1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Claude De Bortoli, 16 Janvier 2012.

  1. Claude De Bortoli

    Claude De Bortoli Membre

    Inscrit:
    5 Juillet 2010
    Messages:
    84
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour.


    Les humains ont une anatomie mammifère proche des primates mais ils ne sont pas des animaux. Ils ont une classification à part. Il y a les végétaux, les animaux et les humains. Ils se différencient par la possession d'une deuxième énergie : l'intelligence. Ils ont l'instinct et l'intelligence. Leurs comportements sont instinctifs et intelligents. Les animaux et les végétaux n'ont que l'instinct pour vivre. Leurs comportements sont seulement instinctifs. L'instinct suffit largement pour vivre dans la nature de matière.

    Les humains font partie intégrante de la nature de matière. Ils sont soumis à ses lois. Ils ont des comportements influencés par l'instinct matériel. Ils ont aussi des comportements influencés par l'intelligence métamatérielle.
    Ils ont un pied dans la nature de métamatière compte tenu qu'ils possèdent son énergie : l'intelligence.



    Instinct matériel et intelligence métamatérielle sont deux énergies distinctes qui ne doivent pas être mélangées. Elles se côtoient chez l'humain. Si les deux énergies se mélangent il se produit des comportements humains anarchiques. L'instinct se met au service de l'intelligence et l'intelligence se met au service de l'instinct. Ces comportements détruisent la nature de matière et nuisent aux humains.

    Les humains entrent dans le processus de renouvellement spécifique à la nature de matière ; tout se renouvelle sans cesse sans jamais se rassasier. Ils ont un système de reproduction sexuée. Des espèces animales ont le même système de reproduction. Elles ont des comportements uniquement guidés par l'instinct. La femelle attire le mâle. Il y a accouplement. Lorsque l'accouplement est terminé, l'attirance disparait instinctivement.

    L'instinct incite les humains à se reproduire. Ils ont l'intelligence en plus de l'instinct. L'intelligence libère des liens de l'instinct le processus de reproduction. Elle peut exacerber l'instinct de reproduction. Hommes et femmes sont donc tenus à se fixer des règles de conduite et de respect. Les hommes sont instinctivement attirés sexuellement par les formes des femmes. En dehors de chez elles et aux regards de tout le monde, les femmes doivent éviter de montrer leurs formes. Elles doivent les dissimuler par respect pour les hommes afin de leurs éviter un sentiment frustrant. En dehors de chez eux, les hommes ne doivent pas soutenir le regard des femmes dans un but d'attirance sexuelle par respect pour la gente féminine.

    Femmes et hommes sont égaux au regard de la nature de matière et de la nature de métamatière. Un homme par femme. Une femme par homme.



    L'homosexualité n'est pas contre nature matérielle. Elle n'est pas soumise à la riposte de la nature de matière contre toute agression : la souffrance. Elle n'est pas non plus contre nature métamatérielle. Elle ne produit pas de métons non conformes.
     
  2. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6104
    J'aime reçus:
    455
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Claude De Bortoli a écrit :

    "L'homosexualité n'est pas contre nature matérielle.
    Elle n'est pas soumise à la riposte de la nature de matière contre toute agression : la souffrance.
    Elle n'est pas non plus contre nature métamatérielle.
    Elle ne produit pas de métons non conformes."



    Mais vous, au moins, vos métonymies permanentes ne mettent pas en hypnose, mais en ivresse inter-sidérale !

    Au revoir.

    et revenez, si le pays vous plait !

    :D
     
  3. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Bonjour!

    Ce postulat de la différence fondamentale entre l'homme et l'animal n'est pas tenable. L'instinct n'étant qu'une manière de désigner la part de l'intelligence inaccessible à elle même. Un peu comme je ne pourrais jamais observer mon cerveau, je peux seulement en faire l'expérience et élaborer sur cette expérience.

    Je prends un coup d'avance si vous voulez bien ; les animaux élaborent du savoir.

    La différence se trouve dans le degrés d'élaboration. Le reste n'est que vanité de l'homme, résultat de l'expérience de sa petitesse face au monde. Elle est donc tout à fait légitime. C'est presque instinctif, si on veut...

    Pas d'accord ; ils élaborent et transmettent du savoir. Métamatière est une métaphore issue de la division binaire "réel - idéel" qui n'est qu'une des polarisations possibles de la réalité.

    C'est quand l'être humain renie ses instincts à cause des souffrances qu'il crée un monde anarchique, un monde incomplet, rempli de déni et de frustration dans lequel il se met en opposition face à lui même, qui perd toute sa substance et toute sa logique. C'est ce que font les religieux pour la plupart. Ils renient le sens du corps et deviennent rapidement des âmes faméliques, sans substance, déjà mortes, ce qui est un exploit quand on est vivant. Nietzsche les nomme les prédicateurs de mort. L'intelligence est bien évidemment au service des "instincts" tant qu'elle n'en est pas détournée.

    Les faits contredisent ceci.

    Je ne crois pas, l'intelligence ne fait qu'ajouter une dimension intellectuelle aux plaisirs sexuels.

    Distinguer l'esprit du corps ne conduit qu'a s'enfermer dans une vision binaire et divisée de la réalité, qui fausse et déforme toute la compréhension qu'on peut ensuite en avoir. c'est une erreur qu'il faut chasser à tous prix je crois, pour recoller au sens de la Terre, pour s'accepter entier (ce qui est une étape nécessaire quand on décide de devenir) et ne plus gaspiller d'énergie dans cette affrontement interne.
     
  4. Triggermind

    Triggermind Membre

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Messages:
    310
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1380
    Localité:
    Lille
    Ce texte est tellement beau et émouvant, c'est du grand art,
    on ne raisonne pas sur l'art,
    on l'apprécie, on s'en imprègne...
    Merci pour ce grand moment d'émotion.
     
  5. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Je ne peux pas avoir plus de respect pour une pensée que quand je la soumets à l'expérience de mon jugement.
    Sinon soit c'est du mépris, soit que je suis un mouton auquel cas elle ne sera pas honorée d'être ainsi suivit, à moins qu'elle ne soit destinée qu'aux moutons ?

    Et je ne savais pas qu'il y avait des topics sur lesquels on ne peut que complimenter :p

    De l'Art... très bien, mais que le texte ne prétende pas à la philosophie ! Il n'aurait alors plus l'honneur d'être critiqué, c'est vrai...
     
  6. Ptipolo83

    Ptipolo83 Membre

    Inscrit:
    2 Septembre 2008
    Messages:
    84
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Localité:
    Trans-en-Provence et Nice
    Pour la psychologie, à Nice comme ailleurs, dans les facultés, les profs enseignent que l'humain n'est en aucun cas instinctif, il est devenu un être pulsionnel. Il perd son instinct très vite dès ces premiers moments extra utérines.
     
  7. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    La notion d'instinct n'a pas vraiment de valeur, aucune dans un raisonnement théorique, et surtout pas philosophique.
    C'est un principe explicatif, il marque la limite de l'intelligibilité de certains phénomènes qu'on voudrait à tous prix diviser et donc polariser pour se les approprier, selon notre schémas de pensée habituel. C'est un pôle d'intensité métamatériel si on veut :)

    une borne conceptuelle, "intelligence" en étant une autre.
     
  8. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Claude De Bortoli a écrit : Claude De Bortoli ecrivit: "L'homosexualité n'est pas contre nature matérielle. Elle n'est pas soumise à la riposte de la nature de matière contre toute agression : la souffrance. Elle n'est pas non plus contre nature métamatérielle. Elle ne produit pas de métons non conformes."

    C'est quoi les "mettons non conformes" ou les métons non conformes ? Des biscuits ? Du soda mais pas du coca ?

    J'avoue que c'est intergalactique par là.
     
  9. Claude De Bortoli

    Claude De Bortoli Membre

    Inscrit:
    5 Juillet 2010
    Messages:
    84
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Dans l'univers de matière, tout est mu par une seule énergie : l'instinct.

    L'instinct est totalement contrôlé par l'univers de matière. Via cette énergie, l'univers de matière contrôle tous les éléments matériels, de l'infiniment grand à l'infiniment petit. Il leurs impose des comportements et ne revient plus dessus. C'est son assurance vie !! Son assurance de longévité !!

    Les galaxies évoluent d'instinct selon les lois immuables que l'univers de matière leurs a imposé. Impossible pour elles de dévier de ces lois.
    Les planètes tournent d'instinct selon une trajectoire immuable définie par l'univers de matière. impossible pour elles de dévier.
    Les animaux et les végétaux vivent d'instinct selon les comportements que l'univers de matière leurs a imposé. Impossible pour eux de dévier de ces lois.
    Les molécules se reproduisent d'instinct d'instinct selon des lois immuables définies par l'univers de matière.

    Les humains sont différents des animaux et des végétaux parce qu'ils possèdent deux énergies : l'instinct commun aux êtres matériels et l'intelligence métamatérielle.

    Les animaux et les végétaux n'ont que l'instinct pour vivre. Ils n'ont pas l'intelligence. L'instinct suffit largement pour vivre dans la nature de matière. L'intelligence n'est pas nécessaire. Elle nuit même à une vie matérielle dans la mesure où l'espèce qui l'a possède n'a pas accès au béatitudes qui présentent la nature de matière comme un paradis.

    Un singe qui n'arrive pas à casser ses noix avec une pierre se passera de noix. La nature de matière lui a imposé une méthode pour casser les noix et ne revient pas dessus. Il casse ses noix d'instinct et ne peut pas faire autrement que de casser les noix comme la nature de matière lui a imposé pour casser les noix. Il n'a pas l'intelligence pour sortir des liens de l'instinct et fabriquer un casse noix plus efficace que cassera à coup sur les noix comme celui que ma grand mère utilisait quand elle faisait ses délicieuse tarte aux noix.

    Le Terrien n'a aucune avance sur le primate !!

    Lorsque le Terrien était en gestation australopitèque, ils étaient à nos cotés. Ils sont restés animaux. Nous sommes nés humains.

    Même après des millions d'années d'évolution les animaux et les végétaux n'auront jamais l'intelligence. La nature de métamatière ne s'ingère pas outre mesure dans la nature de matière jusqu'à donner l'intelligence à tout le monde !!! Ce serait la fin de la nature de matière universelle.

    Ils possèderaient l'intelligence, ils auraient déjà fabriquer des armes beaucoup plus efficaces pour leur chasse, genre fusil !! Ils ne le peuvent pas. Leur technique de chasse est prédéfinie par la nature de matière depuis toujours et pour toujours. L'instinct n'a pas fini de nous épater !!

    La technique de chasse des loups est instinctives. Elle ne change pas (ou très peu).
    La technique de chasse des humains est intelligente. Elle évolue.

    Elle ne peuvent pas changer leur façon de bâtir leur fourmilière depuis toujours et pour toujours. La nature de matière a bridé leurs comportements par les liens de l'instinct et ne revient plus dessus. Pas l'ombre d'une intelligence dans leurs comportements. Tout est mu par l'instinct chez eux.

    Les terriens sont une fratrie humaine habitant la planète Terre.

    Ils ne sont pas des animaux. Ils ont une anatomie mammifère mais sont différents des singes ; Ils sont intelligents. Les grands singes ne sont pas nos cousins.

    Nos cousins sont les humains extraterrestres qui peuplent les planètes habitables de l'univers de matière. Ils sont eux aussi humains. Ils ont une anatomie mammifère comme la notre. Ils possèdent l'intelligence comme nous la possédons. Ils ont des sentiments humains comme les notre.

    Deux univers distincts, égaux en puissance et en valeur, vivent en symbiose et s'échangent leur énergie.



    Deux univers et seulement deux. Pas un de plus :
    - un univers fait matière, celui dans lequel nous vivons notre vie de tous les jours, avec pour énergie l'instinct.
    - un univers fait de métamatière, celui dans lequel nous nous voyons vivre dans nos rêves et dans lequel nous nous verrons vivre après la mort de notre corps de matière pour l'éternité, avec pour énergie l'intelligence.



    Les univers ne sont pas parallèles. Ils sont adjacents. Ils vivent en symbiose. Ils sont reliés par un seul et unique point. L'espèce humaine se situe sur ce point coté matériel.



    Un autre univers fait de matière ?
    Non ! L'univers de matière rassemble toute la matière découverte et à découvrir.



    Un autre univers fait de métamatière ?
    Non ! L'univers de métamatière rassemble toute la métamatière découverte et à découvrir.



    Un univers fait d'un mélange de matière et de métamatière ?
    Impossible ! La matière et la métamatière ne se mélangent pas.

    Chez les animaux la procédure de reproduction a été figé dans le marbre de l'instinct par la nature de matière. Ils ne peuvent pas se libérer des liens de l'instinct. Ils suivent donc cette procédure "à la lettre" sans possibilité de dévier.

    Chez les humains c'est différent. Ils ont l'intelligence en plus des instincts. La nature de matière leurs a aussi donné une procédure de reproduction instinctive mais l'intelligence leur permet de s'en libérer et de se comporter comme bon leurs semble au niveau reproduction. Afin d'éviter de funestes dérives qui peuvent être fatale à l'espèce humaine, les humains doivent se prendre en charge et se dicter une procédure "spécial humain". Dans cette procédure, il est stipulé que compte tenue que les hommes sont attirés sexuellement par les formes des femmes - c'est la nature qui le veut. Ils n'y peuvent rien - celles-ci doivent les dissimuler au regards de tout le monde afin d'éviter aux hommes un état de frustration permanent qui les diminue et les asservit vis à vis des femmes.



    Compte tenue que tout est mortel dans la nature de matière, les humains doivent impérativement se reproduire pour perpétuer l'espèce humaine. La nature de matière le sait. Elle a donc donné aux humains une procédure de reproduction figé dans le marbre de l'instinct. Le problème est que les humains ont aussi l'intelligence et l'intelligence leurs permet de se libérer du marbre de l'instinct. Il doivent donc se prendre en charge et se doter eu même d'une procédure de reproduction spéciale humain.
     
  10. Claude De Bortoli

    Claude De Bortoli Membre

    Inscrit:
    5 Juillet 2010
    Messages:
    84
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Heureusement pour la nature de matière seule l'espèce humaine possède l'intelligence. seule l'espèce humaine est capable de se libérer des liens instinctifs quelle a imposé aux autres éléments. Elle a déjà tant à faire avec l'intelligence humaine !!! Si les animaux et les végétaux possédaient l'intelligence et pouvaient se libérer des liens instincts, ça deviendrait ingérable pour elle.

    L'intelligence permet aux humains de se libérer des liens instinctifs instaurés par la nature de matière. Ils peuvent vivre comme bon leurs semble pour leur bonheur ou pour leur malheur.

    Les animaux et les végétaux ne le peuvent pas. Ils n'ont pas l'intelligence. Ils ont seulement l'instinct. Ils vivent comme la nature de matière leurs a imposée de vivre sans possibilité de dévier. Ils sont capables d'apprendre seulement dans les limites imposées par la nature de matière. Pas au delà. Leurs comportements sont bridés par les liens instinctifs que la nature de matière leurs à imposé depuis toujours et pour toujours.

    Seule l'espèce humaine est capable de se libérer des liens de l'instinct. Elle possède une deuxième énergie : l'intelligence. Avec l'intelligence, pas de limite d'évolution pour l'espèce humaine.

    L'intelligence est bien présente à la naissance à l'état embryonnaire. Elle se développe au fil de la vie à la fois par l'environnement familial, l'environnement culturel, l'éducation, l'évolution psychologique etc.

    Pas de graine d'intelligence innée, pas de développement intelligent possible !! Comme chez les animaux et chez les végétaux !!

    La découverte de la métamatière a mis en évidence l'influence de l'énergie instinct sur tous les éléments matériels sans exception. L'instinct est le "bras armé" de l'univers de matière. Tout ce appartient à cet univers est guidé, bridé par l'instinct.

    La découverte de la métamatière a aussi mis en évidence l'influence de l'énergie intelligence sur tous les êtres métamatériels. L'intelligence est le "bras armé" de l'univers de métamatière. Tout ce qui appartient à cet univers est guidé, bridé par l'intelligence.

    Nous faisons partie intégrante de l'univers de matière. Nous sommes aussi sous l'influence de l'instinct. Mais nous avons une deuxième énergie qui nous affranchit des liens instinctifs : l'intelligence. Nos comportements ne sont plus bridés. Nous pouvons vivre comme bon nous semble. Nous pouvons tout faire sciemment.

    Un âne qui n'a plus soif ne boira pas ! Un humain qui n'a plus soif peut continuer à boire jusqu'à en mourir !!!
    L'âne boit par instinct. L'humain qui n'a plus soif mais continue à boire, boit par intelligence ; son intelligence corrompt son instinct de boire.

    La nature de matière n'a pas fini de nous étonner. L'instinct non plus n'a pas fini de nous étonner.

    Une espèce animale ou végétale ne peut pas détruire la nature. Elle a bridé ses comportements par des liens instinctifs de façon à ce qu'ils ne nuisent pas à l'environnement matériel.

    L'espèce humaine fait exception. Elle possède l'intelligence métamatérielle. Elle est libérée des liens de l'instinct. La nature de matière n'a plus d'emprise sur elle. L'espèce humaine peut donc nuire gravement à la nature de matière si son intelligence est laissée sans contrôle de la nature de métamatière.

    L'instinct et l'intelligence sont deux énergies différentes. La première appartient à l'univers de matière et anime tous ses éléments. La deuxième appartient à l'univers de métamatière et anime tous ses élements.

    Instinct et intelligence doivent rester séparer. S'ils se mélangent, il se produit une réaction néfaste pour les natures matérielles et métamatérielles. L'intelligence se met au service de l'instinct et l'instintc se met au service de l'intelligence. Le pire des scénario pour les univers matériels et métamatériels.
     
Chargement...