Comment défaire une vieille hypnose ?

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par roumelard, 1 Octobre 2014.

  1. roumelard

    roumelard

    Inscrit:
    28 Septembre 2014
    Bonjour,

    Y-a-t-il un moyen de défaire une hypnose subie il à 25 à 30 ans pendant mon enfance ?
    C'est ma famille qui m'a poussée à acceptée car c'était pour son avantage.
    Mes souvenirs sont très faible mais je n'ai presque plus de doute sur ce sujet.

    Bonne journée
     
  2. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Bonjour roumelard
    Dans ton histoire on ne peux pas parler d'hypnose proprement dit, mais plutôt d'une sorte d'ancrage.
    Disons en simplifiant que tu aurais subit une sorte de conditionnement (ancrage d'une croyance) qui provoquerait encore aujourd'hui, une sorte de réflexe (attitude, pensée, peur, appréhension ou autre...) qui te dérange aujourd'hui encore.
    Mon avis est qu'il est tout à fait possible et même assez simple de s'en défaire, ou du moins de modifier ce "comportement " qui te dérange. (en hypnose en tout cas).

    Maintenant, il est une tout autre question de savoir le pourquoi et le comment tes parents auraient fait cela.
    Pour le "comment" personnellement, je doute que ce soit de l'hypnose. Plutôt de l'influence, du conditionnement...
    Pour le "pourquoi", n'en sachant pas plus je m'abstient.
    Et ceci dit, on peu très bien te débarrasser de ce sentiment sans connaitre ni le "pourquoi", ni le "comment", mais simplement en sachant ce qui est ton problème aujourd'hui.
     
  3. roumelard

    roumelard

    Inscrit:
    28 Septembre 2014
    Je confirme l'hypnose. Mes souvenirs sont liés à ma famille qui me pousse à accepté une hypnose. En deux temps. Premier temps comme si c'était un jeu. J'avais imaginé que c'était pour de faux (vu qu'ils racontaient n'importe quoi très souvent). Puis deuxième temps, car en fait s'était pour de vraie. J'ai quelques rares et flous souvenir de "avant", et aucun de "pendant", ni de "après". Ceci effectivement est en plus d'un tas de conditionnement. Le pourquoi je ne le connaitrais jamais. J'arrive à les piéger de temps à autres mais il ne cessent de mentir., et sur bien des points.

    Je ne dirais pas quoi, mais la réaction que j'ai eu face à un mot ne peut être qu'un résultat d'hypnose. C'est comme si je te disais "toi t'es une femme" et alors que tu es un mec, tout d'un coup tu es persuader être une femme. Un conditionnement ne peux pas aller jusque là. Ce n'est pas mon cas mais c'est très proche.

    Malheureusement, je n'ai aucune confiance un quelconque hypnotiseur (et pour cause). Je cherche donc à défaire seul ce qui a été fait. Je sais que certains s'auto-hypnotiser. Donc je pense qu'il doit être possible de s'auto-dés-hypnotiser.

    Bonne journée
     
  4. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Bonjour,

    L'hypnose c'est un état particulier de fonctionnement qui est temporaire.

    Un conditionnement (ou un ancrage) c'est quand on va associer un stimulus (S) à une réponse (R) pour que S provoque R systématiquement: S -> R
    Si, en état de transe ou non, un conditionnement a été crée, une possibilité pour déconditionner va être de présenter S sans provoquer R par exemple en préparant la réponse et en la bloquant d'une manière ou d'une autre ou en diminuant l'intensité de S ou en répétant sans qu'il y ait la conséquence prévue, pour que le conditionnement s'éteigne automatiquement.

    On peut utiliser un conditionnement de manière positive comme par exemple se dire une phrase avant de faire de la relaxation et rendre la relaxation plus rapide et facile en pensant à cette phrase, se dire cette phrase avant de dormir etc.
    Si tu penses qu'un conditionnement avec des conséquences négatives existe chez toi tu peux essayer de te déconditionner. Tu peux essayer avec l'auto-hypnose mais ce n'est pas obligatoire, surtout si tu connais S et R.

    On n'a peu de détails donc c'est un peu difficile de répondre et il est possible que j'ai répondu "à côté de la plaque".
    N'hésites pas à nous tenir au courant, et tous les messages postés sur le forum peuvent éventuellement aider d'autres personnes qui n'osent pas toujours poster, même de manière anonyme.
     
  5. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Bienvenue Roumelard

    Si tu es persuadé et que tu te persuades encore et encore
    qu’un conditionnement structuré et indestructurable issu de tes parents, de ton enfance, t’a formaté à penser comme tu penses là,
    tu entretiens ce persuadement +++

    Même s’il n’y a pas de conditionnement, tu l’entretiens en l' ayant toi même créé…
    Le seul fait de l’imaginer crée le problème
    et s’il n’y a pas de problème à force de le chercher tu finis par en imaginer un bien réel…

    Inversement, en comprenant cette façon de pouvoir imaginer des solutions multiples d’amélioration, même lorsqu’il n‘y a pas de problème réel, tu te mets en hypnose de capacité imaginative de solution permanente…

    Les techniques d’auto-hypnose, d’EFT, de psycho modélisation énergétique, font partie de ces outils d’amélioration multiple et d’entretien d’une hypnose du mieux

    Certains développent à fond de tels outils et se prennent même au jeu d’en déposer la marque !
    TAT, EFT, HH…
    http://www.ifpec.org/formations/logo-remap-tat/
    Des hypnotiseurs qui finalement s'hypnotisent eux-mêmes à gogo...


    A toi d’inventer ta technique d’entretien de ton auto hypnose pour cleaner et déléter à souhait sur ton ordinateur mental
    et devenir un pro de la programmation mentale…

    Et si tu as besoin qu'on te file un petit programme à perfectionner, tu n'as qu'à demander...

    :cool:
     
    Dernière édition: 2 Octobre 2014
  6. roumelard

    roumelard

    Inscrit:
    28 Septembre 2014
    Je n'ai pas envie d’étaler ma vie même si c'est anonyme.
    Je sais faire la différence entre imagination et souvenir, j'ai passé des années à travailler sur moi, mes souvenirs, etc. Je détecte aussi les manipulations, mes propres réaction de refoulement et de déviance, certains conditionnement (pas tous et c'est le plus dur pour les conditionnements légers), etc. J'ai passé 18 ans à travailler sur moi. Mais là, je ne progresse plus dans la recherche de mon passé.

    Je commence donc pas le début.
    J'aimerai retrouver tous les souvenirs de ce moment d'hypnose.
    Sachant qu'ils sont bloqués, je n'ai réussit qu'à débloqué quelques bribes. Au delà, je suis comme jeter de mes souvenirs et je reviens à la réalité assez brusquement (rien de violent, juste non désiré, comme un réveil mais plus doux et sans l'effet vaseux du au sommeil).
     
  7. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Le risque c'est de retouver des souvenirs qui seront de faux souvenirs, des souvenirs que ton cerveau aura reconstitué de manière imparfaite et peut-être totalement contraires

    Il est par contre aussi possible de te reconstruire des souvenirs positifs, qui seront source de correction des épisodes suivants du passé ( une sorte de correction automatique quasi immédiate te débarrassant du mal vécu, du mal passé, qui s'en est suivi que tu gardes encore en toi pour l'instant )
    La réalité ( les événements actuels) et ton passé ( les souvenirs de tes éléments du passé) se réagenceront et s'organiseront pour que tu les revisites de façon positive en te laissant alors libre d'aller vers le futur, le futur de ton choix, dans un futur heureux selon que tu préfères.
     
  8. roumelard

    roumelard

    Inscrit:
    28 Septembre 2014
    C'est justement ce que je veux évité. J'ai vécu dans le mensonge trop longtemps. Je veux la vérité, la réalité, quel que soit sa couleur. Du mal j'en ai vécu, je le supporte. Je préfère des souvenir désagréable mais réels et vu avec objectivité; que des souvenir agréable détournés de leur juste sens.
     
  9. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Je sais faire la différence entre imagination et souvenir
    Je préfère des souvenir désagréable mais réels et vu avec objectivité


    Certains souvenirs très forts ont été construits par notre imagination
    Avec le temps, le travail sur soi permet d'en discerner la différence
     
  10. roumelard

    roumelard

    Inscrit:
    28 Septembre 2014
    C'est bien ce que je dis. J'ai 18 ans d'analyses de moi.
    Reste que je n'ai pas accès à certains souvenir. Qu'il y a une grosse différence entre ces souvenirs inaccessibles, mes souvenirs accessibles (même ceux un peu oublié), mon imagination et certains souvenir que j'évite volontairement car sans intérêts et peu agréables.
    Un gros paquet de souvenirs m'a été révélé il y a peu par le biais de mon psy. Confirmant ce que j'hestimé être souvenir ou imagination.
    Pour le reste, même en sachant de quoi il s'agit, j'ai une barrière que je n'arrive pas à franchir. Et deux souvenir où il est question d'hypnose, donc l'un des deux très éloquent.
     
  11. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Heu... comment ça?
     
  12. zoulouk2

    zoulouk2

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Bonjour,

    L'hypnose permet souvent de retrouver des traces mnésiques anciennes, mais on ne peut absolument pas savoir si cela correspond à des événements réels ou si c'est une invention de l'esprit partielle ou complète. En ce sens, des révélations sous hypnose ne constituent pas une preuve en matière d'enquête policière. Ils sont des éléments à vérifier concrètement sur le terrain, et peuvent constituer une aide ou non.

    Se défaire d'une vieille hypnose, c'est un peu comme se défaire de son vieux mec ou vieille femme... quand ça ne va vraiment plus.
    On peut choisir de tout décortiquer en 4, pour comprendre les tenants et aboutissants, et au bout de nombreuses années, commencer par passer à une phase plus offensive dans le dynamisme du présent.

    En ce sens, il est possible d'aller bien sans savoir pourquoi on va bien, et de changer nos réactions, comportements, en prenant conscience d'automatismes qui en deviennent ainsi moins automatiques et possible d'être modifié. En se contre hypnotisant par exemple.
     
  13. roumelard

    roumelard

    Inscrit:
    28 Septembre 2014
    Une hypnose pour contrer une hypnose... Je sent venir le truc à pas faire. Un genre de cache misère plus qu'une remise à neuf.
    Et effectivement, me retrouver avec de faux souvenirs n'aiderai pas, il m'a déjà fallu pas mal d'année pour différencier les vrai et faux souvenirs; et faire un peu le ménage.

    Je me retrouve dans un cercle que je n'aime pas :(
    Pour annuler une "commande" il faut s'en souvenir, pour s'en souvenir il faut une hypnose (1er mauvais point), et pour finir l'hypnose peut apporter de l'imaginaire au lieu du réel. Donc impossible de faire quoi que ce soit de fiable, et je risque faire plus de dégâts que de bienfaits.

    Merci pour ces éclaircissement.
    Je vais réfléchir à tout cela.
    Je finirai par trouvé une solution.
     
  14. zoulouk2

    zoulouk2

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    La nuance de TAILLE, c'est la votre ,d'hypnose, celle que vous pourrez choisir en auto-hypnose par exemple...

    On redonne les commandes au véritable maître à bord, Vous, de votre propre navire en confisquant le rôle à l'ancien.

    A votre charge d'aller dans une direction agréable, en observant la météo de vos envies

    Bonne réflexion
     
  15. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Il paraît plus rassurant de s'accrocher à ses souvenirs, aux bases solides de son passé, que de se tourner résolument vers l' avenir.

    Lorsqu'on l'a compris, tout peut alors changer.
     
  16. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Pour moi, roumelard est face à un choix. Soit aller mieux, soit rechercher ses souvenirs sans la moindre garantie de réussite (ni même d'aller mieux ensuite).
    Je comprend que l'hypnose soit suspect pour lui. Le dernier message montre le poids des idées reçues et le manque d'information sur les thérapies brèves et la thérapie par l'hypnose.
    On ne peut que lui conseiller de s'informer sur le sujet (ici nous sommes fatalement suspect de parti pris), nos arguments ne sont pas compris et c'est normal.
    Il suffit de lire cela "...Pour annuler une "commande" il faut s'en souvenir, pour s'en souvenir il faut une hypnose (1er mauvais point)..."
    Je pense qu'il lui faut chercher des informations objectives et fiables pour qu'il se face un avis plus "éclairé".

    18 ans d'analyse pour courir après des souvenirs, j'imagine le coût, j'imagine la frustration....
     
  17. roumelard

    roumelard

    Inscrit:
    28 Septembre 2014
    J'ai bien mis le mot commande entre guillemet.
    A part cela, mon choix n'est ni le bien, ni le mal, mon choix et le juste. Et si possible le mieux. Mais le juste en premier.
    Le juste comprend la réalité. Je préfère une réalité dure à accepter qu'une vie imaginaire et agréable. Le prisons dorées c'est pas mon truc. S'auto hypnotiser à outrance c'est se réveiller un jour et se rendre compte que l'on à pas vécu sa propre vie. J'en sais quelque chose, vu que je me suis réveille il y a peu (pour la 2eme fois, le 1er réveil je dormais encore, je rêvais que j'étais réveillé).

    Ce qu'il me reste c'est comme des rémanences d'un cauchemars. Pour ceux qui en ont vécu, il faut un moment pour revenir à la réalité et reprendre ses esprit. Imaginez que vous n'y arriviez pas... Dur ! C'est ce que je vie.

    Dernier parallèle avec le rêve. J'ai fais des rêves conscient (maitrise de ses pensées) et des rêves lucides (maitrise totale ou presque). Après le 5eme, ... Je préfère la réalité même si je ne maitrise pas tout. Sans pour autant être certain que cette réalité n'est pas elle aussi une autre réalité au-dessus, plus réelle encore.

    Donc, réalité avant tout, tant sur ce que je vie, que ce que je veux vivre, que ce que je ressent. Éventuellement, en médecine, l'hypnose, oui ce serait bien qu'ils y travaillent.

    Je comprend votre point de vue. Vous n'avez rien vécu de mauvais avec. L'avenir dira si vous avez bien fait. Si vous aviez vécu mon passé, vous me comprendriez aussi, et vous ne voudriez plus de l'hypnose dans vos vies, si ce n'est que pour vous en débarrasser une fois pour toute.
     
  18. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Nous t'avons expliqué le processus d'ancrage-conditionnement qui peut être fait par hypnose.
    Nous t'avons indiqué que les effets de l'hypnose ne peuvent perdurer aussi longtemps. Que l'hypnose en soit n'est ni bonne ni mauvaise que de penser l'hypnose comme étant négative (par principe) ne veux rien dire et qu'a ce sujet tu devrais te renseigner sérieusement.
    Car ton discours est du style je condamne toutes les voitures puisque j'ai eu un accident de voiture. Alors que c'est le conducteur qu'il faudrait incriminer! Ici seul tes parents sont responsables de ce qu'il ont fait.
    Nous t'avons expliqué que le conditionnement que tu as subit peut parfaitement être neutralisé et averti que tu peux sans le vouloir entretenir toi même ce conditionnement.
    Y compris que tu peux parfaitement imaginer et fabriquer bien plus d"'intervention" de tes parents que tu n'as réellement subit.

    Maintenant à toi de voir, soit tu t'informe, soit tu reste avec tes idées reçues (genre vie imaginaire, prison doré...). Bon courage, vraiment.
    Mais évidement libre à toi de faire tes choix.


    Ton cas est particulier, il est unique parce que tu es unique....pour toi!
    Hors dans la réalité il est assez banal, c'est même un grand classique. Le souvenir (imaginaire ou réel) d'un événement, des effets qui perdure des années et un besoin de comprendre (ce souvenir) pour aller mieux.
    C'est le grand échecs de la psychanalyse et l'illusion psychanalytique.
    18ans d'analyse pour ne rien régler, pour aucune réponse concrète ou en tout cas incomplètes voire totalement inventé.
    Seulement "l'hypnose" de ces psy est très forte. Il faut entretenir le patient dans sa quête (très rémunératrice au passage), dans l'illusion d'un souvenir qui remontera et réglera tout.
    Peut importe le temps, peut importe le manque de résultat, il faut continuer dans cette voie, la seule, la vraie... Cette impasse thérapeutique!
    Après tout ce temps, aucune information sur les thérapies efficaces, sur les avancés en ce domaine, aucune information sur le fonctionnement des souvenirs, des trauma...
    L'hypnose étant en question, aucune explication de ses mécanismes, de son utilisation (on préfère sans doute rester dans l'idée toute faite et stupide...)
     
  19. roumelard

    roumelard

    Inscrit:
    28 Septembre 2014
    Ok, merci pour se résumé.
    Je ne dis pas que l'hypnose est mauvaise. Je dis qu'il est fait une trop souvent mauvaise utilisation. C'est le choix de la facilité. Ensuite, chacun ses choix.
    Je vais donc considérer que l'hypnose subie a pu servir à enraciner un conditionnement mais ne peut en être le gardien.
    Je vais considérer qu'il n'est pas possible d'assurer me libérer d'un conditionnement par l'hypnose.
    Je vais considérer que les informations potentiellement accessibles par l'hypnose ne sont pas plus fiable que celle recueillies pendant un rêve.

    Bonne journée
     
  20. zoulouk2

    zoulouk2

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Les rêves inspirent pourtant les grands savants, artistes mondialement reconnus, et bien des personnes qui trouvent des solutions à leurs problèmes la nuit ?

    Il y a juste ce truc qui fait que ces personnes puissent s'aider de leur rêves, (et non en rester prisonnier), et les traduire utilement dans le monde ordinaire

    Si l'homme n'avait jamais rêvé d'aller sur la lune, il n'y serait jamais allé.

    Il s'en est donné les moyens sur des décennies

    Il est passé d'être dans la lune à aller sur la lune
     
  21. roumelard

    roumelard

    Inscrit:
    28 Septembre 2014
    Je suis d'accord avec toi. Mes propos n'allaient pas à l'encontre.
    C'est surtout une question de dosage, d’interprétation et de conscience.
    Dommage et tant mieux que l'hypnose ne soit pas plus fiable pour moi, même si pertinente dans tous les cas.
    Merci pour tous vos conseils. Je médite encore sur ma solution, que je sens venir à grand pas.
     
  22. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Tu vas finir par découvrir l'hypnanalyse : se mettre en rêve éveillé et remouliner toute sa vie : commencer par son passé et finir par son futur.
    La suite de son projet de vie visualisé, on l'oublie aussi sec et on s'empresse de revenir le vivre en vraie réalité.
    C'est génial, c'est en live, c'est la vraie vie.
     
  23. undy

    undy

    Inscrit:
    26 Mai 2011
    Pour certains problèmes que je voie sur le forum, je me dis que la personne pourrait faire appel à un simple "hypnotiseur", qu'un simple minimum de sensibilité et de bon sens suffirait, sans avoir un énorme bagage d'études de psychologie ou je ne sais quoi.
    Mais ici ce n'est pas le cas.
    Si jamais tu décidais de tenter l'hypnose pour ton cas, c'est vraiment un "hypnothérapeute" qu'il faudrait, pour savoir utiliser avec discernement les informations que tu lui fournirais et anticiper tes réactions en cherchant à t'aider à résoudre ton problème, à savoir tenter de retrouver ces souvenirs et défaire ce qui a été fait.

    Tel que je l'imagine, il s'agirait de te faire revivre et raconter le passé, mais pas d'une façon que tu t'en souviennes hors hypnose.
    Ensuite, le travail serait pour le thérapeute de sélectionner soigneusement des infos qui pourrait amener un déblocage des souvenirs et autres hors hypnose, sans évoquer mot pour mot ce que tu aurais raconté (pour éviter les souvenirs faux ou déformés par des émotions ou autres).
    C'est la capacité à bien sélectionner les choses pour ne pas tomber sur du faux, quitte à ne pas beaucoup avancer, qui serait significative.

    Mais ça reste une vision théorique.Et ça repose sur l'hypnose (avec laquelle tu sembles tout de même en froid).
     
  24. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Les souvenirs sont systématiquement retravaillés, ils ne sont jamais parfaits, tout souvenir est une reconstruction. La reconstruction est encore plus perméable en transe. Le risque de faux souvenir (ou déformation partielle) est important, même avec des précautions.

    Même hors transe, dans la vie de tous les jours, les souvenirs ne sont pas fiables comme des vidéos inaltérables. J'avais lu un article avec comme exemple juste le fait de faire assister à une fausse agression et de demander ensuite aux témoins "est-ce que la personne avait un sac jaune?" (elle n'avais pas de sac jaune), rien que le fait de poser la question faisait que les témoins déclaraient que la personne avait un sac jaune lors de l'interrogatoire suivant une semaine plus tard. Le fait de poser la question avait inscrit le fait dans leur mémoire. Et ce n'est qu'un exemple.
     
  25. roumelard

    roumelard

    Inscrit:
    28 Septembre 2014
    Coté souvenir j'y ai travaillé depuis longtemps, très jeune. Je sais faire la différence et les nomme personnellement comme souvenir réel ou théorique. Le souvenir théorique apparait principalement quand on n'est pas attentif (que la scène à peu d'importance et donc que ne l'ancre pas comme un souvenir important, on en garde un résumé); ou au contraire que l'on porte son attention sur quelque chose de précis, de fait nous faisons abstraction du reste. J'ai débuter l’analyse de mes souvenirs très jeune car je trouvé cela important pour mieux cerner le mensonge. Donc de ce point de vue, pas trop de souci. Le problème réside dans le contenue qui constitue les moments inconnu où aucune théorie ne semble viable ou pertinente. Parfois un souvenir théorique fait resurgir un souvenir réel, comme un électrochoc. Malheureusement, c'est assez rare.

    Avant de tenter de faire "confiance" à un hypnotiseur, je fais un travail sur toutes mes conditionnements, ceux que je me suis créés et ceux créés par d'autres sur moi par manipulation ou hypnose. C'est dangereux car cela me demande une grande morale pour ne pas me sentir libre de tout et n'importe quoi pour autant. Pour mes souvenirs, je verrai plus tard.

    Une petite pensées au sujet de ceux qui abusent de l'hypnose.
    S'en servir comme d'une paire de basket, de tennis ou de chaussures de randonné, c'est pas nécessairement mauvais même si travailler sla volonté pure serait plus profitable à long terme. En revanche, s'en servir comme d'une béquille par ce qu l'on a une jambe cassé... C'est ce que beaucoup cherchent à faire. L'hypnose c'est quand on va bien, ça ne soigne pas, au mieux ça permet de faire abstraction de son mal. La jambe restera cassée même si on ne sent plus la douleur.

    Bonne journée
     
  26. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    L'exemple de roumelard, nous pose une vraie question thérapeutique et déontologique.
    Une personne qui veux retrouver des souvenirs source d'un malaise. Il n'exprime pas de problème à ce défaire "aujourd'hui", mais considère que le problème c'est le souvenir.
    Le malaise exprimé est donc : je veux retrouver des souvenirs vrais. (je dirais que c'est le motif d'une consultation).
    Pour moi et face à l'insistance du consultant, en situation réelle, je crois que je serais impuissant.
    S'engagerait comme ici une lutte entre la connaissance (avant de ce faire un avis) et les croyances, sauf à faire un cours de plusieurs heures ou proposer des lectures, je ne vois pas comment faire pour dépasser cela.
    Je sais de plus que l'hypnose demandant une adhésion du consultant, je cours à l'échecs....
    En tant que praticien orienté thérapie brève et plutôt solutionniste. C'est l'impasse.

    Par respect on ne peut pas aller au delà de la demande et nous n'avons pas les outils pour régler le problème. Jusqu’à présent il n'y à pas d'outils pour cela, sauf à prendre le risque de faire croire à de vrais/faut souvenirs ce à quoi je me refuse par déontologie.
    Mais imaginons : le même consultant expose les mêmes besoins, réticences etc... et que mon but est de satisfaire la demande avant toute chose.
    Admettons que j'arrive à le convaincre que l'on peut retrouver le ou les souvenirs en questions. En séance et utilisant sa représentation des événements nous parvenons à un souvenir induit qui correspond à ses croyances.
    Le but est atteint!

    Perso, je me refuse à prendre le consultant pour un idiot. Je ne me vois pas laisser croire une idée fausse pour faciliter une demande. Par contre est ce une bonne position?
    Tromper le consultant (lui laissant une croyance) pour son bien, est ce envisageable? Suis-je trop idéaliste sur ce coup là?

    La psychanalyse laisse croire que c'est possible, par l'introspection et on vois le résultat.
    Les psychologues expliqueront le pourquoi du comment le problème perdure jusqu’à aujourd'hui (ne promettrons pas ce résultat... normalement)
    Les hypnos y crurent mais c'est dépassé depuis belle lurette.
    Il ne reste que les sciences occultes qui font ce genre de promesse et les charlatans dans les trois domaines ci dessus.
     
  27. roumelard

    roumelard

    Inscrit:
    28 Septembre 2014
    Je confirme tes propos.

    C'est bien pour cela que je voulais savoir si c'était réalisable par soit même.
    Le soucis serait aussi la fausse pertinence d'un faux souvenir.

    Autant je décèle aisément un faux souvenir en éveil, autant les faux souvenir en sommeil sont bien plus dure à discernés. Il faut entre 5 secondes et 3 minutes en mode éveille et parfois une demie journée pour un souvenir issue du sommeil. Donc généralement, je ne considère pas les souvenirs issue du sommeil. Car , de plus, la plupart du temps quand ils ne sont pas faux, ils sont travestis. Ils m'aident juste à trouver (rarement) un vrai souvenir, ils m'aiguillent.

    En mode rêve conscient ou rêve lucide. La pertinence semble encore plus forte. Mais reste plus aisément décelable après quelques heures en mode éveille.

    Je pense que je dois continuer à nettoyer mon esprits des conditionnements avant toute chose.
    C'est surtout long, je m'aperçois que j'en ai énormément. Le problème est que je dois tout défaire pour réussir, même les conditionnement bénéfiques et justifier. En gros, repartir de zéro avec mes connaissances,sagesses et morales acquises et actuelles.
    J'aurais peut être plus confiance en moi, et donc serait peut être plus à même d'accepter le travail d’autrui sur moi une fois ce cap franchit.

    Soyez rassuré, je ne tenterais jamais l'auto hypnose sans une pleine connaissance du sujet, des méthodes et des risques.

    Bonne journée
     
  28. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Bon courage, car tu as un dur et inépuisable travail devant toi.
    Les conditionnements, c'est la vie et toute la vie (travail, école, amis, famille, parents, copain, souvenirs, croyance, religion, voisin, mode, médiat, pub, roman, cinéma, politique.......ou lala)
    Peut être déjà partir de tes valeurs les plus fortes positive comme négative. Un peu comme si tu devais te décrire, qui est tu...
    Je suis pour ceci, contre cela pourquoi, d'ou ça viens et m'appuie sur quoi pour avoir un jugement ?
    J'ai telle qualité tel défaut ?
    On me dit que je suis comme ceci ou comme cela?
    Je rejette ou condamne tel comportement, valeur, idée...
    Dans certaine situation je suis ainsi....
    Je veux ceci ou cela pour moi, ma famille....
    J'ai envie de...

    Si j'avais le pouvoir de tout changer en moi et qu'un matin je me réveille avec tous mes vœux réalisés, qu'est ce qui aurait changé? ça me ferait quoi? je ferait quoi?

    Et puis affiner progressivement vers des choses plus en détails, plus intimes ou subtils...
     
  29. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    D'un point de vue éthique je refuserai. On m'a déjà demandé de retrouver des souvenirs en hypnose et j'ai expliquer que des images pouvaient venir mais sans aucune certitude que ce soit proche d'une réalité passée, tout ou partie peut être inventée sans que ce soit vérifiable. J'ai donc dit ok si la personne veut aller voir en transe ce que ça peut donner mais ce qu'elle trouvera ne sera pas avec certitude des faits, tout est retravaillé systématiquement, il y a des altérations, des modifications, des falsifications, des codages symboliques et je pense qu'on ne peut pas être sûr et certain des souvenirs retrouvés. J'ai déjà parlé plusieurs fois sur le forum des dangers de ce type de recherche et des "scandales de la mémoire retrouvée" dont des américains ont beaucoup souffert.
    Comme toi Hibou, je suis orientée plus thérapie brève; parfois on travaille sur le passé en séance, sur les traumatismes, sur les causes; mais c'est différent.
     
  30. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Absolument, c'est différent et ne ce rapporte en aucun cas ç ce type de requête.
    Au delà, je dirais même que j'ai les poils qui se dressent quand j'entend des gens qui promettent "balade prénatale" et vies antérieurs....