Formation Hypnose

Singin

  • Initiateur de la discussion Singin
  • Date de début
HYPNOMED
HYPNOMED
Membre
messages
309
Points
2 850
Singin à dit:
paulelie à dit:
Singin à dit:
Peut-être que la première chose à faire est de faire le tri entre les dangers réels et les dangers utopiques. :roll:
vous voulez dire fictifs?
En fait, ce que je veux dire, c'est que, selon moi, il y a deux sortes de phobies et de peurs.
. La première. Une phobie correspond à un événement ponctuel. Par exemple, une jeune femme aura peur des chaussures rouges parce qu'une tante, lorsqu'elle était petite l'avait enfermée dans sa chambre, et qu'elle portait des chaussures rouges.
. La deuxième. La phobie est une solution. Par exemple, une adolescente a une mère dépressive et suicidaire, bien qu'elle n'ait jamais fait de tentative de suicide. Il n'y a donc pas d'événement réel. Mais l'adolescente a peur que sa mère qui est seule toute la journée - elle est en maladie et son mari travaille - se suicide et qu'elle la trouve en rentrant de l'école. Elle va donc développer une phobie scolaire qui va permettre qu'elle soit déscolarisée. Résultat de la phobie. Le père peut continuer à travailler sans être stressé par sa femme et sera plus performant dans son travail. L'adolescente qui peut observer sa mère, aura de meilleurs résultats scolaires, et la mère qui ne sera plus seule sera moins dépressive. Mais l'adolescente va souffrir quand même de sa phobie parce qu'elle sera privée de ses amis et de l'environnement scolaire.
Le danger réel, c'est que la mère se suicide si elle est seule.
Le danger utopique, ou fictif, ou pas réel, :D c'est que les chaussures rouges soient dangereuses ou que les personnes qui portent des chaussures rouges soient dangereuses.
C'est ce que je voulais dire.
Merci Singin pour ce plein d'idées !

chaussures / rouge /
phobie / scolaire
adolescente / mère dépressive
phobie / mère / seule
phobie suicide
phobie scolaire
phobie du manque
phobie d'être seul
phobie d'être seul sans sa mère à l'école ?

beaucoup d'associations d'idées ici !

c'est aussi le principe de la transe où tout se désarticule pour se réagencer ensuite différemment, totalement librement, où sous des conseils aidants, où sous un éclairage différent, on reconstruit et on écrit la suite, à la fois conjointement réelle et fictive

A suivre ?

H.
 
Singin
Singin
Membre
messages
849
Points
5 560
Vous voulez dire qu'en fait, l'adolescente n'a pas peur que sa mère se suicide parce qu'elle est seule pendant que sa fille est à l'école, mais que l'adolescente à peur d'être seule à l'école sans sa mère ?
Ce qui voudrait dire qu'elle se sert de la peur du suicide de sa mère pour résoudre sa peur d'être seule sans sa mère ?
En fait elle se fabriquerait une peur - la peur que sa mère se suicide - pour cacher une peur qui ne peut pas se dire, parce qu'il est quand même un peu honteux d'avoir peur d'être seule sans sa mère quand on est adolescente.
D'un fait honteux, avoir peur d'être seule sans sa mère, elle a fait quelque chose qui la met en valeur, protéger sa mère.
Sa mère ne la protégeant plus, en protégeant sa mère, elle obtient ce qu'elle veut, ne pas se séparer de sa mère.
Mais l'inconscient qui sait que les adolescents doivent se séparer de leurs mères pour pouvoir s'épanouir, fait en sorte que cette solution soit inconfortable de manière à ce qu'une autre solution - au vrai problème, peur de se séparer de sa mère - soit trouvée.
Voilà qui ouvre une grande porte. :D
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
vous pouvez la refermer!.... je commence a fabriquer une phobie des courants d'air.....
sérieusement en lisant vos écrits....soudainement je remarque que le gruyère est plein de trous!
et me questionne sur votre identité!
surtout apres avoir fait le rapprochement avec votre phobie de guerir....
qui me met une puce a l'oreille!
c'est un cas parfait pour mettre tous les thérapeutes au pied du mur....
quel est la phobie impossible d'accès?
celle de guérir bien sur! car vous potentiellement n'avez aucune raison de franchir la porte.....
vous allez voir les remous que ma déclaration va faire!
et oui je suis un être insensible...machiavélique et cynique? ou peut être pas? si j'ai raison .... bravo.... car nous sommes tous tombé dans le panneau!
 
corfinas
corfinas
Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
Singin à dit:
J'ai l'impression que mon inconscient est mon pire ennemi et ça me fait peur. Surtout qu'il a tous les pouvoirs. ça me terrorise quand j'écris ça. :(
Hello,

Moi aussi j'ai longtemps pensé ça: que mon inconscient était mon ennemi et puis quand je réalise que mon inconscient a fait battre mon coeur environ 1 milliard de fois depuis que je suis né pour que je sois en vie, je me dis qu'il m'aime bien mon inconscient, juste qu'on se comprends pas toujours très bien, lui et moi. :wink:

a+
 
Singin
Singin
Membre
messages
849
Points
5 560
Bonjour Corfinas,
corfinas à dit:
Moi aussi j'ai longtemps pensé ça: que mon inconscient était mon ennemi et puis quand je réalise que mon inconscient a fait battre mon coeur environ 1 milliard de fois depuis que je suis né pour que je sois en vie, je me dis qu'il m'aime bien mon inconscient, juste qu'on se comprends pas toujours très bien, lui et moi.
J'ai bien travaillé sur ce plan, et j'ai eu la réponse de mon inconscient. La guérison ne peut se faire que si l'on est prêt à être en bonne santé. Donc, il semble que mon inconscient, en ne me donnant pas une guérison rapide, me protège, même si ce n'est pas facile.
Bonne soirée.

Bonjour Paulélie,
Je n'avais pas vu votre réponse. Il aura fallu le message de Corfinas pour que je la voie.
paulelie à dit:
c'est un cas parfait pour mettre tous les thérapeutes au pied du mur.
quel est la phobie impossible d'accès?
celle de guérir bien sur! car vous potentiellement n'avez aucune raison de franchir la porte.
J'ai toutes les raisons de franchir la porte de la guérison la première étant moins de souffrance, autant pour moi que pour les gens qui m'aiment.
Bonne soirée.
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
J'ai toutes les raisons de franchir la porte de la guérison la première étant moins de souffrance, autant pour moi que pour les gens qui m'aiment.
Bonne soirée.

intéressante réponse mais pas convaincante!
et je vais vous dire pourquoi!
parce que si vous pensez a faire plaisir a quelqu'un d'autres en guérissant.... vous ne guérirez probablement jamais...
ce qui compte surtout c'est votre motivation....tant que vous penserez aux autres dans ce domaine, vous ne bougerez pas!
c'est ainsi .... il a y as des règles.... celle de l'esprit... contre lesquelles on ne peut rien faire.... car elles sont ce qui font notre humanité.
si vous cherchez ailleurs , je veut dire hors de vous... une solution cela ne fonctionnera pas!
 
Singin
Singin
Membre
messages
849
Points
5 560
Je ne veux pas guérir pour les autres mais pour moi ET pour les autres. C'est ce que j'ai écrit.
pas convaincante!
vous ne guérirez probablement jamais.
vous ne bougerez pas!
cela ne fonctionnera pas!
Que de croyances négatives. :roll:
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
ce ne sont pas des croyances mais un savoir... qui me permet d'aider les autres.... ceux qui le veulent vraiment d'accéder a leur propre pouvoir de guérison...
rien de magique.... seulement un grand mystère celui de l'esprit....
et même si souvent je ne peut l'expliquer....
je sais que vous ne pouvez rien pour les autres sinon être !
c'est un choix un peu comme la responsabilité qui ne peut être transférable....
du moins dans l'état actuel de nos connaissances en ce qui concerne
ce que nous sommes... le comment et le pourquoi!
mais c'est une autre paire de manche.... une discussion sans fin ni aboutissants, car métaphysique!

ce qui devrai vous concerner avant tout , c'est le choix que vous pouvez faire.... de " pardonner " votre peur, l'abandonner pour ce qu'elle est... et
envisager une possible nouvelle vie.... sans....

le reste n'est que discussion qui peut être vous occuper et fait passer le temps.... mais qui n'as aucune valeur pour votre mieux être....
c'est simplement une question de choix....
le votre.

voila je vous ai dit ce que j'en pense et n'y reviendrai plus!
trouver la force de faire le bon choix....
bonne chance, moi je ne perdrai plus de temps... a argumenter sur des détails... qui cachent l'essentiel avec vous...
tant que vous n'aurez pas
la motivation pour le changement que vous prétendez vouloir!
le rôle du thérapeute n'est pas de convaincre ou de discuter des croyances.... mais de vous guider vers le choix de la guérison....

ni plus ni moins.... c'est un contrat basé sur honnêteté
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
corfinas à dit:
Singin à dit:
J'ai l'impression que mon inconscient est mon pire ennemi et ça me fait peur. Surtout qu'il a tous les pouvoirs. ça me terrorise quand j'écris ça. :(
Hello,

Moi aussi j'ai longtemps pensé ça: que mon inconscient était mon ennemi et puis quand je réalise que mon inconscient a fait battre mon coeur environ 1 milliard de fois depuis que je suis né pour que je sois en vie, je me dis qu'il m'aime bien mon inconscient, juste qu'on se comprends pas toujours très bien, lui et moi. :wink:

a+
non c'est vous qui ne le comprenez pas car il est votre meilleur ami quand il vous protège
et votre pire ennemi quand il fabrique ces peurs fictives que l'on appelle les phobies!
lui il comprends tout (ou ne peut comprendre!)... car ces peurs souvent sont des accidents de parcours qui ont été déclenchées par des évènements qu'il comprenait comme danger pour vous et qui sont devenues phobies par répétition de l'alarme contre ce danger.... qu'il ai été réel ou maintenant fictifs...
le résultat est le même une peur insurmontable ....ou presque!
 
Singin
Singin
Membre
messages
849
Points
5 560
Paulélie, je ne vous comprends pas. Vous semblez penser que je n'ai pas évolué depuis un mois que je ne poste plus sur le forum. Comme je vous l'ai dit, les réponses que je cherchais, je les ai trouvées. Plus exactement, on m'a aidée à les trouver. Et pour ne rien vous cacher, ce qui m'a aidée, c'est l'auto-hypnose et les conseils de thérapeutes sur un autre forum.
En ce qui concerne le fait de ne pas pouvoir faire quelque chose pour les autres et de devoir le faire que pour soi-même, je vais vous parler d'une séance avec mon thérapeute qui me disait exactement l'inverse.
Il me racontait l'histoire d'une femme de plus de quatre-vingts ans qui était en institution pour personnes âgée et qui était de plus en plus malade. Pour les personnes qui l'aimaient, elle a accepté de faire une hypnothérapie, alors qu'elle ne voulait plus rien pour elle-même. Pour les autres encore, elle a accepté d'aller dans les ateliers de l'institution, et c'est là qu'elle a découvert le plaisir de peindre et de dessiner. Quelques jours après, elle était en pleine forme mentalement et physiquement. Si le thérapeute avait attendu qu'elle fasse quelque chose pour elle-même, elle serait encore malade.
Je pense qu'il y a sans doute plusieurs formes de thérapies. Vous avez la vôtre et je n'en dirai rien, étant donné que je ne la connais pas et que je ne l'ai pas expérimentée. Mais il y en a d'autres.
Mon thérapeute - eh oui, je n'ai pas payé pour rien, il m'a appris beaucoup de choses - m'a expliqué que parfois, on entrait dans un tunnel et qu'on ne voyait pas la sortie parce que le tunnel faisait un virage. Cependant, si on avançait dans le noir, lorsqu'on franchissait le virage, alors, et seulement alors, on voyait la sortie.
Tout comme vous, je n'ai pas envie d'argumenter sur une thérapie ou une autre.
Bonne journée.
 
M
Métaphore
Invité
Singin,

Ce que votre thérapeute vous raconte est très juste, et l'histoire du tunnel d'autant plus...

Je remarque qu'à votre arrivée sur le forum vous avez eu le courage de déposer votre problématique qui a fait l'objet de l'investissement de certaines personnes pour essayer de vous aider, vous avez peut être trouvé des réponses plus intéressantes pour votre cas ailleurs, OK, mais alors que vous intervenez toujours ici, pourquoi ne pas dire ce qui a changé pour vous par quel moyen, c'est aussi ça qui est intéressant de comprendre ce qui vous a permis d'avancer, je pense que cela pourrait intéresser d'autres lecteurs dans la même situation que vous et c'est aussi instructif pour les thérapeutes de comprendre ce qui vous a motiver à vous dépasser et éventuellement qu'est ce qui vous manque encore pour vous sentir guérie ?

