différence avec l'hypnose

Discussion dans 'Sophrologie - Bien être et Développement Personnel' créé par boris110784, 25 Avril 2011.

  1. boris110784

    boris110784

    Inscrit:
    1 Avril 2011
    quelles sont les différences entre hypnose et sophrologie?
    quelles sont les nuances de techniques, les 2 disciplines mènent elles au même état?
    merci d avance pour vos réponses
     
  2. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Bonjour,
    là, vous allez réveiller beaucoup de contradiction.
    La question aurait été mieux formulée si vous aviez demandé quelle est la différence entre les différentes formes d'hypnose.
    Hypnose traditionnelle, ericksonnienne, maintenant "sèche", sophrologie, ou même "rêve éveillé".

    En fait, je pense que la différence vient du "comment on induit l'hypnose".
    c'est l'induction qui détermine la profondeur de la transe, et ce que le sujet peut réaliser pendant la transe.

    Le débat est ouvert :twisted:
     
  3. ArLeKiN

    ArLeKiN

    Inscrit:
    21 Avril 2011
    Quel taquin ! :D
     
  4. Triggermind

    Triggermind

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    La sophrologie m'est toujours apparue comme une technique dérivée de l'hypnose, bien que son fondateur l'ait toujours nié...

    Très intéressant comme point de vue, on ne trouve nulle part de lien entre profondeur de la transe et type d'induction, puisque l'on est censé pouvoir approfondir une transe indépendamment de l'induction, mais je ne suis pas loin de partager cet avis.
    C'est juste un ressenti basé sur l'expérience de la pratique de l'induction "Ericksonienne" et de l'induction "classique", l'impression que la profondeur, ou plus exactement la "qualité" de l' EMC n'était pas la même,
    ne permettait pas les mêmes choses.

    Par exemple l'impression que les suggestions directes fonctionnent beaucoup mieux avec une induction traditionnelle, l'amnésie totale de la séance d'hypnose me semble aussi très facile à obtenir de même que les suggestions post hypnotiques immédiates...
     
  5. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    N'est ce pas une question de réactivité du sujet, c'est à dire qu'il y a des sujets qui peuvent entrer dans des transes assez profondes en très peu de temps, quelle que soit la méthode, et d'autres qui réagissent différemment suivant l'induction, et certains où il faut s'arracher pour qu'ils soient en transe légère ou même rien... ce qui plongerait le premier dans une transe somnambulique ?
     
  6. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    ce qui change c'est le nom donné à quelque chose,
    c'est juste une question de taxonomie
    il y a parfois plusieurs dénominations pour expliquer la même chose.

    c'est assez courant quand un mot a une connotation négative on trouve autre chose...

    par exemple bombardements, ça a une connotation négative alors on dit frappes chirurgicales, c'est exactement la même chose .
    (hé oui la PNL passe aussi au journal télévisé) :evil:
     
  7. Triggermind

    Triggermind

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    La réactivité du sujet n'est pas à mon sens primordiale, après une ou deux inductions "Ericksoniennes" on peut assez facilement hypnotiser de façon classique une personne réfractaire dans un premier temps à cette méthode...
    Ou induire de façon Ericksonienne un sujet très réactif...

    C'est plus l'impression que si on obtient un EMC brutal par 'Démission" de l'esprit conscient plus que par son accord et glissement progressif en EMC, la qualité de la transe n'est pas la même, et les possibilités d'action différentes.
     
  8. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Idem pour moi
     
  9. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    C'est pas faux non plus, chaque cas est particulier :wink:
     
  10. ArLeKiN

    ArLeKiN

    Inscrit:
    21 Avril 2011
    Sur le long terme n'est il pas plus sain d'avoir fait du conscient un ami?
    Qui vous ouvre la porte parce qu'il vous suit a l'intérieur en toute confiance?

    La méthode brutale n'est elle jamais source de conflits psychiques ensuite?

    Je ne pose que des questions, pardonnez les préjugés qu'elles trahissent peut être,
    au plaisir de les voir détrompés :D
     
  11. Triggermind

    Triggermind

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    En fait mon interrogation ne porte pas sur ce qui est le plus sain, ni même le plus efficace ni le plus utile.
    Par ailleurs je pense que le respect de la personne, la moralité, la conscience professionnelle... Sont indépendant du type d'induction ou d'hypnose utilisés.
    Je pense que l'hypnose Ericksonienne et l'hypnose classique sont complémentaires, j'ai parfois l'impression que la transe induite par l'une ou l'autre méthode n'est pas la même.
    A tel point qu'il m'arrive de plus en plus souvent de traiter, par exemple, le sevrage tabagique ou la surcharge pondérale de façon Ericksonienne, de sortir le patient de sa transe, puis de réinduire de façon traditionnelle avec des suggestions directes et demander une amnésie de la séance d'hypnose.. Les résultats sont meilleurs dans mon expérience personnelle.
    Pour certains patients les suggestions directes faites en fin d' hypnose Ericknienne et dont ils se souviennent ne semblent pas passer la critique du conscient quand ils sortent de transe.
    D'où une perte d'efficacité.
    Mais l'hypnose Ericksonienne n'est pas faite pour les suggestions directes...
     
  12. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Excusez moi de vous demander des éclaircissements, de quelle méthode brutale parlez vous :oops:
     
  13. ArLeKiN

    ArLeKiN

    Inscrit:
    21 Avril 2011
    Je surf un peu sur l'amalgame méthode traditionnelle et brutale c'est vrai, mais c'est pour simplifier le discours.
    En le gardant aussi pertinent que possible évidemment.
     
  14. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Excusez, je n'avais pas vu que c'est triggermind qui a parlé en premier de méthode brutale, je lui pose donc la question à lui :oops:
     
  15. ArLeKiN

    ArLeKiN

    Inscrit:
    21 Avril 2011
    Triggermind oui je comprend, en somme vous jouez avec les potentiels de vos clients et de vos techniques. C'est, j'imagine? le travail de tout bon thérapeute.

    Et c'est aussi tout a fait cohérent.

    Excusez moi d'avoir éloigné le sujet de sa destination d'origine, merci de vos lumières!

    Aucun soucis Altmaier :wink:
     
  16. Triggermind

    Triggermind

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Brutal n'a rien de péjoratif, je donnerais comme exemple la méthode de Dov Aim
    En opposition avec une méthode Ericksonienne.
     
  17. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Oui, c'est le mot brutal qui me paraissait un peu "brutal", je préfère le mot "rapide", et merci pour le lien :wink:
     
  18. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    c'est tout à fait ça :wink:
     
  19. Triggermind

    Triggermind

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Il est certain que l'on recherche le maximum d'efficacité et de confort pour le patient. Et j'ai remarqué depuis des années qu'une proportion assez importante de patient était un peu déçu de parfaitement se souvenir de la séance d'hypnose, avec une certaine crainte qu'elle ne soit pas efficace du fait même qu'ils s'en souviennent.
    J'ai l'impression qu'avec une induction Ericksonienne, même en approfondissant la transe, on ne peut utiliser les techniques de l'hypnose classique avec la même efficacité.
     
  20. Triggermind

    Triggermind

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Je suis un peu gêné par le mot "rapide", car une indiction Ericksonienne peut aussi être rapide, en deux minutes...
    C'est plus le coté "Démission" de l'esprit conscient, comme aussi dans une interruption de pattern, qui peut être qualifié d'entrée "brutale' en EMC.
     
  21. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    C'est aussi mon impression.
    Par contre, je ne demande jamais au client d'oublier le contenu d'une séance, sauf si des souvenirs refoulés ont fait surface pendant la séance et que ces souvenirs risque d'apporter plus de mal que de bien. Et de toute façon, je crois que l'amnésie post hypnotique ne dure jamais très longtemps. :D
     
  22. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Là vous me surprenez :?: mais il est vrai que je n'ai jamais cherché à approfondir mes connaissances en hypnose ericksonnienne :oops:
     
  23. boris110784

    boris110784

    Inscrit:
    1 Avril 2011
    ca fait beaucoup de réponses, mais on s'éloigne un peu là :)

    pour vous, si je comprend bien l'état atteint par la sophrologie serait le même qu'en hypnose,
    la sophrologie serait donc simplement une induction particulière...

    pour vous, la sophrologie se rapproche de quelle forme d'hypnose? ericksonnienne? classique?
     
  24. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    Un mardi, je ne sais plus lequel mais ça importe peu, j'ai hypnotisé un gars de ma classe d'euro.

    J'ai commencé à faire de l'hypnose éveillé pour lui montrer en trente secondes, le coup de carte de Loscoff (c'est bien ça le nom?), puis la routine, eyelock et arm lock. Ensuite, je lui ai fais une instant induction. Les effets qui ont suivis, pieds collés, mains collées à la tête, changement de personnalité (devenu Weshwesh et a insulté ses amis), et divers trucs.
    A la fin, pour le réveiller, je lui ai dis : "tu oublies tout ce que je t'ai demandé tout ce que je t'ai dis tu oublies tout et tout revient à la normal, tu te réveil en pleine forme plein d'énergie pour aller en euro et bien travailler, être bien concentré et une aisance en parlant anglais, à trois tu te réveilles 1 2 3 réveille toi".

    Sans y prêter attention, j'ai mal formulé mon réveil et il a du comprendre qu'il devait oublier tout ce qui s'était passé car en effet, il a tout oublier. Tout ce qu'il se rappelle, c'est d'avoir eu le bras bloqué avant que je ne le débloque, vu mes doigts claquer et puis avoir dormi, et s'être réveillé debout à l'autre bout du foyer.

    Je n'ai pas eu le temps de le replonger pour lui rappeler tout, et puis ça lui importait peu. Il ne s'en rappelait toujours pas le lendemain, ni la semaine qui a suivi, ni même aujourd'hui - un mois plus tard environ.

    En revanche, une amnésie du style "oublie du chiffre X" ou "oublie du prénom", oui, ça ne dure pas très longtemps (puisque déjà ancré en nous) et au maximum jusqu'à une bonne nuit de sommeil, je crois.

    Sur ceci j'ouvrirais d'ailleurs une parenthèse : au même titre qu'il semble être possible de faire oublier "définitivement" (ce n'est pas tout à fait oublié, mais ignoré plutôt) ce qui s'est passé durant la transe ; est-il possible de faire oublier aussi indéfiniment quelque chose qui se serait passé juste avant ?

    Pour en revenir aux précédents posts, oui l'hypnose ericksonienne peut-être très rapide, j'ai en mémoire une vidéo d'Erickson sur une infirmière volontaire à la démonstration.

    Enfin, je n'ai jamais suivi de cours de sophro, mais je dirais qu'elle se rapproche plus de l'hypnose classique.. puisqu'autohypnose. Mais là encore, je n'ai pas approfondi mes connaissances sur la sophro pour être certain de ce que je dis !
     
  25. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Voila pourquoi votre ami dit ne se souvenir de rien.
    s'il s'en souvient, il reconnait implicitement que vous avez le pouvoir de lui faire faire n'importe quoi :oops:
     
  26. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Non, l'induction détermine l'état d'hypnose dans le quel le sujet peut aller.
    La sophrologie est un état d'hypnose dite "douce".qui a mon avis peut être comparé a l'hypnose ericksonnienne.
    L'hypnose traditionnelle amène en général dans un état plus profond.
    Je dis bien en général, car cela dépend aussi des sujets. :?
     
  27. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Pouvons nous voir cette vidéo, ou pouvez vous nous expliquer comment erickson s'y est pris :?:
     
  28. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    Non, c'est sincère. Ses amis, en petit comité et tous sachant que c'était de l'hypnose.

    La vidéo, il faudra que je la retrouve. Je l'avais visionné en TPE sur dailymotion. Essayez avec "milton erickson" en recherche... sous titrage français en jaune.
     
  29. mayaca

    mayaca

    Inscrit:
    7 Mai 2012
    La question de départ de ce thème n'étant semble-t-il pas résolue, et même s'il est un peu tard pour y répondre, je m'y risque!
    En effet, je pense que la sophrologie, dans sa partie "exercices spécifiques de sophronisation" se rapproche davantage de l'hypnose éricksonienne avec une induction plus douce.
    La principale différence entre hypnose et sophrologie, c'est la relaxation dynamique. En sophrologie, des exercices dynamiques sont utilisés, c'est la base même de la sophro et tout est question de phénoménologie. Accueillir le phénomène sans jugement, etc. Il n'y a pas non plus d'utilisation de métaphore en sophrologie, en tout cas, pas telle qu'utilisée en hypnose.
    La sophrologie part du principe que l'ancrage sera meilleur s'il vient du sujet lui-même, ce qui est également le cas de l'hypnose éricksonienne il me semble.
    Quoiqu'il en soit, la sophrologie est inspirée par l'hypnose, entre autres techniques. Elle combine plusieurs approches et en cela est une technique assez complète et intéressante à considérer.
    Voilà, je livre mon petit avis sur la question, et peut-être relancer le sujet! :wink:
     
  30. jurgen Altmaier

    jurgen Altmaier

    Inscrit:
    13 Janvier 2012
    La sophro et l'hypnose ericksonnienne sont inspiréé de l'hypnose traditionnelle.
     
Chargement...