Formation Hypnose

Hypnose pour maigrir

  • Initiateur de la discussion Altmaier
  • Date de début
castorix
castorix
Membre
messages
1 179
Points
4 860
Bonsoir,

Pour Paulélie : peut-être est-il possible de revenir sur certains points ? Je vous confie mes remarques, courtoisement formulées me semble-t-il.

paulelie à dit:
(...) la solution au marasme français.
Plus précisément, à qui pensez-vous qui soit dans le marasme ?

Personnellement je ne dispose pas de chiffres français concernant le nombre de thérapeutes et le nombre de patients, concernés par l'emploi de l'hypnose (et a fortiori pour ce qui concernerait le "résultat").
(même si j'ai une idée très précise de ce qui se fait dans ce domaine autour de moi, dans le département et même la région)

paulelie à dit:
la beauté de cette méthode c'est qu'elle met à jour un principe universel que l'on a tendance à oublier...la causalité
(...)
on a aussi découvert..et ce n'est pas nouveau...mais revient au premier plan que la plupart des affections même physique comme le cancer ont des racines traumatiques déguisées par le subconscient ....
La causalité, un traumatisme à l'origine de chaque cas, cela me rappelle une partie du discours freudien.

Mais cela me rappelle également les épidémies de faux souvenirs aux USA.
(NB : les thérapeutes concernés ne sont actuellement pas seulement dans le marasme ; ils ont été condamnés).

D'où une certaine réserve (Grande réserve) de ma part, quant à l'emploi de ces suggestions : "si vous en êtes là, c'est que vous avez subi un traumatisme psychique grave, et pour que cela aille bien il faut le retrouver".
Je propose un cas hypothétique : le patient intègre cela, mais ensuite pour une raison X ou Y, l'étape suivante (régression etc) échoue.
Que reste-t-il à ce patient, à part le fait d'être bloqué au milieu du gué, en situation d'être affligé d'une nouvelle conscience de soi comme porteur d'un trauma introuvable ? Je craindrais qu'il ne se sente (à ce stade) désespérément inguérissable.


paulelie à dit:
ce qui compte pour moi c'est le succès de l'hypnose globalement et pour tout le monde...
que vous le vouliez ou non nous sommes tous des soldats dans cette bataille.
nous nous devons d'être efficace. car notre survie en temps qu'être humain en dépend.
Que voulez-vous dire, voudriez-vous développer ?

Merci de votre attention
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
pourqoui je suis en colére parce qu'il suffit de 2 zombies qui disent n'importe quoi pour saboter le travail honnête de toute une profession...
les 2 messages précédents le prouvent...
parce que c'est un forum ouvert au public comment peut il faire la différence
entre la realité et la pseudo? et je reste poli...
comment voulez vous qu'on avance avec de tels interlocuteurs?
et je ne parles pas de castorix bien sur!
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
castorix vous êtes très intelligent c'est ce que je pense sincèrement...
faites moi une faveur de ne pas essayer de me coincer...
en me posant des questions ou je serai obligé de mettre dans mes arguments votre identité et ce que vous faites....que vous m'avez fait promettre de ne pas le reveler.... :D

a propos de freud rien d'etonnant puisqu'il a pratiqué l'hypnose , l'as abandonné et est responsable pour grosse partie , de la mauvaise réputation et des peur , des rumeurs que le public traine...

>>>>>"si vous en êtes là, c'est que vous avez subi un traumatisme psychique grave, et pour que cela aille bien il faut le retrouver".
d'ou sortez vous ça?
certainement pas de quelque chose que j'ai ecrit!
vous déformez mes propos ou ne regarder ce que j'écris avec des lunettes noires!
vous devriez faire un peu plus attention car nous ne sommes pas les seul ici....et certain pourrait y voir entre les lignes....
vous parliez au début du marasme dont je faisait référence...vous venez d'en faire la démonstration...
je ne vous ferez pas l'injure de m'expliquer plus en détails....
n'en parlons plus...
 
castorix
castorix
Membre
messages
1 179
Points
4 860
Paulelie c'est très fatigant de faire l'effort de discuter avec vous.

Je proposais une discussion, mais je ne souhaiterais pas me donner l'apparence de quelqu'un qui s'amuserait à provoquer une personne souffrant (d'une certaine manière) d'un syndrome de persécution ; aussi, si vous en êtes capable (et apparemment plusieurs personnes semblent le penser sur ce forum), ayez la correction de rester courtois.

Je commencerai par une petite plaisanterie, pour remettre un peu d'ambiance, et ce sera mon 1er paragraphe ; puis je répondrai à la partie intéressante de votre message, celle où vous m'expliquez (et peut-être pas très adroitement je le dis comme je le ressens) que mes propositions débordent de ce que vous avez écrit (et ça ne me gêne pas d'être remis en question, si l'on utilise le dialogue sans omettre un minimum de respect comme j'espère le faire).

1°) Votre message commence par une parodie de discours de pervers polymorphe (vulgairement : manipulateur), j'écris bien une parodie :

- compliment
- changement de ton => surprise et confusion
- puis reproches plus en option, menaces
- enfin saupoudrage par des sous-entendus, qui renforcent la mise en porte-à-faux du sujet vis-à-vis de l'entourage, lorsque la scène est publique.
Ceci est le principe de manipulation appelé la douche froide.
Très connu hélas comme méthode d'interrogatoire pour faire craquer, pas seulement dans les lieux de détention, aussi en Gestion de ressources humaines. Joué dans des milliers de films, décliné dans les livres sur le harcèlement. Cette petite remarque de ma parrt en forme de boutade, pour vous dire que je ne vous prends pas pour un débutant, mais pour qqn qui sait mettre le paquet lorsque ses émotions le motivent...

paulelie à dit:
castorix vous êtes très intelligent c'est ce que je pense sincèrement...
faites moi une faveur de ne pas essayer de me coincer...
en me posant des questions ou je serai obligé de mettre dans mes arguments votre identité et ce que vous faites....que vous m'avez fait promettre de ne pas le reveler.... :D
(...)
vous devriez faire un peu plus attention car nous ne sommes pas les seul ici....et certain pourrait y voir entre les lignes....
vous parliez au début du marasme dont je faisait référence...vous venez d'en faire la démonstration...
je ne vous ferai pas l'injure de m'expliquer plus en détails....
n'en parlons plus...
Bien, alors pour la discussion sérieuse, le message est plus loin.
A +
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
bon j'excuse pour mes prpos et jem'explique:
>>>>>>Je propose un cas hypothétique : le patient intègre cela, mais ensuite pour une raison X ou Y, l'étape suivante (régression etc) échoue.
Que reste-t-il à ce patient, à part le fait d'être bloqué au milieu du gué, en situation d'être affligé d'une nouvelle conscience de soi comme porteur d'un trauma introuvable ? Je craindrais qu'il ne se sente (à ce stade) désespérément inguérissable.

c'est un cas impossible par definition...hypothetique ou non!
1.vous ne presenterz jamais la regression avec la phrase :
"si vous en êtes là, c'est que vous avez subi un traumatisme psychique grave, et pour que cela aille bien il faut le retrouver".
2.si vous faites une regression c'est que vous avez convaincu le patient que c'est la solution et qu'il a confiance en vous ...il serait irresponsable de tenter une regression en sachant que le patient n'est pas convaincu!
ou suicidaire!
3.une regression ne peut pas echouer le patient peut emerger a tout moment et refuser de revivre le trauma si vous ne l'avez pas preparer a l'avance et lui disant que c'est une etape necessaire pour retrouver le mal!
4. avez vousd pratiqué la regression dans votre travail therapeutique? j'en doutes car vous ne posseriez pas cet hypothetique.
que ceux qui pratidque la regression comme altmaier nous dise ce qu'il en pense vous n'avez meme pas a me croire !
de plus quand on fait une regression le therapeute a toujours le moyen de recuperer le oups en placant le patient dans une position de spectateur
si les choses lui font peur!
ou meme sortir le patient vers une autre direction....
votre hypotetique donc etait impossible!
et c'est la raison pour laquelle je ne voulais pas m'expliquer et reveler que vous n'avez jamais pratiqué la regression...
ou vous n'en auriez pas fait l'hypothetique!
desolé.
paul.
 
castorix
castorix
Membre
messages
1 179
Points
4 860
Paulélie nous revoici dans une ambiance assainie pour la discussion courtoise et constructive.

