Formation Hypnose

métaphore et douleur à l'éjaculation

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Bonjour,j'aimerais créer une métaphore pour soulager une douleur à l'éjaculation.Est ce que quelqu'un veut se lancer:le point de vue d'un homme serai le bienvenu ,car je suis une femme et il me semble difficile d'imaginer ce qu'est l'éjaculation ,si non sous forme d'un feu d'artifice!
 

hibou13

Membre
Bonjour moune
A mon avis
Déjà, il faut consulter obligatoirement. Une douleur éjaculatoire peut avoir plusieurs causes dont certaines sérieuses (infection de l'urètre, rétrécissement du canal, prostatite...)
Il y à forcement une raison et il faut un avis médicale.
Ceci dit, il faut savoir ou ce situe la douleur (testicule, pénis...) quand elle à lieu (à l'éjaculation seulement ou si elle perdure après) si elle à lieu uniquement lors d'un rapport ou même en masturbation. Il me semble que ce sont des indicateurs utiles pour proposer des idées.
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Merci de ta réponse,il a eu déjà les consultations médicales et je dois le voir prochainement :l'indication que j'ai est "douleur pendant l'éjaculation rendant l'acte désagréable "
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Je vois que personne ne me répond,je me suis donc mal exprimée.
Je souhaiterais connaitre les sensation de l'homme pendant l'éjaculation.
Merci de me réponse sans tabou
Cela m'aidera pour le travail que je ferai auprès du patientprochainement
 

jamesmamx

Membre
A part te donner des indications anatomiques, on ne peut pas vraiment te répondre car les sensations pendant l'éjaculation sont propres à chaque homme.
On peut cependant se baser une donnée universelle. Le sperme se trouve dans l’urètre, la contraction du périnée et de l’urètre permet l'expulsion du sperme. De plus l'éjaculation se fait par saccades (plus ou moins marquées) car les muscles du périnée et l'appareil génital se contractent eux aussi de la sorte.

Mais l'éjaculation/l'orgasme conduit à des réponses physiques et sensorielles multiples et différentes selon chaque homme. Pour la réponse physique, on peut trouver par exemple l'augmentation de la fréquence cardiaque, de la pression artérielle, de la sudation, des contractures musculaires, des rougeurs ....
Et pour les réponses sensorielles, chacun a ses ressentis.
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Merci de votre réponse qui va me servir, je ne l imaginais pas aussi scientifique
 
La sensation de douleur se situe à quel niveau ?
Je veux dire, au niveau du gland, de l'urètre, des testicules ou de toute la verge ?
Le patient peut-il localiser avec précision cette douleur ?
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Je le verrai prochainement et il me décrira tout cela,mon idée au départ était de faire une métaphore pour qu' au moment de l'éjaculation substituer la douleur par une image positive et j'ai pensé au feu d'artifice,mais je ne suis pas lui et verrai là aussi au moment de l’anamnèse qu'elle image j'utiliserai et la suggestion d'être bien et prendre du plaisir sera camouflée dans la métaphore.
 
http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=differents-troubles-ejaculation-p3
Je suppose que tu as fait le tour des causes possibles. Le fait est, qu'il s'agirait d'éjaculation précoce ce serait plus 'simple' à envisager lors d'une séance. Dans le cas décrit j'ai des doutes sur la nature et les causes possibles de la douleur. Si le sujet éjacule c'est qu'il se sent bien et qu'il éprouve du plaisir. Dans mon esprit, le feu d'artifice serait davantage féminin pour 'imager' l'orgasme (bien-être et plaisir >> lâcher-prise). Je vois mal l'intention positive d'une douleur à l'éjaculation. Mon idée, lors de l'anamnèse, serait d'aller à la pêche aux informations concernant les relations entretenues avec la ou les partenaires de ton patient et aussi de demander s'il a été consulté un urologue.
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Oui effectivement j avais peur de présenter un point de vue feminin et c'est pourquoi je vous ai demandé votre ressenti, je le vois vendredi avec vos réflexions je vais pouvoir construire quelque chose, encore merci à vous tous
 

Singin

Membre
Il me semble que c'est la première chose à faire.
J'ai connu un jeune homme qui avait également ce genre de douleurs, tout au moins dans la localisation :oops:, après avoir consulté un urologue, il s'est avéré que ce garçon était né avec des organes génitaux masculins et féminins reliés entre eux intérieurement, ce qui provoquait les douleurs. Mais rien ne pouvait se voir extérieurement. Alors une thérapie, hypnose ou pas, n'aurait pas pu changer grand-chose.
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Chez nous quand ils arrivent ils ont été multi vus par des spécialistes et par le médecin algologue qui redirige vers d'autres examens ou spécialistes si besoin;mais merci pour ta réponse,si le toubib veut que je fasse de l'hypnose c'est qu'il y a un pb qu'il pense que je peux régler;on verra
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Nouvelle:sa femme a annulé le RDV 1h avant(à 13h) disant qu'elle devait aller chercher du matériel(compresse et produit)pour une infiltration ayant lieu 2h après(15h),le RDV du rhumatologue étant soit disant du matin même.Je me demande bien où il va l'infiltrer?Son prochain RDV est en septembre avec moi..Je pense que c'était une excuse bidon pour ne pas venir,car sa femme pouvait faire les courses,puisque le RDV était pour son mari!L’hypnose fait encore peur dans l'inconscient collectif.
En conclusion:je me suis préparée 15jours avant en vain;ma prof à raison :"ne rien prévoir à l'avance et faire preuve d'imagination au moment",cela me servira de leçon;merci à tous d'avoir participé à ce brainstorming
 
Moune, tu dis "je me suis préparé 15j en vain". Tu ressens de la déception et un peu de colère par rapport à la préparation ou bien par rapport à l'annulation du rdv ou bien tout à la fois ?
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Par rapport à l’énergie que je fournis pour qu'ils aillent mieux et oui je me sens frustrée,je n'ai d'ailleurs pas pu cacher ma déception au téléphone,mais lui ai mis un RDV fin septembre(du temps perdu sans amélioration pour lui ,car je ne crois pas en l'infiltration)
 
Là je suis entrain de me questionner sur la qualité de la relation entre ton patient et sa femme. Lors de l'anamnèse n'as-tu rien remarqué ?
Pour le travail que tu as réalisé je comprends bien ton sentiment. " Je pense que c'était une excuse bidon..." > Comment serait ton sentiment si tu savais que ce qu'à dit sa femme est vrai ?
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Je n'ai pas vu le patient ,c'était le premier RDV à partir de la lettre du médecin algologue travaillant avec moi;mais effectivement cela m'a fait pensé à ton message disant d'éclaircir les relations dans le couple,...même si c'est vrai pensez vous qu'une infiltration puisse régler un problème de douleur à l'éjaculation?Il va infiltrer au niveau du sacrum ou dorsal...je demande à voir...Les douloureux chroniques c'est 50/100 physique et 80/100 psychologique!(soit 130/100)
 
Difficile de s'en tenir à une observation sans porter aucun jugement dans cette histoire là. Le fait est que ton patient n'est pas venu et que la raison invoquée induit un questionnement. Je suppose que le mari (ou la femme, ou les deux) panique et recherche plusieurs solutions en // .
Ce n'est pas exceptionnel puisque quand arrive un gros soucis de santé, l'anxiété arrive au galop pas loin derrière.
Je ne suis pas surpris ni des hésitations, ni des différentes tentatives. Je m'interroge sur la cause des douleurs: Somatisation ou non...
Si l'origine des douleurs est inflammatoire alors l'infiltration peut être une solution intéressante. Si l'origine est psycho alors le soma "dira" ce qu'il a à dire. Je suppose que le mieux est d'attendre tranquillement et observer ce qu'il y a à observer.
 
bin décrire un orgasme masculin revient à décrire un orgasme féminin, bref c'est impossible car sur le moment tu es associée et tu penses pas à ce que tu ressens, tu le vis et après coup, tu sais plus expliquer le ressenti qui peut varier d'une fois à l'autre !! ceci dit, il existe des techniques efficaces pour gérer la douleur quellle qu'elle soit....à méditer
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
çà peut s'expliquer physiologiquement
Si on attend trop longtemps pour vider sa vessie, çà fait mal en démarrant
Même chose pour tout "émonctoire" anatomique qui tarde à se vider.
En général, plus c'est long, plus c'est bon, mais physiologiniquement çà peut parfois être un peu différent...

Vrai que l'hypnose coïtale fait en général disparaitre toutes les douleurs +++
Ma grand mère m'avait raconté que lorsque mon grand père avait sa sciatique, il savait toujours aller la trouver...

:rolleyes:
 
Dernière édition:

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Bonjour,j'aimerais créer une métaphore pour soulager une douleur à l'éjaculation.Est ce que quelqu'un veut se lancer:le point de vue d'un homme serai le bienvenu ,car je suis une femme et il me semble difficile d'imaginer ce qu'est l'éjaculation ,si non sous forme d'un feu d'artifice!
Plus sérieusement, l'anamnèse est importante pour trouver la métaphore adaptée
Après avoir éliminé une organicité, préciser le contexte de survenue de cette "douleur" : systématiquement à chaque fois ? dans un contexte de stress ? Quand c'est ultra rapide ? Quand les préliminaires ont été trop stimulantes ?
A partir de cela définir une métaphore qui "porte"

Le feu d'artifice çà peut faire mal aux yeux et aux oreilles s'il est trop puissant et s'il n'a lieu que le 14 juillet !

J'espère que ton consultant aura trouvé sa solution...
 
Dernière édition:
Surderien, je ne comprends pas, ton grand père savait toujours aller la trouver, trouver quoi? et quel est le rapport avec la sciatique et l'hypnose coitale ? ça m'intéresserait d'avoir un éclairsissement, merci.
Suzette
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Les endorphines libérées expliquent la disparition de la douleur.
C'est le même principe qui est utilisé par les adeptes du hard sexe...
 
Dernière édition:
je ne sais pas si c'est le cas des femmes qui tournent des films pornographiques (hard sex)...mais je suppose qu'elles doivent surement sentir la douleur après l'acte et les conséquences qui vont avec...
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
C'est le pendant qui compte
Comme le flash du toxico
Après faut gérer la descente
"après l'extase la lessive"

http://www.amazon.fr/profond-livre-tibétain-libération-naturelle/dp/2844454275
 
Dernière édition:
ok, je vois...
Dites, comment procédez vous pour l'anamnèse, avez vous une liste de questions successives (les quelles?) à poser à la personne pour trouver la bonne métaphore ou vous faites suivant l'intuition...
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut