D'un point point A à un trait continu B ou être sur une bonne voie

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par davset, 22 Mai 2016.

  1. davset

    davset

    Inscrit:
    22 Mai 2016
    Bonjour à tous, je m'appelle David et je souhaite me former en hypnose ericksonienne pour travailler en indépendant. Je travaille actuellement en profession libérale dans une autre activité. Donc je passerai complètement sur cette nouvelle activité quand je sentirai que c'est le moment.
    Mais avant celà, il y a un début à tout! j'ai regardé sur le web et il y a pas mal de formations proposées, mais peu de feed back alors voilà pour choisir c'est un peu compliqué, l'ai pas trop envie de faire des erreurs...
    Dans mon idée, je souhaite une formation de praticien dans un premier temps, si quelqu'un peut me donner des conseils pragmatiques je le remercie par avance pour son aide et son expérience.
     
  2. Le Sage

    Le Sage

    Inscrit:
    20 Août 2015
    Bonjour David.
    C'est totalement subjectif, et essentiellement lié à tes sensibilités personnelles...
    Pour ce qui me concerne, l'Arche, avec Kevin FINEL à eu ma préférence.
    J'ai fait mon choix grâce aux vidéos qu'on trouve sur le net. L'approche de Kevin me correspondait tout-à-fait.
    Si tu veux en savoir plus sur l'Arche, je te conseille de visionner leurs vidéos sur leur chaîne YouTube, et de visiter leur site arche-hypnose.com
    D'autres, pour d'autres raisons, te donneront d'autres conseils, mais c'est à toi qu'appartient le choix final.
    Bonne reconversion !
     
  3. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Je dirais que c'est essentiellement un rapport "qualité-prix",car au final certaines formations coûtent un max
    IL y a le début:sous forme d'initiation ,ensuite le perfectionnement,puis une formation en attire une autre;c'est un cycle sans fin
    Tout dépend aussi de ce que vous voulez faire avec...si c'est de la thérapie,il vaut mieux avoir des connaissances....
    Si c'est pour appliquer des protocoles écrits ,sans réfléchir:là vous allez avoir un vaste choix
    IL existe des formations en ligne,certaines sont à un prix minime...
    Il y a plusieurs posts sur le sujet où chacun défend sa formation,ou son école
     
  4. davset

    davset

    Inscrit:
    22 Mai 2016
    Merci Le Sage pour ton avis, l'arche a en effet une bonne réputation sur le marché de l'hypnose et peut etre celà justifie les tarifs des formations.
    Moune merci pour ton avis, en effet certaines coutent un max c'est le cas de l'arche par exemple. Mon objectif est de faire de la thérapie pour aider les gens et gagner ma vie, j'aimerai ensuite l'hypnose spirituelle qui me semble très interessante.
    A petit prix, effectivement j'ai vu les formations en ligne d'une production dont les vidéos sont apparement de qualité raisonnable mais je doute pouvoir acquérir des compétences ainsi, j'ai vu aussi une formation proposée par Patrick Piette de Hypnor de praticien.
     
  5. Le Sage

    Le Sage

    Inscrit:
    20 Août 2015
    Je reviens compléter le sujet car j'ai commencé par les formations vendues sur Groupon. Je ne me suis pas exprimé à leur sujet jusqu'à présent, car je ne trouvais pas pertinent d'ajouter mon avis juste pour le plaisir de l'avoir fait, mais vu l'objectif poursuivi par davset, il me semble important de le livrer.

    En gros, et selon ledit avis personnel (parce que je ne pourrai jamais te donner que celui-là, et que la valeur de mon propos ne dois pas dépasser celle d'un avis personnel), ce genre de "formation"* ne peut t'apporter qu'une idée un peu plus claire de ce qu'est l'hypnose.
    Disons que c'est assez grossier. Si tu n'y connais rien, ça peut être une introduction intéressante, mais pas plus, notamment dans le cadre d'une reconversion vers l'accompagnement thérapeutique.

    En même temps, si on pouvait avoir pour 65€ une formation qui en coûte plus de 5000, il y a longtemps que ça se saurait...
    Pour être moi-même organisme de formation, je sais que le prix se justifie : déplacement des formateurs et prise en charge de leurs frais (pour la mienne, formation en Avignon par des formateurs parisiens, dont Kevin Finel himself), location des locaux meublés, assurance des locaux de formation, frais administratifs du siège (assistants, matériel, location des locaux, électricité, eau, assurances, etc.) et bien d'autres que je ne vais pas perdre de temps à énumérer.
    Dans un cas comme celui-là, on paie le prix des formateurs de haut niveaux, et tout ce qui est nécessaire à ce qu'ils exercent dans des conditions aussi favorables pour eux que pour leurs stagiaires.

    Encore une fois, la notion de prix est subjective : ce n'est pas le montant qui compte, mais ce qu'on acquiert avec (les conditions dans lesquelles on l'acquiert font pour moi partie du package).

    En conclusion, la question "A combien est-ce que j'évalue la qualité de mes futures prestations et le confort que j'aurais à les dispenser" ne serait-elle pas plus appropriée que "Combien suis-je prêt à mettre dans une formation" ?

    *Je mets le mot "formation" entre guillemets parce que je suis formateur indépendant depuis une quinzaine d'années, et que j'ai une autre définition de ce métier
     
    Dernière édition: 24 Mai 2016
  6. shynx

    shynx

    Inscrit:
    6 Mai 2016
    Sauf que davset souligne un point important : c'est comment évaluer la pertinence d'une formation si le seul critère disponible est le prix ?
    C'est vrai que le prix est subjectif, et je préfère moi aussi payer 5K€ dans un truc tip top que 69€ sur Groupon. Mais il existe toujours le risque de payer 5K€ pour une formation miteuse.
     
  7. Le Sage

    Le Sage

    Inscrit:
    20 Août 2015
    On est bien d'accord... C'est pourquoi mon propos met en avant que la qualité a un prix, et non que le prix est gage de qualité.
    Ensuite, je n'évoque que ce que je connais personnellement en précisant que mon avis ne vaut pas mieux que celui d'un autre.
    J'ai donc clairement cloisonné cette partie.
    Pour ce qui est de "comment évaluer la pertinence d'une formation sur le seul critère disponible qui est le prix ?", j'ai, toujours à titre d'avis personnel, une méthode radicale : on l'élimine !
    On doit pouvoir consulter le contenu, l'organisation, les méthodes et moyens pédagogiques, contravention l'école et obtenir des réponses claires et précises à toutes nos questions, etc.
    En même temps, je ne connais personne capable de mettre 5000€ sur la base du prix seul, ou d'un simple conseil enthousiaste, et c'est pourquoi je n'avais pas abordé le sujet sous cet angle.

    Pour ce qui concerne l'Arche, on peut passer des jours entiers à visionner leurs vidéos et lire tout ce qui les concerne sur le Web, puis éplucher leur site, et obtenir de leur propre voix tout renseignement sur les méthodes précédentes ne nous aurait pas permis de trouver par nos propres moyens.

    Après, je n'ai aucun intérêt chez eux,et je serais même pour qu'un autre vienne nous rapporter son expérience personnelle...
     
  8. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Je souhaiterais une école reconnue par l'état,une formation solide avec un diplôme au bout,ou un certificat,de façon a uniformiser l'enseignement et non pas que chacun s'improvise "gourou" de l'hypnose,...
    dans ma formation l'hypnose y est présentée comme un outil pour faire ce pour quoi nous sommes formés et seulement cela:le psychologue va s'éclater dans son domaine,le dentiste idem,l'infirmière idem...et au final celui qui n'a aucune formation médicale comment peut il affirmer qu'il est thérapeutique?...si non c'est de la sophrologie ou de l'hypnose de spectacle que vous faites...
    Je vais m'attirer les foudre de beaucoup d'entre vous,mais ouvrez les yeux....
     
  9. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Voila comment ont confond la carte et le territoire...
    Beaucoup de mes "spectateur" seraient content d apprendre que leurs ex problèmes n étaient qu une illusion...
     
  10. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Les grands-mères des grands-mères actuelles soignaient beaucoup de choses sans aucun diplôme médical.
    Mais tout ce savoir a été saccagé par la médecine officielle.
    Dommage.
     
  11. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    En fait je pense que la vrai question c'est : Est-ce que tout le monde a besoin d'une thérapie ? La réponse est sans doute non, tout va dépendre de ce qu'il faut "changer" chez la personne.
     
  12. davset

    davset

    Inscrit:
    22 Mai 2016
    Je ne crois pas trop aux méthodes par correspondance celà me semble trop impersonnel et surtout peu qualifiant au niveau des compétences acquises, par ailleurs je suis concient du coût généré pour structurer une formation mais ce n'est pas dans mes moyens financiers malheureusement, évidemment si j'avais les moyens je considèrerai que c'est un bon investissement pour moi, il me semble que je vais plutôt me tourner vers un "hypnologue", :) pour rester dans les règles, en activité et qui ait la motivation de me former, si vous connaissez quelqu'un.... ou une idée plus pertinente je suis tout ouïe.
     
  13. brainstorming

    brainstorming

    Inscrit:
    25 Avril 2016
    Davset :
    1) Il n'existe pas de diplôme officiel d'Etat délivré à la fin d'une formation en hypnose.
    2) Après une étude de marché sur les écoles de formation, effectivement, chacun revendique son école, et les critiques peuvent être lues sur les forums. Regarder les programmes et les vidéos apportent beaucoup d'informations pour se faire une idée sur la personnalité du formateur, sa façon de transmettre son enseignement, et la voix du formateur a son importance (beaucoup de personnes formées que j'ai interrogées ont été très sensibles à la voix du formateur ce qui leur a permis de faire un choix).
    3) Effectivement ces écoles restent onéreuses pour les raisons indiquées ci-dessus. Mais certaines écoles font du business par le nombre de personnes regroupées lors d'une même formation, ce qui, pour moi, n'est pas sérieux.
    4) Les méthodes via le net te donneront une idée générale de ce qu'est l'hypnose. Sûrement pas une formation.
    5) Ces formations restent de toute façon très courtes et c'est par le travail personnel et l'expérience que tu deviendras vraiment bon dans ce domaine.
    6) Rencontrer des hypnologues et faire des séances avec chacun d'entre eux, te permettra de comprendre que chaque thérapeute a sa propre méthode.
     
  14. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Pour être sur la bonne voie :
    1° L'hypnose est un outil.
    2°Le savoir faire s'acquiert avec l'outil, mais certains n'auront jamais le savoir faire, même avec le meilleur outil très beau et très cher.
    3°Le savoir faire ne s'achète pas : ils se transmet généreusement.

    Quant au savoir être, c'est une autre histoire...
     
  15. davset

    davset

    Inscrit:
    22 Mai 2016
    Je suis d'accord avec toi surderien, la même formation sur 10 personnes donnera pour chaque personne des compétences plus ou moins acquises sans compter l'apprentissage qui en suit derrière qui va encore accentuer l'écart entre les meilleurs et les moins bons. Mais il vaut mieux quand même partir sur des bonnes bases. Moi qui fait un métier de main je sais qu'entre la théorie de la formation initiale et mon savoir faire d'aujourd'hui il y a pas mal de choses qui font toute la différences et je me vois pas donner celà au premier venu! donc c'est pour cette raison que je pense que trouver un praticien expérimenté qui transmet son savoir est une chance mais encore faut-il trouver.
     
  16. Le Sage

    Le Sage

    Inscrit:
    20 Août 2015
    Bonjour moune.
    Il n'y a aucune raison de voir la foudre tomber, cependant je ne suis pas entièrement d'accord avec toi.
    Je partage l'idée qu'une formation solide soit nécessaire, mais pas celle qu'on soit un charlatan ou un incapable si on n'est pas médecin.
    Je pourrais philosopher des pages sur le fait que le diplôme ne donne pas le savoir faire et encore moins la compétence, même s'il est indéniable qu'il suppose qu'on ait acquis des connaissances (Apprendre Vs Comprendre Vs Integrer).
    Je vais juste me contenter de dire que je n'ai pas de formation médicale, mais qu'un hôpital (dont notamment son service d'algologie) et cabinet de psy font régulièrement appel à mes services dans le cadre de l'accompagnement de leur patient parce-qu'ils considèrent simplement le fait que mes interventions ont des conséquences thérapeutiques sur ces derniers.
    En bref, le diplôme n'est pas gage de qualité, de même que son absence n'est pas preuve de médiocrité.
    Pas de foudre donc, juste un peu de pondération...
     
  17. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Bonjour,je souhaite simplement une formation reconnue par l'état ,comme toutes celles des autres métiers
    une reconnaissance professionnelle
    car même au sein des hôpitaux l'acte est gratuit;

    Je ne dis pas que les médecins sont meilleurs que les autres
    ni que vos compétences soient mises en doute
     
  18. brainstorming

    brainstorming

    Inscrit:
    25 Avril 2016
    Moune : il n'y a pas de formation reconnue par l'état car il n'existe pas de reconnaissance du diplôme. En revanche, si tu veux une formation avec une orientation professionnelle (infirmière, médecin, chirurgien, etc...), il y a les formations de l'association de la nouvelle hypnose à Paris qui est reconnue par les professionnels comme excellente.
     
  19. brainstorming

    brainstorming

    Inscrit:
    25 Avril 2016
    Les "diplômes" ou "attestation" délivrés par chaque école de formation d'hypnose, ne sont que des reconnaissances valables pour chaque école. Autrement dit, n'a aucune valeur en soi car pas de reconnaissance professionnelle officielle.
     
  20. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    C'est là où le bas blesse,car c'est un métier qui est en plein essor
     
  21. Lut

    Lut

    Inscrit:
    5 Mai 2016
    Pour ma part, j'ai d'abord réfléchie à ce que je voulais vraiment d'une école d'hypnose. Je voulais que mes nouvelles connaissances soient reconnues, j'ai donc chercher les écoles reconnues aux environs et 3 ont retenues mon attention. Je les ai contacté suite à quoi j'en ai éliminé une parce que l'approche ne me convenait pas... j'ai visité la deuxième, c'était bien mais celle qui a retenue mon attention fut la 3e.... En mettant le pied dans cette école je m'y suis sentie à l'aise et à ma place..... Il y avait une belle énergie et je m'y sentais chez moi, j'ai donc suivi mon instinct et y ai fait, avec beaucoup de plaisir et d'enthousiasme, ma formation de praticienne que je viens de terminer. Donc, magasine le principal et pour le reste, suis ton instinct!!!
     
  22. Le Sage

    Le Sage

    Inscrit:
    20 Août 2015
    Je suis assez d'accord pour qu'une reconnaissance officielle voie le jour, mais il me semble important de limiter la valeur d'un "diplôme officiel" à celle d'autorisation étatique.

    Je précise juste que je parle en connaissance de cause : je suis formateur depuis une quinzaine d'années, fondateur et responsable de mon propre organisme de formation, et j'ai été pendant plusieurs années référent sur des formations diplômantes (Bac pros, BAPAAT, BPJEPS, ...). Pour terminer cette partie de mon profil, j'ajouterai que j'ai suivi un cursus en Sciences de l'Education.
    C'est cette expérience à l'appui que je peux affirmer que la seule chose que peut apporter un Diplôme d'Etat, c'est l'assurance que tous ceux qui l'ont obtenu ont été contrôlés sur la base d'un référentiel commun. En bref, quand quelqu'un annonce qu'il a un BTS en Enfilage de Perles Aztèques, n'importe qui peut vérifier sur Internet les connaissances qu'il est censé avoir acquises.
    Il ne faut pas oublier que plus le temps passe, plus les exigences baissent, et par voie de conséquences, moins le diplôme est gage de connaissances.

    Prenons un exemple concret du problème que pose la notion de référentiel :
    J'enseigne, entre autre choses, la Bureautique. Ma spécialité est la formation "Sur mesure et improvisée". Ca veut tout simplement dire que, peu importe vos attentes, je suis en mesure d'y répondre. Je vais donc commencer par évaluer d'où vous partez, pour aller où, avec quel bagages et mû par quelles motivations. puis je vais vous accompagner vers votre objectif de la façon la plus appropriée à votre façon d'apprendre (ceux qui ont une expérience suffisante en hypnose feront aisément le lien entre cette façon d'enseigner et l'objet de ce forum).
    Chacun pourra se faire une idée assez claire de tous les avantage d'une telle pratique.
    Lorsqu'il s'agit d'intervenir dans le cadre d'une formation diplômante, tout le système s'effondre : la priorité n'est plus votre objectif personnel/professionnel, mais votre capacité à répondre aux exigences du référentiel... Un exemple ? Le référentiel du BAC Pro Secrétariat exige qu'une postulante sache résoudre une moyenne pondérée et un écart-type à la main et qu'elle soit en mesure de résoudre des problèmes trigonométriques !!! et pendant qu'on perd son énergie à lui enseigner tous ces trucs qu'aucune secrétaire de France ou de Navarre n'utilisera jamais de toute sa carrière, on ne s'occupe pas de ce qui lui sera important de maîtriser dans le cadre de son futur emploi. Dans ce même référentiel, la capacité à exécuter une tâche en étant dérangée 3 fois par le téléphone et 3 fois par une personne qui surgit dans son bureau n'est même pas évoquée, alors que c'est ce à quoi elle devra faire face chaque jour.

    Tant qu'il y aura des écoles libres et que l'exercice ne sera pas "rangé dans des cases", lesdites écoles ne pourront vivre et prospérer qu'en donnant satisfaction à leurs élèves. Pour mieux comprendre, je suis évalué tous les deux à trois jours (durée moyenne des formations que j'assure) par chaque stagiaire, autrement dit entre 500 et 700 fois par an ! Ces évaluations sont transmises aux commanditaires de mes prestations et aux organismes financeurs. La seule évaluation d'un centre de formation et de son personnel intervenant sur des formations diplômantes se fait par le résultat de ses stagiaires aux examens. Rien ne dit si c'est le stagiaire qui n'a pas le niveau, ou si c'est le centre qui est bidon. Si vous connaissez des employeurs, allez leur demander leur avis sur la valeur d'un diplôme aujourd'hui.

    Je peux aussi, non sans un minimum de sarcasme, poser la question suivante : d'après vous, combien d'heures d'exercice en cabinet et combien de patients accompagnés constitueront l'expérience des ronds de cuir qui vont pondre ledit référentiel ?
    Si vous voulez en savoir plus, cherchez simplement le référentiel Education Nationale du métier que vous exercez, et lisez-le avec attention... et n'oubliez surtout pas de revenir ici poster vos réactions !

    Alors oui, je suis d'accord pour que l'assurance soit donnée aux clients/patients/sujets qu'ils n'ont pas affaire à un charlatan, mais je suis loin d'être certain qu'un quelconque diplôme d'Etat le garantisse le moins du monde. Je dirai même qu'entre une formation dans une école plébiscitée par ses anciens élèves et une autre reconnue par l'Etat, mon choix est sans appel.

    Je trouverais beaucoup plus sain un système comme celui de la FFMBE (Fédération Française de Massages-Bien-Etre) qui a défini des conditions pour qu'une école ou un praticien soit reconnu par elle (nombre d'heures de formation, organisation des cours, nombre de stagiaires formés par an, ancienneté de l'école, assurance, thématiques générales abordées, etc.), mais qui laisse à l'école la liberté de décider elle-même des critères et modalités de certification de ses stagiaires (là aussi, je parle en parfaite connaissance de cause).
    Ses anciens élèves étant les représentants directs de la qualité d'enseignement qu'elle propose, l'école a alors tout intérêt à soigner la méthode, comme à ne pas distribuer ces certificats à tort et à travers. De plus, les fondateurs de ces centres de formation et les formateurs qu'elles font intervenir sont, la plupart du temps, eux-mêmes praticiens et continuent d'exercer en cabinet, ce qui les rend, à mon humble avis, beaucoup plus aptes à produire un programme et à évaluer des postulants que tous les acteurs du Ministère de l'Education Nationale réunis (non, sérieusement, vous l'imaginez le référentiel pondu par Najat Vallaud-Belkacem et Marisol Touraine et leurs amis ???)

    En revanche, je suis plutôt pour qu'une fédération à fonctionnement participatif et ouvert planche sur des conditions d'éligibilité, un peu comme un "label rouge" de l'hypnose (j'insiste sur le côté "ouvert et participatif" afin d'éviter qu'elle ne se transforme en "Royaume Loi 1901").
     
  23. brainstorming

    brainstorming

    Inscrit:
    25 Avril 2016
    Le Sage, étant moi-même formatrice et psy, je suis assez d'accord avec toi sur ce que tu as écrit. J'ai rencontré des professionnels naturellement doués dans ces 2 champs d'intervention : des formateurs naturellement doués en pédagogie sans avoir suivis une formation de formateur, des psychothérapeutes doués naturellement à l'écoute et à apporter un mieux-être à leurs clients, et des "diplômés" très nuls dans leur spécialité (comme dans tous métiers).

    Mais le prix des formations en hypnose étant assez élevé, quitte à en suivre une, autant suivre une formation qui te donne les bonnes bases, et cibler la bonne école qui aura le plus de chance d'être reconnue si un jour il y a un diplôme. Car, en cas de reconnaissance, si tu es déjà installé en tant qu'hypnologue, et que la formation que tu auras suivie ne fait pas partie des formations reconnues par l'état, tu n'auras plus qu'à fermer tes portes.

    De toute façon, pour être un bon hypnologue, c'est la pratique qui compte le plus une fois la technique apprise.
     
  24. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    L'hypnose est un outil virtuel
    Un outil puissant de manipulation qui peut être thérapeutique si on l'utilise dans un but thérapeutique
    Un outil puissant de manipulation qui peut être élitiste si on l'utilise dans un but élitiste
    Un outil pourvoyeur de bonheur si on l'utilise dans ce but
    Un outil de manipulation spéculatif si on l'utilise dans un but spéculatif

    Alors espérer légiférer l'hypnose, çà me fait sourire...
     
Chargement...