Insomnie et hypnose : difficultés des résultats

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par heicharlie, 9 Janvier 2012.

  1. heicharlie

    heicharlie

    Inscrit:
    9 Janvier 2012
    Bonjour,

    Depuis longtemps j'ai des problèmes de sommeil, difficultés à s'endormir puis réveils pendant la nuit. J'ai décidé depuis environ deux semaines de "définitivement" régler le problème via l'auto-hypnose (j'ai acheté le livre de Finel).

    Je fais à peu près une séance par jour. Je pense bien réussir à rentrer en transe hypnotique (mon corps réagit au signaling : main droite qui tremble pour oui, main gauche pour non), je me fais des suggestions ("chaque jour ton sommeil s'améliore" etc...), des visualisations, j'ai même demandé à mon inconscient si il existait une bonne raison d'expliquer le fait que je dorme mal, dans ma vie, mais il m'a répondu non.

    Bref, tout ça pour dire qu'avec tout ça mon sommeil ne s'est pas amélioré. Je me demande si c'est parce que j'en fais justement "trop", du coup je centre toute mon attention sur ces problèmes de sommeil et au moment de dormir, ça ne marche pas.

    Auriez-vous des conseils?
    Merci beaucoup.
     
  2. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Bienvenue heicharlie

    Apprends à aimer les paradoxes somnifères !

    visualise toi un deuxième charlie : calme, endormi...

    transfère ce charlie en toi même et fusionnez à deux, l'esprit et le corps et savoure cette sensation de relativité hypnotique

    qu'en te détachant de toi, de tes pensées, tu peux penser "ce" que tu veux ré-intégrer en toi

    on apprend ainsi à rentabiliser ses insomnies, ses moments de passage à vide, pour les remodéliser, remodéliser leur contenu, en imaginant et en construisant sa propre méthode pour se décadrer, se sortir de l'état dont on veut sortir, rien qu'en (s')imaginant (dans) un autre état

    :shock:



    ce qui est, en hypnose, une méthode totalement opposée à celle qui logiquement devrait habituellement marcher !

    8)
     
  3. Eluno

    Eluno

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Il faut être plus directif que ça. Repose la question après avoir lâché ton emprise sur tes mains (ou il apparaît le signal oui/non).
    Pose plutôt la question sous la forme :
    - est-ce que cette insomnie a servi à un moment donné dans ma vie ?
    - est-ce que tu es prêt à me faire passer des bonnes nuits de sommeil reposante ?
    - Je te laisse maintenant quelques instants pour le faire, et fais-moi le signal "oui et non" quand tu auras finis.

    Il se passe quoi dans ta tête quand tu as des insomnies ? Tu peux me décrire précisément pourquoi tu n'arrives pas à dormir ?
     
  4. amrita

    amrita

    Inscrit:
    1 Décembre 2010
    Bonjour heicharlie,

    votre inconscient a répondu non à "une bonne raison d'EXPLIQUER le fait de mal dormir. Demandez-lui plutôt s'il a une raison de mal dormir.

    Ou alors posez-vous la question : qu'est-ce qu'il se passe si vous dormez mieux ?
     
  5. Triggermind

    Triggermind

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Notre inconscient ne nous dit pas tout, sinon il ne serait pas aussi le siège du refoulement et de la protection...
    Parfois il veut tellement nous protéger de nos propres rêves qu'il refuse le sommeil, ce qui lui évite de nous les faire oublier dès notre réveil...
    Certains ne se souviennent quasiment jamais de leur rêves...
    Reste que l'hypnoanalyse est difficile en auto hypnose.
     
  6. heicharlie

    heicharlie

    Inscrit:
    9 Janvier 2012
    Je viens de faire ça, mais j'ai du mal à lâcher l'emprise sur mes mains (ma main droite est, lorsque je suis en transe, toujours animée de micro tremblements qui s'accentuent beaucoup pour la réponse "oui". Pour moi, ces micro-tremblements sont devenus le lien, la preuve que je suis en contact avec mon inconscient. Est-ce correct?).
    Bref, à la première question, réponse = oui. Deuxième = oui. Là, j'ai attendu pas mal de temps en ne sachant pas trop à quoi penser, alors j'ai seulement pensé à de bonnes nuits reposantes. A un moment, j'ai senti le truc monter, et tremblement fort de la main droite puis de la main gauche.

    Quand j'ai des insomnies, j'ai l'impression comme beaucoup de trop penser, mais pas forcément à des soucis que je pourrais avoir, seulement d'avoir le cerveau un peu trop actif. Je passe par tout et n'importe quoi, des visions, des associations de mots bizarres.

    Bien sûr, le fait de penser à "est-ce que je vais m'endormir?" me bloque. Je sais qu'il faudrait que je m'en aille du lit et que je fasse autre chose lorsque je me retrouve allongée à ne pas être endormie, mais j'avoue que c'est compliqué...!

    En tout cas merci pour les conseils.
     
  7. heicharlie

    heicharlie

    Inscrit:
    9 Janvier 2012
    Personnellement je me souviens plutôt bien de mes rêves, et je n'ai quasiment jamais de problème de cauchemards.
     
  8. Triggermind

    Triggermind

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Il y a tout un éventail de techniques et de possibilités, du simple ancrage qui associe sommeil et plaisir, et le plaisir de s'endormir, au transfert de compétence d'une période où tout se passait bien au niveau du sommeil au présent et pour l'avenir...
    Mais c'est quand même plus facile avec un thérapeute qu'en auto hypnose.
     
  9. :4:

    Tout à fait d'accord sur le fait que l'inconscient protège l'individu, il s'est adapté en fonction... et votre dernière phrase résume tout ! :D


    Même réponse que Triggermind...
     
  10. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Certaines personnes font de l'apnée du sommeil sans le savoir. Le problème de l'apnée du sommeil, c'est le risque d'arrêt cardiaque.

    Se réveiller, ça peut donc avoir un sens...
     
  11. Eluno

    Eluno

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    bon eh bien c'est parfait ! Et oui, c'est correct.

    Est-ce que tu te parles en n'arrivant pas à dormir ? Ou c'est plutôt des images ? La voix est-elle rapide ? stressée ?
    De ce que j'ai lu c'est un peu d'image et un peu de dialogue interne.

    Voilà ce que je fais. C'est laborieux au début (quand on n'a pas l'habitude), mais bon, quitte à ne pas arriver à dormir, autant en profiter non ?
    Si tu vois que tu as un dialogue interne intense, rapide et stressé, parle-toi à toi-même. En fait, tu diriges ton dialogue interne et ne le subis plus. Du coup, tu prends le contrôle de la petite voix et tu... te parles.... trèèèèèèèèèèèèèèès.... lentement.... Même... si tu te dis.... "faut que je dorme"... Le ton de la voix va communiquer autre chose. C'est très efficace chez moi, afin de baisser le niveau de tension.

    La seconde méthode : Tu te crées un souvenir très agréable, et tu le détailles au maximum au niveau des sensations, des images et des sons. Et tu t'en impregnes bien. Ca crée une sorte de passerelle vers le monde des rêves.
    Tu peux faire les deux à la suite, ou en même temps.

    Encore une fois, ça peut être laborieux au début, mais une fois que c'est intégré, c'est facile à faire.
    J'espère que tu ne t'attendais pas à une recette miracle où tu n'aurais rien à faire. Il faut faire des efforts pour changer ;)

    Pour finir : si tu veux vraiment faire aucun effort, consulte un thérapeute, ce sera beaucoup plus simple.

    Tiens nous au courant.

    PS : Ne juge pas la technique, n'essaie pas de savoi si elle va marche ou non. Essaie-la et fais-toi une idée
     
  12. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Ce matin, j'ai été réveillée à 6 heures. J'ai trouvé cela un peu tôt, même si j'étais bien réveillée.

    Alors je me suis imaginée entrain de dormir, en ressentant le relachement du corps, qui se fait progressivement, mon corps qui pèse sur le lit, ma respiration qui se modifie, comme je me sentais bien, et très vite, j'ai basculé dans le monde des rêves.

    Parfois onj ne dort pas simplement parce qu'on se sent réveillé (vif et alerte) et d'autres fois ce sont des pensées qui tournent ou l'appréhension de quelque chose qui va se passer le lendemain.

    Le cerveau s'accroche alors dans ces pensées, et les visite. N'est il en quête de solution par cet intermédiaire, des choses non encore traitées de la journée ou de plus longtemps ?

    C'est un peu comme une dynamique qui indiquerait que ces idées voudraient être traitées, écoutées, alors ne pourrait on en auto hypnose demander à son inconscient de traiter ces questions par des rêves par exemple pendant que nous dormons ?

    Ou autre solution se prendre un temps de reflexion dans la journée pour prendre des décisions par rapport à ces idées ?
     
Chargement...
Vous aimerez:
  1. benben
    Réponses:
    7
    Affichages:
    663
  2. Benat
    Réponses:
    3
    Affichages:
    307
  3. lolopich
    Réponses:
    18
    Affichages:
    603