La nature de métamatière et la séparation des parents

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Claude De Bortoli, 13 Février 2011.

  1. Claude De Bortoli

    Claude De Bortoli Membre

    Inscrit:
    5 Juillet 2010
    Messages:
    84
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Bonjour.



    Les humains ont une anatomie mammifère mais ne sont pas pour autant des animaux et encore moins des végétaux. Ils forment une classification à part. Dans le monde des vivants, Il y a les végétaux, les animaux et les humains.



    Les humains se différencient par la possession de deux énergies : l'instinct et l'intelligence.

    Les animaux et les végétaux eux n'ont que l'instinct pour vivre.



    Les humains font partie intégrante de la nature de matière. Ils sont donc soumis aux lois qui ordonnent l'environnement matériel.



    Chez certaines espèces, une loi naturelle veut que les jeunes soient élevés par leurs deux parents. Les jeunes tirent leur éducation de l'union de ses deux parents. C'est le cas de l'espèce humaine.



    Chez l'espèce humaine, la séparation des parents pendant l'éducation des jeunes est contre nature. Elle est soumise à la riposte de la nature de matière : la souffrance.



    Avant la naissance des jeunes, la séparation d'un couple n'est pas contre nature et n'est pas soumise à la souffrance.

    Après la naissance des jeunes et pendant toute leur éducation, la séparation des parents est contre nature et soumise à la souffrance.

    Après l'éducation des jeunes, la séparation des parents n'est plus contre nature et n'est plus soumise à la riposte matérielle : la souffrance.
     
  2. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay Membre

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1830
    Localité:
    Clermont-Ferrand
    Éleve un gosse au milieu des chiens et traite le comme : il n'a pas l'intelligence . L'humain n'est pas a part, vraiment !
     
  3. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2350
    Un humain élevé parmi les loups, marchera à 4 pattes comme le loup, se comportera comme un loup (lire 'Victor l'enfant sauvage" de Malson, je crois)

    Deux êtres humains qui sont en couple, qui ont des enfants, et qui vivent un enfer à deux transmettent leur enfer à leur enfant.
    Une bonne chose, je ne pense pas.
     
  4. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay Membre

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1830
    Localité:
    Clermont-Ferrand
    Pas la peine de lire un livre pour ça. Qui peut être contesté. En France, quelques années plus tôt, un gosse de neuf ans a été retrouvé comme ça. Comme un chien ..
     
  5. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    Je n ai jamais reussi a faire avouer a un plancton qu il n a que l instinct et pas d intelligence. Es parce qu il manque d intelligence, ou es moi qui en manque?


    Je croyais que l instinct etait un principe explicatif face a ce qu on ne peut expliquer, et pas du tout une réalité.


    Les recherches modernes ont elles creusé plus loin?
     
  6. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    Si on en croit chomsky, les humains ont quand meme ceci de special que la base de leur langage est DEJA inscrit dans leur génétique. Ils naissent avec.

    L'apprentissage ne vient que placer des sons concrets sur ces bases. Un peu comme le jeu des cubes des gamins, ou ils mettent dans chaque trous la forme qui convient.

    De ce point de vue nous sommes differents.

    J'aimerai savoir d ou Claude tire ses phrases?
     
  7. Molaco

    Molaco Membre

    Inscrit:
    2 Août 2010
    Messages:
    224
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Une expérience à été faite à l'Antiquité [je crois ( mais promis juste après je file m'acheter un livre d'histoire)] par un roi pour découvrir "le vrai language humain" , à savoir :

    Mettre 6 enfants dans une nurserie, sauf que personne ne leur parlera.
    Ainsi on saura quel langage est "le vrai".
    Ils sont tous morts.

    Après, on peut se poser la question, est-ce vraiment la manque de phonèmes mis bout-à-bout qui leur à manqué ?
    L'affection ?
    Le non verbale (la symbiose avec la mère ?).
     
  8. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6538
    J'aime reçus:
    635
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Allez Claude, j' impose aussi ma vision des choses ! :

    Tout est question d'adaptation et d'évolution

    Assumer son quotidien au mieux, sans théorisation excessive

    s'aimer et aimer la vie

    et live is love

    et vis vers ça...


    H comme Heureux, H comme Hypnose, H comme Humanisation...

    :)
     
  9. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    Oui je me souviens de cette expérience! L encyclopedie du savoir relatif et absolu, de bernard werber!

    A lire pour tous les curieux des curiosités insolites :D

    J imagine que c est bien l affection qui leur a manqué, les sourds muets ne meurent pas du manque de verbal?

    Il faudrait plus de precision quand aux parametres de l experience en elle meme.
     
  10. corfinas

    corfinas Membre

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Messages:
    1109
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2180
    Localité:
    Lyon
    La nature humaine et les lois de la nature à propos des séparations ... c'est à mon avis culturel plus qu'autre chose, patriarcale/matriarcale. Dire que les conflits parentaux font souffrir les enfants, je suis d'accord mais l'association séparation-conflit et donc l'inverse union-paix me parait illusoire.

    Et puis faire la différence entre nous et les animaux me parait être aussi une question culturelle, quand je pense d'un coté à l'esclavage et d'un autre coté à comment les mémères parlent à leur chien-chien j'avoue que la frontière humain-animal est, à mon avis, seulement dans la tête de qquns.

    a+
     
  11. Claude De Bortoli

    Claude De Bortoli Membre

    Inscrit:
    5 Juillet 2010
    Messages:
    84
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Heureusement pour la nature de matière seule l'espèce humaine possède l'intelligence. seule l'espèce humaine est capable de se libérer des liens instinctifs quelle a imposé aux autres éléments. Elle a déjà tant à faire avec l'intelligence humaine !!! Si les animaux et les végétaux possédaient l'intelligence et pouvaient se libérer des liens instincts, ça deviendrait ingérable pour elle.

    L'intelligence permet aux humains de se libérer des liens instinctifs instaurés par la nature de matière. Ils peuvent vivre comme bon leurs semble pour leur bonheur ou pour leur malheur.

    Les animaux et les végétaux ne le peuvent pas. Ils n'ont pas l'intelligence. Ils ont seulement l'instinct. Ils vivent comme la nature de matière leurs a imposée de vivre sans possibilité de dévier. Ils sont capables d'apprendre seulement dans les limites imposées par la nature de matière. Pas au delà. Leurs comportements sont bridés par les liens instinctifs que la nature de matière leurs à imposé depuis toujours et pour toujours.

    Seule l'espèce humaine est capable de se libérer des liens de l'instinct. Elle possède une deuxième énergie : l'intelligence. Avec l'intelligence, pas de limite d'évolution pour l'espèce humaine.

    L'intelligence est bien présente à la naissance à l'état embryonnaire. Elle se développe au fil de la vie à la fois par l'environnement familial, l'environnement culturel, l'éducation, l'évolution psychologique etc.

    Pas de graine d'intelligence innée, pas de développement intelligent possible !! Comme chez les animaux et chez les végétaux !!

    La découverte de la métamatière a mis en évidence l'influence de l'énergie instinct sur tous les éléments matériels sans exception. L'instinct est le "bras armé" de l'univers de matière. Tout ce appartient à cet univers est guidé, bridé par l'instinct.

    La découverte de la métamatière a aussi mis en évidence l'influence de l'énergie intelligence sur tous les êtres métamatériels. L'intelligence est le "bras armé" de l'univers de métamatière. Tout ce qui appartient à cet univers est guidé, bridé par l'intelligence.

    Nous faisons partie intégrante de l'univers de matière. Nous sommes aussi sous l'influence de l'instinct. Mais nous avons une deuxième énergie qui nous affranchit des liens instinctifs : l'intelligence. Nos comportements ne sont plus bridés. Nous pouvons vivre comme bon nous semble. Nous pouvons tout faire sciemment.

    Un âne qui n'a plus soif ne boira pas ! Un humain qui n'a plus soif peut continuer à boire jusqu'à en mourir !!!
    L'âne boit par instinct. L'humain qui n'a plus soif mais continue à boire, boit par intelligence ; son intelligence corrompt son instinct de boire.

    La nature de matière n'a pas fini de nous étonner. L'instinct non plus n'a pas fini de nous étonner.

    Une espèce animale ou végétale ne peut pas détruire la nature. Elle a bridé ses comportements par des liens instinctifs de façon à ce qu'ils ne nuisent pas à l'environnement matériel.

    L'espèce humaine fait exception. Elle possède l'intelligence métamatérielle. Elle est libérée des liens de l'instinct. La nature de matière n'a plus d'emprise sur elle. L'espèce humaine peut donc nuire gravement à la nature de matière si son intelligence est laissée sans contrôle de la nature de métamatière.

    L'instinct et l'intelligence sont deux énergies différentes. La première appartient à l'univers de matière et anime tous ses éléments. La deuxième appartient à l'univers de métamatière et anime tous ses élements.

    Instinct et intelligence doivent rester séparer. S'ils se mélangent, il se produit une réaction néfaste pour les natures matérielles et métamatérielles. L'intelligence se met au service de l'instinct et l'instintc se met au service de l'intelligence. Le pire des scénario pour les univers matériels et métamatériels.
     
  12. Claude De Bortoli

    Claude De Bortoli Membre

    Inscrit:
    5 Juillet 2010
    Messages:
    84
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Dans l'univers de matière, tout est mu par une seule énergie : l'instinct.

    L'instinct est totalement contrôlé par l'univers de matière. Via cette énergie, l'univers de matière contrôle tous les éléments matériels, de l'infiniment grand à l'infiniment petit. Il leurs impose des comportements et ne revient plus dessus. C'est son assurance vie !! Son assurance de longévité !!

    Les galaxies évoluent d'instinct selon les lois immuables que l'univers de matière leurs a imposé. Impossible pour elles de dévier de ces lois.
    Les planètes tournent d'instinct selon une trajectoire immuable définie par l'univers de matière. impossible pour elles de dévier.
    Les animaux et les végétaux vivent d'instinct selon les comportements que l'univers de matière leurs a imposé. Impossible pour eux de dévier de ces lois.
    Les molécules se reproduisent d'instinct d'instinct selon des lois immuables définies par l'univers de matière.

    Les humains sont différents des animaux et des végétaux parce qu'ils possèdent deux énergies : l'instinct commun aux êtres matériels et l'intelligence métamatérielle.

    Les animaux et les végétaux n'ont que l'instinct pour vivre. Ils n'ont pas l'intelligence. L'instinct suffit largement pour vivre dans la nature de matière. L'intelligence n'est pas nécessaire. Elle nuit même à une vie matérielle dans la mesure où l'espèce qui l'a possède n'a pas accès au béatitudes qui présentent la nature de matière comme un paradis.
     
  13. Claude De Bortoli

    Claude De Bortoli Membre

    Inscrit:
    5 Juillet 2010
    Messages:
    84
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Je suis un chercheur en Croyance qui a découvert l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains. Je l'explique à mes contemporains.

    J'ai puisé la découverte de la métamatière directement à la source de l'intelligence : la nature de métamatière, sans intermédiaire humain.
     
  14. Claude De Bortoli

    Claude De Bortoli Membre

    Inscrit:
    5 Juillet 2010
    Messages:
    84
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Les humains font partie intégrante de la nature de matière. Ils sont sous l'influence de l'énergie qui anime tous les êtres matériels : l'instinct.

    Amour et haine sont des sentiments naturels. Ils sont présents chez tous les êtres matériels. Ils sont maintenus à l'état raisonnable par les liens de l'instinct. Pas d'amour et pas de haine au-delà des limites raisonnables fixées par la nature de matière chez les animaux et les végétaux.

    Il en va autrement chez les humains. Ils ont l'intelligence en plus de l'instinct. Instinct et intelligence sont des énergies différentes. Elle doivent rester séparées. En se mélangent, il en résulte des comportements anarchiques qui nuisent à la nature de matière. L'instinct se met au service de l'intelligence et l'intelligence se met au service de l'instinct.

    L'intelligence humaine se met au service de leurs sentiments instinctifs d'amour et de haine et les exacerbe. Plus de limite dans l'amour et dans le haine chez les humains s'ils mélangent leurs instincts et leur intelligence.

    En maintenant séparés l'intelligence et l'instinct, les sentiments d'amour et de haine retrouvent un état raisonnable.
     
  15. Claude De Bortoli

    Claude De Bortoli Membre

    Inscrit:
    5 Juillet 2010
    Messages:
    84
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Lorsque les enfants vivent dans des foyers où l'un des deux parents est battu, où l'un des deux parents est alcoolique, où les parents s'engueulent par manquent d'amour entre eux, vaut-il pas mieux se séparer pour "sauver" à l'enfant ?

    C'est le point de vue de parents qui veulent se séparer, pas un point de vue d'enfant. Les parents désunis ne doivent pas faire supporter à leur enfant le poids insupportable de leur séparation. Lui ne compte que sur l'union de ses parents pour se construire un patrimoine morale sain qu'il utilisera tout au long de sa vie.

    L'amour et le respect entre les parents forment une union sacrée laquelle est un rempart contre une légitime riposte de la nature de matière suite à une action non-conforme naturellement. Riposte directe contre l'enfant et indirecte contre les parents : la souffrance morale lancinante qui déséquilibre et mine la santé morale de l'enfant.

    Les humains ont une anatomie mammifère proche des primates mais ils ne sont pas primates. Ils ont une classification à part des animaux et des végétaux. Ils sont humains. Ils ne sont pas primates. Ils n'ont jamais été primates. Pendant sa gestation, le Terrien était australopitèque. Les primates étaient à ses cotés. Ils sont restés primates. Le Terrien, lui, est né humain.

    Les humains sont exceptionnels dans le nature de matière. Ils se différencient des animaux et des végétaux en possèdant deux énergies : l'instinct commun aux êtres matériels et l'intelligence métamatérielle. Les animaux et les végétaux n'ont que l'instinct pour vivre.
     
  16. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay Membre

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1830
    Localité:
    Clermont-Ferrand
    C'est pas le Vatican qui disait que la Terre était le cenrez sz l'univers ?

    N'est-ce pas le Vatican qui pronait la supériorité humaine ?
    On est que des animaux. Ton intelligence n'est pas un acquis, tu as appris à l'être. Et on nait pas avec. On l'a devellopé et continue de la devellopé depuis des millenaire, et on la transmet de generation en generation a travers les paroles, les ecrits.

