ce qu'est l'hypnose par ce qu'elle provoque.
    (c'est une science empirique)
    On tend vers quelque chose que l'on ne pourra pas définir complètement ( en tout cas pas sans une étude approfondit sur le fonctionnement du cerveau qui serait capable d'expliquer tout les mécanisme mis en cause, et encore...)

    L'hypnose est un état particulier ?
    L'hypnose est un regroupement d'états particulier ?
    Qu'est-ce qu'un état de conscience non particulier ?
    Un état non particulier est-il fixe pour une personne ?


    On se rend compte du vide des pré-requis de l'hypnose qui ne repose sur rien de congrès.
    Ce qui est normal (les pré-requis sont par nature indémontrable, ou alors ce ne sont pas des prérequis et on propose autre chose)
    C'est la base d'une philosophie /croyances.
    (Ce n'est pas spécifique à l'hypnose, pour la physique par exemple, c'est aussi le cas)
    Ce n'est pas négatif de se dire qu'on se base sur des croyances.
    Cela signifie qu'on peut avoir conscience qu'un jour (des années , des sciècle que sais-je ?) la vision de l'hypnose ne sera plus celle que l'on a actuellement.
    (l'âge d'or de l'hypnose n'est pas encore venu ;) )

    Et si l'hypnose n'était pas un état particulier de la conscience ?
    Question qui peut sembler idiote, mais pas plus fausse.

    et si vous connaissez l'hypnose humaniste , la philosophie et les croyances sont changés, ce qui amène d'autres pistes de réflexion.
    (par contre c'est pleins de trucs pseudo-scientifique qui rebute mais les prérequis ne sont pas à jeter pour autant)
     
  23. jamesmamx

    jamesmamx

    Inscrit:
    27 Mars 2015
    Ça, c'est ton opinion, car tu es investi dans l'hypnose de rue mais ce n'est mon cas. Personnellement je considère que l'hypnose n'a qu'un but thérapeutique, l'hypnose de rue n'est intéressante que parce qu'elle introduit l'hypnose au grand public. (si tentée qu'elle soit bien faite)

    Justement c'est un gros problème qui devra être réglé dans les années à venir, je l’espère.

    Non, je parlais bien de l'histoire de l'ennéagramme, d'où et pourquoi il a été créée. Par la Kabbale donc.

    Ce n'est pas parce qu'on ne comprend pas quelque chose que c'est forcément ésotérique. A preuve du contraire on ne peut pas expliquer des tas de phénomènes scientifiques, car le monde est quelque chose de complexe. "L'explication n'est jamais fixe, elle évolue. L'explication n'est jamais définitive, elle est relative".

    Grosse erreur, Mesmer ne considère pas le "fluide animal" (Mesmer n'a jamais parlé d'hypnose) comme quelque chose de naturel. Et non on ne peut pas vraiment lui dire merci car sa vision du magnétisme animal et ses pratiques (notamment les baquets) ont été fatales pour le développement de l'hypnose.


    Soyons un tant soit peu sérieux :) L'EMC est forcément un état différent de l'état normal d'une personne (chacun à un état normal propre). Considérer qu'il n'existe pas d'état modifié de conscience, revient à dire qu'il n'y a pas d'état d'ennervement, d'angoisse, de repos, de créativité, de concentration ...
     
  24. neuneutrinos

    neuneutrinos

    Inscrit:
    30 Juillet 2014
    Yep c'est complètement mon opinion, en faisant découvrir l'hypnose de manière ludique, nous invitons les personnes demandeuse d'aide de venir consulter des thérapeutes. On est maso, on fait de la pub pour des gens qui nous dénigre (et j'espère pas une majorité)

    Et l'hypnose thérapeutique est une aide formidable (si tentée qu'elle soit bien faite).
    (il y a des abus de partout et il faut en prendre conscience avant de taper sur l'ambulance)

    Tu as raison, l'hypnose est trop général et regroupe divers domaines d'activité.
    Cependant, il est claire que l'hypnose n'est pas uniquement thérapeutique (sinon je ferai pas grand chose dans la rue justement)
    Cependant s'accaparer le mot "hypnose" n'est pas la meilleur idée qui soit.
    Un professionnel c'est une personne qui gagne sa vie avec.
    En ce sens je ne suis pas un professionnel.
    Cependant un amateur peut être très compétant comme un professionnel peut être peu compétant.

    Je suis plus pour un regroupement fort de tous les hypnotiseurs, pour avoir une force de parole plus importante.
    Cela doit commencer par le respect des autres disciplines de l'hypnose.
    Même si on a une pratique de l'hypnose différente, il y a des changements sur lesquels on sera d'accord.

    Si tu veux on peut parler de l'histoire de l'hypnose moderne, pas certains que ce soit moins ésotérique.
    Et si tu pratique la PNL, remet toi un peu en question.

    découverte du magnétisme minéral :étudié scientifiquement pour le première fois par William Gilbert XVIIème siècle a été un grand raz-de marré dans les consciences actuelles.
    pas étonnant que cette idée soit resté dans les moers et que des analogies se soit faite sur d'autre domaine.
    http://www.sciencepresse.qc.ca/blogue/2012/01/05/mesmer-magnetisme-animal
    C'est étrange mais on dirait de l'hypnose !
    et on a bien avancé depuis, ainsi va la science !

    Serait-tu capable de me définir ce qu'est un état "normal" de conscience ?
    Aurais-tu l'audace de me définir la normalité ?

    Pourquoi l'hypnose ne serait qu'un seul(et unique) état pour une personne ?

    et pourquoi des états énervement, d'angoisse, de repos, de créativité, de concentration ... sont des états "non normal" de conscience ?
    C'est un prérequis.
    L'inverse n'est pas faux pour autant si tentée que l'on soi capable de penser différemment.

    Je ne te dirai pas que c'est faux (car personne ne peux se targuer de savoir ce qu'est l'hypnose)
    Je ne te dirais pas que c'est vrai pour les même raison.

    Je dirai que c'est à chacun de créer et modifier ses croyances, sa philosophie pour que chacun est sa définition sur-mesure par rapport à lui-même de ce qu'est l'hypnose.
    Et c'est en s'ouvrant aux autres que l'on s'améliorera.

    une croyance qui vaut ce qu'elle vaut.
    Tu as autant à apprendre de moi que j'ai à apprendre de toi.

    et si tu veux en discuter j'en serai ravi !
     
  25. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Et si l'hypnose n'était pas un état particulier de la conscience ?

    Et si l'état hypnotique était l'état le plus fondamental du meilleur de soi ?

    La réalisation idéale de soi dans une fusion solidaire de tous ?

    La re-connaissance de la conscience collective totale ?

    :)
     
  26. neuneutrinos

    neuneutrinos

    Inscrit:
    30 Juillet 2014
    C'est vrai qu'on peut en faire une grande liste !
    (même si tu les fais volontairement confuse :p )
     
  27. jamesmamx

    jamesmamx

    Inscrit:
    27 Mars 2015
    Je veux bien savoir ce qu'il y a d'ésotérique dans l'hypnose moderne; va y.
    Pour la PNL, tu me dis qu'il y a de l'ésotérique aussi ? Décidément j'ai du loupé beaucoup de choses :eek:

    Désolé mais je ne vois toujours pas le rapport. Et puis associer le magnétisme minéral avec le magnétisme animal ... vraiment ? Tu divagues :confused:

    Oui je l'ai, sans audace ni effronterie car ce n'est pas moi qui l'a défini mais François Roustang, un (si ce n'est le) grand spécialiste de l'hypnose en France. A la question qu'est ce que l'hypnose, il répond "[...]L'hypnose devient alors une vigilance accrue qui met à notre disposition les paramètres constitutifs de notre existence. Ouverte aux dimensions de notre monde, elle s'oppose à la veille restreinte que nous connaissons dans notre vie de tous les jours."
    La veille restreinte = état de conscience normal.

    Et j'ai l'impression que tu lis chaque mot que j'écris à l'envers
    J'ai dit exactement l’inverse. Chacun a un état de conscience qu'on dira "normal" et qui n'est pas immuable, pour l'un ça sera un état de rêverie constant, pour l'autre un état d'angoisse, un état replié sur soit même, un état ouvert au monde... Dés que la personne sort de cet état, elle est en état modifié de conscience.

    C'est bien de donner son avis, de faire du débat mais on s'éloigne très fortement du sujet de base.
     
  28. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Je ne suis pas du tout d'accord, l'hypnose est avant tout quelque chose de naturel, on est régulièrement en transe au cours de la journée, sans le faire exprès, sans forcément le savoir et pourtant on bascule dans cet état de concentration. Ca n'a rien de médical quand on passe en mode automatique, quand on part dans la lune, quand on est plongé dans l'univers d'un livre ou d'un film.
    De la même manière même si des fois je ronchonne parce que je me dis que certains street hypnotiseurs prennent des risques ou que des hypnotiseurs de spectacle ne sont pas respectueux, je ne voudrai surtout pas que la pratique de l'hypnose soit bloquée, réglementée. Encore une fois c'est quelque chose de naturel, et cette tendance à vouloir tout verrouiller et médicaliser me déplait.

    Ça me fait penser aux kiné qui voulaient interdire le terme de "massage" alors que dans la vie privée c'est quelque chose qui se pratique énormément; et les gens font très bien la différence entre un massage kiné, un massage thérapeutique ou un massage détente ou encore un massage câlin.
     
  29. jamesmamx

    jamesmamx

    Inscrit:
    27 Mars 2015
    On n'a jamais dit que l'EMC n'était pas naturel.
     
  30. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Ce que je veux dire par là c'est qu'elle existe même en dehors d'un but, même sans but il y a hypnose naturellement.

    Un parallèle pourrait être avec la respiration: comme si on disait que la respiration était avant tout relaxante (respiration anti-stress, de détente, de relaxation, dans une optique de soin et de bien être), tandis que pour certains elle va servir à faire du sport, du chant (plutôt le côté loisir), bah pour moi elle est avant tout quelque chose de naturel (même si tu t'entraines pas à respirer de telle ou telle manière, que tu le veuilles ou non tant que tu es vivant tu respires). La respiration comme l'hypnose est avant tout quelque chose de naturel, sans but volontaire (volontairement choisi, délibéré, conscient), qui "est" avant de "servir à".
     
Chargement...