1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

médicament contredrogue

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par HYPNOMED, 22 Septembre 2010.

  1. HYPNOMED

    HYPNOMED Membre

    Inscrit:
    9 Mai 2010
    Messages:
    311
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1490

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    D'abord merci à Castorix de ses réflexions :

    la psychothérapie se situe à un niveau cognitif et doit, même si on a aidé au départ chimiquement

    à modérer certaines tendances, avoir une capacité à rendre durable ce qui est permis "artificiellement" au début...

    Partagez-vous cet espoir ?


    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***


    J’ai attendu que les nuits portent conseil pour synchoniser mon cortex et mon émotionnel car le sujet est sensible…

    Et en faire un sujet à part pour apporter des afférents éléments idées et non encore certitudes scientifiques !



    D’abord le fait que des produits sont actifs sur le plan narcotique et hypnotique d’une façon reproductible en anesthésie

    prouve que ces produits interviennent et sont utilisables dans les circuits cérébraux


    - Scientifiquement et pour satisfaire la curiosité intellect, pharmacologiquement

    par leurs principes actifs pharmaceutiques, l’acamprosate ( AOTAL *) et le baclofène ( LIORESAL *) agissent par médiation

    sur le système gaba, la naltrexone ( REVIA *) sur le système opïoïde, le topiramate ( EPITOMAX *) sur le système glutamate,

    le disulfirame ( ESPERAL *) par effet antabuse sur le système dopaminergique, donc directement sur des circuits impliqués

    dans le cerveau dans les circuits de la récompense et de la dépendance, c’est un fait acquis.

    (Bien sûr sur un cerveau abîmé par des remaniements liés à l’ancienneté de la prise de toxiques, on pourra argumenter

    que plus rien n’est plus physio-logique )


    - Sur le plan d’une représentation symbolique

    Vu de l’extérieur, considérons un consommateur de drogue qui n’en a rien à faire de comprendre ce baratin intello,

    mais de vouloir simplement être satisfait en prenant un traitement, comme il l’était auparavant

    Dans un contexte de prise en charge globale, proposons au patient de prendre un support médicamenteux en comprimés :

    de l’AOTAL par exemple :

    - = Substance "pharmacologique" = support cognitif = AFFERENT SUBSTRAT CHIMIQUE ( = substitut efficace à la drogue )

    - = Substance "hypnotique" = AFFERENT SUBSTRAT SYMBOLIQUE


    S’ILS ONT ENVIE DE NE PAS OUBLIER DE PRENDRE LEUR AOTAL PRESCRIT ... pour oublier le manque

    LEUR AOTAL LEUR FERA OUBLIER LEUR ENVIE D’ALCOOL ... = leur apprendre à l’oublier…

    ET LEUR REDONNERA DES ENVIES ( DIFFERENTES)...= leurs capacités retrouvées

    Là on est bien dans un « script » hypnotique …


    - Cela fait alors coup double, sur le plan pharmacologique et sur le plan psychothérapique de l’imaginaire symbolique :

    et c’est en cours d’évaluation par IRM fonctionnelle

    et avec le Révia, la suggestion hypnotique, rien qu’au nom est immédiate…

    Ce qui parait intéressant pour l’emmener dans le rêve…rave…partie…

    La prise du cachet après la séance de psychothérapie-hypnose quand il sera rentré chez lui…pour s’en souvenir…

    chaque fois qu’il prendra son cachet…en voyant le nom sur la boite…

    Un conditionnement déconditionnant ?


    Bon d’accord, j'ai pris un peu d'avance…mais n'est ce pas là, la capacité de l’hypnose ?


    Hypnomed
     
  2. HYPNOMED

    HYPNOMED Membre

    Inscrit:
    9 Mai 2010
    Messages:
    311
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1490
    NB Précision importante ; les médicaments cités * ne donnent aucune dépendance physique, car ce ne sont pas des stupéfiants !

    ils agissent sur une des actions parmi les multiples actions d'une "vraie" drogue

    la seule "dépendance" qu'ils pourraient entrainer serait une "dépendance psychologique" au même titre que celle d'un placebo dont on n'oserait plus se passer...

    Rien à voir non plus avec la méthadone qui elle est au tableau des stupéfiants.

    Hypnomed
     
  3. Métaphore

    Métaphore Invité

    Heu... franchement Hypnomed, j'ai pas compris où vous voulez en venir ? :shock:

    Alors si c'est simplement le développement pour dire que vous êtes d'accord sur le passage ci-dessous, OK, mais franchement, votre discours est peu compréhensible pour la plupart, c'est un forum d'hypnose et non médical...

    :arrow: la psychothérapie se situe à un niveau cognitif et doit, même si on a aidé au départ chimiquement à modérer certaines tendances, avoir une capacité à rendre durable ce qui est permis "artificiellement" au début...

    Partagez-vous cet espoir
    ? oui et non, pour les psychotiques, il sera très difficile de supprimer l'aide chimique...

    Pouvez vous confirmer si j'ai bien compris ?
     
  4. HYPNOMED

    HYPNOMED Membre

    Inscrit:
    9 Mai 2010
    Messages:
    311
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1490
    J'avais essayé de construire ce post en réponse à Castorix à sa question pour ouvrir plus largement les possibilités

    l'utilisation d'un médicament efficace mais sans effet secondaire notable est une passerelle temporaire et complémentaire au travail psychothérapique

    je pense qu'en associant ainsi un travail métaphorique sur l'inconscient de type hypnotique, on peut potentialiser les possibilités de sevrage et de proposer

    des perspectives pour vivre de façon différente et sans addiction

    Je suis conscient que ce post est difficilement compréhensible, mais tout post qui contient le remède à l'addiction est difficile à comprendre...

    que l'on soit médecin, psychothérapeute, ou de toute autre fonction et j'ai pris un risque à essayer d'en parler

    C'est vrai que çà marche avec des malades addicts et ils ont déjà du mal à le comprendre en étant des spécialistes de l'addiction par leur(s) pratique(s) addictives.

    Alors de là à le faire comprendre à de non addicts...J'ai peut-être eu tort d'essayer !

    Hypnomed
     
  5. Métaphore

    Métaphore Invité

    Oui peut être... moi d'après ce que je comprends, je suis d'accord avec cette phrase :

    :arrow: l'utilisation d'un médicament efficace mais sans effet secondaire notable est une passerelle temporaire et complémentaire au travail psychothérapique .

    Néanmoins encore une fois tout dépend de la personnalité pathologique. Car d'après votre discours vous parlez uniquement des addictions, mais un psychotique addict ça fait beaucoup et je crains qu'il n'y ait pas de miracle...
     
  6. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6102
    J'aime reçus:
    454
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56

    Milton Erickson vous aurait dit que le miracle qui l'a sauvé , çà a été de croire à l'hypnose !

    8)
     
  7. Métaphore

    Métaphore Invité

    Ben oui bien sûr... :lol:
     
  8. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    peu importe la substance car on peut considérer l'hypnose comme telle dans certains cas!
    ce qui importe pour moi c'est la rapidité pour obtenir des résultats définitifs...
    substituer une drogue pour une autre, ou pour une psychothérapie ou un abonnement quelconque ( hypno inclus!) n'as a mes yeux aucune véritable valeur....
    l'addiction doit être supprimée... par la découverte d'une conscience d'une autre possible façon de fonctionner.... sans!

    pour cela une seule solution... un travail en profondeur et radical!
    peu importe le chemin... il faut le trouver et vite... car les patients perdent patience et vivent l'enfer... ce qui rempli les poches de l'industrie et de l'elite intellectuelle mais ne guérit pas!

    n'oublions pas que ceux qui se font de l'argent avec l'héroïne sont les memes que ceux qui partent en guerre ( pour libérer les champs de pavots en Afghanistan) .... et les mêmes qui tiennent l'industrie pharmaceutique ainsi que les agro alimentaires ogm.....

    quand on sait que ces gens au pouvoir....tiennent a leur intérêts... et que la poudre ou le nucléaire, tout comme la société de consommation.... ainsi que la vente de la peur.... font parti du jeu.... de la drogue
    qu'ils nous vendent.... ainsi que des médicaments qui la remplace....

    on comprends que l'hypnose , la conscience ne rentre pas dans le même schema!
    continuez a défendre cette science qui surement va nous tuer, et exterminer l'humain.... en jouant avec la nature!

    l'hypnose fondamentalement propose une direction a 180 degrés....
    le futur sera spirituel ou ne sera pas ( je n'ai pas dit religieux!)
     
Chargement...