2°) Alors, je crois avoir compris que ma formulation vous a surpris (et même déplu) : j'écrivais que la méthode que vous décrivez, passe par une étape, où vous expliquez au patient qu'il y a eu certaines difficultés subies par la faute de qqn (vous voyez, mon propos s'adapte, grâce à vos réflexions généreuses :wink: ) ; et je disais que nommer de manière directive une étape de difficultés (suggestion assez directe), les créée dans l'esprit du sujet, en quelque sorte (je veux dire qu'après cela, bien évidemment il va en trouver). D'ailleurs vous écrivez clairement que vous êtes conscient de la possibilité de créer des faux souvenirs :

paulelie à dit:
dans le cas d'être un spectateur l'hypnotherapeute ne pourras pas détecter si le souvenir est vrai ou fabriqué...pas de garanties!
(25 oct 11h 10)
Voyons plus en détail :

paulelie à dit:
"si vous en êtes là, c'est que vous avez subi un traumatisme psychique grave, et pour que cela aille bien il faut le retrouver".
d'ou sortez vous ça?
certainement pas de quelque chose que j'ai ecrit!
vous déformez mes propos ou ne regardez ce que j'écris qu'avec des lunettes noires!
Ah oui, vous semblez irrité.
Sur quoi je me base, demandez-vous ?


paulelie à dit:
a) (il est absolument nécessaire pour le succès de cette méthode, d'informer le client à chaque étape du procédé et sur le bon fonctionnement des choses
et avant de passer à l'étape suivante de suggérer au client plusieurs choix) (20 oct, 8h 53)
Donc, les termes de cette transcription (votre séance intéressante avec un sportif) nous apprennent me semble-t-il que, volontairement, vous installez le sous-entendu qui va suivre
paulelie à dit:
b)(...) je lui dis d'imaginer une pièce ou il est assis...
je décris un environnement neutre et gris...
en face de lui se trouve une chaise...
je lui demande d'imaginer sur cette chaise la personne qui lui a fait le plus de mal dans sa vie
cette personne est attachée et ne peut pas parler elle est la pour écouter et entendre ce que le client veut lui dire...
je lui dit d'exprimer les émotions ...qu'il a par devers cette personne
et je lui demande de le faire du profond de son cœur!
Ce moment est très intense et le client va s'animer au extrêmes!
Quand je sens un paroxysme je dit:
voilà vous avez re-vécu la cause et exprimé ce que vous sentez...
Nous lisons : vous pré-supposez (c'est une suggestion par affirmation implicite) que le footballeur a dans sa vie des personnes qui lui ont fait du mal ; il me semble que la présentation faite (mais c'est une transcription résumée) laisserait même éventuellement comprendre au patient qu'on lui aurait fait du mal +/- exprès ? (votre avis est p-ê différent, c'est à vous de le préciser)

Puis, nous constatons que le fruit des suggestions qui ont précédé semble être une forte abréaction affective, avec gestes bien réels, témoignant de la vigueur des émotions traversées.

Je corrige donc mon affirmation (criticable) précédente : au lieu d'écrire que vous avez dit "vous avez subi un traumatisme psychique grave ", je dirais : - Paulélie vous expliquez à votre client qu'il a subi quelque chose de la part de quelqu'un (et même de plusieurs personnes) qui lui a fait du mal ; et le sujet semble en effet être guidé par vous vers l'expérience hypnotique de quelque chose de traumatisant, assez grave pour qu'il casse vos meubles".

Voilà ce que j'ai voulu dire, et aussi : - Ce serait en tout cas bien différent de formuler : "des personnes vous ont blessé, probablement sans intention de le faire... ou peut-être même, je ne sais pas,..."

Merci de réagir dorénavant (si toutefois c'est votre choix) plus aimablement aux messages qui vous surprennent.
Quant à moi, si je discute volontiers sur un forum, je n'apprécie pas de perdre du temps comme je l'ai fait dans le 1°), perdre du temps à ergoter et batailler vainement ; d'autant que ce n'est même pas une prescription paradoxale utile pour qqn de persécuté, je dirais même que cela risque de renforcer le symptôme en entretenant la méfiance et la réactivité de l'interlocuteur vis-à-vis duquel je réagis.
(ce qu'un de mes oncles qui n'était pas thérapeute, disait ainsi : "laisse pisser le mérinos...")

J'estime ne pas vous avoir manqué de respect et si je me suis trompé il vous appartiendra de me l'expliquer, sans manquer vous-même au respect, sinon nous plongeons dans la double contrainte (comme dans la plaisanterie ("parle-moi poliment espèce de grand C..."), le métamessage disqualifiant le message, et là : ou bien on est fou ou bien on est thérapeute ericksonien ! :roll: :wink:

Post-scriptum : vous avez répondu dans l'intervalle, je ne l'ai pas lu encore.
Mais j'ai juste vu "avez vous pratiqué la regression dans votre travail therapeutique? j'en doute car... "... et je comprends que l'on ne guérit en effet pas sur internet (même pas des mauvaises manies) ; nous ferions bien de rester calmes et de mieux nous expliquer, pour être mieux compris !
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
ok je me suis emporté...et je m'excuse.
quand on poste sur un forum comme vous venez de le dire...
il ne faut pas être anal sur la précision...
car dans le cas de la cession du fooballeur americain c'est un resumé
et peut les mots n'etait pas les bons....
ce que je repportait est une experience pas un mot pour mot il aurait fallut quelque pages ....comme il a fallut 2 seances!
la préparation du client est essentiel condition a son bon fonctionnement....
personnellement je ne commence pas d'induction sans être persuader que le client le veut
et que j'ai effacer tous ces doutes et peur a propos de l'hypnose
et qu'il a une confiance totale en moi et au procédé...
sans cette condition on ne peut mettre un client sous hypnose profonde(et le test est la pour vous informer)
ce qui est une autre condition pour poursuivre le traitement.
on ne peut pas sauter des étapes avec cette méthode
il faut suivre les directions!
car pour "guérir" un problème sérieux et profond vous n'avez pas beaucoup de choix:
soit entamer une thérapie douce qui durera ou s'arrêtera quand le client aura des doutes sur son efficacité ou faire ce que j'appelle une réponse proportionnelle...qui souvent est un traitement qui peut paraitre a celui qui ne le vit pas comme un traitement de choc!
et comme on le dit quelque part il faut travailler dur quand l'obstacle est grand!
quand une personne est sous régression parce qu'elle est profondément (testé) le subconscient ne peut mentir! et les seul souvenirs fabriqués sont induit généralement ou suggérés par l'hypnotherapeute. il est très facile de détecté ce genre de souvenir
que souvent le client vous a confié d'une façon consciente...
par "exemple quand quelqu'un est persuadé qu'il était napoléon dans une vie antérieure il vous sera facile de faire la part des choses! quand il va vous raconté l'histoire sous hypnose... et de le le garder pour vous car vous n'êtes pas la pour le démasquer.....si vous avez accepter qu'il vous paie...
nous avons tous une barrière critique et des limites!
de même le subconscient est protégé par cette sécurité qui empêche
toute action irréparable ou dramatique de se produire!
c'est pour cela qu'on ne trouve pas d'hypnotherapetes dans les journaux ou sur le banc des accusés car ces choses n'arrivent pas!
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
Nous lisons : vous pré-supposez (c'est une suggestion par affirmation implicite) que le footballeur a dans sa vie des personnes qui lui ont fait du mal ; il me semble que la présentation faite (mais c'est une transcription résumée) laisserait même éventuellement comprendre au patient qu'on lui aurait fait du mal +/- exprès ? (votre avis est p-ê différent, c'est à vous de le préciser)

non je ne pre suppose pas....c'est lui qui m'amène a un événement qui l'as marqué ....
ce que je lui demandes dans ce cas particulier c'est d'aller dans le passé quand il a ressentit ce bloquage pour la première fois.
et quand je suis sur que c'est une émotion nouvelle ( a l'epoque ou ca se passes)
alors je l'emmène avant dans le temps pour m'assurer que l'émotion était nouvelle puis je lui demandes ce qui se passes sans suggérer quoi que se soit....
ou cela deviendrait des souvenirs inventés...
seulement quand je le présente a la thérapie proprement dite
la seconde séance après une bonne nuit de sommeil
je lui parles de gens qui lui ont fait du mal ..c'est souvent le cas ...
quand il y a trauma il y a un perpertuator!
mais en aucun cas suggéré quoi que ce soit...a pars les direction pour la profondeur puis la régression.
dans les cas des traumatismes légers ou il ne semble pas nécessaire de faire un travail de régression (c'est rare!) on peut remplacer le régression par un échange d'ancrage émotionnel
en tapant sur l'épaule droite puis gauche et en echangeant l'emotion negative par une positive... mais c'est très rare!
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
:twisted: pourqoui je suis en colére parce qu'il suffit de 2 zombies qui disent n'importe quoi pour saboter le travail honnête de toute une profession


Monsieur Paulelie, je suis resté courtois depuis le début de mes messages et je ne comprends pas votre agressivité


si elle fait partie d'une réaction paradoxale pour nous obliger à bouger OK mais vous nous reprochez déjà de trop bouger

dans un sens opposé au votre

si elle consiste en une petite partie de joute allergique ou paranoide venant de votre inconscient, je comprendrai mieux


Attention à aucun moment, moi, je ne me permettrai de vous accuser d'inconscience zombizoîde


De toute façon, loin de saboter quoiquecesoit, je pense participer en temps que surderien, à la solidité de notre professionnalisme

en construction en en agrandissant les ouvertures


mais il est vrai que la Paradoxal Therapy est encore plus diffficile à utiliser que l'Hypnose et à faire reconnaitre


:roll: Sense and no sense are confused in hypnosis confusion
:idea: that is the princip of hypnosis system
8) Just find the good way !
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
ah bon excusez moi je ne savais pas que seul votre humour etait officiel!
le seul que l'on puisse utriliser....
 
HYPNOBABOU
HYPNOBABOU
Membre
messages
22
Points
1 890
Paulelie :
Comment s'appelle votre méthode ? Surderien parle de "Paradoxal Therapy" :?:

Je n'aurai pas pensé que d'exposer mon problème pouvait vous lancer dans une telle "guerre" :roll: ... j'ai du mal à vous suivre.

Je m'adresse à chacun d'entre vous... moi ce que je voudrais, c'est ne plus souffrir... et ce peut importe la méthode.
Je n'ai pas fondamentalement compris ce que vous autres reprochez à la méthode de Paulelie, n'étant pas du métier, j'ai du mal à vous suivre.

Cependant, je trouve dommage de "polémiquer" autant sur les différents types de méthodes.

Vous savez, ce qui compte vraiment pour moi ? C'est de m'en sortir... même si ça doit prendre 2 ans... bien sûr, s'il y a une méthode qui pourrait me faire aller mieux en 6 semaines, je n'hésiterai pas...

Vous voyez ce que je veux dire ? Pourquoi vous déclarer la guerre publiquement, au lieu de parler et décrire véritablement les 2 ou plusieurs méthodes ? Que chacun s'y retrouve.

J'insiste sur le fait que pour MOI, c'est ne plus souffrir de mes 30 voire 40 kg de trop :cry:

Savez-vous ce que l'on ressent ? Comment on réagit face à la société ?
On se dégoûte soit même de ne pas être assez fort pour lutter contre la nourriture, un sentiment de culpabilité vous envahi régulièrement, on se note d'un zéro pointé à longeur de temps, incapable de vaincre son propre soi.
Parlons maintenant du regard des autres :
J'ai une blessure profonde qui date pour moi de mes années collège... ou parce que j'étais un peu (car tout juste en surpoids, pas d'obésité) on ma humiliée pendant des années, blessée à vie, exclue... et la solitude à cet âge, c'est difficile.
Alors aujourd'hui, ce qui ce passe : je ne suis plus du tout sociable, même si j'ai le sentiment d'être avec une personne qui m'aprécie, il est systématique qu'au bout d'un moment, je pense qu'elle me juge sur mon apparence, et je m'éloigne de cette personne... de peur qu'elle me fasse du mal.
Voilà comment ça se résume, je m'isole, m'enferme dans la solitude. Je n'ai plus d'entourage, même de ma famille je m'isole...

