Formation Hypnose

Le circuit de la récompense

castorix

Membre
Eh bien, oui :)

Votre définition du besoin (enfin, dans notre conversation) est ce que j'aurais appelé un désir, un goût pour, et comme telle votre réponse me va.

(exemple figuré)

Si je suis devant un obstacle (franchissement d'un passage dangereux qui me fait hésiter en haute montagne, ou un dernier effort - plus physique - à fournir pour sortir d'une voie d'escalade dans laquelle je suis bloqué) je le passe plus facilement en rehaussant mon niveau de tension intérieure.

Mais, compte tenu de ça, pourquoi est-ce que je m'obstine à chercher des excursions à la limite de mon niveau technique ? Une ou deux fois par an à ce niveau, le reste du temps avec des difficultés plus ordinaires ?

Eh bien, personnellement je ne vois pas cela comme un sujet souffrant d'une addiction ; et pas non plus comme une compensation.

(autre exemple)

Je surfe sur le net des heures durant, ça m'empêche de faire des choses pourtant utiles et qui attendent, c'est au point que ma vie familiale en pâtit (ou même pourquoi pas : j'y joue de l'argent et je perds évidemment surtout) : on peut commencer à parler de comportement addictif.

Et là je dirais : le sujet lutte contre des difficultés, il use de certaines réponses stéréotypées (et peu adaptées), on peut dire si vous le voulez "il compense".

donc c'est ok je pense que nous sommes à peu près en phase
 

Paul Elie

Membre

moi j'ai une explication a ce "circuit de la récompense" plus simple et sans références psy ou neurobiologique qui est la base de l'intervention telle que je l'ai apprise.... c'est le schéma de l'addiction au drogues et/ou a certaines maladies... comparables au drogues... par l'escalade de la pathologie!
qui conduit a la depression....(pas seulement au sens medical/psy!)
si vous remplacez les numéros par:

1.émotion initiale>traumas>besoin de socialisation( cigarette ou drogue)/solitude>
2.distraction>protection contre récurrence du trauma> cigarette ou drogue>
3. frustration >renforcement de la protectionet commencement d'une installation phobique> plus de cigarettes ou drogues parce que l'effet ajoute a la frustration>
escalade
4.distraction>protection contre récurrence du trauma,et installation de phobie accentuée> encore plus de cigarettes ou drogues parce que l'effet ajoute a la frustration mene a l'escalade
5. depression> dans le cas de la phobie qui entere la raison initiale donc escalade en face de l'impuissancedans le cas de la drogue, evidente car le produit ne rempli jamais le besoin
6.distraction>comme pour la phobie et la drogue>la phobie previent le danger fictif> la drogue va anesthesier.....

la boucle est bouclée et la personne prise dans ce circuit , va inexorablement tombé plus bas avec le temps!

on peut reprendre ce schéma et au lieu de descendre dans le négatif....le faire monter dans le positif et de remplacer la distraction par récompense... qui va encourager a reprendre du "plaisir" pour faire mieux
sportifs et gens qui sont acro a la compétition sous toutes ces formes....par ex:

mais que ce soit positif ou négatif cette escalade n'as pas de fin et même positive peut produire des troubles....

la solution est de casser le cycle infernal qui se produit entre la frustration et la distraction ou récompense immédiate....
en allant trouver l'émotion initiale et négocier une autre voie....
par exemple la satisfaction d'aimer ce que l'on a....
et si nécessaire surtout dans la découverte d'un trauma....
le pardon a ceux qui vous l'on imposé!

ce qui a mon sens démontre une chose , en ce qui concerne l'esprit....
que son fonctionnement binaire n'est pas attaché a un organe en particulier ou a une réponse biologique.... mais bien a un schéma simple comme celui ci..... et la preuve en est que si on l'utilise quand on pratique l'hypnose thérapeutique ou l'on remplace ce schéma par un autre plus sain.....
la phobie et/ou la drogue disparait!
il ne reste plus qu'a faire le ménage du système de support que l'on a construit avec la maladie/drogue ( ce qui n'est pas souvent simple mais... simplement faisable!)
 

castorix

Membre
OK Paulélie, on peut très bien se satisfaire après tout d'un modèle interprétatif tel que vous le présentez. :roll:

Je vous propose une remarque en 3 volets :

- vous ne pouvez pas justifier votre modèle (même pas en disant "puisque je constate ça tous les jours", car ça ne prouve pas sa validité)

- moi non plus je ne suis pas en mesure de justifier le mien, en fait ce sont des scientifiques qui ont étudié depuis 30 ans (disons que depuis 30 ans il y a eu un assez grand bond en avant) les mécanismes, cherché à influencer la chose, et d'après le résultat de leurs essais de modification, ont porté les conclusions, sur l'animal (pauvres rongeurs) puis sur l'homme

- finalement votre modèle ne peut pas être complètement rejeté même s'il est philosophique.
Cependant pour accepter sa philosophie il faudrait qu'il explique la guérison spontanée ; est-ce le cas ? (j'ai pu me tromper mais il m'a semblé qu'il serait plus en faveur d'une fatalité de l'aggravation).
Et même, autre question, si vous le permettez :

- comment votre modèle explique-t-il que quelqu'un qui a été addict à une substance (ex. tabac ou alcool pour faire simple) puis qui a réussi à maîtriser le problème et du moins cesser de consommer durant des années, qui a donc mené une vie satisfaisante (bon vous voyez ce que je veux dire) peut dans un certain nombre de cas non négligeable, rechuter assez sévèrement, en apparence par simple ré-expérimentation de cette consommation ? :?:

(personnellement une hypothèse selon laquelle le subconscient déterrerait La Cause qu'il avait réussi à enfouir, ne me tente pas).

Merci
 

castorix

Membre
Post-scriptum :

Il est vrai que je n'ai pas justifié un postulat de ma part : le fait de ne pas adopter votre dernier paragraphe :

paulelie à dit:
ce qui a mon sens démontre une chose , en ce qui concerne l'esprit....
(...) et la preuve en est que si on l'utilise quand on pratique l'hypnose thérapeutique ou l'on remplace ce schéma par un autre plus sain.....
la phobie et/ou la drogue disparait!
Je me suis permis de considérer que non, cela ne suffisait pas à le démontrer, tout simplement parce qu'il n'existe pas de méthode (une espèce de protocole) univoque, qui serait si efficace que tous les cas (ou la très grande majorité d'entre eux) en seraient améliorés.

Bien sûr cela se saurait si c'était si simple.
On pourrait me dire que je ne me suis pas assez renseigné sur les méthodes qui marchent ? :D :lol:

Je pourrais alors répondre que (professionnellement) je me trouve au plus près d'un nombre très significatif de cas difficiles, mais aussi de cas simples, et en contact avec des personnes qui comme moi sont de vrais thérapeutes (même s'ils ont fait d'autres choix).

Et nos expériences professionnelles ne contrarient pas par leurs résultats les modèles TCC, pas plus que les modèles systémiques ou des propositions issues des neurosciences (complémentaires).

mais pour l'hypnose comme pour les autres méthodes, les résultats sont très "thérapeute-dépendants", n'ont rien d'automatique, ne sont pas toujours ceux que l'on espère ; c'est pourquoi il y a encore des contestations et nous ne pouvons pas le nier.
 

Paul Elie

Membre
"castorix"]OK Paulélie, on peut très bien se satisfaire après tout d'un modèle interprétatif tel que vous le présentez. :roll:
examinons donc vos remarques.... calmement!

Je vous propose une remarque en 3 volets :

- vous ne pouvez pas justifier votre modèle (même pas en disant "puisque je constate ça tous les jours", car ça ne prouve pas sa validité)
en effet on ne peut rien prouver.... c'est la le grand mystere de l'esprit....
mais c'est un modèle qui pourtant a supporté une pratique de plus de 50 ans( pas seulement par moi comme vous pouvez l'imaginer!)
il y a seulement de très grosses suspicions pour le valider.... qui sont nos résultats! tout a fait indiscutables et documentés!
honnêtement je n'ai pas d'autres arguments et je sais que pour un esprit scientifique elle demande une remise en question sérieuse.... et ne vous demanderai pas d' argumenter , mais de m'accorder le bénéfice du doute!
on dit que quand on a 2 solutions , la plus simple est souvent celle qui fonctionne!( la meilleure!)


- moi non plus je ne suis pas en mesure de justifier le mien, en fait ce sont des scientifiques qui ont étudié depuis 30 ans (disons que depuis 30 ans il y a eu un assez grand bond en avant) les mécanismes, cherché à influencer la chose, et d'après le résultat de leurs essais de modification, ont porté les conclusions, sur l'animal (pauvres rongeurs) puis sur l'homme
exactement et c'est la que a mon avis.... après des centaines d'années ou nous avons courus après , avec la science pour trouver des explications, des solutions... avec la technologie et le matérialisme... il semble que nous nous sommes construit un enfer,pollué ou la nature humaine a forgé sa propre disparition.... et
il semble que les choses de l'esprit se developpent dans tous les sens pour y apporter une solution.... mais on constate que le mal n'est pas addressé a sa source.... quelle est elle?
je ne vous developperai pas plus un discours phylosophiquo/politico/socialo/economique car je sais..... que vous etes au courant et ne vous ferai pas l'insulte .....


- finalement votre modèle ne peut pas être complètement rejeté même s'il est philosophique.
Cependant pour accepter sa philosophie il faudrait qu'il explique la guérison spontanée ; est-ce le cas ? (j'ai pu me tromper mais il m'a semblé qu'il serait plus en faveur d'une fatalité de l'aggravation).
Et même, autre question, si vous le permettez :
le modele n'explique rien c'est plutot une base de constatation recurente sur de nombreux schemas qui semblent avoir un air de famille!
la guerison spontanée... quelle est sa definition?
aparament sans raisons....exactement!
et humblement je réponds que je n'en sais rien.... que c'est encore un mystère...il y en aura d'autres... tout comme celui de l'évolution qui est prouvé , mais pas tout a fait!.....
si demain dieu nous apparait , sérieusement :roll: .... et nous prouve que nous nous sommes trompé sur toute la ligne...... je serai le premier a en demander l'explication!


- comment votre modèle explique-t-il que quelqu'un qui a été addict à une substance (ex. tabac ou alcool pour faire simple) puis qui a réussi à maîtriser le problème et du moins cesser de consommer durant des années, qui a donc mené une vie satisfaisante (bon vous voyez ce que je veux dire) peut dans un certain nombre de cas non négligeable, rechuter assez sévèrement, en apparence par simple ré-expérimentation de cette consommation ? :?:

(personnellement une hypothèse selon laquelle le subconscient déterrerait La Cause qu'il avait réussi à enfouir, ne me tente pas).
et si quand c'est la pluspart des cas ici.... la thérapie n'avait pas addressé le problème de la cause.... alors comme on peut le constater en majorité.... il y a rechute!
je suis tout a fait d'accord avec vous, pour l'avoir expérimenté personnellement..... comme un imbécile je me suis remis a fumé depuis que rentré en france! et je cherches depuis un hypno qui va me rendre le service d'utiliser ma méthode sur moi.... pour que je puisse partir en paix...
la raison en est que je n'ai jamais fait de nettoyage en profondeur et que j'en ai besoin.... serez vous celui qui a l'esprit assez ouvert pour apprendre le script dont j'ai besoin et me guérir une fois pour toutes?
si vous dites oui..... je vous l'envoie et des que vous êtes prêt je viens vous voir!
je suis le premier a dire que tout thérapeute a besoin d'un équilibre pour pratiquer ( car en hypnose therapeutique je ne pense pas qu'il y a de la place pour la médiocrité!).... vous comprendrez peut être pourquoi je ne pratiques plus!( du moins comme je pratiquai!)
c'est une des raisons! l'autre étant que j'aime fabriquer des guitares!


Merci[/color]
c'est moi qui vous remercie , de revenir sur ce forum qui manque sérieusement d'esprit..... comme de décence
 

Paul Elie

Membre
Post-scriptum :

Il est vrai que je n'ai pas justifié un postulat de ma part : le fait de ne pas adopter votre dernier paragraphe :
[/color]
paulelie à dit:
ce qui a mon sens démontre une chose , en ce qui concerne l'esprit....
(...) et la preuve en est que si on l'utilise quand on pratique l'hypnose thérapeutique ou l'on remplace ce schéma par un autre plus sain.....
la phobie et/ou la drogue disparait!
Je me suis permis de considérer que non, cela ne suffisait pas à le démontrer, tout simplement parce qu'il n'existe pas de méthode (une espèce de protocole) univoque, qui serait si efficace que tous les cas (ou la très grande majorité d'entre eux) en seraient améliorés.
si il existe!

Bien sûr cela se saurait si c'était si simple.
mais cela se sait.... j'ai même rencontré en france ....
plusieurs hypno qui la pratiquent ou qui l'apprennes!


On pourrait me dire que je ne me suis pas assez renseigné sur les méthodes qui marchent ? :D :lol:
qui sait?

Je pourrais alors répondre que (professionnellement) je me trouve au plus près d'un nombre très significatif de cas difficiles, mais aussi de cas simples, et en contact avec des personnes qui comme moi sont de vrais thérapeutes (même s'ils ont fait d'autres choix).
moi je travaille sur des cas difficiles uniquement, maintenant et je peut dire que jusqu'a present je n'ai eu qu'un demi echec sur 5 clients!

Et nos expériences professionnelles ne contrarient pas par leurs résultats les modèles TCC, pas plus que les modèles systémiques ou des propositions issues des neurosciences (complémentaires).

mais pour l'hypnose comme pour les autres méthodes, les résultats sont très "thérapeute-dépendants", n'ont rien d'automatique, ne sont pas toujours ceux que l'on espère ; c'est pourquoi il y a encore des contestations et nous ne pouvons pas le nier.
oui je suis le premier a l'admettre et c'est la raison première de mes critiques a l'encontre d'une "pauvre " formation.... ou tout du moins en retard sur ce qui ce fait au USA.... c'est historique! de toute façon.... considérez d'où viennent les grands pas que nous avons fait.... en psy comme en hypnose!!!!!
dans ces dernieres annees(50)
nous nous sommes arrêté a charcot ici en france.... vous avouerez que l'on a fait des progrès depuis! et tous viennent des usa
 

HYPNOMED

Membre
paulelie à dit:
- comment votre modèle explique-t-il que quelqu'un qui a été addict à une substance (ex. tabac ou alcool pour faire simple) puis qui a réussi à maîtriser le problème et du moins cesser de consommer durant des années, qui a donc mené une vie satisfaisante (bon vous voyez ce que je veux dire) peut dans un certain nombre de cas non négligeable, rechuter assez sévèrement, en apparence par simple ré-expérimentation de cette consommation ? :?:

(personnellement une hypothèse selon laquelle le subconscient déterrerait La Cause qu'il avait réussi à enfouir, ne me tente pas).

et si quand c'est la pluspart des cas ici.... la thérapie n'avait pas addressé le problème de la cause.... alors comme on peut le constater en majorité.... il y a rechute!

je suis tout a fait d'accord avec vous, pour l'avoir expérimenté personnellement..... comme un imbécile je me suis remis a fumé depuis que rentré en france! et je cherches depuis un hypno qui va me rendre le service d'utiliser ma méthode sur moi.... pour que je puisse partir en paix...
la raison en est que je n'ai jamais fait de nettoyage en profondeur et que j'en ai besoin....
serez vous celui qui a l'esprit assez ouvert pour apprendre le script dont j'ai besoin et me guérir une fois pour toutes ?

si vous dites oui..... je vous l'envoie et des que vous êtes prêt je viens vous voir!
je suis le premier a dire que tout thérapeute a besoin d'un équilibre pour pratiquer ( car en hypnose therapeutique je ne pense pas qu'il y a de la place pour la médiocrité!).... vous comprendrez peut être pourquoi je ne pratiques plus!( du moins comme je pratiquai!)
c'est une des raisons! l'autre étant que j'aime fabriquer des guitares![/color]

Merci[/color]
c'est moi qui vous remercie , de revenir sur ce forum qui manque sérieusement d'esprit..... comme de décence

Monsieur Paulélie, expliquez moi ce paradoxe :

un Hypno qui posséderait le script universel pour traiter tous les problèmes et toutes les addictions

et qui ne serait même pas capable de s' arrêter de fumer lui même ?

???
 

Paul Elie

Membre
monsieur hypnomed votre question n'honore pas la profession que vous prétendez défendre ,médicale ou hypnotherapeutique....
ou vous n'avez rien compris...
ou vous défendez ardu ment un bout de gras... qui ne vous appartient même pas!

1. il n'y as pas de paradoxe ici
2. ces (au pluriel!) scripts ne m'appartiennent pas.... et je les partages
n'en réclame aucun profit ni gloire
3.je n'ai pas peur de vos attaques personnelles....je ne suis pas invincible...je ne suis pas même un (demi-) dieu...
et oui je suis un imbécile et je fume!
mais la n'est pas la question....
vous comme tous ceux qui ont essayé de m'attaquer personnellement.... êtes tombé dans le panneau....ressaisissez vous avant de tomber!
tout comme ceux qui avant vous, ont pris cette route...
qui ne mène a nulle part.... sauf a découvrir ce que vous êtes réellement...

j'espère tout simplement que vous avez une approche , toute différente vis a vis de vos "clients", car si vous le jugez comme vous essayez de le faire a mon encontre.... vous ne tiendrez pas longtemps...
ce métier demande une dédicace a l'humilité et la compassion...
et vous avez raté le coche!

si vous voulez argumenter dans le paradoxe adressez vous a un spécialiste.... surderien.... qui saura vous satisfaire!
 
M

Métaphore

Invité
castorix à dit:
Eh bien, oui :)

Votre définition du besoin (enfin, dans notre conversation) est ce que j'aurais appelé un désir, un goût pour, et comme telle votre réponse me va.

Pas du tout, relisez nos échanges...

(exemple figuré)

Si je suis devant un obstacle (franchissement d'un passage dangereux qui me fait hésiter en haute montagne, ou un dernier effort - plus physique - à fournir pour sortir d'une voie d'escalade dans laquelle je suis bloqué) je le passe plus facilement en rehaussant mon niveau de tension intérieure.

Mais, compte tenu de ça, pourquoi est-ce que je m'obstine à chercher des excursions à la limite de mon niveau technique ? Une ou deux fois par an à ce niveau, le reste du temps avec des difficultés plus ordinaires ?

Eh bien, personnellement je ne vois pas cela comme un sujet souffrant d'une addiction ; et pas non plus comme une compensation.

Cet exemple ne relève ni addiction, ni compensation, je ne comprends pas d'ailleurs le choix de cet exemple. Il s'agit simplement d'une envie de se dépasser, ce que j'appelle moi un besoin d'adrénaline... rien de plus... :roll:

(autre exemple)

Je surfe sur le net des heures durant, ça m'empêche de faire des choses pourtant utiles et qui attendent, c'est au point que ma vie familiale en pâtit (ou même pourquoi pas : j'y joue de l'argent et je perds évidemment surtout) : on peut commencer à parler de comportement addictif.

Et là je dirais : le sujet lutte contre des difficultés, il use de certaines réponses stéréotypées (et peu adaptées), on peut dire si vous le voulez "il compense".

Ben oui complètement, je suis d'accord avec vous... il y a addiction, compensation d'un besoin non comblé.

donc c'est ok je pense que nous sommes à peu près en phase

Alors on est OK :D
 

HYPNOMED

Membre
paulelie à dit:
la raison en est que je n'ai jamais fait de nettoyage en profondeur et que j'en ai besoin....

serez vous celui qui a l'esprit assez ouvert pour apprendre le script dont j'ai besoin et me guérir une fois pour toutes?

si vous dites oui..... je vous l'envoie et des que vous êtes prêt je viens vous voir!
Vous voudriez faire un nettoyage en profondeur et vous ne trouvez pas mieux que de vous empoussiérer et vous carboniser

un peu plus avec toutes les substances cancérigènes de vos cigarettes ?


Je vous montre simplement la contradiction que vous exprimez clairement : si vous aviez un patient qui venait vous consulter pour la même chose, vous l'adresseriez à un autre hypno ?

???
 

Paul Elie

Membre
non il n'y as pas de contradictions....
si vous pensez qu'il n'y as pas de différences entre ce que vous faites et ce que vous dites c'est que vous estimez être parfait?!!!!

moi je ne suis pas parfait , et je suis honnête et n'est ai aucune culpabilité ni honte!
vous pensez qu'un hypnos ne peut être malade?
eh bien je vous souhaite bonne chance!
ma "maladie" ou mes problèmes devrai m'empêcher de penser? , d'avoir des idées ? .... de pratiquer l'hypnose? thérapeutique?
croyez vous être infaillible....invulnérable?
la première fonction de l'hypnotherapeute est de guérir.... pas de montrer l'exemple.... et d'ailleurs de quel exemple parlons nous ici?
d'une voie? d'un vrai chemin? de la vérité?
non cette vérité est celle d'un individu qu'il faudrait suivre!

c'est la qu'est la question et si il y a contradictions , nous vivons en plein dedans....le plus dur sans doute pour vous serai de les accepter!
car sans l'acceptation de ce que l'on est.... sans orgueil ni vanité... il n'est pas possible de progresser ou d'accepter toute idée nouvelle qui viendrai remettre en question les savoirs anciens!
c'est la qu'est le progrès, a l'intérieur.... pas dans les problèmes des autres que vous ne pourrez jamais fixer a leur place!

la seule chose qu'on puisse reelement faire est d'être présent! a l'ecoute....
 
M

Métaphore

Invité
paulelie à dit:
la seule chose qu'on puisse reelement faire est d'être présent! a l'ecoute....
Désolée mais cela ne suffit pas... :?
Et pour soigner et guérir, il faut être libéré de tous nos traumas donc d'avoir fait ce travail intérieur que tout thérapeute responsable doit faire pour être clean face à son patient.

C'est pour moi être honnête envers soi même et donc envers l'autre.

Cela ne veut pas dire que le thérapeute doit être blindé, sinon il ne ressentirait plus d'empathie, mais seulement d'avoir guéri de ses propres souffrances refoulées...


:arrow: non il n'y as pas de contradictions....
si vous pensez qu'il n'y as pas de différences entre ce que vous faites et ce que vous dites c'est que vous estimez être parfait?!!!!


Et bien si vous venez de le dire, vous souhaitez faire un nettoyage en profondeur, donc vous sentez bien que vous n'êtes pas libre avec vous même, mais c'est un ressenti normal, le tout c'est de ne pas claironner à tout bout de champ avoir la solution miracle pour tout alors que vous n'êtes pas en phase avec vous-même... :roll:

Et un thérapeute n'est pas invulnérable, c'est un humain qui a des peines et qui traverse des obstacles, des deuils tout le long de sa vie comme tout un chacun...
 

Paul Elie

Membre
cela doit s'appliquer a vous.... car cela n'as jamais été la prétention de ce que j'expose!:
>>>>>le tout c'est de ne pas claironner à tout bout de champ avoir la solution miracle pour tout alors que vous n'êtes pas en phase avec vous-même.
vous me fatiguez et je vais laisser quelqu'un d'autres répondre a vos attaques personnelles qui n'ont qu'une raison d'être de discréditer votre interlocuteur a fin , que nous admettions que vous êtes dans la vérité...
et qu'il faut que nous admettions que le seul chemin a suivre est le votre!
de vos jugements je n'en ai que faire!
si ils vous procurent du plaisir , grand bien vous en fasses!
 
M

Métaphore

Invité
paulelie à dit:
cela doit s'appliquer a vous.... car cela n'as jamais été la prétention de ce que j'expose!:
>>>>>le tout c'est de ne pas claironner à tout bout de champ avoir la solution miracle pour tout alors que vous n'êtes pas en phase avec vous-même.
vous me fatiguez et je vais laisser quelqu'un d'autres répondre a vos attaques personnelles qui n'ont qu'une raison d'être de discréditer votre interlocuteur a fin , que nous admettions que vous êtes dans la vérité...
et qu'il faut que nous admettions que le seul chemin a suivre est le votre!
de vos jugements je n'en ai que faire!
si ils vous procurent du plaisir , grand bien vous en fasses!

Où voyez vous une attaque dans mon message ? :shock: , je ne fais que confirmer ce que vous dites, vous avez besoin d'un nettoyage en profondeur.

Vous ne pouvez pas être un bon thérapeute si vous remettez en question ce que vous venez de dire à propos de vous même, c'est ce qui vous discrédite un peu plus à chaque fois...

Vous avez peut être des connaissances en hypnose mais votre mal être est tellement perçu de façon évidente pour les autres sauf pour vous même que vous vous méprenez quand on vous dit les choses clairement...
 

HYPNOMED

Membre
le tout c'est de ne pas claironner à tout bout de champ avoir la solution miracle pour tout

J'avais pourtant eu l'impression que vous êtiez bien meilleur adepte du clairon que moi sur ce forum !

Je vais personnellement méditer sur votre leçon avec humilité et compassion, bien que je ne vous ai jamais affirmé que la médecine (ni que l'hypnose) soit toute puissante pour tout traiter, et me mettre en sourdine quelques temps.

Hypnomed.
 

jeangeneve

Membre
Vous avez peut être des connaissances en hypnose mais votre mal être est tellement perçu de façon évidente pour les autres sauf pour vous même que vous vous méprenez quand on vous dit les choses clairement...


cela n'engage que vous...

ce sujet est intéressant non ?

vous serais t'il possible de poursuivre sur le sujet proposé,

les considérations thérapeutiques et diagnostiques ne peuvent pas êtres faites en MP ?
 
M

Métaphore

Invité
jeangeneve à dit:
Vous avez peut être des connaissances en hypnose mais votre mal être est tellement perçu de façon évidente pour les autres sauf pour vous même que vous vous méprenez quand on vous dit les choses clairement...


cela n'engage que vous...

ce sujet est intéressant non ?

vous serais t'il possible de poursuivre sur le sujet proposé,

les considérations thérapeutiques et diagnostiques ne peuvent pas êtres faites en MP ?
Toujours HS Jeangèneve, bien sûr que le topic est respecté mais il faut en comprendre les connexions,... vous ne fonctionnez peut être que sur un mode : la confusion, et cela ne permet pas souvent de comprendre le but d'une déviation et d'avancer... :roll:

Mais je vais peut être faire comme Hypnomed, car je vois que le forum a des fixations qu'il me devient pénible de suivre, et en plus j'ai autre chose à faire...

 

corfinas

Membre
paulelie à dit:
...et si quand c'est la pluspart des cas ici.... la thérapie n'avait pas addressé le problème de la cause.... alors comme on peut le constater en majorité.... il y a rechute!
je suis tout a fait d'accord avec vous, pour l'avoir expérimenté personnellement..... comme un imbécile je me suis remis a fumé depuis que rentré en france! et je cherches depuis un hypno qui va me rendre le service d'utiliser ma méthode sur moi.... pour que je puisse partir en paix...
la raison en est que je n'ai jamais fait de nettoyage en profondeur et que j'en ai besoin.... serez vous celui qui a l'esprit assez ouvert pour apprendre le script dont j'ai besoin et me guérir une fois pour toutes?
si vous dites oui..... je vous l'envoie et des que vous êtes prêt je viens vous voir!
je suis le premier a dire que tout thérapeute a besoin d'un équilibre pour pratiquer ( car en hypnose therapeutique je ne pense pas qu'il y a de la place pour la médiocrité!).... vous comprendrez peut être pourquoi je ne pratiques plus!( du moins comme je pratiquai!)
c'est une des raisons! l'autre étant que j'aime fabriquer des guitares!
Hello Paul,

Perso je trouve que c'est un bel élan d'auto-analyse, en attendant de trouver le bon hypno, je vous encourage le plus sincèrement possible à continuer ce bel élan en le transformant en auto-hypnose thérapeutique ! Vous savez qu'un dictaphone ou un papier et un crayon aide pour l'auto-thérapie.
Et si vous avez besoin d'une cyber assistance et/ou d'encouragements ouvrez un post sur le forum, tout aussi limités que nous sommes, nous vous accompagneront de notre mieux.

a+
Corfinas
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
paulelie à dit:
comme un imbécile je me suis remis a fumé depuis que rentré en france! et je cherches depuis un hypno qui va me rendre le service d'utiliser ma méthode sur moi.... pour que je puisse partir en paix...
la raison en est que je n'ai jamais fait de nettoyage en profondeur et que j'en ai besoin.... serez vous celui qui a l'esprit assez ouvert pour apprendre le script dont j'ai besoin et me guérir une fois pour toutes?
si vous dites oui..... je vous l'envoie et des que vous êtes prêt je viens vous voir!

si vous voulez argumenter dans le paradoxe adressez vous a un spécialiste.... surderien.... qui saura vous satisfaire!
Je vais me faire le plaisir d'argumenter votre paradoxe, cher confrère hypno :

proposer à un autre hypno d'accepter de se plier à votre propre méthode pour venir vous soigner par hypnose...

je trouve vraiment que non seulement c'est du paradoxe mais qu'en plus il est plus que provocatif !

et là désormais vous nous dépassez tous trés largement dans vos pratiques thérapeutiquse paradoxalo-manipulatrices, je le reconnais volontiers !

:roll:
 

Paul Elie

Membre
auto-analyse...cyber therapie.....paradoxe....et provocation!
amusant!
je vois que seul castorix est interressé...meme si pas d'accord avec mon "modele".....
les autres que veulent ils? me guerir? sur ce forum?
quelles sont leurs motivations?
très rigolo!
j'adore surtout:
proposer à un autre hypno d'accepter de se plier à votre propre méthode pour venir vous soigner par hypnose....
hilarant!
plier est un peu fort non?
pour reprendre le sujet.... en oubliant ces broutilles... dites moi ce que vous pensez plus tôt du modèle que je présente....
 

Paul Elie

Membre
a castorix qui dit:

Je pourrais alors répondre que (professionnellement) je me trouve au plus près d'un nombre très significatif de cas difficiles, mais aussi de cas simples, et en contact avec des personnes qui comme moi sont de vrais thérapeutes (même s'ils ont fait d'autres choix).

Et nos expériences professionnelles ne contrarient pas par leurs résultats les modèles TCC, pas plus que les modèles systémiques ou des propositions issues des neurosciences (complémentaires).

mais pour l'hypnose comme pour les autres méthodes, les résultats sont très "thérapeute-dépendants", n'ont rien d'automatique, ne sont pas toujours ceux que l'on espère ; c'est pourquoi il y a encore des contestations et nous ne pouvons pas le nier.

pour moi il n'est pas question d'argumenter sur votre modèle... comme de celui d'un autre.... mais d'amener une "explication?" plus simple qui faciliterai le travail du thérapeute....
je n'ai rien a prouver.... seulement je me met a votre disposition si vous voulez ouvrir un budget de recherches , dans un cadre clinique... pour observer et pratiquer les méthodes que je présente....
ce ne sont pas des paroles en l'air!
mais une proposition sérieuse.
 
M

Métaphore

Invité
Décidément vous êtes toujours HS... :? vous ramenez toujours le sujet à votre propre intérêt, votre "protocole miracle", vous avez pourtant un topic créé à cet effet, alors respecter le topic des autres, sans ramener toujours tout à votre petite personne...ça devient lassant... Surtout que vous ne développez jamais le sujet dont on parle, quel est votre point de vue, etc... mais vous imposez de suite un protocole unique que vous seul connaissez, c'est assez amusant non ?... :roll:
 

HYPNOMED

Membre
Monsieur Paulélie vous cherchez à vous libérer de votre propre hypnose négative,

et pour cela vous voulez contraindre un autre hypno à utiliser votre propre script hypnotique !

Cherchez l'erreur et vous trouverez comment en sortir !

!!!
 
M

Métaphore

Invité
HYPNOMED à dit:
Monsieur Paulélie vous cherchez à vous libérer de votre propre hypnose négative,

et pour cela vous voulez contraindre un autre hypno à utiliser votre propre script hypnotique !

Cherchez l'erreur et vous trouverez comment en sortir !

!!!
:4:

No comment...
 

Paul Elie

Membre
Métaphore à dit:
Décidément vous êtes toujours HS... :? vous ramenez toujours le sujet à votre propre intérêt, votre "protocole miracle", vous avez pourtant un topic créé à cet effet, alors respecter le topic des autres, sans ramener toujours tout à votre petite personne...ça devient lassant... Surtout que vous ne développez jamais le sujet dont on parle, quel est votre point de vue, etc... mais vous imposez de suite un protocole unique que vous seul connaissez, c'est assez amusant non ?... :roll:
ce qui est amusant c'est que vous ne l'avez pas lu....
car il ne s'agit pas de protocole ici mais d'un modele.... une explication de ce qu'est le circuit de la récompenseet du fonctionement de l'esprit
... je ne suis donc pas hs....
par contre vous et vos attaques personnelles l'etes!
(meta et hypnomed qui entre dans la danse.... ce qui nous informe ... qui il est reelement!)
 
M

Métaphore

Invité
Paulélie connaissez vous les distorsions cognitives ? quelles sont -elles ? comment s'installent-elles ? comment les corriger ?

A partir de ce travail, vous aurez des réponses sur vous même...
 
M

Métaphore

Invité
paulelie à dit:
par contre vous et vos attaques personnelles l'etes!
(meta et hypnomed qui entre dans la danse.... ce qui nous informe ... qui il est reelement!)
Au lieu de voir des détracteurs chez la plupart d'entre nous qui n'est peut être que le reflet de votre propre image, demandez vous quelles distorsions cognitives amènent ces émotions qui vous dérangent ?

Votre ange gardien... :D
 

HYPNOMED

Membre
A signaler dans " Cerveau et psycho" septembre-octobre actuellement en kiosque

" comment motiver les éléves"

plusieurs articles intéressants dont un sur le cortex et la régulation émotionnelle

cela se recoupe avec le circuit de la récompense et le noyau accumbens : l'apprentissage avec plaisir devient activateur de plaisir

par effet boule de neige ( encore lui !)


Un autre super livret de 100 pages à 3 euros ! :

"apprendre à apprendre" André Giordan et Jérôme Saltet


Je regrette qu'on ne m'ait pas appris tout çà à l'école...

Mais il n'est jamais trop tard pour rattraper son retard...

Hypnomed
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Haut