Formation Hypnose

mots à éviter

chadoc

Membre
J'ai entendu dans plusieurs enregistrements d'induction hypnotique, y compris dans un de ceux proposés sur ce forum, le mot "envahir", qui me paraît fortement déconseillé dans ce contexte. Utiliser "gagner", "diffuser" ou à la rigueur "se propager" me paraît moins à risque de connotation négative pour le sujet en transe. Je propose d'ouvrir une liste de mots à connotation négative dont l'utilisation vous paraît peu recommandée dans le langage de l'hypnose. A moins que ce travail ait déjà été initié quelquepart sur ce forum?
 

castorix

Membre
Bonjour Chadoc,

En effet il est intéressant de s'être interrogé au moins une fois de temps en temps sur les mots et tournures "à risque".

On pourrait d'ailleurs presque, choisir de retenir plutôt tous les mots positifs qui sont intéressants à employer...

Certaines tournures sont à risque (j'en ai parlé une fois ici mais ailleurs) comme : la notion de transe profonde, de plus en plus profonde... ce qui pour telle personne était très angoissant et de plus en plus !

Il est de toute manière particulièrement facile de commettre une grosse bourde, comme je l'ai fait récemment : une personne qui décrivait une difficulté (pas facile à verbaliser) dans le ventre, qui montait dans la poitrine, puis venait là (désignant la gorge), - c'est là,...
à ce moment je lui propose puisqu'elle ne parvenait pas à préciser :
- comme quelque chose qui gêne la respiration, ou qui appuie, ou qui est bloqué dans le passage ?
elle répond : - quelque chose qui empêche de respirer, c'est ça, quelque chose qui serre...
et là (bêtement) je propose : - comme si le tuyau de la trachée était rétréci ? ou comme si le col d'un vêtement était trop étroit ? ou comme quand une corde est serrée ?
Inutile de dire que j'ai vite compris la maladresse, et cela a d'ailleurs permis d'en parler un peu plus tard.

Mais ce genre de chose fait en séance d'hypnose formelle, si le thérapeute ne calibre pas comme il faut, peut conduire à une séance catastrophiquement négative...
 

holix

Membre
En fait je crois que certains mots ont plus impacts que d'autre et tout dépend du sujet. Certains ne feront rien tandis que d'autre seront sensible par tel ou par tel mais sera le contraire pour l'autre.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
:eek: Un peu de provoc pour le baptême du feu

je pense qu'il y a des mots doux pour amorcer une douce induction et un voyage heureux...

je préfère parfois la thérapie provocative où le pas-scient bloqué réagit en lui en lui parlant de cancer, de peur et d'envoutement ...

çà démarre trés vite la transe et il faut assurer trés vite derrière mais quand ensuite il a le sourire on voit que çà a bougé trés vite ...

" çà fait un an que je suis suivi par un psychiatre et on ne m'avait jamais expliqué les choses ainsi "...

on n'a rien expliqué du tout mais çà a tout expliqué. Juste montrer des choses différentes, et le pouvoir d'inverser les choses...

Mon ouvrage préféré c'est "ordeal thérapy" de Jay Haley :

la thérapie ordalique, thérapie de choc : 12 histoires de thérapie brève.

SURTOUT A NE PAS METTRE ENTRE TOUTES LES MAINS !

:roll: Jean-michel
 

Altmaier

Membre
Je pense que les mots utilisés ne sont pas à risque. c'est le sujet en état d'hypnose qui interprete ce qu'on lui dit, et comme je l'ai déjà dit à moins d'être maso?????.........
 

Paul Elie

Membre
il n'y pas de risques en hypnose_therapie...
il y a des contextes...
le but est après tout la recherche du bonheur!
pour ce faire il faut confronter les peurs...et les surmonter
les mots ne veulent dire vraiment que quelque chose que si associés a d'autres!
et (pour les doc!) les seuls effets secondaires (negatifs?) de l'hypnose
sont (devrait etre?) une relaxation évidente!
je n'ai pas encore rencontré de client qui se plaignait d'avoir été agressé par son therapeute! (sa se saurait!??!) et nos journaux serait rempli d'horreur sur l'hypnose....ce qui n'est pas le cas...
paul.
 
M

Métaphore

Invité
chadoc a dit:
J'ai entendu dans plusieurs enregistrements d'induction hypnotique..
Pouvez-vous me donner les liens SVP, car je cherche des vidéos ou enregistrements de ce type.

Existe t-il des DVD d'hypnose thérapeutique dans ce sens, proposant diverses inductions et suggestions suivant la problématique.

J'espère que ma question ne choquera personne. :roll:
 

Leo Lavoie

Membre
Considérant que chaque cas est particulier à la base, je dirais qu'il y a, en effet, des mots à risques même si le risque ne serait qu'une séance bien moins efficace.

Par exemple, si, à la suite du "pre talk" ou l'on dit au patient que l'hypnose n'est pas du sommeil et que par la suite, on l'abreuve des mots "dormir" et "se réveiller", c'est pas très bon.

