Les différentes formations

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par joyou, 28 Novembre 2015.

  1. joyou

    joyou

    Inscrit:
    11 Décembre 2014
    Bonjour à tous !
    J'avais posté il y a quelque temps pour avoir des avis sur les différentes écoles en hypnothérapie, quelques membres m'avaient répondu en essayant de m'aiguiller mais le choix s'est avéré assez compliqué quand même.
    Depuis, je constate que les questions sur les différentes écoles sont récurrentes et qu'il est parfois difficile de conseiller telle ou telle école.
    Je propose donc aux volontaires de présenter leur école et leur formation afin de pouvoir aider au mieux ceux qui sont encore dans la recherche. Il serait intéressant que les plus avisés donnent leur avis sur les techniques utilisées s'ils le désirent, tout en gardant à l'esprit qu'en arrivant sur ce site nous sommes souvent des débutants curieux et ignorants (en tout cas moi, lol) !
    Je voudrai que ce post reste convivial et ne se transforme pas en règlement de compte ou en publicité pour une école spécifique. J'en appelle donc à vos témoignages et à votre esprit d'entraide.
     
  2. joyou

    joyou

    Inscrit:
    11 Décembre 2014
    Pour ma part, j'ai finalement choisi l'EHF (Ecole d'Hypnose Francophone).

    Pourquoi l'ai-je choisie ? Pas très chère, en ligne et le programme semblait très complet. Je faisais un métier très prenant quand j'ai commencé ma formation, du coup je ne pouvais pas me déplacer pour suivre des cours traditionnels en plus, voilà pourquoi j'ai été contrainte de me tourner vers une formation en ligne mais l'absence de pratique m'inquiétait beaucoup. J'ai fini par me dire qu'après tout, rien ne m'empêchait de compléter ma formation ultérieurement.
    Aujourd'hui je suis au tiers de cette formation environ.

    Les + selon moi : pratique car on étudie à son rythme, le formateur est très gentil et disponible pour répondre aux questions, possibilité de communiquer sur skype, le programme semble sérieux et complet (j'utilise "semble" car je n'ai pas d'autre point de comparaison et je suis novice en hypnose), l'étude des troubles du comportement et du cerveau en détail, formation très intéressante

    Les - selon moi : le manque de pratique (mais bon, ça c'était écrit), les croyances bien arrêtées du formateur (il dit que c'est la seule hypnothérapie valide scientifiquement parlant, d'un point de vue clinique or même novice dans le secteur, je me suis aperçu qu'il semble y avoir une multitude de techniques différentes et tout aussi valides), la rigidité du protocole (peut être un plus pour le début, surtout pour combler le manque de pratique mais par la suite, c'est tellement cadré que j'ai un peu peur de ne jamais pouvoir en sortir).

    Les grandes lignes :

    - Pratique de l'hypnose sous le contrôle permanent d'un oxymètre, témoin de l'état hypnotique
    - Voix couplée à une musique de fond systématiquement
    - Le DSM doit systématiquement témoigner d'un trouble du comportement pour pouvoir pratiquer une séance éthiquement parlant
    - Un trouble du comportement s'inhibe en plusieurs séances obligatoirement pour qu'il puisse y avoir un apprentissage
    - Mise sous hypnose par une technique de relaxation dans un premier temps, puis dans un second toujours une technique de relaxation couplée à des images mentales
    - Inhibition des troubles du comportement à l'aide de : restructuration cognitive, contingences (renforcement), auto-références, aversions, inhibition réciproque
    - Élèves sensés pouvoir ouvrir leur cabinet à l'issue de la formation
    - Examen de type QCM à l'issue de chaque module pour pouvoir passer au suivant, entretien avec le formateur pour évaluer l'oral à la demande de l'élève

    Voilà, je viendrai compléter avec l'avancement de ma formation.
    Les grandes lignes de la formation s'adressent aux hypnothérapeutes plus compétents qui seront à même de donner un avis plus éclairé sur ces techniques.
     
  3. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Je suis éberluée.
    Qu'est-ce que c'est que cet oxymètre? témoin de l'état hypnotique? C'est un saturomètre? Quel est le rapport avec l'hypnose?
    Je ne suis pas du tout d'accord concernant l'obligation d'avoir une pathologie selon les codes du DSM, et si la personne est en souffrance en dehors d'un diagnostic pathologique... on la laisse souffrir?
    Les protocoles c'est pas mon truc...
    Etc.
     
  4. joyou

    joyou

    Inscrit:
    11 Décembre 2014
    L'oxymètre donne les pulsations par minute et la saturation en oxygène, qui sont sensés descendre lorsque le patient est sous hypnose. On doit adapter le protocole en permanence par rapport à la fluctuation de ces valeurs.
    Je suis d'accord avec toi pour le DSM. Je ne fais ici que retransmettre ce que j'apprends hein ?! Veux pas me fâcher moi ! lol
    Je vois que tu fais de la thérapie cognitivo-comportementale, c'est une thérapie cognitivo-comportementale aussi qui est enseignée dans cette école (dixit mon formateur).
     
  5. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    J'ai bien compris que ton sujet s'adresse aux thérapeutes, mais j'ai une furieuse envie de te donner mon avis de patiente quand même.
    Sans aucune polémique. :)
    1 - Me mettre sous contrôle d'un appareil, pas possible pour moi. Déjà qu'un médecin doit faire au moins les pieds au mur pour parvenir à prendre ma tension, alors un appareil qui va me contrôler pendant toute la séance, c'est le meilleur moyen pour que je n'entre pas en transe.
    2 - S'il y a une chose qui m'horripile, ce sont ces musiques qu'on m'assène d'office, qui ne correspondent pas obligatoirement à mon genre musical, et qui m'empêchent de me concentrer sur la voix, les mots, et le sens des mots. De plus, après un certain âge, entendre devient de plus en plus problématique et deux sons à la fois, c'est juste une sorte de bouillie à laquelle on ne comprend rien.
    3 - Je ne dirai rien de ce que je pense de la DSM, ça pourrait me mettre en colère, screugneugneu. :oops:
    4 - Il y a effectivement des troubles du comportement qui nécessitent tout un apprentissage, mais il y a aussi des troubles du comportement qui sont balayés avec juste une petite séance de rien. Et durablement. J'ai connu. Donc, ça ne peut pas être systématique.
    5 - Pourquoi faire long quand on peut faire court ? Un bon ancrage à la première séance et la mise sous hypnose se fait en quelques secondes, voire en une ou deux minutes quand le thérapeute, le patient, ou les deux à la fois, ne sont pas très en forme.
    6 - Là, il faudrait déjà que je comprenne les mots mais curieusement ça me fait penser aux précieuses ridicules de Molière. Voiturez-nous ici les commodités de la conversation, pour dire apportez-nous une chaise. :(
    7 - Ouvrir un cabinet à l'issue de la formation ? Pourquoi pas ? A condition d'avoir un autre travail à côté parce que les patients vont vite se rendre compte qu'ils n'en ont pas pour leur argent.
    Ceci dit, je ne suis pas représentative de tous les patients.
    Mais je pense que la première chose à faire, au téléphone, avant la première séance, c'est d'annoncer la couleur sur le genre de thérapie pratiquée pour que le patient puisse choisir de prendre RDV ou non.
    Comme ça, tout le monde sera content. :)
     
  6. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Je vais dans le même sens que mes collègues
    Étant infirmière anesthésiste à la base et ayant entendu le rythme cardiaque pendant plus de 22 ans,j'ai les cheveux qui se dressent sur le tête et tous mes poils d'ailleurs
    Je vais vous dire, après une garde,soit souvent 14h de travail,il m'arrivait d'entendre encore le saturo en dormant!!bruuuuuuuuu
    Ne vous a pas t'on pas enseigné les signes de la transe hypnotique?Au besoin je peux combler cette LACUNE avec mes cours ,pour ne rien oublier
    Deuxième point,celui qui concerne la musique de fond.Là aussi j'en suis revenue,car elle ne correspondait pas aux attente de mes patients ,mais aux miennes en fait!!!Je leur laisse le choix ,pendant la séance d'imaginer et entendre par ce biais la musique qui correspond à leurs émotions du moment et de l'effet qu'ils souhaitent obtenir.
    Et là j'ai tout juste,certains entendent du Hard Rock(oui oui) ,du Johnny,du Claude François...
    J'ai parcouru votre post en diagonale et pardonnez moi si je n'ai pas pu tout le lire,peut être d'autres points vont me faire bondir;j'y reviendrai plus tard!
     
  7. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Totalement d'accord avec Singin, +1. Juste une nuance sur le DSM parce que je pense que ça peut quand même servir :oops:.
    J'ajoute que ce n'est pas qu'en veillissant, j'ai ce problème de discrimination des sons depuis que je suis toute petite. D'ailleurs certains formateurs ont tiqué que j'ai choisi un métier d'écoute en ayant un problème à distinguer les sons (par exemple j'ai énormément de mal à comprendre ou je ne comprends pas quelqu'un qui a un fort accent, qui chante ou quand il y a du brouhaha ambiant). Ca m'a fait réfléchir, et je me suis rendue compte que j'ai pris l'habitude de bien regarder les gens que j'écoute (je m'aide de ce que je vois pour comprendre ce que j'entends) et que je suis obligée de beaucoup me concentrer sur ce qu'on me dit quand on me parle, ce qui du coup n'est pas mal pour un métier d'écoute ^^.

    Je viens de voir le message de Moune et j'apprécie cette idée de laisser la personne imaginer la musique qu'elle souhaite si elle en désire.

    J'ajoute qu'on ne veut pas te disputer ou t'embêter, c'est tellement éloigné de ce que l'on voit et fait qu'on est très très étonnés.

    Le coup de la sat' m'étonne vraiment. Je n'utilise pas ça donc je n'ai pas de confirmation mais je vois des personnes respirer mal: rapidement superficiellement, rester légèrement essoufflées et quand elles entrent en transe tout s'apaise, la respiration se fait plus complète etc. et j'ai du mal à penser que chez elles la sat baisse. Chez des personnes comme moi la sat' va descendre rapidement dès que je suis en relaxation sans forcément être en transe. D'ailleurs même si ce n'est pas un signe de transe et que ce n'est pas fréquent tu peux avoir des personnes en transe (sans dormir) qui ronflent, ou chez des personnes qui ne dorment pas mais qui sont détendues physiquement.
     
  8. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
  9. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    La saturation en oxygène ne dois pas baisser,car en hypnose on respire "correctement" avec une respiration diaphragmatique,mais le pouls oui sûrement et rapprochez vous de ce qui a pu être écrit sur la cohérence cardiaque ,que je viens de découvrir récemment
     
  10. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
  11. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    C’est donc bien souvent dans les situations les plus critiques que l’appareil ne donne aucun résultat.
    T'imagines si le truc est en panne, ou s'il y a quelque chose qui le perturbe, y'a de quoi flipper. :(
    J'ai peur rien qu'en lisant le texte. :(

     
  12. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Singin rassure toi ,il y a toujours la clinique:si le patient devient couleur aubergine on se bouge un peu quand même!
    (l'intubation est toujours prête en anesthésie,même si elle n'est pas nécessaire à priori)
    ça me rappelle des souvenirs....
     
  13. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Bonjour joyou
    Comme tu peux le constater, il est difficile d'entrer dans un sujet sur les écoles sans se lâcher à des critiques, questionnements ou comparaisons.
    Je n'échappe pas à cette règle et comme mes collègues mon premier réflexe est d'approuver ou de désapprouver certains points.
    (nous avons déjà débattus par ailleurs du pourquoi de telles différences de points de vue, je ne reviendrais pas dessus)

    Mais le débutant débute, il faut bien faire un choix, un premier pas, comme toi ici avec l'EHF. Il n'y à pas de quoi le dégoutter (le débutant) ou l'alarmer pour autant.
    Il me semble que l'important est d'avoir conscience qu'au delà de la formation initiale, il doit y avoir de la pratique et de la formation permanente.
    Que rien n'est écrit dans le marbre (d'une école) et que l'expérience l’amènera à transformer, moduler, adapter sa pratique.
    Que nous ne sommes pas dans le cadre d'une science exacte, mais d'une science humaine, donc susceptible d'évolution, voir de contradiction.

    La formation, finalement doit comporter des fondamentaux : expliquer l'hypnose (l'état hypnotique, la transe), expliquer l'ensemble de nos fonctions, comportements inconscients et expliquer le rapport qu'il peut y avoir entre état hypnotique et cet ensemble de "fonction" inconsciente (ou comment communiquer, agir dessus en fonction d'un ou plusieurs objectifs).

    La plus part du temps une école mettra en avant un (ou quelques) "protocole" pour y parvenir. Ils font un choix en fonction de leur approche (On peut critiquer alors leurs affirmations de la panacée de leur méthode qui relève le plus souvent une motivation commerciale pour se différencier des autres) Mais en s'appropriant ce protocole, ont ce forme à la compréhension des effets possibles de l'hypnose thérapeutique, des mécanismes de changements, d'une façon d'être en relation avec le consultant, d'une façon de déterminer un objectif avec le consultant etc.
    Considérons donc cette formation initiale quelle qu'elle soit, comme un point de départ obligatoirement incomplet, inachevé et surement pas comme un formatage définitif de nos pratiques futures. L'expérience et la formation permanente ouvrira d'autres portes, apportera un regard critique (en + ou en -) sur ce premier vécu.
     
  14. joyou

    joyou

    Inscrit:
    11 Décembre 2014
    Pas de problème Singin, tout le monde est le bienvenu pour donner son avis, au contraire !

    J'entends bien mais c'est les termes tels qu'ils m'ont été enseigné...

    Non, à part les mouvements oculaires rétiniens et d'ailleurs il n'aime pas parler de transe mais plutôt d'attention focalisée...

    Pas de soucis, c'est aussi pour cela que j'ai posté car je ne suis pas débile, même novice je me rend bien compte que cette technique semble venir d'une autre planète. Ce qui m'embête le plus c'est que soit-disant cette technique serait celle qui a obtenu une reconnaissance scientifique alors qu'en fait, personne ne la pratique, personne ne se sert d'un oxymètre etc... M'enfin pas grave, je finirai cette formation et j'irai combler mes lacunes après.

    Sinon pour la saturation, si, elle baisse mais très peu de 1 à 2 points suivant les personnes, c'est beaucoup plus pour la cardia. Sinon l'oxymètre c'est un tout petit appareil qui se met au bout du doigt et qui ne fait pas de bip, on lit directement les valeurs dessus.
     
  15. joyou

    joyou

    Inscrit:
    11 Décembre 2014
    hibou13 je suis d'accord avec toi, c'est pour cela que j'ai voulu présenter mon école le plus objectivement possible pour que ça puisse aider d'autres personnes.
    Il est aussi enrichissant d'avoir les différents avis qui ont été postés.
    Maintenant il faudrait que d'autres élèves présentent leur école comme je l'ai fait (histoire que ça ne soit pas uniquement la fête de l'EHF ;) )
     
  16. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    oui pour le saturo,tu peux enlever le son,chose que nous ne faisons jamais en anesthésie de patient,car nous ne sommes pas toujours rivés sur le scope.La surveillance se fait également à l'oreille en anesthésie
    Peut être s'en servent t' ils pour vous prouver l'état hypnotique?Se serait intéressant de leur poser la question
    On sait que l'état hypnotique n'est ni sommeil ,ni rêve,mais un état de profonde relaxation
    Justement ,tes chiffres m'apprennent quelques chose;j'ai envie de dire alors attention à l'hypnose chez l'insuffisant respiratoire et pourtant ,il ne fait pas partie des contres indications que j'ai apprises??Car lui ,s'il a deux points de moins en saturation ,il ne va pas être bien de tout..et pour aller plus loin il vaut mieux lui mettre 1à2 litres d'oxygènes/minutes en prévention!....tu peux voir que la réflexion peut aller loin...

    Voici les signes cliniques que j'ai appris:
    http://www.medecine.ups-tlse.fr/du_diu/fichiers/ametepe/NEUROPHYSIOLOGIE DE L'HYPNOSE.pdf

    Ps:je ne critique pas cette école,qui doit être très performante,simplement je m'interroge
    Je ne te vois encore moins comme un débile,c'est bien d'échanger tout le monde progresse ,au lieu de rester seul avec ses propres convictions ou apprentissages
    Je suis de l'avis de Hibou:peu importe l'école,il faut commencer par quelque chose,puis se perfectionner(livres,échanges sur le forum par exemple,autres écoles)et surtout faire sa propre expérience
    Quand je présente mon évolution à ma professeur,elle écoute,parfois surprise que je n'applique pas tous ces concepts à la lettre;mais n'est jamais fermée à mon point de vue et complète mes connaissances avec d'autres explication en toute intelligence .
     
  17. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Pour ma formation j'ai fait un DU d'hypnose médicale:utilisation de l'hypnose en milieu médical
    Marc http://www.therapeute-finistere.fr/ , je crois.

    la surpervision l'année suivante le diplôme,pour parler des échecs réussites,approfondir certains points mal compris..
    En projet,l'année 2016:les thérapies brèves:eek:ù comment traiter un problème en 10mn
    puis,en suivant la supervision de ces thérapies ..
    Les livres(20 lus pour le mémoire de fin d'étude) et les suivants que je ne compte plus
    Le congrès d'hypnose de ma région
    L’abonnement à une revue:hypnose et thérapies brèves
    La participation active sur ce forum riche en enseignement et un grand merci à tous pour le faire vivre(novices comme initiés)
     
  18. flo1335

    flo1335

    Inscrit:
    21 Novembre 2015
    En ce qui me concerne et pour jouer un peu le jeu, je suis inscris a l'EFH (école française d'hypnose).
    Par rapport a ce que je vois un peu ailleurs, le contenu de la formation me semble assez bien faite. On y découvre pas a pas le monde de l'hypnose ericksonienne...anamnèse, les différentes techniques d'induction, phases de travail avec ses différentes techniques, etc...le seul point négatif, c'est évidement la pratique. Mais bon, quand on choisis un formation en ligne, on sait très bien a quoi s'attendre.
    On a également accès a un forum entre étudiant, bien pratique. Le formateur qui est également le créateur de l'école y est assez réactif, et je trouve, a une vision très simple et respectueuse de l'hypnose. Pas de musique, d'oxymetre, ou autre chose...et pas vraiment de contrainte de ce genre. Un des points auquel il tient particulièrement car il le répète tout au long de la formation est d'être en "tri sur l'autre", écouter, calibrer tout au long de la séance.
    Je ne pense pas qu'on puisse ouvrir un cabinet a l'issue de cette formation car comme vous l'avez dis, l'hypnose est un apprentissage constant, mais ce sont des bases solides qu'ils nous offres.
     
  19. souslaneige

    souslaneige

    Inscrit:
    27 Août 2015
    COMME vous j'ai lu en diagonale mais il me semble que l'hypnose ne traite pas une pathologie et que l'hypnose" medicale" n'est pas une hypnose médicalisee !!!
    je ne comprends pas vraiment cette hypnose mais elle a peut etre un autre nom que hypnose ericksonienne!!
     
  20. souslaneige

    souslaneige

    Inscrit:
    27 Août 2015
    en ce qui me concerne formation à l institut milton erickson + thérapies brèves ;a cela bcp de lecture t abonnement à la revue hyp et therapie breve
     
  21. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
  22. souslaneige

    souslaneige

    Inscrit:
    27 Août 2015
    NAN moune je disais par rapport au post que hypnose medicale ne veut pas dire hypnose médicalisee!!! saturo etc comme decrit précédemment et que ce genre d hypnose je ne connais pas :)
     
  23. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    oui je n'avais pas compris la nuance
     
  24. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Ce bref article est très bien. Présentation claire et simple de l'hypnose et de ses applications thérapeutiques.
    L'apposition du terme "médical" à cette présentation est "rigolote" car ce n'est ni plus ni moins que ce que font tout les thérapeutes formés à l'hypnose.
    Mais si effectivement, tout se qui touche à l'"esprit" ou au "corps" est médical, alors, le massage bien être, la méditation, les huiles essentielles, le yoga, les psychanalystes, les coachs, les salles de sports etc... ont une pratique médicale !
     
  25. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Hibou,ce n'est qu'un terme comme humaniste qui ne veut pas dire qu'ils sont plus humains et nous des professionnels de santé forcément médecins
    La dualité est bien là où chacun tire la couverture vers lui ,alors que tout le monde pratique dans le même sens
    Regarde,par exemple, les séances pour maigrir dont certaines sont verrouillées("l'anneau gastrique hypnotique"),tu vois de quoi je parle
     
  26. jamesmamx

    jamesmamx

    Inscrit:
    27 Mars 2015
    Pour revenir au sujet, certaines formations adressées à des débutants sont à mon gout bien trop chères pour le peu de choses à apprendre. Par exemple la formation EFH en e-learning (c'est à dire qu'on vous apprend grâce à des pdf et vidéos....) coute 990€.
    Pour 100€ on peut conseiller quelques très bon livres qui vous donneront beaucoup plus de connaissances que cette formation, des vidéos gratuites accessibles sur internet et des retranscriptions de séminaires passionnants.
     
  27. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Bien d'accord avec toi moune (et je vois de quoi tu parles)
    C'est le terme "médical" qui est le début du tirage de couverture...qui à commencé par ailleurs. (autre sujet). Le diable se cache dans les détails...
    Moi j'aime réserver les termes "hypnose médicale" aux pratiques opératoires ou pendant des soins (comme tu le fait peut être) car il faut allier un savoir hypnotique et un savoir médical (infirmier, anesthésie, dentisterie etc..). La, nous autres les non-pro de santé devons nous abstenir.
     
  28. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Pour moi il y a hypnothérapie et hypnothérapie.

    Le principe de l'hypnose c'est de dissocier pour mettre dans un autre état mental qui permet d'autres expériences, d'autres vécus, d'autres compréhensions, d'autres progressions.

    Tout naturellement, dans un amphi d'étudiant, dans une salle de spectacle, s'installe un état d'esprit qui est de nature hypnotique, surtout s'il est bien conduit par le prof/le metteur en scène

    Utiliser un outil pour aider à dissocier comme un oxymètre ou un tens, ou un nez rouge, ou à se dissocier par un outil connecté pour la frequence cardiaque pour un sportif, ou imaginer qu'on a un outil de dissociation quel qu'il soit ( imaginer d'entendre un musique suggestive, de voir une image stimulante, de s'imaginer dans un fauteuil magique...) le principal c'est qu'on se décentre, qu'on parte ailleurs pour réussir des choses qu'on arrive pas sans y être.

    Un bon formateur, une bonne formation et en particulier hypnotique, c'est d'abord çà : apprendre à imaginer à la personne d'aller au delà de son environnement quotidien rudimentaire +++

    Et puis après on y revient avec les yeux pleins d'idées scintillantes.

    Certains n'en reviendront même pas : ils vivront heureux, comme en transe, pour tout le reste de leur vie.

    Qu'ils soiyent pro ou pas pro, qu'ils soignent ou pas, ils seront pro de l'être et de le faire être.

    :rolleyes:
     
  29. joyou

    joyou

    Inscrit:
    11 Décembre 2014
    Oui c'est ça, on s'en sert pour prouver l'état hypnotique et pour pouvoir adapter la séance en permanence compte tenu des valeurs. Ta remarque sur l'insuffisance respiratoire est très pertinente, il nous en a déjà parlé un peu en nous disant qu'en dessous de 95% ça n'était pas normal, qu'il fallait arrêter. Je pense qu'il développera davantage par la suite là-dessus.
    Merci pour tes signes cliniques ;)
    Alors elle s'appelle hypnose clinique thérapeutique, c'est une hypnose directe et la formation s'adresse à toute personne, pas forcément issue du domaine médical.
     
  30. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Selon ton école je suis interdite d'hypnose et d'auto-hypnose... ce serait bien dommage.

    J'ai vécu des années avec des apnées du sommeil et ne suis appareillée que depuis de deux ans, je fais aussi parfois des apnées en transe. Le risque c'est surtout à la longue, parce que tu fatigues ton cœur en faisant des pauses respiratoires toutes les nuits et avec de manière importante, c'est pas sur quelques respirations par ci par là. J'ai été rechercher mes plus mauvais résultats et j'ai passé 22% de ma nuit sous les 90% de sat avec une mini à 53%, le lendemain matin je me suis réveillée, la preuve j'écris donc je ne suis pas morte. C'est la répétition nuit après nuit qui fait le danger, la fatigue du corps.

    A l'hôpital j'ai eu une sat au doigt et en relaxation elle descendait parfois à 92-93% , c'est pas l'idéal, mais j'avoue ne pas comprendre qu'on dise d'arrêter dès une descente sous les 95% (oui c'est la valeur de norme mais pas mal de choses peuvent tromper les mesures: vernis à ongle, mouvements, tressaillements etc.). En ce qui me concerne ça ne prouverait pas la transe chez moi (j'ai profité d'être branchée pour faire mes petits tests perso).
    Tiens, Moune, toi qui a accès à ce type de matériel, n'hésite pas à regarder chez toi ou d'autres personnes volontaires ce que ça donne si ça te tente de tester.
    Rien à faire je ne comprends pas cette histoire de vouloir brancher les gens pour les mettre en transe.
     
  31. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    oui je ferai bien le test,mais je ne pense pas avoir d'insuffisants respiratoires
    Pour le 95/100,oui c'est à partir de cette valeur que le transport de l'oxygène se fait moins bien et" descend plus vite à chaque chiffre"
    Pour les insuffisants respiratoires les valeurs sont bien en dessous,car ils sont bleus de couleur naturelle,comme les stroufs
    alors Prudence,j'ai envie de dire soit Prudente et je ne fais pas de jeux de mots,investis dans un saturomètre il doit y en avoir dans les magasins d’appareils médicaux,pour surveiller tes transes....quoique la VNI est prescrite dans les apnées de sommeil et pour la nuit...
     
Chargement...