Différence entre l'hypnose et l'hypnothérapie...

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Intemporelle, 14 Janvier 2012.

  1. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    Il est important de comprendre la différence entre l'hypnose et l'hypnothérapie.

    Voilà ce qu'il faut retenir d'après le topic :

    http://www.transe-hypnose.com/forum/hyp ... html#58051
     
  2. Oratorioo

    Oratorioo Membre

    Inscrit:
    27 Juillet 2011
    Messages:
    292
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    1530
    Voilà une affirmation bien péremptoire.

    Qui vous dit que l'état hypnotique ne peut pas être déjà thérapeutique en lui-même?

    L'hypnose sèche (sans aucune suggestion) a beaucoup été pratiquée à une époque.
    Léon Chertok (qu'affectionne particulièrement notre ami Marc) l'utilisait de temps à autres.
    Certains thérapeutes sont d'ailleurs spécialisés dans ce genre d'hypnose.
     
  3. Triggermind

    Triggermind Membre

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Messages:
    310
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1430
    Localité:
    Lille
    Je pense qu'Intemporelle parlait d'hypnose en tant que technique et non en tant qu'état de conscience.
    Sur l'hypnose sèche, on ne peut pas vraiment dire qu'elle est sans suggestion, avant l'induction, et/ou au moment de l'induction, on suggère quand même à la personne de se pencher sur le problème concerné.

    Enfin, si l'état d'hypnose, qu'il soit naturel ou induit, est souvent réparateur et positif, n'oublions pas que si le symptôme est lié au rôle de refoulement et de protection de l'inconscient, la simple mise sous hypnose ne résoudra rien.

    Notre inconscient est formidable, mais il ne sait pas tout faire...
    Sinon nous n'aurions pas besoin de thérapie...

    En état d'hypnose je demande toujours à l'inconscient s'il est d'accord pour aider la personne sur un symptôme, la réponse est invariablement oui, notre inconscient ne nous veux que du bien, je lui demande ensuite s'il sait comment faire, et la réponse peut être positive comme négative...

    Effectivement, l'hypnose en elle seule n'est pas une thérapie.
     
  4. Ptipolo83

    Ptipolo83 Membre

    Inscrit:
    2 Septembre 2008
    Messages:
    84
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Localité:
    Trans-en-Provence et Nice
    Bonjour à tous,

    Effectivement, je pense aussi qu'être hypnotiseur (pour épater la galerie) à 18 ans c'est possible après pour être un bon thérapeute... je ne dis pas que ca n'existe pas à cet âge là, mais c'est je pense rare.

    L'hypnose/l'hypnothérapie doivent être prise avec sérieux, j'ai souvent entendu dire qu'il n'y avait apparemment rien de compliqué, je ne suis pas d'accord. Il faut acquérir pas mal de technique avant de pouvoir faire quelque chose de bien.

    Oui j'ai dit "bien" pas parfait, c'est rarement parfait, un thérapeute doit aussi savoir se remettre en question après chaque séance même si celle ci s'est bien passé. Que serait un thérapeute s'il ne revenait pas sur ses séances? A méditer haha (ne pas forcément y répondre sur ce post, je précise, on peut tjrs créer un nouveau sujet).

    Cordialement
     
  5. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6523
    J'aime reçus:
    630
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    reprendre mentalement ses séances c'est savoir travailler sur la ligne du temps ?

    Certains le font intuitivement depuis tout petit et savent bien gérer leur/la vie

    cela dit, on peut être un thérapeute trés sérieux et utiliser subtilement l'humour principe d'influence...

    le provocatif passe moins facilement avec les intellos...çà les décadre trop dur...

    8)
     
  6. Ptipolo83

    Ptipolo83 Membre

    Inscrit:
    2 Septembre 2008
    Messages:
    84
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Localité:
    Trans-en-Provence et Nice
    Je ne sais pas si tout le message m'est destiné, je n'ai pas employé ces termes en tout cas, ni "mentalement" "ni ligne du temps". Tant mieux si certain peuvent le faire depuis tout petit je n'ai jamais dit le contraire, à bon entendeur :D

    pour le reste surderien, tu peux toujours m'envoyer un message privé.
     
  7. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530
    Bonjour,



    Suite à un échange par mp avec un membre du forum dont je tairai le nom.
    A ce membre de se faire connaître s'il le désire.

    Voici un cas qu'il lui est arrivé, celui-ci étant des plus intéressants :

    Quand je lui en demandais un peu plus sur ce cas, en ayant une présupposition, voici sa réponse :




    J'ai moi-même eu un cas lors d'un spectacle en discothèque.
    Le voici :
    J'ai eu le cas d'une personne qui avait participé à mon spectacle, il avait été un bon sujet. A la fin de celui-ci, quand nous étions hors de la scène, il me dit : "c'est incroyable, j'ai une prothèse à la hanche qui me fait mal, et là, plus aucune douleur". Je ne lui ai jamais donné de suggestion en ce sens.



    Nous pouvons aussi regarder dans le passé :
    Franz Anton Mesmer ne donnait aucune suggestions et encore moins des suggestions personnalisées (les fameux scripts). De même nombre de magnétiseurs tel le Dr Esdaille, dont personne jusqu'à présent, n'a réussi à obtenir comme lu, des anesthésies purement hypnotiques, qui lui permettaient l'amputation d'un membre.


    C'est pour cela que je pense que ce n'est pas les suggestions qui ont une action, si personnalisée soit-elles, mais l'état hypnotique et ce que désire l'hypnotisé au fond de lui-même.

    Le plus grand nombre d'hypnothérapeutes veulent intellectualiser leur disciple, cela est humain, car plus cela semble compliquer, plus cela donne du prestige à la personne qui pratique cette discipline.
     
  8. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay Membre

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1830
    Localité:
    Clermont-Ferrand
    C'est rare ? Inexistant sans doute, même. Sauf si le travail de thérapie ne s'étend que sur un suivi pour l'arrêt du tabac et quelques phobies. Ceci dit, rappelons qu'on vend sous le nom de hypnothérapie la thérapie par l'hypnose, ce qui reste pas moins une thérapie, comme le disait Marc dans un post il y a quelques mois, comme il a déjà été souligné plusieurs fois, et oublié un nombre de fois encore plus important.
    Et qu'une formation en hypnothérapie ne fait pas le savoir de la thérapie, et qu'encore mieux que des techniques il faut savoir comprendre les gens et leur mécanisme au delà du mécanisme de la suggestion.
     
  9. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    Oui Triggermind, je pense que nous avons la même approche thérapeutique car je partage à nouveau totalement ces commentaires. :D
     
  10. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    Faire croire ce genre de choses, c'est comme faire croire que nous pouvons tous être riche.

    Un hypnothérapeute doit non seulement avoir fait un travail personnel sur lui, mais aussi se faire superviser, c'est ce que vous appelez intellectualiser, c'est prendre sa part de responsabilité, mais nous n'avons peut être pas la même définition du métier.

    Il y aura toujours une faible proportion d'individus très suggestibles.

    Et je vais me permettre, (j'espère qu'il ne m'en voudra pas) de parler de Laurenzo qui expose son malaise sur le forum depuis un moment.

    Je pense qu'en thérapie on rencontre plus des personnes dans ce cas là, que des personnes comme le cas que vous présentez.

    Le thérapeute dit souvent dans ses suggestions à son patient que son inconscient retiendra uniquement ce qu'il intéressant pour lui de retenir et qu'il n'est pas obligé de tout enregistré. (ce qui me paraît plus écologique en matière de thérapie).
     
  11. Ptipolo83

    Ptipolo83 Membre

    Inscrit:
    2 Septembre 2008
    Messages:
    84
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Localité:
    Trans-en-Provence et Nice
    Certainement
     
  12. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay Membre

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1830
    Localité:
    Clermont-Ferrand
    C'est pour cela que je pense que ce n'est pas les suggestions qui ont une action, si personnalisée soit-elles, mais l'état hypnotique et ce que désire l'hypnotisé au fond de lui-même.

    Justement dit, et pour prolonger, les suggestions ont une action sur l'auto-suggestion, eux-mêmes qui ont une action sur ce qui se passe. Le désire de l'hypnotisé peut aller en tant qu'autosuggestion.
    Pourquoi la suggestion aurait une action sur l'auto-suggestion ? Je crois que "l'esprit de contradiction" est un parfait exemple en soi ; et remarquez autre chose, quand vous hypnotisez quelqu'un avec un transe qui arrive rapidement (oui, pour pas qu'il ai l'impression de rêver tout le long et penser garder des souvenirs), mais sans donner d'attente sur " le comment la personne devrait se sentir, penser, etc..." ; on entendra souvent

    "-à quoi tu pensais après que j'ai dis "Dors !" ?
    - à ta voix".

    La voix de l'hypnotiseur devient comme une mentalée (mais sous controle de l'esprit critique) de l'hypnotisée, et devient alors une auto-suggestion pour la personne.
     
  13. Intemporelle

    Intemporelle Invité

     
  14. Ptipolo83

    Ptipolo83 Membre

    Inscrit:
    2 Septembre 2008
    Messages:
    84
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Localité:
    Trans-en-Provence et Nice
    Je vais reprendre ce que j'ai écrit, j'ai mal écrit, je me suis pas bien fait comprendre je pense.
    Il me semble que c'est possible d'épater la galerie à 18 ans pour faire du spectacle (et encore). par contre c'est là ou je me réeexplique, pour être thérapeute c'est une autre affaire comme vous le précisez si bien.
     
  15. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay Membre

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1830
    Localité:
    Clermont-Ferrand
    Exact. C'est justement pour ça que j'ai dis que je pense qu'un thérapeute de 18 ans est plus que rare, voire inexistant. Et d'ailleurs, ce serait pour moi manquer de responsabilité d'hypnotiser sans un minimum de savoir en thérapie, de même que les apprenti hypnotiseur qui se vendent en spectacle deux/trois mois après leur première induction réussie.
     
  16. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    OK bayu et Ptipolo83, mais alors qu'est ce qui vous plait à hypnotiser les gens ? sans rien derrière ? c'est juste la scène qui vous intéresse ? j'aimerais bien comprendre...
     
  17. Oratorioo

    Oratorioo Membre

    Inscrit:
    27 Juillet 2011
    Messages:
    292
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    1530
    Réparateur?
    Il a donc des effets thérapeutiques en lui-même (comme pour la pratique de la sophrologie ou encore de la méditation)...
     
  18. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay Membre

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1830
    Localité:
    Clermont-Ferrand
    Je me disais bien qu'il y avait un préjugé derrière. Fais attention à la façon dont tu considères les gens, Intemporelle.
    Je ne pratique pas la scène, la seule fois que j'ai eu un PUBLIC, c'était au stage de Syx.
     
  19. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    Ben oui c'est quand même la base d'une détente profonde qu'on l'appelle hypnose, sophrologie, méditation, ou même massage corporel, tout ce qui apporte une détente corporelle induit un calme mental..., par moment j'ai l'impression d'être en décalage avec des professionnels de l'hypnothérapie... :shock:
     
  20. Ptipolo83

    Ptipolo83 Membre

    Inscrit:
    2 Septembre 2008
    Messages:
    84
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Localité:
    Trans-en-Provence et Nice
    je ne suis pas sur scène mais en cabinet :)
     
  21. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    Quels préjugés ? ne soyez pas si susceptible jeune homme, de plus vous ne répondez pas à ma question...
     
  22. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    En cabinet ? et vous ne faites pas de thérapie ? :roll:
     
  23. Ptipolo83

    Ptipolo83 Membre

    Inscrit:
    2 Septembre 2008
    Messages:
    84
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Localité:
    Trans-en-Provence et Nice
    Pardonnez moi, mais encore une fois le sujet dérape sur autre chose qui n'aidera pas à trouver des réponses à ce post, si vous voulez en savoir plus il existe les messages privés pour cela. Si je dis que je suis en cabinet c'est donc que je pratique. Je ne fais pas de spectacle. Peut être est ce moi qui est mal compris ce que vous vouliez dire? vous vouliez peut être savoir quel plaisir j'ai à hypnotiser les gens en cabinet? je ne leur fait pas de spectacle non plus en cabinet. si c'est votre question, j'aime cette technique, j'en apprend tous les jours et en apprendrai tous les jours je l'espère en tous cas. Je souhaite comprendre mieux nos fonctionnements, dans le but d'aider un maximum, voilà mes motivations principales. Si j'ai malgré tout pris la peine de répondre alors que quelques lignes avant je précisais que nous étions hors sujet, c'est pour la simple et bonne raison, que certain ici ils se reconnaitrons ne feront que toujours et encore que dénigrez chaque message que je posterai. Maintenant si vous souhaitez continuez cette conversation, n'hésitez pas à me joindre en privé, je répond toujours et reste courtois avec les gens qui le sont aussi.
    Bien cordialement.
     
  24. Triggermind

    Triggermind Membre

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Messages:
    310
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1430
    Localité:
    Lille
    A force de raisonner à partir d'un cas particulier comme le concombre, on rétrécit tellement son champ de vision que l'on en vient à nier des évidences.

    Nier le pouvoir de la suggestion, ce serait nier l'effet placébo, qui n'est autre que la mise en place par l'individu du pouvoir d'auto guérison.
    30 à 35 pour cent des personnes prenant un placébo ont le même effet que les personnes prenant le médicament actif dans les études en double aveugle vs placébo...

    Tout le monde entre en état d'hypnose tous les jours, ce n'est pas pour cela que tout le monde va bien...
    Notre inconscient sait faire beaucoup de choses, encore faut il lui demander et savoir comment lui demander...