Je dois comprendre que vous avez donc revu votre thérapeute que vous aviez laissé juste avant de poster votre premier message ?


Que pensez vous de cette histoire ?

https://www.transe-hypnose.com/sujet/le-courage-de-lane.3277/
 
M
Métaphore
Invité
Singin à dit:
corfinas à dit:
Moi aussi j'ai longtemps pensé ça: que mon inconscient était mon ennemi et puis quand je réalise que mon inconscient a fait battre mon coeur environ 1 milliard de fois depuis que je suis né pour que je sois en vie, je me dis qu'il m'aime bien mon inconscient, juste qu'on se comprends pas toujours très bien, lui et moi.
J'ai bien travaillé sur ce plan, et j'ai eu la réponse de mon inconscient. La guérison ne peut se faire que si l'on est prêt à être en bonne santé. Donc, il semble que mon inconscient, en ne me donnant pas une guérison rapide, me protège, même si ce n'est pas facile.
Singin,

Je me demande comment vous avez eu la réponse de votre inconscient. Ce que je veux dire, car nous en avons déjà discuté, c'est que c'est votre pensée consciente qui suscite l'émotion, donc si vous pensez que vous n'allez pas bien parce que votre inconscient n'est pas prêt à le faire, vous restez dans un blocage ou une résistance, je me demande pourquoi votre inconscient voudrait que vous n'alliez pas bien, car cette sois-disante protection m'apparaît plutôt comme un handicap pour vous non ? :roll: vous comprenez ce que je veux dire ?

Encore une fois il est important de comprendre que votre pensée consciente amène l'émotion,si vous vous dites, je me sens pas bien toute la journée, vous allez finir par être vraiment malade, mais si vous vous dites, je ne me sens pas très bien, mais cela est passagé, et que vous occupiez votre esprit à faire qqchose que vous aimez, tout de suite, vos perceptions sont se modifier... car la pensée consciente amène l'information au cerveau qui change les perceptions, ce qui s'appelle l'hypnomodification, le changement de la pensée amène le changement corporel/émotionnel...

Cette façon de penser s'appelle la distorsion cognitive (il semble que mon inconscient, en ne me donnant pas une guérison rapide, me protège). Ce qui fait que les pensées tournent en boucle dans votre esprit. Alors votre thérapeute a raison, si on ne voit pas le bout du tunnel c'est que vous êtes dans un virage, et qu'après le virage, vous verrez la lumière... idem pour le dessin, peinture ou ce qui vous motive intérieurement, faites vous plaisir sans penser aux autres; ouvrez la porte vers la liberté, imaginez vous en fermant les yeux, et avec l'intention, arriver au bout du tunnel, et vous retrouver dans un endroit merveilleux, et ressentir un air pur de montagne, vivifiant, régénérant qui vous remplie de joie...et de légèreté..., et imaginez vous que tout ce qui vous a bloqué est resté derrière vous dans le tunnel, et que maintenant vous avez toute la liberté d'être vous même.... ressentez votre corps s'alléger de tout ce poids que vous avez lâché...


Visualisez la traversée du tunnel et dites moi ce qui passe ?...

Amicalement
 
Singin
Singin
Membre
messages
849
Points
5 560
Métaphore à dit:
Singin,
vous avez peut être trouvé des réponses plus intéressantes pour votre cas ailleurs
Je ne nie pas que plusieurs d'entre-vous ont répondu à ma demande d'aide sur ce forum et y sont parvenus. Même si je n'ai pas suivi les routes qui m'étaient ouvertes, cela m'a permis de choisir une troisième route, qui est paradoxalement, celle d'accepter les phobies et de ne pas gaspiller mon énergie à vouloir essayer de guérir.
Etant donné que ça ne doit pas être facile à comprendre et à admettre pour des thérapeutes, j'explique.
Dépression -> médecin généraliste et médicaments -> réponse négative aux médicaments et
. Somatisation et tocs, jusqu'à dix-sept heures par jour -> psychiatre, psychanalyse, et
. Tocs, somatisation et phobies -> thérapie comportementale et
. Accentuation de la somatisation et des phobies, tocs, -> psychologue 1 orientation relations humaines et
. Accentuation des phobies, quelques tocs, somatisation -> psychologue 2 orientation thérapie généalogique et
. Accentuation des phobies - jusqu'à plus de 35 - quelques tocs - somatisation -> auto-hypnose -> hypnothérapeute -> et
. Diminution des phobies et des tocs et de la somatisation, découverte du bien être et
. Accentuation de la somatisation, des phobies, des tocs et Dépression.
Voilà la clé. La maladie s'est mise en place après envie et tentatives de suicide. Une fois encore, c'est paradoxal, mais la maladie me protège du suicide. Avant de vouloir guérir la maladie, je dois guérir la dépression. Cette clé m'a été donnée par des séances d'auto-hypnose, style rêve éveillé, à part que je n'ai rien à analyser, les réponses me sont données clairement par les différents personnages que je rencontre. Je pose la question à mon inconscient qui me guide vers les réponses.
Je n'en ai pas parlé sur le forum parce que j'ai cru comprendre que vous n'étiez pas d'accord avec ces pratiques. C'est la raison pour laquelle, j'ai posté sur un autre forum où je suis confortée dans cette approche de la maladie et de la guérison.
Je dois comprendre que vous avez donc revu votre thérapeute que vous aviez laissé juste avant de poster votre premier message ?
Non, je ne l'ai pas revu mais je me sers de tout ce qu'il m'a appris pour mes séances d'auto-hypnose et je sais que je peux l'appeler jour et nuit. J'ai son fixe et son portable.
Je la connaissais, elle m'a été envoyée par une personne qui pratiquait l'EFT et je la trouve très instructive en ce sens que lorsque quelqu'un, ou quelque chose, semble vouloir nuire, on peut s'en servir pour s'en sortir. C'est la même force que celle qui consiste à retourner la force de l'adversaire contre lui dans le taï-shi.
Bonne journée.
 
M
Métaphore
Invité
Singin à dit:
Voilà la clé. La maladie s'est mise en place après envie et tentatives de suicide. Une fois encore, c'est paradoxal, mais la maladie me protège du suicide. Avant de vouloir guérir la maladie, je dois guérir la dépression.

Cette clé m'a été donnée par des séances d'auto-hypnose, style rêve éveillé, à part que je n'ai rien à analyser, les réponses me sont données clairement par les différents personnages que je rencontre. Je pose la question à mon inconscient qui me guide vers les réponses.

Je n'en ai pas parlé sur le forum parce que j'ai cru comprendre que vous n'étiez pas d'accord avec ces pratiques.
Heu ... :shock: , vous êtes sûr que vous parlez de moi ?...

Je suis une fervente du rêve éveillé en AH, donc il est impossible que ce soit moi qui vous est dit ça..

Quand vous dites : C'est la raison pour laquelle, j'ai posté sur un autre forum où je suis confortée dans cette approche de la maladie et de la guérison.

Moi le terme "je me suis confortée" me dérange un peu, cela voudrait dire que cette solution vous arrange plus ?... :roll:

Pour reprendre le début :
:arrow: Voilà la clé. La maladie s'est mise en place après envie et tentatives de suicide. Une fois encore, c'est paradoxal, mais la maladie me protège du suicide. Avant de vouloir guérir la maladie, je dois guérir la dépression
.

Ayant fait le week-end dernier le séminaire sur la "dépression", je peux vous affirmer que la dépression n'est pas une maladie mais un fonctionnement basé sur des distorsions cognitives.

En gros, des traumas amènent des distorsions cognitives qui amène des "schémas" de comportements erronés (ou phobie, toc, etc...)



Vous n'êtes pas malade au sens pathologique, vous êtes dépressive donc, il n'y a pas à guérir d'une maladie, vos divers symptômes sont la cause de votre dépression (=distorsions cognitives) et si vous sortez de votre dépression (travail sur les traumas) vous n'aurez pas de maladie à guérir, car vous serez déjà guérie...

Reprenez contact avec votre thérapeute, je vous le conseille fortement, il a l'air compétent.

Que pensez vous de mon 2ème message ?


Prenez vous actuellement un traitement anxiolytique ou antidépresseur ?

Je voulais préciser que les antidépresseurs bien adaptés et bien dosés permettent d'être moins confus dans la pensée et n'est pas du tout incompatible avec l'hypnose.


PS : Rappelez vous Singin, vous refusez inconsciemment de vous sentir bien, car on ne vous a pas appris à le faire dans le passé, la seule croyance que vous avez acquise, c'est de vous sentir mal pour être acceptée (cf échanges en mp). Le travail commence là...car c'est une croyance erronée, comprenez vous ?
 
Singin
Singin
Membre
messages
849
Points
5 560
Métaphore à dit:
Heu ... :shock: , vous êtes sûr que vous parlez de moi ?...
Je suis une fervente du rêve éveillé en AH, donc il est impossible que ce soit moi qui vous est dit ça.
Quand vous dites : C'est la raison pour laquelle, j'ai posté sur un autre forum
Nonnon, je ne parle pas spécialement de vous, mais de tout le forum. Vous avez des approches thérapeutiques qui m'échappent et qui m'embrouillent - je parle encore de tout le forum - et les querelles de méthodes m'embrouillent encore plus. Disons que j'ai besoin d'idées simples, une à la fois, pour ne pas dire totalement primaires. Je ne suis pas thérapeute, je n'ai suivi aucune formation et aucun stage, et les seuls livres que j'ai pu lire sur les questions psychologiques sont les livres de David Servan-Schreiber - guérir le stress, l'anxiété et la dépression sans médicaments ni psychanalyse - et Kévin Finel - autohypnose - tous les deux prescrits par mon médecin généraliste.
Moi le terme "je me suis confortée" me dérange un peu, cela voudrait dire que cette solution vous arrange plus ?... :roll:
Je n'ai pas écrit je me suis confortée, mais je suis confortée, ce qui, pour moi est totalement différent. Je me sens comprise et sécurisée. Cette solution ne m'arrange pas et ne me dérange pas, je vois juste la sortie du tunnel, c'est tout.
Vous n'êtes pas malade au sens pathologique, vous êtes dépressive donc, il n'y a pas à guérir d'une maladie, vos divers symptômes sont la cause de votre dépression (=distorsions cognitives) et si vous sortez de votre dépression (travail sur les traumas) vous n'aurez pas de maladie à guérir, car vous serez déjà guérie.
Je suis totalement d'accord, et c'est pour cela que je ne cherche plus à guérir de mes phobies. Je préfère mettre toute mon énergie à sortir de la dépression. Si je sors de la dépression, mes phobies n'auront plus lieu d'être. :D
Reprenez contact avec votre thérapeute, je vous le conseille fortement, il a l'air compétent.
Il l'est. J'ai juste besoin de prendre le temps de bien assimiler tout ce qu'il m'a appris.
Que pensez vous de mon 2ème message ?
Je ne ferai pas cette visualisation parce que je suis dans une autre visualisation en auto-hypnose qui donne de très bons résultats. Je suis déjà assez embrouillée, alors si je commence à faire deux visualisations en même temps. :roll:
PS : Rappelez vous Singin, vous refusez inconsciemment de vous sentir bien
C'est ce que je ne comprends pas sur ce forum. Sur plusieurs messages, j'ai écrit que ce n'était qu'un petit blocage qui m'a fait croire que je ne voulais pas guérir, et vous me dites vous refusez de vous sentir bien. Mais je ne refuse pas.
D'autant , car on ne vous a pas appris à le faire dans le passé, la seule croyance que vous avez acquise, c'est de vous sentir mal pour être acceptée (cf échanges en mp).
Ces échanges datent d'il y a un mois et, en plus, je n'ai parlé en MP que d'un millionnième de la problématique. Je sais que vous voulez m'aider, mais je pense que ce ne serait pas une bonne chose de parler davantage de moi sur ce forum.
Je me suis inscrite il y a quelques semaines pour poser une question qui était la résistance à la guérison. J'ai eu ma réponse. Vous m'avez tous aidée mais je dirais que ce forum est trop haut pour moi. Trop de notions et de mots compliqués. Non, je ne me dévalorise pas, j'aime juste ce qui est simple. :D
 
M
Métaphore
Invité
OK, Singin, même si je ne comprends pas à mon tour votre réponse..., et que je ne suis pas avare de mon investissement personnel pour vous aider, car je n'ai jamais refusé l'échange en mp... Mais je n'insisterais donc pas plus car mon énergie est précieuse... et je ne comprends pas trop que vous reveniez sur ce forum poster alors que vous avez trouvé ailleurs les réponses à vos questions... :roll:


PS : Rappelez vous Singin, vous refusez inconsciemment de vous sentir bien

:arrow: C'est ce que je ne comprends pas sur ce forum. Sur plusieurs messages, j'ai écrit que ce n'était qu'un petit blocage qui m'a fait croire que je ne voulais pas guérir, et vous me dites vous refusez de vous sentir bien. Mais je ne refuse pas.

Alors vous auriez oublié ce que vous m'avez dit ?... relisez nos échanges depuis le début, mais je sais que vous ne le ferez pas...
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Singin à dit:
Cette solution ne m'arrange pas et ne me dérange pas, je vois juste la sortie du tunnel, c'est tout.
eh bien en autohypnose, vous pouvez continuer d'avancer dans ce tunnel, pour essayer d'arriver là où vous voulez aller.

bonne continuation
 
M
Métaphore
Invité
valikor à dit:
eh bien en autohypnose, vous pouvez continuer d'avancer dans ce tunnel, pour essayer d'arriver là où vous voulez aller.

bonne continuation
Déjà proposé Valikor :

Métaphore à dit:
imaginez vous en fermant les yeux, et avec l'intention, arriver au bout du tunnel, et vous retrouver dans un endroit merveilleux, et ressentir un air pur de montagne, vivifiant, régénérant qui vous remplie de joie...et de légèreté..., et imaginez vous que tout ce qui vous a bloqué est resté derrière vous dans le tunnel, et que maintenant vous avez toute la liberté d'être vous même.... ressentez votre corps s'alléger de tout ce poids que vous avez lâché...

Visualisez la traversée du tunnel et dites moi ce qui passe ?...
Singin à dit:
Je ne ferai pas cette visualisation parce que je suis dans une autre visualisation en auto-hypnose qui donne de très bons résultats. Je suis déjà assez embrouillée, alors si je commence à faire deux visualisations en même temps. :roll:
Je vous souhaite à mon tour bonne continuation...
 
Singin
Singin
Membre
messages
849
Points
5 560
Métaphore à dit:
et je ne comprends pas trop que vous reveniez sur ce forum poster alors que vous avez trouvé ailleurs les réponses à vos questions... :roll:
J'ai arrêté de poster sur ce forum le 14 août, sauf erreur, après avoir dit pour quelle raison je ne postais plus. Corfinas m'a écrit un très gentil message vendredi. La moindre des choses était que je réponde et, en plus, j'en avais envie. J'ai donc répondu que j'avais trouvé la réponse à ma question. En même temps, j'ai répondu au post de Paulélie que je n'avais pas vu. C'est peut-être ce que je n'aurais pas dû faire. :roll:
Alors vous auriez oublié ce que vous m'avez dit ?... relisez nos échanges depuis le début, mais je sais que vous ne le ferez pas.
Effectivement, je ne le ferai pas. Ce que je vous ai dit il y a un mois, je le pensais il y a un mois et ce qui m'importe actuellement, c'est ce que je pense à présent. Donc, ça ne servirait à rien de relire ces messages.
Une fois encore, Métaphore, je sais que vous voulez m'aider, mais je ne pense pas que ce soit une bonne chose d'être aidée par plusieurs thérapeutes en même temps. C'est pour ça que je rejette votre aide. J'ai besoin sur Internet de trouver un réconfort ponctuel, des échanges d'idées, mais pas une thérapie et ce n'est pas vous que je tiens à distance, en tant que femme, qu'être humain, mais la thérapeute. Non, que je mette en doute votre professionnalisme, mais je préfère qu'il n'y ait pas d'interférence avec l'hypnothérapie que je suis actuellement. Même si cette thérapie est sur pause, je sais qu'elle continue par l'auto-hypnose.
 