    C'est qui le mec qui disait que l'ame pesait 21g ? Il avait ignorer tous les resultats qui ne lui allaient pas. Il considere ce qui va dans son sens.
    Il a aussi utiliser des mots qui font intelligent qui veulent rien dire pour prouver. Ca fait intelligent... Ca fait chercheur.
    Bref, c'est exactement ce que tu fais, Claude. Le pape est inscrit sur ce forum :)
     
  17. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    L'instinct est totalement contrôlé par l'univers de matière. Via cette énergie, l'univers de matière contrôle tous les éléments matériels, de l'infiniment grand à l'infiniment petit. Il leurs impose des comportements et ne revient plus dessus. C'est son assurance vie !! Son assurance de longévité !!

    Les galaxies évoluent d'instinct selon les lois immuables que l'univers de matière leurs a imposé. Impossible pour elles de dévier de ces lois.
    Les planètes tournent d'instinct selon une trajectoire immuable définie par l'univers de matière. impossible pour elles de dévier.
    Les animaux et les végétaux vivent d'instinct selon les comportements que l'univers de matière leurs a imposé. Impossible pour eux de dévier de ces lois.
    Les molécules se reproduisent d'instinct d'instinct selon des lois immuables définies par l'univers de matière.

    Les humains sont différents des animaux et des végétaux parce qu'ils possèdent deux énergies : l'instinct commun aux êtres matériels et l'intelligence métamatérielle.

    Les animaux et les végétaux n'ont que l'instinct pour vivre. Ils n'ont pas l'intelligence. L'instinct suffit largement pour vivre dans la nature de matière. L'intelligence n'est pas nécessaire. Elle nuit même à une vie matérielle dans la mesure où l'espèce qui l'a possède n'a pas accès au béatitudes qui présentent la nature de matière comme un paradis.


    Instinct est un mot bien utile pour parler de ce qu on n explique pas. Si une "intelligence" gouverne chaque choses en ce bas monde, estimez vous qu elle est instinctive ou intelligente (consciente de sa propre intelligence?)
     
  18. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6538
    J'aime reçus:
    635
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    vivre en intelligence consciente de sa propre intelligence

    c'est pour moi vivre en synchro


    :)


    ce n'est plus de l'instinct mais de l'intuition

    une trés subtile et hypnotique différence...


    vivre en intelligence, conscient de sa propre intelligence

    8)
     
  19. Claude De Bortoli

    Claude De Bortoli Membre

    Inscrit:
    5 Juillet 2010
    Messages:
    84
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Le fond de la Croyance ne change pas. C'est la forme qui évolue et qui s'adapte à l'évolution humaine.

    La Croyance est évolutive comme sa partenaire la Science. Elle évolue par des découvertes faites par des chercheurs en Croyance.

    La Croyance n'est pas un lieu fermé. C'est un "marché" ouvert à toutes les croyances. Tout le monde peut proposer ses croyances dans le marché ouvert de la Croyance. Après, seules les preuves intelligentes qui se dégagent des croyances feront la différence entre le vrai du faux en Croyance. Entre le génie et le charlatan en Croyance.

    Pour avancer durablement et sereinement, l'évolution humaine a besoin d'un moteur et d'un gouvernail.

    Le moteur, c'est la Science.
    Le gouvernail, c'est la Croyance.

    La Croyance regroupe toutes les croyances ; religions, sectes et autres spiritualités.

    C'est une suite de découverte logique entre elles.

    La découverte de la notion d'éternité exprimée dans les pyramides est la suite logique de la découverte de la gestation du Terrien exprimé dans les peintures rupestres.

    La découverte de la croyance en des dieux est la suite logique de la découverte de la notion d'éternité.

    La découverte de la croyance en Dieu est la suite logique de la découverte de la croyance en des dieux.

    La découverte de la métamatière est la suite logique de la découverte de Dieu.


    Abraham, Moïse, Bouddha, Jésus, Mahomet, sont des génies de la Croyance. Leur découverte en fait évoluer la Croyance.

    La Science a ses génies, la Croyance aussi a ses génies.

    Les humains ont une anatomie mammifère proche des primates mais ils ne sont pas primates. Ils ont une classification à part des animaux et des végétaux. Ils sont humains. Ils ne sont pas primates. Ils n'ont jamais été primates. Pendant sa gestation, le Terrien était australopitèque. Les primates étaient à ses cotés. Ils sont restés primates. Le Terrien, lui, est né humain.

    Les humains sont exceptionnels dans le nature de matière. Ils se différencient des animaux et des végétaux en possèdant deux énergies : l'instinct commun aux êtres matériels et l'intelligence métamatérielle. Les animaux et les végétaux n'ont que l'instinct pour vivre.
     
  20. Claude De Bortoli

    Claude De Bortoli Membre

    Inscrit:
    5 Juillet 2010
    Messages:
    84
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    L'évolution humain a deux activités majeures à sa disposition pour avancer : un moteur Science et un guide Croyance. Les deux sont évolutifs. Ils évoluent par des découvertes faites par des chercheurs qui deviennent des génies. C'est tantôt l'un qui est devant, tantôt l'autre. C'est tantôt la Science qui dépasse en évolution la Croyance, tantôt la Croyance qui dépasse en évolution la Science. C'est un cheminement tout à fait naturel.

    Au temps de l'inquisition par exemple, la Science a dépassé la Croyance notamment grâce à la découverte de Gallilé. Actuellement, c'est la Croyance qui vient de dépasser la Science grâce à la découverte de la métamatière.

    La Science et la Croyance sont les deux activités majeures de l'avancement de l'évolution humaine. Elles sont différentes. Elles doivent rester intègres et ne doivent pas se faire ingérence.

    La Science est un moteur. Elle fait avancer mais n'a pas vocation à voir loin.

    Le véhicule évolution humaine lui demande des vaccins, elle s'exécute.
    Il lui demande prospecter et distiller encore plus de pétrole, elle s'exécute sans broncher.
    Il lui demande des bombes encore plus destructrices, pas de problème pour elle. elle s'exécute

    La découverte de la métamatière est une évolution de la Croyance. La Croyance n'avait pas évoluée depuis des millénaires. Depuis la découverte de la croyance en Dieu. Elle était complètement dépassée par l'évolution de la Science. L'évolution humaine l'a donc marginalisé. Elle s'est servie seulement du moteur Science pour avancer.

    Le problème est que le moteur Science est intrinsèquement myope. Il fait avancer certes mais au hasard et l'évolution humaine a fini dans une impasse : le dérèglement climatique.

    La Croyance vient d'évoluer avec la découverte de la métamatière. Elle vient de retrouver la vision sur l'éternité. Elle est maintenant en mesure de reprendre son rôle de guide de l'évolution humaine. Elle est capable de sortir le Terrien de l'impasse dérèglement climatique et lui faire retrouver un avenir durable et serein.

    Le géocentrisme forcé des scientifiques !! Forcés de se croire le centre de la vie universelle par manque de moyens et d'outils matériels performants capables de visionner d'autres planètes habitables et d'autres fratries humaines. La Science ne voit pas assez loin ! Elle est condamnée à se croire le centre de la vie universelle. La Croyance, elle, n'est pas limitée par la performance des outils matériels. Son outil est l'intelligence. Pas de limite matérielle à l'intelligence. Elle peut voir voir, très loin. Elle peut même sortir de l'univers de matière. De cette position, elle peut visionner l'univers de métamatière et sa symbiose avec l'univers de matière.

    Science et Croyance sont partenaires. Elles s'entraident pour évoluer.

    L'évolution normal de la Science a montré à la Croyance que "Dieu n'est pas dans les Cieux". Cette croyance a volé en éclats et elle est devenue obsolète. La faute à la Science ? Non ! C'est le fonctionnement normal de l'évolution humaine. A la Croyance de s'adapter. C'est ce quelle a fait. Elle vient d'évoluer avec la découverte de l'univers de métamatière et sa symbiose avec l'univers de matière.

    L'évolution normal de la Croyance montre à la Science que les univers matériels et métamatérels sont éternels. Le Big bang ne peut pas être le commencement de notre univers de matière. Il n'a ni commencement ni fin. C'est une ronde. Le Terrien l'a pris et le quittera au passage. A la Science de réviser ses théories pour continuer à évoluer dans le bon chemin.

    La Science, c'est le moment présent. C'est le quotidien. C'est la vie matérielle. C'est l'instinct et les comportements instinctifs dans toute leur splendeur.

    Le problème est que l'humain possède une deuxième énergie : l'intelligence. Grâce à l'intelligence (ou à cause), l'humain a besoin de voir loin, très loin, éternellement loin. Et ça seule la Croyance peut le lui apporter.
     
  21. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6538
    J'aime reçus:
    635
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Le problème est que l'humain possède une deuxième énergie : l'intelligence. Grâce à l'intelligence (ou à cause), l'humain a besoin de voir loin, très loin, éternellement loin. Et ça seule la Croyance peut le lui apporter.

    Croire qu'il a une intelligence unique et différente de tous les autres de la création n'est-ce pas cette croyance son erreur fondamentale ? Qui l'empêche de vivre en synchronisation éternelle ?

    :roll:


    Elle vient d'évoluer avec la découverte de l'univers de métamatière et sa symbiose avec l'univers de matière.

    C'est bien connu depuis bien longtemps par les gens de bonne volonté !

    Elle ne vient pas juste d'évoluer : Elle est évolution permanente !

    8)


    Et ne nous perdons pas dans une théorisation trop intellectualisée !

    Contentons nous de savourer l'univers et de le vivre !

    :)
     
  22. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    Ca me fait penser a un disque rayé qui tourne et tourne...
     