    Ceci ne s'oppose en rien au fait que l'état d'hypnose est en lui même réparateur, si l'inconscient sait le faire seul ou sans qu'on le lui demande...

    Oui l'hypno-analyse, agir en profondeur sur la cause du symptôme, me semble toujours préférable à une hypnose à visée uniquement symptomatique, comportementaliste. Mais il faut bien avouer que l'on ne retrouve pas toujours d'événement déclenchant...

    Le signaling, je le met en place de façon systématique car je considère qu'il permet en lui même d'approfondir la transe.

    Bien sur, hypnose, sophrologie, méditation et bien d'autres termes...
    Il ne faut y voir que des techniques, des cultures, des époques et des orientations différentes dans la même recherche de l'accès et de l'utilisation de l'inconscient ou plus largement des ressources que nous possédons.
     
  25. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    OK, j'avais le sentiment en vous lisant sur ce forum, voyant que vous intervenez souvent sur les sujets hypnose de spectacle, que c'était votre orientation, donc vous me dites que vous faites de la thérapie, mais je ne vous ai jamais vu intervenir sur ces sujets concrêtement, bref, n'y voyez pas de préjugés mais je m'interroge parfois...
     
  26. Intemporelle

    Intemporelle Invité

     
  27. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay Membre

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1830
    Localité:
    Clermont-Ferrand
    Pourtant, ça a tout l'air d'en être.
    Et tant bien même que cela n'en est pas, en quoi cela est-il dérangeant.. OH PIRE, en quoi cela vous regarde... que quelqu'un s'intéresse à l'hypnose de spectacle ? Même s'il pratique en cabinet ?
    êtes-vous un égocentrique centripède qui a l'égo "de celui qui sert" et dénigre les autres ?

    Blagues à part, puisque la question m'a été posé à l'initiative d'un préjugé... pour nous crédibiliser... "ces petits jeunes se sentent puissants !" ; et ne dites pas que c'est pas ce que vous pensiez, Intemporelle, car vous avez lu suffisament de postes pour savoir ce qu'il y a à savoir...
    Pourquoi j'aime hypnotiser ? Déjà commençons par "de quelle façon j'hypnotise ?", je n'aime pas hypnotiser sur scène, premièrement car si c'est le cas alors les personnes hypnotisées sur scène le seront pour que les spectateurs, dans le public, en profitent ; et la séance d'hypnose ne serait pas au profit des volontaires. Oh oui, certains apprécieront. Mais ce sont pas les meilleurs conditions parce que la personne se sentira "obligé" de répondre aux suggestions, qu'il fasse semblant ou pas, pire : qu'il n'ait pas conscience de faire semblant. Je me rappelle qu'un hypnotiseur avait dit que ces derniers étaient alors les meilleurs sujets, "ils feraient presque n'importe quoi et ce sont jamais les mêmes à tous les spectacles". Y'a même eu un hypnotiseur qui employait des acteurs pour faire certaines parties de son spectacle. (cascade)

    L'hypnose thérapeutique, je pratique à l'occasion, quand on me le demande. Généralement pour l'arrêt du tabac ou la confiance en soi, je dis que c'est traitable par la thérapie. L'hypnose et l'acuponcture ont de très bons résultats pour ce premier, par exemple. Mais vous n'êtes pas sans ignorer que je fréquente des jeunes qui ont des moyens "bien meilleurs" de passer leur temps que quelque chose devant les aider à arrêter le tabac. Quelques uns en parlent, bien sûr, mais la plupart veulent seulement, et le précisent bien, n'être hypnotisé que pour tester des phénomènes hypnotiques. Par conséquent, non, la thérapie n'est pas une pratique que j'ai majoritairement.

    Ce que je pratique majoritairement, ce sont des démonstrations d'hypnose, comme ça, pour que les gens testent l'état hypnotique et passent un bon moment. Ce qui me plait ? Premièrement, faire découvrir quelque chose aux gens, des fois on peut même observer cette même lueur dans les yeux qu'ont ceux des enfants ouvrant leurs cadeaux de Noel. D'autres part, tout simplement retirer de l'expérience des faits m'aidant à comprendre. Comprendre pourquoi ? Tout simplement car je ne me contente pas d'appliquer ce qui m'a été enseigné parce qu'à la base, rien ne m'a été enseigné, même pas par un bouquin, mais que j'essaie de comprendre ce qui se passe au lieu de me contenter de ce qui a été dit, alors que ce que j'observe rentre en contradiction avec ce que j'ai pu lire. J'essaie de créer des faits qui aillent à l'encontre de mes hypothèses pour vérifier ce qui est vrai, ce qui est faux. Séparer les variables des constantes, et éliminer le superflux. Est-ce un égo qui me pousse à ces recherches ? Peut-être. Je ne tiens même pas un carnet de note de ce que j'ai pu vérifier et confirmer ou infirmer, comme quoi je suis très assidu à ma tâche !
    Mais cela me permet de largement m'améliorer, créer. Ne pas être un technicien sortant de l'école, mais plutôt comme un ingénieur. Hypno-ANALYSE ? N'analysez pas que j'utilise le mot ingénieur pour monter mon égo. Ou faites-le. Mais l'idée qui en sort est "celui qui comprend ce qu'on lui a dit et qui applique" et "celui qui comprend ce qui a été dit, qui applique, qui comprend ce qu'il a fait, en ressort le meilleur, crée".

    Beaucoup d'écoles de formations parlent de profondeur de transe, d'autres non. Les deux ont a la fois tort et raison. Il est plus aisé d'apprendre "à plein de gens à ennuyer les gens et obtenir des résultats convenables" que d'enseigner "à peu de gens à mettre en transe profonde et obtenir de sacré résultats". Et a 1500€, il faut un taux de réussite assez élevé a la sortie des écoles, alors oui on préfère enseigner à ennuyer et ne pas travailler sur la transe...

    Mais d'autres ont compris l'intéret des induction rapides qui 
    1/ amènent rapidement en transe, gain de temps
    2/ amene profondement en transe, double gain

    Quant à mes videos, remarque qu'il y en a peu, Intemporelle, comparée à d'autres chaine youtube. ANALYSE, essaie de comprendre pourquoi j'ai fais ce choix, d'après toi ? Aide toi de ce que je viens d'écrire.
    Et garde tes préjugés dans ton esprit avant de les ressortir n'importe comment.

    Et oui, j'assume, je manque de courtoisie.

    ----------------

    A méditer.

    Fin du hors-sujet ? La messagerie privée a été fondée dans le but d'échanger des données personnelles. Comme les "questions personnelles".
     
  28. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    bayu,

    Mouais... je ne ferais pas plus de commentaires car ce n'est pas le post, mais vous avez suffisamment bien répondu à ma question, donc merci.

    Quant à méditer sur vos propos, franchement je n'y vois pas trop d'intérêt... à mon tour de manquer de courtoisie...
     
  29. Triggermind

    Triggermind Membre

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Messages:
    310
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1430
    Localité:
    Lille
    Il est toujours utile de s'entrainer à l'induction, voire indispensable au début. Au delà de toutes les théories et techniques, pour mieux la comprendre, l'hypnose cela se vit et se pratique.
    En plus si c'est valorisant... Il n'y a pas de mal à se faire du bien!
    Personnellement je pratique très souvent en dehors de toute thérapie, dès que j'en ai l'occasion, on en retire toujours un peu plus de finesse et de performance...

    En pratiquant comme vous le faites vous sortirez certainement rapidement de cette croyance qui veut que l'hypnose de spectacle soit une transe profonde et l'hypnose Ericksonienne légère.
    D'ailleurs, peut on sérieusement parler d'induction classique contre induction Ericksonienne?
    C'est tellement réducteur alors que l'on emploie toute la palette, toutes les nuances, qui vont de l'induction purement verbale à la caricature de l'induction de spectacle la plus théâtrale?

    Sur la rapidité et la profondeur, si le gain de temps est quelque chose de primordial, Il suffit de placer un ancrage lors de la première séance pour ne plus avoir de problème de temps lors d'éventuelles séances ultérieures.
    Je le fais systématiquement, pas vraiment pour le gain de temps, mais parce que après la première séance où trouver l'induction qui convient est intéressant et indispensable, la phase d'induction me gonfle et je préfère me consacrer à la phase de travail.
    L'induction reste douce, progressive, simplement appuyée au bout d' une minute et demie par l'ancrage qui permet de retrouver la profondeur souhaitée.
    Ensuite, mais cela découle de mon expérience et de mon ressenti, je considère que l'induction brutale est moins propice au travail thérapeutique, comme je l'ai déjà exposé, je pense qu'une induction brutale est obtenue par démission de l'esprit conscient, critique, et plonge la personne dans le même état de protection et de refoulement qu'un choc émotionnel. L'induction progressive permet l'accès aux ressources de l'inconscient, à son réservoir d'informations et d'apprentissages.

    Eh oui, cela fait du bien parfois, je viens d'en parler dans un autre post!
     
  30. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    Au fait vous répondez à ce message mais il était adressé à Ptipolo, donc en quoi cela vous regarde ?..


     
Chargement...