L'hypno-lecture

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Guiome76, 5 Août 2010.

  1. Guiome76

    Guiome76

    Inscrit:
    3 Août 2010
    Bonjour a tous,

    L'arche propose une formation en hypno-lecture (ou hypno-apprentissage) j orai aimé avoir votre avis sur cette pratique !
    Formation "gadget" ou reel apprentissage ? Est ce vraiment possible de lire un livre sous hypnose en 2h et d'en retenir toutes les informations importantes ?
    Quelles en sont ses limites (peut on apprendre le dictionnaire ou une nouvelle langue ?)

    Merci d'avance pour vos réponses et reflexions
     
  2. corfinas

    corfinas

    Inscrit:
    5 Mai 2007
  3. Guiome76

    Guiome76

    Inscrit:
    3 Août 2010
    Merci de votre orientation mais apres avoir creuser les liens proposés je n'ai toujours pas trouvé réponses a mes questions :(
     
  4. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    moi je suis septique... mais ne demande qu'a y croire!
    c'est sur que l'on peut rentrer dans un livre passionant....
    mais le seul fait qu'il faut prêter attention a ce que vous lisez demande une activité consciente.... alors ce n'est plus de l'hypnose!
     
  5. corfinas

    corfinas

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Hello,

    Je crois que justement le principe de l'hypno-lecture (ou photo-lecture) c'est de changer son mode d'attention par rapport à ce que l'on lit.

    Paul, quand vous dites "il faut prêter attention à ce que vous lisez ..." que se passe t il si on ne le fait pas ?

    Quand vous êtes dans un livre passionnant vous ne prêtez plus attention au fait de tourner les pages par exemple. Et si il y avait un autre mode d'attention où vous ne prêteriez plus attention aux mots, aux phrases ... mais seulement aux informations qui vous intéressent ?

    Pour Guiome76,
    Je pense que ces formations d'hypno-lecture sont intéressantes pour connaitre et apprendre pratiquement à "lire" de cette façon, après il doit falloir de l'entrainement et de la motivation pour arriver à des résultats comme le dictionnaire ou apprendre une langue.

    a+
     
  6. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Ben faudrait que quelqu'un de l'Arche vienne en parler ici. En principe ça semble relativement valable.
     
  7. esperence

    esperence

    Inscrit:
    6 Novembre 2008
    Bonjour Guiome 76

    Pourquoi vous ne demandez pas directement à Mr Kevin.F ? :)

    Mr Finel, c'est quoi cette formation hypno apprentissage ?
    Et dans quel but ?
     
  8. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    non corfinas je ne dis pas:
    >>>Paul, quand vous dites "il faut prêter attention à ce que vous lisez
    mais:
    mais le seul fait qu'il faut prêter attention a ce que vous lisez demande une activité consciente....
    ce qui prouve une chose.... c'est que votre méthode ...ne marches pas
    puisque vous prettez au mots le sens qu'il n'ont pas en lisant trop vite!....( c'est de l'humour a demi!)
    je n'ose pas penser que vous ayez d'autres raisons!
     
  9. corfinas

    corfinas

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Ben je l'ai relu tout doucement et ça ne change pas mon interprétation :D

    Pas de photo-lecture pour Paul alors, tant pis. Ah oui mes autres raisons sont bien d'accorder le bénéfice du doute à l'arche dont mes échanges avec K. Finel m'ont tout à fait satisfaits.

    a+
     
  10. ludo_b

    ludo_b

    Inscrit:
    14 Avril 2010
    Je suis intéressé aussi par cette méthode de Photolecture. J'ai très récemment acheté le livre "Lire à toute vitesse" de Paul Scheele. Je n'en suis qu'à l'apprentissage donc je ne peux vraiment pas dire si çà fonctionne ou non. J'ai commencé à Photolire et activer mais c'est difficile de dire en apprenant seul si çà marche ou non.

    D'ailleurs en lisant le post donné plus haut je suis tombé sur çà : http://www.lecturerapide.info/2008/02/l ... ercue.html
    Une étude de la NASA "critiquerait" l'intérêt de la photolecture par rapport à une lecture rapide.
    Bon celui qui a écrit çà donne des formations de lecture rapide : ceci expliquerait peut-être cela, m'enfin il le tire d'une autre source.

    Il faut savoir que la photolecture ne consiste pas seulement en une étape de photolecture, il y a :
    - préparation : on définit son objectif (qu'est-ce que l'on veut apprendre en lisant) et on se met dans l'état idéal
    - prise de vue : on lit la couverture et 4 ème de couverture, le sommaire, l'intro éventuellement, la conclusion éventuellement et on en déduit si on poursuit notre lecture ou pas
    - photolecture : on lit tout le livre : 1 à 2 sec par page en vision périphérique
    Avant la photolecture on se met dans le bon état pour photolire (en attention détendue), on redéfinit encore plus clairement à son IC l'objectif de la lecture. On envoie à son IC des messages de confiance par rapport au travail qu'il va accomplir.
    Après la photolecture on envoie à nouveau des messages de confiance vis à vis du travail effectué par l'IC
    - pré-activation : on reprend le livre et on note tous les mots-clés en lisant à nouveau le sommaire, table des matières, et en feuilletant très très rapidement le livre. On en déduit des questions auxquelles on souhaite répondre à travers la lecture du livre
    - imprégnation : on attend de 20 min à 24h que l'IC structure l'information perçue en fonction des objectifs fixés et des questions posées
    - activation : on reprend et relit ses questions puis on feuillette le livre, en s'arrêtant sur certains passages ou pages et en les survolant (lisant soit très rapidement, soit un peu plus précisément).
    C'est l'IC normalement qui en fonction des objectifs et des questions guide le lecteur pour qu'il s'arrête sur certaines parties du livre et y trouve ses réponses.

    Donc déjà par rapport à une lecture normale la préparation, la prise de vue, la pré-activation et l'activation sont déjà des étapes qui apportent beaucoup à mon avis.
    Personnellement je prends rarement le temps de regarder la globalité (titre, sommaire), de comprendre la structure de livre, l'objectif de l'auteur etc... Je le fais quand je choisis mon livre mais après je fonce, beaucoup trop.
    Et au boulot j'ai beaucoup de documents à lire et pareil je ne me pose pas suffisamment sur la structure du document, je ne le remets pas suffisamment dans son contexte. Ce qui fait que les informations que j'en retire ne seront pas suffisamment structurées dans mon cerveau.

    Avec ces étapes + si je développe des techniques venant de la lecture rapide je suis certain que je gagnerai beaucoup en vitesse de lecture, en compréhension et en mémorisation.
    Si en plus l'étape de photolecture en elle-même est vraiment efficace alors çà sera génial!!
     
  11. Guiome76

    Guiome76

    Inscrit:
    3 Août 2010
    J'ai eu l'ARCHE au téléphone et donc des précisions !

    Dans la pratique cela s'approche un peu de ce qu'a décrit Ludo_b !
    Suite a la procédure d'assimilation l'information est enregistrer incontiament et devient disponible sous forme d'instinct

    Exemple : Si quelqu'un a fait cette procédure sur un livre de PNL sans en avoir jamais entendu parler et qu'on lui demande ce qu'est la signification des lettres P.N.L il donnera la réponse instinctivement !

    Donc voila la théorie dans la pratique pensez vous que ce soit réaliste ?
     
  12. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    si c'est vrai que c'est possible...il y a une petite chose qui me gene dans ce que décrit ludo.... c'est l'absence durant le processus ....
    d'analyse de l'information lue et surtout d'un ingurgitation sans sens critique!
    donc imaginons que vous photo-lisez mein kanft sans le comprendre....mais les idées du bouquin , vont a jamais faire partie de votre subconscient!

    voyez vous a quoi je fait référence?

    toutes ces techniques qui vont nous faire "gagner" du temps , surtout en se qui concerne le libre arbitre et l'esprit critique... que tout étudiant doit avoir vis a vis d'une nouvelle info....
    sont en fait , a mon sens la pour nous rendre un peu plus esclave....

    je trouve intéressant que l'arche propose une telle technique... de plus adaptée a une formation!
    les détracteurs de lockert vont s'en donner a cœur joie!
    une grosse erreur qu'ils ont faite!
     
  13. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    je dirais que"ils" assument pleinement...
     
  14. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    développons le sujet plus clairement maintenant que nous avons tous les paramètres....

    disons je veut apprendre l'hypnose thérapeutique... a la sauce lockert et qu'un petit malin y ai glissé a l'intérieur une suggestion qui:
    par exemple n'aurai rien a voir avec le sujet!
    disons....toutes autres techniques est nulle..pour simplifier!

    si le photo-lecteur a avaler le bouquin... cette information restera dans le subconscient....
    ont peut comprendre alors pourquoi les élèves soient imperméable a tout autre techniques!
    dangereux ou suis je parano?

    la vitesse n'est pas une bonne chose dans apprentissage quel qu'il soit!
    ces techniques vont surement faire de vous des zombies...obeissant
    a un "savoir" que vous n'auriez pas compris....?

    voyez vous le danger!
    tout comme ces artifices ... comme la cybertherapie par ex... qui donne trop confiance en la machine ou la technologie est a mon sens....
    une erreur ou nous perdons notre humanité!
    tout le monde peut se tromper....mais quand on fait une erreur il faut le reconnaitre ou cela devient une vaste fumisterie....
    quand l'argent des autres est impliqué cela devient une arnaque....
    quand c'est fait a une dimension ou un large public est impliqué cela devient une dérive sectaire!
    ressaisissez vous avant d'avoir a répondre devant la justice!
    a bon entendeur!
     
  15. ludo_b

    ludo_b

    Inscrit:
    14 Avril 2010
    Paulelie je pense comprendre ce que tu veux dire mais je trouve que tu vas trop loin.
    Cette capacité de l'IC de capter des informations que l'on n'a pas consciemment lues existe déjà et ce n'est pas pour autant que çà nous pose problème.
    Dans cette technique il y a de nombreuses étapes conscientes : choix du livre, préparation avec détermination de l'objectif, prise de vue, pré-activation et activation.
    Les informations captées par l'IC seront surtout celles attendues par le C. Si quand ces informations sont activées, elles ne correspondent pas à l'éthique du lecteur je pense qu'il peut aisément les "rejeter".
    Celui qui choisit un "mauvais" livre ne peut s'en prendre qu'à lui. Si on n'est pas sûr du contenu d'un livre on peut très bien le parcourir rapidement pour s'en faire une idée, c'est l'objectif de la pris de vue.
    Celui qui glisse une suggestion dans son livre :
    1/ soit on la voit clairement par une lecture consciente et c'est dangereux pour l'auteur car :
    - ceux qui liront le livre consciemment le verront et se retourneront contre l'auteur
    - ceux qui lisent le livre par photolecture peuvent aussi lire consciemment (normalement) ce passage lors de l'activation et eux aussi se retourneront contre l'auteur
    2/ soit la suggestion est tellement subtile que peu de gens la verront et là : lecture normale ou photolecture çà ne change pas grand chose.

    En parcourant les forums, le Web, des articles etc... on ne lit pas tout consciemment. Il m'arrive souvent d'avoir inconsciemment capté un mot sans l'avoir lu consciemment et donc je le cherche ensuite longtemps sur la page pour voir ou je l'ai lu. Avec la photolecture on se sert de cette capacité plutôt que de laisser l'IC l'utiliser sans être dirigé.
    Toujours sur les suggestions, si vous en faites pendant vos séances de thérapie je ne pense que l'on puisse les déceler si on est en transe profonde.
    Si des formateurs en font pendant des formations est-ce qu'on les verra? Ce n'est pas sûr non plus.

    Et il faut surtout voir qu'on n'utilise pas le photolecture que pour lire des livres d'hypnose ou PNL mais pour lire des romans, des manuels techniques, des articles de journaux, des documents au boulot etc...
    Elle est aussi conseillée pour faire des synthèses sur un sujet donc dans ce cas il faut rassembler plusieurs livres les photolire, passer de l'un à l'autre avec comme objectif d'en faire une synthèse personnelle, se faire son avis. On a donc besoin de garder son esprit critique.
    La photolecture seule n'apporte pas grand chose s'il n'y a pas une direction claire donnée par le conscient, puis une activation de ces informations pour répondre à un objectif clair. Quand on photolit on n'est pas en transe, on est conscient, on cherche seulement à ne pas laisser le conscient interférer pour que l'IC puisse capter les informations.
     
  16. Guiome76

    Guiome76

    Inscrit:
    3 Août 2010
    "Et il faut surtout voir qu'on n'utilise pas le photolecture que pour lire des livres d'hypnose ou PNL mais pour lire des romans, des manuels techniques, des articles de journaux, des documents au boulot etc..."

    Et pourquoi ne pourions nous pas utiliser cette technique sur des ouvrage d'hypnose ou de PNL ? Il me semble au contraire qu utilise cette technique sur des scrip d'hypnose ne renforcerai que plus leur efficacité !
    Et mour la PNL cela aiderai a utiliser les outils le plus naturellement possible, n'est il pas ?
     
  17. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    je vous trouve bien naif.;
    et vous devez nous prendre pour des parano,

    la photo lecture est aussi enseignée a l'église de Sientologie et à Moon d'après vous pourquoi ?
     
  18. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    >>>>>>Paulelie je pense comprendre ce que tu veux dire mais je trouve que tu vas trop loin.
    Cette capacité de l'IC de capter des informations que l'on n'a pas consciemment lues existe déjà et ce n'est pas pour autant que çà nous pose problème.

    trop loin ? justement pas assez car comme vous dites très justement il y a un problème dans le fait que l'IC capte certaines informations.... quand par ex cela a pour effet de creer une phobie auquelle on va souffrir un certain nombre d'années.....
    donc cet outil potentiellement peu creer des traumas dont on ne peut se debarrasser consciemnent....ou tres difficilement!

    ne voyez vous pas l'analogie? qui fait de cette technique un outil formidable, pour vous faire accepter , l'inacceptable?
     
  19. Guiome76

    Guiome76

    Inscrit:
    3 Août 2010
    Pas naif puisque je prefere collecter vos avis avant de me lancer dans cette formation !
    Cela dit mon inexperience dans le domaine me rend peut etre credule !
    Mais je ne comprend pourquoi l'une des regles incontournable de l'hypnose disparaitrai pour cette pratique : on ne peut suggerer quelque chose qui va a l'encontre de la moral du sujet.
    On m'avait expliquer qu il etait impossible de changer un pacifiste en tueur.
    Pour reprendre votre exemple de la scientologie, les personnes ont fait le choix d'adherer aux idées donc leur induir des choses par l'hypno-lecture ne va pas a l'encontre de leur moral.

    Je n'ai en aucun cas la prétention de dire que vous avez tord, j essi juste d'approfondir cette reflexion commune
     
  20. ludo_b

    ludo_b

    Inscrit:
    14 Avril 2010
    J'ai écrit "pas que".
    On peut bien sûr l'utiliser pour des livres d'hypnose ou de PNL.
    Je modérais juste les propos plus haut : les auteurs de romans, livres techniques, articles etc... ne sont pas maîtres dans l'art des suggestions et il faut être parano pour croire qu'ils y glisseraient des suggestions. Mais cela vaut aussi à mon avis pour les livres de PNL.
     
  21. ludo_b

    ludo_b

    Inscrit:
    14 Avril 2010
    Comme tout outil une mauvaise utilisation peut être néfaste.
    L'hypnose mal utilisée pourrait aussi entraîner l'inacceptable. Elle a d'ailleurs longtemps été décriée pour les mêmes raisons que vous décriez la photolecture. Et elle reste encore mal connue et donc mal jugée par des personnes la connaissant mal. Les messages subliminaux existent, et peuvent être utilisés à mauvais escient.

    Surtout ce que je ne comprends pas dans ce discours c'est que cela suppose que des livres soient écrits pour justement toucher des photolecteurs? Bien sûr si on voyait des livres spécialement prévus pour les photolecteurs on pourrait dès lors être sceptique.
    Je m'y connais peu encore en hypnose mais l'hypnose conversationnelle existe. Elle consiste justement à passer des messages à l'IC sans que le C ne les distingue parmis les phrases normales. Et cela amène le "patient" en transe sans qu'il ne s'en rende compte. Cela montre que même si le C est parfaitement présent il ne perçoit pas tout.
    Dans un livre on pourrait très bien y glisser des suggestions qui passeraient inaperçues pour un lecteur en lecture normale et qui iraient directement toucher l'IC.
    L'objectif de la photolecture n'est pas de laisser l'IC seul interpréter ce qu'il a photolu mais de l'accompagner pour qu'il se concentre sur ce qui intéresse le lecteur. Ensuite il faut justement faire revenir ces informations captées par l'IC au C.

    J'ai découvert très récemment la photolecture, je ne cherche pas le moins du monde à la défendre, j'ai d'ailleurs posté plus haut un lien qui critique son intérêt par rapport à la lecture rapide. Je n'arrive par contre pas à comprendre un scepticisme aussi fort, aussi exagéré.

    Bien sûr qu'en lisant un livre faisant l'apologie de la torture par exemple et qu'on le lit en photolecture cela pourrait être dangereux. Et encore, lors des étapes conscientes en lisant le titre du chapitre "en torturant les autres on s'approche du bonheur" (c'est purement inventé) on va forcément se dire intérieurement : ce mec est complètement frappé!
    En regardant un film il n'y a pas que le C qui perçoit le film il y a aussi l'IC. Parfois certains passages d'un film reviennent à moi après un laps de temps, comme un flash. Pour la photolecture cela est censé marcher de la même manière (je dis censé car ma pratique de la photolecture est encore embryonnaire). Pour la vie de tous les jours c'est la même chose : l'IC perçoit beaucoup plus de choses que le C. C'est pour moi pire que pour la photolecture :
    - parce que l'on n'a pas choisit consciemment de vivre telle scène
    - on ne revient pas toujours consciemment sur ce qu'il s'est passé et encore moins si l'IC a capté des informations passées totalement inaperçues par le C.

    Même en lecture normale l'IC va plus loin que le C. Parfois on lit certaines pages en étant dans la lune, le C ne capte quasiment plus ce qui est lu, l'IC oui.

    Ce scepticisme poussé à l'extrême devrait vous conduire à museler totalement votre IC pour être certain qu'il ne capte pas des informations potentiellement dangereuses!!
    L'hypnose et l'AH au contraire cherchent à réconcilier IC et C, rétablir le contact.
     
  22. ludo_b

    ludo_b

    Inscrit:
    14 Avril 2010
    paulelie, en relisant vos messages du haut vous n'avez pas confondu l'ARCHE avec l'IFHE?
    Les formations ne sont pas données par l'IFHE (Lockert) mais l'ARCHE.

    Je ne comprends plus rien : j'écrit des messages mais ils n'apparaissent pas, j'ai beau rafraîchir, revenir ils ne sont pas là.
    Mais quand je réponds, je les vois apparaître en bas... étrange...
     
  23. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    sans doute puisque"e vous le dites et d'ailleurs cela a du sens.... je vois mal lockert qui est une personne intelligente torpiller ces propres méthodes!
    je rectifie donc oui c'est l'arche qui propose l'hypno lecture et ce n'est pas un moyen pour apprendre l'hypnose mais la lecture!....
    après ce que j'ai dit sur le procédé ....finel ne va sans doute pas m'inviter a faire une conférence!
    mais je maintiens que c'est un apprentissage inutile...le temps passe et bien que les expressions existent....on ne peut le gagner ou le perdre!
    qu'il faut prendre le temps...surtout pour l'apprentissage de hypnose thérapeutique!
     
  24. ludo_b

    ludo_b

    Inscrit:
    14 Avril 2010
    L'ypno-lecture : c'est la photo-lecture avec en plus de l'AH pour se mettre dans les meilleurs états pour la photo-lecture.
    L'objectif n'est pas d'aller trop vite mais surtout de ne pas utiliser que le cerveau gauche analytique pour lire. L'objectif est d'utiliser toutes ses ressources et donc le conscient et l'inconscient pour lire.
    C'est comme les cartes mentales (la photo-lecture l'utilise aussi). Plutôt que de présenter ses idées sous forme analytique, sous forme d'un texte difficile à lire, les cartes mentales permettent de présenter ses idées sous forme de réseau, d'association de mots. Cette méthode permet d'utiliser son cerveau gauche comme son cerveau droit et d'être plus efficace.
    La photo-lecture c'est une nouvelle méthode de lecture permettant d'être plus efficace en faisant participer tout son cerveau, en aidant le conscient avec l'IC qui a des capacités formidables. Avec cette méthode on est sensé :
    - lire plus vite
    - mieux comprendre en utilisant toutes ses facultés et notamment celles de l'IC
    - mieux structurer les informations captées
    - mieux mémoriser ces informations.

    Sous prétexte de "prendre le temps de faire les choses correctement" il ne faut pas non plus rester sur des méthodes peu efficaces.
    La lecture telle qu'apprise à l'école, en prononçant mentalement tout ce qu'on lit par exemple, en essayant de retenir en même temps qu'on lit n'est pas forcément la méthode la plus efficace. Il existe des méthodes de "lecture rapide" permettant d'aller bien plus vite tout en conservant une très bonne compréhension.
    La photo-lecture cherche à se servir de toutes les capacités du cerveau et du corps (en utilisant la Vision Périphérique)

    Pour en revenir au stage d'hypno-lecture de l'ARCHE : il n'a pas du tout pour vocation d'apprendre l'hypnose ou l'AH. Il a pour but d'apprendre la méthode de photo-lecture et d'utiliser l'AH pour aider "l'apprenti" à trouver en lui les ressources pour que l'IC puisse capter le maximum d'informations. L'AH est là pour aider à retrouver ces états de ressource facilement et rapidement lors des photo-lecture.

    J'en parle mais je n'ai pas encore pu participer à ce stage de photo-lecture. Pour clore ce chapitre voici le lien vers l'explication du stage : Lien invalide

    Pour en revenir au sujet principal
    , je suis (comme Guiome76) intéressé par les avis d'autres personnes ayant appris la photo-lecture et l'utilisant régulièrement (ou ne l'utilisant plus si jugée inefficace). :wink:
     
  25. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    ok vous en parlez comme si vous le pratiquiez!
    d'ou tenez vous toutes ces infos?
    avez vous des résultats?
    vous semblez le décrire comme si vous en aviez été l'inventeur!
    précisez svp ou vous en êtes et qu'elle est votre position dans tout ça....
    je ne demande qu'a vous croire....mais quand vous ajouter:

    j'en parle mais je n'ai pas encore pu participer à ce stage de photo-lecture.

    cela demande des éclaircissements , vous en conviendrez!
     
  26. K.Finel

    K.Finel

    Inscrit:
    1 Juin 2010
    Bonjour à tous,

    Je passais par ici après avoir reçu des mails indiquant quelques messages privés… et je tombe sur ce sujet… et…. forcément, ça donne envie d’y répondre ;)

    Paul, c’est bien mal me connaître de penser qu’en lisant votre point de vue critique je n’aurais plus envie de vous inviter !
    Je ne suis pas du genre à m’entourer de « oui oui », bien au contraire. Pour moi l’esprit critique est primordial, et si vous n’aviez pas cette indépendance de ton, je ne vous aurais pas invité !

    En fait, je pourrais être tout à fait d’accord avec vous sur vos objections… sauf que nous y avions pensé en créant ce programme ! C’est le problème quand on suppose des choses sur un stage que l’on ne connaît pas ... (vous noterez la suggestion assez peu cachée… limite provoc… ) Mais vous m’avez donné une idée : je vais faire changer la présentation du programme pour insister sur ce point.


    Déjà, la méthode quand même assez différente de celle de la photolecture classique, il est important de le savoir. ET elle comprend aussi des principes de la lecture rapide.

    Ensuite, ce n’est pas une méthode « miracle », mais elle permet de favoriser les processus d’assimilation, de mémorisation, et de synthèse de l’information. En bref de gagner du temps. Pas seulement pour lire, mais aussi pour apprendre une langue par exemple !


    Elle reprend des principes de modélisation, et d’auto-hypnose, d’organisation de l’information, et de comparaison de l’information.
    Pour faire simple : l’information est stockée comme étant indépendante, elle ne s’assimile pas aux autres connaissances, seuls des ponts peuvent être créés. Ainsi, une des méthodes apprise est la comparaison de thèse, très utile dans l’apprentissage et l’élargissement des connaissances.

    On peut donc comparer la structure aux formes modernes de modélisation : je crée un domaine de connaissance indépendant dans lequel je peux puiser à volonté. Multiplier les points de vue est toujours un gage de flexibilité et de prise de recul n’est-ce pas ?

    Quant à l’idée que la vitesse n’est pas toujours à privilégier, là aussi nous sommes d’accord… en même temps, je préfère faire un voyage en TGV qu’en locomotive à vapeur, sauf si mon objectif est d’apprécier lentement le paysage, de savourer chaque image… Exemple concret : à mon sens utiliser l'hypnolecture pour un roman est absurde ! Surtout si il est bon…
    Maintenant, j’ai fais récemment l’expérience de lire Verlaine et Dante en hypnolecture avant de dormir (pas le même jour pour les 2 !), en liant cela à quelques suggestions pour la nuit… le résultat a dépassé ce que j’imaginais.

    Et puis… je crois que j’ai des souvenirs d’école qui font que j’aime cette technique : tant de temps perdu à apprendre d’une mauvaise façon… au lieu d’apprendre à apprendre de façon efficace et profonde...

    Bon été à vous tous,
    Kévin FINEL
     
  27. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    ok , je comprends vos arguments... et espère que vous aurez le succès que vous escomptez dans cette entreprise....
    je suis méfiant peut être septique de nature vis a vis de tous ces" remèdes miracles que l'on bâtit sur le compte de l'hypnose... ou on présente les choses comme facile ,rapide et sans efforts!
    ici j'essaie de mettre en garde les demandeurs amateurs sur les mirages qui sont fabriqués a la sauce hypnotique!

    et même quand ce n'est pas tout a fait vrai ...
    essaie de dire au gens qu'on ne peut utiliser l'hypnose a des fins mauvaises...que le pouvoir et la manipulation n'est pas l'essence!
    malgré tout une faune de caractères non recommandables... polluent notre environnement et font mauvaise presse ...
    a ce que je considère comme un cadeau désintéressé , même si je me fais payer!

    les pros qui mettent tant d'energie ,pour aider les autres a vivre mieux... en sont remercié par le denigrement , l'attque personnelle et les mensonges..... s'en est presque deprimant d'etre obligé de se battre contre une certaine mediocrité....

    je vais continuer donc a fignoler cette conference.... j'ai deja recu des messages de support d'amis pros qui en ont etudié le contenu que je vais partager... dont j'ignorai l'exestence
    et qui m'as donne du baume au cœur ainsi que l'envie de continuer!
    passez de bonne vacances!
    cordialement paul.
     
  28. ludo_b

    ludo_b

    Inscrit:
    14 Avril 2010
    paulelie, pour répondre aux questions :
    - j'ai découvert l'hypno-lecture, le mot, en allant sur le site de l'ARCHE. Les stages se font à Paris, je suis dans le Sud-Ouest donc pour l'instant je n'ai pas pu y participer
    - en cherchant des livres dans un magasin je suis tombé sur "Lire à toute vitesse avec la Photolecture" de P. Scheele.
    Je l'ai acheté il y a 2 semaines et l'ai dévoré. J'ai compris après que P. Scheele est justement "l'inventeur de la photolecture". Après cette lecture je connais donc la méthode de photolecture, ses principes etc...
    En allant sur le site de l'ARCHE il est facile de comprendre ce qui est rajouté en hypno-lecture par rapport à la photolecture, d'autant que je fouine aussi sur leur forum ;) Mais çà n'est que mon analyse et interprétation sans connaître réellement l'hypno-lecture.

    Pour la photolecture je n'en suis encore qu'à la théorie : commencer seul via un livre n'est vraiment pas évident. D'autant qu'il faut arriver à dépasser le stade : mon IC a normalement capté les informations mais comment s'en rendre compte puisque ces infos sont encore inconscientes?
    Donc je photolis les livres que je lis, mais je fais aussi une lecture "normale" et n'ai donc pas encore constaté moi-même les apports de la photolectue :( . C'est aussi parce que je lis actuellement des romans, et des livres dont je ne veux pas perdre une miette. Comme dit plus haut par K. Finel, la photolecture peut être utilisée mais n'est pas toujours la meilleure méthode.
    Pour les romans P. Scheele propose de photolire uniquement (sans pré-activationn ni activation) pour que l'IC soit imprégné par le livre, puis de le lire normalement : c'est ce que je fais.

    C'est pour cela que je reste très intéressé par l'avis d'autres forumeurs ayant testé cette méthode (photolecture voire hypno-lecture), c'est intéressant voire motivant. :wink: Et si certains ont des tests / exercices à proposer pour mieux comprendre et assimiler çà m'intéresse!
     
  29. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    oui je sais je suis brutal.... c'est dans mon caractère de révolté!
    et je m'en excuse!
    j'ai aussi fait des erreurs dans ma vie et ai été toujours heureux de rencontrer des gens qui après m'avoir mis un coup de pied au cul!
    m'ont évité de commettre une connerie irréparable!
    la douleur sur mon arrière train me fait souvenir de cette opportunité que j'ai manqué d'agir en imbécile!
    c'est de l'humour , mais je remercie l'auteur du coup de pied!

    je ne dit pas que la photo lecture soient dans le même ordre d'idée!
    c'est une analogie!
     
  30. ludo_b

    ludo_b

    Inscrit:
    14 Avril 2010
    Il n'y a pas beaucoup de photolecteurs (voire hypnolecteurs) sur ce forum.
    Je continue mon apprentissage (mon chemin de croix?). Avec seulement un livre, seul ce n'est pas évident.
    Il faut déjà s'extraire de "l'agitation familiale", ce qui n'est pas simple, trouver les ressources après une journée de boulot et avoir la foi en la méthode.
    Je sens que je progresse dans les étapes de photolecture mais je ne constate pas encore de résultats probants.
     
Chargement...