Vos plus belles phrases confusionante!

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par Hypnopotam, 27 Février 2013.

  1. Hypnopotam

    Hypnopotam

    Inscrit:
    13 Octobre 2012
    j'aime bien les phrases confusionantes! C'est imparable pour induire la transe surtout avec les gens qui sont très dans le contôle; elles essayent d'en comprendre le sens confus et quelque part ca les deconnecte d'elles même et de leurs environnement !!

    Nous avons tous des phrases fétiches, les deux miennes :

    - Il faut savoir oublier de se souvenir de se rappeler d'oublier, de souvenir d'oublier de se rappeler de se souvenir de se rappeler d'oublier etc...

    - A vouloir perdre du temps a vouloir gagner du temps pour gagner du temps à le perdre etc...on en perds du temps et parfois on perd sa montre qui ne montre plus le temps que l'on perd a en gagner.

    Vous avez de belles phrases confuses vous aussi ? :D
     
  2. undy

    undy

    Inscrit:
    26 Mai 2011
    Plus il y a de gruyère plus il y a de trous.
    Plus il y a de trous, moins il y a de gruyère.
    Donc...
    Plus il y a de gruyère, moins il y a de gruyère.

    edit: la vraie confusion, c'est le complot du "Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite" qui s'associe à un bug du double-post pour me faire sentir tout seul ici :?
     
  3. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    si le gruyère à des trous c'est que c'est pas du gruyère mais un fromage français appelé gruyère.
    le gruyère lui n' a pas de trous.
     
  4. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    haaaa oui la fameuse dispute de l'AOC! On a perdu le gruyère mais on a eu d'autres accords...
     
  5. Hypnopotam

    Hypnopotam

    Inscrit:
    13 Octobre 2012
    donc ! Et si les troux sont ni du fromage ni du gruyere, ils ne sont ni français, nui suisses,il ne sont rien, que des troux, mais être un trou c'est déja pas mal! Surtout dans la ville de Bâle, être un un trou est une marque de distinction, d'honneur, ce n'est pas rien alors dêtre un trou de Bâle !!!!!!
    :wink:
     
  6. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    [align=justify]Ou de la ville de Montcuq.
    Mais si c'est du gruyère français (avec trous) il me semble que ça doit être marqué "français" avec pour qu'on ne le confonde pas avec le Suisse sans trou.
    N'empêche que cette discussion est partie en sucette et qu'on en fait tout un fromage!
     
  7. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Ayé quelles histoires de rondelles !

    Et si nous étions trou badours ?
     
  8. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Oh, oui! Chantons l'arc-en-ciel!
    C'est trou blanc ou trou vert, du moment que ce n'est pas un trou noir, acceptons notre trou bleu.
     
  9. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    voici un phrase contusionnante qui ma fait éclater de rire
    je viens de la recevoir...

    jeangeneve participe à Création du groupe Facebook qui remplacera la page.
     
  10. undy

    undy

    Inscrit:
    26 Mai 2011
    Hmm ça me donne mal à la tête.
    Comment on soigne ce genre de contusion?
     
  11. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Ah oui excellent cette phrase Jeangeneve !
     
  12. undy

    undy

    Inscrit:
    26 Mai 2011
    Ok, j'ai maintenant précisé dans mon profil que Villeurbanne (ma localisation) c'est en France, au cas où je serais à nouveau confronté à ce genre de problème d'homonymes qui tiennent leur différence de l'endroit où se trouve ceux qui en parlent.

    Mais ça pourrait être un sujet intéressant, des termes infiniments proches dans leur écriture et/ou leur sens, mais qui varient dans le détail au moment où on s'y attend le moins.
    Pas facile à utiliser par contre, faut avoir le bon sujet.
     
  13. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Un bouquin entier bourré de phrases confusionnantes: "Matière à rire" de Devos ^^
     
  14. Shik

    Shik

    Inscrit:
    6 Janvier 2011
    Intéressant cette référence Prudence, je sens bien que ça va devenir une préférence ! (rire)

    Plus sérieusement, il y a eut une phrase que je me sert beaucoup, qui est très axé intériorisation et spiritualité...

    "Et alors.... Il y a quelque chose qui n'est pas à l'extérieur de vous, quelqu'un est à l'ex-l'intérieur de vous et qui a ce que vous n'avez pas, en vous ou à l'extérieur de vous. Alors, rentrez plus PROFONDÉMENT à l’intérieur de vous... Maintenant"

    Elle fonctionne souvent :)
     
  15. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Le hic, c'est que je n'arrivais pas à maîtriser la confusion donc je m'en servais peu, et avec les tendus qui n'arrivent pas à lâcher prise ça avait l'air d'être intéressant, du coup je les sors sans les préparer, du coup quand c'est confusionnant, ça me confusionne moi même, du coup, je ne m'en souviens pas.
    Sinon je sais que parfois j'utilise les "vous pouvez rester aussi tendu aussi longtemps que vous le voulez puisque plus vous serez tendus, plus vous vous détendrez"
    L'autre jour j'ai fait un truc avec des positifs et des négatifs: "si vous avez fait quelque chose de négatif et que vous vous êtes rendu compte que c'était négatif, alors c'est positif puisque ça vous apporte l'apprentissage du négatif et donc en l'évitant vous évitez le négatif et donc créez et conservez du positif". Ca m'a permis de recadrer un auto-sabottage qui semble être entrain de se finir et de désamorcer de la culpabilité associée.
     
  16. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    pourquoi les hypnos ont des difficultées a utiliser la confusion?
    serai ce comme vous dites...
    >>>>ça me confusionne moi même, du coup, je ne m'en souviens pas. <<<<<
    ou serai ce autre chose?
    une piste...
    l'utilisation de script....ou la connaissance de la mécanique?

    la confusion est une perte de temps pour moi car non seulement elle implique une "explication" au client... si l'effet n'est pas atteint.... et le pire... est que cela fait naitre des doutes dans l'esprit du client....
    sur vos compétences....dans la plupart des cas....
    par exemple ....que vous donnez...
    l'auto sabotage qui a mon sens, demandera un peu plus ....que ce recadrage pour disparaitre!
    or si, sans
    "si vous avez fait quelque chose de négatif et que vous vous êtes rendu compte que c'était négatif, alors c'est positif puisque ça vous apporte l'apprentissage du négatif et donc en l'évitant vous évitez le négatif et donc créez et conservez du positif".
    mais, plutôt avec:
    une discussion ou vous amèneriez, votre client a vous parler d'une expérience vécue,
    (sur le même principe-+!)
    pour en faire
    lui même la conclusion,
    sans qui en soit " confusionné"... c'est a dire moins brutal
    et a mon sens plus efficace puisque que c'est lui qui a fait le chemin...
    ce qui en même temps ne vous confusionne pas!
     
  17. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Je ne sais pas si en général les hypno ont du mal avec, je dis juste que j'avais beaucoup de mal avec, avec le temps je commence à l'utiliser et me sens plus à l'aise même si je compte encore nettement progresser sur ce point.
    Je pense qu'elle est parfois intéressante. Avec les personnes qui décortiquent tout, qui tiennent de manière figée, fixe, c'est parfois suffisamment déboussolant pour leur permettre de bouger, de laisser tomber. Comme une partie d'une induction aussi.
    Je n'ai jamais dis que cette phrase ferait disparaitre l'auto-sabotage mais "recadrer un auto-sabottage qui semble être entrain de se finir et de désamorcer de la culpabilité associée", le recadrage c'est sur le sens à donner sur ce qui se passe etc. et ça provenait d'une expérience vécue par la personne.
     
  18. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    A mon avis.
    La confusion contribue à la dissociation. C'est un élément de plus que le ton, le rythme de la voie , la répétition des mêmes mots, les truismes, le choix de l'induction...
    Comme tout éléments favorisant la dissociation, il n'est pas obligatoire et mal employé ou exagéré il peut ce retourner contre l'objectif de l'hypnotiseur. Au lieu de focaliser l'attention du patient, il le déconnecte avec une interpellation trop importante. (Phrase trop longue ou carrément débile = rejet)

    Quand à l'objection du risque d'échecs émis par Paul, elle est tout de même très discutable.
    On à le choix d'utiliser ou non.
    Si on utilise on à au moins évalué le patient pour ajuster son langage.
    On l'utilise modérément et une seule fois dans l'induction.
    Si l'échecs et vraiment du à la phrase confusionante, on peut s'interroger sur les compétences de l'hypno à gérer son induction...
    Et puis rien n'empêche de prévenir le patient, sans entrer dans les détails trop précis, en l'avertissant que le langage sera un peu "particulier". C'est assez vague pour ne pas dévoiler et suffisant pour que la surprise éventuelle ne soit pas un choc.
    Personnellement, dans l'induction, au début, je place toujours quelques chose du genre : "...Vous entendez ma voie, vous pouvez décider d'y faire confiance, vous pouvez aussi ne pas prendre tout ce que je dit..." J'ai remarqué que cela rassure et autorise un plus grand confort dans l'imaginaire.
    Si en retour le patient ce dit vraiment dérangé par cette phrase, il est tout de même pas compliqué de lui expliquer tranquillement comment on cherche à favoriser un état modifié de conscience, sans ce sentir discrédité ou en échecs.

    Amicalement
     
  19. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    c'est discutable?
    ma question: est voulez vous en discuter?...
    car en lisant votre réponse je ne vois rien qui discute mes arguments
    ni sur ce que prudence dit:
    sur le fait qu'elle( dans ce cas précis!) a été plus confusionnée que...le client?

    moi je considère que les choses sont souvent assez compliquées comme cela
    pour vouloir le compliquer+
    la confusion serait-elle une métaphore dans le langage eriksonien?
    si on veut bien ,aller a de las de la forme, du prétexte....
    car c'est bien de cela qu'il s'agit..
    puisque l'intention est d'induire la personne..de lui faire lâcher prise
    :(
    non tout cela est trop hypothétique pour moi!
    essayer sur quelqu'un qu'on connait a peine, des techniques "discutables" ou
    potentiellement voués a l’échec.... depasse ma compréhension,mon entendement
     
  20. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Je suis étonné que tu réponde comme ça,

    "...non tout cela est trop hypothétique pour moi!
    essayer sur quelqu'un qu'on connait a peine, des techniques "discutables" ou
    potentiellement voués a l’échec.... "

    Car je pense que tu es suffisamment informé pour savoir que la confusion (je répéte, qui n'est pas obligatoire, ou systèmatique) fait partie des méthode des plus classiques et répandu dans l'hypnose et pas seulement eriksonienne. Et quand tu demande s'il s'agit en fait d'une métaphore je sourie car j'y vois une petite provocation ou un petit pretexte à batailler contre les ericksoniens...
    Ces techniques discutables on fait leur preuve et assez largement, mais tu as effectivement le droit de le nier.

    Que cela "... dépasse ma compréhension,mon entendement.." est un peu désolant, ton site montre que tu es pourtant quelqu'un de plutôt intelligent!!!
    Alors je crois que tu fait semblant d'être choqué et que tu préfères une autre méthode, tu es bien libre d'ailleurs.
    Par contre tes objections on eu une réponse, (il y à peut être mieux mais en tout cas je pense que le fond est là).
     
  21. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Au fait Paul, aurais tu supprimé ton site?
     
  22. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    merci pour le site! je viens de me faire pirater....

    et mon objection a propos de la confusion vient de ma propre expérience et comme tu le disait mon choix....
    et un point qui me parait valide...
    quand les clients viennent vous voir
    confus déjà...
    avec souvent des idées fausses
    sur l'hypnose, quand ce n'est pas sur la thérapie,sans parler des diagnostiques
    sans parler que le client peut te considérer comme un fou!
    si la confusion n'est pas bien placée je veut dire au bon moment et avec le bon interlocuteur!


    il me semble que rajouter de la confusion...même quitte a "perdre son temps" a l'expliquer
    si l'effet n'est pas ce que l'on attendait (induire ou faire lâcher prise)
    • pour l'induction c'est un peu different car a mon avis le mot confusion est mal choisi car
    il s'agit en fait de distraire le conscient pour "l'endormir"
    par le truchement de concentration sur 2 idéees en meme temps ,ce que le conscient ne peut faire en même temps
    d'ou franchissement de la barriere...critique et emc


    et en fait ,pour moi ,une perte de temps... quand il y a d'autres techniques a utiliser avec notamment ceux qui resistent
    et qui a mon sens vont plus efficacement construire la confiance
    ....mon choix et je l'explique
    c'est tout!
     
  23. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    C'est une technique parmi d'autres, que je vois souvent mentionnée. Ce n'est pas ma préférée et je l'utilise assez peu, mais j'ai pu remarquer que parfois elle permet un déclic-lâché: chez des personnes très dans la réflexion, la rationalisation, un peu rigides, elle permet parfois comme d'appuyer sur un bouton de laisser tomber, et de rappel que l'on ne peut pas tout contrôler, comprendre, des fois il y a juste à se poser. Certaines personnes détestent ça, certaines sont prêtes, d'autres non, il y a des moments où c'est possible et d'autres non etc. C'est comme pour tout, il faut voir le contexte, au cas par cas.
    Pour moi c'est une technique parmi d'autres, je pense l'utiliser parfois.
     
  24. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Merdouille, désolé pour ton site Paul
    j'espère que tu n'a pas tout perdu, il y avait du taf la dedans... (je vois pas l’Intérêt de ce genre de piratage, si s'en est un.)
     
  25. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    merci j'ai tout arrangé!
    mon server c'est fait attaqué et je vais devoir faire une refonte....

    en ce qui concerne la confusion je l'explique dans la formation que je donne
    mais ne la recommande pas ,
    pour moi les choses les plus simples et souvent les plus directes sont celle qui
    donne des résultats plus rapides ,donc qui vont construire la confiance
    ce qui est utile,si vous devez faire une thérapie de + d'une séance...
    vous voulez que le client revienne ,jusqu’à la "rémission"
    car souvent le client arrive avec un symptôme et vous (il doit!) devez découvrir une cause...
    et travailler sur une "transformation" de l’environnement et des "habitudes négatives"
    c'est pour cela que je qualifie la confusion de "metaphore" ,
    ce n'etais pas une boutade ou provocation!
    mais bien une histoire qui permet au subconscient ....quand ça marches!
    de pouvoir considérer un autre chemin...
    seulement ce n'est pas pour les débutants ....c'est très difficile a maitriser,
    et comme le dit prudence
    peut être aussi confusionant pour le T que pour le client!
    même chose pour la provocation.... toutes ces 'énergies "négatives"" bien sur peuvent être
    "manipulées" et retournées, mais demande beaucoup de temps
    de redirections ,de stratégies "verbales"
    et c'est un risque certain.... alors que je peut guider pour le même résultat
    plus rapidement et sans risques, directement
    c'est pour cela que j'ai abandonné la métaphore!
    comprenez vous mon choix?
     
  26. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Je crois comprendre mais je ne partage pas ton avis sur les métaphores, sur le fait de devoir trouver les causes d'un problème etc. Chacun sa manière de se représenter ces choses.
     
  27. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    heureusement:),
    car sans avis contraire il n'y aurai pas de paul ni de mickey!
    pour ce qui est de trouver les causes....pour moi c'est une évidence
    que même les scientifiques.... ne peuvent éviter...en toute logique
    avant de proposer une solution....
    mais je suis sur que vos lecteurs seraient intéressés de savoir comment vous représentez les "choses"
     
  28. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Je pense que les métaphores permettent à l'inconscient de "tirer des leçons" de faire des "rapprochements" et de "s'approprier" facilement quelque chose qu'il serait laborieux d'exprimer sans que cela ne devienne une "leçon" de celui qui sait à celui qui ne sait pas.
    D'autre part, nous ne sommes pas certain d'avoir la totalité de la problématique d'une personne, et encore moins de son cheminement mental quand il "participe" à une séance d'hypnose. La métaphore laisse une "liberté" au patient de ce point de vue. C'est assez "écologique".
    Elle ce différencie de la "phrase confusionnante" dans le sens ou cette phrase n'as pas d'objet thérapeutique, mais simplement de dissociation.

    Mais je comprend ton point de vue, (bien que tu lui accorde bien des dangers qui de mon point du vue et sous réserve d'une bonne utilisation n'existe pas (à ce point)).
    Après tout il faut utiliser l'outil qui nous conviens et que l'on maîtrise pour de bon résultats.
     
  29. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    oups! la dissociation n'est elle pas thérapeutique?
    et les dangers (le mot est certainement exagéré!) existent
    surtout si, comme on l'entend ici ....les hypnos se plaignent de ne pas revoir leur clients
    après une première séance....
    le danger sont les Œillères formatées par les écoles intégristes.....
    quelles soient humaniste,holistique ou eriksonnienne( ce qui en fait ne veut plus trop rien dire!)
    qui quand d'un style ou d'un autre....pour établir une légitimité
    font tout pour dénigrer les efforts des concurrents ....
    comme on a put constater ici meme!
     
  30. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Parfois on prend une habitude, on apprend à fonctionner d'une certains manière pour x ou y raison, parce que c'est ce qu'on a vu faire, parce qu'à un moment c'était le meilleur choix ou le seul possible (et donc pas un choix). Avec le temps on évolue, les circonstances changent et parfois une solution qui était appropriée (plus ou moins) ne l'est plus. On peut à ce moment là modifier le comportement qui pose problème sans forcément savoir pourquoi il a été mis en place il y a longtemps.
    Je pense aussi aux phobies pour lesquelles on va parfois chercher pendant longtemps une cause sans que ça ne serve pour faire sauter la phobie.
    J'utilise beaucoup les métaphores, les recadrages, en fait c'est des changements de point de vue, ça apporte de la souplesse, l'habitude de retourner les choses pour voir de nouvelles solutions, les problèmes sous un jour nouveau, d'avoir une autre perspective, et proposer ces différentes manière de traduire ce que raconte l'autre, pour moi, c'est lui donner la chance de bouger de sa place pour une autre et de se construire une nouvelle perception par la suite.

    Pour les techniques de confusion, d'après ce que j'ai pu tester (encore assez peu de fois), elles ont plutôt donné des résultats intéressants (pas toujours): j'ai vu cet espèce de lâcher-prise-laisser-tomber sur des phrases confusionnantes de détente (ça opère comme une saturation des sens chez les personnes hyper dans la réflexion), shunter la conscience.
    Comme pour les interventions paradoxales, il y a les ceintures de sécurité: la bienveillance, la progressivité (il ne faut pas que je l'oublie celle-là) et bien sûr le fait qu'il doit y avoir un paradoxe préalable. "Le bon sens qui ne fonctionne pas n'est pas du bon sens"
     
Chargement...