Formation Hypnose

mots à éviter

M

Métaphore

Invité
Mais de quelles croyances vous parlez ? soyez un peu plus explicites.... :roll:
 

valikor

Membre
messages
2410
Points
6260
Localisation
lyon
je pratique l'auto hypnose, et c'est loin d'être suffisant concluant pour moi, encore une fois c'est sûr que je n'en suis qu'au début de cette formation et cela me frustre assez de ne pouvoir aller plus vite....
vous gardez un controle assez important et vous croyez qu'il faut du temps pour aller mieux et qu'on ne pas le faire suffisamment sur soi en AH mais qu'il faut un thérapeute...ou passer par d'autres techniques.

c'est une croyance/prédiction autoréalisante. tant que vous croyez cela, toutes les actions et observations obéiront à ce cadre et ne pourront pas en sortir donc cela s'autojustifie et s'autorenforce...
 
M

Métaphore

Invité
Pas du tout Valikor, ce n'est pas une croyance, ce n'est qu'un constat.

Moi je veux bien croire à l'auto hypnose, je ne demande que ça, mais pour l'instant ça ne me convainc pas, puisque je n'ai pas de résultat vraiment concrêt, alors je n'ai pas les bonnes formulations magiques ?...

Alors peut être que oui je suis trop dans le contrôle mais alors comment faire pour l'auto hypnose ?...vous allez me dire relachez vous, lâcher prise, etc, même si j'y arrive comme ce matin en écoutant un enregistrement auto hypnose trouvé sur le net, mais cela ne m'apporte pas grand chose à long terme, juste une détente momentanée.
:roll:
 

serge671

Membre
messages
10
Points
2090
Localisation
Châtelet Belgique
Et cette détente peut se prolonger à votre rythme
 

Leo Lavoie

Membre
messages
2269
Points
5010
Localisation
Montréal Québec
surderien à dit:
Léo a dit :

On peut emplir la maison de parfum pour couvrir, c'est pas tout à fait pareil..
Et on peut même descendre au sous sol pour étendre du parfum...
mais tant qu'on y est, pourquoi ne pas déloger ce qui pourrit.
La névrose, c'est ça... Tout une métaphore ça non?



Non Léo, pour moi ce n’est pas du registre métaphorique ou tout au plus une métaphore fermée, bloquante, aggravante

Ben une métaphore est une métaphore; celle là n'est pas intentionellement hypnotique ni positive. Elle est une façon de décrire une réalité psychique.


pourquoi ne pas déloger ce qui pourrit

Ce qui est accumulé là n’est là pas matériel !Mais virtuel et facilement dissipable …Mais n'empêche qu'il nous pourrit la vie

Le déloger ou le dissiper, ça revient au même. C'est de faire en sorte de l'éradiquer.


Pourquoi vouloir déloger ce qui n’a jamais existé vraiment que dans notre imaginaire ?

Hein?? :shock: Quand on remplace quelque chose par d'autre chose, on le remplace donc on ôte le vieux truc que ce soit imaginaire ou non.
 

esperence

Membre
messages
701
Points
3750
Notre corps/ esprit comme je l'appelle, n'est il pas comme un ordinateur capable d'enregistrer tout se qui se passe ? le passé, le présent.
si oui, comment remplacer la douleur de l'enfance ? surement pas en enlevant son histoire,
puisque son histoire a existé et qu'elle est gravée sur un disque dur.


Déloger ce qui est pourrit, oké, mais après l'avoir délogé..ou le positionner ?
Le jeter !! impossible ...ou alors, son vécu, son passé, son histoire n'existera plus ?
Sur un ordinateur, on jete a la poubelle ce qu'on ne veut plus,mais c'est tjs dans le PC..notre corps n'agit il pas comme lui ??


Expliquer moi ça, je veux comprendre.
 

Paul Elie

Membre
messages
4289
Points
6110
Age
62
Localisation
lacaune
on n'enlève jamais rien on négocie une neutralisation en
souvent analysant la douleur d'une façon plus objective et en préparant
le client pour le pardon ...
ce qui ne veut pas dire d'accepter ou d'aimer celui qui vous a effectivement fait du mal...mais résoudre l'affectif/ l'émotion attaché
a l'événement pour faciliter le futur sans se sentir prisonnier de ce que le subconscient a battit autour de ce qui est "pourri"
l'histoire est toujours la ...on l'accepte on comprends et on pardonne au autres et surtout a soi quand la culpabilité est en cause (le viol par ex ou les victimes pensent souvent que c'est leur faute!)
 

Leo Lavoie

Membre
messages
2269
Points
5010
Localisation
Montréal Québec
Il me semble évident, à moi en tout cas, que je ne parle pas de refaire le passé ou d'ôter même le souvenir de ce passé. Personne encore n'a pu faire de véritable voyage dans le temps.

Quand je parle de déloger quelque chose dans l'inconscient, je parle du conflit entre la pulsion naturelle qui vient naturellement de l'inconscient et le comportement appris ou l'interdiction de l'épanchement ou du passage à l'acte de cette pulsion naturelle.

Je parle de ce qui entretient la charge émotive, et c'est souvent un espoir futile de l'inconscient de refaire son enfance, et c'est pour cela qu'il se la rejoue en symptômes. Autrement dit, je parle justement de s'ôter l'illusion de refaire son enfance et de la remplacer par un amour de soi bien concret et que l'on implantera dans l'inconscient. Remplacer les espoirs infantile par une réalité, non seulement acceptable, mais positive, si cela est possible.

D'une façon ou d'une autre quand on va dans l'inconscient, on a à faire avec l'enfant qui est resté là, ou on va le croiser très probablement.

Une autre métaphore tiens... je me sens en forme... :D Si vous avec un disque vinyle qui saute sans arrêt (ben oui, je suis vieux...) il faut bien oter le bras de lecture et changer de disque. On ne vas pas prendre un autre tourne disque avec un autre disque et monter le son plus fort pour couvrir le son du disque qui saute encore.
 

valikor

Membre
messages
2410
Points
6260
Localisation
lyon
dans un souvenir, vous avez les informations sensorielles, abstraites et émotionnelles. Quand vous faites de la thérapie, vous diminuez l'ampleur du ressenti négatif, des composantes émotionnelles telles que colère, tristesse, regret, manque, douleur, vide, dégoût, haine, abandon.....

c'est l'émotion ou la sensation (plus l'émotion que la sensation d'ailleurs) qui signale l'importance de ce qu'on vit. Plus le signal est fort, plus cela va être mémorisé facilement. Après c'est trié plus ou moins bien.
notre esprit se construit par rapport aux souvenirs les plus riches en émotions.

quand on va chercher un souvenir dur, en régression, on recadre et après le souvenir est plus facile, mais peut être pas complètement plus facile...

ce n'est pas tout ou rien...

et quand vous enlevez la douleur, il reste le positif qui réapparaît. pas besoin de remplacer par quelque chose...

pour prendre une métaphore :

votre souvenir c'est une feuille, dans le plan de la feuille, il y a les parties visuelles, auditives, les infos abstraites, les faits... Le ressenti, c'est les plis de cette feuille, positifs et négatifs.
la thérapie vise à utiliser un fer à repasser pour enlever, amoindrir les plis négatifs qui sont ceux qui font que la personne va mal.
après on voit la trace du plis qu'il y a eu mais ce n'est plus important, c'est devenu une trace...
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 33 000 Membres + Accès Privé

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Accéder librement aux Vidéos MP3 et Livres d'Hypnose
Haut