Formation Hypnose

1ere experience hypnose

luna94

Membre
bonjour

j'ai vécu ma 1ere hier, difficile de se lacher, j'ai cette demarche car depression 8 mois, deces de plusieurs personnes de ma famille et je ne m'en sors pas toute seule, besoin d'un guide.
1ere séance, des images, je ne ressens rien pour le moment et difficulté à voir des expériences positives de ma vie

je ne sais pas quoi en penser et pourtant je sais que j'en ai besoin au fond de moi, peut etre trop tot, prochaine séance mercredi

merci de vos conseils et temoignages

luna
 

Altmaier

Membre
Bonjour Luna,

Oui, il arrive qu'une première séance ne soit pas convaincante, trop d'appréhension vis à vis de l'hypnose, la peur de lâcher prise, etc..

En règle générale, une deuxième séance est toujours plus profonde et apporte plus de bienfaits.

Bon courage et tenez nous au courant.

Jurgen :wink: 8)
 

luna94

Membre
bonjour Jurgen

merci de m'avoir répondu, car j'ai besoin de soutien en ce moment, je sais qu'il faut etre patient, je vous tiens au courant, bientot la 2ème seance.

à bientot

luna
 

luna94

Membre
bonjour

2ème seance d'hypnose, super, une peche d'enfer apres, une soirée formidable, détendue, et sans angoisse et peur.
Par contre moins la peche le lendemain est ce normal ?
ma prochaine séance sera dans 10 jours , proposition de ma psy. Malgré mes angoisses et mes peurs elle me dit que je suis en fin de dépression meme si j'ai encore des départ d'angoisse et que je ne sors pas encore toute seule partout.
Quant pensez vous?????

tellement envie de partir en vacances détendue et de profiter, 9 mois de depression et de douleurs.

j'attends les réponses des professonnels

merci à tous
luna
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Top Posteur du mois
Bonjour Luna

j'ai encore des départs d'angoisse et je ne sors pas encore toute seule partout


En hypnose, Milton Erickson disait qu'il fallait toujours garder une petite part de non résolu...


Alors si vous avez prévu de passer des vacances détendue en gardant juste le minimum

pour continuer à savoir le contrôler en cas de besoin cela parait être un bon plan !


8)
 

esperence

Membre
Milton devait parler avec sa logique..
si on regarde bien, on a tjs une petite part de non résolu dans la vie.
ça serait trop simple sinon ...sourire

Quand pensez vous ?
 

luna94

Membre
ok mais cette petite part , qu'elle soit indolore et qu'elle me laisse vivre à nouveau en tout cas revivre.

sinon revenons à ma question première, quelques explications pourrait m'aider.....

merci
 

Altmaier

Membre
luna94 à dit:
bonjour

2ème seance d'hypnose, super, une peche d'enfer apres, une soirée formidable, détendue, et sans angoisse et peur.
Par contre moins la peche le lendemain est ce normal ?
Que veut dire le mot "normal"?

Si après 9 mois de dépression, vous ne récupérez pas totalement en 2 séances, alors oui, c'est normal.

Peut être trop la pêche le soir même et donc la peur que cela ne dure pas?

J'ai l'habitude d'expliquer à mes patients qu'une suggestion post hypnotique peut ne durer qu'une heure, un jour, maximum cinq jours quand elle n'est donnée qu'une seule fois.
C'est la répétition que va faire que ça va durer dans le temps.

C'est comme quand on fait l'éducation d'un enfant, il faut lui répéter plusieurs fois le même chose pour que l'enfant mémorise durablement.

Bon courage, vous êtes sur la bonne voie.

Jurgen :wink: 8)
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Top Posteur du mois
Leo Lavoie à dit:
surderien à dit:
En hypnose, Milton Erickson disait qu'il fallait toujours garder une petite part de non résolu...


8)
Ah oui? Pourquoi donc?

Vous êtes déconcertant, Léo, à vouloir expliquer l’hypnose métaphorique qui se vit tout simplement et ne s’explique pas analytiquement parlant.


