Victime de mutilation à la lame sous GHB, besoin de souvenir

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Oudjat, 24 Novembre 2010.

  1. Oudjat

    Oudjat

    Inscrit:
    24 Novembre 2010
    D'abord merci pour la conception de ce site oú je vais sans doute passer de nombreuses heures.
    Je l'ai trouvé en faisant une recherche à propos des possibilités de manipulations sous GHB.
    J'ai été victime d'une agression oú j'ai perdu pas mal de sang il y a quelques années. Amnésie totale jusqu'à récemment; une image flash de mon agresseur m'est revenue en méditation. Tout le contexte d'alors s'est déficelé et je ne doute plus d'une utilisation du GHB ou similaire, couplée à de l'alcool. En rapport aux propriétés hypnotiques du GHB, j'aimerais savoir dans quel niveau de sujétion j'ai pu me retrouver pendant le black-out, je ne pouvais pas être KO avec la mutilation que j'avais subie, quand je me suis "réveillé" j'étais en position quadrupède.
    A-t-on pu m'enfoncer dans l'esprit des messages comme "t'es tombé, ne portes pas plainte". Je suis resté pendant 2-3 ans avec une explication grotesque en face de l'évidence. Les deux personnes dont je suis sûr avaient tout à fait les connaissances psy de base nécessaires et avaient tenu à l'époque des propos sur la manipulation, les messages subliminaux, les expériences de Milgram...
    A-t-on pu me faire faire des actions?
    Y-a-t-il des techniques particulières d'hypnose ou de méditation pour que je retrouve ces souvenirs noyés au GHB?
    J'ai déjà utilisé l'EMDR à d'autres fins, est-ce que ça pourrait être efficace?


    Merci
     
  2. corfinas

    corfinas

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Hello,

    Est ce que sous l'emprise de drogue les souvenirs perdus sont vraiment perdus ? Honnêtement, je ne sais pas. Avis aux spécialistes, la réponse m'intéresse aussi.

    Après avec l'hypnose vous pourriez peut-être gérer mieux le présent et le futur, en fait ça dépends de ce que vous voulez ?

    a+
     
  3. Je ne suis pas sûr d’une part qu’il soit utile de raviver ce type de souvenirs, et d’autre part que cela soit possible même avec l’hypnose…

    A ce jour quels sont les troubles dont vous souffrez par rapport à cet évènement ?

    Un individu qui a vécu la maltraitance enfant, ou d’autres choses abjectes n’est pas obligé de revivre les scènes… mais uniquement de ressentir les émotions qu’il éprouve toujours par rapport à l’évènement.

    Exemple : un enfant qui n’a pas été désiré, qui a été rejeté par sa mère dès sa naissance et confié à un autre membre de la famille, cet individu ne se rappellera pas de cet évènement, donc ne peut le revivre, par contre en repensant à ça, il en ressentira toujours les émotions de rejet, de colère, de tristesse ou toutes autres émotions, et ça c’est là qu’on peut travailler en hypnose sur le ressenti toujours présent, malgré que l’hypnose n’est pas toujours indispensable, qu’il existe d’autres techniques comme l’EMDR entre autres…
     
  4. Oudjat

    Oudjat

    Inscrit:
    24 Novembre 2010
    Merci Corfinas,

    Je voudrais m'assurer de la teneur du contenu "refoulé". Je sais que ce genre de germes agit sur le long terme. Même si ce déblocage tardif m'a fait retomber dans des états de névrose violents que je croyais relégués au passé, je sais que je pourrais maintenant travailler cet épisode à fond avec plus de quiétude.
    Quant au fonctionnement de la mémoire par rapport à certaines drogues, je m'inspirerais plus de la réponse d'un chamane qui m'a dit "qu'on peut donner tout un flacon de LSD à un sage indien qui a réalisé l'état de sainteté, son niveau d'énergie psychique est telle qu'il est au dessus de la drogue". Ma pratique bien qu'encore très jeune du yoga m'a fait connaître des états qui font que je n'en doute plus.
    L'hypnose serait un moyen de compléter les techniques de yoga que j'utilise aussi à des fins d'auto induction. J'aimerais développer plus de controle, de clarté et d'efficacité. La branche la plus intéressante du yoga est le Nidra qui vise l'établissement de l'état de Turya, sous-jacent aux autres états de conscience, ce qui ouvre des portes aux techniques de rêve éveillé.
     
  5. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    peut etre qu'il s'est passé des choses, ou peut-être pas mais que le doute est suffisant pour se sentir mal.
    Reste que ce qui est important c'est de s'affranchir des 2 pour se sentir bien!

    j'ai déjà eu des problématiques similaires de souvenirs refoulés, occultés, qui ressortent. Ceux qui choississent de tout balancer à la poubelle s'en sont tous sorti et sont allé bien mieux bien plus rapidement...

    que ce soit avec l'hypnose ou l'emdr.

    au passage, un bon problème est un problème résolu.... donc résoudre rapidement ton problème est une très bonne idée...
     
  6. Oudjat

    Oudjat

    Inscrit:
    24 Novembre 2010
    Merci Métaphore et Valikor,

    C'est la dimension sociale de cet acte qui me heurte encore. Personne ne voudrait croire ce qui est arrivé. Si un des deux cultive un style déchéant d'ado atardé, l'autre est un père de famille presqu'insoupçonnable. Ils ont du en garder un snuf, c'est ça qui me taraude le plus à vouloir savoir.
    Je crois que je vais prendre contact avec un praticien EMDR pour travailler ça et continuer mes inductions en méditation.
     
  7. On ne se comprend pas bien, moi je vous demande de quoi vous souffrez à ce jour par rapport à cet évènement, vous me répondez "c'est la dimension sociale de cet acte", je ne comprends pas ce que cela implique pour vous ... moi je vous parle de votre ressenti intérieur, c'est à dire de la colère ? de l'impuissance ? du mépris ? de la haine ? bref une émotion qui vous perturbe intérieurement et qui vous empêche d'avancer.
     
  8. Oudjat

    Oudjat

    Inscrit:
    24 Novembre 2010
    En effet, je me sens encore miné par des sentiments de frustration, d'impuissance, d'humiliation. J'entends parfois une voix intérieure lointaine qui semble être celle de l'agresseur qui débite des injures qui ont du accompagner le coup de lame. Depuis que je me suis rappelé son visage, me sens tiraillé d'ambivalence entre un détachement qui m'apparaît tantôt sage, tantôt idiot et l'envie de prouver les éléments du contexte. J'ai dur à m'accepter par rapport au fait que cette réalité qui me crève les yeux aujourd'hui m'ai échappé aussi longtemps.
     
  9. Donc déjà je ne pense pas qu'il faut s'apesantir sur l'évènement lui même, mais sur le ressenti à ce jour, ce qui vous mine (sentiments de frustration, d'impuissance, d'humiliation).

    Je pense qu'il faudrait travailler avec un thérapeute sur ces émotions, ils existent plusieurs techniques efficaces, agir sur un évènement traumatisant qui ne ramène pas à des souvenirs d'enfance est je pense une thérapie de courte durée. En fait tout dépend de votre état pyschologique globalement.

    Vous dites pratiquer le yoga et la méditation, c'est un bon moyen de lâcher prise effectivement et s'ouvrir aux rêves éveillés, cette technique je la pratique régulièrement donc je connais bien...
    Si vous arrivez facilement à entrer en ECM, alors laisser s'exprimer ces émotions négatives, concentrez vous sur celles-ci et peut être qu'elles prendront une forme symbolique, ou des sensations corporelles, essayez de les ressentir et laisser faire le travail de réparation jusqu'au bout, cela peut prendre 1h00.

    Sinon je vous conseille de voir un hypnothérapeute qui utilisera les bonnes techniques de désensibilisation (sur les émotions négatives) et instaurera de nouvelles croyances positives.
    Car on ne peut effacer un évènement traumatisant, et rien ne sert de le revivre, par contre on peut désensibiliser l'affect qui y est lié.
     
  10. shelsyanne

    shelsyanne

    Inscrit:
    13 Février 2011
    Je ne suis pas encore ce qu'on pourrait appeler de professionnelle mais dans ma formation sur les régression on nous dit que si l'état de conscience était altéré (alcool, drogue) les souvenirs le seront aussi... comme un cd égratigné.
    Je suis aussi d'accord avec Métaphore, oui les évènements du passé ont perturbé et vous ont modifié émotionnellement, mais de remonter à la base ne vous aidera pas. Le problème d'aujourd'hui est la frustration, l'impuissance.... c'est ce sur quoi il faut travailler, retourner dans le passé ne le changera pas et vous en serez au meme point émotivement, il faut aider le présent pour envisager un avenir meilleur.
     
  11. Molaco

    Molaco

    Inscrit:
    2 Août 2010
    D'après moi tout les cd sont égratignés, les souvenirs un reflet plus ou moins déformés, si on a le bohneur d'en avoir des précis, les émotions et cognitions nous placent à angle serré..
    Ceci dit, la mémoire traumatique a la particularité d'avoir une précision tenace.
    Après sous ghb ou fac simil ... ?
    Je serais tenté de penser que c encore bien actif et accessible..
    La question de l'utilité de retrouver et revivre, je pense que oui .
    Après je pense qu'il faut surtout accepter que les gens ne comprennent pas, ne donnent pas la compassion, la compréhension, restent dubitatifs...
    Accepter ces evenements, pouvoir y faire face soi meme sans avoir besoin de cette compassion ..
    Continuer. reprendre la vie..
    Pour le fait d'y acceder soi meme, cela reste long et dangereux je pense (si vous y arriviez, l'abréaction serait parfaitement ingérable, et ne risque que d'accentuer le trauma ( à force de vivre, revivre de la meme maniere), votre prise dessus restera probablement improbable , de vraix sables mouvants, meme avec une volonté affutée et les meilleures compétences, la prise émotionnelle sera terrible)..
    Donc un choix stratégique s'impose à mon avis, pour digerer tout ça et tourner la page. Au plus vite !
    Un professionnel competent (mais vraiment competent !) et bienveillant, qui aura suffisament de temps, d'attention et d'interêt..

    Courage à vous, je n'ose pas me représenter la réalité psychique que cela recouvre.
     
  12. Oudjat

    Oudjat

    Inscrit:
    24 Novembre 2010
    Si l'état hypnotique multiplie l'effet reconstructeur d'un message thérapeutique est-il bon de penser que les effet perturbateurs ont été amplifiés?
     
  13. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    ce qui est sur est:
    que la régression dans ce cas précis doit être contrôlée et testée pour éviter de créer des faux souvenirs....
    ceci dit si faite avec toutes le précautions, vous ne trouvez pas ce que vous espériez trouver...mais autre choses?
    comment reagirez vous?
    on ne peut faire d'hypothese mais il est utile d'en accepter la possibilité..... car il y a deux possible

    soit vous avez eu des hallucinations dues a la drogue et au traumas, soit vous en avez maintenant pour essayez de rationaliser une situation non comprise

    puis l'inconnu!
    qu'il vous faut considérer!
    car en régression ,la vrai les résultats différent souvent de ce qu'on en attendait!
    il vous faut donc vous préparer a cette éventualité....
     
  14. HYPNOMED

    HYPNOMED

    Inscrit:
    9 Mai 2010
    Meilleure Réponse
    Si l'état hypnotique multiplie l'effet reconstructeur, les effets perturbateurs et destructeurs ne feront plus le poids.

    Sur le plan ressenti, une séance d'hypnose bien orientée, va toujours dans le sens d'une stratégie constructive qui permet parallèlement de mettre le reste à la poubelle.

    Hypnomed.
     
  15. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    oui en fait
    il faudrai le prouver!
    pour moi l’état hypnotique ne multiplie pas.... :D
    mais est uniquement un pont au subconscient, libéré du rationnel et du logique...donc plus efficace quand, pour, l’installation de suggestions.....
    mais rien d'autres!
    ce que vous ressentez comme l'amplification est en fait ....ce simple fait...l'expression du subconscient sans les obstacles du conscient!
     
  16. hypno42

    hypno42

    Inscrit:
    2 Juillet 2007
    Bonjour, je pense comme bon nombre d'entre vous qu'il n'est pas utile de "revivre" ce traumatisme (sauf si EMDR...) n'oubliez pas le "false memory syndrom" qui peut vous fabriquer de "fausses mémoires" sur cet évènement... comme Shelsyanne, je pense qu'il faut partir du présent pour viser un avenir meilleur.. les traumas ne s'effacent pas mais ils peuvent être archivés et déchargés de leur charge émotionnelle...
     
Chargement...
Vous aimerez:
  1. Elli&
    Réponses:
    8
    Affichages:
    1113