HYPNOSE Sèche

  • Initiateur de la discussion Kymysister
  • Date de début
K

Kymysister

Membre
messages
5
Points
220
Bonjour
Je viens de lire un article très intéressant dans "Alternatif Bien-Etre" au sujet de l'hypnose sèche réalisée avec un thérapeute puis en autonomie. J'aimerais bien rencontrer un thérapeute qui pratique cette forme d'hypnose afin d'en discuter avec lui et d'essayer.
Est-ce que l'un d'entre vous connaît un thérapeute qui pratique l'hypnose sèche sur Lyon ou sa région ? J'ai eu beau chercher en tous sens sur internet, je n'ai rien trouvé.
Merci d'avance !
 
moune

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
3 146
Points
7 760
Localisation
France
pourquoi sèche ?
vous semblez parler d’apprentissage de l’autohypnose
Sur Lyon il y a pléthore d’hypnothérapeutes
bonne recherche à vous
 
K

Kymysister

Membre
messages
5
Points
220
"sèche" car c'est une technique particulière.
Le problème est qu'il y a tellement d'hypnothérapeutes sur Lyon que je ne sais plus à qui m'adresser... A moins de tous les appeler pour savoir s'ils font cette technique. 😳
Merci de vos encouragements.
 
moune

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
3 146
Points
7 760
Localisation
France
chaque école s’affuble d’un titre ronflant pour attirer les moineaux
L’hypnose sèche ou mouillée est toujours de l’hypnose
pour choisir votre professionnel il vaut mieux regarder son CV ,car il y a des charlots dans la profession qui vous font croire au miracle si vous êtes prêt à larguer 600€!🤣
 
surderien

surderien

Toujours savoir trouver le plaisir de chercher…
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 559
Points
9 660
Localisation
Suscinio 56
.
Voyez avec l’IMEL l’institut Milton Erickson de Lyon

Francoise Jean en était secrétaire et donne aussi des séances d’hypnose et d’auto hypnose avec des techniques d’hypnose sèche et instantanée.
Sa boîte à outil est multiple et elle est aussi formatrice aux congrès d’hypnose

(Elle a également une casquette d’infirmière anesthésiste auto-hypnotique ( la casquette !…))

😌
 
K

Kymysister

Membre
messages
5
Points
220
C'est sûr Moune qu'il faut être vigilant.
J'aurais aimé vous joindre l'article qui m'a informée et attirée vers l'hypnose sèche...et non mouillée ! 🤣 , mais je n'arrive pas à réduire son volume. Du coup l'appli ne l'accepte pas. Désolée.
Grand merci à "Surderien" pour les infos. Je vais contacter cette personne.
Bonne journée.
 
K

Kymysister

Membre
messages
5
Points
220
C'est une hypnose ou une auto-hypnose, sans objectif.
Quand on est en état hypnotique on porte toute son attention aux sensations physiques, qui peuvent être désagréables voire pénibles. Le principe est de laisser le corps réagir, de l'écouter en qq sorte, et alors la sensation pénible disparaîtra, pour éventuellement être remplacée par une autre qui a son tour disparaîtra au bout d'un moment, etc. Ces réactions physiques sont le témoignage d'un auto-soin que je m'apporte.
il faut laisser se produire les sensations sans intervention. Ainsi elles ne seront pas teintées émotionnellement. Et elles disparaîtront d'elles-même après avoir atteint leur intensité maximale.
Si j'ai bien compris c'est une hypnose qui va permettre de s'auto-guérir, sans aucune induction de la part du thérapeute ou de soi-même.
Il peut y avoir des prises de conscience ou pas. Mais il y a toujours un mieux-être.
Cette technique demande de la régularité. L'auteur de l'article que j'ai lu la pratique 20mn tous les jours.
François ROUSTANG et Bernard SENSFELDER en sont des représentants majeurs.
 
moune

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
3 146
Points
7 760
Localisation
France
oui j’ ai déjà assisté à sa présentation dans un congrès ,j’avais oublié qu’elle se nommait sèche
effectivement vous la décrivez parfaitement,il suffit juste de la réaliser vous même :pour entrer en hypnose simplement écoutez et imaginer où passe l’air que vous inspirez .....et venez nous raconter votre expérience
 
dide70

dide70

Membre
Top Posteur du mois
messages
4 450
Points
7 160
Localisation
Belfort
Le principe est de laisser le corps réagir, de l'écouter en qq sorte, et alors la sensation pénible disparaîtra, pour éventuellement être remplacée par une autre qui a son tour disparaîtra au bout d'un moment, etc. Ces réactions physiques sont le témoignage d'un auto-soin que je m'apporte.
il faut laisser se produire les sensations sans intervention. Ainsi elles ne seront pas teintées émotionnellement. Et elles disparaîtront d'elles-même après avoir atteint leur intensité maximale.
Oui encore une fois, c'est le même travail centrale que la méthode tipi, et surtout la capacité naturelle que le corps a à réguler ses émotions... Je ne suis même pas certain que se mettre en hypnose soit productif, il faut prendre l'émotion quand elle apparait à chaud dans l'idéal, en différé je veux bien... la résolution est dans les sensations uniquement pas dans le mental...
 
Dernière édition:
surderien

surderien

Toujours savoir trouver le plaisir de chercher…
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 559
Points
9 660
Localisation
Suscinio 56
.
Toute une matinée d’endoscopie en hypnose sèche ce matin…

Toute l’équipe s’est mise en auto-hypnose et laissé faire…
Les patients s’y sont mis aussi sans le savoir…
Et tout s’est passé au mieux.
Même mon épouse faisait partie des endoscopés…
Elle est « allergique » à l’hypnose, mais s’est laissée prendre positivement à ce jeu, sans se rendre compte de rien.
Tout va bien.
Les examens se sont super bien passés.
Mieux que d’habitude.

On recommencera…

🌝
 
dide70

dide70

Membre
Top Posteur du mois
messages
4 450
Points
7 160
Localisation
Belfort
Endoscopie tout comme la coloscopie peuvent se faire sous anesthésie générale, rien de mieux sauf pour celui qui ne supporterait pas l'anesthésie...
 
surderien

surderien

Toujours savoir trouver le plaisir de chercher…
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 559
Points
9 660
Localisation
Suscinio 56
Endoscopie tout comme la coloscopie peuvent se faire sous anesthésie générale, rien de mieux sauf pour celui qui ne supporterait pas l'anesthésie...

Pour la coloscopie, c’est une autre affaire.
Très sensible et très réflexogène, l’intestin peut donner des réactions vagales graves.

‘Pour la fibro haute, on voit mieux les hernies et la motricité en live et si tu savais le nombre de personnes à qui je propose d’essayer sans anesthésie avec l’engagement d’arrêter tout de suite s’ils ne supportent pas, et qui, finalement, essayent et réussissent si facilement qu’ils s’en étonnent eux mêmes !

Je ne leur parle pas « d’hypnose » mais je leur donne la technique pour la prochaine fois, ou pour leur prochain accouchement.

Je parle plutôt d’entretien motivationnel et de stratégies comportementales avec saupoudrage métaphorique…

Plein d’outils dans notre boîte à outils, sans même besoin de parler d’hypnose…

C’est devenu bien trop commun aujourd’hui de parler d’hypnose.

🧐
 
surderien

surderien

Toujours savoir trouver le plaisir de chercher…
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 559
Points
9 660
Localisation
Suscinio 56
.
Les personnes identifient bien cette hypnose sèche qui les a comblées pendant l’examen et qui a pris la place de toute autre sensation « dominante ».
Ils s’y soumettent alors en toute liberté car c’est bien pour leur bien-être et leur bonne santé…

‘Après la séance, pardon, après l’examen, ils nous remercient de notre gentillesse et d’avoir été super.

On d’empresse de leur expliquer que c’est eux qui ont été super !

C’est çà l’hypnose sèche, de la simple empathie en miroir…

Grâce à nos neurones miroirs.

🥰
 
dide70

dide70

Membre
Top Posteur du mois
messages
4 450
Points
7 160
Localisation
Belfort
C’est çà l’hypnose sèche, de la simple empathie en miroir…

Grâce à nos neurones miroirs.
C'est très difficile pour ressentir finement les émotions de l'autre... Perso ça se résume je me sent bien ou pas en sa présence...
 