Milton Erickson constatait simplement que sa thérapie marchait mais qu’on ne pouvait pas l’expliquer sous le mode cartésien analytique…

Je vais essayer d’expliquer la vertu du reliquat qu’on ne peut résoudre et qu’il est utile de garder…en mode analytique Lacanien...


Dans une conférence, jacques Lacan avait été brillant, très brillant,

Un collègue lui a alors dit en repartant : jacques, tu dois être comblé, tu as été particulièrement brillant dans ce soir !

Oui, répondit Lacan et c’est çà le problème, car là, je suis tellement comblé, que le manque me manque…


Cette réflexion sera reprise dans un congrès plus tard…


Ainsi si l’on est trop comblé de bonheur, le manque va se manifester…

Si l’on fait totalement disparaître son problème…alors on sera donc obligé de le faire réapparaître pour combler le manque…

Il faut donc garder une petite part du problème qui joue le rôle de vaccin de rappel permanent…pour qu’il ne revienne pas…entièrement…


Alors si je ne vous ai pas comblé par ma réponse, tant mieux !


:roll:
 

Leo Lavoie

Membre
surderien à dit:
Leo Lavoie à dit:
surderien à dit:
En hypnose, Milton Erickson disait qu'il fallait toujours garder une petite part de non résolu...


8)
Ah oui? Pourquoi donc?

Vous êtes déconcertant, Léo, à vouloir expliquer l’hypnose métaphorique qui se vit tout simplement et ne s’explique pas analytiquement parlant.


Milton Erickson constatait simplement que sa thérapie marchait mais qu’on ne pouvait pas l’expliquer sous le mode cartésien analytique…

Je vais essayer d’expliquer la vertu du reliquat qu’on ne peut résoudre et qu’il est utile de garder…en mode analytique Lacanien...


Dans une conférence, jacques Lacan avait été brillant, très brillant,

Un collègue lui a alors dit en repartant : jacques, tu dois être comblé, tu as été particulièrement brillant dans ce soir !

Oui, répondit Lacan et c’est çà le problème, car là, je suis tellement comblé, que le manque me manque…


Cette réflexion sera reprise dans un congrès plus tard…


Ainsi si l’on est trop comblé de bonheur, le manque va se manifester…

Si l’on fait totalement disparaître son problème…alors on sera donc obligé de le faire réapparaître pour combler le manque…

Il faut donc garder une petite part du problème qui joue le rôle de vaccin de rappel permanent…pour qu’il ne revienne pas…entièrement…


Alors si je ne vous ai pas comblé par ma réponse, tant mieux !


:roll:
Ah ben c'est pas de chance pour vous parce que, pour une fois, c'est clair...

Cependant j'en profite pour proclamer mon aversion à Lacan et toutes ses acrobaties langagières. Y m'énerve ce Lacan... :evil:

Cependant, pour en retourner au vif du sujet, votre réponse répond bien à savoir ce qu'était probablement l'intention d'Érickson et, pourtant, c'est quand même un peu ridicule de sa part... D'abord quand on dit un truc ce n'est pas nécessaire de s'entourer d'un aura de mystère comme ça... On explique pourquoi. Pourquoi y'a des gens qui veulent toujours jouer au petit malin ou au chat qui a avalé la souris?

Et moi, du haut de mon inexpérience, je pense que le manque ne devrait tout simplement pas se faire sentir. Par exemple, en ce moment, de foutre le feu aux vêtements des passants ne me manque pas et ce manque ne me manque pas non plus. Je n'ai pas besoin d'avoir un ptit peu envie de le faire mais de savoir que je peux me retenir grace à mon hypno Éricksonnien ou des resources en moi qu'il aura su mettre de l'avant grace à sa technique. Je n'ai rien à foutre de faire cela...

Alors le sujet qui nous consulte devrait pouvoir jouir d'en avoir plus rien à foutre de fumer si son but était de cesser avec l'hypnose.
 
