Les patients qui viennent qu'une fois !

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Hypnopotam, 5 Février 2013.

  1. Hypnopotam

    Hypnopotam Membre

    Inscrit:
    13 Octobre 2012
    Messages:
    196
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1380
    Les patients qu'y viennent qu'une fois ? qu'en penser ?
    Les fameuses resistances ?
    Envie que ca change en une fois et pas revenir ????
    j'ai vu parfois des clients avoir de tres gros bénéfices en une seule séance, mais parfois l'on se doute bien que le probleme n'est pas réglé en profondeur. Ou la séance unique est elle juste l'ouverture d'un processus qui prendra le temps de s'installer ?
    qu'en pensez vous ?
     
  2. Gaelic

    Gaelic Membre

    Inscrit:
    13 Juillet 2007
    Messages:
    161
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Que cela dépend des profils.

    Il y a déjà bien souvent des gens qui ne pensent pas que l'hypnose est un travail psychologique. Ils pensent que c'est une méthode qui marche ou pas très rapidement. Un peu comme l'ostéopathie : soit ca aide tout de suite, soit ca ne sert à rien.
    Bon, on sait que même l'ostéopathie peut demander 3 ou 4 séances...

    Il y a ceux qui obtiennent un résultat immédiat : ils sont très content, tout va bien, et si le problème revient 4 mois plus tard, ils s'en veulent, culpabilisent, et reviennent dans des schémas du type "je ne suis pas fait / mérite pas de réussir"...

    Il y a ceux qui ne veulent pas y investir d'argent : c'est du quitte ou double.

    Il y a ceux qui se rendent compte que l'on touche à quelque chose de profond ou d'intime et qui prennent peur. Ceux qui ont déjà vu 40 psys sans résultats.


    Ce que je propose pour éviter ça au maximum, c'est de poser le cadre d'entrée de jeu : à la fin de l'anamnèse, dire "voilà ce que je pense de votre cas, je pense que vous pouvez obtenir des résultats en X séances, maintenant nous allons voir ça, et je vous propose telle ou telle stratégie".

    Bien sûr, on ne leur dit pas forcément tout de la stratégie qu'on emploiera. Mais on les implique dans le processus. Et on projette sur la durée.

    A la fin du rendez-vous, fixer d'office la date du prochain : "bon, vous, je pense qu'il faut qu'on se voit tous les 15 jours" par exemple.

    S'ils ne viennent pas au rendez-vous suivant, il faut les appeler et voir avec eux pourquoi : sont-ils toujours motivé, ont-ils peur, etc...

    Toujours avec bienveillance et respect ;)
     
  3. Nodylion

    Nodylion Membre

    Inscrit:
    13 Juillet 2011
    Messages:
    211
    J'aime reçus:
    39
    Points:
    2630
    Ou bien le client ne s'est pas senti à l'aise avec le thérapeute
    ou bien il venait juste pour se faire une idée et a besoin de temps pour se décider
    ou bien il vole d'un thérapeute à l'autre
    etc.
    Et ce que dit Gaelic est aussi très juste.
     
  4. Hypnopotam

    Hypnopotam Membre

    Inscrit:
    13 Octobre 2012
    Messages:
    196
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1380
    Tes paroles sont instructives! Personnellement je fixe pas à l'avance un nombre de séances ni ne prend d'office de rendez vous, certains clients pourraient se sentir privés de leur libertés de décider.
    Par contre, en effet je leur rappel qu'il faut néanmoins un nombre aléatoire de séances, pour pouvoir obtenir des résultats. Je ne rappel pas mes patients non plus, j'aurais l'impression dêtre envahissant et intrusif et de vouloir leur forcer la main.
     
  5. Gaelic

    Gaelic Membre

    Inscrit:
    13 Juillet 2007
    Messages:
    161
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Cela dépend comment c'est fait.

    Certains pourraient au contraire se sentir délaissés, voire abandonnés.

    C'est très simple de rappeler un client, et de lui demander simplement comment ca va depuis la séance, est-ce qu'il a avancé, est-ce qu'il veut continuer le travail ? Ce n'est pas lui forcer la main. Juste continuer en confiance une relation qu'il a lui-même amorcé.

    De toute manière, si je ne fixe pas de séance suivante (car j'estime que ca devrait être bon), je demande systématiquement au client de me rappeler 10 jours après, ou je lui envoi un mail.

    En somme, je ne laisse pas un client repartir dans la nature sans savoir si mon travail a été bénéfique ou pas ;)
     
  6. Hypnopotam

    Hypnopotam Membre

    Inscrit:
    13 Octobre 2012
    Messages:
    196
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1380
    Certes! chacun sa méthode , qui dépend de sa façon de voir les choses.
     
  7. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Omg! Qu'est-ce que j'ai pu détester entendre ce genre de phrase, ça me hérisse le poil, ça me fait trop penser au mec qui veut pas te lâcher, qui en veut à ton portefeuille. Je préfère tellement un "vous me rappelez quand vous sentez que c'est le moment" "ou quand vous avez fait ce dont on a parlé". Cette phrase c'est un truc à pas me faire revenir, je ne sais pas pour les autres.

    Sinon, comme l'a déjà dit Nodylion ça peut tout simplement être que le courant n'est pas passé.

    Je me méfie des étiquetages de résistance, parce que dès qu'il y a un truc certains psy visiblement obsédés crient à la résistance, on ne peut pas ne pas être d'accord avec eux (toujours les obsédés de la résistance) sans que ça en soit (oui, parce que les obsédés de la résistance ont LA connaissance). Du coup les "intégristes" me font me méfier du mot. Et puis, une résistance c'est aussi une force cachée (une défense), et là c'est au thérapeute de ne pas faire comme une poule qui fonce en boucle dans un grillage parce qu'il y a du grain de l'autre côté et de se plaindre qu'on a mit du grillage: il va peut être falloir penser à le contourner ou à s'en servir.
     
  8. Gaelic

    Gaelic Membre

    Inscrit:
    13 Juillet 2007
    Messages:
    161
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    "Omg! Qu'est-ce que j'ai pu détester entendre ce genre de phrase, ça me hérisse le poil, ça me fait trop penser au mec qui veut pas te lâcher, qui en veut à ton portefeuille. Je préfère tellement un "vous me rappelez quand vous sentez que c'est le moment" "ou quand vous avez fait ce dont on a parlé". Cette phrase c'est un truc à pas me faire revenir, je ne sais pas pour les autres.
    "

    J'avoue ne pas comprendre votre réaction. Ca ne pose aucun problème à aucun client. Je le fais si je pense que c'est bien. Je ne garde pas les clients 30 séances, je vous rassure ;)
    Mais si la thérapie doit se faire en 5 séances, et pas 1 seule et unique, pourquoi culpabiliser ?

    En tous cas, pour en avoir parlé avec une bonne vingtaine de thérapeutes, 90% fonctionnent comme ça.

    Lorsque le client est prêt à stopper la thérapie, il le sait, on s'accorde dessus, et tout le monde est content.

    Je ne suis pas présomptueux au point de croire que tout peut se régler en 1 séance (même si mes clients sont super-forts).
     
  9. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    En l’occurrence c'était des psychiatres-psychanalystes donc qui insistaient lourdement pour que les rendez-vous soient pris à la fin de la séance pour la prochaine, ou quand vous annulez un rendez-vous qui insiste pour que vous repreniez immédiatement le prochain. Le tout sans qu'il ne soit jamais question de fin de thérapie, ni de grand chose d'autre d'ailleurs vu qu'ils parlaient à peu près juste pour dire bonjour, paiement (liquide ou chèque, ou que liquide), rendez-vous, au revoir.

    Oui, effectivement c'est très fréquent.

    Après ça il y a la manière de faire: interrogation ou affirmation, insister en cas de refus ou non etc.
     
  10. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2350
    Si on présuppose trois séances ou 5 séances, on présuppose déjà qu'il faudra ce temps là.

    Franchement mauvais

    On prive la personne de la possibilité que ça aille directement mieux en 1 séance ou deux en la conditionnant à venir plusieurs fois.

    Commercialement opérant, mais peu subtil.

    Je partage l'avis de Prudence.
     
  11. Gaelic

    Gaelic Membre

    Inscrit:
    13 Juillet 2007
    Messages:
    161
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Oui enfin, présupposer que la personne sortira de son problème en 5 séances, ca ne me parait pas criminel, surtout pour des gens qui ont 2 ou 3 ans de psy derrière eux, voire plus ;)

    Après, il y a une différence entre :
    - peur de parler en public
    - peur du dentiste
    - arrêt du tabac
    qui peuvent très bien partir en 1 séance.

    Et :
    - dépression depuis 10 ans
    - anorexie/boulimie
    - agoraphobie
    - obésité morbide
    - polytraumatismes

    Maintenant, lorsque la personne a totalement réglé son problème en 1 séance, c'est génial ! Ca s'est déjà vu, des crises d'épilepsie quotidiennes mutliples qui disparaissent en 1 séance par exemple.
    Moi, j'aime bien savoir si ce que j'ai fait a marché ou pas (en sachant que 90% du boulot est fait par le client). Et si la personne n'a pas besoin de 2è séance, on annule quoi.

    Malheureusement, je pense que beaucoup d'échecs en hypnothérapie viennent du fait que la personne ne persévère pas parce qu'elle "a fait 2 séances sans résultat"...

    Est-il de mauvais ton de dire "non" à la "thérapie micro-ondes" ??

    Et certains clients se sentent rassurés si on assure un suivi. C'est tout simplement professionnel.
     
  12. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    "thérapie micro-onde"?
     
  13. Gaelic

    Gaelic Membre

    Inscrit:
    13 Juillet 2007
    Messages:
    161
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Oui, tu mets au micro-ondes, tu attend deux minutes et c'est prêt :p
     
  14. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    et ça fait un joli "pop" quand c'est fini?
     
  15. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt Membre

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Messages:
    794
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1550
    Localité:
    Strasbourg
    Gaelic, je partage entièrement ton point de vue sur le suivi des clients. Peut-être précisément parce que je ne fais pas de cette manière et que je me questionnais sur une stratégie plus élaborée.

    Si l'on ne veut pas parler de résistance, le terme plus sympathique est : motivation (encore que... il est souvent connoté négativement !). Certaines personne ont vraiment du mal à se sentir motivé et, finalement, ce n'est pas toujours agréable une thérapie : c'est un peu comme le dentiste... ça va (normalement) plutôt mieux après qu'avant.

    Tant pis pour les clients qui penseront que j'en veux a leurs portefeuilles Personnellement, j'aime bien savoir pourquoi ils ne sont pas revenus... Je trouve ça instructif ; et ça peut l'être aussi pour eux.

    Quant à ceux que je ne rappelle pas, eh bien, j'ai trop souvent pensé que peut-être ils n'attendent que ça, de se sentir un peu soutenus. D'ailleurs, s'ils savaient pleinement comment bien gérer une thérapie, ils n'auraient peut-être même pas besoin de nous.

    Maintenant, l'autre question était : "Peut-on vraiment aider quelqu'un qui n'est pas sur de vouloir être aidé ?"
     
  16. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2350
    Persévérer si au bout de deux fois aucun embryon de changement, aucune évolution, je ne vois vraiment pas pourquoi le client continuerait ?
    Pourquoi ça irait mieux une troisième fois ?
    Les résultats donnent envie de continuer, de continuer de résoudre d'autres problématiques, fort du succès des premières séances.
     
  17. Gaelic

    Gaelic Membre

    Inscrit:
    13 Juillet 2007
    Messages:
    161
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Eh bien ce n'est pas parce que les résultats ne sont pas là au bout de 2 séances qu'il faut abandonner...

    Au pire, on peux conseiller à la personne de consulter un autre thérapeute, d'utiliser une autre méthode, si on sent que c'est la meilleure voie.

    Mais suggérer "qu'il n'y a rien à faire" au bout de deux séance, c'est vraiment dommage, non ? J'ai tendance à croire qu'une personne qui persévère (avec l'hypnose ou par d'autres biais) finira par réussir. Mais ca doit être ma nature optimiste :)
     
  18. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2350
    Ben imagine Gaelic que tu sois une personne peu persévérante, et ce qui peut se passer dans ta tête si au bout de 2 fois il n'y a rien qui se passe.

    Pourrais tu me donner une raison ou plusieurs raisons pour finalement ne pas abandonner ?

    La persévérance, comment la trouver sans qu'il y ait un petit peu de positif à se mettre sous la dent ? Ah j'ai pas trouvé la réponse !... À cette question.

    Merci Gaelic de m'éclairer.
     
  19. Hypnopotam

    Hypnopotam Membre

    Inscrit:
    13 Octobre 2012
    Messages:
    196
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1380
    Moi je me dis qu'une séance peut avoir un effet rebond, j'ai eu le cas d'une cliente qui est venue sans trop de motivation une fois et qui avait pas l'air tres convaincue de l'efficacité du travail fait, puis ......elle m'a rappelé plusieurs semaines apres et m'a dit que des choses s'etaient débloquées en elle....
    donc la séance unique ne serait elle pas pour certains, la porte qui commence à s'ouvrir pour permettre d'avancé ailleurs et autrement et avec quelqu'un d'autre?
    Le temps de l'inconscient n'est pas le meme que celui du conscient, je pense, puis vous voyez des patients qui trouvent que rien n'a changé parce que leurs discours intérieurs n'ont pas changé, mais quand on pose des questions un peu à la mode PNL, on se rend compte et parfois le client lui aussi, se rend compte que des changements sont apparuent, ou que l'intensité du problème a baisser de facon significative.La focalisation est parfois la piece maitresse du problème.

    j'ai eu une patiente qui elle s'est bien battue, elle est venue 10 fois, puis à lacher puis est revenue une onziéme en prenant une douzième séances et bien je l'ai pas vu pour la 12 ème séance, elle m'a appeler en me disant qu'elle s'etait jamais aussi bien sentie que ca depuis 25 ans! Alors le nombre de séances est il si important au vu des resultats parfois?

    je comprends tout a fait que les clients veulent des resultats rapides ce qui est totalement justifié tant leur douleur est grande.
    Mais parfois c'est bete de s'arréter à la deuxième séance, alors que c'est à la troisième qu'il va se passer quelque chose.

    Il est tout a fait possible de placer dans le discours de la séance d'hypnose proprement dit, les paroles du client concernant le nombre de séances et le souhait dêtre libéré rapidement; ca aide à se péprarer au changement à l'accompagner sans tarder.

    De tout façon il n'y a pas un client pareil, chaque cas est une séance sur mesure, vouloir faire rentrer ses client dans des séances standard, avec des scripts et métaphores récitées par coeur, j'y crois pas trop.

    Oui en effet on peut parler de thérapies micro-ondes, mais ca on ne peut savoir vraiment à l'avance le nombre de séances qu'il faudra, on ne peut que s'efforcer en tant que praticien en hypnose de faire avancer les choses un tout petit peu plus vite, parce que le passage en force ca ne marche jamais.
    Dommage qu'il n'y est pas une grille type du genre:

    Depression-3 séances
    Anxiété-4 séances
    Prhobies--2 séances
    Si une tel grille existait ca se saurait je pense.

    Enfin c'est ma vision des choses!
     
  20. Hypnopotam

    Hypnopotam Membre

    Inscrit:
    13 Octobre 2012
    Messages:
    196
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1380
    oh mon dieu quel tartine j'ai écrit ! c'est pas trop indigeste ?
     
  21. Hypnopotam

    Hypnopotam Membre

    Inscrit:
    13 Octobre 2012
    Messages:
    196
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1380
    en plus les fautes de syntaxes et de grammaires et d'accord! j'ai honte :cry:
     
  22. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6538
    J'aime reçus:
    635
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Bonsoir

    Vous semblez dire que le nombre de séance pour que l'efficacité, le résultat, se manifeste serait principalement lié au consultant ?

    Personnellement je pense que cela dépend beaucoup plus de l'état de disponibilité et de capacité hypnotique du praticien :

    Certains jours j'utilise très peu l'hypnose et l'hypnothérapie : car je ne suis pas "hypno-branché".

    Certains jour, dès mon réveil, je suis spontanément disposé à être activé  « hypnose » et je m'intéresse « hypnotiquement » plus à tout

    et en feed back cette disposition est alors très facilement réciproque...

    De manière identique, certains patients à certains moments sont plus disposés à être réceptifs à tout, à l'échange réciproque, au co-enrichissement, à la thérapie conjointe ...

    Les techniques hypnotiques, d'induction hypnotique permettent de redéclencher cette capacité...

    C'est ce que j'essaie d''exprimer ici et qui puisse ainsi vous toucher à vous donner envie de développer la capacité de retrouver spontanément cette capacité hypnotique...

    si vous n'en disposez pas déjà déjà.

    8)
     
  23. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Pas de soucis Potam c'était très bien. Justement dans les exemples que tu donnes les patients n'ont pas eu besoin qu'on refixe un rendez-vous à la fin de la séance, d'autant plus que leur évolution était non seulement imprévisible du point de vue de leur nature mais également du temps qu'il leur a fallu. Qu'ils aient besoin de revenir ou non.

    Je sais que ça se pratique beaucoup de fixer le rendez-vous suivant à la fin de la séance, et si pour certaines personnes ça peut être un cadre rassurant je ne pense pas que ce soit intéressant pour tous que ce soit pour des raisons de prédiction (si on lui fixe un rendez-vous pour la prochaine fois c'est qu'on présuppose qu'elle en aura besoin, comme me le disait Katia hier) ou de temps qu'il faudra à la personne pour l'évolution ou de sensation de liberté.

    Il ne s'agit pas forcément d'un problème pop corn, micro-onde, mais de courant, si on sent que ça ne passe pas, pourquoi persévérer et perdre du temps et de l'argent. On peut très bien être un super thérapeute on ne convient pas à tout le monde, que ce soit un problème de but, de technique, de tête qui revient pas ou autre.
     
  24. Hypnopotam

    Hypnopotam Membre

    Inscrit:
    13 Octobre 2012
    Messages:
    196
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1380
    Le grand chef Potam vous remercie de vos commentaires ! Nom de famille : Potam; Prénom : Hypno. !J'aime bien ca sonne bien !

    Le truc aussi que je fais c'est que je dis vous pouvez arréter les séance quand vous voulez et reprendre plus tard dans quelques semaines!

    Comme hier une cliente ( qui était au plus bas ) qui avait fait une première séance et qui m'avait dit je verrais si je maintient la deuxième séance...je la sentais pas trop revenir et j'avais l'impression dêtre passé a coté de quelquechose....Et bah non elle me rappel avec une voix bien plus tonique et me demande de maintenir la séance et qu'elle va déja beaucoup mieux et veux se débarasser de toute la M.... qu'elle a en elle!!
    Comme quoi les apparences sont trompeuses...(surtout avec les éléphants entre autre).

    Signé Potam Hypno !
     
  25. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4342
    J'aime reçus:
    22
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    Les patients qu'y viennent qu'une fois ? qu'en penser
    leur évaluation de ton travail serai t-elle négative?
    Les fameuses resistances ?
    ça n'existe pas....un client qui vient te voir veut etre hypnotisé
    c'est ton approche qui serait a remettre en question?
    Envie que ca change en une fois et pas revenir ????
    aurais -tu une responsabilité?
    la premiere seance est juste un test pour le client, un test de confiance et tu passe ou pas!
    si il ne revient pas.....
    ?
     
  26. Hypnopotam

    Hypnopotam Membre

    Inscrit:
    13 Octobre 2012
    Messages:
    196
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1380
    Peut etre que oui , peut etre que non ! c'est sur l'attitude du praticien joue sur la confiance que place le client en toi. Mais bon comme il faut se synchroniser, ca passe vu qu'on se met au diapasoon de celui-ci.
    Mais pourquoi pas se poser des questions sur sa presentation, mais peut on plaire a tout le monde?
     
  27. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4342
    J'aime reçus:
    22
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    c'est justement la la question....
    plaire.... oui si tu veut draguer
    efficacité si tu veut aider a guérir!
    la synchronisation est un leurre, le client vient avec une demande, c'est a toi de poser les conditions,les paramètres, les suggestions et au client de les accepter ou de les refuser....si tu commence a négocier les termes...
    tu négocies en même temps l'efficacité
     
  28. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Je pense aussi que c'est intéressant comme question. Il y a différentes sortes de thérapies et différentes sortes de clients. Il y en a qui veulent comprendre, analyser, qui veulent juste parler, d'autres qui veulent changer, certains qui se sabotent etc. Même si on est un "super thérapeute" je ne pense pas qu'on puisse du tout répondre à toutes les demandes et s'accorder avec toutes les personnalités qui vont avec (pas se synchroniser mais plutôt aller dans le sens de ce que la personne cherche). Même si on multiplie les outils et l'expérience je ne pense pas qu'on puisse devenir universel. Dès lors pourquoi essayer de retenir certains patients si on (lui ou nous?) sent qu'il serait mieux avec un autre? Je ne dis pas que ma manière de voir est bonne ou mauvaise, mais juste que dans ma conception du monde et de l'aide que je souhaite proposer, je vois les choses ainsi. Pareil pour le rendez-vous suivant, le proposer oui parfois, l'imposer non.
    Du coup heureusement qu'on ne pense pas tous pareil, ça permet aux clients d'avoir des choix vraiment différents.
     
  29. Hypnopotam

    Hypnopotam Membre

    Inscrit:
    13 Octobre 2012
    Messages:
    196
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1380
    Je ne pense pas que la synchronisation soit un leurre ! Enfin du moins pour moi elle me permet, de coller un peu plus au client, d'adopter un peu sa forme de langage.
    Après chacun fait comme il veut du moment que le client s'y retrouve !
     
  30. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4342
    J'aime reçus:
    22
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    i n'existe pas le super therapeute... il n'y as que des humains qui réussissent ou qui se plantent.
    ce qui se plantent et qui mettent leur échecs au compte d'autres chose que leur méthodes , ne se remettent pas en question....
    "Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre "
    ou en d'autres mots:
    font les mêmes erreurs l'une après l'autre en espérant des résultats différents
     
Chargement...