1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

décodage biologique en hypnose?

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par sokadance, 29 Novembre 2008.

  1. sokadance

    sokadance Membre

    Inscrit:
    18 Novembre 2008
    Messages:
    89
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1420

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour à tous.

    J'ai eu aujourd'hui une seance de "décodage biologique" connaîssez vous cette technique?

    Avec le practicien nous avons fait le point sur les dates et les évenements marquant de ma vie en relation avec mes petit bobos cronique... impréssionant de trouver les rélations entre les évenement de ma vie et mes maladies croniques...

    Mais, constatation faite et décodage fait, comment se "décoder"?

    J'ai pensé que l'hypnose pouvait intervenir une fois le "décodage" effectué!

    Avez vous des expèriences dans le domaine? :?:
     
  2. chadoc

    chadoc Membre

    Inscrit:
    4 Mars 2008
    Messages:
    167
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1920
    Localité:
    BORDEAUX
    Bonjour Sokadance
    Les gens qui enseignent le décodage biologique appellent ça "se déprogrammer"; Christian Fleche, par exemple, a pas mal travaillé sur la combinaison décodage-PNL-hypnose.
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
    Certains y associent d'autres approches systémiques comme la psychogénéalogie et la constellation familiale.
    Le problème en décodage, c'est qu'on mélange les pathologies fonctionnelles - en psychosomatique, on appelle ça des « conversions »- et les pathologies graves comme les cancers, polyarthrites, scléroses en plaque, etc... comme si leurs pathogénies étaient similaires. Ce qui ne correspond malheureusement pas à la réalité. Toutes les conversions sont très sensibles à la suggestion. Si bien que l'on peut affirmer sans preuve beaucoup de choses sur leur origine puis dire qu'une fois que l'on aura trouvé « La Cause », tout va s 'arranger. Et effectivement, dans bon nombre de cas, cette suggestion accompagnée par une bonne communication hypnotique formelle ou non formelle peut faire régresser la pathologie. Ce qui ne prouve aucunement que la théorie causale était vraie, mais simplement que le sujet a eu une bonne suggestibilité et que le thérapeute a su établir un rapport de confiance de qualité.
    Pour les pathologies graves, je lance le défi de collecter des témoignages authentifiés (pas des histoires de chasse racontées dans des formations ou des bouquins, sans aucun dossier médical à l'appui) qui prouvent que seule l'association décodage-hypnose a suffi à guérir. En revanche, pour la bobologie courante, plus de décodage et d'hypnose feraient faire, j'en suis sûr, beaucoup d'économies à la sécurité sociale 8)
     
  3. sokadance

    sokadance Membre

    Inscrit:
    18 Novembre 2008
    Messages:
    89
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1420
    Ouai...
    Merci CHADOC pour tes explications.. tu as formalisé mes intuitions.
    Il y a une idée comme quoi le simple fait de trouver une "cause possible" émotionelle à une pathologie c'est en soi suffisant pour guérrirz...
    Mème si à la base un "traumatisme" ou "un stres" peu favoriser ou être à la base d'une pathologie, cela ne signifie pas forcément que le simple fait de "prendre conscience" va guérir la pathologie...

    mais, j'ai bien compris ton raisonement. Peut étre qu'avec une bonne seance d'hypnose, mes petits bobos vont disparaitre basé éventuellement sur les "croyances" issue du "décodage biologique".

    La seance pour moi c'est très bien passé, j'aime bien parler de ma vie..j'ai pas souvant l'occasion..mais bon...j'ai toujour mon gros bobo:
    mes allergies (poussières, chats ect), et en plus le désagreable sentiment d'avoir dépensé de l'argent pour rien......


    Les allergies font elle parties des "conversions"?

    Merci

    S o k a d a n c e :)
     
  4. chadoc

    chadoc Membre

    Inscrit:
    4 Mars 2008
    Messages:
    167
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1920
    Localité:
    BORDEAUX
    Sur les allergies, tu trouveras des posts encourageants pour l'hypnose
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
    Au même titre que les autres métaphores, celles du "décodage" me semblent très efficaces en pratique. Tout ce qui est réversible peut théoriquement être mis en rémission par l'hypnose. Pour l'asthme, je te renvoie à la métaphore du conflit de territoire chez le chat, qui illustre bien le type de problématique qui peut toucher les voies respiratoires *** Pour voir ce lien, enregistrez vous *** (p244)
    Ceci dit, dans l'asthme, les techniques de cohérence cardiaque marchent très bien aussi...
    Plus généralement, je crois comme Martinez (chercheur en psycho-immunologie) *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
    que l'allergie est une forme d'anxiété sociale déplacée sur le système immunitaire: la peur de rejeter ou d'être rejeté par les autres excite les globules blancs dans le sens de trop...de réactions de rejet! Donc une forme de conversion modulable par la thérapie...d'affirmation de soi, que ce soit par l'hypnose ou non, comme beaucoup de troubles immunitaires d'ailleurs.
     
  5. sokadance

    sokadance Membre

    Inscrit:
    18 Novembre 2008
    Messages:
    89
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1420
    :3: M E R C I ! M E R C I !
     
  6. sokadance

    sokadance Membre

    Inscrit:
    18 Novembre 2008
    Messages:
    89
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1420
    Après lecture, j'ai fait une petite auto-hypnose et fait un "essais sauce à moi". Je n'avais plus de problème d'allergie depuis mon enfance (entre 10 et 14 ans) et voila' qu'en 2007 c'est repartie! (petit debut d'asme).
    J'ai donc cette semaine consulté un homéopathe qui fait du décodage biologique... il est arrivé à la conclusion qu'il y a une relation entre "les déménagement" et l"es abbandons maternel" et mes problèmes d'allergies.
    Dans mon auto-hypnose j'ai demandé à mon inconscient de me faire surgir tous les souvenirs, les images, les idées pourvant m'aider à comprendre la relation émotionelle de mes allergies. J'ai fait une dissociation du style : un part de moi et ici au chaud dans mon lit et une part de moi vas rencomptrer mon moi plus jeune...
    L'ambiance de la maison à l'epoque était très lourde et suffocante, j'était un objet d'echange entre les parents en divorce, sans compter le sentiment de culpabilité..ect. Les crises d'asme se sont étonnament arrétées quand je suis partie de chez moi à 14 ans pour faire mes étude de danseuse classique. Il y a relation donc probablement.
    J'ai fait cette "seance" hier, aujourd'hui je respire pas trop mal, mais c'est pas le top top, le nez qui coule toujour... je vais refaire une seance aujourd'hui. La question que je me pose c'est quel est la similitude de ma vie actuelle avec celle de l'époque....
    Des idées pour m'aider?
     
  7. chadoc

    chadoc Membre

    Inscrit:
    4 Mars 2008
    Messages:
    167
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1920
    Localité:
    BORDEAUX
    Le système immunitaire fonctionne aussi comme un appareil de perception. Lorsqu'il y a forte émotion en présence d'un allergène (type banale poussière de maison, acarien, poil de chat, etc...), il y a sensibilisation contextuelle à cet allergène, par exemple au cours d'une séparation familiale. Des mois à des années plus tard, la mémoire immunitaire fait que lorsque le système immunitaire va rencontrer de nouveau l'allergène, il peut reconnecter la perception de ce dernier à la scène de la séparation et déclencher une réaction de rejet (en fait il y a blocage de l'accès au conscient et somatisation de substitution, bref conversion); ça peut être une question de quantité d'allergènes auxquels il est exposé, de sensibilisation par un autre processus inflammatoire en cours (type infection) ou de stress psychologique (les lymphocytes ont des récepteurs à l'adrenaline). Par exemple, j'ai vu de nombreux cas d'urticaire du visage et/ou des membres supérieurs qui étaient dûs à une séparation conflictuelle avec le père. La prise de conscience de quel allergène était présent lors de la scène émotionnellement pénible + la verbalisation de ce que la personne aurait aimer dire et qu'elle n' a pas dit
    lors de l'évènement a permis de stopper l'éruption. Bien sûr, ça ne signifie pas que ce raisonnement est vrai puisqu'on peut toujours dire que les allergies sont sensibles aux suggestions... mais il faut bien que le thérapeute teste des hypothèses pour aider ses clients 8)
    Pour finir, il arrive que la date où survient l'allergie soit l'information non consciente qui rappelle l'évènement sensibilisant. Faire une crise allergique est alors le moyen qu'à trouvé l'inconscient pour nous dire: "Eho, t'aurais pas oublié quelquechose d'important?" :)
     
  8. sokadance

    sokadance Membre

    Inscrit:
    18 Novembre 2008
    Messages:
    89
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1420
    Excuse moi chadoc mais, je ne suis pas sure de bien comprendre:
    qui d'accord mais, ils y a partout des acariens, de la poussière de maison ect (je suis allergique à ça) pourquoi je réagis denouveau et maintenant alors que j'ai durant des années avant rencomptrer des petits acariens et des petites poussières sans que cela me perdurbe? en plus ils n'y a pas une date précise des débuts des allergies de l'enfance mème si cela se situe entre 85 et 89 environs...
    oui mais quoi? il y a tellement d'évènement dans ma famille et à l'ecole qu'il est difficile se comprendre quoi... :(
    Merci pour le temps que tu consacre à me répondre.
    SOKADANCE
     
  9. chadoc

    chadoc Membre

    Inscrit:
    4 Mars 2008
    Messages:
    167
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1920
    Localité:
    BORDEAUX
    Oui, des allergènes respiratoires banaux, il y en a partout, donc la solution n'est pas forcément d'acheter des matelas anti-acariens, d'enlever les moquettes, etc. pour en limiter la quantité... mais de se désensibiliser soit microscopiquement, ce qui marche parfois (ce que propose les allergologues) soit de se désensibiliser émotionnellement à l'évènement déclencheur. Pour retrouver ce dernier, il faut parfois se faire aider (en PNL ou en hypnose par exemple). Quant à savoir pourquoi ça se déclenche maintenant et pas avant, c'est a priori imprévisible puisqu'il y a plusieurs facteurs favorisants cumulatifs (dont le stress), c'est ce que j'ai essayé d'expliquer.
     
  10. chadoc

    chadoc Membre

    Inscrit:
    4 Mars 2008
    Messages:
    167
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1920
    Localité:
    BORDEAUX
    J'avais une allergie aux poils de chat et tant que j'ai cru qu'il n'y avait que la désensibilisation microscopique qui m'en débarrasserait, j'ai continué à éternuer chaque fois que je rentrais dans une maison où des chats étaient passé (croyance, quand tu nous tient :) ) En une séance au cours d'une formation PNL (ça fait maintenant 10 ans), le souvenir déclenchant (stress de séparation) est remonté puis l'émotion neutralisée. Maintenant, je peux coller mon nez sur ces petites bêtes, ça ne me déclenche pas le moindre picotement. Sur les forums de décodage (on y raconte beaucoup d'âneries mais parfois des histoires très intéressantes), les témoignages de résolution d'allergie sont légion.
     
Chargement...