M

Métaphore

Invité
Léo vous devriez lire "un thérapeute hors du commun" de M.ERICKSON, vous seriez surpris de sa façon de faire, c'est assez déconcertant, mais j'ai du mal à y trouver un support de travail, c'est à lire quand même pour se rendre compte de l'étendue de sa technique mais si parfois je la trouve un peu utopique, mais a priori ça marche...

Ceci était pour compléter ce que dit Surderien.
 

Leo Lavoie

Membre
Ah... tant à lire et si peu de temps...

Mais je ne doute pas qu'Érickson était extraordinaire et qu'il avait une connaissance inouie de l'hypnose. Et si j'avais le choix entre quinze séances avec un autre hypno et une seule avec Érickson, je choisirais ce dernier.

Mais justement, on dirait qu'elle était tellement étendue qu'il n'était pas trop doué pour la transmettre.

D'ailleurs, si je ne m'abuse, il n'a pas, lui même, écrit aucun livre non?

Et finalement je crois que ce qu'Érickson avait ne se transmet pas réellement ou totalement alors à quoi bon.
 
M

Métaphore

Invité
Je suis d'accord avec vous.

Un jour qqu'un m'a dit, tu as beau avoir un talent extraordinaire si tu ne sais pas le faire le communiquer ou le transmettre d'une manière compréhensible pour l'autre, il n'a pour ainsi dire aucune valeur. (peut être que ce n'est pas les termes exacts mais y a de ça).
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Top Posteur du mois
Métaphore a écrit :

Un jour qqu'un m'a dit, tu as beau avoir un talent extraordinaire si tu ne sais pas le faire le communiquer ou le transmettre d'une manière compréhensible pour l'autre,

il n'a pour ainsi dire aucune valeur.



La valeur la plus haute de Milton Erickson était celle d'être thérapeute : la seule valeur importante d'un psychiatre c'est de soigner et il le faisait !

En plus il était hypnothérapeute et il guérissait les malades même les plus bizarres et les plus farfelus...

Pas étonnant qu'il ait eu du mal à être compris de ses collègues psychiatres qui n'arrivaient pas à guérir les malades les plus bizarres et les plus farfelus...

car ils n'osaient pas entrer dans le monde bizarre et farfelu de ce type de malades...pour ne pas risquer de le devenir eux aussi !


Milton savait entrer dans le monde de ses malades même les plus bizarres et les plus farfelus et/pour inverser les choses et en ressortir ...

avec de nouvelles informations pour perfectionner encore sa propre thérapie à chaque fois en retour...

Ce n'est pas facile à dire ...car cela veut dire qu'on est soi-même bizarre et farfelu pour le faire et le comprendre...

encore une idée bloquante ( une "croyance") que nous a inculqué notre éducation cartésienne : ne pas se mouiller dans les affaires troubles...

Milton explorait ces nébuleuses et les transformait en histoires fabuleuses et thérapeutiquement efficaces...

Sans savoir comment ni expliquer pourquoi...il était thérapeute...


simplement en étant métaphoriquement fabuleux...

il avait la plus haute valeur de sa propre thérapie : l'humilité d'arriver à ne pas tout comprendre...


8)


Je ne sais pas comment vous avez fait Docteur, mais depuis que je vous ai vu tout va de nouveau trés bien pour moi...


moi non plus car je ne me souviens même plus : mais je n'avais strictement rien fait, tout tenait simplement dans un bref entretien métaphorique...

du vent verbal et du vent non verbal qui s'est dissipé en même temps que levant ainsi tous les symptomes aussi...


:roll:
 
M

Métaphore

Invité
Oui c'était un thérapeute hors du commun, c'est à dire que c'est son expérience empirique et aussi ses grandes qualités humaines qui ont fait de lui ce qu'il était sans chercher le pouvoir, c'est peut être justement une façon de dire qu'il était suffisamment humble même avec le type de plus bizarre où il essayait de chercher la valeur intrinsèque du type avec les moyens intellectuels du sujet sans l'embrouiller dans des métaphores qu'ils n'auraient pas compris.

Moi ce que je retiens de ce bouquin pour l'instant vu que je ne l'ai pas terminé, c'est que Erickson était un homme avec de grandes qualités humaines je me répète mais il pouvait passer 2h00 avec son patient même parfois plus paraît-il mais en 2 séances, il n'avait plus besoin de lui. C'est vrai que les expériences qu'il raconte sont extraordinaires, dès fois de part leur simplicité.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Top Posteur du mois
Léo a écrit :

D'ailleurs, si je ne m'abuse, il n'a pas, lui même, écrit aucun livre non ?


Métaphore a écrit :

C'est vrai que les expériences qu'il raconte sont extraordinaires, dès fois de part leur simplicité.



Lorsqu'on transmet tous les jours l'essentiel à ses malades, y-a-il besoin encore d'écrire des livres où de faire des conférences ?

et pourquoi s'évertuer à faire comprendre ce que les malades eux mêmes n'ont pas besoin de comprendre pour régler leurs problèmes ?

quand il suffit simplement de continuer à vivre sa propre histoire en live...et que les autres la raconteront encore mieux...

dans le plaisir de la suite...


8)
 
M

Métaphore

Invité
Oui bien sûr mais c'était M. ERICKSON, cela ne veut pas dire que tous les thérapeutes ont cette expérience, cette humilité, etc, etc... donc quand on parle d'hypnose on fait toujours référence à M. ERICKSON, comme quand on parle de psychanalyse on fait référence à FREUD, mais ce sont chacun des pionners dans leur genre, ce qui ne veut pas dire que l'hypnose est la panacée, ni la psychanalyse, ce que je veux dire, ce sont les valeurs intrinsèques de l'homme qui la pratique, et tous les thérapeutes d'hypnose sont loin d'êtres des ERICKSON...
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Top Posteur du mois
Métaphore a transmis :

et tous les thérapeutes d'hypnose sont loin d'êtres des ERICKSON...


il y en a un certain nombre qui essaient d'être dans cet état d'être et de faire qui caractérisait Erickson...

et tous les êtres de bonne volonté qui lui ressembleront...

et qui continueront à construire et à transmettre l'oeuvre qu'il a su pour suivre

ils la poursuivront...


au sein même des différences de chacun, thérapeute ou non...

dans leur propre modèle d’exploration et d’amélioration

dans l’ expérience du Métamodèle ...


Tel est pour moi le sens de notre présence sur ce forum et ailleurs...

Mais là c’est une autre histoire…



et que deviens-tu luna94 ?


8)
 

castorix

Membre
Métaphore à dit:
(...) c'était M. ERICKSON, cela ne veut pas dire que tous les thérapeutes ont cette expérience, cette humilité, etc, etc... donc quand on parle d'hypnose on fait toujours référence à M. ERICKSON, comme quand on parle de psychanalyse on fait référence à FREUD, mais ce sont chacun des pionners dans leur genre, ce qui ne veut pas dire que l'hypnose est la panacée, ni la psychanalyse, ce que je veux dire, ce sont les valeurs intrinsèques de l'homme qui la pratique, et tous les thérapeutes d'hypnose sont loin d'êtres des ERICKSON...
Eh bien voilà, nous sommes donc vraiment d'accord là-dessus... :wink:

Je continue à écrire aussi que le T a pour devoir de chercher à s'améliorer, sans imaginer que ses réussites (du passé) sont une justification suffisante à ses choix de stratégie thérapeutique (du futur)...
:shock:
 

Leo Lavoie

Membre
Ben j'aurais préféré lire un livre bien élaboré écrit par Erickson lui même. Celui là, ça fait longtemps que je l'aurais lu.

Y'a des gens qui parlent d'Érickson et qui semblent plus qualifiés que d'autres pour le faire. Bien sûr on pense à Rossi. Mais, en gros, on dit ceci et cela et on ne sait pas vraiment ce qu'Érickson pensait et comment il voyait ses confrères psys et tout ça... Et comment il en est venu à faire ce qu'il faisait. Il est mort maintenant... C'est perdu tout ça!

