Grande inspiration

Discussion dans 'Auto-hypnose' créé par dide70, 7 Novembre 2017.

  1. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    Bonjour,
    Je vois souvent dans les vidéos d'hypnose ou auto hypnose qu'il est demandé de prendre une grande inspiration. Prenez une grande inspiration puis faites ceci ou cela;
    Vous l'utilisez à quel moment dans vos séances ?
     
  2. Jmardab

    Jmardab

    Inscrit:
    4 Avril 2017
    Je n'utilise pas particulièrement cette technique.
     
  3. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Quand j'ai besoin d'avoir confirmation qu'une chose est faite et parfois au retour pour faire une coupure.
    Sinon c'est plutôt pour l'expiration avec des techniques comme le RITMO en faisant un geste de tout balayer et débarrasser vers l'extérieur (on expire, on rejette tout ça loin ).
     
  4. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    J'aime bien tes questions Dide

    C'est comme si tu explorais une grande boîte à outil et que tu nous demandait notre avis sur les outils, savoir ce qu'on en pensait les uns et les autres .../...

    Chaque outil est différent, mais tout se tient.

    Et si on prend une profonde inspiration tout en ouvrant la boîte, alors l'inspiration pour bricoler viendra souvent plus facilement...

    Pour choisir.
     
  5. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    J'aime bien recueillir des avis c'est sûr...
     
  6. cabinet briare hypnose

    cabinet briare hypnose

    Inscrit:
    24 Août 2017
    j'utilise la respiration plus courte que l'expiration ( par exemple j'inspire en 5 et j'expire en 7 avec la bouche en sifflet à la sortie de l'air), il y a plusieurs objectifs celui de focaliser sur l'observation de sa respiration, celui de s'aérer, et l'association avec le bon air qui entre et les soucis qui sortent.
     
  7. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    J'inspirerai donc plus longtemps pour faire entrer le "bon air" et expulserai plus rapidement les "soucis".
    Y en a t'il tellement de "soucis" que l'expire doit être beaucoup plus longue ???
     
  8. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Une grande respiration stimule le système du diaphragme et du nerf vague:

    C'est un nerf régulateur qui agit sur les éléments de la base du cerveau et qui est modulateur de plein de choses et notamment du rythme et de la fréquence cardiaque et respiratoire et des réactions automatiques vitales

    C'est le nerf du système parasympathique, anti stess par excellence, aux effets inverses de l'adrénaline.

    À partir de la prise de conscience du contrôle du fonctionnement du nerf vague on peut agir directement sur le cerveau et le réguler.

    C'est le principe de base de la méditation et des techniques de self contrôle que de pouvoir utiliser cette entrée directe sur le fonctionnement cérébral...

    http://documents.irevues.inist.fr/bitstream/handle/2042/56896/HEGEL_2015_3_2.pdf?sequence=1
     
  9. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    Les respirations abdominales et complètes sont les plus intéressantes, souvent négligées mais à la base de tout...
    Même pour le magnétisme....
     
  10. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Pour moi l'expiration est un déstressant, je veux dire que le corps (enfin pour moi) a tendance a se relâcher, a se laisser aller, a lâcher les tensions quand j’expire.

    Et une forte inspiration, me rempli d’énergie, de force.
     
  11. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    je vous invite à essayer la respiration par le nez uniquement....
     
  12. cabinet briare hypnose

    cabinet briare hypnose

    Inscrit:
    24 Août 2017
    L'inspiration se fait le nez et l'expiration par la bouche, c'est la visualisation de ce qui est bon qui entre, et la visualisation de ce qui ne sert plus et sort qui importe, néanmoins il y a toujours une petite poussière qui reste dans un recoin alors autant balayé complètement puis le propre est un peu comme l'odeur du neuf c'est régénérant, un peu comme un coup de vent frais qui nettoie et revigore,
     
  13. cabinet briare hypnose

    cabinet briare hypnose

    Inscrit:
    24 Août 2017
    La respiration physiologique est la respiration nasale, l'air réchauffé, va irriguer le cerveau, mais souvent de petites maladies ont conduit l'enfant à respirer par la bouche ce qui n'est pas propice au sommeil profond. Mais nous parlons de physiologie ( le bien respirer tous les jours ).
    En hypnose il en est tout autre car la modification de la respiration entraîne le changement d'état de conscience et la visualisation créatrice est très importante et la sur-oxygénation du cerveau fait partie des techniques d'induction pour créer l'ivresse hypnotique ( bien sûr ce sera ciblé).
     
  14. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    Pratique en temps normale et pendant le sport...

    Je ne savais pas qu'il y avait un bénéfice à se sur oxygéner pendant une séance d'hypnose...
     
  15. cabinet briare hypnose

    cabinet briare hypnose

    Inscrit:
    24 Août 2017
    la sur-oxygénation est une technique pour obtenir une modification de l'état de conscience ( certes pas la plus douce), mais très efficace chez les "résistants chroniques"
     
  16. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    j'ai trouvé une vidéo sur le sujet ça vaut ce que ça vaut

     
  17. cabinet briare hypnose

    cabinet briare hypnose

    Inscrit:
    24 Août 2017
    40 secondes d'apnées ?... l'âge moyen de mes clients ne supportera pas... respirer c'est prendre l'air... s'envoler en quelque sorte... pas se faire pomper l'air... avec des techniques... à y perdre son latin...
    Mais la vidéo était interessante... elle m'a fait réagir...
     
  18. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    40 s quand on est habitué à respirer en sur oxygénation (principalement par la bouche) c'est long...
    Oui je ne l'a trouve pas trop déconnante mais d'un point de vue explications fonctionnelles scientifiques, je ne connais pas suffisamment pour donner un avis.
     
  19. donlyd

    donlyd

    Inscrit:
    24 Mars 2017
    Bonjour à tous, pour ma part je propose au patient de prendre une grande respiration en tout début de séance pour se poser..... En revanche, je refuse de lui imposer un rythme respiratoire ensuite. Personnellement on me l'a fait il y a peu de temps et je l'ai mal vécu.... cela m'a vraiment gênée au lieu de me détendre! Et j'ai déjà rencontré quelqu'un qui m'a décrit la même chose. Certaines techniques viennent d'autres méthodes de relaxation, mais là les personnes sont volontaires pour les suivre. Bref, si possible, ne pas imposer quoi que ce soit. Le patient doit se sentir libre.....
     
  20. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Pour moi c'est une compilation pseudo scientifique

    Oui à la respiration nasale qui est la plus physiologique

    Plus on a d'oxygène mieux c'est

    Moins on a de CO2 aussi

    Quand au monoxyde d'azote, ce n'est pas la révolution.


    Le meilleur moyen de bien s'oxygéner c'est de ne pas fumer, d'ouvrir la fenêtre, de pratiquer des activités en extérieur non pollué, marche et vélo, de respirer par le nez et surtout de ne pas rester enfermé et scotché devant son ordinateur qui fabrique de l'ozone...
     
  21. cabinet briare hypnose

    cabinet briare hypnose

    Inscrit:
    24 Août 2017
    La respiration est une calibration lors de l'induction, au plus nous avançons vers la transe au plus la respiration devient profonde, lente et régulière. La respiration est intimement liée à l'état de conscience, on vit comme on respire et on ment comme on respire selon un adage populaire, et le changement d'état est d'abord un changement de la respiration. Une émotion, un sentiment, un ressenti modifie la respiration. Une peur et mon rythme cardiaque s'accélère, un massage relaxant et mon rythme cardiaque devient plus lent. Si ce qui est un réflexe lié aux émotions est volontairement changé et bien je travaille sur l'émotion elle même. Un émotif et un nerveux sont des patients qui ont tout interêt à connaître plusieurs techniques de respiration et leurs effets. La résistance est souvent contournée en utilisant certaines techniques de respiration directe ou indirecte. Si je suggère le calme le rythme respiratoire va changer, si j'élève la voix le rythme respiratoire monte un peu, si je baisse la voix le rythme respiratoire baisse un peu, et les silence agissent aussi comme régulateur. De l'hypnose sans modification du rythme cardiaque reviendrait à travailler à monter un mur sans ciment. A mon sens il faut apprendre à respirer car le corps et l'esprit réagissent à la respiration qui est un merveilleux outil. La subtilité c'est de le faire sans rendre le patient mal à l'aise, sans le contraindre, sans l'obliger, et un bon hypnothérapeute c'est d'abord quelqu'un avec qui l'on se sent bien et qui n'impose rien ( en apparence, car c'est un artiste de l'induction du changement mine de rien).
     
Chargement...