Singin
Singin
Membre
messages
849
Points
5 560
Bonjour Valikor
valikor à dit:
eh bien en autohypnose, vous pouvez continuer d'avancer dans ce tunnel, pour essayer d'arriver là où vous voulez aller.
Je pense que je suis sortie du tunnel parce que je vois bien la route et elle n'est pas facile. Mais au moins, c'est une route. :D
bonne continuation
C'est gentil.
 
M
Métaphore
Invité
Singin,

Merci pour votre mp, je comprend votre positionnement, et je n'interferai plus dans votre démarche.

Sincèrement bonne continuation sur votre nouvelle route. :D
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Singin à dit:
Bonjour Valikor
valikor à dit:
eh bien en autohypnose, vous pouvez continuer d'avancer dans ce tunnel, pour essayer d'arriver là où vous voulez aller.
Je pense que je suis sortie du tunnel parce que je vois bien la route et elle n'est pas facile. Mais au moins, c'est une route. :D
bonne continuation
C'est gentil.
Amusez vous bien!

la semaine dernière j'ai eu une personne qui a fait spontanément cette métaphore et qui s'est finalement envolée....
en lâchant tous les boulets qu'elle trainait depuis des années.
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
super.... vous avez su déjouer les obstacles , les mirages, les rêves eveillés
oui la solution , comme le témoigne valikor.... peut etre
facile.
le chemin est toujours difficile.... nous ne prétendons pas proposer de magie!
felicitations!
esperons que metaphore va apprendre de l'echange!
 
M
Métaphore
Invité
paulelie à dit:
super.... vous avez su déjouer les obstacles , les mirages, les rêves eveillés
oui la solution , comme le témoigne valikor.... peut etre
facile.
le chemin est toujours difficile.... nous ne prétendons pas proposer de magie!
felicitations!
esperons que metaphore va apprendre de l'echange!

Si seulement Paulélie
Vous aviez compris ...
que garder cette arrogance
et ce manque d'élégance
bloque toute transe
Vous auriez appris...
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
copie collée d'un post mal placé!
>>>>>>Mais là, on est hors sujet dans le topic de Jeangenève. :oops:
Singin à dit:
Nonnon, mais c'est rien. J'avais juste besoin d'une petite pause et de remettre l'hypnose en question pour pouvoir la choisir de nouveau.
Et je sais apprécier ce que je reçois.
Même quand je ne le comprends pas.
Mais effectivement, peut-être que je n'ai pas envie de comprendre, peut-être que j'ai envie d'être limitée pour conserver une possibilité d'enthousiasme.
bien c'est un choix, l'ignorance ! mais pourquoi pensez vous que vous allez perdre un enthousiasme.... si vous saviez!
c'est un apriori tout a fait faux!

Comme dans les spectacles.
Lorsqu'on ne sait pas le truc, c'est l'émerveillement, et lorsqu'on le connaît, c'est l'admiration, ou la déception.
Juste un choix.
il n'y as pas de truc... ce n'est pas du spectacle encore moins de la magie!.... ce qu'il se passe en fait est que vous avez une appréhension , bien légitime! personne ne vous le reproche! c'est naturel !
mais notre rôle en temps que thérapeute.... est de ne pas vous mentir! de vous guider en dehors de la peur!
 
Singin
Singin
Membre
messages
849
Points
5 560
Bonjour Paulélie,
J'ai eu une très longue conversation avec mon médecin sur les médecines disons parallèles et tout à coup, il m'a dit - Ce qui est bien avec vous, c'est que vous comprenez tout.
J'ai immédiatement pensé à notre échange de posts dans lequel je disais que je ne comprenais rien. :roll:
Vous avez raison, il y a sans doute une peur, ou autre chose, qui se cache sous la certitude que je ne peux pas comprendre.
Ou alors, je ne comprends que lorsque j'écoute, pas lorsque je lis, ou bien encore lorsque j'oublie que je suis persuadée que je ne comprends rien.
Quoi qu'il en soit, je pense qu'il va falloir que je travaille sérieusement le sujet. :D
 
Nouveaux messages
Votre avis nous intéresse !

Posez vos questions, échangez et partagez votre point de vue sur le forum transe-hypnose.com

Hypnopraticien
REJOINDRE LA COMMUNAUTÉ MAINTENANT
Haut