Hypnose & Alcool

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par HypnoseBinbin, 28 Août 2011.

  1. HypnoseBinbin

    HypnoseBinbin Membre

    Inscrit:
    20 Avril 2009
    Messages:
    136
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1620
    Localité:
    Chartres
    Bien le bonsoir tout le monde. Cela faisait longtemps que je n'avais pas posté sur le forum, et j'avais une question qui me turlupinait. (j'espère que le sujet ne partira pas en sujet de dispute de 6pages ... bref)

    Je viens vous faire part d'une expérience que j'ai vécu il y a quelques jours.

    Je suis sorti avec un ami et quelques de ses amis dans un bar. Après avoir commencé à boire, on a commencé à faire un peu d'hypnose (j'allais pas laisser l'occasion d'en faire avec des inconnus et de me faire connaitre un peu (auprès des amis de mon ami)). Bref je commence avec mon ami pour leur montrer ce que je pouvais faire (il était conditionné et très réceptif).

    Là, un de ses amis me fait "Moi moi, j'veux que tu me le fasse". Moi j'étais un peu là pour ça, donc je lui dit "J'vais te faire une instantanée, tu vas voir" Donc là je prends sa main et j'commence mon butterfly fingers induction. Au moment du "dors", il s’écroule et perd tout tonus musculaire alors qu'il était très tendu (pas de stress mais il arrivait pas à se laisser aller). Donc ça c'était le début.

    A ce moment j'ai calé une main collée sur sa jambe et ça a marché parfaitement. Et j'ai continué avec d'autres trucs (oubli et rajout de chiffres ... etc). Puis j'ai refait avec d'autres des amis et ça marchait vraiment pas mal bien.

    J'en viens à mon sujet principal, pensez vous que l'alcool permet une meilleure suggestibilité ? (Bonjour, je suis hypnothérapeute, veuillez amener une bouteille d'alcool fort avant la séance).

    J'ai eu de très bon résultat et la transe me semblait vraiment profonde.
    J'ai eu de plus l'occasion de faire mon premier arrêt du tabac avec la première personne. Et sous hypnose son "inconscient" réagissait.
    Quand je lui disais que la fumée du tabac était mauvaise pour sa santé et pour lui, il faisait un "oui" de la tête. Et pareil des fois pour le "non" et m'a expliqué que ce n'était pas lui qui faisait ça.
    Je pense avoir parlé directement avec son inconscient (ou ce que vous voulez).
    Je voulais avoir quelques avis/remarques des personnes de ce forum sur l'expérience que j'avais pu vivre.
    Merci à tous =)
     
  2. undy

    undy Membre

    Inscrit:
    26 Mai 2011
    Messages:
    326
    J'aime reçus:
    9
    Points:
    1730
    Localité:
    Villeurbanne (France)
    Oui, c'est possible, l'usage de drogue peut effectiver altérer la suggestibilité (dans certaines pathologies mentales graves, ça peut être usé dans un cadre médicale), néanmoins c'est limite taboo comme sujet.
     
  3. ********

    ******** Membre

    Inscrit:
    16 Mai 2011
    Messages:
    103
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    ********
    ha bin oui,
    cela a même été testé avec pleins d'autres produits

    le mieux et le plus efficace c'est le protoxyde d'azote pur là on atteint des sommets !
    c'est en effet tabou

    bon voici une page sur le sujet ...
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***


    a propose quelun sait ce que c'est le Carleton Skills Training Program (CSTP) ?
     
  4. backrun

    backrun Membre

    Inscrit:
    27 Juin 2011
    Messages:
    24
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    760
    une personne ivre est déjà en état modifié de conscience, tout simplement....
     
    my hypnose aime ça.
  5. ********

    ******** Membre

    Inscrit:
    16 Mai 2011
    Messages:
    103
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    ********
    tout a fait...

    mais pas besoin d'être ivre pour augmenter la suggestibilité .
    mieux on peu utiliser la suggestibilité, n'a tu pas remarqué qu'après un bon verre de vin rouge on se sens plus calme, plus relaxé ?

    faire imaginer l'effet, un truc très suggestif non ?
     
  6. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    C'est sujet à réflexion. Mais il sera bon de garder une saine méfiance envres toutes les substances qui altèrent l'état de conscience. Comparativement à l'hypnose, elles sont très loin d'être écologiques.

    Je serais très étonné que cela soit positif comme effet dans un aspect plus large des choses.

    Par exemple, je crois que si la transe peut s'en voir approfondie ce sera au détriment de la réceptivité du subconscient. Les gens sont surtout marqué par les choses quand ils sont sobres et, d'après moi, ce sera pareil pour les suggestions données en hypnose.

    Il ne faut pas oublier que la mécanique de l'induction est différente de la mécanique du travail que l'on fait en thérapie sous induction.
     
  7. undy

    undy Membre

    Inscrit:
    26 Mai 2011
    Messages:
    326
    J'aime reçus:
    9
    Points:
    1730
    Localité:
    Villeurbanne (France)
    Attention, j'ai dit "altérer la suggestibilité".

    Un type bourré en pleine conversation avec son éléphant rose :lol: , ne prêtera pas attention à ce que vous dîtes, et du coup sera moins suggestible.
    Plus généralement, l'effet est variable et peut aussi être négatif de ce point de vue

    Bref pas fiable comme approche, sans parler des possibles complications de comportement (à court terme) ou de santé (à plus long terme)
     
  8. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    Il est bien sûr reconnu que l’absorption d'alcool ou de tout autre substance altérant la vigilance abaissera la résistance d'un individu mais de l'associer à une forme d'hypnose c'est inconcevable...

    Mais il est intéressant de remarquer le nombre important d'individus dont l’absorption d'alcool provoque ce côté désinhibiteur, à se demander s'il ne faudrait pas donner un petit verre d'alcool avant une séance... je plaisante... :D

    Je ne parle pas en connaissance de cause car je ne bois pas d'alcool, et le moindre petit apéro me fait sombrer dans un sommeil profond... :lol:
     
  9. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    Ouais, ça fait réfléchir. Ne serait-ce que pour casser la glace de certaines résistances... Mais je crois que l'on peut malheureusement se trouver moins suggestible dans la même proportion ou l'on entre dans cet état de conscience modifié par l'alcool. C'est à dire qu'il y aura une transe mais que ce qui aura aidé à l'induire fera en sorte que les suggestions hypnotiques ne colleront pas.

    C'est ce que je soupçonne... Je n'ai pas essayé :roll:
     
  10. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    Vu l'impact de l'alcool sur les résistances d'un individu, il deviendrait presque intéressant de créer un centre de test, mais je pense également que même si cela aide à la transe hypnotique, l'inconscient restera altéré et n'aura pas la capacité d'aller aux ressources de l'individu et n'aura donc pas l'effet escompté en tant que thérapie.
     
  11. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Ben ma fille(fumeuse) vient de faire arrêter une journée de brigue à la maison , un jeune de 19ans....bédo + cloppe en même temps !

    Ca fait deux mois...il m'a dit qu'elle lui a fait un déclic....donc c'est que l'inconscient à bien recu un message !

    Par contre perso, j'ai repris la cloppe un soir de bringue...plutôt banal comme reprise d'après les personnes autour de moi .
     
  12. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6535
    J'aime reçus:
    634
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    L'alcool est l'un des psychotropes les plus puissants !

    il a une action thérapeutique à faible dose décrite chez certains patients pour qui aucun autre traitement pharmacologique n'avait permis de controler leurs troubles

    l'alcool a des effets thérapeutiques !

    conclure qu'il empêcherait d'accéder aux ressources de l'individu et n'aurait pas d'action en tant que thérapie va totalement à l'encontre de ces constatations et cette conclusion me parait totalement prématurée dans l'état actuel de nos connaissances en neuropharmacologie.

    8)
     
  13. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    L'état actuel de "nos" connaissances en neuropharmacologie???

    Ma foi à vous "entendre" on dirait bien que ce ne sont pas les compagnies pharmaceutiques qui financent toutes les recherches directement ou indirectement et qu'ils n'ont que le bien être des gens à coeur! :lol:

    L'alcool est un poison avant tout. Ses effets anxiolytiques sont aussi néfastes que les effets des ses merveilles neuropharmacoloqiques que l'on appelle les "valiums" ou les "ativans". Ces trucs doivent être consommés très très rarement.
     
  14. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Je réitère....expérience vécu, vu de mes yeux vu.

    Et celà imbibé d'alcool.....je ne prône pas pour l'alcool,loin de là !!! mais est ce que sous alcool on ne peut agir sur le subcosncient , inconscient ? ben oui, on peut, j'en ai eu la preuve et même pas d'un thérapeute, alors !

    Et là j'avoue que perso, ça me fait également me poser certaines questions , jugements.....
     
  15. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6535
    J'aime reçus:
    634
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    il y a des neuropharmacologues passionnés et indépendants

    tout comme il y a des hypnos passionnés et indépendants

    mais votre mode de réaction aussi partiale ne me semble pas une tant garantie d'indépendance en entretenant la peur et la résistance anti scientifique ...

    :roll:


    l'alcool est un lubrifiant social et c'est aussi un lubrifiant vital, à dose modérée.

    c'est plus bien plus difficile à admettre moralement que pharmacologiquement...

    :x
     
  16. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Un lubrifiant social? Heu si y'a moyen d'avoir une autre métaphore je veux bien parce que perso si c'est une histoire de réduire les frictions, je ne suis pas d'accord avec toi étant donné que, l'alcool est quand même assez fréquemment lié à des bagarres, des actes de violence etc.

    L'alcool a une action desinhibitrice.
     
  17. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    J'admets volontier avoir des réactions épidermiques et enflammées en ce qui concerne la pharmacologie. J'ai des raisons personnelles bien sûr et aussi des raisons de connaissance commune (si l'on s'informe). Ici, un médicament est accepté après de longues études cliniques. Mais ces longues études cliniques sont faite par les compagnies pharmaceutiques selon certains critères gouvernementaux qui sont extrêmement faciles à déjouer, à détourner. Aucune instance gouvernementale ne fait ces études de façon indépendante. C'est absolument ridicule et absolument insensé mais c'est comme ça.

    Alors je ne peux pas entendre parler de pharmacologie comme argument à quoi que ce soit parce que, à mon point de vue, maintenant, tous les dés sont soit pipés ou sont succeptible de l'être parce que les gouvernements n'ont pas de couilles et que ce sont les pharma qui sont souveraines sous le couvert d'une surveillance qui s'achète facilement.
     
  18. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Ce n'est pas évident, beaucoup de choses sont opaques et certains qui semblent transparentes ne le sont pas. Le documentaire "Les médicamenteurs" est très intéressant.
    Je dois dire que je ne comprends pas certaines choses et notamment pourquoi on continue à prescrire des statines comme ça...
     
Chargement...