Formation Hypnose

Besoin d'aide

jumb

Membre
Bonjour Laurenzo,
Envisagez vous de reprendre votre ancien traitement ou souhaiteriez vous pouvoir vous en passet ?
Vous semblez avoir beaucoup travaillé sur vous. L'idée de performance par rapport à autrui vous habite t elle encore beaucoup ?

Si c est le cas, pourquoi pas proceder par petits exercices avec un comportementaliste ? Créer en quelque sorte des situations où volontairement on n assure pas trop en observant la reaction des autres. Bref l apprentissage de l imperfection
(voir Christophe André "imparfaits, libres et heureux"
bien à vous,
 

Zeina k

Membre
Bonjour à tous,

Je vais essayer de résumer ma situation rapidement. Ca fait environ 10 ans que je souffre de nausées, fatigue, oppressions... sans explication. Ces symptômes sont survenus à la suite d'une période de gros stress (je passais des concours), au moment où finalement la pression aurait dû redescendre.

Depuis tout ce temps j'ai fait:
- Une analyse pendant 2 ans à raison de 3 séances par semaine,
- Une thérapie EMDR pendant plus d'un an avec environ 1 séance tous les 10 jours.
- Plusieurs thérapies par l'hypnose (parfois 10 mois), essentiellement en hypnose ericksonnienne.

Force est de constater que je n'ai pas eu de résultat avec toutes ces thérapies, les symptômes sont toujours là et je commence un peu à me décourager. Le fait est que je n'ai pas vraiment d'explication 'évidente' pour tous ces symptômes donc pas évident d'avancer en thérapie.

Je lis assez souvent ce forum et je vois qu'il y a différentes écoles de thérapie qui y sont représentées. C'est la raison pour laquelle je tente ce message en espérant que quelqu'un aura une idée qui me permettra d'avancer.

Merci d'avance pour votre aide !

Bonjour Laurenzo :)
Je pense que l'hypnose métaphorique Archétypale peut t' aider à arriver à de bons résultats en seulement quelques séances (3 à 5 séances). Tu peux me trouver en message privé si tu souhaites en parler ;)
Très douce journée à toi :)
 

laurenzo

Membre
Bonjour à tous,

Merci pour vos derniers messages sur lesquels j'ai travaillé.

Je pense que mes nausées sont de l'ordre de l'obsession, je les ai trop facilement à l'esprit. Et le mécanisme me semble simple: dès que j'y pense un peu, ma gorge va se nouer ce qui va engendrer un réflexe nauséeux. Ma gorge étant sûrement l'endroit de mon corps où l'angoisse se fait le plus facilement ressentir, les nausées en découlent dc facilement.

Comment envisageriez-vous une obsession en terme de traitement? Comment zapper ça de mon esprit?

Merci encore pour votre aide !
 

Zeina k

Membre
Bonjour à tous,

Merci pour vos derniers messages sur lesquels j'ai travaillé.

Je pense que mes nausées sont de l'ordre de l'obsession, je les ai trop facilement à l'esprit. Et le mécanisme me semble simple: dès que j'y pense un peu, ma gorge va se nouer ce qui va engendrer un réflexe nauséeux. Ma gorge étant sûrement l'endroit de mon corps où l'angoisse se fait le plus facilement ressentir, les nausées en découlent dc facilement.

Comment envisageriez-vous une obsession en terme de traitement? Comment zapper ça de mon esprit?

Merci encore pour votre aide !

Bonjour Laurenzo,
Je pense qu'un travail sur les émotions est nécessaire ainsi qu'un nettoyage de ce qui a pu entrainer cette problématique. Je pourrais déterminer ce qui est à appliquer qu'en vous accompagnant et à travers une anamnèse.
 

laurenzo

Membre
Bonjour à tous,

Quelques nouvelles, après avoir repris mon ancien traitement AD je l'ai arrêté devant le manque de résultats et l'état horrible dans lequel je me trouvais. Au bout de 3-4 jours je me suis senti bc moins mal. Ce traitement a semble-t-il exacerbé tous les symptômes et les angoisses, une expérience vraiment douloureuse.

Actuellement je ressens bc de fatigue, un état d'épuisement que mon activité n'explique pas. Le reste est à peu près ok.
Si certains ont des idées pour améliorer cet état de grande fatigue je suis preneur ;-)

Bonne journée !
 

Nossolar

La vie est un mystère qu'il faut vire !
Membre de l'Équipe
Franchement oui.
J'en prend principalement pour calmer les inflammations du a mes problèmes d'articulations, comme certains muscles sont trop tendu, alors ils absorbent pas mal de magnésium, du coup la fatigue s'installe.