Il faudrait peut-être éviter le terme "sous hypnose" car cela sonne comme "sous mon influence" ou "sous mon contrôle"..

Faut éviter les visualisations trop précises et laisser le patient faire les siennes aussi. Comme le dit G.Kein si, pour moi, le foin et les cloches des vaches est très reposant, pour un autre, cela peut représenter des allergies monstre.

De même on peut représenter l'océan qui aura été celui dans lequel on a vu un proche se noyer...

L'image de l'escalier pour approfondir la transe peut être bonne pour certains et angoissante pour d'autre. C'est pour cela aussi que j'essaie d'introduire un concept d'aération et de liberté dans mes scripts. On va profondément, oui, mais on se sent de plus en plus libre, ce faisant. Ceci dit, moi -même je ne suis pas clostrophobe mais j'en ai connu, bien sûr.

D'autres idées me viendront sûrement.
 

Cath

Membre
Un truc absolument génial, c'est de prononcer le prénom de la personne. Rien que cela peut faire des miracles.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
Pour moi le truc c'est de récolter un minimum d'information sur le passe temps, les passions, et préférences de la personne...

afin de l'emmener d'emblée sur la bonne longueur d'onde d'une induction plaisante... :)

à moins qu'on ne préfère une induction provocative :twisted:


tout est toujours possible en fonction du feed back...


8)
 

chadoc

Membre
Métaphore a dit:
chadoc a dit:
J'ai entendu dans plusieurs enregistrements d'induction hypnotique..
Pouvez-vous me donner les liens SVP, car je cherche des vidéos ou enregistrements de ce type.

Existe t-il des DVD d'hypnose thérapeutique dans ce sens, proposant diverses inductions et suggestions suivant la problématique.

J'espère que ma question ne choquera personne. :roll:
7 mn sont offertes sur ce forum
 

Cath

Membre
Il y a justement un excellent exemple de mot à éviter dans cette induction : "expirez"
 
M

Métaphore

Invité
Leo Lavoie a dit:
Considérant que chaque cas est particulier à la base, je dirais qu'il y a, en effet, des mots à risques même si le risque ne serait qu'une séance bien moins efficace.

Par exemple, si, à la suite du "pre talk" ou l'on dit au patient que l'hypnose n'est pas du sommeil et que par la suite, on l'abreuve des mots "dormir" et "se réveiller", c'est pas très bon.

Toujours d'après ma formation, on ne prononce pas le mot "sommeil" ou "dormir", mais par exemple : "vous êtes dans une détente profonde très agréable" ou "une profonde relaxation hypnotique, rien ne vous dérange", pour le réveil, on peut dire avec le compte à rebours, à 5 "vous sortirerez de cet état hypnotique parfaitement détendu et en forme" .

Il faudrait peut-être éviter le terme "sous hypnose" car cela sonne comme "sous mon influence" ou "sous mon contrôle"..

Ben là il paraît que ça dépend du patient, certains préfèrent entendre ce terme, d'autres préfèrent le terme de "relaxation profonde"

De même on peut représenter l'océan qui aura été celui dans lequel on a vu un proche se noyer...

Ca c'est sûr, c'est comme prendre l'ascenseur pour descendre les niveaux, (pour l'approfondissement de l'hypnose) certains sont claustro, donc bien connaître son patient.

L'image de l'escalier pour approfondir la transe peut être bonne pour certains et angoissante pour d'autre.

Idem, mais par contre l'escalier est beaucoup moins angoissante que l'ascenseur, pour les clausro, les phobiques...

Cath a dit:
Il y a justement un excellent exemple de mot à éviter dans cette induction : "expirez"

Ah bon et pourquoi ? vous pouvez développer ?
 
M

Métaphore

Invité
mouais...ça pas très convaincant pour moi!!! ça doit être du Ericksonnien...(lol)
 

Joey

Membre
Le mot "executer", qui dans le sens commun voudrait dire 'réaliser une tâche, une action', est parfois trop vite perçu comme tuer ou supprimer quelqu'un.
Et c'est encore pire si (même après avoir défini avec le sujet une action précise) vous dites "maintenant vous devez vous executer !"

Les mots sont liés au contexte et autres mots qui l'entourre, cependant et surtout lors de transe, ils sont aussi liés à des expériences subjectives, des émotions et des histoires personnelles.
 

valikor

Membre
Métaphore a dit:
mouais...ça pas très convaincant pour moi!!! ça doit être du Ericksonnien...(lol)
croyez ce que vous avez envie de croire, ca m'est complètement égal ou presque.

mais si vous persistez ainsi, vote évolution restera limitée.
 
M

Métaphore

Invité
valikor a dit:
Métaphore a dit:
mouais...ça pas très convaincant pour moi!!! ça doit être du Ericksonnien...(lol)
croyez ce que vous avez envie de croire, ca m'est complètement égal ou presque.

mais si vous persistez ainsi, vote évolution restera limitée.
Mon évolution ?, je progresse chaque jour, et j'ai vraiment pas l'impression de régresser bien au contraire, fraudrait pas non plus vous prendre pour Dieu, ce forum commence à m'insupporter par sa toute puissance dégagée par certains.

Effectivement je prends ce qui me pemets d'évoluer et laisse ce qui me paraît secondaire.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
afin de l'emmener d'emblée sur la bonne longueur d'onde d'une induction plaisante...

à moins qu'on ne préfère une induction provocative :twisted:

tout est toujours possible en fonction du feed back :twisted:



et sur ce forum manifestement la préférence est à l'induction provocative : pour un feed back super puissant !


:twisted:
 

Leo Lavoie

Membre
Voilà, ça dépend de chaque individu mais en pratique d'hypnose on a pas le temps de bien les connaître alors faut faire gaffe de façon généralisée.

Le mot "expirez" comme étant un mot à éviter me semble, moi aussi, un peut tiré par les cheveux... D'autant plus qu'il suit le mot "inspirez" et, dès lors, devient évident alors que son sens de "mourir" est bien moins évident. Mais si on ne veut pas prendre de risque, faut trouver un autre mot ou une autre expression comme " faire sortir l'air", "dégonfler les poumons"?

Par contre "exécuter" me semble un peu marteau à utiliser, surtout qu'ya tellement d'autres mots plus évidents et plus simple pour l'inconscient. On a pas tous un passé ou le mot "exécuter" fut significatif dans les faits mais on a presque tous vu, même dans la tendre enfance, des films ou émissions télé ou le mot était bien clairement sinonyme de "tuer".

Bref, faut pas se gêner de se servir de ce potiron que l'on a entre les deux oreilles et savoir faire dans les nuances. :lol:
 

Cath

Membre
"sentez comme l'air entre librement... et ressort plus librement encore..." c'est plus joli que "inspirez... dégonflez les poumons".
 

Paul Elie

Membre
et voila !
une autre démonstration des mots , de ces pièges!
la métaphore n'as point servi pour ce coup la....
ce qui est plus remarquable c'est la vitesse
qu'il a fallut pour séparer 2 personnes a cause d'un mot!
aussi le mal que l'on a a accepter que l'on pourrait ne pas avoir raison...
le focus devrait être ailleurs?
que choisir la violence, le pouvoir? ou ?
allez réconciliez vous ce n'est pas si grave!
une évidence du contexte et surtout de l'interlocuteur...
en espérant que la sagesse va vous faire choisir l'humilité.
de tous les maux le premier pas pour guérir c'est de reconnaitre qu'on est malade!
 

Leo Lavoie

Membre
Ben voyons Mr Paul... Que chantez vous là... Moi et Cath... on discute, c'est tout. "On jase là" comme on dit ici. :wink:

Et c'est bien vrai que sa tournure est très jolie... Florale et ensoleillée même je dirais. :)
 
M

Métaphore

Invité
Leo Lavoie a dit:
Le mot "expirez" comme étant un mot à éviter me semble, moi aussi, un peut tiré par les cheveux... D'autant plus qu'il suit le mot "inspirez" et, dès lors, devient évident alors que son sens de "mourir" est bien moins évident.
Ben oui pour moi ça coule de source aussi, "inspirez", "expirez", je ne pense pas que l'inconscient du patient pense à mourir, (mais ça doit des interdits Ericksoniens) lol..
Leo Lavoie a dit:
Par contre "exécuter" me semble un peu marteau à utiliser, surtout qu'ya tellement d'autres mots plus évidents et plus simple pour l'inconscient.
Bien sûr c'est évident, ça ne me viendrait même pas à l'idée de dire un tel mot, surtout comme vous dites qu'ils en existent bien d'autres plus appropriés.
 

Cath

Membre
Métaphore a dit:
"inspirez", "expirez", je ne pense pas que l'inconscient du patient pense à mourir
Of course not. Mais si le mot gêne la personne, elle ne lâchera pas prise. Je trouve très amusant que l'on ait pu comprendre autre chose.
 
M

Métaphore

Invité
valikor a dit:
Métaphore a dit:
Cath a dit:
Il y a justement un excellent exemple de mot à éviter dans cette induction : "expirez"

Ah bon et pourquoi ? vous pouvez développer ?
enfin! voyons.... peut etre que parce que expirer = mourir selon le dictionnaire... :wink:
Et moi Cath je trouve très amusant que c'est vous qui avez dit que ce mot est à éviter, a priori confirmé par Valikor... :roll:

Et maintenant, ça ne vous choque plus ? vous pouvez m'expliquer votre raisonnement ?
 

Cath

Membre
Le mot "expirer" est à éviter car il a deux sens dont un peut poser problème et dans ce cas la personne ne Lâchera pas prise.
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut