Formation Hypnose

Votre installation ?

  • Initiateur de la discussion Melkad
  • Date de début
M

Melkad

Membre
messages
5
Points
190
Bonjour !
J'aurais aimé recueillir des témoignages d'hypnothérapeutes sur leur installation en cabinet, les difficultés rencontrées, les choses à éviter, le délai avant d'avoir constitué une patientelle "suffisante" pour en vivre, etc.
Aussi : comment gérez-vous les cas difficiles où vous voyez que rien ne se passe ? Est-ce que vous dîtes au patient "désolé, mais je pense que cette technique ne vous convient pas" ou vous persistez en changeant la méthode (au risque d'avoir une mauvaise pub après).

Merci d'avance pour vos bons conseils !
 
Nossolar

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 265
Points
6 460
Localisation
Belgique
Melkad à dit:
Est-ce que vous dîtes au patient "désolé, mais je pense que cette technique ne vous convient pas" ou vous persistez en changeant la méthode (au risque d'avoir une mauvaise pub après).
Bonjour,

L'acharnement est une mauvaise chose, donc persister risque d'être contre productif.

Attention ce n'est pas forcement la technique qui ne convient pas, mais bien peut-être l'alliance thérapeuthe-client.
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2 420
Points
6 360
Localisation
lyon
Bonjour,

attention qu'il y a désormais un surplus d'hypnothérapeutes en France, les écoles ont trop bien marché.

je connais 2 collègues qui ont arrêté et plein d'autres qui désormais, malgré le bouche à oreille ou une bonne expérience, ont du mal à remplir leur agenda...
 
M

Melkad

Membre
messages
5
Points
190
valikor à dit:
Bonjour,

attention qu'il y a désormais un surplus d'hypnothérapeutes en France, les écoles ont trop bien marché.

je connais 2 collègues qui ont arrêté et plein d'autres qui désormais, malgré le bouche à oreille ou une bonne expérience, ont du mal à remplir leur agenda...
Bonjour et merci de ta réponse (je ne sais pas si on se tutoie ou on se vouvoie ici...), peut-être que cela dépend de la ville.
Est-ce que quelqu'un a une idée d'un ratio habitants/hypnothérapeute qui soit viable ?
J'habite une ville qui n'est pas très grande (100 000 habitants) et il y a une vingtaine d'hypno dont seulement 3 spécialisés en Hypnose Ericksonnienne...
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2 420
Points
6 360
Localisation
lyon
C'est déjà trop.

à lyon on est passé de moins de 10 en 2006 à plus de 200 en 2019 sur lyon et proches villes.
(je n'ai pas de décompte sur lyon-métropole du nombre d'hypnose mais ça doit être plus encore)
lyon = 500 000 habitants environ
lyon - métropole = 1 390 000 d’habitants
sur lyon, on est trop.
 
jumb

jumb

Membre
messages
1 598
Points
5 560
Localisation
gerardmer
Ici sur le chef lieu de département environ 40 000 habitants et 6 hypnos. Pour 20 000 habitants autre bourgade 3 hypnos.
 
moune

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 656
Points
7 260
Localisation
France
oui il y en a beaucoup,c'est un métier qui a le vent en poupe!
 
Tatoo

Tatoo

Membre
messages
6
Points
420
Age
40
Localisation
Urt, France
Melkad à dit:
Bonjour !
J'aurais aimé recueillir des témoignages d'hypnothérapeutes sur leur installation en cabinet, les difficultés rencontrées, les choses à éviter, le délai avant d'avoir constitué une patientelle "suffisante" pour en vivre, etc.
Aussi : comment gérez-vous les cas difficiles où vous voyez que rien ne se passe ? Est-ce que vous dîtes au patient "désolé, mais je pense que cette technique ne vous convient pas" ou vous persistez en changeant la méthode (au risque d'avoir une mauvaise pub après).

Merci d'avance pour vos bons conseils !
 
Tatoo

Tatoo

Membre
messages
6
Points
420
Age
40
Localisation
Urt, France
Bonjour Melkad,
Pour ma part, ne pouvant pas prendre de cabinet dans l'immédiat, je vais me deplacer à domicile.
Ensuite pour les cas récalcitrants, ce n'est pas parcequ'une méthode ne fonctionne pas que c'est foutu. 1- bien se synchroniser avec le client, 2- peut-être que l'état émotionnel n'a pas été suffisamment approfondi ou qu'il reste des résistances. Les rechercher, les retravailler. Si vraiment tu n'y arrives pas, lui dire simplement que peut-être que le lien entre vous n'est pas suffisant qu'il peut choisir soit de rester avec toi pour approfondir, ou de choisir un autre confrère.
En espérant avoir répondu à tes questions,
Bonne installation ! 😊
 
M

Melkad

Membre
messages
5
Points
190
Merci pour vos réponses...
En effet ça a le vent en poupe mais je pense que les gens sont aussi plus réceptifs à ce genre de thérapies qu'il y a 10 ans.
Je vais réfléchir. C'est un sacré investissement.

Question subsidiaire : en termes de formation, est-il indispensable de suivre le module "maître praticien" ?
J'ai vu des formations qui le proposent et d'autres pas.
Votre avis ?
 
Tatoo

Tatoo

Membre
messages
6
Points
420
Age
40
Localisation
Urt, France
Selon moi, faire praticien en hypnose, pratiquer quelques mois pour bien intégrer les choses et son lien avec les clients. Puis faire maître praticien, qui semble très intéressant pour augmenter ses connaissances et capacités.
Après le choix de l'école est tres important, car les cours ou valeurs enseignées varient.
 
  • J'aime
B

Bulle de savon

Membre
messages
158
Points
3 310
Localisation
37
Bonjour, pour ma part installation assez facile car j ai la chance d avoir pu aménager un bâtiment existant dans mon jardin (à quelques mètres de ma maison ), un investissement au départ mais qui a vite été amorti...Par la suite j ai visité des bureaux en cabinet médical, ça m a surtout confirmé que j' étais très bien, au calme, dans mon jardin 😊, il y avait une soixantaine d hypnos sur Tours quand je me suis installée et maintenant on doit frôler la centaine !!!! Le seul moyen de s en sortir c est de se démarquer, lister ce qui peut te différencier des autres...Quand une séance ne donne aucun résultat j essaye avant tout de comprendre où ça a cloché, après chaque séance je prend le temps de noter mes impressions par rapport à la séance ça m aide à comprendre ce qui a pu se passer si ça ne marche pas, si c est un problème de motivation ou de moment je propose au client de revenir quand il sentira que c est ok pour lui, quand il y a une croyance magique au sujet de l hypnose et que le client refuse d accepter que je ne suis pas une fée alors je lui demande de ne pas revenir, quelquefois certains demandent de l aide mais en réalité ils ne sont pas prêts à se faire aider, je le leur fait remarquer et les laisse réfléchir, pour ma part j' insiste rarement si il ne s est rien passé, par expérience il ne se passe rien de plus à la séance suivante...
 
  • J'aime
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 087
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
@ bulle de savon
Une centaine d’hypnos sur Tours ?
Bizarre.
:rolleyes:
 
B

Bulle de savon

Membre
messages
158
Points
3 310
Localisation
37
Effectivement tu as raison Surderien😃, j aurais dû préciser Tours et sa proche agglomération (Saint Pierre des Corps, Fondettes, Chambray....), ceci dit même comme ça ça fait énormément d hypnos, le problème c est que beaucoup de centres de formation font croire qu en quelques jours tu es ready pour faire de la thérapie, certains font même une formation d une journée sur internet et se lancent...Alors forcément le marché est vite saturé...
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 087
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Oui, je pensais bien que c’était l’agglomération élargie
Mais c’est quand même énorme et la qualité des hypnos doit être assez inégale vu l’absence de cadre « thérapeutique » contrôlé.
Je ne sais pas comment les demandeurs font pour s’y retrouver.
C’est inquiétant ce monde parallèle échappant à tout contrôle autre que le « qu’en dira-t-on » !
Je comprends la méfiance de certains envers l’hypnose.
:rolleyes:
 
B

Bulle de savon

Membre
messages
158
Points
3 310
Localisation
37
Je trouve ça inquiétant aussi, je reçois beaucoup de personnes qui sont allés voir d autres hypnos qui les ont embarqué sur 6,7,8 séances alors qu il ne se passait rien et quand les gens disent qu ils souhaitent arrêter l hypno leur répond que ce n' est pas possible, qu ils vont perdre le bénéfice des séances précédentes (mais quel bénéfice puisqu'il ne se passe rien ?!?!), aucune vérification que la personne est bien en transe, aucune demande d examens complémentaires, quelquefois des séances de 30 minutes (anamnèse comprise !) pendant laquelle la personne a été invitée à s allonger et à fermer les yeux et c est tout...Des protocoles à profusion, quelquefois le même sur plusieurs séances, pour certains des tarifs qui frôlent l indécence vu le service rendu, bon évidemment on peut se dire que dans ce cas la concurrence est une bonne chose car ceux qui pratiquent de cette façon finissent par s éliminer eux même, mais cela pose problème à différents niveaux : d une part je trouve que le client qui vient me voir fait montre d un grand courage, car venir après s être fait "entuber" ce n est pas rien, par contre du coup certains abandonneront totalement l hypnose et c est bien dommage...D autre part, d un point de vue humain c est terrible pour ces "apprentis hypnos" qui se sont embarqués dans un projet qui ne peut pas fonctionner à long terme...Certains s en sortiront parce qu ils sont fait pour la thérapie et qu ils mettront les bouchées doubles pour aller au-delà de la formation mais ils restent une minorité...
 
  • J'aime
Nossolar

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 265
Points
6 460
Localisation
Belgique
Le client peut faire attention a pas se faire "avoir" mais hélas certains n'auront peut-être pas cette capacité si par exemple ils ont une pathologie un peu trop lourde.

Je crois qu'a force les autorités vont finir par avoir de plus en plus de "mauvais" écho et risquent donc de "condamner" cette pratique et la placer dans un cercle plus restreint (réservation médical....) ce qui sera très triste pour ceux qui comme tu dis si justement sont fait pour de la thérapie et on envie de réellement envie d'aller plus loin.
 
B

Bulle de savon

Membre
messages
158
Points
3 310
Localisation
37
Nossolar à dit:
Le client peut faire attention a pas se faire "avoir" mais hélas certains n'auront peut-être pas cette capacité si par exemple ils ont une pathologie un peu trop lourde.

Je crois qu'a force les autorités vont finir par avoir de plus en plus de "mauvais" écho et risquent donc de "condamner" cette pratique et la placer dans un cercle plus restreint (réservation médical....) ce qui sera très triste pour ceux qui comme tu dis si justement sont fait pour de la thérapie et on envie de réellement envie d'aller plus loin.
Et le pire c est que ça ne résoudra pas forcément le problème car il y a aussi des hypnos issus du milieu médical et qui ne sont pas forcément compétents, je pense que la régulation devrait commencer au niveau des écoles de formation, ce sont de véritables usines...Or tout le monde peut apprendre l hypnose mais tout le monde ne peut pas être thérapeute tout comme tout le monde peut apprendre la guitare mais tout le monde ne sera pas Jimmy Hendrix...Le fond du problème c est qu il y a un flou artistique bien entretenu parce que la formation rapporte du pognon, perso je ne connais pas la solution, peut être des formations plus longues, comprenant des stages pour une mise en contact avec la réalité du terrain et enfin de véritables évaluations de fin de formation et non pas des pseudo éval qui sont là pour contenter la majorité des apprenants car soyons honnêtes la plupart des certifications sont de l enfumage...
 
Nossolar

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 265
Points
6 460
Localisation
Belgique
Bulle de savon à dit:
Et le pire c est que ça ne résoudra pas forcément le problème car il y a aussi des hypnos issus du milieu médical et qui ne sont pas forcément compétents
en fait si, cela pourrait résoudre un peu le soucis (du moins mathématiquement), disons que sur un an il y a 1000 nouveau hypnos, 200 seront des incompétent, 100 du secteur public et 100 du secteur médical, si les autorités obligent a passer par le secteur médical, cela voudrait dire que chaque années 100 "mauvais" hypno seraient banni du marché.
Bien sur mes calculs ne sont pas basé sur de vrai chiffre.

Bulle de savon à dit:
peut être des formations plus longues, comprenant des stages pour une mise en contact avec la réalité du terrain et enfin de véritables évaluations de fin de formation
Il me parait logique que quand on arrive a vouloir bosser dans un secteur ou la sécurité des autres est a prendre en compte il devrait y avoir plus de rigueur, les professions a ce moment doivent être protégé.
On ne s'imagine pas qu'un pilote d'avion puisse nous dire, "j'ai fais une formation d'une semaine via internet j'ai mon brevet et demain je prend 200 personnes dans mon Boeing tout neuf...."
 
  • J'aime
moune

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 656
Points
7 260
Localisation
France
le certificat c'est 300 heures de formation
C'est de cela dont il est question plus haut....je l'attends,mais n'ai encore rien reçu,je vais demander à mon boss de se former si je veux l'obtenir!
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 087
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
L’hypnose a longtemps été considérée comme une pratique de soins non conventionnelle avec des réserves justifiées compte tenu de son potentiel de manipulation.

Nombreux étaient, les psychothérapeutes officiels, qui l’utilisaient sans le dire.

Le coming out est enfin d’actualité.

Mais attention, il est très contagieux.

Et, l’hypno-tisme pourrait bien le devenir encore plus que l’isla-misme et que le trans-genrisme, d’après certains spécialistes de la théorie du complot...

:rolleyes:
 
B

Bulle de savon

Membre
messages
158
Points
3 310
Localisation
37
Hello, moi ce que je vois dans l article "actualités CFHTB", et sans lire entre les lignes tellement c est gros, c est : "nous les médecins on veut garder l hypnose pour nous (pas nouveau) et : ces gourdailles d infirmières pourront l exercer sous notre responsabilité (pas nouveau)", par contre ces gars-là se fourrent le doigt dans l œil jusqu'à l omoplate ! Les grosses boîtes qui dispensent des formations d hypnose à l attention de n importe quel quidam se font un pognon monstrueux, les ramifications vont jusqu aux États-Unis, ces gars là ne vont pas se laisser piquer le casse croûte sans broncher😆
 
moune

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 656
Points
7 260
Localisation
France
oui l'idée n'est pas nouvelle,mais elle fait son chemin.....
 
B

Bulle de savon

Membre
messages
158
Points
3 310
Localisation
37
Voilà comment une profession se phagocyte elle-même, pour finir, quelques années plus tard, par tomber dans l oubli, exercée par quelques élus qui la laisseront tomber à leur tour pour s intéresser à l activité glamour du moment...
 
  • J'aime
Nossolar

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 265
Points
6 460
Localisation
Belgique
Bulle de savon à dit:
c est : "nous les médecins on veut garder l hypnose pour nous (pas nouveau)
ça ça n'ira pas non plus, c'est vraiment un encadrement de cette profession qu'il faut, surtout si l'apprentissage vient du tout public.


Bulle de savon à dit:
Voilà comment une profession se phagocyte elle-même, pour finir, quelques années plus tard, par tomber dans l oubli, exercée par quelques élus qui la laisseront tomber à leur tour pour s intéresser à l activité glamour du moment...
c'est un effet une possibilitée, le mieux serait donc d'encadrer les écoles et de passer une sorte d'examens qui serait faites par un organisme externe, enfin cela déboucherait certainement sur d'autres problèmes, qui va crée cet organisme externe ? qui serait apte a valider les certificats ? sans oublier que tout cela aura un coût aussi...
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 087
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Bulle de savon à dit:
Hello, moi ce que je vois dans l article "actualités CFHTB", et sans lire entre les lignes tellement c est gros, c est : "nous les médecins on veut garder l hypnose pour nous (pas nouveau) et : ces gourdailles d infirmières pourront l exercer sous notre responsabilité (pas nouveau)", par contre ces gars-là se fourrent le doigt dans l œil jusqu'à l omoplate ! Les grosses boîtes qui dispensent des formations d hypnose à l attention de n importe quel quidam se font un pognon monstrueux, les ramifications vont jusqu aux États-Unis, ces gars là ne vont pas se laisser piquer le casse croûte sans broncher😆

Je peux vous dire que dans les bons services de soins où les personnels et les usagers sont heureux, la fluidité hypnotique est spontanée.

Regardez les techniques thérapeutiques proposées pour le burn out : elles cherchent à apporter ce qui manque dans les services où il n’y a pas de fluidité spontanée.
Qui l’ont perdue ou qui ne l’ont jamais eue.

Faut dire qu’avec l'informatisation et la rentabilisation, on est plutôt dans la perversion que dans l’humanisation...

L’erreur fatale des grosses boites spécialisées en rentabilité, c’est d’avoir perdu leur humilité.

D’où les formations hyper spécialisées en Hypnose Humaniste à brevet déposé.

Faire commerce de son humanisme
De sa fluidité spontanée
Comme c’est affligeant et figeant.

Mais çà paye...

💰
 
  • J'aime
M

Melkad

Membre
messages
5
Points
190
Et justement, quel Institut de formation recommandez-vous ?
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 087
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Melkad à dit:
Et justement, quel Institut de formation recommandez-vous ?
Pour moi çà a été une transmission familiale : ma grand mère paternelle y « était » spontanément.
(Ma grand mère maternelle, par contre, faisait de la contre-hypnose.)


Je dirais que son « magnétisme » était communicatif.

Faire une formation là dessus, c’est comme pour la charte de bienveillance qu’on fait depuis peu signer aux soignants des hôpitaux : va bientôt falloir trouver des formations spécialisées de bienveillance pour la pratiquer officiellement ?
Sinon pas le droit de soigner.

Tout tourne autour du fric.

:eek:Le monde est fou.
 
dide70

dide70

Membre
messages
3 152
Points
6 160
Localisation
Belfort
surderien à dit:
Pour moi çà a été une transmission familiale : ma grand mère paternelle y « était » spontanément.
(Ma grand mère maternelle, par contre, faisait de la contre-hypnose.)
surderien à dit:
Je dirais que son « magnétisme » était communicatif.
J'avoue avoir un peu de mal à comprendre la discussion, hypnose magnétisme, bref... Donc toi ce serait une transmission...
Je veux bien que tu viennent nous expliquer la méthodologie stp, peut-être dans l'autre rubrique sur le sujet pour ne pas détourner celle-là...
 
Vous aimerez:
xorguina
  • Question
  • xorguina
2
Réponses
47
Affichages
5 K
EricL
E
Nouveaux messages
Dov Aim
  • Discussion épinglée
  • Question
  • Dov Aim
Réponses
27
Affichages
593
HypnoCoach75
HypnoCoach75
A
  • Question
  • Alx00
Réponses
11
Affichages
181
Alx00
A
Alexis Savignac
  • Alexis Savignac
Réponses
1
Affichages
77
dide70
dide70
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut