Formation Hypnose

Comment vivez vous le confinement ?

jumb

Membre
Cela fait bientôt un mois que nous sommes confinés dans nos habitations, dans un mode de vie parfois très différents pour certains d'entre nous. Comment faites vous face à cette nouvelle situation ? Simple ou pas simple ? De nouvelles prises de conscience ? Des répercussions psychologiques ? Au plaisir de vous lire,
 

Jeanefraise

Membre
Bonjour Jumb.

J'ai eue 2,5 semaines de confinement.
J'ai pris cela comme une opportunité de me reposer puis de faire toutes les choses en retard à la maison.
J'ai eue un soupçon de remords à penser cela comme des vacances enfermée mais dans mon cocon que j'aime tout particulièrement. Grand bonheur d'avoir une maison avec jardin, petite propriété à mon goût et à mon image.
Mais, comme je ne suis pas responsable de cette situation, le soupçon de remord à été de courte durée.

J'ai beaucoup travaillé donc en alternance avec du repos. Je me suis occupé des mes fils, j'ai cocoonée
J'avais bien sûr signalé mon intention de revenir travailler auprès de mes collègues et supérieur.
Me voilà donc maintenant dans l'équipe réduite en reprise d'activité, je suis fière d'en faire partie, pour la santé de l'entreprise, et aussi par envie de tourner le dos à la fausse oisiveté du confinement.
Bien sûr je continue de me protéger, je suis équipé de gants, masque et désinfectant.
La vie est particulière en ce moment, plus autant de bruit, très peu de circulation, pas de shoping.
Et au bonheur plus de gazouillis d'oiseaux dans mon jardin
 

jumb

Membre
Tout d abord, je suis ravie d'avoir de tes nouvelles.
Au début du confinement, j avais une genre de trachéite, laryngite bien prononcée avec problèmes intestinaux, fatigue et courbatures. Je suis peu malade ordinairement et ce fut assez violent. Ça fait 1 semaines que ça va bien mieux. J avoue avoir flippé un peu.
Au début, nous sommes deux dans un appart de 50m2 et jardin derrière, nous avons fait du ménage et maintenant créé un petit jardin., notre futur potager.

Même si on adore gambader dans les montagnes, on est presque plus serein qu en temps normal. Au début on écoutait trop les infos et c était ultra stressant. Maintenant on s en est plus détaché.
Nous avons une pièce à vivre donc si l un ecoute, l autre entend.

J ai fait beaucoup de graphisme avec succès. Aujourd'hui bénévolement je refais la page d accueil d un site internet d une association (la partie graphique) et voir pour améliorer le site.

Après un départ un peu difficile de confinement, ça va bien mieux et la solidarité commence à bien s organiser aussi.

Je sortirai différente d avant de ce confinement.
 

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
Pour moi cela se passez assez bien, oui c'est un peu des "vacances", il faut bien l'avouer, je profite d'avoir du temps pour faire mon allée en dalle, heureusement que j'avais assez de matériaux, enfin pas assez pour finir, mais assez pour bien avancé, du coup j'ai eu droit a un bronzage et même a des coups de soleil !

Bien sur j'ai envie de sortir, de rouler en voiture, d'aller faire un tour a moto (surtout avec ce beau temps)

Qu'est ce que j'aime ce calme, comme tu dis jeanefraise, on entend les oiseaux :)

D'un coté je crois que la vie devrait être beaucoup plus comme cela, (bien sur sans ce foutu virus)

Ce que je remarque le plus c'est que nous (ou je) prenons (prends) trop facilement les choses comme acquise.
 

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
2 choses sont essentiels, se nourrir, se loger, tout le reste est superflu
Mais bon il nous faut aussi d'autres choses sinon on s’embête un peu...
 

Jeanefraise

Membre
Effectivement, nous sommes contraints d'aller à l'essentiel. On est obligé de limiter ses déplacements en distance et en durée, plus d'achats superflus.
Peut être que cette nouvelle façon de vivre va nous permettre de faire la différence entre besoin et envie. De nous recentrer sur nous même et nos proches. Et devenir respectueux de notre environnement naturel et de voir la valeur de la vie humaine (respecter les autres) cela fera peut etre évoluer les personnes je l'espére
Cela nous montre aussi que l'on peut en quelques jours disparaître
Dans quel monde ai je mis mes enfants ? En tout cas pour moi la situation est glauque, jamais je n'aurais imaginé ça.
Mais pour le moment je le vie 'bien' peut être aussi parce que personne de mon entourage n'est malade
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Perso j’ai travaillé deux semaines en 12h trois jours de suite au réveil puis en réa normale,très fatiguant pour moi qui viens de faire 59 ans,puis j’ai eu une semaine de vacances (prévue) , puis une autre offerte par mes cadres car j’avais des heures sup.Mon service est fermé jusqu’à nouvel ordre,je ne sais pas à quelle sauce je serai mangée ensuite .Ici nous sommes une région relativement épargnée mais les cadres ont peur d’une reprise du nombre de malades.Je pense à comment j’organiserai la reprise en respectant la distance de sécurité À la maison je pensais faire mon ménage de printemps ,il n’en est rien ,je passe mon temps à jardiner et regarder les infos,nous mangeons sur le pouce trois bricoles..Faire la maîtresse m’est difficile j’ai tendance à faire les devoirs à la place de ma fille qui n’a jamais eu autant de 20 de sa vie!Elle passe son temps au lit et ne se lève jamais avant 15h!
 

Pat68

Membre
Bonjour ! Pour ma part, le confinement a du bon mais aussi un coté pervers. En effet, comme l'on déjà écrit certains(es), je me repose et je télétravaille ce qui est plaisant. Toutefois, le coté négatif est le manque de relationnel. le fait d'aller boire un pot avec les amis, de rencontrer les membre e sa famille, les embrasser, les serrer contre moi etc...
 

jumb

Membre
Toutefois, le coté négatif est le manque de relationnel. le fait d'aller boire un pot avec les amis, de rencontrer les membre e sa famille, les embrasser, les serrer contre moi etc.
Nous avons testé du skype... ou apéro sur le trottoir, chacun sur son trottoir avec la route entre, plus de 3m, comme il n'y a pas de voitures. Mais maintenant c'est interdit de stationner même sur le trottoir.
 

Pat68

Membre
Merci Jumb pour ton message encourageant ! Je vois ma famille et mes amis via Facetime. Ce que je voulais dire c'était que comme il manque le côté tactile de la rencontre, pas toujours évident.
 

jumb

Membre
C'est clair. Nous sommes à deux alors hier Pâques ressemblait à la Saint-Valentin.
Pour les personnes seules, ça ne doit pas être facile. Tout dépend aussi du contexte dans lequel on se trouvait avant le confinement.
Une plus grande sédentarité, vraiment plus grande pour moi, constitue un grand changement
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
Je crois qu'il est préférable de s'adapter, surtout à l'alternance confinement / boulot qui va se mettre en place très rapidement et probablement durablement... En même temps ça fera du repos pour pouvoir rattraper le temps perdu ;)
Sinon ça va, pas malade, pas tant de cas signalé au boulot finalement, reste à voir si le problème est toujours devant :D J'espère avoir l’opportunité de retourner au boulot à partir de lundi prochain malgré que je suis en télétravaille pour pouvoir bouger plus, puisque ils relancent la production... :D c'est une bonne nouvelle car ils nous bouffent nos jours malgré le chômage partiel et le TAD....
Sinon, profiter du printemps convenablement c'est mort, l'été me semble mal barré et la suite reste à voir...
 

jumb

Membre
Comment t'occupes tu Dide ?
Un mois, c'est sans doute le minimum.
Je ne sais pas si nous pourrons retrouver l'insouciance d'avant, de se promener au milieu des gens, de s'embrasser etc... avant un bon moment, mois, voire année.
 
Bonjour à tous. Pour moi le confinement a coincidé avec une entorse au genou ( que je traine depuis plus de 3 semaines à présent !). Il n'y a pas d'hasard, ca me permet de dévorer des bouquins, de participer à plusieurs discussions et de continuer malgré tout à gérer nos deux entreprises ( en compagnie de mon épouse) à l'arret depuis le 16 Mars. Le moins simple c'est de ne plus rencontrer d'autres personnes, nous qui faisons des métiers de l'humain !
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
J'espère qu'après le 11 que les comportements auront évolués, il ne sagit de repartir dans tous les sens pour casser à nouveau le truc... Il y a un vrai problème de comportement en France, on l'a vu avant le mise en place de ces mesures... On le vois sur les routes aussi...
Pour ce qui est du confinement, c'est ce que je n'ai pas fait que je regarde....
 

jumb

Membre
Avec mon compagnon, nous tenons un carnet et nous notons ce que nous faisons. Les étapes de création du jardin, des coups de mains à une assoc... Travaux créatifs, etc...
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
Avec mon compagnon, nous tenons un carnet et nous notons ce que nous faisons. Les étapes de création du jardin, des coups de mains à une assoc... Travaux créatifs, etc...
C'est bien de prendre ça du bon coté, j'ai toujours une grande admiration pour le bénévolat. Le personnel médical en ce moment mérite et à besoin d'encouragements.
Pour ce qui est du confinement, je ne suis pas certain qu'il soit bien évalué dans la bulle des répercutions et avis, évidement qu'il aura un impact positif dès lors que l'on réduis les opportunités de contacts, il n'y a pas besoin d'être scientifique, médecin ou au gouvernement pour le comprendre.
Aux informations, comme dab on voit de façon dominante des témoignages où ce confinement est pris à la rigolade ou à la patience, mais la vrai réalité est-elle là ?
- Tous ces décès, ces gens qui meurent seuls sans leurs proches, imaginons la souffrance de la famille et des défunts avant de mourir ;
- tout ces gens qui n'ont plus les moyens de manger, ok il y des aides mais sont-elles à l'heure et à la hauteur ?
- la France à l'arrêt, une dette déjà énorme qui s’amplifie de jours en jours et qu'il va falloir rembourser ;
- énormément de petites entreprises et commerces qui risquent de mettre la clé sous la porte (anxiété, risque de suicide) ;
- les gens qui vivent enfermés, c'est déjà très difficile quand tout va bien, mais quand on leur imposent de rester en compagnie de personnes difficiles (maladie lourde ou agressivité du conjoint) ;
Logiquement, si la mesure vise à dégorger les hôpitaux à l'instant T, à l'image d'une métaphore ça va mieux on peut ouvrir le robinet pour le refermer ensuite, vu qu'il y d'après ce que j'ai entendu 10% de la population qui aurait contracté le virus, je vous laisse calculer, mais on à pas fini...
Et cette équation, 80% des personnes infectés qui présentent peu de symptômes 20% compliqué avec 5% mortelle, c'est toujours trop mais la grippe saisonnière en fait combien chaque année ?
 
Dernière édition:

jumb

Membre
C'est bien de prendre ça du bon coté, j'ai toujours une grande admiration pour le bénévolat.
Je ne sais pas si je prends cela du bon coté ou du mauvais coté. Je sais que je suis confinée chez moi et ce pendant un moment, alors j'essaie simplement de vivre au mieux dans le cadre qui m'est donné. Même si on est dans des situations différentes (enfants, pas d'enfants, seul ou en couple, jardin ou pas, intérieur exigu ou non, bruit ou pas, travail, télétravail, ou chômage), il s'en suit quand même des bouleversements dans le quotidien.

Et forcément de l'anxiété, de la peur pour soi, pour les proches, pour les autres.

Aux informations, comme dab on voit de façon dominante des témoignages où ce confinement est pris à la rigolade ou à la patience, mais la vrai réalité est-elle là ?
Ca fait partie de la réalité que vivent plein de gens, disons à peu près tout le monde. La réalité revêt plusieurs aspects, la maladie, les hôpitaux, le confinement qui en découle, les impacts sur l'économie à venir... enfin une grande part d'incertitude.

Et cette équation, 80% des personnes infectés qui présentent peu de symptômes 20% compliqué avec 5% mortelle, c'est toujours trop mais la grippe saisonnière en fait combien chaque année ?
Si c'était juste une grippette, on n'en serait pas là. Pourquoi presque tous les pays au monde ont pris cette stratégie de confinement quitte à remettre en cause le fonctionnement du capitalisme, qui place l'économie et le business en premier ?

Le fait qu'il y ait ce confinement est déjà un changement de société. Il y en aura donc d'autres à suivre...Il faudra bien que tout le monde soit logé, ait à manger, sans quoi le virus va se propager.

On est en phase d'apprentissage vis à vis de ce virus. Il est là, et il va falloir apprendre à vivre avec ce danger, sans prendre trop de risques et continuer à vivre un peu. Pour dire adieu à nos morts dignement, des parades vont devoir être trouvées. Le stress et l'anxiété sont forcément en augmentation et je le constate pour moi aussi, parfois plus d'irritabilité.
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
Je pense que beaucoup s'accorderont à dire qu'il n'était pas imaginable que l'on puisse descendre aussi bas en 2020, le virus est une chose, mais la gestion de celui-ci est bien responsable de tout ceci...
Pourquoi n'a t on pas cloué les avions au sol plus tôt ? c'est le moyen de propagation numéro 1.
Les dernières vacances scolaire ont fait voyager plein de monde en toute inconscience, alors que virus était déjà bien présent, je connais d'ailleurs plusieurs personnes du boulot qui sont allés skier en Italie... je pourrais en lister beaucoup plus...
Pour ce qui est du confinement ce qui est difficilement acceptable, c'est de voir des transports en commun remplis pour se rendre au boulot sans respect possible des distances de sécurité, en parallèle on va déployer des héilicos pour aller surveiller quelques personnes en forêt ou sur les plages... alors que le risque est quasiment nul
 

jumb

Membre
Je pense que beaucoup s'accorderont à dire qu'il n'était pas imaginable que l'on puisse descendre aussi bas en 2020, le virus est une chose, mais la gestion de celui-ci est bien responsable de tout ceci...
Ca vient d'années de gestion précédente, pas que 2020, sur plusieurs décennies.
Pourquoi n'a t on pas cloué les avions au sol plus tôt ? c'est le moyen de propagation numéro 1.
Face à une situation nouvelle, il y a forcément des errements, erreurs, et bonnes décisions aussi surtout qu'on ne sait même pas quelle aurait pu être la stratégie la meilleure. Il y a un pays qui ont réagi d'une façon au départ et qui ont changé ensuite. On le fait d'ailleurs tous de s'adapter à une situation qu'on n'a pas bien vu venir ou pas voulu voir venir.
Si tu te demandes pourquoi les hôpitaux n'ont pas assez de moyens, ça ne sert à rien à présent, même si la question est légitime, c'est dans le maintenant qu'il s'agit de leur en donner le plus possible. C'est par la suite qu'on pourra remédier à cela, par des choix de société.
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
Ca vient d'années de gestion précédente, pas que 2020, sur plusieurs décennies.
je suis d'accord réduction du personnel, des surfaces, moyens, regroupements etc... mais il serait judicieux de constater la poursuite de ces mesures... Perso, quand j'ai entendu parler des mesures qu'avait pris la chines (isolement, confinement, mobilisation jusqu'à créer des hôpitaux énormes en seulement quelques jours). J'ai dis à ma femme, pour que les chinois prennent autant de mesure, on est sur du sérieux...
 
Dernière édition:

dide70

Membre
Top Posteur du mois
D'ailleurs on commence à ressentir cette tendance aux redémarrages, on est emprisonné dans un système mondial bien roder, qui peut imaginer que ceci va pouvoir changer aussi facilement...:)
 

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
J'ai dis à ma femme, pour que les chinois prennent autant de mesure, on est sur du sérieux...
la chine cache pas mal de chose, si cela tombe le sérieux que tu y trouves, les gens de la bas trouve sans doute que c'est n'importe quoi.

Si les chinois avaient été si sérieux que cela on en serait pas là.
Mais bon ne leur jetons pas la pierre non plus, car ils sont probablement tout aussi démuni que tous les pays du monde.

Il n'y a pas si longtemps que ça 1978 les autorités ont cachés les infos, donc actuellement c'est déjà mieux au moins ils ont bougés, on ne peut pas non plus tout le temps leur jeter des pierres.

 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
Ca vient d'années de gestion précédente, pas que 2020, sur plusieurs décennies.
Je rappelle que l'on a reproché au gouvernement passé d'avoir anticiper une prévision de masques astronomique, et d'autres équipements encore. c'est peut-être déjà oublié pour beaucoup, mais il me semble qu'aujourd'hui c'est le problème numéro 1 :)
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut