Formation Hypnose

L'effet Placebo et l'hypnose

  • Initiateur de la discussion Marion Prieur
  • Date de début
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
paulelie à dit:
surderien à dit:
L'hypnose et le placebo jouent sur les maux / jouent sur les mots

par une même façon d'accéder au subconcient !

8)
non c'est vous qui jouez sur les mots et sans doute les maux aussi!
moi je ne joue pas, quand un client vient me voir....
c'est très sérieux!
et le placebo n’accède pas le subconscient....
c'est une honte de dire des choses pareilles sur un forum public dédicacé a l'hypnose....

heureusement que votre responsabilité , derrière votre masque n'est pas engagée....et votre provocation m'oblige a y répondre!

car je ne doute pas un instant que sous votre véritable identité vous ne vous risqueriez pas votre licence de docteur..... sur des tels agissements!
Respirez hypnotiquement et soyez heureux, les personnes en face de vous feront de même en miroir !

:roll:
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
c'est ça!
je vous laisse construire vos mirroirs au allouettes!
moi j'ai mieux a faire....
je reviendrai observer ou vous en etes dans vos projets cybertherapeutiques....
nous en reparlerons j'en suis sur!
 
Altmaier
Altmaier
Membre
messages
1 472
Points
4 480
Localisation
Nouvelle Calédonie
Marion Prieur à dit:
des spécialistes, dont des neurologues, des psychiatres, des biologistes, des hypnothérapeutes compétents en neuro-biologie ou en pharmacie, des linguistes, etc... )
Quand vous citez ces spécialistes, ce sont tous des gens qui comme vous ont eu une formation universitaire très rigide où les pouvoirs de l'esprit ne sont pas, ou très peu pris en compte.

Quand nous parlons de placebo, nous parlons des pouvoirs de l'esprit, comment voulez vous que ces spécialistes vous apporte d'autres explications que celle très simple que l'hypnothérapeute compétents vous donne?

Marion Prieur à dit:
Ne dites pas que c'est ma déformation d'universitaire...
:3:
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Altmaier à dit:
Marion Prieur à dit:
des spécialistes, dont des neurologues, des psychiatres, des biologistes, des hypnothérapeutes compétents en neuro-biologie ou en pharmacie, des linguistes, etc... )
Quand vous citez ces spécialistes, ce sont tous des gens qui comme vous ont eu une formation universitaire très rigide où les pouvoirs de l'esprit ne sont pas, ou très peu pris en compte.

Quand nous parlons de placebo, nous parlons des pouvoirs de l'esprit, comment voulez vous que ces spécialistes vous apporte d'autres explications que celle très simple que l'hypnothérapeute compétents vous donne?

Marion Prieur à dit:
Ne dites pas que c'est ma déformation d'universitaire...
:3:
https://www.casimages.com/

Oui, mais pas que dites par les hypnos , comme quoi ! :wink:

https://www.casimages.com/

:lol: :D :wink: 8) 8) 8)
 
T
Triggermind
Membre
messages
310
Points
1 430
Localisation
Lille
Marion Prieur à dit:
Si j'utilise un faux médicament "P" accompagné de la suggestion forte qu'il s'agit de la molécule M (ressemblance du packaging, indications du médecin, etc...), je peux activer, dans un certain pourcentage qui dépend de l'action désirée, une réponse à la suggestion de la part du système nerveux qui réagira soit pour compenser par une production naturelle ce qui n'est pas fournit, soit en réagissant comme si la molécule avait était fournie 'en fonction du mode de fonctionnement du principe).
Pouvez vous développer ces notions :
- Le pourcentage d’effet placébo dépend de l’action désirée ?

- L effet placébo est du à une production naturelle par le système nerveux de ce qui n’est pas fournit ?
- l’effet placébo agit en fonction du mode de fonctionnement du principe…

Pensez vous sérieusement que si vous donnez un placébo à un hypertendu en lui disant que ce médicament est un inhibiteur calcique, c’est le mode de fonctionnement des inhibiteurs calciques
qui sera reproduit dans la baisse de tension ?
Marion Prieur à dit:
On peut, par exemple, simuler un acte rituel /…/ simuler une technique énergétique ou incantatoire, etc...
Dans ces cas, on peut dire que l'état d'hypnose (et ses phénomènes) est induit PAR EFFET PLACEBO.
Une fausse méthode d'induction est prise pour une vraie, et la personne y répond de façon adéquate en développant l'état désiré : l'hypnose.
Mais toutes ces techniques ne sont pas utilisées par l’hypnotiseur comme un placébo,
Ce sont même des techniques très actives chez certaines personnes et dans certaines cultures !!!
elles correspondent aux multiples techniques d’induction hypnotique…
Marion Prieur à dit:
Il semble que dans beaucoup d'inductions, notamment classiques, on ait un mélange d'action réelle (fixation de l'attention, ennui, etc...) et de réponses aux attentes et croyances (pendule, formulations types, regard fascinant, imposition des mains, etc...). Ce qui permet de pensé que l'effet placébo intervient en parti dans l'induction d'états hypnotiques dans beaucoup d'inductions même réellement efficaces. Cet effet placébo pourrait expliquer en partie un certain nombre de cas de "bons sujets" qui développent très rapidement et sans expérience dans ce domaine des états d'hypnose réels et les phénomènes hypnotiques de la transe profonde.
Encore une fois utiliser les « croyances » du patient dans une induction n’a rien du placébo
mais est une technique efficace que l’hypnotiseur utilise sciemment.
Marion Prieur à dit:
l'utilisation de certains phénomènes hypnotiques permettent d'obtenir certains effets sur l'amélioration de la santé mentale ou physique d'un sujet, par des effets ciblés sur le système nerveux central
Je ne comprend pas d’où vient cette notion que l’hypnose agit par le biais du système
nerveux central…

Marion Prieur à dit:
Or, il semble possible de "simuler" l'hypnose et d'en obtenir statistiquement assez souvent une partie des effets souhaités.
Ainsi, un sujet "simulateur" peut se persuader lui-même d'avoir vécu une transe hypnotique (pour des raisons diverses), d'avoir même développé certains phénomènes (exemple lévitation de main simulée etc...) et développer sincèrement l'amélioration thérapeutique qu'il était venu cherché.
On peut alors dire que la fausse hypnose qu'il croit avoir vécu alors que son psychisme par effet de résistance n'a pas réellement développé une transe concrète mais une simulation, constitue un EFFET PLACEBO des principes actifs de l'hypnose.
Simuler pour faire plaisir à son praticien…
Cela arrive certainement…. Le praticien doit s’en rendre compte…
De toute façon cela montrerait que les suggestions sont bien passées à l’inconscient
en dehors d’une transe hypnotique, d’une façon plus proche de la PNL par exemple,
tout autant ou même plutôt qu’un effet placébo de l’hypnose…
Marion Prieur à dit:
On peut dire la même chose dans les cas d'incompétence du thérapeute à induire une transe hypnotique. Certains thérapeutes semblent ne pas toujours reconnaître qu'ils ont échoué à induire une transe hypnotique et tenir un discours qui vise à faire croire au sujet que les signes de relaxation ou de désintérêt naturel par rapport au flux de parole, ou certains réflexes neurologique naturels, constitueraient les signes indubitables d'une transe. Forts de leur autorité, ces thérapeutes obtiennent sur ces échecs techniques une efficacité thérapeutique qui ressemble à celle de l'hypnothérapie et qui relève du placébo.
Je ne sais de quels praticiens charlatans vous avez obtenu ces « aveux » ?
Pourriez vous citer vos sources ?
Marion Prieur à dit:
D'autres thérapeutes reconnaissent leur échec à induire une transe sur tel ou tel sujet, et "jouent le jeu" jusqu'au bout, afin de tenter la chance avec l'effet placébo, mettant en priorité l'intérêt thérapeutique sur leur petite victoire d'hypnotiseur.
Dans certains cas, l'obstination du thérapeute face à un sujet qui a reconnu lui-même l'échec, et donc, non disposé à accepter le placébo confine plutôt à la mauvaise foi et à un dérèglement de l'égo.
Il semble que certains praticiens basent leur pratique, volontairement ou non, sur le hasard de l'induction naturelle de la transe, et sur l'effet placébo. Ils ne soumettent jamais leurs sujets à des tests ou à des phénomènes hypnotiques qui nécessitent une transe hypnotique réelle (quelle que soit sa profondeur) et comptent sur la bienveillance des sujets à leur égard et sur les croyances et attentes très diminuées quant à l'hypnose (justement par les explications et démystifications de ce
genre d'hypnotiseurs qui ramènent l'hypnose à une simple relaxation).
Vous utilisez avec justesse le terme « Il semble »
Il semble en effet que vous ne puissiez voir ce qui se passe dans le cabinet d’un thérapeute
et que toutes ces allégations n’aient aucun fondement…
On attendrait de vous la référence à des études ou sources sérieuses… Ou plus de rigueur en
précisant que ce ne sont que des considérations personnelles sans valeur objective.
Marion Prieur à dit:
Il semble également que l'usage d'une simulation de l'hypnose soit très présente en hypnose de spectacle comme en hypnose moderne ou "ericksonienne". En hypnose classique, qui nécessitait des protocoles souvent longs, répétitifs et rigides (tels que pouvaient les utiliser Hull, Erickson, Chertock et tant d'autres), on acceptait l'idée d'échec de l'induction et on y répondait soit en persévérant, soit en essayant d'autres techniques, soit en abandonnant la tentative. Ainsi quand on obtenait le développement de la transe désirée, et de l'effet désiré, on les obtenait concrètement, réellement, et de façon vérifiable et de bonne qualité. La faction d'hypnotiseurs ericksoniens proches de la pratique d'Erickson semble encore avoir cette exigence, tandis que les hypnoses "douces" (même parmi les ericksoniens) semblent s'en éloigner en faveur de fausses transes et du placébo, et l'hypnose de spectacle, en recherche de voies rapides, s'en éloigne parfois aussi en faveur de la mauvaise foi, selon la compétence de l'hypnotiseur et la facilité du sujet (un choix pertinent du sujet et des tests préliminaires permettent toutefois d'éviter une trop grande simulation).
De nouvelles considérations personnelles sans source ni fondement…
Combien de thérapeutes avez-vous observés dans leur pratique ?
Marion Prieur à dit:
Quant aux considérations sur la pratique des thérapeutes, je ne pourrai pas me prononcer, connaissant moi-même assez mal ce milieu.
Vous en dites pourtant tant de choses !
Marion Prieur à dit:
(je prie instamment et de tout mon coeur les personnes désireuses de contribuer à cette discussion de n'y apporter que des éléments ou des questionnements constructifs, en français correct, intellectuellement honnêtes, sans insinuations (en toute clarté), sans diffamations, et sans dérapages sur des considérations personnelles. Et en cas d'affirmations techniques, des éléments pour étayer sont les bienvenus. C'est un forum public et sans cadrage, je ne peux donc que faire appel à votre bon sens et à votre maturité intellectuelle)
Charité bien ordonnée commence par sois même !
 
M
Marion Prieur
Membre
messages
100
Points
1 160
Altmaier. Quand je cite quelques exemples de spécialistes auprès desquels on pourrait prendre des informations complémentaires, ce n'est pas une liste exhaustive et vous pouvez considérer d'autres corps de spécialité. Le type de métiers que j'ai cité ne suppose pas une fermeture d'esprit du spécialiste (à moins d'avoir des clichés plein la tête sur certains métiers). J'ai seulement cité des spécialistes de domaines concernés par le phénomène de placébo et susceptible d'avoir des informations à nous fournir dessus, et qui n'ont pas déjà l'habitude d'intervenir sur ce forum. Donc, pas de raison de se vexer pour ceux que je n'ai pas cité en exemple et qui sont les bienvenus en effet.

Triggermind, je comprends une partie de vos remarques. Si vous m'avez bien lue, il ne vous aura pas échappé que je relate le témoignage d'un professionnel. Je viens de lui demander si je pouvais transmettre ses coordonnées, mais il m'a malheureusement confirmé qu'il ne le souhaitait pas, et cette demande a eu l'air de le décevoir de ma part. :S Je vais essayer de le convaincre de poster un message surle forum, et ça c'est très loin d'être gagné (mauvaises expériences de forum dans le passé de sa part). Je ferai ce que je pourrai.
Toujours est-il que moi, je ne me permettrais pas d'avoir une opinion sur la plupart des points que j'ai retranscrit. Et si vous n'êtes pas d'accord avec lui, exprimez-le, c'est pour cela que je vous ai soumis un résumé de son message. Toute référence mérite de faire l'objet d'une discussion critique.
Il est fort possible que certaines imprécisions viennent de la transcription que j'ai faite dans mes termes. J'ai sûrement trahi sa pensée en réinterprétant certains détails. Je vais étudier vos questions sous cet angle et me corriger si je le peux. Pour le reste, je lui soumettrai vos remarques.
Si vous n'êtes pas d'accord avec une phrase parce que vos connaissances vous permettent de dire avec précision ce qu'il aurait fallut dire, plutôt que de simplement interroger la phrase que j'ai écrite en me demandant si je le pense sérieusement, je serai ravie que vous corrigiez les erreurs en y ajoutant votre explication précise. Je ne prétends pas avoir raison, je suis presque sûre d'être encore loin et de dire beaucoup d'erreurs. Corrigez-moi positivement, c'est le but. Ce ne sont que des questions, qui appellent des contributions plus sérieuses précisément. Alors plutôt que de chercher à me discréditer en tant que personne, j'apprécierais qu'on s'affaire à créditer le débat de connaissances plus correctes. D'autant plus que je ne faisais que relayer en grande partie.

Pour ce qui est de la participation du système nerveux central dans le processus hypnotique, je ne comprends pas trop ce qui vous dérange. Bien souvent, même, le système nerveux périphérique est investi dans l'hypnose.

C'est précisément parce que je relaye une info que j'ai mis des "il semble" à toutes les sauces. j'aurais aussi très bien pu ne pas relayer du tout cette communication. J'ai peut-être tort de partager une communication privée en enlevant la plupart des détails techniques. Mais si quelqu'un trouve idiot et indigne d'une conversation qu'on partage des bribes d'une communication privée sur un forum pour obtenir plus d'avis, d'éventuelles corrections ou corroborations, et pour stimuler une recherche commune, alors il est toujours permis de cliquer sur le bouton qui ferme la fenêtre et de passer à autre chose.

Partir du principe que ce que je relate vient d'une personne qui a moins de connaissances et d'expériences que vous n'est pas nécessairement une base valable. Partir du principe que moi-même je n'y connais rien, n'est pas forcément judicieux non plus.
Et je le redis, sur le milieu des hypnothérapeutes, je ne dirais jamais plus que ce que j'ai pu constater et si ce qu'on m'a dit est faux je serai ravie d'entendre votre opinion.

Quant à l'imprécision des informations que j'ai transmises, j'en suis consciente. C'est une façon de poser la question, d'amorcer la discussion et non de trancher et d'enseigner. C'est pourquoi je suis en recherche active d'infos plus solides que je pourrais partager. Et les précautions que j'ai prises à la fin de mon message, ne soyons pas naïfs, nous savons pourquoi j'ai écrit cela.

Juste une demande pour les utilisateurs du forums. J'ai un sentiment paradoxal : sur ce forum, beaucoup de gens ne m'apprécient guère et me soupçonnent de vouloir "foutre la m..." comme on me l'a dit et d'avoir une façon de penser et de voir les choses trop en divergence avec l'ambiance générale du forum. On m'a soupçonné plusieurs fois de cacher derrière une fausse identité quelqu'un de mal intentionné. On m'a prêtée plusieurs identités parfois même en analysant la ressemblance de mon style et de mes idées avec celui d'autres personnes. Je suis la seule, je pense à mettre mon prénom et mon nom de famille sur le forum pourtant. Et je ne compte pas mon temps dans le partage, et j'essaie d'être vigilante sur les formes (mais je ne suis pas parfaite, c'est entendu). Et pourtant, je fais l'objet de ressentiments très négatifs de la part de certains membres du forum. Et pourtant ces mêmes personnes n'arrivent souvent pas à ignorer les partages que j'appelle de mes voeux. Voilà ma demande : si vous pensez que j'ai tort de demander ce que je demande sur ce forum et que vous préféreriez un forum sans "Marion Prieur", dites le moi par message privé. Si une personne me le demande, je n'interviendrai plus ici.
Je ne souhaite pas le conflit. Le désaccord semble possible dans le cadre d'une relation simple et constructive.


Comme j'ai tendance à croire qu'on avance beaucoup moins en prouvant aux autres qu'ils ont tort (et tort de dire ce qu'ils disent) qu'en montrant pourquoi on a raison soi-même, je continue à encourager toutes les personnes de bonnes volontés bien disposées, et mieux documentées que moi à participer à ce partage.

Triggermind, dés que j'obtiens les réponses à vos questions sur le contenu de mon message, je vous les transmets sans faute. Malheureusement, je ne peux pas proposer mieux pour l'instant.
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
Marion, une chose me tracasse, comment faites vous pour rester tant dans la théorie et ne pas aller prendre déjà un rendez vous et après plusieurs chez une hypnotiseur, afin de découvrir l hypnose concrètement, en situation ?

Vous n avez pas répondu a la question de triggermind, je vous la repose, combien De fois êtes vous allé dans un cabinet d' hypnose ?

Je souhaite une réponse et non des arguments... Entre theorie et pratique ou des prétextes.

Je n ai rien contre vous, mais peut être peut on vous assimilez a une personne qui demande a des spécialistes comment planter un clou, a tout connaitre sur la porosité des murs et des différents clous et comment les enfoncer et qui ne l a jamais fait.. Et qui critique la façon d' enfoncer le clou !
C est mon impression. Vous etes dans une critique de la placebo hypnose sans vous être confronte ne serait qu a un seul thérapeute en realite, j espère me tromper...
 
M
Marion Prieur
Membre
messages
100
Points
1 160
Je répète que je ne critique pas la "placébo hypnose". J'ai juste demandé à des professionnels de me donner leurs points de vue sur la relation entre l'hypnose et l'effet placébo.
Et je ne vois pas de connotation négative à l'effet placébo. Ilne s'agit pas d'un jugement moral mais d'une recherche.
Sur ce forum, ce que je recherche c'est l'échange théorique et l'échange de connaissances et d'expériences. Sur ce forum, il y a des discussions consacrées aux conseils (j'ai moi-même demandé des conseils), d'autres à des débats, d'autres à des discussions plus personnelles, etc... Je ne vois pas pourquoi un échange vaguement scientifique (dans le sens qui prend en compte l'exigence conceptuelle, le cadre expérimental, et la pratique) n'aurait pas sa place. Ceux qui apprécient ce type de questionnements peuvent alors librement y contribuer et entrer dans le contenu.
La pratique de l'hypnose m'est quotidienne depuis plus d'un an. J'explore régulièrement les états hypnotiques et leurs phénomènes de façon autonome et de façon guidée au sein d'un groupe de travail qui s'élargit avec le temps. J'ai recensé un très grands nombres d'inductions que j'ai expérimentées, de phénomènes hypnotiques, d'effets, etc... Je suis donc connectée à une certaine réalité de l'hypnose.
A partir de là, je ne me sens pas illégitime à me poser la question de savoir quelle est la relation de l'hypnose et du placébo, et à la poser à des praticiens. Je leur demande parce que, en toute modestie, je suis consciente d'être assez novice. Ca ne veut pas dire que je suis ignorante de la vie (et de l'hypnose) et que je ne me permets pas aussi d'avoir un avis sur certaines choses.
La plupart des réponses que j'obtiens (comme celle que j'ai relatée) sont orientées vers l'hypnothérapie. L'hypnothérapie n'est pas mon orientation personnelle dans la pratique. Cependant, je ne me sens pas illégitime de prendre en compte les informations concernant l'hypnothérapie de la part d'hypnothérapeutes dans mes recherches théoriques et pratiques sur l'hypnose. Par contre, je me garderais d'émettre une assertion sur la pratique thérapeutique, qui n'est pas ma spécialité.
Cependant, questionner la légitimité de quelqu'un à s'intéresser à un sujet et la pousser à se justifier sur sa solidité en imposant un critère restrictif de légitimité (l'expérience de l'hypnothérapie en cabinet), ne me semble pas forcément une façon très constructive d'aller de l'avant dans une discussion qui, espérons-le, arrivera un jour à se désintéresser de ses interlocuteurs en tant que personnes pour décoller vers son contenu. je préfèrerai donc répondre à ce genre de demandes privées en message privé pour réorienter la discussion vers son thème, qui n'est pas "Marion Prieur et l'hypnose", mais bien "L'hypnose et l'effet placebo".
 
undy
undy
Membre
messages
319
Points
2 460
Localisation
Villeurbanne (France)
En ce qui me concerne, je pense que toutes les hypnoses ont une part de "triche", de "faux".
Mais exploiter cet aspect fait partie des compétences requises pour pratiquer l'hypnose avec un but précis.

Il est possible que l'effet placebo soit une forme de triche pour des gens qui veulent de l'hypnose pure et dure, mais l'hypnothérapeute s'en fiche puisque la thérapie est plus importante que les artifices employés pour arriver au résultat souhaité, et l'hypnotiseur de spectable s'en fiche du moment que le public est content.

Récemment, j'ai posté un topic où j'évoque le fait que je n'arrive pas à "faire marcher" une illusion d'optique à base d'images rémanentes.
Si je parvenais à comprendre les principes de cette illusion et à y faire fonctionner, j'y mélangerais à mes essais d'autohypnose, pour faire un placebo en attendant que mon cerveau se décide à me laisser créer des hallucinations.
Donc pour moi l'effet placebo ce n'est pas une mauvaise chose, et dans mon cas j'en ai même besoin :p
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
Vous êtes une personne... enfin pour moi...

J'espère pour vous aussi ?

Vous semblez vraiment l'oublier

C'est Marion Prieur qui écrit, désolée et Katia a la même opinion que Triggermind.
 
T
Triggermind
Membre
messages
310
Points
1 430
Localisation
Lille
Marion Prieur à dit:
Toujours est-il que moi, je ne me permettrais pas d'avoir une opinion sur la plupart des points que j'ai retranscrit.
C’est embêtant… Car depuis votre entrée sur le forum vous avez mis en avant votre rigueur scientifique et votre formation universitaire,
comme un gage de sérieux, de connaissances, de méthodologie rigoureuse et d’objectivité.
Je constate hélas que vous ne faites pas preuve de ces qualités dans vos posts.
Marion Prieur à dit:
Alors plutôt que de chercher à me discréditer en tant que personne, j'apprécierais qu'on s'affaire à créditer le débat de connaissances plus correctes.
Force est de constater que dans un sujet sensé traiter de l’hypnose et de l’effet placébo vous en profitez pour jeter le discrédit sur les thérapeutes :
Marion Prieur à dit:
l'obstination du thérapeute face à un sujet qui a reconnu lui-même l'échec, confine plutôt à la mauvaise foi et à un dérèglement de l'égo. /…/ leur petite victoire d'hypnotiseur /…/ Forts de leur autorité, ces thérapeutes obtiennent sur ces échecs techniques une efficacité thérapeutique /…/ les hypnoses "douces" (même parmi les ericksoniens) semblent s'en éloigner en faveur de fausses transes /…/
Marion Prieur à dit:
Pour ce qui est de la participation du système nerveux central dans le processus hypnotique, je ne comprends pas trop ce qui vous dérange. Bien souvent, même, le système nerveux périphérique est investi dans l'hypnose.
Ce qui me dérange c’est que si l’hypnose peut agir sur le système nerveux, l’action de l’hypnose ne passe pas par ce système nerveux.
Pour discréditer cette notion, et afin que les lecteurs de ce forum ne bâtissent ou n’entretiennent de fausses croyances, on pourrait citer par exemple le traitement de l’allergie par hypnose…
L’allergie, qui est une des indications importante de l’hypnothérapie, est une réaction d’hypersensibilité immédiate ou retardée, dont le mécanisme fait appel à une médiation humorale
dans le premier cas, ou cellulaire dans l’autre cas. Impliquer le système nerveux dans ce mécanisme est pour le moins tendancieux.
Par ailleurs, en tant qu’universitaire, médecin, et scientifique d’esprit ouvert, je n’écarte pas d’autres voies que le SNC, telles que celles utilisées en acuponcture…

Marion Prieur à dit:
Partir du principe que ce que je relate vient d'une personne qui a moins de connaissances et d'expériences que vous n'est pas nécessairement une base valable. Partir du principe que moi-même je n'y connais rien, n'est pas forcément judicieux non plus.
A priori ce que vous relatez ne vient pas d’une personne mais de trois… « J'ai notamment posé la question à trois professionnels avec qui je suis en contacts réguliers par e-mails »
Une façon bien vague de donner du poids à des notions erronées que vous développez tout en vous dédouanant facilement en cas de contestations de ces notions.
Il « semble » de bon ton de critiquer et dénigrer les thérapeutes sur le forum depuis quelques temps,
« Ils font de la relaxation et pas de l’hypnose », « ils pratiquent une fausse hypnose », « ils ont un égo démesuré »… Et je passe sur bien d’autres allégations non fondées que vous n’êtes pas la seule à promouvoir.
Alors c’est vrai que c’est un plaisir pour mon égo de sacrifier un peu de mon temps pour donner un point de vue différent aux personnes de passage sur le forum à la recherche d’une solution dans l’hypnose à leur problème.
Rassurez vous, si vous consultez un hypnothérapeute, vous serez très certainement en hypnose, et si votre problème relève des indications de l’hypnose, vous en retirerez pour le moins une nette amélioration, et très souvent une résolution de votre problème.
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
je rejoint tout a fait triggemind dans son analyse sur les post de marion....
pour undy cette triche dont vous parlez ....je ne la connais pas et si vous avez des formations a proposer qui l'enseignent,
je ne les suivrais pas!
si vous avez besoin d'une illusion pour sortir de vos problèmes , il vous faudra rester en therapie , longtemps pour vous débarrasser de ces nouvelles illusions!
non la triche et le faux ne font pas partie de l'hypnose thérapeutique!
 
M
Marion Prieur
Membre
messages
100
Points
1 160
Non, ce que j'ai écrit pour lancé la discussion provenait d'une personne en particulier.
De plus, ce message ne présentait aucune critique des hypnothérapeutes pratiquant une hypnose douce. Par contre, je rapporte des cas d'incompétence hypnotique qui aboutissent à une compétence thérapeutique et que cette personne cite. Je pense que ce genre d'études a sa place dans cette discussion.

Ecoutez, si ce forum a besoin de justiciers et si ceux-ci s'en prennent à une personne comme moi qui posent des questions pourtant pas bien compliquées et pas vraiment très transgressives, alors ça veut vraiment dire que je n'ai pas ma place ici.
Je ne suis participe pas à ce forum pour recevoir des leçons de morale mais bel et bien pour rechercher des contributions de contenu. Je pose peut-être mal les questions, ou bien je pose les mauvaises questions, ou bien il m'arrive souvent d'avoir tort, etc... mais jusqu'à preuve du contraire, c'est par le contenu qu'il convient de corriger ça.
Recevoir des leçons en permanence sur soi est très agaçant quand elles ne sont pas sollicitées. Si vous êtes un scientifique, pourquoi ne contribuez-vous pas objectivement à cette discussion en la faisant avancer par des éléments de connaissance que nous n'avons pas.

Je trouve que la tolérance sur ce forum est limité à la promotion et toutes les questions n'y ont pas leur place. Apparemment, la question du placébo telle que je l'ai posée n'y a pas sa place. Quelqu'un saura peut-être l'aborder mieux que moi.

Mais tant d'arrogance, de supériorité et de mépris dirigées de manière personnelle contre moi commencent à me blesser. Si c'était le but, c'est réussi. si ça n'était pas le but, et bien... je ne sais pas quoi dire.
Je suis venue sur ce forum joyeuse et pleine d'une générosité d'échange. Evidemment, j'y ai apporté mon style, ma personnalité, mes qualités, et mes défauts, mes faiblesses et mes limites (sans sollicité de conseil là-dessus sur ce forum). Mais ici, c'est une arène, les bêtes y sont hostiles a priori. Pas de quartier. Et l'agression personnelle permanente m'oblige à renoncer à l'échange. L'ambiance conflictuelle y est délétère et malgré les efforts rien n'y fait. Si vous voulez juger de mes nombreux efforts pour amorcer ou orienter des discussions vers un contenu positif, relisez mes messages. Et osez dire qu'ils n'auraient pas dû trouver au moins une petite place respectueuse dans un tel forum.

Je m'incline devant l'acharnement. Je ne suis pas venue pour me faire aimer. Mais je ne suis pas venue non plus pour me faire détester. Je n'ai pas de plaisir à me confronter à autant de gens qui me trouve désagréable.

Je vous souhaite de trouver des interlocuteurs qui vous ressemblent mieux, qui répondent de façon plus prévisible à vos valeurs et à vos attentes, qui vous brossent ainsi que vos amis dans le sens qui ne risque pas de vous décoiffer, et qui vous donneront toujours l'impression que vous avez éminemment raison.

Vous aurez tous la joie de ne plus être tristement obligés de lire mes scandaleux messages.

Si quelqu'un dans l'avenir désire me contacter, qu'il envoie un message privé, il sera signalé sur ma boîte e-mail, et j'y répondrai volontiers.

(Si une personne qui lit ce message trouve qu'on s'est acharné injustement sur moi au détriment d'un vrai dialogue de fond pour éviter que certaines questions soient posées qui "dérangent" un statut quo douteux, ou bien si qui que ce soit ressent une once d'empathie pour tous ceux qui se font juger sur ce tribunal de lions et doivent renoncer à cette place d'expression publique, bref, quiconque trouve cela dommage d'une manière ou d'une autre est invitée à l'exprimer et à exprimer son regret de voir ce forum "thérapeutique" être ainsi piraté par des personnes prêtes à blesser les autres)
 
undy
undy
Membre
messages
319
Points
2 460
Localisation
Villeurbanne (France)
paulelie à dit:
pour undy cette triche dont vous parlez ....je ne la connais pas et si vous avez des formations a proposer qui l'enseignent,
je ne les suivrais pas!
Oooooh nooooonnn,j'allais justement vous provoquer ma formation à 2700€ l'heure,et si vous restiez jusqu'au bout, vous auriez eu un pin's parlant et un bon de réduction de 3€ pour l'achat de cerises vertes :lol:

Bon, laissons la blague de côté. :roll:

Comme j'essaye de l'expliquer dans ma signature, je ne suis pas hypnotiseur, ni thérapeute, ni charlatan prétendant pouvoir remplir l'une de ces fonctions, gratuitement ou contre rémunération, ni enfin quelqu'un qui aurait étudié ces sujets de façon approfondie, et pas non plus quelqu'un qui ferait de la pub pour une personne ou un groupe quelconque.

Je suis "de l'autre côté".
Vous, vous êtes du côté hypnotiseur, thérapeute, praticien bourré de diplômes, formations ou allez savoir quoi encore.
Moi, s'il fallait me rapprocher de quelque chose, ce serait de l'hypnotisé, du patient/client (voire victime si on parle de charlatans :) ).

J'exprime mes craintes, mes doutes et ma perception de choses en tant que tel.
Ce n'est pas "votre" vision, mais c'est une vision à laquelle vous pourriez être confronté, peut-être même sans le savoir, venant de personnes du "même côté" que moi.
C'est en cela que j'estime important de donner mon avis, même si je sais que certains risquent de se braquer suite à ça.
 
Altmaier
Altmaier
Membre
messages
1 472
Points
4 480
Localisation
Nouvelle Calédonie
Marion Prieur à dit:
Je suis la seule, je pense à mettre mon prénom et mon nom de famille sur le forum pourtant. .
Voyez vous, c'est ce genre de remarque qui fait peut être réagir certain, cela montre que vous écrivez n'importe quoi, que vous affirmez n'importe quoi;
Et a mon gout, vos messages sont trop longs, c'est trop de littérature. :wink: 8)
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Ben non, vous n'êtes pas la seule...

L'on m'a déjà posé la question sur l'effet placebo de l'hypnose. Ben l'hypnose donne l'effet placebo sans le mensonge. Pas besoin de consulter des spécialistes pour ce qui est évident.

Parce qu'il y a le placebo et il y a l'effet placebo. Le placebo est un mensonge en soi, l'effet placebo est un véritable effet curatif ou de soulagement. Dans l'hypnose, le mensonge est inutile. Il est entendu que la guérison est de l'auto guérison issu de l'hypnose... Pas de mensonge là dedans.

Ensuite, vous parlez de l'hypnose en placebo. C'est à dire que certaines séances d'hypnose n'en serait pas pour vrai mais que l'acharnement du thérapeute à faire croire au patient qu'il est en transe alors qu'il ne l'est pas est une pratique placebo...

Ben c'est que le patient qui croit être en transe l'est. C'est une transe légère peut-être mais ça en est une. Le seul effet de croire être en transe nous met en transe, c'est bien connu.

Il reste le patient qui ne croit pas être en transe et qui se fait dire par l'hypno qu'il l'est ou qu'il l'a été. S'il le croit alors il est en transe, tout au moins légère. S'il ne le croit pas alors ça ne marchera pas. Mais cela n'empêche pas qu'il pourrait, même là, être aussi en transe. Mais d'une autre sorte.
 
Altmaier
Altmaier
Membre
messages
1 472
Points
4 480
Localisation
Nouvelle Calédonie
Leo Lavoie à dit:
Parce qu'il y a le placebo et il y a l'effet placebo. Le placebo est un mensonge en soi, l'effet placebo est un véritable effet curatif
Merci Léo pour cette mise au point.

tiens, vous aussi, c'est votre vrai nom????????, :oops: :wink: 8)
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
Altmaier à dit:
Leo Lavoie à dit:
Parce qu'il y a le placebo et il y a l'effet placebo. Le placebo est un mensonge en soi, l'effet placebo est un véritable effet curatif
pas tout le temps!
Merci Léo pour cette mise au point.

tiens, vous aussi, c'est votre vrai nom????????, :oops: :wink: 8)
enfin on y arrive!
prenom paul nom elie....
 
Vous aimerez:
Nouveaux messages
S'inscrire maintenant déjà 37 470 membres
Haut