Formation Hypnose

Douleur intérieure

  • Initiateur de la discussion Kamou
  • Date de début
Kamou
Kamou
Membre
messages
615
Points
2 890
Hypno-transe à dit:
Kamou écrit :
Chacun son rythme, je suis probablement plus lent que vous. Si vous avez effectivement atteint ce stade, vous comprendrez que je ne vous croie pas sur parole lorsque vous dîtes par exemple "tout passe par l'inconscient". Cela demande quelques développements...


Vous avez tout la vie pour y songer, et concernant les développements, je vous enverrai bien un lien audio mais je ne crois pas que vous êtes prêt... :roll:

Sur ce, bonne nuit Kamou, et n'ayez pas trop peur, pensez à respiration profonde et régulière... :wink:
Vous savez j'ai quand même eu accès à un certain nombre d'informations sur les différents inconscients tels qu'ils ont pu être pensés, et j'avoues que l'inconscient "ericksonnien" est celui avec lequel je me suis senti le plus d'affinités car il est finalement le plus cohérent en regard de sa fonction thérapeutique. Pour autant je ne suis pas contre de nouvelles approches du moment que ce qui est dit n'est pas systématiquement équivoque. Lire Freud Jung ou Lacan, c'est naviguer entre des concepts toujours flous sans jamais être certain de ce dont il s'agit et pour cause, il s'agit de l'inconscient : de l'impensé/able.

Pour exemple je préfère grandement lire un auteur comme René Girard dont la thèse est très simple à comprendre et pourtant fort solide, comparé à une analyse psychanalytique des mythes qui laisse la part belle à l'interprétation, qui cultive le flou comme une vertu de la pensée, dont la principale effectivité est in fine de parvenir à gonfler d'orgueil des bellâtres universitaires forts d'interprétations qu'ils ne comprennent pas vraiment et qu'ils sont incapables de détailler mais qu'ils défendent corps et âme en reprochant leur etroitesse d'esprit et leur manque de maturité à ceux qui les mettent face à leurs contradictions.

Je précise cela non pas pour taper sur la(les) psychanalyse(s) en soi, je pense qu'il y à des choses à prendre et d'autres à laisser, mais pour vous prévenir des critères qui peuvent susciter mon adhésion ou le contraire en sorte que vous ne m'envoyiez pas un lien voué à m'exaspérer. Si vous pensez que votre lien audio peut m'aider à comprendre, alors je suis tout à fait ouvert.
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
Quelles avancées dans ta reflexion initiale Kamou ?
 
A
Anonymous
Invité
Kamou à dit:
Hypno-transe à dit:
Kamou écrit :
Chacun son rythme, je suis probablement plus lent que vous. Si vous avez effectivement atteint ce stade, vous comprendrez que je ne vous croie pas sur parole lorsque vous dîtes par exemple "tout passe par l'inconscient". Cela demande quelques développements...


Vous avez tout la vie pour y songer, et concernant les développements, je vous enverrai bien un lien audio mais je ne crois pas que vous êtes prêt... :roll:

Sur ce, bonne nuit Kamou, et n'ayez pas trop peur, pensez à respiration profonde et régulière... :wink:
Vous savez j'ai quand même eu accès à un certain nombre d'informations sur les différents inconscients tels qu'ils ont pu être pensés, et j'avoues que l'inconscient "ericksonnien" est celui avec lequel je me suis senti le plus d'affinités car il est finalement le plus cohérent en regard de sa fonction thérapeutique. Pour autant je ne suis pas contre de nouvelles approches du moment que ce qui est dit n'est pas systématiquement équivoque. Lire Freud Jung ou Lacan, c'est naviguer entre des concepts toujours flous sans jamais être certain de ce dont il s'agit et pour cause, il s'agit de l'inconscient : de l'impensé/able.

Pour exemple je préfère grandement lire un auteur comme René Girard dont la thèse est très simple à comprendre et pourtant fort solide, comparé à une analyse psychanalytique des mythes qui laisse la part belle à l'interprétation, qui cultive le flou comme une vertu de la pensée, dont la principale effectivité est in fine de parvenir à gonfler d'orgueil des bellâtres universitaires forts d'interprétations qu'ils ne comprennent pas vraiment et qu'ils sont incapables de détailler mais qu'ils défendent corps et âme en reprochant leur etroitesse d'esprit et leur manque de maturité à ceux qui les mettent face à leurs contradictions.