Je remarque que j'ai un meilleur tonus dans la journée et donc une bonne fatigue pour aller dormir, bref un cycle plus logique.
 

jumb

Membre
Petite question Laurenzo, dans la vie professionnelle qui suit après ce type d'études, est-on alors dans ce même genre de contexte ?
Les professions qui vont s'en suivre exigent-elles ensuite la même résistance émotionnelle à l'adversité, au stress, à la pression, peu de sommeil ? etc...
 

laurenzo

Membre
Ca dépend Jumb. Certains emplois vont en effet être très stressants avec de gros horaires, pression de la direction etc. Mais on peut toujours trouver un travail avec moins de contraintes, c'est vraiment selon les personnes.
 

laurenzo

Membre
Pas terrible, de gros coups de fatigue qui à force m’ont bien cassé le moral :-/ Décidément depuis cette soirée où je me suis senti mal qque chose s’est brisée.
Et toi la forme?
 

jumb

Membre
Bonsoir Laurenzo, perso, je suis entrain de retrouver la forme.
Longtemps j'ai pensé que le matin en me levant, je pouvais choisir mon état d'esprit, de regarder ce qui était plutôt positif, d'être dans un bel état d'esprit. J'ai constaté aussi que parfois ce n'était simplement pas possible d'avoir la pêche, que c'est la méforme, qu'il y a quelque chose qui cloche. Qu'avec toute la bonne volonté du monde, ça ne le fait pas, que de meilleures pensées ne changent simplement rien à ce qui est, sauf de ne pas se rajouter de souffrance par rapport à nos pensées.

Ce que je veux exprimer c'est qu'un dysfonctionnement du corps peut entraîner une perte de moral ou de la fatigue, juste parce qu'il y a quelque chose qui déconne. Par exemple des symptômes sans cause apparente, qui ne se déclenchent pas plus à un moment qu'un autre.

Au terme de toutes ces années depuis cette soirée, penses tu avoir changé sur le plan psychologique ? (par exemple être plus zen face à la vie, te respecter davantage, te reconnaître à tes émotions, avoir eu des déclics améliorant ta santé etc ?
 

Nossolar

La vie est un mystère qu'il faut vire !
Membre de l'Équipe
Ce que je veux exprimer c'est qu'un dysfonctionnement du corps peut entraîner une perte de moral ou de la fatigue
oui oui tout a fait !
On parle par exemple de dysbiose.

https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/1182/reader/reader.html#!preferred/1/package/1182/pub/1188/page/17
Je cite :
Les effets de telles perturbations sur les comportements ont été mis en évidence, pour l’instant, par des études, sur des modèles animaux. Ainsi des chercheurs ont fait naître des rats par césarienne, dans des conditions stériles, pour qu’ils aient le moins de contacts possible avec des micro-organismes présents chez leur mère ou dans l’environnement. Ces rongeurs développent rapidement des troubles comportementaux évoquant des maladies psychiatriques : le repli sur soi, une perte de poids, des troubles du sommeil, de l’anxiété, la perte de l’hygiène voire des automutilations.
 

laurenzo

Membre
Au terme de toutes ces années depuis cette soirée, penses tu avoir changé sur le plan psychologique ? (par exemple être plus zen face à la vie, te respecter davantage, te reconnaître à tes émotions, avoir eu des déclics améliorant ta santé etc ?
Salut Jumb,

Alors oui j'ai évolué, j'ai bc bossé sur le développement personnel et jusqu'à il y a 1 an environ ça allait bc mieux. Et en 2-3 semaines je me suis à nouveau retrouvé mal, retour de symptômes, le truc vraiment perturbant. Depuis je n'arrive pas à retrouver une forme durable. Bizarrement pendant pas mal de mois j'ai eu une forme fluctuante où j'étais mal pendant 10 jours puis mieux pendant 4-5 jours et ainsi de suite, c'est déroutant !

Là depuis quelques jours c'est bien n'importe quoi: 1 jour déprimé, le lendemain le ventre en vrac, le surlendemain oppressé. Je ne sais plus bien comment m'y prendre :-(
 

laurenzo

Membre
oui oui tout a fait !
On parle par exemple de dysbiose.

https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/1182/reader/reader.html#!preferred/1/package/1182/pub/1188/page/17
Je cite :
Les effets de telles perturbations sur les comportements ont été mis en évidence, pour l’instant, par des études, sur des modèles animaux. Ainsi des chercheurs ont fait naître des rats par césarienne, dans des conditions stériles, pour qu’ils aient le moins de contacts possible avec des micro-organismes présents chez leur mère ou dans l’environnement. Ces rongeurs développent rapidement des troubles comportementaux évoquant des maladies psychiatriques : le repli sur soi, une perte de poids, des troubles du sommeil, de l’anxiété, la perte de l’hygiène voire des automutilations.
Salut Nossolar,

Cette piste m'intéresse. Comme il y a quelques années quand je me suis retrouvé bien mal j'ai également fait une longue antibiothérapie (4-5 mois) peu de temps avant de retrouver plein de symptômes pas sympa. Je pense qu'il y a un rapport, surtout que très souvent j'ai l'impression d'avoir le ventre retourné depuis que j'ai "rechuté". Pour le moment je fais attention à ne pas manger de choses agressives et je prends des probiotiques, en espérant que cela va m'aider...
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres

Meilleur partage

Haut