Si je vois quelqu'un passer dans la rue alors qu'une auto s'en vient à toute vitesse et que je suis trop humble pour lui dire et trop "gêné" pour lui enjoindre de s'ôter de là... Oui je suis humble et c'est bien beau mais le type se fera passer dessus par l'auto. L'humilité et le savoir est un mélange difficile à concocter mais le savoir doit passer.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Top Posteur du mois
Léo vous pourrez toujours contacter la fille de Milton Erickson qui continue sa voie ...

:roll:
 
M

Métaphore

Invité
Leo Lavoie à dit:
Ben j'aurais préféré lire un livre bien élaboré écrit par Erickson lui même. Celui là, ça fait longtemps que je l'aurais lu.

On peut peut être imaginer que ERICSKON n'avait pas cet objectif d'écrire un bouquin car justement son savoir, il ne pouvait l'expliquer, il se basait sur ses connaissances empiriques, et ajouté à ses qualités humaines, cela faisait ce qu'il était.

Ce livre a été écrit par Jay HALEY, qui fut l'élève pendant 17 ans de ERICKSON, maintenant praticien et enseignant.


L'humilité et le savoir est un mélange difficile à concocter mais le savoir doit passer.
Ca c'est évident, mais je ne l'ai même pas évoqué, car cela allait de soi, qu'il avait du savoir.

Je ne dis pas que je suis FAN de ERICKSON, mais ses pratiques sont intéressantes à lire, maintenant je n'ai pas assez de recul sur ce type de lecture pour me faire une idée sur les méthodes globales de l'hypnose.

Toutefois je lis en même temps le bouquin de David GORDON "Contes et Métaphores", ben j'accroche pas du tout...


Léo qu'est ce qui vous bloque à ce point ?

 

luna94

Membre
Bonjour à tous

me revoilà, avec un ptit moment d'absence, j'en suis à ma 3éme séance, avec coupure car ma thérapeute à le droit à des vacances.
alors résultat des courses mon inconscient va bien pour elle, c'est mon conscient, je serais sur le bon chemin que puis je faire de plus????, et pourtant encore phobie sociale et des baisses de moral, ma prochaine séance est la semaine prochaine,tout les 15 jours que pensez vous de tout çà :?: vous qui avez l'expérience :!:

de plus je pars bientot pour 3 semaines, ca ne va casser notre travail :?:

merci de vos réponses et de vos conseils
et bonnes vacances pour ceux qui y sont


luna
 

Eluno

Membre
Ca ne cassera pas le travail. Au contraire, l'inconscient aura le temps pour effectuer le travail qui lui a été demandé.
SI vous vous sentez à faire une séance tous les 15 jours, pourquoi pas au début. Mais il faudra qu'avec le temps, vous espaciez les séances, afin d'apprendre à être autonome.
Cela me semble primordial :)
 

luna94

Membre
merci pour votre réponse, çà me rassure, vous avez raison pour les séances mais je pars de loin et je souhaite être autonome le plus rapidement, j'espère que nous allons réussir à vaincre avec l'hypnose cette foutue maladie.

quant elle parle que mon inconscient est bien mais que mon conscient n'est pas encore au top, il faut beaucoup de temps pour que l'inconscient prenne la main et aide le conscient à aller mieux :?: :?

merci encore :)

luna
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Top Posteur du mois
luna94 à dit:
merci pour votre réponse, çà me rassure, vous avez raison pour les séances mais je pars de loin et je souhaite être autonome le plus rapidement, j'espère que nous allons réussir à vaincre avec l'hypnose cette foutue maladie.

quant elle parle que mon inconscient est bien mais que mon conscient n'est pas encore au top ,
il faut beaucoup de temps pour que l'inconscient prenne la main et aide le conscient à aller mieux :?: :?


merci encore :)

luna

Pas reçu de vos nouvelles Luna...

Pas de nouvelle, bonne nouvelle ?


8)
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut