Formation Hypnose

La puissance de la simplicité.

  • Initiateur de la discussion Leo Lavoie
  • Date de début
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
corfinas à dit:
"La puissance de la simplicité"
Léo, c'est une grosse pièce d'or ça !
Le coté face, c'est que c'est simple d'aller bien !
Le coté pile, c'est que ça devient alors difficile de l'expliquer à quelqu'un qui ne va pas bien !

Mais alors: savoir faire tourner cette pièce, c'est le travail du thérapeute.

:wink:

a+


La pièce a tjrs était là, simple c'est nous qui compliquons la vie

Côté face comme tu dis, oui c'est simple de simplifier la vie, d'aller bien

Côté pile, c'est pas compliqué de l'expliquer mais faut que l'autre en face rentre en résonnance et si ça le fait pas alors oui, besoin d'un thérapeute qui pourra aider....à condition que le thérapeute arrive a rentrer dans le patient et si possible gentiment, bon défois avec peut être un peu plus en force.....empathie quoi !!!! car s'il arrive pas a se soigner seul a voir le côté beau de la vie c'est qu'il n'y a pas de résilience c'est bien ça !

Qu'il trouve les mots juste qui lui feront trouver le courage, la force de voir que la vie est belle et que tout est là, rien à chercher à l'extérieur que tout est à l'intérieur et que donc toute expérience est bonne a prendre car rien n'est insurmontable, que nous sommes nos propres maître de notre vie et pour ça ya pas vraiment besoin d'un thérapeute, enfin pour moi :D
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
http://silver-wolves.com/articles/doubl ... melles.htm


bonne soirée
fraternelement
Aline :wink:
 
M
Métaphore
Invité
corfinas à dit:
"La puissance de la simplicité"
Léo, c'est une grosse pièce d'or ça !
Le coté face, c'est que c'est simple d'aller bien !
Le coté pile, c'est que ça devient alors difficile de l'expliquer à quelqu'un qui ne va pas bien !

Mais alors: savoir faire tourner cette pièce, c'est le travail du thérapeute.
:4: Très subtil...
 
corfinas
corfinas
Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
Pour illustrer autrement ce principe de la puissance de la simplicité je prends un dialogue entre forumeurs bien connus:

katia (zoulouk) à dit:
Le stress du résultat quand on fait une séance ?
Vos avis... vos ressentis....
valikor à dit:
c'est qu'on se met la pression...
laurenzo à dit:
Superbe analyse bravo ! :wink:
valikor à dit:
on attend la votre...
C'est tout le problème de la puissance de la simplicité ...

Valikor va bien, la preuve : pour lui c'est simple d'aller bien.

Au fait vous connaissez la différence entre une roue, un airbus et un vol d'une nuée d'oiseaux ?
la roue est simple, l'airbus compliqué et la nuée d'oiseaux complexe
voir la fiche 22) de : http://www.m6replay.fr/#/emissions/enqu ... ires/12400

a+
 
M
Métaphore
Invité

Oui mais... il ne faut pas confondre simplicité et simplisme... et les échanges rapportés me font penser plus au 2ème cas de figure, et pas trop en rapport avec votre lien... :roll:

Dans le même registre, il ne faut pas confondre sensibilité et sensiblerie.

La puissance de la simplicité se situe également dans le juste dosage...pour ne pas tomber dans la puissance de l'insipide...
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
Je rejoins Métaphore sur son raisonnement, il y a parfois confusion entre simplicité et simplisme.

Si quelqu'un me parle de sa peur de l'obscurité et que je lui dis que dans l'obscurité il n'y a pas de lumière, je ne suis pas persuadé que ça va simplifier son existence, peut-être même qu'elle l'avait remarqué. :wink:

La simplicité devrait-elle nier une certaine complexité? Je ne crois pas, au contraire elle devrait permettre d'y accéder plus facilement. Par exemple réussir à résumer une situation complexe en une métaphore qui permette d'appréhender les choses différemment. Valikor m'excusera mais considérer que le stress c'est se mettre la pression, ça n'était pas forcément une grande fulgurance. :oops:
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 078
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
.
le stress c'est se mettre la pression quand on veut s'assurer un résultat

on se met en pression pour réussir à éviter une baisse de pression qui ferait tout foirer !

c'est simpliste oui, mais c'est une stratégie d'adaptation remarquable, si on en a l'expérience !

C'est juste aprés l'échauffement qu'il faut savoir doser son stress...

Et si on est rodé à l'échauffement, çà devient même simplissime !

8)


(Pour Corfinas : comme en démarche qualité dans la métallurgie...CQFD :) )
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
le stress est une complexité de pression, et l'outil simple dont nous disposons est le seul que je connaisse parce qu'il contourne cet imbroglio avec des solutions simples,efficaces....
et ce n'est pas les théories ,élaborations intellectuelles qui peuvent l'expliquer! mais une simple dose de bon sens!
le thérapeute va seulement avoir l'opportunité de faire valoir une autre possibilité....guider le client , hors de cette complexité... en spectateur....
et faire contempler d'autres chemins/ options....
plus simples qui recadreront le client a des réactions plus saines face a l'adversité du stress.
example d'elaboration d'un script sur un concept simple....
l'etiquette....
pour vaincre un probleme conplexe de confiance en soi...


Confiance en soi
Alors, que vous continuez à vous détendre, je veux vous faire comprendre une chose nuisible que vous vous êtes faite a vous même.
Je veux que vous réalisez que vous avez été mise certaines étiquettes sur vous-même. Des étiquettes qui sont très dangereuses pour vous.
Vous avez eu des étiquettes collées sur vous comme on colle des étiquettes sur une bouteille.
Et l'une des étiquettes que vous avez mis sur vous-même, est l'étiquette de ? je ne suis pas a la hauteur ?.
Et chaque fois que vous pensez les mots ? je ne suis pas a la hauteur ? vous augmentez votre propre croyance que vous n'êtes pas a la hauteur . Vous savez que les gens ont tendance à croire ce qu'ils se disent sur eux-mêmes. En d'autres termes, vous êtes essentiellement ce que vous croyez être.
Maintenant vous savez, que c'est un concept simple et vrai.
Pour que vous compreniez que les actions d'un employé, qui a une attitude de d'employé comme un employé, parce qu'il croit être un employé. Et si vous avez vraiment pensé à vous comme appartenant à une autre couche sociale, alors vous agiriez comme ça, parce qu'au fond nous sommes tous ce que nous croyons être ... et ceux d'entre nous qui croyons être des médecins, nous agissons comme des médecins, tout comme les gens qui sont des avocats agissent comme des avocats ..
Ainsi, quelquefois, vous avez des gens qui se mettent des étiquettes sur eux-mêmes. Ils collent ces étiquettes sur eux-mêmes, tout comme vous avez fait dans le passé.
Puis ils se disent, ? je ne suis pas a la hauteur ? Après qu'ils se sont mis cette étiquette, ils ont besoin de vivre dans le cadre de cette étiquette , et deviennent cette étiquette.
Pour vous rendre compte que la réalité de toutes leurs actions sont les fruits de l'image qu'ils détiennent d'eux-mêmes. Et, bien sûr, il y a de nombreuses étiquettes que les gens peuvent avoir sur eux et, parfois, même si vous avez accepté l'étiquette d'un manque de confiance en vous. à un moment donné dans le passé, vous étés dit a vous-même, je n'ai aucune confiance en moi.
Maintenant, je vous dis : c'est grave.
Et c'est grave parce qu'il ne vous faut pas longtemps pour le croire quand on a commencé le processus! une fois que vous êtes donné vous-même la suggestion que votre confiance en vous même n'était pas au top, il n'y avait qu'un pas de penser:
Je ne suis pas digne de quelque chose de vraiment bien dans ce qui m'arrive." sans doute aussi dans le passé lorsque vous avez été choisies par les autres pour certaines taches ou honneurs et parce que vous êtes dit a vous-même,
"Je ne peux pas accepter cette confiance que les autres veulent me donner parce que je nesuis pas digne de confiance サ.
Je ne suis pas digne d'être choisi par eux parce que je suis indigne." Ou,
Je ne mérite pas mieux que les autres
ou ma conduite actuelle ou ma conduite passée ou présente ,mes pensées ou mes pensées passé font que je mérite se qui m'arrives.
Je ne mérite pas la confiance à cause de ce qui s'est passé dans mon passé", Vous vous êtes probablement dit.
Eh bien, vous en savez plus sur votre passé que quiconque, mais vous avez donné la permission a votre subconscient de vous contrôler. en vous laissant l'impression que vos problèmes était trop difficiles à résoudre. Vous avez dit des choses comme, ou pensé des choses comme:
Je suis coincé dans la boue et je vais probablement rester là pour toujours."
Je suis nulle."
"Je n'ai pas assez confiance en moi, je suis indigne, je suis indigne."
Maintenant, écoutez-moi, toutes ces choses ne sont que des étiquettes, ils sont seulement de petits labels, et ils ne sont certainement pas vous.
Maintenant, pourquoi n'est-ce pas vous?
Eh bien, je vais vous l'expliquer et je vais vous donner quelques exemples. Supposons maintenant que vous avez une bouteille d'aspirine, c'est une bonne bouteille de comprimés d'aspirine. l'aspirine pourrait être utilisée pour combattre des maux de tetes. Mais supposons que vous avez pris une étiquette marquée poison et que par mégarde vous la colliez sur la boite contenant l'aspirine .
Vous mettez l'étiquette poison sur la bouteille de l'aspirine, même si la bouteille qui contient de l'aspirine est bonne.
Maintenant, avec cette étiquette poison sur la bouteille, ni vous ni personne d'autre prendrait l'aspirine et l'utiliserai. l'aspirine pourrai vous avoir soulagé, mais il est inutilisable à cause d'une mauvaise étiquette.
Vous comprenez? l'aspirine pourrai vous avoir soulagé, mais il est ruiné à cause d'une mauvaise étiquette.
Maintenant, vous vous rendez compte qu'il est important que le contenu des bouteilles ne soie pas mal étiqueté. En fait, il est si important que les pharmaciens sont formés pour lire toutes les étiquettes qu'ils remplissent trois fois. Ils ont lu une fois quand ils prennent de la bouteille sur l'étagère. Ils ont lu une fois quand ils remplissent la prescription et ils le lire une fois de plus quand ils donnent la bouteille au client.
Et a juste titre …....ce sont les règles! Pour votre securité
Quel est le rapport avec les gens ?
si vous ne faites pas attention a l'étiquetage que vous vous collez a vous même ou que les autres vous collent, d'horribles erreurs peuvent se produire dans ce domaine ...
de toutes les personnes qui vous étiquettent, quelle est la personne la plus importante si ce n'est vous-même... Il suffit d'y penser!
Comment en êtes-vous venu à vous mettre ce label négatif?
Où avez-vous commencé à vous faire a l'idée que vous avez un manque de confiance en vous?
Et, si jamais vous avez collé une étiquette indigne de vous, pourquoi avez-vous fait? Et êtes vous si indigne, pour le mériter d'en souffrir? Bien sur que non!
Peut-être que vous avez appliqué encore d'autres étiquettes. Labels, comme,
j'ai un mauvais souvenir,
j'ai un mauvais caractère,
je suis trop agressive,
je suis déprimée facilement,
je suis confus,
je suis ceci, je suis cela.
Qu'importe …..ces suggestions se sont additionnés!. Vous gardez ces étiquettes collées sur vous-même.
Mais je veux vous faire comprendre que l'étiquette n'est pas le produit, c'est le contenu qui compte vraiment. Et l'étiquette n'est pas la même chose que le contenu. Et vous savez que, parce que si vous mangiez l'étiquette, même avec le
mot poison écrit sur l'étiquette, vous ne serez pas empoisonné ….si vous mangez l'étiquette,
parce que vous ne mangez que l'étiquette, vous n'avez pas mangé le contenu de la bouteille.
Mais, évidemment, si une mauvaise étiquette est collée sur une bouteille de poison, une tragédie peut arriver.
Et même, lorsque la mauvaise étiquette est collée sur vous, une tragédie se produit comme le fait lorsque le médicament est mal étiqueté.
Maintenant il y a beaucoup de raisons pour lesquels les gens eux-mêmes se collent l'étiquette de nuls. Et l'une des raisons pour lesquelles une personne se collent cette étiquette c'est a cause de l'identification avec quelqu'un d'autre et qui fonctionne de cette façon.
Si une personne se dit: ?Je suis vraiment comme mon père et il est nul, par conséquent, je dois être nul."
Ou, ?Je suis vraiment comme ma mère et elle est nulle, par conséquent, je dois être nulle."
Maintenant, si vos parents étaient nuls, avez-vous une raison logique pour être aussi nul?
Eh bien,non, bien sur cela n'as pas de sens.
Si cela était vrai, toute personne qui aurait des parents nuls serait nuls et et en un rien de temps tout le monde sur terre serai nul. Et savez que la vérité sur question est, les enfants peuvent venir de parents modestes et peut être, nuls...mais produire un génie. En fait, effectivement, la plupart des grands hommes de tous les temps sont de souche très modestes. Beaucoup de nos grands hommes ont été en difficulté , émotionnelle ment et parfois politiquement.
La plupart d'entre eux avaient de la difficulté, mais ils ont surmonté leurs difficultés, ils ont surmonté leurs difficultés et vous pouvez apprendre à surmonter vos difficultés aussi.
La vérité est que la plupart des gens qui sont nuls ou qui pensent l'être, le sont
parce que étiquetés nuls. Ils se sont eux-mêmes convaincus, et , ils agissent simplement sur l'étiquette qu'ils se sont collés. Ils agissent simplement aux instruction de l' étiquette qu'ils ont eux-mêmes mis par erreur
Cela me rappelle que quelqu'un a dit: Ils sont responsables d'eux-mêmes."
Comment cela est vrai.
L'âge n'a rien à voir avec ça non plus. Michel-Ange n'a commencer à peindre la Chapelle Sixtine qu'à l'age de 80 ans et pourquoi?
Parce que depuis de nombreuses années, il s'était imposé le label sur lui-même, est a abandonné le projet, a déclaré qu'il ne pouvait pas le faire . Son manque de confiance l'a handicapé, jusqu'à ce qu'il commence à peindre à nouveau.
Vous voyez ce que je suis en train de vous dire, c'est que la déficience est un label, c'est une étiquette et c'est la mauvaise étiquette pour vous. Oui, mais vous me direz peut être, eh bien, c'était
différents avec Michel-Ange.
Non! Ce n'était pas différent.
Ce n'était pas différent chez eux que pour des milliers d'autres personnes comme vous et je l' utilise à titre d'exemple, simplement parce qu'ils est connu.
Mais il a été ce qu'il pensait être, et en ce moment, vous décidez d'accepter la suggestion que vous serez ce dont vous croyez être capable d'être. Aujourd'hui, vous vous permettez d'accepter la suggestion que vous serez ce que vous croyez être capable de devenir.
Alors vous allez arracher cette étiquette de l'insuffisance.
Vous allez arracher cette étiquette de carence ,
de manque de confiance que vous vous êtes collés.
Ainsi, a vos yeux, en ce moment, comme je vous parle, je veux que vous visualisiez, ou imaginez cette étiquette .
Je veux que vous vous imaginez avec l'insuffisance étiquette sur vous.
Et je veux que vous alliez dans la profondeur de votre esprit et déchirez, arrachez cette étiquette complétement.
maintenant. Arrachez la!
Vous n'en avez pas besoin. elle ne vous est d'aucune aide!.
Et je n'aime pas beaucoup pourquoi vous vous étés coller des etiquettes sur vous même, si la raison était de vous identifier avec votre mère ou votre père ou quelqu'un d'autre qui n'as pas confiance!, vous n'avez plus besoin de vous identifier à la partie de cette personne. Principalement, parce que vous n'êtes pas cette personne en aucune façon. Vous vous êtes vous même!.
Maintenant, le manque de confiance en soi, n'est que l'une des étiquettes que vous avez mis sur vous-même?
Si c'est le cas, arrachez la!
Je veux dire, arracher la maintenant. Ressentez la différence que le fait d'arracher cette étiquette va vous apporter.
Parce que, à partir de ce moment, vous allez vous laisser être étiquetés en confiance et dans vos yeux, mettre cette étiquette sur vous. Même si vous vous sentez complètement vide de confiance en ce moment. Label-vous sûr de toute façon et commencez à vous remplir de confiance. Parce que, vous ne devez pas être une bouteille vide plus longtemps. Chaque jour, dans tous les sens, vous aurez tout loisir de devenir plus confiants. Vous êtes ce que vous croyez être et ce que nous pensons que dans le secret vient de passer. Et puisque l'image de vous-même détermine votre comportement, vous devez avoir confiance en votre capacité à fixer des objectifs pour vous-même et aller chercher ces objectifs. Et si vous ne les suivez pas, vous vous rendez compte que vous allez être la proie de soucis et de craintes petits petits et petites misères, apitoiement sur soi, qui vous savez qu'ils sont auto-destructeurs.

Maintenant écoutez ceci. Votre vision est la promesse de ce que vous allez un jour. La vision de vous-même est la promesse de ce que vous allez devenir un jour. Maintenant accepter cela comme
63.
la vérité absolue. Laissez-vous compte que ce ne sont pas seulement des mots qui sonne bien que vous m'entendez parler, ce n'est pas seulement un rêve. Ce n'est pas seulement un cliché que je vous donne. C'est fait! Croyez-le. Dites-le à vous-même. Dites-vous, "Ma vision est la promesse de ce que je vais devenir un jour." Et quand vous dites que, nous nous rendons compte que nous avons nous-mêmes de réévaluer tous les jours.
Pour vous le voyez, toute personne qui est excès de confiance est un sot, vous savez que. Et tous les grands hommes, et toutes les grandes femmes, ils ne cessent de revoir leurs objectifs. Tous les hommes de succès, toutes les femmes qui réussissent, ils ne cessent de revoir leurs actions. Elles sont constamment réexaminer leurs pensées. Ils les réexaminer à se maintenir sur la bonne voie. C'est comme si nous avons tourné une fusée sur la lune avec quelques hommes en elle. L'objectif est la lune, mais si elle descend bien sûr, ils se déplacent des petits boutons ou ajuster une hélice ici et qu'ils obtiennent la chose sur les rails.
Et c'est ce que vous allez vous laisser faire. Vous allez vous permettre de fixer des objectifs pour vous-même et vous allez vous permettre de réexaminer périodiquement ces objectifs. Les réexaminer afin que vous puissiez voir ce que vos motivations. Vous pouvez être ce que vos actions devraient être. Et le sens de vos valeurs. Sentez vos objectifs afin que vous pouvez vous permettre de devenir ce que vous voulez être. Maintenant, je vais vous donner un moment de silence et, pendant cette minute de silence vous allez contempler toutes les étiquettes que vous avez placé sur vous-même qui ne devrait pas être là. Vous savez ce qu'ils sont et pendant ce moment de silence, vous allez voir ces étiquettes sur votre corps et vous allez leur arracher! Et vous allez remplacer les étiquettes avec étiquettes positives.
Vous allez remplacer les étiquettes avec de bonnes étiquettes que vous avez placé sur vous-même. Labels de confiance. Les étiquettes d'assurance auto. Un label de confiance en soi. Les étiquettes de l'amour, la bonté, la générosité. Les étiquettes de la capacité. Vous allez laisser les étiquettes nuisibles avoir disparu. Ces identifications nocifs ont disparu. Vous allez mettre des étiquettes sur les bons parce que vous êtes intelligent. Vous êtes capable. Vous êtes efficace.
64.
Vous êtes confiante. Vous êtes autonomes. Vous êtes sûr de lui. Vous avez la possibilité d'être détendu. Vous avez la possibilité d'être à l'aise en toute situation et vous allez lui permettre de se produire, comme vous arracher les étiquettes négatives et les remplacer par des étiquettes positives au cours de cette minute de silence qui commence maintenant.
Emerge votre client
 
M
Métaphore
Invité
surderien à dit:
on se met en pression pour réussir à éviter une baisse de pression qui ferait tout foirer !

Oui c'est sûr ... c'est le dosage qui faut gérer...

C'est juste aprés l'échauffement qu'il faut savoir doser son stress...

Et si on est rodé à l'échauffement, çà devient même simplissime !

Je ne parlerais pas d'échauffement car l'échauffement fini par user le mécanisme de la résistance nerveuse et affaibli l'individu.

Donc comme j'ai dit précédemment, la puissance de la simplicité se situe également dans le juste dosage

Car là on fini par parler de stress lui-même alors que le sujet était autre.
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 078
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
corfinas à dit:
Pour illustrer autrement ce principe de la puissance de la simplicité je prends un dialogue entre forumeurs bien connus:

katia (zoulouk) à dit:
Le stress du résultat quand on fait une séance ?
Vos avis... vos ressentis....
valikor à dit:
c'est qu'on se met la pression...
laurenzo à dit:
Superbe analyse bravo ! :wink:
valikor à dit:
on attend la votre...
C'est tout le problème de la puissance de la simplicité ...

Valikor va bien, la preuve : pour lui c'est simple d'aller bien.

Au fait vous connaissez la différence entre une roue, un airbus et un vol d'une nuée d'oiseaux ?
la roue est simple, l'airbus compliqué et la nuée d'oiseaux complexe
voir la fiche 22) de : http://www.m6replay.fr/#/emissions/enqu ... ires/12400

a+

Une mine d'or que favi.com !

Moi celle que je préfère, c'est la fiche 40 …

http://www.m6replay.fr/#/emissions/enqu ... ires/12400

:shock:
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
laurenzo à dit:
Je rejoins Métaphore sur son raisonnement, il y a parfois confusion entre simplicité et simplisme.

Si quelqu'un me parle de sa peur de l'obscurité et que je lui dis que dans l'obscurité il n'y a pas de lumière, je ne suis pas persuadé que ça va simplifier son existence, peut-être même qu'elle l'avait remarqué. :wink:

La simplicité devrait-elle nier une certaine complexité? Je ne crois pas, au contraire elle devrait permettre d'y accéder plus facilement. Par exemple réussir à résumer une situation complexe en une métaphore qui permette d'appréhender les choses différemment. Valikor m'excusera mais considérer que le stress c'est se mettre la pression, ça n'était pas forcément une grande fulgurance. :oops:
en même temps les réponses les plus simples sont parfois les meilleures... relisez le principe du rasoir d'Occam.
 
M
Métaphore
Invité
valikor à dit:
laurenzo à dit:
Je rejoins Métaphore sur son raisonnement, il y a parfois confusion entre simplicité et simplisme.

Si quelqu'un me parle de sa peur de l'obscurité et que je lui dis que dans l'obscurité il n'y a pas de lumière, je ne suis pas persuadé que ça va simplifier son existence, peut-être même qu'elle l'avait remarqué. :wink:

La simplicité devrait-elle nier une certaine complexité? Je ne crois pas, au contraire elle devrait permettre d'y accéder plus facilement. Par exemple réussir à résumer une situation complexe en une métaphore qui permette d'appréhender les choses différemment. Valikor m'excusera mais considérer que le stress c'est se mettre la pression, ça n'était pas forcément une grande fulgurance. :oops:
en même temps les réponses les plus simples sont parfois les meilleures... relisez le principe du rasoir d'Occam.
Vous n'avez pas l'air de comprendre Valikor, les réponses simples ne riment pas avec simplistes... (vide d'intérêt)...:?
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Métaphore à dit:
valikor à dit:
laurenzo à dit:
Je rejoins Métaphore sur son raisonnement, il y a parfois confusion entre simplicité et simplisme.

Si quelqu'un me parle de sa peur de l'obscurité et que je lui dis que dans l'obscurité il n'y a pas de lumière, je ne suis pas persuadé que ça va simplifier son existence, peut-être même qu'elle l'avait remarqué. :wink:

La simplicité devrait-elle nier une certaine complexité? Je ne crois pas, au contraire elle devrait permettre d'y accéder plus facilement. Par exemple réussir à résumer une situation complexe en une métaphore qui permette d'appréhender les choses différemment. Valikor m'excusera mais considérer que le stress c'est se mettre la pression, ça n'était pas forcément une grande fulgurance. :oops:
en même temps les réponses les plus simples sont parfois les meilleures... relisez le principe du rasoir d'Occam.
Vous n'avez pas l'air de comprendre Valikor, les réponses simples ne riment pas avec simplistes... (vide d'intérêt)...:?
vous pouvez disserter autant que cela vous chante... cela n'enlèvera rien à la réponse que j'ai faite à katia. vu ses réponses sur différents sujet, c'était la réponse qui lui convenait à elle.
 
M
Métaphore
Invité
Possible... mais je connais vos réponses Valikor... qui manque souvent de contenu pour mon goût personnel... chacun a ses attentes, et vos réponses me laissent indifférentes... :?
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Métaphore à dit:
Possible... mais je connais vos réponses Valikor... qui manque souvent de contenu pour mon goût personnel... chacun a ses attentes, et vos réponses me laissent indifférentes... :?
il est évident que vous préférez analyser que résoudre, ce qui n'est pas mon cas.
 
M
Métaphore
Invité
valikor à dit:
Métaphore à dit:
Possible... mais je connais vos réponses Valikor... qui manque souvent de contenu pour mon goût personnel... chacun a ses attentes, et vos réponses me laissent indifférentes... :?
il est évident que vous préférez analyser que résoudre, ce qui n'est pas mon cas.
Ah bon parce que vous pensez apporter des solutions ? si cela vous rassure de le croire ça vous regarde, mais une réponse du même type que vous avez fait à Katia ne résoudrait rien pour moi...

Pour résoudre un problème il faut analyser son ensemble, ça à l'air de vous échapper par moment... curieux pour un ancien chimiste... :shock:

Ne pas analyser un problème dans son ensemble, cela fait preuve d'un manque de discernement... c'est mon point de vue.

Analyser ne veut pas forcément dire disséquer mais une façon de prendre en compte tous les paramètres d'un problème, et pas seulement ce qui vous est rapporté.
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Métaphore à dit:
valikor à dit:
Métaphore à dit:
Possible... mais je connais vos réponses Valikor... qui manque souvent de contenu pour mon goût personnel... chacun a ses attentes, et vos réponses me laissent indifférentes... :?
il est évident que vous préférez analyser que résoudre, ce qui n'est pas mon cas.
Ah bon parce que vous pensez apporter des solutions ? si cela vous rassure de le croire ça vous regarde, mais une réponse du même type que vous avez fait à Katia ne résoudrait rien pour moi...

Pour résoudre un problème il faut analyser son ensemble, ça à l'air de vous échapper par moment... curieux pour un ancien chimiste... :shock:

Ne pas analyser un problème dans son ensemble, cela fait preuve d'un manque de discernement... c'est mon point de vue.

Analyser ne veut pas forcément dire disséquer mais une façon de prendre en compte tous les paramètres d'un problème, et pas seulement ce qui est rapporté.
auriez vous posé vous la question que la réponse aurait été toute autre.

d'ailleurs toutes choses égales pas ailleurs, vous n'avez toujours pas répondu à la question de katia... serait-ce que vous n'avez rien de plus à ajouter à la mienne? vous avez pris bien plus de temps pour vous prendre la tête sur ma réponse que sur sa question.... sa question ne vous intéresse pas, vous laisse indifférente?
du coup, contrairement à ce que vous dites précédemment quelques post plus haut, mes réponses ne vous laisse pas indifférente si vous prenez le temps d'y répondre, en tout cas, . :!: :D
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
En guise de réponse, sur le stress quand on fait une séance, le stress se crée à l'idée de vouloir faire trop bien... et donc problème de confiance en soi...
et du résultat que l'on va obtenir.

Je dirai problématique de la personne encore pas beaucoup expérimentée, qui se trouve en situation d'improvisation (pas pu préparer la séance)

Il y a eu stress, mais il ne pas paralysé... et il y a eu du résultat.
Donc la prochaine séance, j'aurais plus confiance et serais moins stressée... et ainsi de suite vers plus en plus de confiance.

Prendre de plus en confiance est un processus naturel... (effectivement c'est une question de se mettre la pression)
qui se met en place progressivement au vu d'expériences favorables. Un peu de stress, s'il n'est pas paralysant, peut être même stimulant.. et pousse à donner son meilleur...

La réponse la plus adaptée, je pense, aurait été de décrire ce processus de confiance qui se met en place... et réducteur de stress...
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
Il aurait fallu demander l'intensité du stress perçu, et à quel moment... et comment il avait été géré ?

mais je n'avais demandé que ressentis ou avis... donc Valikor a donné son ressenti, qui est de se mettre trop la pression...
C'est forcément le cas.
Evidemment apparait la question comment ne pas se mettre la pression ?

(réponse que j'ai faite plus haut... )
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
aucun commentaires sur mon script de confiance en soi?
ça n'interresse personne?
 
M
Métaphore
Invité
=> Pour Valikor
Effectivement la question de Katia ne suscitait pas de réponse de ma part, étant donné qu'elle avait déjà la réponse, vu les messages qu'elle vient de poster. Je pense que soit elle cherchait à se rassurer quant à son stress ou bien sa question était déguisée et voulait exprimer autre chose...

Néanmoins je ne pense pas que c'est votre réponse qui l'ai éclairé, je pense que ça elle le savait déjà...


katia (zoulouk) à dit:
Il aurait fallu demander l'intensité du stress perçu, et à quel moment... et comment il avait été géré ?

mais je n'avais demandé que ressentis ou avis... donc Valikor a donné son ressenti, qui est de se mettre trop la pression... C'est forcément le cas.

Evidemment apparait la question comment ne pas se mettre la pression ?

(réponse que j'ai faite plus haut... )
Cette réponse confirme bien que la question de Katia était déguisée...elle-même le reconnait... et votre avis Valikor n'a fait que confirmer une évidence...

katia (zoulouk) à dit:
Un peu de stress, s'il n'est pas paralysant, peut être même stimulant.. et pousse à donner son meilleur...
Voilà la réponse... le stress est un un stimulant s'il est bien géré, si on dépasse ses limites il peut devenir paralysant, handicapant, mais bien géré il pousse à donner le meilleur c'est exact.

Après se poser la question, si on ressent trop de stress, à combien l'évalue t-on, et si cela dépasse nos limites, faire appel à des techniques type la TCM, etc...

Ou on peut aller plus loin et se demander pourquoi telle ou telle chose provoque un si grand stress, bien sûr le manque de confiance en soi est le facteur n°1 mais cela nous ramène à bien d'autres choses n'est ce pas... :roll:

Si chaque obstacles ou difficultés de la vie nous met en grand stress, là il y a un travail personnel profond à faire.
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 078
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Développer une stratégie d'adaptation

Savoir se préparer par l'échauffement

Rentabiliser son stress


C'est un auto-coaching face aux événements

Pas analyser, être dans la consciente/confiance du tireur à l'arc zen

Tout est alors simple, simpliste, simplissime et c'est déjà fini.


8)



Tout est alors simple, simpliste, simplissime et c'est déjà fini

Donc source de frustration ....et d'échec pour certains !

Donc source d'analyse encore et encore ...

:roll:
 
M
Métaphore
Invité
surderien à dit:
Développer une stratégie d'adaptation

Savoir se préparer par l'échauffement

Rentabiliser son stress

C'est un auto-coaching face aux événements

Pas analyser, être dans la consciente/confiance du tireur à l'arc zen

Tout est alors simple, simpliste, simplissime et c'est déjà fini.

Tout est alors simple, simpliste, simplissime et c'est déjà fini

Donc source de frustration ....et d'échec pour certains !

Donc source d'analyse encore et encore ...

:roll:
Décidément Surderien, je n'adhère vraiment pas à votre définition et/ou à vos termes... :?
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
katia (zoulouk) à dit:
Il aurait fallu demander l'intensité du stress perçu, et à quel moment... et comment il avait été géré ?

mais je n'avais demandé que ressentis ou avis... donc Valikor a donné son ressenti, qui est de se mettre trop la pression...
C'est forcément le cas.
Evidemment apparait la question comment ne pas se mettre la pression ?

(réponse que j'ai faite plus haut... )
réaliser que le stress n'est pas nécessaire aux résultats, voire contreproductif...
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
tout a fait contreproductif!
sans ambiguïté il est l'ennemi a combattre et a vaincre!
sans résolution on n'obtient pas de résultats.... puisqu'il est a l'essence de bien des maux.... si ce n'est que de 99% des cas!
 
M
Métaphore
Invité
valikor à dit:
katia (zoulouk) à dit:
Il aurait fallu demander l'intensité du stress perçu, et à quel moment... et comment il avait été géré ?

mais je n'avais demandé que ressentis ou avis... donc Valikor a donné son ressenti, qui est de se mettre trop la pression...
C'est forcément le cas.
Evidemment apparait la question comment ne pas se mettre la pression ?

(réponse que j'ai faite plus haut... )
réaliser que le stress n'est pas nécessaire aux résultats, voire contreproductif...
Toujours aussi percutant dans vos réponses ... :?
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
Le stress peut avoir quelque chose de bon

C'est une tension qui peut s'exercer en sens positif parfois, qui peut motiver...tout dépend comment on le sublime (ou rentabilise)

Il y a differents type de stress ou moments d'apparition.

Exemple une epreuve du bac
- stress précédant l'epreuve (peur d'echouer)
- stress pendant (à la lecture du sujet ou juste avant, grosse émotion)
-stress suite à lecture du sujet (on ne sait pas, certains font des crises de tétanie, spasmophilie
à ce moment là)
-stress une fois l'epreuve passée (se poser des questions, si c'est réussi ou raté)

Par exemple stress positif, on a peur de rater, on révise... (tout dépend encore une fois de l'intensité)

Mon stress plutot que de le calmer, j'aimerais en faire un moteur pour avancer.
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
"]Le stress peut avoir quelque chose de bon

C'est une tension qui peut s'exercer en sens positif parfois, qui peut motiver...tout dépend comment on le sublime (ou rentabilise)

Il y a differents type de stress ou moments d'apparition.

Exemple une epreuve du bac
- stress précédant l'epreuve (peur d'echouer)
- stress pendant (à la lecture du sujet ou juste avant, grosse émotion)
-stress suite à lecture du sujet (on ne sait pas, certains font des crises de tétanie, spasmophilie
à ce moment là)
-stress une fois l'epreuve passée (se poser des questions, si c'est réussi ou raté)

Par exemple stress positif, on a peur de rater, on révise... (tout dépend encore une fois de l'intensité)

Mon stress plutot que de le calmer, j'aimerais en faire un moteur pour avancer.


katia je comprends ce que vous dites et je réponds que c'est une question de définition:
vous appelez stress une appréhension une peur d'échouer avant l'épreuve du bac... en effet c'est une peur justifiée sans doute par un manque de confiance en vous ou par un manque d'études qui devrai vous remplir d'assurances!

mais pas le stress!
qui est (mon opinion!) un signal d'alarme que le sub déclenche face a une accumulation d'évènement et / ou répétition de pression diverses et qui déclenche des désordres psy ou physiques.....
il me semble que vous utilisez le même mot pour deux choses très différentes.....
de plus le stress n'est pas une énergie....mais une réaction a un trop plein "d"énergies"
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
katia (zoulouk) à dit:
Le stress peut avoir quelque chose de bon

C'est une tension qui peut s'exercer en sens positif parfois, qui peut motiver...tout dépend comment on le sublime (ou rentabilise)

Il y a differents type de stress ou moments d'apparition.

Exemple une epreuve du bac
- stress précédant l'epreuve (peur d'echouer)
- stress pendant (à la lecture du sujet ou juste avant, grosse émotion)
-stress suite à lecture du sujet (on ne sait pas, certains font des crises de tétanie, spasmophilie
à ce moment là)
-stress une fois l'epreuve passée (se poser des questions, si c'est réussi ou raté)

Par exemple stress positif, on a peur de rater, on révise... (tout dépend encore une fois de l'intensité)

Mon stress plutot que de le calmer, j'aimerais en faire un moteur pour avancer.
en dessous de 4/10, ca va, c'est un moteur.
4-5, je ne me prononce pas,
au dessus, cela commence à être contre productif.
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Métaphore à dit:
valikor à dit:
katia (zoulouk) à dit:
Il aurait fallu demander l'intensité du stress perçu, et à quel moment... et comment il avait été géré ?

mais je n'avais demandé que ressentis ou avis... donc Valikor a donné son ressenti, qui est de se mettre trop la pression...
C'est forcément le cas.
Evidemment apparait la question comment ne pas se mettre la pression ?

(réponse que j'ai faite plus haut... )
réaliser que le stress n'est pas nécessaire aux résultats, voire contreproductif...
Toujours aussi percutant dans vos réponses ... :?
toujours aussi constructrice je constate. vous préférez dénigrer à construire?
 
Vous aimerez:
Nouveaux messages
Votre avis nous intéresse !

Posez vos questions, échangez et partagez votre point de vue sur le forum transe-hypnose.com

Hypnopraticien
REJOINDRE LA COMMUNAUTÉ MAINTENANT
Haut