C'est ça la souffrance d'une personne obèse avec des TCA... je suis consciente qu'à certains moments je suis au plus bas.
Plus jeune, j'ai tenté de mettre fin à mes jours...

Voilà ce que je peux dire.

Merci de m'avoire lue.

Babou complètement perdue...
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
ah bon excusez moi je ne savais pas que seul votre humour etait officiel!
le seul que l'on puisse utiliser....
surderien est seulement votre nom car en fait d'après vos messages
je saistout serrai plutôt approprié!
vous parlez de l'hypnose comme une science ..
avez vous seulement été hypnotisé ?
je ne parles pas d'une pratique professionnelle car vous vous cachez!
les vrai hypnotherapeutes n'ont pas peur de dire ce qu'ils sont et de prendre responsabilité pour ce qu'ils disent!
cet anonymat vous donnent ils des droits ?pas de devoirs?
ce forum serait -il une farce géante?
en plus de l'anonymat vous vous cachez derrière des métaphores + ou moins obscures
comment doit on les comprendre?
cette ambiguïté n'est pas pour facilité la compréhension....
et les gens qui n'y comprennes rien et qui vous lisent ...doivent ils rentrer en transe et joindre vos rangs ?
c'est assez je prends le risque de passer pour un trouble fete
mais c'est vous qui me prenez pour un imbécile et bien c'est raté....
je n'ai que faire de votre pseudo humour poetiquo-metaforique!
est il supposé avoir un effet sur mes idées? ou me convaincre que j'ai tord? non il est la pour amener la confusion...
nous sommes encore en democratie , on ne vous l'interdit pas mais il faut vous attendre a ce que des gens avec une certaine intelligence
reagissent!
épargnez nous votre étalage choqué devant un mot qui me parait tout a fait approprié!
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
hypnobabou je suis désolé que cette conversation ait lieu ...
je ne veut pas vous prendre en otage!
et c'est ce que vous probablement ressentez!
au milieu de cette joute!
ce que je vous ai proposé tient toujours.....
la methode s'appelle the five path therapie...
mise au point par un ex psychologue hypnotherapeute
cal banyan
qui dirige une école au usa et donnes des conférences dans le monde entier
il est menbre tres actif d'une organisation appellé NGH qui a +de 7000 hypnotherapeute dans le monde.
il a aussi un cabinet ou un dizaine de therapeutes donnes des consultation sans chomer!
ce qui vous donnera une idee sur le serieux de la methode mais surtout de son efficacité! car il n'est pas possible de survivre sans succès dans cette profession....seul les bons hypnotherapeute peuvent pratiquer + de 10 ans
le bouche a oreille fonctionne tres bien!
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
notre pseudo
il est la pour amener la confusion...
nous sommes encore en democratie ,
on ne nous l'interdit pas
mais il faut nous attendre a ce que des gens
avec une certaine intelligence
reagissent!


Merci paulelie pour ce bon contre-exemple d' hypnose complexe


8)
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
coucou hypnobabou,

les hypnothérapeutes savent se mettre dans des états de transe complexe pour comprendre les personnes qu'ils soignent

çà finit en querelle de poissonniers complexes entre eux mais la pêche finalement est toujours bonne on, s'en rend compte aprés !


on ma humiliée pendant des années, blessée à vie, exclue


çà c'est lepassé


tu souhaites aller de l'avant dans le bon sens et tu es sur un forum qui bouge et fait bouger

tu n'es pas exclue ici, au contraire, et paradoxalement de nos joutes spécialisées et moins spécialisées sort de la lumière

pour les personnes que nous soignons ici et ailleurs, en général

se sortir de l'exclusion c'est dur et çà fait mal mais ici on peut rester anonyme, ou non anonyme au choix

c'est çà se sortir de l'exclusion, l'entraide

Vas y vide toi !

A+

:)
 
Vous aimerez:
Nouveaux messages
S'inscrire maintenant déjà 37 470 membres
Haut