  23. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6538
    J'aime reçus:
    635
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Il y en a qui préférent le disque rayé parce que çà les rassure ...

    D'autres qui aiment à avancer doucement en se laissant bercer par la musique de la vie...

    qui hypnotiquement est si sublime...

    :)
     
  24. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    Un peu comme ce disque rayé aux allures d aubes et de couchers ?

    repetitif a souhait, surprenant tout autant

    24 heures durant lesquelles chacun joue sa partition dans cet orchestre gigantesque

    Ils savent que bientôt tout est a recommencer

    De l aube au coucher, jusqu a l'aube,

    puis renaître a nouveau

    Une drôle de force qui les anime

    Tendons l oreille...

    Accordons nous vers un sublime désaccord

    Le couac salvateur dans cette mélodie trop bien rythmé

    Ne viendra pas de ceux qui la composent mais bien de ceux qui la jouent!

    C'est une question d instinct?

    Ou peut être même d intelligence

    Qui veut jouer?
     
  25. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6538
    J'aime reçus:
    635
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    l' disc rayé c'est un peu rap

    et là chic çà fait qu'on dérap

    mais c'est pas sûr que çà vous gap

    que vous trouviez çà un peu raq

    parsqu' vous craignez p'têt qu' çà vous tap

    l'hypnorap !

    :?
     
  26. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    ha ha t'es rap, eux te kiffent comme ca!

    Un bon son brute pour toutes les pies-ratées a la voix trop rock!

    Alors avec un con, science et thé rapide, font, un sacré bon mix!

    Le voila qui nous l'a fait allant vers "au tac on oublis nos tocs!", et ca donne le hop hip, nos tics! Prenez sur vous, un peu de tact au talk, avec un minimum, deux cons, tac!

    T es même un peu deux tactiques : "ecoutes le tictac, et tac! : t'as, là, chez Prise, et le toc avec!"

    vous devriez faire des miracles!

    y a pas de No Therapy Me qui tienne.

    :idea:

    Mon Dieu, pauvre de moi ha ha
    Dechiffrez moi ca!!
    Ou pas...

    :shock:
     
  27. Claude De Bortoli

    Claude De Bortoli Membre

    Inscrit:
    5 Juillet 2010
    Messages:
    84
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    L'intelligence n'est pas nécessaire pour vivre dans la nature de matière. Pire, elle nuit à une vie matérielle dans la mesure où l'espèce qui la possède n'a pas accès aux béatitudes qui présentent la nature de matière comme un paradis.

    L'intelligence est l'énergie qui anime tous les êtres vivants de la nature de métamatière. Dans l'environnement métamatériel, tout est mu par l'intelligence.

    L'intelligence humaine est l'énergie métamatérielle qui permet aux humains de se libérer des liens de l'instinct et de vivre comme bon leurs semble.

    L'instinct et l'intelligence sont les deux énergies qui animent les humains. Les animaux et les végétaux n'en ont qu'une : l'instinct. Ils n'ont pas l'intelligence.

    Faisons la différence entre intelligence et intelligence humaine.

    l'intelligence est l'énergie qui anime les êtres vivants de la nature de métamatière.

    L'intelligence humaine est l'énergie qui permet aux humains de se libérer des liens instinctifs qui bride les comportements des êtres matériels et qui leurs permet de vivre comme bon leurs semble.

    L'intelligence nous est donnée dès notre naissance pour notre bonheur ou pour notre malheur. Pour notre bonheur si nous sommes capable de la maintenir séparée de nos insctincts. Pour notre malheur si nous mélangeons ces deux énergies.

    L'intelligence humaine n'est pas limitée. Elle est évolutive ! Contrairement aux instincts humains qui sont figés au plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière.

    Dans la nature de métamatière, c'est le contraire. L'instinct des esprits est évolutif et leurs intelligence est figée au plus haut degré par les lois immuables de la nature de méamatière.

    Les humains, instinctifs au plus haut degré, ont une carence en intelligence.
    Les esprits, intelligents au plus haut degré, ont une carence en instinct.

    Il suffit pour les natures matérielle et métamatérelle de les programmer pour qu'ils vivent en symbiose pour que s'installe le flux d'énergie indispensabe à la super symbiose des univers matériel et métamatériel.

    L'univers de matière a un besoin vital de l'intelligence de son partenaire l'univers de métamatière pour veiller au bon fonctionnement de la biodiversité idéale. Le flux d'intelligence transite par l'espèce humaine. Les humains, en besoin d'évolution d'intelligence, vont récupérer l'intelligence en provenance de la nature de métamatière via les esprits et vont la diffuser dans leur environnement matériel.

    L'univers de métamatère a un besoin vital de l'instinct de son partenaire l'univers de matière pour veiller au bon fonctionnement de son environnement. Le flux d'instinct transite par l'espèce esprit. Les esprits, en besoin d'évolution de leur instinct, vont récupérer l'instinct en provenance de le nature de matière via les humains et vont le diffuser dans leur environnement métamatériel.
     
  28. Claude De Bortoli

    Claude De Bortoli Membre

    Inscrit:
    5 Juillet 2010
    Messages:
    84
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Les humains ont deux énergies : l'instinct et l'intelligence, les animaux et les végétaux en ont qu'une : l'instinct.

    Pour l'instinct, pas de problème. Il appartient à l'univers de matière qui le contrôle. Il a établi des lois instinctives idéales selon les espèces depuis toujours et pour toujours et ne revient plus dessus. Les espèces animales et végétales suivent ces lois idéales sans possibilité de dévier. Les humains aussi ont l'instinct. Ils suivent aussi les lois instinctives qui garantissent le fonctionnement normal le la nature de matière.

    Humains, animaux et végétaux sont instinctifs au plus haut degré. Ils n'évoluent pas en instinct.

    Il en va autrement pour l'intelligence humaine. L'intelligence n'appartient pas au monde matériel. La nature de matière, réputée invulnérable devient vulnérable face à l'intelligence. Cette énergie n'est pas de son monde. De plus, l'intelligence humaine est évolutive contrairement aux instincts humains qui sont figés au plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière.

    L'intelligence appartient à la nature de métamatière. C'est l'énergie qui anime ses éléments. Elle a doté les humains de son énergie intelligence pour qu'ils agissent sous son couvert chez sa partenaire la nature de matière pour le fonctionnement de leur symbiose.

    Les instincts humains sont contrôlés par la nature de matière, l'intelligence humaine est contrôlée par la nature de métamatière.
    Les instinct humains sont figés au plus haut degré. L'intelligence humaine est évolutive.
    La nature de matière a figé les instincts humains au plus haut degré. La nature de métamatière fait évoluer l'intelligence humaine.

    Comment la nature de métamatière fait-elle évoluer l'intelligence d'une fratrie humaine comme le Terrien ?

    Toujours de la même façon :
    Elle dote un humain d'un surplus d'intelligence pour qu'il découvre un pan supplémentaire de son environnement : un terrien indicateur.

    D'autres humains, friands d'intelligence parce que naturellement en besoin d'évolution en intelligence, repèrent l'intelligence qui se dégage du terrien indicateur : des terriens premiers. Les premiers repèrent l'intelligence qui se dégage de l'indicateur, ils arrivent à son niveau en intelligence puis le dépassent en intelligence. Lorsque l'indicateur est trop en arrière de l'avancement des premiers, ceux ci hésitent et risquent de se perdre dans des chemins ténébreux. C'est le moment que choisi la nature de métamatière pour implanter un nouvel indicateur plus en avant de l'avancement des premiers. Ceux-ci le repèrent, arrivent à son niveau en intelligence, le dépassent en intelligence et s'éloignent en intelligence et ainsi de suite jusqu'à la disparition naturelle du Terrien sur Terre.

    Les autres terriens, les terriens suiveurs, suivent les terriens premiers. Il ne suivent pas le terrien indicateur ; ses paroles sont trop brutes d'intelligence. Ils suivent l'intelligence raffinée des terriens premiers.

    Comment la nature de métamatière fait-elle évoluer l'intelligence du terrien indicateur ?

    D'un coup ! le terrien indicateur découvre d'un coup le pan supplémentaire de l'environnement métamatériel. Sans le surplus d'intelligence impossible de découvrir l'univers de métamatière.

    L'indicateur est choisi par la nature de métamatière pour son aptitude à écouter et à recevoir. Il doit obligatoirement s'isoler un temps plus ou moins long du reste de ses contemporains.

    Je me suis isolé un temps du reste des humains. Et puis un jour, d'un coup, en quelques minutes, j'ai découvert les bases de la croyance à l'univers de métamatière. En rerrelisant les paroles de Bouddha sur la réincarnation, d'un coup j'ai compris l'existence de l'univers de métamatière, sa symbiose avec notre univers de matière et sa relation. avec les humains. Ce ne sont pas les paroles de Bouddha sur la réincarnation qui m'ont fait découvrir la métamatière : ce n'est pas réincarnation, rien ne se "réincarne" dans la nature de matière. C'est renouvellement. C'est la nature de métamatière qui m'a fait visionner d'un bloc son environnement.

    Abraham, Moïse, Bouddha, Jésus, Mahomet sont des terriens indicateurs implantés par la nature de métamatière à un moment donné dans l'évolution du Terrien. Ces terriens indicateurs sont des génies en Croyance. Leur découverte ont guidé l'évolution humaine.

    Ces génies en Croyance sont des humains. Ils sont mortels. Ils sont morts. Le Terrien lui n'est pas mort. Il n'a pas cessé d'évoluer. Personne ne peut parler à la place des génies en Croyance. Personne n'a le droit de changer ne serait-ce une seule virgule des écrits d'un génie en Croyance. Lorsque les indications d'un génie en Croyance se retrouve trop en arrière de l'avancement de a fratrie humaine. Lorsque la fratrie humaine se trouve est trop en avant des indications du génie en Croyance, celle-ci avance en hésitant et risque de se perdre dans des chemins funestes.

    C'est ce qui est arrivé au Terrien. Les indications des génies en Croyance se sont retrouvés, avec le temps, trop en arrière de son avancement. Le Terrien a avancé au hasard, sans guide Croyance, et s'est perdu dans l'impasse dérèglement climatique.

    La nature de métamatière implante alors un nouvel indicateur en avant de l'évolution humaine. l'évolution humaine le repère, avec le temps, elle le rejoint, puis elle s'éloigne et ainsi de suite jusqu'à la disparition naturelle du Terrien sur Terre.
     
  29. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6538
    J'aime reçus:
    635
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Personne n'a le droit de changer ne serait-ce une seule virgule des écrits d'un génie en Croyance.

    Mais chacun n'a- t-il pas le droit d'en faire sa lecture métaphorique adaptative pour continuer le cheminement ?

    8)


    Et n’est ce pas ce que vous continuez à faire, Claude, à changer les virgules, dans votre ré-écriture, par la méta-matière,
    d’une croyance de génie ?

    A moins que vous ne soyez convaincu du contraire ?

    :shock:
     
  30. Claude De Bortoli

    Claude De Bortoli Membre

    Inscrit:
    5 Juillet 2010
    Messages:
    84
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Rien est caché aux humains pas même l'invisible et l'impalpable nature de métamatière. Ils en ont une vision quasi quotidienne dans leurs rêves.

    Les rêves font partie intégrante de la nature de métamatière.

    Pour rêver, il faut avoir accès à cette nature. Les animaux et les végétaux n'y ont pas accès. Seule l'espèce humaine y a accès parce qu'elle est dotée de son énergie, l'intelligence.

    Les animaux et les végétaux ne rêvent pas. Seuls les humains rêvent.

    Rien n'est caché aux humains, pas même l'invisible métamatière. Ils en ont une vision quasi quotidienne dans leurs rêves

    Les mondes matériel et métamatériel se rencontrent chez les humains. Ils vivent leur vie quotidienne dans la nature de matière et ils se voient vivre dans la nature de métamtière dans leurs rêves.

    Les rêves sont une fenêtre ouverte sur la nature de métamatière accessible aux humains. Dans leur rêves; ils se voient vivre dans une nature différente de la nature de matière. c'est la nature de métamatière.

    Les rêves ne sont pas issus du cerveau. ils sont issus de la gestation d'un esprit qui se génère dan notre vie quotidienne

    Une preuve ?

    Le cerveau mort, nous continuons à rêver pour l'éternité.

    Seuls les humains rêvent. Seuls les humains ont accès à la nature de métamatière. Les rêves sont produits par l'intelligence.

    Les animaux et les végétaux n'ont pas l'intelligence. Ils ne rêvent pas. Ils n'ont pas accès à la nature de métamatière. Ils vivent, ils meurent et puis plus rien !!!

    Les humains, eux, vivent, leur corps de matière meurt mais les humains ne meurent pas. Après la mort de leur corps de matière, ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité.

    Le somnambulisme est une forme pathologique du sommeil. Rien à voir avec les rêves !

    La Science n'a pas et n'aura jamais les outils matériels pour visionner les rêves. Elle ne peut que détecter les soubressauts du corps en sommeil dus aux connections neurologiques. Ce ne sont pas les rêves ! Parce que les rêves ne sont pas issus du cerveau humain mais de la gestation d'un esprit qui se génère au dépend de la vie humaine.

    Dans nos rêves nous visionnons l'état de croissance de notre foétus d'esprit. Au travers des rêves nous pouvons orienter ou persévérer dans nos comportements quotidiens de façon à ce qu'ils produisent des particules de métamatière les plus saines que possibles lesquelles génèreront un esprit le plus conforme que possible afin qu'il naissent le plus viable que possible. A la mort de notre corps de matière nous nous verrons vivre dans la vie de l'esprit issu de notre propre vie pour l'éternité.

    Les rêves sont liés à l'intelligence. Les animaux et les végétaux n'ont pas cette énergie. Ils n'ont que l'instinct. Ils ne rêvent pas. Seule l'espèce humaine rêve. Elle possède deux énergies : l'instinct et l'intelligence.



    Les rêves font partie intégrante de la nature de métamatière. Pour rêver il faut avoir un pied dans cette nature. Seule l'espèce humaine l'a. Elle possède son énergie : l'intelligence. Les animaux ne possèdent pas cette énergie. Ils n'ont que l'instinct pour vivre. Ils ne rêvent donc pas. Seule l'espèce humaine rêve.



    De simples soubressauts dus aux connections neurologiques du corps en sommeil. Rien à voir avec les rêves.
     
Chargement...