Nevralgies faciales

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Erwyn, 30 Novembre 2009.

  1. Erwyn

    Erwyn Membre

    Inscrit:
    30 Novembre 2009
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    Localité:
    Belgique- Liège -
    Bonjour tout le monde,

    J'aurais aimé savoir si quelqu'un a déjà eu des résultats, sinon sur la guérison, en tout cas sur le soulagement, des névralgies faciales, dans mon cas, une névralgie essentielle du Trijumeau, nerf maxillaire inférieur droit (on ne connaît pas la cause)

    La douleur est apparue vers mes 18 ans, pas d'un coup, progressivement. Les neurologues m'ont donné comme option l'opération ou les anti-épileptiques pour soulager et diminuer la fréquence des crises. L'opération étant très lourde (celle qu'on m'a proposée en tout cas), j'ai choisi les médicaments.

    Le problème c'est que les crises sont de plus en plus douloureuses et fréquentes. C'est limite si je ne pense pas au suicide tellement la douleur est aiguë.

    J'ai essayé l'ostéopathie, l'acupuncture, les anti-douleur de toutes les sortes (morphine compris) mais rien n'y fait (même pas un léger soulagement). La clinique de la douleur ne peut rien pour moi et les stomatologues et orthodontistes ont essayé une gouttière, sans résultats. J'ai également demandé à une sophrologue qui m'a répondu bien honnêtement qu'elle ne pourrait rien faire pour moi.

    J'ai aujourd'hui 32 ans et j'aimerais profiter un peu de la vie.

    Que pensez-vous de cela et y-at'il un espoir pour moi par l'hypnose ?

    Merci d'avance de vos réponses.
     
  2. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2361
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2930
    Localité:
    lyon
    eh bien dans votre cas, tout ce qui a a faire c'est de nettoyer votre passé !
    cela peut se faire en hypnose ou emdr. c'est la seule façon de vous en sortir.
     
  3. laurenzo

    laurenzo Membre

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Messages:
    1625
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    2190
    Bonjour,

    Quel rapport entre une névralgie et un trouble inconscient?
     
  4. Petite fleur

    Petite fleur Membre

    Inscrit:
    18 Juillet 2009
    Messages:
    452
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Le corps somatise en dernier recours quand l'inconscient n'arrive pas à se faire entendre par les rêves par exemple, les ressentis ou les psychothérapies..

    La maladie est comme un cri du coeur de l'inconscient.
     
  5. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2361
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2930
    Localité:
    lyon
    névralgie = symptôme del'accumulation de mal-être
     
  6. laurenzo

    laurenzo Membre

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Messages:
    1625
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    2190
    Dans quelle revue médicale avez-vous lu cela ou quelle étude scientifique viendrait confirmer cela?
     
  7. Petite fleur

    Petite fleur Membre

    Inscrit:
    18 Juillet 2009
    Messages:
    452
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Malheureusement, je ne crois pas qu'il y en ai...
     
  8. laurenzo

    laurenzo Membre

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Messages:
    1625
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    2190
    C'est pour cela que je trouve risqué de venir affirmer à quelqu'un qui souffre d'un mal qui n'est a priori pas reconnu comme psychologique que sa seule solution est de faire un travail à ce niveau. Cela ne se fonde sur rien :?
     
  9. zorro

    zorro Membre

    Inscrit:
    31 Janvier 2008
    Messages:
    212
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Dans tous les cas, la personne ne risque rien à essayer la méthode de Valikor puisqu'à ce jour rien n'a pu la soulager.
     
  10. laurenzo

    laurenzo Membre

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Messages:
    1625
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    2190
    Vous conviendrez que c'est la porte ouverte à tout.
    Si on applique ce raisonnement alors la personne ne risque rien non plus à donner de l'argent à des praticiens qui vont agiter des rubans au-dessus d'un feu ou à des spécialistes qui vont éventrer des poissons. :?
     
  11. Petite fleur

    Petite fleur Membre

    Inscrit:
    18 Juillet 2009
    Messages:
    452
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Vous avez tout à fait raison, c'est très risqué...

    Peut-être alors faut-il mieux de ne rien promettre !!!
     
  12. Métaphore

    Métaphore Invité

    Je ne suis pas d’accord avec vous Laurenzo.

    La psychosomatique est largement connu dans le monde médical, les médecins et spécialistes sont souvent à court devant ce type de réaction car ce n’est pas leur rayon, les médecins soignent avec des médicament sur les symptômes, mais ils séparent le corps de l’esprit, ce qui fait
    qu’une fois le traitement terminé le symptôme a souvent tendance à réapparaître, un peu comme pour vous…

    Les névralgies faciales sont du même ordre.

    Le corps qui vit tout tension toute la vie a de fortes chances de déclencher un cancer, d’ailleurs une étude avait été faite, sur certaines pathologies de type les angoissés seront susceptibles de déclencher telles maladies, les stressés, une autre maladie, etc…

    Donc je partage le message de Petite Fleur : La maladie est comme un cri du coeur de l'inconscient.
     
  13. Petite fleur

    Petite fleur Membre

    Inscrit:
    18 Juillet 2009
    Messages:
    452
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Je vous donne entièrement raison !
    Il y a beaucoup d'abus à ce niveau.

    ----------------------
     
  14. laurenzo

    laurenzo Membre

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Messages:
    1625
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    2190
    Pour le coup je trouve que c'est une réponse assez facile: 'on ne trouve pas de traitement médical efficace alors c'est psychologique'. Dans ce cas là le psychologique a bon dos je trouve surtout qu'il a le mérite de ne pas pouvoir être démontré...

    Vous parlez de pathologies éventuellement favorisées par l'anxiété etc... auriez-vous cette étude qui viendrait démontrer que les névralgies sont une conséquence de l'anxiété?

    ps; même si ça n'est pas le post du sujet, dans mon cas aucun traitement médical ou autre n'a eu d'impact sur mon état.
     
  15. Métaphore

    Métaphore Invité

    :arrow: même si ça n'est pas le post du sujet, dans mon cas aucun traitement médical ou autre n'a eu d'impact sur mon état.

    Et pour cause... vos symptômes ne sont pas organiques c'est à dire aucune lésion des organes qui provoqueraient ces malaises, donc effectivement c'est psychologique.

    Mais ce que vous oubliez c'est que tout ce qui n'est pas lésion organique vient du psychologique, et ce qui vient du psychologique peut devenir une lésion organique au fur et à mesure du temps, comme la sclérose en plaque.

    Je n'ai pas de lien à vous soumettre à l'instanté, mais il est facile de faire ce type de recherche.

    Pour moi c'est plus qu'une évidence. On ne sépare pas le corps de l'esprit, mais la médecine occidentale commence à le reconnaître, et c'est pour ça que l'hypnose commence à s'infiltrer dans les hopitaux...
     
  16. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2361
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2930
    Localité:
    lyon
    1°) si les medecins savaient pourquoi les personnes étaient comme cela, ils sauraient guerir, or ils ne savent pas et ne peuvent que soulager. Partant de cela, autant essayer d'autres point de vue. Ils ne font que constater et décrire et soulager.
    2°) toutes les personnes que j'ai vu pour la migraine, les nevralgies, étaient toutes marquées par un passé chargé. Quand on a nettoyé leur passé, les névralgies sont parties. et ca fait du monde.

    Alors il n'y a qu'a faire une liste datée des évènements difficiles notés sur une echelle de 0 à 10
    et de mettre après chaque évènement la fréquence et l'ampleur des crises.
     
  17. Petite fleur

    Petite fleur Membre

    Inscrit:
    18 Juillet 2009
    Messages:
    452
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Et ce qui est dommage dans ce type de maladie, c'est que souvent, il est trop tard quand la personne atteinte consulte une aide autre que médicale...
    Il ne faut pas oublier que le corps à une certaine limite de regeneration.

    Rien de comparable à la sclérose en plaque mais mon mari qui était atteint de goutte, après un travail sur les causes inconscientes, ses crises aigues ont completement disparus mais les dommages aux articulations persistent pendant des années avant guérison complete.
    Trois ans avant qu'il puisse plier son orteil normalement.

    --------------------------
     
  18. laurenzo

    laurenzo Membre

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Messages:
    1625
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    2190
    Je suis très sceptique devant cette réponse Métaphore.

    Déjà dire que tout ce qui n'est pas purement organique est forcément psychologique est très loin d'être évident. Les personnes atteintes d'intolérances alimentaires ne verront aucun examen organique révéler quoique ce soit et pourtant leurs maux n'ont rien de psychologique.

    Ensuite prétendre que la SEP a une origine psychologique alors là je demande vraiment une preuve scientifique, vous êtes bien sûre de ce que vous avancez?

    Si l'hypnose s'infiltre dans les hôpitaux c'est parce que son efficacité a été démontrée pour certains maux tels que l'anxiété ou pour aider à l'anesthésie. Extrapoler sur tous les maux inexpliqués sans étude préalable serait dangereux à mon avis.
     
  19. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2350
    par exemple, Laurenzo, enfant j'allais chez l'orthodontiste, et à chaque fois diarrhée... j'y étais pendant 5 ans une fois par mois...

    Une fois sortie, diarrhée finie, tellement j'avais peur... d'y aller... même avec de l'immodium, et calmants, ça n'y changeait rien!

    Donc 100% psychologique.

    Oui parfois dire qu'un truc est psychologique est une solution de facilité pour ne pas investiguer plus... mais parfois, disons très souvent il y a part très importante de psychologique ...

    Pouvez vous nous démontrer qu'il n'y a aucun lien entre psychologique et symptomes ?

    Ce qui est inexpliqué peut être découvert plus tard... d'accord, mais un mal etre psychologique important ne créant aucun symptome ni physique ni mental, ce serait presque du jamais vu!

    Qu'est ce qui vous gêne dans le fait qu'un symptome puisse avoir une origine psychologique ?

    Si ce n'est ni psychologique, ni de dysfonctionnement organique, qu'est ce ?
    Tout est il dysfonctionnement organique ignoré ?

    Alors que reste t'il comme solution ?

    Prière..... ?
     
  20. Erwyn

    Erwyn Membre

    Inscrit:
    30 Novembre 2009
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    Localité:
    Belgique- Liège -
    Merci pour ce débat mais ce n'était pas trop le but.

    Je n'ai jamais dit que mes névralgies étaient d'origine psychologiques, j'ai simplement dit qu'on ne connaissait pas l'origine de ces névralgies. Par contre je pourrais essayer d'en guérir avec une intervention chirurgicale, ce que je ne veux pas car trop risquée. Ce n'est donc pas du tout psychologique, le nerf est bel et bien compressé.

    Autre chose : j'ai remarqué que mes émotions ne jouent pas dans la douleur mais par contre le temps bien (froid et humide surtout), ce qui me fait penser que l'origine de la compression du nerf serait de nature articulaire ou musculaire, mais je ne suis pas médecin et je ne peux que supposer.

    Ma seule et unique question était destinée aux personnes d'expérience qui ont déjà vu ce genre de cas : quelqu'un a-t'il pu guérir (ou soulager) une personne atteinte de névralgies et plus particulièrement de névralgies du trijumeau ?

    Merci pour le suivi que vous ferez à ce post.
     
  21. laurenzo

    laurenzo Membre

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Messages:
    1625
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    2190
    Encore une fois Valikor, le raisonnement 'les médecins ne savent pas traiter donc il faut tout essayer quite à perdre du temps et de l'argent' me semble discutable. C'est la porte ouverte à tout...

    Mais soyons très honnêtes, connaissez-vous ne serait-ce qu'une personne qui n'a pas connu un ou des évènements difficiles? Forcément avec ce raisonnement on peut dire à n'importe qui que tous ses maux sont dus à des évènements passés.
    Je m'étonne simplement que pour des douleurs aussi lourdes que les névralgies telles que décrites ici, l'EMDR ne soit pas la méthode préconisée immédiatement puisque si efficace. Personnellement je n'ai jamais vu aucune recommandation allant dans ce sens d'où mon scepticisme :oops:
     
  22. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2350
    Ayant eu des nevralgies au visage, elles réagissent vraiment au froid... et au vent, et à l'humidité...

    Peut etre en solution de grand mère utiliser des baumes chauffants ou huiles, je ne sais...pour garder cette région toujours au chaud... pour éviter que cela n'empire en cas de mauvaises conditions climatiques quand vous sortez.

    Vos nevralgies sont elles dues à un accident, pour moi c'est le cas... Une gouttiere et l'investissement important du dentiste ont permis une guérison presque totale. Je devais passer sur le billard (opération de 12 h avec beaucoup de risques!)

    Et il n'y avait aucune raison psychologique...sauf d'etre en voiture avec un mec qui faisait vraiment pas attention. Mécanique....!
     
  23. laurenzo

    laurenzo Membre

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Messages:
    1625
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    2190
    Bien sûr et là c'est évident, on peut faire le lien entre symptôme et situation sans problème, ce qui est loin d'être le cas pour le témoignage du post...
    Quant à la diarrhée elle est un symptôme psychosomatique reconnu, concernant la névralgie dont nous parlons, jusqu'à preuve du contraire c'est tout sauf évident.

    Je n'ai pas dit le contraire. Je dis simplement qu'il y a une différence entre prétendre que certains maux sont psychologiques (que la médecine reconnait d'ailleurs comme psychologiques) et extrapoler à tous les maux sans aucune preuve de la chose. C'est tout de même très différent.

    Il y a des liens entre psychologique et symptômes mais pour des symptômes bien précis. Les névralgies telles que décrites ici en font-elles partie? Personne n'apporte d'étude à cela ici...

    Mais où avez-vous vu Erwyn parler de mal être psychologique comme étant la cause de son symptôme?

    Relisez mes posts vous verrez que rien ne me gène entre psychologique et symptômes. Ce qui me gène c'est lorsqu'on le fait de manière abusive...

    C'est dommage que certains ici rentrent dans la caricature, je crois qu'il faut parfois faire preuve d'un peu de rigueur intellectuelle et venir dire 'bon bah on sait pas ce que c'est alors bah on va affirmer que c'est psychologique' pour le coup ça n'est pas très rigoureux...
     
  24. laurenzo

    laurenzo Membre

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Messages:
    1625
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    2190
    Comme quoi ceux qui venaient affirmer que c'était psychologique... :roll:

    Ce n'est qu'un avis Erwyn mais si les médecins vous affirment que l'origine est physique alors ce type de thérapie ne vous guérira probablement pas. Par contre l'auto-hypnose a un effet reconnu sur la gestion de la douleur. C'est plutôt en ce sens que j'agirais à votre place.
     
  25. laurenzo

    laurenzo Membre

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Messages:
    1625
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    2190
    Vous voyez que nous sommes d'accord :wink:
     
  26. Erwyn

    Erwyn Membre

    Inscrit:
    30 Novembre 2009
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    Localité:
    Belgique- Liège -
    Merci Lorenzo d'apporter une réponse objective à ma question.

    Et je confirme encore que je n'ai aucun souci psychologique et que le problème est de nature physique. (et je n'avais aucun souci psychologique non plus à l'apparition des douleurs).

    @ Katia : c'est la zone "gachette" (zone qui déclenche les crises) qui est accessible pour "chauffer" par exemple mais le nerf responsable des douleurs est dans le crâne et je ne vois pas trop comment je pourrais l'atteindre. Mais merci de votre soutien.
     
  27. Petite fleur

    Petite fleur Membre

    Inscrit:
    18 Juillet 2009
    Messages:
    452
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Laurenzo, vous ne croyez pas que l'auto-hypnose peut non seulement avoir un effet sur la douleur mais aussi sur les réactions du corps ?
     
  28. laurenzo

    laurenzo Membre

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Messages:
    1625
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    2190
    Pourriez-vous être plus précise sur 'les réactions du corps'? Qu'est-ce que cela englobe pour vous?
     
  29. Métaphore

    Métaphore Invité

    Erwyn,

    Vous demandez de l’aide sur un forum d’hypnose. Vous devez savoir que l’hypnose traite avant tout les problèmes émotionnels donc d’ordre psychologique qui occasionnent des perturbations d’ordre physiologiques donc symptomatiques.

    Si vos médecins disent que le seul moyen d’en venir à bout est une intervention, je ne vois pas comment l’hypnose pourrait vous être d’une aide efficace.

    Néanmoins sans être médecin j’ai eu un collègue qui a eu une paralysie faciale à la suite d’un choc émotionnel, cela a duré 4/5 jours puis il a retrouvé son visage sans aucune intervention, peut être a-t-il eu de la chance…

    Tout ça pour dire que souvent les névralgies faciales sont souvent dues à des chocs émotionnels, comme la plupart des maladies d’ailleurs.
    Une perturbation émotionnelle refoulée ou inconsciente peut faire d’énorme ravages, et au bout de 20 ans on développe une maladie, type cancer, ou sclérose en plaque, c’est pas moi qui le dit, mais documentez vous et vous verrez. L’organisme s’épuise de sa fonction immunitaire, et fini par attaquer les organes, comme l’ulcère de l’estomac, au départ ce sont des personnes hyper anxieuses qui ont souvent des problèmes gastriques et puis si elles ne vont pas à la source du problème elles peuvent développer un ulcère puis même un cancer, comme à une de mes tantes…
     
  30. Métaphore

    Métaphore Invité

    Pour conclure sur le lien maladie/psychologique, je connais des tas de personnes qui se plaignent au quotidien de divers maux, mais qui affirment que leur passé n'a aucune influence sur leur présent, ou bien qu'elles ont réglé tout ça, mais en attendant elles souffrent toujours d'un mal dont aucun médicament ne les soulage vraiment ou bien dès qu'elles arrêtent tout reprend...

    La plupart ignore de le pouvoir de la pensée que ce soit positive ou négative.
     
Chargement...
Vous aimerez:
  1. val
    Réponses:
    5
    Affichages:
    2954