Je précise cela non pas pour taper sur la(les) psychanalyse(s) en soi, je pense qu'il y à des choses à prendre et d'autres à laisser, mais pour vous prévenir des critères qui peuvent susciter mon adhésion ou le contraire en sorte que vous ne m'envoyiez pas un lien voué à m'exaspérer. Si vous pensez que votre lien audio peut m'aider à comprendre, alors je suis tout à fait ouvert.
Pour répondre à chaud à votre message, mon lien audio est plus axé dans le développement personnel que dans l'aspect psychanalytique, mais encore une fois je ne vous connais pas assez pour savoir si cela pourrait vous éclairer ou pas, ou si vous êtes prêt à déplacer votre champs de conscience...

Pour vous rassurer, moi non plus je ne partage pas la thérapie psychnalytique, toutefois l'hypnose Ericksonienne n'est pas pour moi complète, donc mon approche intégrative me donne beaucoup plus de satisfaction en thérapie... :wink:
 
Kamou
Kamou
Membre
messages
615
Points
2 890
katia (zoulouk) à dit:
Quelles avancées dans ta réflexion initiale Kamou ?
Plus de questions, plus de flou.

Surderien et hypnomed axent sur les modulations possibles. Où se situent-elles ? Des produits peuvent apaiser la douleur voire endormir la conscience (d'ailleurs quel est l'effet exact ? A quel niveau tel produit agit-il ? Car endormir la conscience ce n'est pas tout à fait identique à parasiter les messages nerveux douloureux ; et, dans ce dernier cas, est-ce qu'il s'agit de créer une sensation agréable qui vient se superposer à celle de la douleur, ou est-ce qu'on entrave les messages nerveux douloureux eux-mêmes ?), l'hypnose en travaillant sur la manière d'appréhender la douleur ou en endormant la conscience peut également parvenir à moduler la douleur, ses aspects subjectifs, elle permet d'orienter l'attention vers d'autres points etc. Mais...

Quelque chose m'échappe, je n'arrive pas à mettre le doigt dessus. D'où peut-être l'impression que je donne d'être confus (je le suis), c'est que je ne sais pas exactement ce que je cherche. Un "truc" cloche, mais quoi ?...

Cette question de la douleur intérieure est une porte d'entrée privilégiée vers la relation émotions/sensations car c'est alors qu'elle me semble la plus surprenante, la plus tangible. Bénéficiant d'une émotion agréable forte, je ne ressens pas nécessairement de répercussion en termes physiques (peut-être les papillons dans le ventre dans le cas du sentiment amoureux) mais avec une émotion désagréable et violente, le lien est évident et déstabilisant.

Je pense que l'émotion en tant que telle est différente de ses traductions dans le corps... Mais je suis loin d'être satisfait de cette formulation très maladroite (l'émotion "en tant que telle" implique déjà que émotion =/ sensations physiques, ce qui est contestable). Je pars d'une intuition partie en creux de l'expérience : il y a une différence qualitative entre l'émotion et ses traductions ; mais je peux en venir moi-même à contester cette intuition...

Bon voilà j'suis un peu paumé quoi.
 
A
Anonymous
Invité
katia (zoulouk) à dit:
Quelles avancées dans ta reflexion initiale Kamou ?
Oui Katia pose une bonne question. :D

Faites nous part Kamou de vos réflexions ...
 
Kamou
Kamou
Membre
messages
615
Points
2 890
Hypno-transe à dit:
Pour répondre à chaud à votre message, mon lien audio est plus axé dans le développement personnel que dans l'aspect psychanalytique, mais encore une fois je ne vous connais pas assez pour savoir si cela pourrait vous éclairer ou pas, ou si vous êtes prêt à déplacer votre champs de conscience...

Pour vous rassurer, moi non plus je ne partage pas la thérapie psychnalytique, toutefois l'hypnose Ericksonienne n'est pas pour moi complète, donc mon approche intégrative me donne beaucoup plus de satisfaction en thérapie... :wink:
Bon eh bien j'ai quelques aprioris sur le développement personnel, d'autant que je ne ressens plus la nécessité de me diriger vers ça mais si vous pensez que ça peut m'aider à comprendre (et non pas à aller mieux...) alors je veux bien y accorder du temps.

le problème avec l'hypnose Ericksonienne, c'est qu'Erickson avait une intuition incroyablement puissante à partir de laquelle il travaillait, et il est très difficile de transmettre l'intuition (en tant que capacité, comme la mémoire, et non pas en tant que contenu "mon intuition dit que...", comme serait les souvenirs). Donc en fait l'hypnose Ericksonnienne se résume en un travail sur l'intuition du thérapeute, plus qu'en un panel de techniques directement effectives dans la pratique.
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Kamou à dit:
Hypno-transe à dit:
Pour répondre à chaud à votre message, mon lien audio est plus axé dans le développement personnel que dans l'aspect psychanalytique, mais encore une fois je ne vous connais pas assez pour savoir si cela pourrait vous éclairer ou pas, ou si vous êtes prêt à déplacer votre champs de conscience...

Pour vous rassurer, moi non plus je ne partage pas la thérapie psychnalytique, toutefois l'hypnose Ericksonienne n'est pas pour moi complète, donc mon approche intégrative me donne beaucoup plus de satisfaction en thérapie... :wink:
Bon eh bien j'ai quelques aprioris sur le développement personnel, d'autant que je ne ressens plus la nécessité de me diriger vers ça mais si vous pensez que ça peut m'aider à comprendre (et non pas à aller mieux...) alors je veux bien y accorder du temps.

le problème avec l'hypnose Ericksonienne, c'est qu'Erickson avait une intuition incroyablement puissante à partir de laquelle il travaillait, et il est très difficile de transmettre l'intuition (en tant que capacité, comme la mémoire, et non pas en tant que contenu "mon intuition dit que...", comme serait les souvenirs). Donc en fait l'hypnose Ericksonnienne se résume en un travail sur l'intuition du thérapeute, plus qu'en un panel de techniques directement effectives dans la pratique.
Des pistes sur le fonctionnement intime de la matrice mentale mémoire interne (=la programmation de son "inconscient" pour ceux qui y tiennent !) peut être trouvé dans ce document :

http://www.fichier-pdf.fr/2013/07/13/do ... ypnose.pdf

Je pense que Milton Erickson savait précisément accéder par le contenu de ses entretiens éricksonniens à la modulation du système neuronal pour le stimuler à se remodeler dans le sens de l'amélioration souhaitée (confortive et thérapeutique)

Les métaphores sont un des outils hypnotiques pemettant d'alimenter rapidement le mental avec de nouveaux éléments de ré-aménagement

Ernest Rossi a montré le fonctionnement neuronal et les changements sur l'ADN

La suite est entrain de s'écrire...

:)

PS D'autres exemples de programmation interne :

http://forumdespsychiatres.org/index.ph ... &Itemid=36
 
A
Anonymous
Invité
Kamou à dit:
Hypno-transe à dit:
Pour répondre à chaud à votre message, mon lien audio est plus axé dans le développement personnel que dans l'aspect psychanalytique, mais encore une fois je ne vous connais pas assez pour savoir si cela pourrait vous éclairer ou pas, ou si vous êtes prêt à déplacer votre champs de conscience...

Pour vous rassurer, moi non plus je ne partage pas la thérapie psychnalytique, toutefois l'hypnose Ericksonienne n'est pas pour moi complète, donc mon approche intégrative me donne beaucoup plus de satisfaction en thérapie... :wink:
Bon eh bien j'ai quelques aprioris sur le développement personnel, d'autant que je ne ressens plus la nécessité de me diriger vers ça mais si vous pensez que ça peut m'aider à comprendre (et non pas à aller mieux...) alors je veux bien y accorder du temps.

le problème avec l'hypnose Ericksonienne, c'est qu'Erickson avait une intuition incroyablement puissante à partir de laquelle il travaillait, et il est très difficile de transmettre l'intuition (en tant que capacité, comme la mémoire, et non pas en tant que contenu "mon intuition dit que...", comme serait les souvenirs). Donc en fait l'hypnose Ericksonnienne se résume en un travail sur l'intuition du thérapeute, plus qu'en un panel de techniques directement effectives dans la pratique.
Là vous avez mis le doigt en plein dans le mille... ERICKSON était un personnage à part entière, il n'y a pas de méthode Ericksonienne, juste une tentative d'approche, car les techniques sont une chose, mais l'intuition juste, ça, ça fait partie de l'Etre éveillé, vous devez connaître le parcours personnel de M. ERICKSON, je pense que le déclic que vous cherchez, il a eu lui aussi à un moment de sa vie, et c'est cela pour moi qui l'a rendue le génie qu'il a été dans sa discipline.

Le problème aujourd'hui c'est que la plupart des individus sortant des écoles Ericksoniennes pensent être des M. ERICKSON en puissance, et la plupart du temps ils sont un long chemin à faire, en tout cas c'est mon constat...
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Le problème aujourd'hui c'est que la plupart des individus

Sauf vous, évidemment !

:lol:

Encore un de vos jugements de valeur personnel péremptoire et discréminatoire sur un forum.

De la programmation négative imposée aux autres et qui vous protège dans votre tour d'ivoire ?

Est-ce là le discours éveillé éricksonnien : tout faire pour écraser les autres ???

Ne pas sortir de votre programmation négative permanente envers les autres intervenants de ce forum c'est bien votre spécialité ?

Aucune humilité d'intuition de thérapeute à transmettre aux autres ?


vous devez connaître le parcours personnel de M.

Lui seul le connaissait peut-être vraiment et encore...
Il n'en maitrisaît peut-être pas tout non plus...
Il fallait toujours qu'il garde "une petite part de non résolu" disait-il !
La vie était pour lui un long chemin qui se continuait ailleurs...
:)
 
Kamou
Kamou
Membre
messages
615
Points
2 890
Merci surderien ,

Je finirai de lire le premier lien cet aprem ou ce soir (beaucoup de termes demandent des recherches et ces recherches en entraînant d'autres... :) ), une question : pourquoi le second lien ?

Je pense à ouvrir un sujet sur un "détail" qui m'a interpellé :
Quand on se tappe le doigt avec un marteau, on ress
ent une douleur à cet endroit précis de notre corps
.
Cette douleur est souvent si vive et bien localisée
qu’on a presque l’impression que c’est le doigt qu
i a mal. Bien sûr il n’en est
rien.
Les
fibres nociceptives
de l’orteil transmettent d’abord leurs influx nerv
eux à la moelle épinière qui les transmet à son tou
r au
cerveau.
Et c’est l’activité nerveuse de certaines régions d
u cerveau qui va alors nous faire ressentir de la d
ouleur à cet endroit précis.
Puis nous faire crier de gros mots, frotter notre d
oigt, balancer le marteau par terre, mettre le doig
t sous l'eau froide...
Soit je considère que la seule réalité que je puisse éprouver est une construction de mon cerveau - auquel cas j'ai effectivement mal à l'orteil et non pas au cerveau comme le suggère la citation ; soit je considère un orteil "en soi" et une reconstruction mentale, auquel cas je ne peux jamais rien connaître de l'orteil en soi et tout s'effondre et il n'y a plus qu'illusions. bon la c'est très vite dit mais bref je pense à ouvrir un sujet sur ces questions qui me turlupinent aussi assez fort et j'espère avoir votre avis !
 
A
Anonymous
Invité
surderien à dit:
Le problème aujourd'hui c'est que la plupart des individus

Sauf vous, évidemment !

:lol:

Encore un de vos jugements de valeur personnel péremptoire et discréminatoire sur un forum.

De la programmation négative imposée aux autres et qui vous protège dans votre tour d'ivoire ?

Est-ce là le discours éveillé éricksonnien : tout faire pour écraser les autres ???

Ne pas sortir de votre programmation négative permanente envers les autres intervenants de ce forum c'est bien votre spécialité ?

Aucune humilité d'intuition de thérapeute à transmettre aux autres ?


vous devez connaître le parcours personnel de M.

Lui seul le connaissait peut-être vraiment et encore...
Il n'en maitrisaît peut-être pas tout non plus...
Il fallait toujours qu'il garde "une petite part de non résolu" disait-il !
La vie était pour lui un long chemin qui se continuait ailleurs...
:)
Idem, un long chemin captivant... ce qui est loin d'être ce que je ressens en lisant vos messages Surderien, mais je pense que cela est réciproque, donc tout va bien... :D

Pour Kamou, bonnes recherches ! Nous ne sommes pas dans la même recherche, vous scientifique, moi holistique...
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Hypno-transe à dit:
surderien à dit:
Le problème aujourd'hui c'est que la plupart des individus

Sauf vous, évidemment !

:lol:

Encore un de vos jugements de valeur personnel péremptoire et discréminatoire sur un forum.

De la programmation négative imposée aux autres et qui vous protège dans votre tour d'ivoire ?

Est-ce là le discours éveillé éricksonnien : tout faire pour écraser les autres ???

Ne pas sortir de votre programmation négative permanente envers les autres intervenants de ce forum c'est bien votre spécialité ?

Aucune humilité d'intuition de thérapeute à transmettre aux autres ?


vous devez connaître le parcours personnel de M.

Lui seul le connaissait peut-être vraiment et encore...
Il n'en maitrisaît peut-être pas tout non plus...
Il fallait toujours qu'il garde "une petite part de non résolu" disait-il !
La vie était pour lui un long chemin qui se continuait ailleurs...
:)
Idem, un long chemin captivant... ce qui est loin d'être ce que je ressens en lisant vos messages Surderien, mais je pense que cela est réciproque, donc tout va bien... :D

Pour Kamou, bonnes recherches ! Nous ne sommes pas dans la même recherche, vous scientifique, moi holistique...
Si, pour vous, les scientifiques ne sont pas holistiques, alors cela me confirme que vos croyances sont dogmatiques : ni scientifiques, ni holistiques !

Mais l'hypnose intégrative vous aidera sûrement un jour à trouver la lumière !

Bon chemin à vous !

:)
 
A
Anonymous
Invité
surderien à dit:
Hypno-transe à dit:
surderien à dit:
Le problème aujourd'hui c'est que la plupart des individus

Sauf vous, évidemment !

:lol:

Encore un de vos jugements de valeur personnel péremptoire et discréminatoire sur un forum.

De la programmation négative imposée aux autres et qui vous protège dans votre tour d'ivoire ?

Est-ce là le discours éveillé éricksonnien : tout faire pour écraser les autres ???

Ne pas sortir de votre programmation négative permanente envers les autres intervenants de ce forum c'est bien votre spécialité ?

Aucune humilité d'intuition de thérapeute à transmettre aux autres ?


vous devez connaître le parcours personnel de M.

Lui seul le connaissait peut-être vraiment et encore...
Il n'en maitrisaît peut-être pas tout non plus...
Il fallait toujours qu'il garde "une petite part de non résolu" disait-il !
La vie était pour lui un long chemin qui se continuait ailleurs...
:)
Idem, un long chemin captivant... ce qui est loin d'être ce que je ressens en lisant vos messages Surderien, mais je pense que cela est réciproque, donc tout va bien... :D

Pour Kamou, bonnes recherches ! Nous ne sommes pas dans la même recherche, vous scientifique, moi holistique...
Si, pour vous, les scientifiques ne sont pas holistiques, alors cela me confirme que vos croyances sont dogmatiques : ni scientifiques, ni holistiques !

Mais l'hypnose intégrative vous aidera sûrement un jour à trouver la lumière !

Bon chemin à vous !

:)

Si, pour vous, les scientifiques ne sont pas holistiques, alors cela me confirme que vos croyances sont dogmatiques : ni scientifiques, ni holistiques !
Décidément vous insistez lourdement dans votre vision erronée, c'est effrayant... :shock:

http://aduclermortier.free.fr/index.php ... &Itemid=14

Cherchez thérapie holistique, vous aurez des surprises...
 
Kamou
Kamou
Membre
messages
615
Points
2 890
Qu'est-ce qui vous fait dire que ma recherche n'est pas holistique hypno-transe ?
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Hypno-transe est dans la folie des grandeurs, elle sait savoir et les autres ne le savent pas.

All is stick. Le summum pour elle c'est l'hypnose du bâton d'orgueil.

Moi je ne suis qu'un tout petit surderien curieux et observateur.

Comme vous Kamou et quelques autres de toute évidence, et ce sans avoir besoin d'intuition holistique pour le comprendre.

:p
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Cherchez thérapie holistique, vous aurez des surprises...

Vous prenez vraiment les autres pour des ignares. En restant poli. Rideau.
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
J'aime beaucoup mon avatar !

A gauche la photo quand j'étais jeune, à droite celle quand je serai vieux !

Mais surderien.

:lol:


PS : Ce message HS juste pour ancrer un peu plus mon sourire intérieur...

:)
 
A
Anonymous
Invité
Kamou à dit:
Qu'est-ce qui vous fait dire que ma recherche n'est pas holistique hypno-transe ?
Et bien tous nos échanges, votre façon d'argumenter ... :roll:

Kamou c'est pas grave si nous ne partageons pas la même vision des choses, vous sachez j'apprécie les personnes dans la vie qui pense différemment de moi, si elles restent authentiques... :wink:

Pour Surderien, vous me fatiguez autant que Mindy, vous êtes épuisants ...
Et la recherche holistique, c'est juste pour répondre à vos attaques perpétuelles, d'ailleurs je pense que je ne vais plus vous répondre...
 
Kamou
Kamou
Membre
messages
615
Points
2 890
En effet, ce n'est pas grave. j'étais curieux de savoir sur quoi vous basiez ce commentaire, s'il s'agissait d'une "stratégie" :)

Entre nous, je suis encore loin des qualités du scientifique idéal ;)
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Je me suis reveillée en pleur hier matin

je voyais mon père ressucité...oui

je pensais que tout le monde devait le voir, voir qu'il était ressucité



il était là, devant moi et m'a dit, je ne peux pas rester, je repars samedi ;

Je lui ai demandé si c'était son ange gardien qui l'avait ressucité, il m'a dit que non, que c'était un jeune homme au chomage qui lui avait mordu l'avant bras droit :shock:

J'étais persuadé dans mon rêve que c'était ma douleur qui l'avait ressucité

je me voyais entrain de penser à changer, lui trouver un autre coeur pour qu'il puisse rester

et je me vois pleurer devant lui, en lui disant que j'étais désolée mais que j'avais tellement mal, que c'était tellement douloureux pour moi que je n'y arrivais pas .

j'aillais pour pleurer dans ses bras mais il a mis sa main droite devant moi, comme un signe de stop pour ne pas m'approcher plus.

j'ai vu aussi que ma joie venait de lui

j'ai compris dans ce rêve que c'était à son contact que j'avais la "connnerie" et que depuis complètement perdue

je me suis vu aussi jeter des détritus de nourriture dans une poubelle que des gens avaient laissé au sol sur un escalier dehors

Je me vois aussi avec des tanches de pain complet dans les mains que je récupère...d'autres en veulent, je leur en donnent quelques tranches mais récupèrent les autres

je me suis vu aussi plier une gigoteuse de bébé afin de ranger tous ça dans mon sac avec d'autres affaires

Plusieurs points resent mystérieux pour moi dans ce rêve mais me reveiller en pleurant avec cette sensation de douleur intérieure réelle était tellement fort que j'ai étonné tout le monde à mon réveil

oui, pas grand monde me voit pleurer et celà fait 8 mois que mon père est décédé....je ne l'avait pas encore vu


je me trompe peut être mais je crois que mon inconscient m'a montré a quel point je suis affecté par la mort de mon père

combien je culpabilise d'avoir si mal et de ne pouvoir surmonter ma douleur intérieure au point que je le ramène, le ressucite dans mon rêve tellement que ça me fait mal

je ne sais pas si ce jeune homme au chomage qui l'a mordu à l'avant bras c'est ma partie masculine que me dit papa mais dans ce cas, ça craint

ducoup je suis dans une sorte de dilèmne intérieur

je me rends compte que ma douleur est tellement forte que je le ressucite afin d'avoir moins mal

mais pour celà, je lui fais mal, en le ramenant et j'en suis désolé, culpabilise car arrive a pas surmonter ce manque; ducoup culpabilité


comment puis je faire pour surmonter ma douleur sans lui faire de mal et ainsi retrouver ma joie intérieure ?
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
N'ai je donc pas le droit de pleurer ? pourquoi le reprimer ? pourquoi ce contrôle ?

ma croyance dit que l'on ne doit pas pleurer un mort car celà le retient

mon rêve me dit que je vis réellement cette douleur intérieure, que je la réprime et que je suis désolée de ne pas pouvoir arriver à supporter cette douleuret que j'en culpabilise.

le pain me rassure un peu mais pas la poubelle comme si là aussi il existe deux liens différents d'émotions avec une notion de nourriture spirituelle.

c'est confus, comme mon état...

un petit coup de main serait bien venue, merci
 
Kamou
Kamou
Membre
messages
615
Points
2 890
Je suis bien incapable de te donner un coup de main et c'est pourquoi je me suis abstenu de trop réagir jusqu'ici. Mais saches tout de même que je compatis, je pense à toi. En ce moment les histoires morbides s'accumulent et je n'en mesure que mieux combien la joie intérieure est précieuse. J'espère que les thérapeutes du forum prendront du temps pour t'aider. mais je sais également qu'avec tout ce que tu sais, la fréquentation que tu as de ce forum et les multiples fois où tu as tendue la main, qu'au fond de toi peut-être sans que tu le saches, tu as les solutions. Puisse l'un d'entre nous t'aider à les réaliser
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Kamou à dit:
Je suis bien incapable de te donner un coup de main et c'est pourquoi je me suis abstenu de trop réagir jusqu'ici. Mais saches tout de même que je compatis, je pense à toi. En ce moment les histoires morbides s'accumulent et je n'en mesure que mieux combien la joie intérieure est précieuse. J'espère que les thérapeutes du forum prendront du temps pour t'aider. mais je sais également qu'avec tout ce que tu sais, la fréquentation que tu as de ce forum et les multiples fois où tu as tendue la main, qu'au fond de toi peut-être sans que tu le saches, tu as les solutions. Puisse l'un d'entre nous t'aider à les réaliser
Je te remercie Kamou

C'est vrai qu'en ce moment tout s'accumule pour moi depuis octobre l'année dernière en fait et je pense que ça fait trop à force...ducoup voilà que mes rêves vont se mettre à me perturber, dumoins à vouloir parler !

Puisse quelqu'un d'entendre
 
Ivan Schmitt
Ivan Schmitt
Membre
messages
797
Points
3 260
Localisation
Strasbourg
Bonjour Xorg !

Voilà un petit moment que je n'étais pas venu... j'espère que tu vas bien, même si, à en croire ce que je lis, c'est pas facile ces derniers temps...

Ton histoire m'a rappelé, lorsque j'étais plus jeune, j’avais été effrayé d'avoir rêvé d'un proche décédé. Le temps du rêve, je croyais qu'il était encore là et en me réveillant, je ne savais pas trop quoi faire de ce rêve... pas plus que je ne comprenais son sens. Ca me faisait surtout souffrir.
Un jour j’ai lu quelque chose comme : « sublimer un deuil, c’est pouvoir penser à l’être aimé sans en souffrir ». Alors je me suis dis que c’est aussi une bonne chose que de le revoir dans mon rêve ! Finalement c’est devenu un bon moment que d’en rêver… même si les réveils étaient toujours un peu durs.
Tout ça est peut-être un peu confus… mais après tout… pourquoi pas…
Bon courage en tout cas !
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
C'est gentil Ivan et merci pour ton petit message de soutien !

J'apprecie toute marque, réponse, aide et réponse

j'apprécie aussi d'avoir des retours d'expériences, comme la tienne que tu m'évoques ou celles de kamou

comme si le fait que tu me cites ta propre expérience ma rapproche un peu plus de ma vérité, par miroir de résonnance je suppose ;)

oui, j'étais heureuse de la voir ressucité, tellement !

que je voulais que tout le monde le voit et je sentais l'urgence de le dire vote a tout le monde

mais quand il m'a dit, je ne reste pas là j'ai compris qu'il devait repartir...

j'ai encore pensé là qu'à son plaisir, savoir ce qu'il avait envie de faire ou de voir qui mais aucune réponse

il m'a même semblé voir une sorte d'étonnement sur son visage, comme si étonné de ma question

c'est ensuite que je l'ui ai demandé qui l'avait ressucité car persuadé que c'était moi par ma douleur et il m'a dit que c'était un jene homme au chomage qui l'avait mordu ! là c'est moi qui fût surprise par sa réponse

j'ai demandé à mon père ces derniers jours de venir me parler en rêve pendant que je marchais en fôret a rammaser des cèpes et oronges

j'ai d'ailleurs parler aussi a tous mes ancètres et demander aussi aux instances supérerieures de bien vouloir acceder à ma requete afin de pouvoir parler à mon père en rêve puisque je n'arrive pas à encore l'entendre,e encore moins le voir et pas encore non plus a le ressentir auprès de moi

ducoup, entre mon inconscient qui parle ou lui qui est venu me répondre au travers de mon inconscient celà me laisse finalement perplexe et confuse

mais j'ai demandé de l'aide et je commence à avoir quelques réponses et ça me fait un bien fou !

j'ai décidé de prendre du temps pour moi, pour ma santé mentale pour faire ce deuil et les autres avec

tte cette culpabilité est affligeante à force et tellement pathétique mais voilà, celà me montre aussi mes limites, mes faiblesses, la colère contre moi même m'aime

mais comme je ne suis pas du genre à me mentir et bien je m'expose tout en vous exposant

je sais que de tout celà en ressortira, encore, quelque chose de plus grand, de plus positif

rien n'est sans rien, pour rien, alors oui, il y a du positif dans tous ça et même si j'ai un peu de mal encore à y voir plus clair, je le sas tout au fond et ceux et celles qui me connaissent savent .

J'espère bien un jour pouvoir penser à mon père sans souffrir car comme tu dis celà voudra dire que j'ai sublimé mon deuil

évoluer, lacher prise, s'accepter, accepter tout celà fait partie de l'évolution, de ma petite évolution et je vous remercie tous et toutes si ce n'est de participer au moins de me lire

en attendant, je me donne le droit, oui je me le donne, d'être égoiste et pleurer sur mon sort comme la petite fille que je suis qui a perdu son papa

car vous imaginez même pas a quel point celà m'est dur de me donner ce droit car en faisant celà, je sais que je lui fait du mal aussi

je me donne donc le droit de passer par là puisque ma douleur intérieure est trop forte et doit sortir ! en espérant qu'une chose : que mon rythme d'égoisme ne dure pas trop longtemps

merci encore ivan
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Les forces primales de ton mental t'occultent la lumière de son éternité

Dissipe les à jamais au lieu de chercher à les discipliner en jouant leur jeu !

Et ta lumière intérieure sera à jamais présente !

:idea:
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
un bon parent n'a qu'une envie : c'est que la douleur de ses proches, de ses enfants, soit rapidement atténuée pour qu'ils retrouvent rapidement leur joie de vivre et surtout pour que quand ils pensent à leur parent disparu, ils aient le sourire, plutôt que les larmes...
laisse le sortir de toi.
Oui, pendant longtemps il a fait partie de toi, et désormais, il est temps de laisser derrière cela...
pour qu'il ne reste plus que la joie en pensant à lui.
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
surderien à dit:
Les forces primales de ton mental t'occultent la lumière de son éternité

Dissipe les à jamais au lieu de chercher à les discipliner en jouant leur jeu !

Et ta lumière intérieure sera à jamais présente !

:idea:
je suis si épuisée, si fatiguée...j'ai encore fait une nuit white et m'en vais faire une sieste car un fond de mal de crâne se pointe à l'hrizon

je sais qu'il est lumineux et éternel maintenant, je le sais bien mais l'autre partie de moi à mal du manque lié à l'attachement phyisque

j'ai pris trop de patate en peu de temps et ca doit jouer à miner ma force intérieure...mon petit coeur saigne et a du mal a guerir

c'est plutôt étonnant car dans ma famille on cotérise très vite...Alors me reste à patienter en acceptant qu'il prenne aussi le temps de guerrir

entre ce que l'on veut et ce que l'on peut, je vois une différence surtout émotionnelement .
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
valikor à dit:
un bon parent n'a qu'une envie : c'est que la douleur de ses proches, de ses enfants, soit rapidement atténuée pour qu'ils retrouvent rapidement leur joie de vivre et surtout pour que quand ils pensent à leur parent disparu, ils aient le sourire, plutôt que les larmes...
laisse le sortir de toi.
Oui, pendant longtemps il a fait partie de toi, et désormais, il est temps de laisser derrière cela...
pour qu'il ne reste plus que la joie en pensant à lui.
Tu as rasion, tout parents déisrent que le bonheur de ses enfants

je sais bien que mon père ne fait surment pas exception a la règle et qu'il veut aussi que je sois heureuse maintenant, et surtout que je le mérite

comme j'ai dit a surderien entre ce que je veux de toute mes forces et ce que mon coeur dit, ya une différence

il ne pourra pas sortir de moi, pas vraiment, pas entièrement

jvais pas jeter le bébé avec l'eau du bain hein !

surtout qu'il est tout près de moi c'est juste moi qui le voit, ressent pas

Je sais bien qu'il me faut laisser toute cette peine derrière moi afin de n'avoir plus que du positif en pensant à lui mais pour l'instant j'y arrive pas !

c'est pas que je veuille focaliser sur mon malheur mais là ma douleur est intense et il lui faut du "temps" pour cicatriser je crois bien

plus de temps que je n'aurais pensé, soit, laissons ce petit coeur avancer à son rythme et encore pleurer la paerte de son petit papa d'amour qu'elle aime très fort.

désoléede vous décevoir...je me déçois un peu aussi mais c'est ainsi, je me résigne a accepter ce chagrin et laisse les larmes couleur plus à l'extérieur qu'à l'intérieur en espérant que le "temps" fera son oeuvre avec beaucoup de plus de patience que je n'ai envers moi m' AIME
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
Bonjour Xorguina,

Un de mes amis médecin me disait, imagine ce parent entrain de te regarder depuis là-haut, comment aimerait il te voir ? Pense à la peine qu'il éprouverait en même temps que toi s'il te voyait si triste ?
Ressens qu'il aimerait sans doute te voir heureuse et souriante dans ta vie
 
Pas inscrit ?
Vous n'avez pas de compte ? 
S'inscrire maintenant
ou Inscrivez-vous en utilisant
Vous aimerez:
Messages récents
Votre avis nous intéresse !

Posez vos questions, échangez et partagez votre point de vue sur le forum transe-hypnose.com

Hypnopraticien
Haut