Formation Hypnose

Faire comme si

dide70

Membre
Bonjour,
Le faire comme si est indiqué en pnl, on déclenche quel processus lorsque l'on fait comme si...
Comment ça fonctionne ? Quel message on envoie au cerveau quand on fait comme si ? Comment il le comprend et y répond ?
 

Lukas

Lukas
on peut aussi faire comme si tout allait mal.
a la louche, faire comme si c'est:
  • un recadrage conditionnel
  • une des bases de l'induction Elmanienne ( to pretend)
  • la force de la question du miracle Solutioniste de Steve de Shazer ( si un miracle avait lieu cette nuit)
  • un accélérateur de paradoxe (surtout ne changez pas avant la prochaine séance mais faites comme si vous aviez changé et notez les réactions des autres )
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Bonjour,
Le faire comme si est indiqué en pnl, on déclenche quel processus lorsque l'on fait comme si...
Comment ça fonctionne ? Quel message on envoie au cerveau quand on fait comme si ? Comment il le comprend et y répond ?
Faire comme si...alors qu’on pense pertinemment qu’il faudrait faire comme çà ?

Et finalement, on constate qu’on aurait mieux fait de faire comme çà : comme on le pensait au départ ?

C’est de l’auto-trahison
De l’auto-sabotage.


💣

Devoir faire l’inverse de ce qu’on pense (parce qu’on sait qu’on pense mal) c’est un fonctionnement inverti.

En thérapie provocatrice, cela peut remettre les choses en place mais c’est jouer avec le feu. 🔥

« A partir de maintenant, dites exactement le contraire de ce que vous vouliez dire...»

« A partir de maintenant, pensez exactement le contraire de ce à quoi vous pensiez penser... »
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
j’aime t’envoyer des choses fortes pour voir comment ton cerveau fonctionne.

j’aime t’envoyer des choses fortes pour te montrer comment ton cerveau fonctionne.

Signé: mon cerveau.
 

dide70

Membre
Faire comme si...alors qu’on pense pertinemment qu’il faudrait faire comme çà ?

Et finalement, on constate qu’on aurait mieux fait de faire comme çà : comme on le pensait au départ ?

C’est de l’auto-trahison
De l’auto-sabotage.
Sur ce résonnement, pour rester cohérent, tu peux également remettre en cause le principe de la visualisation créatrice, des pensées qui crées notre réalité et plein d'autres choses. N'est-il pas prouvé que le cerveau ne sait faire la différence entre ce qui est imaginé et la réalité ? N'est-il pas prouvé qu'il faut visualiser l'objectif comme si il était attends pour espérer le voir aboutir...
 

jumb

Membre
Mon oncle a fait comme s'il était riche. Il a commandé une piscine. Le jour où il a fallu la payer, il n'a pas pu... parce que son compte était vraiment dans la pauvreté.
 

dide70

Membre
Il y a des limites à cela... comme cité plus haut. C'est plus subtil que cela.
Oui c'est là toute la difficulté si vouloir quelques choses suffisait à l'obtenir ça se saurait. J'ai lu "la divine Matrice " qui rejoins des articles que j'ai découverts en neuroscience. Le problème est que souvent on est dans la demande, dans l'attente, on vibre ça. IL faut vraiment vibrer ce que l'on veux comme si on l'avait déjà sauf que là effectivement si quelqu'un peut m'expliquer comment faire...
De la même façon, la visualisation ce n'est pas uniquement se voir, c'est impliquer tous ses sens...
Malheureusement, c'est contradictoire avec ce que j'ai appris en hypnose demandez demandez...
Je pense comme toi, je suis bien loin d'être convaincu mais je m'interroge pour la bonne et simple raison que ça semble bien fonctionner à l'inverse et là je fais référence à mon vécu et ce que je vois autour de moi. Quand on ne veut pas quelques choses souvent (pas tout le temps heureusement) on l'a... Je pense que cela nous arrive à tous, mais pourquoi ça ne marcherait pas à l'inverse ?
 
Dernière édition:

dide70

Membre
Mon oncle a fait comme s'il était riche. Il a commandé une piscine. Le jour où il a fallu la payer, il n'a pas pu... parce que son compte était vraiment dans la pauvreté.
Il a fait comment ? faire comme si il était riche se n'est pas s'endetter ? J'ai un bof un peu comme ça il est dans une belle m...
Perso j'ai déjà fait pas mal de conneries mais pas encore celle là...
 
Dernière édition:

dide70

Membre
C'est intéressent, on voit avec peu d'exemples que cette notion pourtant très basique à première vue est perçue et pratiqué très différemment.
En ce qui me concerne, j'aurais tendance à me rapprocher de ce que j'ai écris plus haut, déjà parce qu'il y a des études mais surtout mes expériences (négatives certains)...
Il est aussi démontré que le corps influence l'esprit et inversement, il suffit de se redresser et sourire pour que le cerveau nous propose une émotion positive. Et inversement si l'on est avachi épaules basses. On peut le vérifier facilement sur nous même...
Voilà un peu comment je borne m'a notion de faire comme si sans être complètement convaincu de tout.
Effectivement le faire comme si de Jumb, si ça ne passe pas profondément par l'espris ou au pire avec une certaine peur que ça fonctionne pas parce qu'il y investissement derrière... il y a des chances pour qu'on le vive malheureusement...
 

jumb

Membre
Le problème est que souvent on est dans la demande, dans l'attente, on vibre ça.
Dans l attente ou la demande, on est dans le manque. Du coup, on s attire le manque plutôt que la réussite de ce qu on demande.
J ai assisté à du coaching fait par un psy du travail pour descdemandeurs d emploi où il expliquait qu il fallait sortir de la demande et aller vers la proposition.
Par ailleurs dans les vidéos de Madelrieux sur l abondance, il explique cela aussi. La solution est de parvenir à se détacher de ce qu on souhaite comme si tu émets un vœux et n y pense plus par après...
Et là non plus pas de miracle pour avoir testé. En plus il y a besoin de l action allant vers l objectif ( en se focalisant sans craintes doutes stress etc...) La difficulté est pour moi à ce niveau.

Le résultat que tu obtiens à mon sens est déterminé par les émotions que tu éprouves pendant le chemin te menant à l objectif..
 

jumb

Membre
Il a fait comment ? faire comme si il était riche se n'est pas s'endetter ? J'ai un bof un peu comme ça il est dans une belle m...
Perso j'ai déjà fait pas mal de conneries mais pas encore celle là...
Il est sous curatelle maintenant car il a reproduit la situation. Il signe le bon de commande, contrat s il y en a un... Et le revendeur n avait pas pris de garanties...
 

jumb

Membre
Quand on ne veut pas quelque chose, on a peut être plus d émotions et où de conviction là dedans que dans ce qu on veut ????
 

dide70

Membre
Et là non plus pas de miracle pour avoir testé. En plus il y a besoin de l action allant vers l objectif ( en se focalisant sans craintes doutes stress etc...) La difficulté est pour moi à ce niveau.

Le résultat que tu obtiens à mon sens est déterminé par les émotions que tu éprouves pendant le chemin te menant à l objectif..
C'est là où c'est compliqué, j'analyse sur ce qui se passe à l'inverse, pas besoin de visualisation forcée, au contraire on évite d'y penser. Mais inconsciemment il se passe qu'elle chose qui marche... Certes pas dans le bon sens
La vibration est lié à l'émotion, observe simplement ce qui se passe quand tu es mal, probablement que l'émotion dominante est négative et que tu vibres bas. Vois ce qui se passe et inversement...
Mes interrogations reposent sur ce constat qui n'ai pas bien compris encore je pense...
 
Dernière édition:

dide70

Membre
Il est sous curatelle maintenant car il a reproduit la situation. Il signe le bon de commande, contrat s il y en a un... Et le revendeur n avait pas pris de garanties...
Donc oui, un cas particulier probablement. IL y a des gents qui ne savent pas gérer sans même parler de technique...
 

jumb

Membre
C'est là où c'est compliqué, j'analyse sur ce qui se passe à l'inverse, pas besoin de visualisation forcée, au contraire on évite d'y penser. Mais inconsciemment il se passe qu'elle chose qui marche... Certes pas dans le bon sens
Oui effectivement ça va tout seul dans ce sens sans forcer !! Si tu imagines un truc que tu ne veux vraiment pas et un autre que tu veux vraiment qu elle sera la force de chaque "pensée"? Est ce la même ?
 

dide70

Membre
L'état interne que tu as de manière générale doit jouer, ceux qui sont dans la joie et l’abondance voient se manifester de belles choses sans effort. C'est exactement la même chose pour la tristesse, la frustration, le doute, la maladie, etc...
A mon sens ça ne peut être la résultante d'une simple séance, si après ou le lendemain tu te sens mal tu vas casser le travaille et tu ne pourras jamais de persuader d'atteindre cet objectif avec une piètre énergie, et le nombres incalculables d'emmerdes que tu peux collecter chaque jour...
 
Dernière édition:

Nekoemon

Membre
"Faire comme si" est un outil efficace si bien utilisé, et désastreux dans le cas contraire. Il ne doit jamais s'apparenter à un mensonge, et c'est là que c'est délicat.

Ca doit plutôt familiariser ton esprit à des comportements que tu aurais si tu étais ce que tu veux être, ces comportements pouvant t'aider à l'avance à te rapprocher de ce but.

Par exemple, si tu veux faire comme si tu étais riche (même si le mot "riche" mériterait à lui seul un débat pour le définir efficacement), tu peux adopter des attitudes plus ouvertes face à l'argent que tu n'as pas si tu agis comme "pauvre".

Exemple : faire de petits investissements en bourse au lieu d'acheter un billet de lotterie, lire des magazines dédiés à la finance plutôt que les ragots de Voici - Gala, voir ton banquier sous un autre oeil que celui d'un rapace prêt à te plumer, discuter avec des investisseurs plutôt que de les traiter comme des extraterrestres, etc...

Tu peux aussi te fringuer un peu plus élégamment et adopter une posture plus affirmée, de petits détails qui te permettront aussi de fréquenter des gens "riches" et de t'inspirer de leurs conseils. Et de fil en aiguille, améliorer ta situation financière.

Par contre, si tu fais comme si ton compte était plein et que tu achètes une piscine que tu ne peux pas payer, bah... tu es dans la merde. Parce que là la différence entre ce que tu veux être et ce que tu n'es pas est trop grande pour être comblée en peu de temps.

Car en effet, le "faire comme si" fonctionne quand le nouveau personnage que tu te crées force celui que tu es actuellement à combler le vide (la différence entre le toi maintenant et le toi que voudrais être). C'est pour ça qu'il faut rester réaliste dans tes capacités d'évolution, du moins dans la vitesse de ton évolution, et de tout ce que tu dois faire pour arriver à ton but.

Un autre facteur d'échec de "comme si" est le confort que te procures ta nouvelle identité. C'est parfois bon de se voir autrement, à tel point qu'on n'a plus trop envie de faire les efforts pour réellement le devenir. Et là on est juste un fake, un arnaqueur.

Le "faire comme si" est fortement lié à la visualisation, qui prépare ton esprit en rendant ton rêve un peu plus réel et en te faisant comprendre par là même que c'est possible, tangible. Avec comme risque que ce côté réel soit moins sexy que ton rêve. D'où abandon et stagnation.

Quand au cerveau qui ne fait pas la différence entre le vécu et l'imaginaire, c'est vrai dans une certaine proportion, et le "faire comme si" ne te rendra pas extatique d'un simple sourire si tu vis un moment très triste, mais t'aidera à mieux l'affronter.

En conclusion, un bel outil duquel on devrait connaître les limites si on veut en faire le meilleur usage.
 

dide70

Membre
Globalement d'accord, mais pas sur l'adoption de comportements incluant un coût, toi tu le proposes avec une certaine faisabilité suivant ses moyens. C'est effectivement plus raisonné et moins risqué que la piscine...:D
 

jeangeneve

Membre
Hello, faire comme si, c'est bien pratique pour le thérapeute, ça dissocie, développe un imaginaire.
Cela peut faire partie pour le moins de questions inductives ou on peut associer ce que vous appelez écologie en y ajoutant comment se ce serais quand vous êtes parvenu a cela ?.
Mais..
induire la croyance en un truc, un levier, une force cosmique, va conduire a l'illusion d'un pouvoir.

je me demande si il y a pas quelques mythomanies chez certains coach ou thérapeutes.
Reste que c'est un peut comme le père noël, ce serais tellement bien que ça existe...
Le circuit opioide et le circuit de la récompense vont attendre longtemps !
 

jeangeneve

Membre
Mais, je suis ravis de voir qu il existe encoe quelqu'un qui a décidé d investir
tout est dans ce mot.
tout le monde veut votre bien même votre banquier, quel chance d'en avoir un.
L'exemple et bien choisi.

banquiers, psys meme combat ?
Ca fait rêver.
Merci
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Haut