Dernière édition:
surderien

surderien

Toujours savoir trouver le plaisir de chercher…
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 559
Points
9 660
Localisation
Suscinio 56
.
Cette empathie en miroir, c’est alors ressentir cette estime, cette estime mutuelle, où on estime l’autre autant qu’on s’estime soi-même et nous-mêmes tout à la fois…au plus haut niveau, on se laisse aller à aller…au cœur des choses, en toute confiance…
Où tout va bien…
Et tout va bien..,

Le summum hypnotique s’ atteint dans la fusion du couple, de la famille, de la collectivité de vie…
Et soi-même on se sent révélé
En soi et dans l’autre simultanément
🤗

Je vis cela quotidiennement en consultation, en général…
😊

Mais parfois, on s’en lasse…
C’est qu’on est fatigué.
Faut savoir s’arrêter.
😌
 
É

émofil

Membre
messages
30
Points
610
Bon, eh bien, comme je tombe par hasard sur ce forum et que c'est moi qui ai écrit l'article, je vous donne quelques précisions. L'hypnose sèche est simplement une hypnose sans suggestions post-hypnotiques. C'est l'hypnose qui a dominé jusqu'à Milton Erickson et qui s'est maintenue dans l'ex-bloc soviétique. Elle mise sur les capacités de résilience internes plus que sur une solution suggérée par l'accompagnant, d'où sa facilité de mise en oeuvre en auto-hypnose.
Elle a été réhabilitée en France par l'hypnothérapeute François Roustang qui s'est détaché de la psychanalyse et de l'approche d'Erickson pour revenir à cette hypnose originelle, sans suggestion, sans script, dans laquelle on laisse le corps s'adapter (d'où sa parenté en effet avec les méthodes comme Tipi ou Alpé). Bernard Sensfelder, disciple de François Roustang a fondé l'eïnothérapie dans la lignée de son maître. Les eïnothérapeutes pratiquent cette hypnose originelle, épurée, peu interventionniste et qui laisse au corps le soin de réagir pour nettoyer par lui même ce qui bloque l'élan de vie. Concrètement, il s'agit d'une hypnose légère, apparentée à un état de relaxation au cours duquel la personne reste consciente et maître d'elle-même. Il s'agit d'être assez détendu pour laisser monter les tensions dans le corps, jusqu'à ce qu'elles s'effacent d'elles-mêmes, comme l'a décrit K. Et oui, on peut faire aussi cela avec Tipi sans induction hypnotique préalable. L'induction est juste là pour faciliter le lâcher-prise et le laisser-faire du corps. De toute façon, avec Tipi, si vous parvenez à prendre en compte les sensations dans le corps et à les laisser se déployer jusqu'à l'apaisement, vous entrez dans cet état. Et oui, l'hypnose est un état naturel, c'est même notre état le plus habituel et donc c'est normal que le terme soit utilisé à toutes les sauces. Rien de "spécial" dans l'hypnose. Vous rêvassez, vous imaginez quelque-chose, vous regardez un film qui vous touche, vous vous passionnez pour un match de tennis ou de basket, vous entrez dans le récit d'un ami ou de la télé, tout ça c'est de l'hypnose. Le seul état non-hypnotique, c'est la conscience vide, avant toute pensée. On y parvient parfois avec le bouddhisme chan ou le zen par exemple. L'hypnose sèche telle qu'elle est pratiquée en eïnothérapie a pour objet de requalifier le mal-être en simples sensations qu'on laisse se déployer. Ensuite, quand l'apaisement est là, on est dans moins de pensées, d'imaginaire, etc. On est en paix donc en état de déshypnose. L'hypnose sèche, finalement, a pour objet de sortir progressivement de l'hypnose ordinaire, celle de nos peurs et de nos images négatives de nous-mêmes. A ma connaissance, l'hypnose sèche est encore peu revendiquée en France. Bernard Sensfelder assume cette position. Il a écrit deux livres et anime un site web avec un annuaire des thérapeutes.
 
dide70

dide70

Membre
Top Posteur du mois
messages
4 450
Points
7 160
Localisation
Belfort
De cette manière, il devient facile de pratiquer l'auto hypnose, juste rien faire plutôt que se perdre dans du protocole interminable avec en final moins de bénéfice... ;)
 
dide70

dide70

Membre
Top Posteur du mois
messages
4 450
Points
7 160
Localisation
Belfort
Pas si simple en vrai, savoir rester au contact de ses sensations sans repartir dans le mental...
 
surderien

surderien

Toujours savoir trouver le plaisir de chercher…
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 559
Points
9 660
Localisation
Suscinio 56
.
C’est l’instant de vacuité où le conscient et l’inconscient se rendent compte mutuellement qu’ils peuvent travailler ensemble ou se faire la guerre…

Et que là, ils sont tous les deux en pause méditative, à s’admirer en miroir, et qu’ils peuvent vivre main dans la main, en couple, au mieux…
Et pour toujours, s’ils s’entendent bien, et s’accordent au mieux,,en pleine confiance…

🤗 🤗
 
É

émofil

Membre
messages
30
Points
610
Ah ! Donc s'il s'agit de MBSR, en effet, il y a bien sûr des ponts mais aussi plusieurs différences avec l'hypnose sèche, en tout cas, pour ce que je connais du MBSR selon les témoignages que j'en ai reçus.
Le point commun, c'est une connexion au corps et aux sensations pendant un temps donné.
- Une différence possible est que l'on pratique le MBSR pendant un temps dédié et en pratique, quand on se sent disponible pour cela. L'hypnose sèche peut aussi se pratiquer selon cette modalité, ou au contraire sous forme de micro-pratique, précisément quand on ne se sent pas disponible ou quand on est aux prises avec une émotion perturbée.
- L'autre différence est subtile et souvent non dite et non perçue. Dans l'hypnose sèche, il y a abandon total de toute forme de contrôle et même de maîtrise. C'est-à-dire qu'on laisse réagir le corps comme il le veut, lui. Cela veut dire que même une attention dirigée, par exemple sur une partie du corps ou sur la respiration induit déjà un contrôle à bas bruit. Dans l'hypnose sèche, l'attention n'est pas dirigée volontairement, on peut dire qu'elle reste diffuse. En pratique, cela va donner des expériences désagréables, jusqu'à la libération de la mémoire qui se manifeste désagréablement.
- On pourrait, par analogie, comparer le MBSR et l'hypnose sèche à deux aspect du bouddhisme Chan (l'ancêtre chinois du zen). Dans le chan, on peut méditer, c'est-à-dire provoquer un silence mental par divers moyens, ce qui permet l'émergence de la conscience vide ; ou bien l'on peut au contraire aller chercher les négativités afin de les laisser pleinement s'exprimer dans le corps jusqu'à ce qu'elles aillent au bout d'elles-mêmes. Les deux pratiques servent le même but d'éveil de conscience mais le contact avec les négativités est nécessaire pour que l'émergence de la conscience vide devienne de plus en plus spontanée. Pour faire monter une montgolfière, on peut activer les gaz par la méditation et/ou lâcher les lests en allant à la rencontre des négativités. L'hypnose sèche relève de la deuxième activité. La différence entre les deux est assez subtile et l'on confond souvent les deux. en gros, si l'expérience est agréable dès le début, c'est qu'on active les gaz. Si c'est désagréable, c'est que l'on rencontre un lest. Les deux se complètent.

-
 
Vous aimerez:
S
  • Question
  • Scoubiflar
Réponses
4
Affichages
588
Scoubiflar
S
Hypnar
  • Question
  • Hypnar
Réponses
4
Affichages
6 K
France66
F
C
  • Question
  • Critias
Réponses
28
Affichages
4 K
castorix
castorix
Nouveaux messages
P
Réponses
18
Affichages
6 K
Christèle77
C
D
  • Question
  • DenisP
Réponses
7
Affichages
35
Lukas
Lukas
surderien
Réponses
4
Affichages
2 K
surderien
surderien
Débat du mois
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut